Haut Potentiel et QI hétérogène

Ici vous pourrez échanger au sujet du diagnostic et de l'accompagnement
Avatar du membre
Joebar
Chouchou de la maîtresse
Messages : 2906
Enregistré le : lun. 27 juin 2011 10:31
Présentation : ->
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 41

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Joebar » ven. 28 févr. 2014 16:40

Des psy, lorsque c'est un diagnostic de douance qui est recherché, ne font même pas passer l'IVT. Ça a été mon cas mais j'y ai tout de même eu une note... :nesaitpas:
"Ne vous en faites pas, le trac, cela viendra avec le talent" , Sarah Bernhardt.

Avatar du membre
FeverDream
Messages : 134
Enregistré le : sam. 21 déc. 2013 14:42
Présentation : Tout ce que je sais, c'est que je ne sais rien
Profil : Diagnostic -
Test : WAIS
Âge : 26

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par FeverDream » dim. 2 mars 2014 10:27

J'ai rencontré une personne qui m'a parlé de son TDA et des médicaments qu'elle prenait pour ça. Elle m'a expliqué que son TDA avait été diagnostiqué d'après de nombreux tests, dont un test de QI. Elle m'a expliqué qu'elle a eu 145 dans l'un, et 119 dans l'autre (je suppose, QIV et QIP). D'une façon naturelle, je lui ai dis "Oh, surdoué avec TDA donc!". Hors, elle m'a dit que sa psy ne lui avait jamais dit qu'elle était surdouée, et qu'elle ne pouvait tout simplement pas être surdouée (manque de confiance en elle, difficultés scolaires, elle a échoué l'épreuve de mémoire, bref, elle se descendait quoi). Ce qui m'a laissé perplexe.

Ma question est: Peut on réellement avoir ce résultat, ce QI hétérogène, sans être pour autant surdoué? Ça me parait louche cette histoire, et j'avoue avoir du mal à comprendre pourquoi la psy ne l'a pas plus renseignée que ça sur le test en lui-même, ce qu'il permettait de mettre en évidence, car en l'écoutant j'avais l'impression qu'elle me parlait d'une évaluation de son niveau intellectuel...

Avatar du membre
VanVan
Messages : 29
Enregistré le : mer. 16 oct. 2013 21:27
Présentation : Esto te pone la cabeza mala
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par VanVan » dim. 2 mars 2014 12:07

Pour faire vite je crois que oui on peut être évidemment surdoué avec ou sans un TDA (les autres confirmeront hein!) , oui elle peut te laisser perplexe et c'est louche ct'histoire... car pour ma part je suis HQI et le test a revelé quasi la même chose (sans le TDA) c'est à dire manque de confiance en moi, mésestime et pas à la hauteur face à des épreuves que je jugeais complexe.

Au vu de ses résultats (THQI en plus ?) et avec un profil hétérogène, elle est bien surdouée.

Voilà !

Avatar du membre
FeverDream
Messages : 134
Enregistré le : sam. 21 déc. 2013 14:42
Présentation : Tout ce que je sais, c'est que je ne sais rien
Profil : Diagnostic -
Test : WAIS
Âge : 26

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par FeverDream » dim. 2 mars 2014 12:37

Merci pour ta réponse!

A vrai dire je me demandais si ce n'était pas "dangereux" de ma part de la mettre sur la piste de la douance si à tout hasard, il était possible qu'elle ne le soit effectivement pas. Par rapport au peu d'estime qu'elle a d'elle même, je ne voudrais pas lui donner de "faux espoir". C'est que j'ai l'impression qu'elle ne voit que ses défauts, et qu'on ne lui a pas appris à regarder ses forces, qu'elle ne voit que la difficulté "TDA", ce que je trouve dommage si elle était réellement surdouée. Du coup, je vais peut-être l'inciter à en discuter avec la psy qui lui a fait passé l'épreuve, et à se renseigner un peu sur ce qu'est le surdouement.

Avatar du membre
Mlle Rose
Messages : 12745
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:56
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Mlle Rose » dim. 2 mars 2014 19:31

Je crois que t'as entièrement raison FeverDream, la prudence est de mise.
Vanvan, même s'il existe une forte probabilité, on ne peut pas, nous, ici, dire quoi que ce soit en regardant deux chiffres.
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:

Avatar du membre
VanVan
Messages : 29
Enregistré le : mer. 16 oct. 2013 21:27
Présentation : Esto te pone la cabeza mala
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par VanVan » dim. 2 mars 2014 20:56

Mlle Rose a écrit :Je crois que t'as entièrement raison FeverDream, la prudence est de mise.
Vanvan, même s'il existe une forte probabilité, on ne peut pas, nous, ici, dire quoi que ce soit en regardant deux chiffres.
:D J'ai voulu faire vite... trop vite :lol:
Ok oui je comprends bien néanmoins si un des indices est > 130, ICV qui plus est, j'avais lu, ici ou ailleurs je ne sais plus, que le diagnostic ne faisait aucun doute non ? :^) Je suppose que c'est plus compliqué que ça :$
Bon effectivement c'est pas à nous de le dire mais à la psy (même si elle me parait bien louche celle là :roll: )

Avatar du membre
T'Rea
Messages : 62
Enregistré le : mer. 15 janv. 2014 13:35
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t4443.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : PACA
Âge : 52

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par T'Rea » mer. 19 mars 2014 14:51

Merci pour ce fil (et son associé sur le surinvestissement intellectuel) qui sont vraiment très intéressants. Tout lu.

Diagnostiquée HP avec un score Wais IV incalculable (mais entraperçu) à 129 (si c'est pas la loose, ça) et un écart de plus de 50 points entre l'ICV (146) et l'IVT(94).

La psy a été catégorique, affirmant qu'avec 2 scores au dessus de 135, il n'y avait pour elle aucun doute. Elle m'a dit aussi baser son diagnostic sur son ressenti lors des entretiens, en particulier sur le mode de fonctionnement et la sensibilité.
Pour la faiblesse de l'IVT, elle a évoqué des restes de dyspraxie de jeunesse et c'est vrai que je me retrouve bcp dans la phrase citée par Callie:
Callie a écrit : Par contre, il est notoirement connu, études à l'appui (habib, je crois) qu'un HP peut avoir deux mains gauches, une dysgraphie importante et ce ne sont pas des manuels. Il y a d'ailleurs un profil type HP de ce genre : IRV bcp + haut que l'IRP et l'IVT souvent moins élevé.
Voire l'impact d'une très forte myopie. Le terme de "bigleuse" cité par Melle Rose dans un de ses posts sur le sujet m'est allé droit au cœur...

Dans les faits, je tentais péniblement d'apercevoir sur sa feuille mes scores aux tests précédents en même temps (pourtant je sais bien que j'y vois goutte)... Ça m'apprendra...

Bien sûr j'aurais préféré un score homogène à 132, mais celui là m’explique beaucoup mieux pourquoi j'ai seulement osé effleurer l'hypothèse de la douance à 45 ans passés...

dbc
Messages : 57
Enregistré le : mar. 1 avr. 2014 19:29
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 37

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par dbc » dim. 6 avr. 2014 12:16

Bonjour,

J'ai obtenu le même type de résultat : QIV à 135 et QIT 110. La psy m'a aussi dit que pour elle, il n'y avait pas de doute du fait aussi des observations réalisées pendant nos entretiens. Entre autre, sur certains tests, j'ai perdu du temps par manque de confiance et par souci de vérification. Souvent, je mettais le doigt très vite sur la réponse mais attendais avant de le dire. Ce coté intuitif semble être révélateur de ce fonctionnement. :)
Par contre, elle m'a aussi évoqué la dyspraxie comme possible explication. J'ai beau lire des documents là-dessus, je ne me retrouve pas. La question étant : avez-vous cherché à connaitre la cause de cet écart? Si oui, pourquoi? Est-ce que cela vous a aidé dans votre cheminement?
Merci pour vos témoignages :hai:

Avatar du membre
Léo
Messages : 392
Enregistré le : lun. 1 avr. 2013 18:50
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : A l'ouest

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Léo » dim. 6 avr. 2014 13:05

Pour les (grands) écarts, mon psy a parlé de Dyspraxie (visuo-spatiale) également. Pour lui c'est un diagnostic sûr et je n'ai pas cherché à en savoir plus.... sauf au début...

Il se peut que tu le soies (dys) et que tu aies bien compensé. La douance aide à bien compenser. Ta psy est censée pouvoir déduire, d'après les subtests où tu as eu le plus de difficultés, si cette piste ou une autre peut ou doit être envisagée. Il se peut que ce soit juste "normal" dans le sens : perfectionnisme, manque de confiance... Il me semble que les dys.... sont révélées à certains subtests seulement (irp). Certains subtests, comme le code et la mémoire de travail ne sont pas très importants dans le diagnostic de la douance. Il y a quelques explications dans ce topic sur les différentes causes de l'hétérogénéité. Tu verras que certains écarts sont "normaux". Ta psy peut aussi essayer de t'en dire plus si tu trouves cela problématique. Sinon, je pense que si tu te sens bien dans tes baskets... avec ce bilan tel quel... :-)

Sinon, pour les dys, il y a ce topic : http://adulte-surdoue.fr/psychologie-sa ... =dyspraxie
Cela t'aidera peut-être un peu à en savoir plus sur certains cas, ici en tout cas.

Personnellement, j'ai voulu, au départ, un peu secouée/intriguée par le diagnostic douance/dyspraxie, en savoir plus. Le psy m'a expliqué que, de toute façon, une dyspraxie, à l'âge adulte, ne nécessitait pas qu'on s'y penche plus que ça pour corriger... puisque compensation mise en place depuis des années. Je ne me retrouve pas dans toutes les caractéristiques de la dyspraxie. Tout comme je ne me reconnais pas dans toutes les caractéristiques de la douance. En revanche, la dyspraxie me parle quand même beaucoup. J'ai pu faire des liens pertinents en observant mes gestes mais sans "examen" plus approfondi, juste par l'observation, en constatant que oui, pour certaines choses ça colle pil poil. Le psy m'a aussi posé des questions et en y répondant j'ai pu refaire des liens.

Si tes soucis sont plus de l'ordre du manque de confiance, tu peux éventuellement essayer de travailler là dessus : voir où sont tes points forts, tes points faibles, essayer de te faire confiance etc etc...C'est aussi un travail d'observation, auto-observation + éventuellement questions avec la psy si tu la revois. Le travail, je dirais, dys quelque chose ou autre, peut être envisagé en fonction de ce qui te pose le plus problème.

:-)
"Soudain, la jeune fille, le plus tranquillement du monde, entreprit de se curer le nez avec les doigts." Witold Gombrovicz

dbc
Messages : 57
Enregistré le : mar. 1 avr. 2014 19:29
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 37

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par dbc » dim. 6 avr. 2014 16:57

Merci Léo pour ta réponse :)
Je vais jeter un oeil sur le lien proposé. C'est bien ma psy qui, aux vues des observations et résultats aux subtests, a posé l'hypothèse d'une dyspraxie. Maintenant, je me suis dit que je n'avais peut-être pas besoin de creuser plus car, comme tu le dis justement, j'ai sans doute compenser suffisamment pour que cela n'altère en rien mes activités quotidiennes. Mais je m'interrogeais si d'autres avaient tout de même creuser cette démarche et ce que cela leur avait apporté.
Tu me dis que tu te retrouves dans des exemples concrets de dyspraxie que tu as observé sur toi-même. Peux tu me dire précisément quoi?

Avatar du membre
Léo
Messages : 392
Enregistré le : lun. 1 avr. 2013 18:50
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : A l'ouest

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Léo » dim. 6 avr. 2014 17:51

J'en ai un peu parlé ici : http://adulte-surdoue.fr/psychologie-sa ... =dyspraxie

Si tu veux, on peut aller en discuter sur le fil des dys :-)
"Soudain, la jeune fille, le plus tranquillement du monde, entreprit de se curer le nez avec les doigts." Witold Gombrovicz

dbc
Messages : 57
Enregistré le : mar. 1 avr. 2014 19:29
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 37

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par dbc » dim. 6 avr. 2014 19:52

Ok :) J'y cours !

Avatar du membre
Mlle Rose
Messages : 12745
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:56
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Mlle Rose » jeu. 10 avr. 2014 11:14

Attention quand même avec les histoires de "dys", parce que même en étant surdoué, et même en compensant, on n'obtient pas non plus des résultats au-dessus de la moyenne...
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:

dbc
Messages : 57
Enregistré le : mar. 1 avr. 2014 19:29
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 37

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par dbc » jeu. 10 avr. 2014 14:28

Mlle Rose a écrit :Attention quand même avec les histoires de "dys", parce que même en étant surdoué, et même en compensant, on n'obtient pas non plus des résultats au-dessus de la moyenne...
Que veux tu dire par là? :-)

Avatar du membre
Mlle Rose
Messages : 12745
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:56
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Mlle Rose » jeu. 10 avr. 2014 16:13

Un trouble "dys" un vrai, c'est pas un petit trouble qui abaisse un peu les performances dans le domaine touché, c'est un trouble développemental sévère, durable, et générateur de difficultés importantes tout au long du développement et de la vie (toujours dans le domaine touché).
La compensation implique un surcoût cognitif important, surcoût qui va altérer significativement les ressources attentionnelles, la vitesse d'exécution, etc lors de tâches impliquant le domaine concerné. Même avec compensation, il est peu probable de ne pas le voir, tout du moins qu'un professionnel spécialisé (et pas un psy pour le coup) ne s'en rende pas compte.
Pour donner un ordre d'idée, un trouble "dys" va situer le sujet dans le domaine concerné à + de -2ET de la moyenne. La compensation ne permet en aucun cas de combler ces 2ET d'écart à la norme. Dépasser la norme hein.. faut pas rêver.
Ces temps-ci, ces termes perdent complètement leur sens à force d'être lâchés à tout va pour la moindre petite broutille coincée.
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:

dbc
Messages : 57
Enregistré le : mar. 1 avr. 2014 19:29
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 37

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par dbc » jeu. 10 avr. 2014 16:17

OK; Je me suis renseignée sur la dyspraxie et ne me retrouve pas là-dedans. Je dois avouer que je ne pense pas avoir besoin de savoir ce qui a creusé cet écart. C'est un fait et point. Je ne vais pas aller plus loin. J'ai voulu interroger cette piste car la psy m'en a parlé. Je ne ferai pas de test ou autre. J'ai la réponse que j'attendais
Mais merci pour ces éléments :)

Avatar du membre
Léo
Messages : 392
Enregistré le : lun. 1 avr. 2013 18:50
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : A l'ouest

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Léo » jeu. 10 avr. 2014 18:22

Du coup, je m'excuse d'avoir, peut-être, un peu trop insisté sur le dys :$
"Soudain, la jeune fille, le plus tranquillement du monde, entreprit de se curer le nez avec les doigts." Witold Gombrovicz

dbc
Messages : 57
Enregistré le : mar. 1 avr. 2014 19:29
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 37

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par dbc » jeu. 10 avr. 2014 19:11

Au contraire, cela m'a poussé à me renseigner dessus et cela a pour moi éliminé une piste. :)

Avatar du membre
Mlle Rose
Messages : 12745
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:56
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Mlle Rose » jeu. 10 avr. 2014 20:53

Y'a pas de souci Léo ;)
Simplement toute faille, toute faiblesse, n'est pas nécessairement une pathologie. Heureusement !
On se construit comme ça je crois, finalement l'équilibre est très rare.
Vous avez vu ici un topic de 15 pages sur "Haut potentiel et QI homogène" ? ^^
Faudrait faire un sondage tiens, mais je parie déjà qu'on tombera sur un chiffre inférieur à 10% :P
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:

Avatar du membre
Joebar
Chouchou de la maîtresse
Messages : 2906
Enregistré le : lun. 27 juin 2011 10:31
Présentation : ->
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 41

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Joebar » jeu. 10 avr. 2014 21:06

Mlle Rose a écrit :Vous avez vu ici un topic de 15 pages sur "Haut potentiel et QI homogène" ? ^^
Parce que ça pose juste moins de questions quant au diagnostique de haut potentiel non ?
Mlle Rose a écrit :Faudrait faire un sondage tiens, mais je parie déjà qu'on tombera sur un chiffre inférieur à 10% :P
Bonne idée ! Je suis curieux d'en voir le résultat.
"Ne vous en faites pas, le trac, cela viendra avec le talent" , Sarah Bernhardt.

Avatar du membre
Léo
Messages : 392
Enregistré le : lun. 1 avr. 2013 18:50
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : A l'ouest

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Léo » jeu. 10 avr. 2014 22:00

Mlle Rose a écrit : Simplement toute faille, toute faiblesse, n'est pas nécessairement une pathologie. Heureusement !
On se construit comme ça je crois, finalement l'équilibre est très rare.
Tutafait :-)
Mlle Rose a écrit :Même avec compensation, il est peu probable de ne pas le voir, tout du moins qu'un professionnel spécialisé (et pas un psy pour le coup) ne s'en rende pas compte.
Bon, mais alors, faudrait-il, systématiquement aller voir un neuropsy ou un autre spécialiste pour confirmer/infirmer une suspicion de dys posée par un psy... Parce que si, comme tu le dis, à juste titre, on met du dys sur dys partout, ça peut être une mauvaise idée de se dire que c'est ça et de vivre avec ça si c'est pas ça...

Pour l'instant, dans mon cas, j'ai décidé de m'en remettre au diagnostic du psy et de ne plus trop me prendre le chou avec tout ça... même si, au début, je me suis posée la question et d'ailleurs je t'ai aussi un peu embêtée en mp avec ça... :wasntme:
"Soudain, la jeune fille, le plus tranquillement du monde, entreprit de se curer le nez avec les doigts." Witold Gombrovicz

Avatar du membre
Mlle Rose
Messages : 12745
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:56
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Mlle Rose » sam. 12 avr. 2014 19:28

Ah ben oui tout à fait, mais c'est pas le neuropsy qui posera un diagnostic non plus.

Pour une dyslexie, dysorthographie, dysphasie > orthophoniste
Pour une dyspraxie > psychomot ou ergo (+ orthoptiste si suspicion de dyspraxie visuo-spatiale)
Pour une dysgraphie > orthophoniste, psychomot, ergo
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:

Shea
Messages : 20
Enregistré le : mar. 15 avr. 2014 17:47
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Issy les moulineaux
Âge : 28

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Shea » mer. 30 avr. 2014 10:35

Joebar a écrit :Des psy, lorsque c'est un diagnostic de douance qui est recherché, ne font même pas passer l'IVT. Ça a été mon cas mais j'y ai tout de même eu une note... :nesaitpas:
Bonjour Joebar !

Dans mon cas, c'était un diagnostic de douance qui était recherché et on m'a fait passer l'IVT !! (et ça a beaucoup aidé à la compréhension de mon fonctionnement cognitif)
En questionnant la psy, sur la signification de tout un tas de possibilité, elle m'a appris qu'elle avait testé récemment une jeune fille en dépression, qui avait un IVT très haut, mais QIP et IMT beaucoup plus bas. Ce qu'elle m'a dit sur son interprétation est que lorsque la jeune fille en question n'a pas à fournir un effort intellectuel, elle est extrêmement rapide, mais à cause de son état dépressif et des médicaments, lorsqu'il faut fournir un effort, c'est plus laborieux et c'est un peu la confusion.

En plus, tu n'as pas passé l'IVT mais tu as tout de même eu une note. Je crois pas avoir saisi ! Est ce que tu sais finalement comment ton/ta psy a fait pour te mettre une note si tu n'as pas passé les subtests ? :^)

à bientôt !

Avatar du membre
Sphax
gratiné !
Messages : 860
Enregistré le : lun. 18 nov. 2013 01:44
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Grenoble
Âge : 33

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Sphax » mer. 30 avr. 2014 12:06

Le problème de l'IVT c'est qu'il est influencé par plein de paramètres autres que la vitesse du cerveau et donc que son score est un très mauvais indicateur du QI et de la douance. Par contre effectivement ca peut servir à détecter d'autres choses, comme le perfectionnisme. Donc l'IVT n'est pas tellement pris en compte dans le diagnostic de la douance mais peut parfois servir dans un bilan plus global.
Homo Sapiens, merveille de l'univers, dans l'Odyssée je suis juste le meilleur ami du chien.
Aston Villa

Shea
Messages : 20
Enregistré le : mar. 15 avr. 2014 17:47
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Issy les moulineaux
Âge : 28

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Shea » mer. 30 avr. 2014 12:56

Oui mais plusieurs subtests sont influencés par plusieurs paramètres.
Ils peuvent être des mauvais indicateurs pour des raisons X ou Y ...
On peut les rater pour tout un tas de raison, et c'est ça qui est intéressant, et dans cette optique la, est ce que c'est donc judicieux de dire que l'IVT est moins util(isable) que les autres ?

De toute façon, c'est à la leur de l'ENSEMBLE des résultats qu'on peut faire ou non le diagnostic.

Comme l'avait dit la psy avait qui j'ai passé le test, une jeune HPI en dépression a eu un très haut score en IVT et moyen dans QIP et IMT car elle n'arrivait plus à mobiliser concentration et le reste pour réfléchir..

Tu dis qu'il peut parfois servir dans un bilan plus global et je suis tout à fait d'accord, mais il me semble, comme ma psy et l'autre psy m'en ont parlé qu'il a sa place par rapport à la douance.
Il faudrait avoir les avis des psys, je vais me renseigner de mon coté :)

Répondre