Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Ici vous pourrez échanger au sujet du diagnostic et de l'accompagnement
Avatar du membre
Mlle Rose
Messages : 12745
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:56
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par Mlle Rose » mer. 10 févr. 2016 19:49

Calou je nuancerais un peu.
Dans la pratique, ce que je constate régulièrement au cabinet, ce sont des retours de CR un peu différents entre les neuropsys et les psychologues.
Les premiers s'attachent beaucoup à expliciter le fonctionnement cognitif très précisément. La part accordée à la personnalité est plutôt moins importante. Il y a plus souvent des hypothèses sur les troubles associés potentiels, et les bilans complémentaires à prévoir (autres professionnels de santé : orthophoniste, psychomotricien, ergothérapeute, voire neurologue/neuropédiatre).
Les seconds font plus de lien avec le vécu et le fonctionnement de la psyché, avec une part moins grande accordée au cognitif lui-même. Il y a plus souvent des propositions de suivi psychologique.
Je conseille donc mes patients en fonction de leurs besoins et de ce que je perçois des troubles existants : plus en rapport avec des difficultés personnelles, un vécu compliqué ou plus en rapport avec des secteurs défaillants de la cognition.

Nous sommes d'accord, tout est imbriqué et dans un monde idéal un CR serait complet sur tous les aspects, mais en raison de leur formation, de leur choix professionnel, le fait est que le regard porté sur la difficulté ressentie n'est pas le même chez les uns et chez les autres, et du même coup l'angle d'attaque non plus. Du moins de manière générale.
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:

Avatar du membre
Calou
Messages : 53
Enregistré le : mar. 5 janv. 2016 18:31
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 38

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par Calou » mer. 10 févr. 2016 20:18

Melle Rose tout ce que tu cites concernant les neuropsys figure dans mes CR, pourtant je suis psychologue :) . Il n'y a donc pas de règles dans le domaine.
En terme de CR, j'ai vu passer de tout, y compris des choses vraiment étranges :pale: :tmi: . Je déplore trop souvent l'absence de CR d'ailleurs. Le nombre de personnes n'ayant jamais reçu d'analyse écrite de leurs résultats est effarant. Il y a ceux à qui on a juste posté les chiffres aussi, les pauvres ils ne savent pas quoi en faire. Et bien sûr des CR qui n'en méritent pas le nom tant ils sont pauvres en analyse (j'ai vu des CR avec les chiffres des indices puis 3 phrases du genre "il aime la pizza" :think: ). Sans parler des "diagnostics" à la va vite. Et cela malheureusement n'a rien à voir avec l'intitulé de la profession, mais avec le coeur mis à l'ouvrage.
Je suis quoi qu'il arrive toujours désolée pour les gens qui ont passé un test ou fait passer un test à leur enfant sans qu'il n'en soit rien ressorti et sans aucune réponse apportée à leurs questions. Un test doit apporter quelque chose. C'est dommage.
Bonne soirée! :hai:

Avatar du membre
Mlle Rose
Messages : 12745
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:56
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par Mlle Rose » mer. 10 févr. 2016 20:54

Je ne parle pas de règle, je parle de cas général ;)
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:

Avatar du membre
Mumu971
Messages : 54
Enregistré le : lun. 18 avr. 2016 19:39
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Là oú personne ne m'attend.
Âge : 54

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par Mumu971 » mer. 20 avr. 2016 14:52

Bonjour,
Nouvelle sur le forum, je suis tiraillée par le doute à propos de 2 sujets :
La psy qui va me faire passer le test possède une personnalité, disons très surprenante : j'ai manqué lui demander à plusieurs reprises si elle m'écoutait. J'ai même pensé qu'elle avait pas caché le corps sans vie du vrai psy dans un des placards du cabinet ;)
Ensuite, étant sujette à des "baisses de qi" sous stress ( j'ai trouvé le complexe de l'albatros qui ressemble tellement à ce que je vis) je m'interroge sur la pertinence de payer si cher si c'est pour ne pas disposer de tous mes moyens durant le test.
Des avis ?

Merci beaucoup

Ps je précise que j'habite en Guadeloupe et qu'elle doit être la seule ici
Ce n'est pas en lui tenant les ailes qu'on aide un oiseau à voler. L'oiseau vole simplement parce qu'on l'a laissé être oiseau.

Avatar du membre
W4x
Messages : 3609
Enregistré le : lun. 21 nov. 2011 23:19
Présentation : c'était là
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 36
Contact :

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par W4x » jeu. 21 avr. 2016 18:22

Tu veux plutôt dire "baisse de régime" ;) ce qui n'est pas vraiment équivalent à "baisse de QI", qui est une quantité propre à chacun, et peu sujette à variation. Si tu n'es pas en forme au moment du test, le psy devrait s'en apercevoir et en tenir compte dans son appréciation.
Was zurück bleibt, ist Erinnerung.

Avatar du membre
Zen
Messages : 7
Enregistré le : lun. 12 oct. 2015 23:10
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Vaucluse
Âge : 66

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par Zen » ven. 22 avr. 2016 09:43

bonjour Mumu971
je me suis moi-même posé ce type de questions très récemment...
=> Je comprends tout à fait l'incertitude que tu manifestes envers cette psychologue. Quant à moi, j'ai été dérouté lors de mon premier entretien par la jeunesse de cette dame, en âge d'être ma fille.
Mais si c'est la seule compétente sur le sujet sur ton ile, et si pour avancer tu as besoin de lever cette incertitude, tu n'as guère le choix, il me semble...
Personnellement, je voyais déjà une psy "classique" avant de me faire tester, et j'avais pas mal discuté avec elle afin d'être en état de digérer le résultat, quel qu'il soit. Et c'est elle qui m'a orienté vers quelqu'un d'autre pour les tests. Es-tu certaine qu'il n'y a pas d'autres psy. spécialisées dans l'ile ?
=> Je comprends également ton inquiétude quant au risque d'obtenir un résultat impacté par le stress. En ce qui me concerne, les indices "normaux" se sont révélés un peu faibles compte-tenu de mon parcours scolaire, mais deux années passées en dépression profonde ont semble-t-il provoqué des dégâts...
Mais la question (pour moi, du moins) n'est pas là... La réponse qui importe le plus est " le suis-je ou pas ? ". Et à priori, le diagnostic sera juste.
Être surdouée à 127, 130 ou à 140 ne changera pas ta vie de façon fondamentale.
Mais savoir que la façon dont tu fonctionnes a une justification naturelle te permettra sans doute de mieux te comprendre et t'assumer... ;)

Avatar du membre
Mumu971
Messages : 54
Enregistré le : lun. 18 avr. 2016 19:39
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Là oú personne ne m'attend.
Âge : 54

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par Mumu971 » ven. 22 avr. 2016 21:48

Bonjour,
Merci de vos réponses.
W4x, lorsque je parle de "baisse de qi", c'est pour exprimer ce que je ressens sous stress : cerveau vide. J'ai trouvé le terme de "paralysie intellectuelle", la description semble correspondre à ce que j'éprouve à ces moments là. :(
D'autant plus que certaines de mes activités exigent de prendre la parole en public, ou à la TV ou à la radio, tu imagines :think:
Zen, la psy de Guadeloupe me demande 476 euros pour le test. J'ai donc demandé les coordonnées d'un professionnel à Paris, vu que j'y serai début juillet. J'ai pu obtenir un rendez vous le 7. Je suis rassurée :whew:

:ensoleillé:

A+
Ce n'est pas en lui tenant les ailes qu'on aide un oiseau à voler. L'oiseau vole simplement parce qu'on l'a laissé être oiseau.

Avatar du membre
Zen
Messages : 7
Enregistré le : lun. 12 oct. 2015 23:10
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Vaucluse
Âge : 66

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par Zen » lun. 25 avr. 2016 07:07

>>> Mumu
effectivement, 476€, ce n'est pas rien...
Sur Avignon, je m'en suis sorti avec 200€ pour le test (2 heures environ) et la séance de restitution.
Auparavant, j'avais eu une première séance d'une heure, payante bien sûr.
Il n'y a pas que la question du stress qui peut se poser pendant les tests. Alors que je ne me sentais pas particulièrement sous tension ce jour-là, j'ai répondu dans un état second pendant la séance, comme si c'était quelqu'un d'autre que moi qui était aux commandes. La psy s'en est rendue compte ; elle m'a expliqué lors de la restitution qu'elle avait déroulé complètement toutes les séries de questions au lieu de s'arrêter au bout de 3 réponses fausses comme cela est normalement pratiqué... La surprise étant que j'avais ensuite fini correctement les séries.
Évidemment, la performance globale pâtit de cette situation, mais le résultat final, surdoué ou pas, reste le même.
Rassurant, non ? :whew:

Avatar du membre
Mumu971
Messages : 54
Enregistré le : lun. 18 avr. 2016 19:39
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Là oú personne ne m'attend.
Âge : 54

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par Mumu971 » mar. 26 avr. 2016 10:40

Merci Zen :)
J'ai trouvé un lien sur la pensée floue: c'est exactement ce dont je souffre.
http://www.ae-hpi.org/RETROUVER%20LE%20VRAI%20SOI.htm
Ce n'est pas en lui tenant les ailes qu'on aide un oiseau à voler. L'oiseau vole simplement parce qu'on l'a laissé être oiseau.

Avatar du membre
Mumu971
Messages : 54
Enregistré le : lun. 18 avr. 2016 19:39
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Là oú personne ne m'attend.
Âge : 54

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par Mumu971 » mar. 26 avr. 2016 14:23

Mumu971 a écrit :Merci Zen :)
J'ai trouvé un lien sur la pensée floue:
http://www.ae-hpi.org/RETROUVER%20LE%20VRAI%20SOI.htm
Ce n'est pas en lui tenant les ailes qu'on aide un oiseau à voler. L'oiseau vole simplement parce qu'on l'a laissé être oiseau.

RachuPichu
Messages : 5
Enregistré le : mer. 15 juin 2016 10:08
Profil : En questionnement
Test : NON

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par RachuPichu » lun. 20 juin 2016 13:12

Bonjour à tous. :emo:
J'espère être au bon endroit, je suis nouvelle sur ce forum et même sur "les forums" en général. Bref!
Je suis sur Paris et je pense faire le test WAIS IV :swear: (peut-être pas dans l'immédiat mais sinon sûrement avant la fin de l'année).
Quelqu'un a-t-il un bon contact à partager?
Merci d'avance :)

Avatar du membre
Cadi56
Messages : 76
Enregistré le : ven. 9 sept. 2016 14:07
Présentation : C'est par là!
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 29

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par Cadi56 » jeu. 15 sept. 2016 13:32

Salut à tous!

Je me suis dit que ma question allait bien dans ce topic, mais je vais peut-être me faire retoquer par les modérateurs. Je tente ma chance....

Je suis suivie depuis peu (2 séances) par ma psy qui m'a parlé de ma potentielle douance dès la première séance (pour qu'il y ait moins de blabla égocentrique, je vous épargne les détails que vous pouvez lire dans ma présentation). Cette dernière m'a proposé de passer le test le 8 novembre, ce qui me semble à des années lumières compte tenu de mon état actuel.

En effet, face à l'arrivée d'un événement qui éveille ma motivation, je me mets toujours dans un état second, lié en grande partie à la hâte qui, chez moi, est en puissance 10 000. Du coup je suis nerveuse, insomniaque et tout le tralala. Par ailleurs, je passe d'un moment d'extase à l'idée d'avoir peut-être trouvé la réponse à ma différence, à un moment de dévalorisation "je suis ridicule de penser que je pourrais être surdouée". Je tente de prendre du recul en me disant que c'est surtout une expérience fun, mais il est vrai que je reste perturbée par ce doute.

DE FAIT (oui je vais finir par vous poser ma question lol), j'ai contacté une autre psy qui est spécialisée dans ce domaine et fait passer le WAIS 4. Cette dernière m'a proposé le 21 septembre, qu'elle me déconseille jugeant mon état psychologique inadapté pour la passation de ce test (contre productif) et le 12 octobre qu'elle trouve plus adéquat, mais a mis en lumière l'intérêt pour moi de le passer avec ma psy.

Ben, du coup, je suis complètement paumée et je me pose 40000 questions qui m'empêchent de trancher ! J'ai l'impression que 2 mois c'est le bout du monde et que je vais me triturer l'esprit, comme toujours, et m'infliger plein de pensées négatives sur moi-même. Et en même temps, je ne voudrais pas le passer et tout fausser parce que je n'ai pas eu la patience d'attendre, ou, en plus, de saboter un peu ma thérapie avec mon autre psy en courant voir une autre JUSTE pcq je suis bien trop impatiente! (Purée ça y est ma caboche chauffe encore!!)

A savoir : la psy que j'ai contactée et qui m'a proposé les deux dates a pris le temps de m'expliquer sa façon de procéder pour le test et j'ai beaucoup aimé le fait qu'elle mette l'accent sur son analyse au-delà du "score". Par contre, c'est 120euros plus cher que la mienne!

ahhhhhh y a trop de paramètres, j'ai besoin de vos avis éclairés et d'avoir surtout un retour de personnes extérieures à ma situation, histoire que mon cerveau soit moins seul.
Comme un arbre dont les branches poussent et s'entremêlent indéfiniment, à moins de lui couper les racines...

Avatar du membre
Bradeck
Messages : 1823
Enregistré le : sam. 28 juin 2014 00:25
Présentation : Houba houba hop!
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Brocéliande
Âge : 48

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par Bradeck » jeu. 15 sept. 2016 15:46

Ayant commencé un suivi, pourquoi ne pas en parler à ta psy, et discuter également avec elle de la manière dont elle procède, que novembre te semble loin, etc... et prendre la décision avec elle ?

Ce qui m'interpelle le plus dans ton message est la partie : "le 21 septembre est trop tôt au vu de votre état psychologique".
Il vaut mieux régler ce qu'il y a à régler avant la passation, plutôt que de le passer en se disant après "Mince, j'aurai du travailler sur ci et ça", car on ne peut pas passer le test tous les 4 matins, il faut attendre au moins deux ans pour que le résultat soit valide. Donc si 2 mois tu trouves cela long, imagine deux ans ^^

Et également : cette phase "difficile" des montagnes russes émotionnelles dans la phase d'attente de passation, beaucoup l'ont vécu, rassure toi.
En raison du manque d’intérêt suscité, la journée de demain est annulée (Ministère du nihilisme)
Pour raison d'économies, la lumière du bout du tunnel va être éteinte (Ministère du budget)

Avatar du membre
Cadi56
Messages : 76
Enregistré le : ven. 9 sept. 2016 14:07
Présentation : C'est par là!
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 29

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par Cadi56 » jeu. 15 sept. 2016 19:38

Attendre deux ans à partir du moment ou on nous souffle l'hypothèse pour le passer ?

Je pense surtout que mon état ne va pas aller en s'arrangeant, car maintenant que j'ai ça en tête ça ne me quittera pas.

J'en ai parlé à ma psy qui m'a simplement dit qu'elle pouvait tout à fait continuer mon suivi même si j'ai passé le test avec quelqu'un d'autre.

Je vais y réfléchir. Merci de m'avoir apporté ta réponse en tout cas Bradeck
Comme un arbre dont les branches poussent et s'entremêlent indéfiniment, à moins de lui couper les racines...

Avatar du membre
Galadriel
Messages : 345
Enregistré le : jeu. 23 juil. 2015 16:38
Présentation : J'y wais
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Parmi les canards et les étoiles

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par Galadriel » jeu. 15 sept. 2016 20:07

Cadi56 a écrit :Attendre deux ans à partir du moment ou on nous souffle l'hypothèse pour le passer ?
Les deux ans, c'est le délai imposé pour repasser le test, si jamais tu as "raté", passé le Wais dans de mauvaises conditions la première fois .
Donc autant y aller dans un état émotionnel correct, pour ne pas te retrouver frustrée par un résultat possiblement faussé.
( ou que tu estimeras faussé) .

Pour l'attente, deux mois c'est long, j'ai attendu 3 mois entre le premier entretien et le test lui même, le pire ayant été le long mois entre le test et le résultat. Je comprends donc bien ton impatience. Une fois la décision prise , on voudrait que ce soit immédiat, pour ne plus avoir à se poser toutes ces questions.

Quant au choix de la psy, dans la mesure où celle qui te suit ne voit pas d'inconvénient à ce que tu ailles passer le test ailleurs, n'hésite pas trop, le bilan d'un-e psy spécialisé-e sera certainement plus satisfaisant.

Bon courage pour l'attente !
“L'homme qui veut s'instruire doit lire d'abord, et puis voyager pour rectifier ce qu'il a appris." Giacomo Casanova

Avatar du membre
Cadi56
Messages : 76
Enregistré le : ven. 9 sept. 2016 14:07
Présentation : C'est par là!
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 29

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par Cadi56 » ven. 16 sept. 2016 04:05

Salut Galadriel!
Je comprends mieux l'histoire des deux ans! Merci à toi.
Effectivement, le sujet de l'état émotionnel et son impact sur le test est une vraie question.

Ma psy est spécialisée (référente aupres de l'asso Française pour les enfants précoces) et j'ai bien senti qu'elle maîtrise le sujet. C'est pourquoi j'ai finalement décidé d'attendre de a voir la semaine prochaine pour exprimer toutes mes questions et sentiments par rapport à tout ça et puis on verra. Il est peut-etre préférable d'attendre que mon ouragan intérieur s'apaise.

Mais dans tous les cas, la deuxième psy que j'avais trouvée le semble très bien aussi!
Comme un arbre dont les branches poussent et s'entremêlent indéfiniment, à moins de lui couper les racines...

Avatar du membre
Za
Messages : 2944
Enregistré le : lun. 15 avr. 2013 12:25
Présentation : C'était moi...
Profil : Diagnostic +
Test : WISC

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par Za » ven. 16 sept. 2016 08:40

Hors-sujet
Et sinon, on pourrait arrêter de parler de "rater" une échelle psychométrique ?? Ce n'est ni un concours, ni un examen, ni même le test MENSA... non, on ne "réussit" rien quand on tombe au-delà de 130 (à part la conclusion "hors-norme", qui est aussi celle d'un résultat inférieur à 70), et ce test n'est à l'origine même pas fait pour détecter la douance...

Edit, et pour répondre un peu au message suivant : c'est vrai c'est un détail ! mais ça gratte un peu, non pas en tant que "testée", mais en tant que professionnelle de santé familiarisée avec les tests étalonnés, et plus souvent confrontée à des résultats de patients en "-x écarts-types" qu'en "+x écarts-types" ! ;)
Mais plus personnellement, je pense qu'il serait un peu contre-productif (voire dangereux ?) de partir se faire tester avec l'idée qu'en dessous de 130, on a "raté" quelque chose. C'est une vision fausse, mais aussi stressante, culpabilisante... non ?
J'ai mis mon képi dans la cage
et je suis sorti avec l'oiseau sur la tête...
J. Prévert

Avatar du membre
Cadi56
Messages : 76
Enregistré le : ven. 9 sept. 2016 14:07
Présentation : C'est par là!
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 29

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par Cadi56 » ven. 16 sept. 2016 09:05

Effectivement Za, je suis tout à fait d'accord. Les mots ont beaucoup d'importance et j'ai moi-même tendance à les utiliser trop vite parce que je sais ce que je veux dire mais je me fais mal comprendre, de fait. Je me doute que lorsqu'on est diagnostiqué +, et qu'on est bien plus au fait de tout ce qui tourne autour de ce test, ce doit être particulièrement agaçant de lire des posts qui, sciemment ou non, transmettent des informations erronées ou trop ambigües.

Je pense que Galadriel a utilisé le mot "râter" comme le fait de "passer à côté d'une analyse juste" de mon fonctionnement, qu'il y ait douance ou toute autre chose, de part un état émotionnel trop ébranlé.

Pour ma part, je suis partagée sur le fait de dire que mon état ne me permettrait pas d'être bien "analysée", dans le sens ou cet état je le vis depuis petite dès que les choses se compliquent ou quand j'ai des émotions importantes. Je trouve plus naturel, et donc plus juste, dans un sens, de le passer en étant moi-même à instant T. Mais je comprends tout de même où la psy veut en venir et il est aussi plus humble de ma part de savoir suivre les conseils de personnes spécialisées dans leur domaine.

Enfin, tout ceci sort du sujet de départ "choisir un psy pour un diagnostic" et je m'en excuse. Je vous remercie pour vos réponses. Je pourrai éventuellement poster une sorte de conclusion sur mon choix lorsque j'aurais passé le test, histoire d'aller jusqu'au bout du sujet, pour ceux qui seraient plus tard dans un cas similaire.
Comme un arbre dont les branches poussent et s'entremêlent indéfiniment, à moins de lui couper les racines...

Elaïs
Messages : 64
Enregistré le : dim. 29 sept. 2013 21:58
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 41

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par Elaïs » lun. 21 nov. 2016 22:53

Bonjour, je souhaiterai avoir votre avis sur un psy qui sans tester l'enfant avancerait aux parents qu'il est surdoué avec un QIT de 146?
J'avoue être dubitative et me demande si ce dernier est bien sérieux? Un professionnel peut-il être en mesure de chiffrer un QIT sans tester, au seul jugé des séances avec l'enfant?
Vous remerciant par avance pour votre retour.

Avatar du membre
Fish
Poisson Pilote
Messages : 369
Enregistré le : dim. 3 janv. 2016 18:33
Présentation : Clic !
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Paris
Âge : 40

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par Fish » mar. 22 nov. 2016 00:00

Ben déjà qu'établir la douance sans test, c'est douteux, alors donner un chiffre précis...

Avatar du membre
Bradeck
Messages : 1823
Enregistré le : sam. 28 juin 2014 00:25
Présentation : Houba houba hop!
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Brocéliande
Âge : 48

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par Bradeck » mar. 22 nov. 2016 00:25

Je trouve toujours cela super triste quand des gens abusent de leur "statut d'autorité" pour dire des choses comme cela.
Limite j'admire le 146, parce que le "six" cela fait tellement précis qu'on se dit "il n'a pas dit cela au hasard... je trouve cela "manipulateur".

Comme dit Fish, sans test, on peut avoir des présomptions pour la douance, mais pas l'affirmer. Et sans test, impossible de donner un QIT. Déjà qu'il y a pas mal de gens avec des profil hétérogènes, donc pour qui l'on ne peut pas calculer de QIT.
J'ajouterai qu'en plus, l'intérêt du test est d'explorer plusieurs choses, le QIT est un chiffre sans signification sans les autres composantes...
En raison du manque d’intérêt suscité, la journée de demain est annulée (Ministère du nihilisme)
Pour raison d'économies, la lumière du bout du tunnel va être éteinte (Ministère du budget)

Avatar du membre
Traum
Messages : 472
Enregistré le : jeu. 15 janv. 2015 22:22
Présentation : Il y a tellement d'étoiles dans le ciel…
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : D'est en ouest
Âge : 32

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par Traum » mar. 22 nov. 2016 00:34

Elaïs a écrit :Bonjour, je souhaiterai avoir votre avis sur un psy qui sans tester l'enfant avancerait aux parents qu'il est surdoué avec un QIT de 146?
J'avoue être dubitative et me demande si ce dernier est bien sérieux? Un professionnel peut-il être en mesure de chiffrer un QIT sans tester, au seul jugé des séances avec l'enfant?
Vous remerciant par avance pour votre retour.
N'importe nawak.

(Pour une fois, j'ai fait court.)
« Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait. » Mark Twain

Avatar du membre
Za
Messages : 2944
Enregistré le : lun. 15 avr. 2013 12:25
Présentation : C'était moi...
Profil : Diagnostic +
Test : WISC

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par Za » mar. 22 nov. 2016 05:57

Elaïs a écrit :Bonjour, je souhaiterai avoir votre avis sur un psy qui sans tester l'enfant avancerait aux parents qu'il est surdoué avec un QIT de 146?
Ben moi j'annonce que ce psy souffre d'un syndrome de toute-puissance avec un score de 45 sur l'ETP (échelle de toute puissance). Pourquoi ? Parce que pourquoi pas.
J'ai mis mon képi dans la cage
et je suis sorti avec l'oiseau sur la tête...
J. Prévert

ziboulette
Messages : 92
Enregistré le : mar. 19 janv. 2016 13:47
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par ziboulette » mar. 22 nov. 2016 16:31

Alors celle-là je l'avais jamais entendue!!!
Ahah 146... Elle est bien bonne...

Elaïs
Messages : 64
Enregistré le : dim. 29 sept. 2013 21:58
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 41

Re: Choisir un "psy" pour un diagnostic (QI+bilan)

Message par Elaïs » mer. 23 nov. 2016 00:00

Merci pour vos retours limpides.
Je n'osai pas être aussi vindicative par manque de certitudes mais il me semblait bien que l'assertion était choquante.

Répondre