Page 37 sur 37

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Posté : mar. 7 mai 2019 06:31
par madeleine
Bonjour Jcamar
Seul le professionnel qui t'a fait passer le test est à même de répondre à tes questions. N'hésité pas à le recontacter pour qu'il t'explique ce qui te paraît obscur.
Je te rappelle ceci, qui fait partie des règles essentielles de ce forum :

Par ailleurs, nous vous demandons de comprendre si vous êtes en recherche, que personne ici ne vous livrera de diagnostic clé-en-main : seul l'avis des professionnels au terme de leurs investigations compte. Nous substituer à eux ne fait pas partie de notre éthique.

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Posté : lun. 13 mai 2019 13:13
par kali
Bonjour, je viens aussi m'ajouter à la cohorte de QI hétérogène du forum.
J'ai un écart de plus de 30 points entre mon QIV et le IRP d'où QI non calculable, mais le bilan écrit qui m'a été remis détaille bien chaque exercice et détaille les schémas qui sous-tendent mon fonctionnement cognitif, ce qui est très intéressant car du coup on peut repérer ses points forts (et faibles).

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Posté : mar. 14 mai 2019 09:43
par Louise
Je viens de finir la formation au WISC-V. En conclusion, ils détaillent ces histoires de calcul de QIT et d'hétérogénéité, qui sont apparemment un questionnement fréquent des psys AUSSI ^^. Ils précisent bien que ce sont des recommandations, qu'il n'y a pas de critère strict, qu'il est calculable dans tous les cas....et que dans tous les cas toujours, le QIT est un indice, qui, comme tous les autres, doit être appréhendé au regard des autres observations cliniques (histoire du patient, demande,..), cela reste un outil. Ils rappellent aussi que l'hétérogénéité est la norme...
En termes de méthodo :
1/ Il est recommandé de regarder l'hétérogénéité à l'intérieur même des indices, particulièrement l'ICV et l'IRF, qui "pèsent" le plus lourd dans le calcul du QIT dans le WISC-V.
2/ Puis, on regarde l'hétérogénéité inter-indices : s'il y a plus de 2 différences significatives, il y a une réelle remise en question de l'intérêt de qualifier le profil par un score général, car le relief du profil ne ressort pas (mais c'est comme pour tout, c'est comme la moyenne générale d'un enfant à l'école, qui peut être représentative de son niveau, ou pas du tout, s'il a moitié de notes très hautes dans certaines matières et des 3 ou 4 dans d'autres...). Un QIT calculé à partir de données trop hétérogènes ne représente tout simplement pas le fonctionnement intellectuel global de l'enfant.

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Posté : mar. 14 mai 2019 09:49
par Dark Vadrouille
Hello @Louise , qu'est ce que IRF ?

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Posté : mar. 14 mai 2019 10:16
par Louise
Indice de Raisonnement Fluide, un peu comme le QIP de la WAIS III ou l'IRP de la WAIS IV! (Le WISC V a 5 sous-indices principaux, contre 4 pour la WAIS)

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Posté : mar. 14 mai 2019 10:21
par Différente
Cela induit quoi d’avoir une hétérogénéité au sein de l’ICV ou des autres indices ? Et à partir de quand on parle d’hétérogénéité ?

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Posté : mar. 14 mai 2019 10:54
par Dark Vadrouille
Merci @Louise pour la précision.

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Posté : mar. 14 mai 2019 12:01
par Louise
Différente a écrit :
mar. 14 mai 2019 10:21
Cela induit quoi d’avoir une hétérogénéité au sein de l’ICV ou des autres indices ?
Bin les indices sont regroupés par grands processus cognitifs impliqués / domaines de compétences. Sauf qu'évidemment tous les subtests du même indice n'évaluent pas exactement la même chose, sinon ça ne sert à rien, donc il faut aller creuser sur en quoi ces subtests sont différents, qu'est ce qui est sollicité par l'un et pas par l'autre.
Différente a écrit :
mar. 14 mai 2019 10:21
Et à partir de quand on parle d’hétérogénéité ?
On parle d'hétérogénéité quand il y a une différence significative (et c'est pas la même tout le temps, il y a des dizaines de tableaux à consulter, un côté de moi est 8o à l'idée de toute ces granularités d'analyse possibles (et du temps qu'il va falloir passer à analyser et rédiger les comptes rendus) et un côté de moi est :cheers: et va kiffer A MORT) remise dans le contexte de ce qu'on cherche à évaluer. Désolée, mais je ne peux pas y répondre plus simplement, ni autrement qu'avec l'habituel : "ça dépend". :1cache:

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Posté : mer. 15 mai 2019 15:58
par Vulpecula
Bonjour tout le monde,

Eu égard aux nombreuses fois ou j'ai lu avec beaucoup d'intérêt, de curiosité et d'émotions les nombreux témoignages par ici, c'est à mon tour de rendre la pareille !

C'est tout frais dans ma tête puisque je viens d'assister à la restitution orale ce matin même, et que j'ai sous les yeux la restitution écrite (très bien faite d'ailleurs, reliée, jolie mis en page).

Concernant le déroulé du test, ça été assez classique : Anamnèse (1h00) - 2 semaines d'attente - Tests (2h30) - 4 semaines d'attente - Restitution orale / écrite (1h00).

Concernant le praticien : un homme charmant, doux, et qui m'a surtout donné l'impression d'être très professionnel et compétent dans le domaine de la douance, et c'est précisément ce que je recherchais.

Résultats du bilan :
Bilan : "légèrement hétérogène" dixit le praticien. Je suis donc peut-être passé pas loin de l'homogène, mais c'est pas le cas :)
ICV : 131 (SIM 17, VOC 19, INF 10)
IRP : 136 (CUB 19, MAT 15, PUZ 14)
IMT : 137 (MCH 19, ARI 14)
IVT : 120 (SYM 16, COD 11)
QIT : 140 (non significatif)
IAG : 139
CONCLUSION : HPI

Mes propres ressentis par rapport à certains subtests :
INF -> Un score dans la moyenne, j'ai été déscolarisé très tôt et certains sujets ne m'intéresse absolument pas.
PUZ -> J'ai trouvé les puzzles très moches (très peu graphique), ça m'a un peu perturbé :)
COD -> C'était en fin de test, j'étais peut-être un peu lassé, et j'avoue y avoir trouvé un interêt moyen.

Ceci dit, malgré ces remarques, je pense que si je devait repasser ce bilan dans 10 ans, j'obtiendrais probablement a peu près les mêmes résultats, j'ai donné ce que je pense être le meilleur de moi même, et j'ai passé ce bilan dans des conditions plutôt bonnes.

Conclusion :
Je dois dire que le compte rendu est plutôt élogieux donc c'est toujours agréable à entendre / lire, même si je ne manque pas particulièrement de confiance en moi (en tout cas en façade), c'est quand même un petit boost de confiance / connaissance de soi qui est toujours bon à prendre.

Ce bilan m'a permis aussi de faire sauter quelques verrous que j'avais concernant certains aspects personnels que je n'arrivais pas à comprendre (besoin de reconnaissance, aversion à certaines règles sociales, hyper-sensibilité, intransigeance). Je pense qu'à la lumière de ce bilan, je vivrai dans le futur probablement mieux ces différents points.

Enfin, j'ai depuis toujours, et je ne suis certainement pas le seul, un syndrome de l'imposteur particulièrement tenace. Les éclairages de ce bilan ne vont probablement pas le faire disparaitre tout de suite, mais à minima me permettre de le relativiser un peu, de mieux vivre avec.

Bref, me concernant ce bilan psychométrique a été une expérience enrichissante, bénéfique, et tout cela m'apporte une grille de lecture nouvelle et quelques informations utiles pour me guider dans ma quête d'épanouissement et de bonheur, pour moi, mes amis et mes proches. Et rien que pour ça, je dois dire que ça valait très largement les 300€ et l'investissement personnel que j'ai pu y consacrer ces derniers mois.