Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Ici vous pourrez échanger au sujet du diagnostic et de l'accompagnement
Back2Basics
Messages : 896
Enregistré le : jeu. 7 avr. 2016 13:09
Présentation : dans quelle étagère ?
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par Back2Basics » sam. 17 déc. 2016 15:32

Et bien pour une fois, je suis bien tombé ! :lol:

Je ne l'ai regardé qu'en dilettante et je n'ai pas assez de connaissances sur ce type de sujet pour te donner réellement un avis construit. Mais en gros, j'y ai entendu des choses intéressantes, notamment sur les gênes MAOA et SERT. L'approche étonnante de la résilience comme un potentiel "désavantage" pour pleinement profiter d'un environnement favorable, vers la fin du docu, est intéressante aussi. C'est la première fois que j'entends qqc dans ce style.

Sinon, le story telling me saoule un peu en ce moment, du coup je suis un peu réfractaire au format...

Le bilan comme quoi les aspects génétiques de la personnalité, même si importants, ne sont pas complétement déterminants est sympathique, mais ça mériterait d'être creusé plus avant pour voir à quel point c'est solide (dans un sens ou dans l'autre. Mais par réflexe, j'ai mon alarme "méfiance, démago inside ?" qui s'allume, dans ce type de cas). Là ça reste vraiment superficiel et il y a pas mal de moments où j'étais en train de me dire "ok mais quelles sont les conditions de tes observations ? Parce que là ça me semble être un raccourci un peu rapide". En même temps, en même pas 1h, difficile de faire mieux... sauf à virer tout le côté story telling... :lol:
Un petit pas de rien du tout pour l'Homme, mais un grand pas pour moi... :lol:

Troglodyte-mimi
Messages : 178
Enregistré le : mer. 1 févr. 2017 12:14
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par Troglodyte-mimi » sam. 4 févr. 2017 12:07

Bonjour à tous,

Apres des recherches sur le forum il ne me semble pas avoir trouvé mais j'espère ne pas m'être trompée et avoir raté le bon lieu . Si jamais c'était le cas 1000 excuses par avances.

Alors voila, inocemment je pensais qu'une fois prise la décision de passer un test he bien "la messe etait dite" il n'y avait "plus qu'à " prendre un rendez vous patienter un peu et hop fixée. Mais voilà que je découvre une nouveau sac de noeuds et de questions. Je me dit que peut etre certain d'entre vous sauront m'aider de par leur expérience et que ca pourrait servir aussi à d'autres, enfin j'espère...

Je m'explique (enfin je vais essayer!) perso la douance ne m'avait jamais mais alors jamais effleurée l'esprit mais il se trouve que sur mon chemin de vie quelques difficultés m'ont conduites à aller voir une psy et là choc, elle me souffle à l'oreille que peut etre que il serait possible que... Elle semble vraiment avoir très bien compris mon mode de fonctionnement ce qui ne m'était jamais arrivé et j'ai l'impression d'avancer avec elle ... du coup tempete dans mon cerveau car je lui fais confiance et cela sème le doute. Résultat je me renseigne je lis des tas d'articles (scientifiques si possible car on ne se refait pas! et d'ailleur ce site pour ca est top!) et au final fini par me dire que peut etre que oui ou non ou oui etc (je ne vous fais pas de dessin...) donc j'en arrive a prendre la décision de faire le test et c'est là que les Atenniens s'atteignent et que les Corses se corsent :diabloo:

La personne vers qui je suis envoyée en premier est une personne sur le point de partir en retraite qui a travaillé toute sa vie sur le sujet (donc avec une grande experience) mais qui du coup n'a pas souhaité investir dans la version IV du test. Tres honnete elle me le dit et me donne les coordonnées d'une autre personne qui fait passer la version IV plus à priori tout un tas d'autres tests ce qui du coup fait exploser le prix (et pas qu'un peu...) ! Et donc me voila avec un dileme est ce que si je ne passe que le 3 je perds tant que ca? au final j'imagine que tous les adultes detectes avec le 3 n'ont pas repassé le 4 et que si on est surdoué avec l'un ou l'autre ca doit se voir non et idem dans le cas non surdoué ou je me trompe?
J'avoue être un peu perdue...
Des conseils/remarques/expériences à partager sur le sujet?
Merci d'avance

Back2Basics
Messages : 896
Enregistré le : jeu. 7 avr. 2016 13:09
Présentation : dans quelle étagère ?
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par Back2Basics » sam. 4 févr. 2017 12:37

Salut,

Formellement, tu pourrais passer la version III... MAIS le plus gros risque pour toi, en cas de diag+, c'est la remise en cause du diag, justement.

Cette phase de refus est un passage plus ou moins obligé pour les nouvellement diagnostiqués, et ce quel que soit le contenu du bilan. Je n'en ai pas encore vus qui n'y aient pas eu droit à un moment ou un autre. Et ça doute à 125 hétérogène (-> QIT non significatif mais diag+), comme à 130 homogène ou bien hétérogène, ça doute à 140 aussi, et même à 150+... (Enfin, là, en général, ça doute plutôt de la validité de conception des items pour arriver à cette valeur plutôt que du diag lui-même... :lol: / Nota : liste de cas non exhaustive !).
Donc en passant la III, tu te fournirais dès le début des munitions pour pouvoir refuser un diag+ s'il devait y avoir : "pas le bon test" ; "oui mais je suis un peu limite en chiffres, avec l'effet Flynn, je serais peut-être plus bas et du coup pas diagnostiqué(e) +" (ou même sans être limite, d'ailleurs) ; ...

J'aurais donc tendance à penser qu'il vaille mieux que tu passes la IV (et d'un point de vue "scientifique", ça paraît plus raisonnable aussi : s'il y a une révision, c'est aussi pour mieux coller à l'évolution de la population et des connaissances sur le sujet).

Après, les contraintes pratiques étant ce qu'elles sont... (argent, disponibilités, ...)
Un petit pas de rien du tout pour l'Homme, mais un grand pas pour moi... :lol:

Troglodyte-mimi
Messages : 178
Enregistré le : mer. 1 févr. 2017 12:14
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par Troglodyte-mimi » dim. 5 févr. 2017 14:52

hello,

Merci de ton retour qui confirme ce que je pressentais déjà... c'est prendre un risque de passer le III car le manege infernal installé dans le cerveau risque de se transformer en grand huit après les résultats (quels qu'ils soient d'ailleurs) et cela d'autant plus facilement que la version du test n'est pas à jours et qu'on dispose d'un vernis scientifique bien imprégné...

Merci encore de ce message et clarifications et la bienveillance qui l'accompagne.

Avatar du membre
Wal
Messages : 183
Enregistré le : mer. 11 janv. 2017 16:12
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par Wal » jeu. 23 févr. 2017 16:41

Bonjour à tous,

Comme je viens de l'indiquer sur ma présentation, j'ai obtenu des adresses de professionnels pour passer les tests. Cela m'amène à la question du choix: psy ou neuro-psy?

J'ai trouvé ça
Mlle Rose a écrit : Dans la pratique, ce que je constate régulièrement au cabinet, ce sont des retours de CR un peu différents entre les neuropsys et les psychologues.
Les premiers s'attachent beaucoup à expliciter le fonctionnement cognitif très précisément. La part accordée à la personnalité est plutôt moins importante. Il y a plus souvent des hypothèses sur les troubles associés potentiels, et les bilans complémentaires à prévoir (autres professionnels de santé : orthophoniste, psychomotricien, ergothérapeute, voire neurologue/neuropédiatre).
Les seconds font plus de lien avec le vécu et le fonctionnement de la psyché, avec une part moins grande accordée au cognitif lui-même. Il y a plus souvent des propositions de suivi psychologique.
Je conseille donc mes patients en fonction de leurs besoins et de ce que je perçois des troubles existants : plus en rapport avec des difficultés personnelles, un vécu compliqué ou plus en rapport avec des secteurs défaillants de la cognition.

Nous sommes d'accord, tout est imbriqué et dans un monde idéal un CR serait complet sur tous les aspects, mais en raison de leur formation, de leur choix professionnel, le fait est que le regard porté sur la difficulté ressentie n'est pas le même chez les uns et chez les autres, et du même coup l'angle d'attaque non plus. Du moins de manière générale.
Mlle Rose a écrit :
Après : MDK est plus sur le versant psychanalytique de la douance que sur le versant neuropsycho par exemple, si elle n'est pas formée en neurosciences elle a peut-être du mal à interpréter les résultats. La douance c'est la douance, avec un trouble attentionnel surajouté ou non. Dans la WAIS 4, comme dans le WISC 4 d'ailleurs, il est courant de noter un IVT un peu plus faible que le reste quand la personne est angoissée et perfectionniste. L'IMT plus faible ça se voit aussi couramment sans que ce soit patho ou que ça empêche le diagnostic. Il faut aller voir sur le site associé au forum, il y a un article de Linda Silverman qui parle de cette nouvelle répartition des indices peu favorable pour le diagnostic aisé de la douance.
J'ai aussi souvent lu que des personnes ayant passé les tests avec un(e) psy étaient souvent redirigées vers un neuro-psy pour des examens ou recherches complémentaires.
Doit-on en déduire qu'à expérience égale en matière en matière de douance, les neuro-psys sont les interlocuteurs privilégiés?
Merci de vos réponses. :nod:
(S'il ya des psychologues sur le forum, je sens que je vais avoir de gros problèmes :mrgreen: )
Se préparer au pire. Espérer le meilleur. Prendre ce qui vient. (Confucius)

Avatar du membre
Traum
Messages : 472
Enregistré le : jeu. 15 janv. 2015 22:22
Présentation : Il y a tellement d'étoiles dans le ciel…
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : D'est en ouest
Âge : 32

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par Traum » lun. 27 févr. 2017 22:40

jul a écrit :Bonjour à tous,

Comme je viens de l'indiquer sur ma présentation, j'ai obtenu des adresses de professionnels pour passer les tests. Cela m'amène à la question du choix: psy ou neuro-psy?

J'ai aussi souvent lu que des personnes ayant passé les tests avec un(e) psy étaient souvent redirigées vers un neuro-psy pour des examens ou recherches complémentaires.
Doit-on en déduire qu'à expérience égale en matière en matière de douance, les neuro-psys sont les interlocuteurs privilégiés?
Merci de vos réponses. :nod:
(S'il ya des psychologues sur le forum, je sens que je vais avoir de gros problèmes :mrgreen: )
Non, non. :evil:

En fait, ça dépend de la formation du psychologue que l'on a en face de soi, de la formation intiale mais aussi professionnelle. La formation initiale dépend du master que l'on a suivi, souvent selon ses centres d'intérêts (mais pas toujours). Ça dépend aussi des domaines d'exercice où on est amené à intervenir : une pratique peut s'en trouver transformée.
La grande majorité des psychologues a reçu une formation à la passation de tests mais selon les facultés, cette formation de base peut avoir été parfaitement inutile comme relativement poussée. Le cursus général peut de fait être plus axé sur la clinique (souvent d'orientation psychanalytique), les sciences expérimentales, la psychologie sociale ou encore les neurosciences. Ensuite, le master peut lui être clinique, du développement de l'enfant et de l'adolescent, en psychologie sociale, en neuropsychologie…
Mais il n'est pas rare de constater des inflexions de carrière. Par le biais de DU, de formations, de lectures… on peut en venir à acquérir des compétences que l'on n'avait pas initialement.

De base, le neuropsychologue est par contre le spécialiste du bilan et des rééducations qu'il est possible de mettre en œuvre. Ses bilans sont plus poussés et il a souvent beaucoup de matériel à sa disposition. Un clinicien s'occupe plutôt des prises en charge psychologique mais il conserve souvent une fonction de consultation, évaluation, et de là peut avoir une facette d'évaluation psychologique, qui peut être aussi neuropsychologique (mais pas forcément son cœur de métier). Souvent les cliniciens ont moins de matériel d'évaluation sur place aussi. Mais le neuropsychologue n'assurera pas le suivi psychologique. (En général. Je ne serai pas étonnée que certains le fassent, au moins sur le plan du soutien psychologique, au plan psychothérapeutique, c'est peut-être plus rare…)
(Au(x) neuropsychologue(s) de répondre et / ou de compléter. Je dis peut-être des bêtises.)
Il y a des passerelles tout à fait possible entre les deux.
« Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait. » Mark Twain

Avatar du membre
Wal
Messages : 183
Enregistré le : mer. 11 janv. 2017 16:12
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par Wal » mar. 28 févr. 2017 11:32

Bonjour Traum,
Je te remercie pour ces précisions! (et désolé pour la maladresse :$)
Si tu as le temps, pourrais-tu m'éclairer sur les différences entre psychologues? si j'ai bien compris, on distingue (principalement) cliniciens et comportementalistes? (aïe aïe aïe je sens que je fais une nouvelle gaffe :1cache: )
Et quand tu dis "souvent d'orientation psychanalytique", quelles sont les autres orientations possibles?
Merci d'avance pour ta réponse! ;)
Se préparer au pire. Espérer le meilleur. Prendre ce qui vient. (Confucius)

Avatar du membre
Traum
Messages : 472
Enregistré le : jeu. 15 janv. 2015 22:22
Présentation : Il y a tellement d'étoiles dans le ciel…
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : D'est en ouest
Âge : 32

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par Traum » mar. 28 févr. 2017 16:53

jul a écrit :Bonjour Traum,
Je te remercie pour ces précisions! (et désolé pour la maladresse :$)
Si tu as le temps, pourrais-tu m'éclairer sur les différences entre psychologues? si j'ai bien compris, on distingue (principalement) cliniciens et comportementalistes? (aïe aïe aïe je sens que je fais une nouvelle gaffe :1cache: )
Et quand tu dis "souvent d'orientation psychanalytique", quelles sont les autres orientations possibles?
Merci d'avance pour ta réponse! ;)
Bonjour Jul,
Ce n'est pas maladroit. C'est parfois difficile de se repérer dans le vaste milieu de la psychologie.
Ça dépend comment on la découpe : selon les théories, selon la méthode d'études, selon les champs d'applications… Durant tout un temps, la psychologie clinique a été très marquée par la psychanalyse, mais les sciences cognitives et comportementales ont elle aussi pris leur place au sein de la psychologie.
À mon sens, le tableau que tu trouveras sur cette page te permettra de comprendre mieux que si j'expliquais. (C'est Wikipédia, mais je trouve plutôt juste cette matière de présenter les choses.)
« Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait. » Mark Twain

Z74
Messages : 114
Enregistré le : lun. 4 juil. 2016 13:33
Présentation : J'aime les poissons et les abeilles...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 37

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par Z74 » jeu. 23 mars 2017 17:29

Salut,

Les prix ont-ils évolués depuis le post d'intro de Mlle Rose en 2011?

400€ ça vous parait trop cher? :rrmiaou:

Avatar du membre
Traum
Messages : 472
Enregistré le : jeu. 15 janv. 2015 22:22
Présentation : Il y a tellement d'étoiles dans le ciel…
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : D'est en ouest
Âge : 32

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par Traum » jeu. 23 mars 2017 17:58

Oui, les prix peuvent avoir évolué depuis 2011.
Quant au fait que le prix d'un bilan soit cher ou pas cher, cela dépend ce qu'il recouvre exactement en terme de tests et de la région où tu es. (D'autres critères doivent aussi entrer en compte que les seuls honoraires demandés pour un bilan. En premier lieu : te sens-tu bien avec ce psy ?)

Bon courage !
« Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait. » Mark Twain

Avatar du membre
-Olivier-
Messages : 1357
Enregistré le : jeu. 17 nov. 2016 16:52
Présentation : pʁe.zɑ̃.ta.sjɔ̃
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Par ci par là
Âge : 48

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par -Olivier- » jeu. 23 mars 2017 18:00

Les prix sont fluctuants d'un pro à un autre, tout dépend de ce qu'il propose pour 400 €. :nesaitpas:
En ce qui me concerne, j'ai déboursé 260 € pour 3 rendez-vous dont 1 pour le test.
Mes certitudes ne valent que si vous en doutez

Z74
Messages : 114
Enregistré le : lun. 4 juil. 2016 13:33
Présentation : J'aime les poissons et les abeilles...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 37

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par Z74 » ven. 24 mars 2017 08:09

C'est un bilan psychologique sur une demi-journée (entretien, test WAIS 4 (2h), entretien (1 à 2h)) en Haute-Savoie. :1cache:

Avatar du membre
-Olivier-
Messages : 1357
Enregistré le : jeu. 17 nov. 2016 16:52
Présentation : pʁe.zɑ̃.ta.sjɔ̃
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Par ci par là
Âge : 48

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par -Olivier- » ven. 24 mars 2017 08:46

Traum a écrit :En premier lieu : te sens-tu bien avec ce psy ?
Traum a raison, c'est le principal je pense.
Ensuite, la Haute Savoie, ce n’est pas très réputé pour les "bas prix" en quoi que ce soit il me semble. :think:
Il y a sûrement d'autres pros pas très loin de toi.
Courage pour ta recherche.
Mes certitudes ne valent que si vous en doutez

Z74
Messages : 114
Enregistré le : lun. 4 juil. 2016 13:33
Présentation : J'aime les poissons et les abeilles...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 37

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par Z74 » mar. 28 mars 2017 15:09

Salut,

J'ai trouvé une autre psychologue avec un prix dans les mêmes eaux (425€), pour trois heures de test (?).

Il semblerait que cela soit le tarif Haut-Savoyard.

ploum, ploum... :nesaitpas:

Sam
Messages : 3
Enregistré le : ven. 21 avr. 2017 07:55
Profil : En questionnement
Test : WAIS

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par Sam » sam. 22 avr. 2017 02:55

Bonjour et désolée si ce n'est pas le bon endroit.

Je cherche à passer le test et j'ai du mal à trouver le bon psy :

Premier contact avec psy Paris par Skype, j'habite près de grasse (PACA), elle pense que je devrais passer le test.
Elle me dirige vers un confrère à qui j'envoie un mail mais le retour ne me mets pas en confiance, il n'a répondu qu'à la moitié de mes questions (dont le tarif mais a laissé de côté certaines comme le fait d'être sous ad (impact ou pas) de côté).
Sa réponse sans ponctuation, ni "effort" me m'a pas plu.

Suite à ce post :
http://surdoue-adulte.forumactif.org/t1 ... sychologue
Je contacte M. Jean-Charles TERRASSIER mais il ne fait passer le test qu'aux enfants.

Une autre me dit que ça ne sert à rien de se faire diag à l'âge adulte (no comment :x ), une autre ne fait plus passer le test mais veut bien me voir quand même... Bref

Je prends enfin contacte avec une autre psy qui peut correspondre, je vais la voir pour un entretien hors test où elle estime qu'en effet il y a matière à le passer mais que je ne suis pas prête (trop émotive, trop stressée. Le souci c'est que je le serai toujours lol).

De plus, je n'ai pas retrouvé ce côté rassurant que je recherche pour justement être en bonnes conditions.
Elle est un peu sèche et vindicative. Quand j'ai demandé le délai pour les résultats elle m'a répondu "je n'ai pas que vous"... "ah bon, je suis outrée ?!" Que j'avais envie de répondre -_-
(Je veux bien que les résultats prennent du temps mais je veux que la personne en face puisse être capable de se montrer compréhensive)

J'avoue que je fais peut-être la difficile mais quand je lis certains posts, je me dis que ça existe alors ça vaut peut être le coup de chercher, certains sont tombés sur des pro humains et compréhensifs.

Ou bien devrais-je continuer avec la dernière ? Elle a l'air compétente faute d'être "chaleureuse" lol.

Elle veut me revoir me travailler sur mes motivations avant de le passer.
J'avoue que je lui ai peut-être fait peur quand elle m'a demandé quelle serait ma réaction si j'étais diag+, je lui ai répondu "vous pourrez alors commencer les devis pour la piscine, car ça sera un chapitre long et douloureux ! ".
Là elle a mis les freins (satané moi et mon humour à deux balles :1cache:).
(le contexte c'est qu'on avait fait un petit background de ma vie, elle m'a dit qu'il y avait beaucoup de travail a faire...)

Qu'en pensez vous svp ? Compromis en restant avec elle ou me relancer dans la quête du psy "humain".

Moi qui pensais que le plus dure était de se décider de passer le test...

Avatar du membre
RegisRobert
Messages : 271
Enregistré le : jeu. 22 sept. 2016 14:02
Présentation : Ni Regis, ni Robert
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 26

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par RegisRobert » jeu. 27 avr. 2017 20:53

Sam a écrit :le fait d'être sous ad (impact ou pas) de côté).
Ca vaut ce que ça vaut, mais je pense qu'être sous antidépresseur a un impact.
J'ai passé le test sous médicament et ma mémoire me jouait franchement des tours à cause du traitement.

A confirmer par un professionnel du sujet. ^^
Artiste presque assumé.

Avatar du membre
nomade75
Messages : 36
Enregistré le : mer. 26 avr. 2017 09:06
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Paris
Âge : 43

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par nomade75 » ven. 28 avr. 2017 09:47

J'habite Paris (sortez les biftons) et j'ai cherché sur Internet. Autant il me faut 3 plombes pour me décider sur certains trucs, autant pour d'autres c'est au feeling. Alors j'ai choisi une psy dont le site m'a inspiré en quelques clics...

Pour le côté pro, elle a 2 masters de psychologie, enseigne la psychométrie à la fac, et elle a l'air d'être assez tournée vers l'efficience intellectuelle (psychologue conseil de l’association Mensa pour la France, membre du comité éthique et scientifique de la Fondation Potentiels et Talents et du réseau Cephoa).

Nous verrons et je verrai surtout à l'entretien si le courant passe (je croise les doigts car j'aurai sûrement lâché les chèques :D ).

Je vais en avoir pour 500€ au total pour :
- un entretien d'1h
- 2 ou 3 passations d'une heure 30
- un entretien de restitution
- un compte rendu

Le 28 juin, c'est l'entretien, le reste sera fixé ensuite (la semaine suivante d'après ce que j'ai compris).

takoumi
Messages : 33
Enregistré le : ven. 28 avr. 2017 09:38
Présentation : presentations/visiteur-plein-questions-t8448.html
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Âge : 34

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par takoumi » dim. 30 avr. 2017 19:29

J'ai beau chercher sur internet je ne trouve pas d'endroit où l'on peut passer le test sur la Basse Normandie. Quelqu'un a des adresses au tour de cette région? Rennes peut-être?

Avatar du membre
Pataboul
Messages : 616
Enregistré le : dim. 18 janv. 2015 21:02
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 36

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par Pataboul » lun. 1 mai 2017 00:14

P'tet ben qu'oui, p'tet ben qu'non...






:D
Désolé, pas pu me retenir.

falconmillenium
Messages : 2
Enregistré le : mar. 3 mai 2016 19:56
Profil : En questionnement
Test : NON
Localisation : Paris
Âge : 36

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par falconmillenium » lun. 8 mai 2017 20:51

Bonjour Nomade, je suis à Paris aussi.
J'aimerais en savoir plus sur tes recherches et ton choix.
Je ne sais pas si on peut ici citer les practiciens, ou si on peut faire des messages personnels.
Je pense aller au cabinet d'une psy très connue en la matière, dans le 17è.
Bonne soirée !

Avatar du membre
W4x
Messages : 3610
Enregistré le : lun. 21 nov. 2011 23:19
Présentation : c'était là
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 36
Contact :

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par W4x » mar. 9 mai 2017 16:08

falconmillenium a écrit :Je ne sais pas si on peut ici citer les practiciens,
:shake: : http://adulte-surdoue.fr/tests-psys/cho ... .html#p267
ou si on peut faire des messages personnels.
:nod: ;)
Was zurück bleibt, ist Erinnerung.

takoumi
Messages : 33
Enregistré le : ven. 28 avr. 2017 09:38
Présentation : presentations/visiteur-plein-questions-t8448.html
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Âge : 34

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par takoumi » mar. 30 mai 2017 08:06

Bonjour,en ce qui me concerne j'habite dans la Manche, j'ai trouvé au plus prêt une psy dans le calvados à Lisieux. Elle prend 150€ pour un test de 2H et ensuite 50€ pour les résultats 15 jours après.
2H c'est suffisant? je vois que beaucoup marque 3h heures voir plus.....

Avatar du membre
Pascalita
Messages : 680
Enregistré le : dim. 14 août 2016 11:26
Présentation : Un coup d'œil sous l'écorce
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par Pascalita » mar. 30 mai 2017 08:22

Bonjour Takoumi,

Pour moi, c'était deux heures et ça a suffi pour le test complet (les dix subtests), sans problème.

takoumi
Messages : 33
Enregistré le : ven. 28 avr. 2017 09:38
Présentation : presentations/visiteur-plein-questions-t8448.html
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Âge : 34

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par takoumi » mar. 30 mai 2017 08:30

Merci, c'est vrai que quand j'ai appelé je me suis posé la question si j'avais bien demandé ce qu'il fallait.... Ils sont pas nombreux à le faire donc j'étais surpris d'avoir trouvé pas trop loin de chez moi (2h de route ca va encore).
Elle m'a confirmé qu'elle voit beaucoup de personne de mon département et que son prix n'est pas élevé par rapport aux autres, je lui en ai parlé car j'avais vu ici que les prix étaient plus importants.

Avatar du membre
Pascalita
Messages : 680
Enregistré le : dim. 14 août 2016 11:26
Présentation : Un coup d'œil sous l'écorce
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par Pascalita » mar. 30 mai 2017 09:25

Pour le tarif, je crois que ça dépend aussi de ce qui est proposé. Il me semble que certains psys incluent d'emblée d'autres tests de personnalité, complémentaires. Donc c'est plus long. Chez d'autres, il y a un entretien préliminaire séparé de la passation (ce qui peut faire baisser le niveau de stress et permettre au psy de voir de quels tests il a besoin). Mais si tu as deux heures de route à faire, pas évident... A toi de voir si la formule te convient.

Et puis je suppose qu'il y a quand même une marge de prévue au cas où ça déborderait des deux heures initiales ! :D

Répondre