Informer un "psy" : connaissance ou boîte de pandore?

Ici vous pourrez échanger au sujet du diagnostic et de l'accompagnement
Répondre
Avatar du membre
Tipiak
Messages : 484
Enregistré le : jeu. 1 août 2013 20:31
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/presentations/bonjour-appelle-oliver-t3874.html]attention, bazar sauvage en liberté[/url]
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Ben en général je me déplace, alors bon...

Informer un "psy" : connaissance ou boîte de pandore?

Message par Tipiak »

Parmi les foultitudes de questions que je me pose... Il y en a une pour laquelle d'autres regards me seraient fort utiles, afin de garder le fou que je suis de faire des âneries...

je prends donc la liberté de créer ce topic, en espérant que ça ne posera pas de problèmes, car aucun autre sujet de discussion ne m'a parut propre à accueillir ma question.. Egalement, trouver un titre concis ne fut pas de la tarte (au concombre), donc si quelqu'un a une meilleure proposition, je serais ravi d'en profiter.

Le vif du sujet :
Ayant bien conscience d'être complètement perché, et porteur d'un certain nombre de limites tout aussi certaines qu'embêtantes, j'ai décidé de franchir le pas et d'entamer une psychothérapie. Le déclic fut possible grâce à mon médecin traitant, qui trouvant que ma présence se faisait fréquente ces temps-ci, m'a conseillé "un psy" en me disant qu'il pratiquait l’hypnose et que c'était bien parce que l'efficacité était rapide.
Note qu'il ne fait aucun doute que j'étais vraiment pas bien, parce qu'en temps normal, la simple notions d'hypnose aurait suffit à me faire fuir en courant.

Sautant sur ce bout de bois flotté apparaissant comme miraculeux dans l'océan de marasmes où j'étais alors en train de m'enfoncer, je suis le conseil, je prends les coordonnées, j'appelle, j'ai rendez-vous, j'y vais.

Première surprise, je vois sur la plaque "psychothérapeute" et non "psychologue".
Damned! Qu'est-ce que mon médecin n'a pas compris? Comme c'est aussi mon collègue, je lui avais expliqué la différence entre les sortes de psys, et largement fait comprendre ce que je pensais des psychothérapeutes.

(Dans ma conception personnellement personnelle du monde, les psychiatres et les psychologues sont des gens sérieux, formation sanctionnée par un diplôme d'état, validité scientifique de leur travail. Au contraire, les psychanalystes et les psychothérapeutes étant grosso modo auto-proclamés par eux ou leurs petits copains claniques, tant mieux si des gens sont contents qu'ils soient là, mais très peu pour moi.
Nota bene, que je conçois tout à fait que mon point de vue puisse ne pas recueillir l'adhésion de tout le monde, que je sais qu'il y a des psychologues et des psychiatres aussi efficaces qu'une fourchette pour se coiffer, et qu'un des profs que j'ai le plus admirés est psychanalyste. Mais c'est mon monde, je suis dieu, alors je pense ce que je veux. :2deg )


Mais bon, comme une de mes nombreuses vanités est d'essayer de faire preuve d'ouverture d'esprit je me dis "pourquoi pas, y'a qu'une seule façon de savoir c'est d'essayer, au pire je mourrirais moins bête".

Globalement ça se passe bien, on discute d'un tas de trucs, mais au cours de tout ça, il y a quand même des points qui me dérangent :

1) Quand il me dit qu'il travaille avec l'hypnose, je lui réponds que je suis curieux de découvrir ce que c'est autrement qu'à travers le cliché véhiculé dans les BD de Tintin (Ah, jeu, quel album? :D) et le film "constantinople / madagascar", même si ce n'est pas une méthode scientifiquement validée.
Et là, ce charmant homme me répond que si, c'est scientifique : puisqu'il y a plein de gens qui le font, c'est que ça marche, donc c'est scientifique. Béat de stupéfaction ébahie devant une telle injure à tout sens logique même basique, je ne relève pas et fais mine d'acquiescer histoire de passer à autre chose. Au prix où je le paye, je ne vais pas en plus lui donner un cours de méthodologie gratuit, oh!

2) A l'issue du premier rendez-vous, il me donne plusieurs rendez-vous pour les semaines à venir, et en même temps mentionne une liste d'attente, alors que j'ai eu un rendez-vous tout de suite. Dois-je en conclure qu'il m'a fait passer en priorité? Et au nom de quoi? Moi ça me gêne par rapport aux autres gens qui attendaient... Mais comme c'est dit en passant, impossible d'amener la conversation sur ce sujet sans que ça paraisse déplacé, donc je renonce, d'autant plus que ce premier rendez-vous fut assez fatiguant sur le plan émotionnel.

3) Lors du premier rendez-vous, il m'avait annoncé le programme, et celui-ci n'a pas été suivi : Des techniques d'acupuncture apparaissent comme ça dans le schmilblik, avec des endroits que je dois tapoter, et des phrases que je dois répéter alors que je ne les trouve pas vraies. Ca commence à sentir sérieusement la confiture sur le nez du schtroumpf tout ça... (Tiens, le dictionnaire du correcteur orthographique du forum ne connaît pas ce mot. Scandalant! :D)

Après, une foultitude d'autres petits détails attirera mon attention et mon questionnement, mais je ne les expose pas ici, par souci de clarificature. Je finirais par annuler un rendez-vous, et devant la réaction du psy, qui se préoccupe d'aspects purement financiers, j'entreprends de me renseigner sur lui, ses méthodes, son école de formation, et conclus qu'à défaut de pouvoir mettre en évidence que "tout ça, c'est du flanc" (Han Solo), j'ai au moins la certitude qu'un truc reposant sur l'effet placebo ne me correspond pas. Je serais d'ailleurs conforté plus tard dans ce point de vue en lisant des trucs au sujet du cold reading, de la manipulation, des sectes, etc.


Le rendez-vous annulé par mes soins étant le dernier avant les vacances, je n'ai pas encore prévenu ce psychothérapeute que je ne souhaitais pas poursuivre. Ma question est la suivante :

Est-il préférable de lui donner des éléments par rapport à la douance, au questionnement qui est le mien, et de potentiellement lui fournir davantage de moyens de manipulations sur des individus dont la situation pourrait être proche de la mienne ?
Ou bien est-il préférable de ne pas lui donner de détails, et de ne pas lui donner l'occasion d'accéder à des connaissances qui enrichiraient sa pratique et pourraient être profitables à d'autres que moi, qui souhaitent lui accorder leur confiance?

Aristote disait primo non nocere, mais vous, qu'en pensez-vous? Quel est le choix le plus moralement défendable? D'avance merci...
Nous ne te lècherons pas car tu es toxique!
Mais ma signature est toujours 20% plus cool, d'ailleurs je retourne sur mon bateau pêcher des colins, signé ton papa le Captain Igloo.

Keegane
Messages : 351
Enregistré le : lun. 22 avr. 2013 20:06
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/presentations/pourquoi-comment-t3545.html]deux mots[/url]
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : au milieu des vignes beaujolaises
Âge : 30

Re: Informer un "psy" : connaissance ou boîte de pandore?

Message par Keegane »

Si tu n'as aucune confiance en lui, cours ! Il semblerait qu'il soit assez particulier, mais pour avoir avancé avec une kinésiologue, je ne suis pas choquée de ses pratiques.

M'enfin si tu es tombé sur le scorpion de jade, c'est dommage de pas tester l'aventure jusqu'au bout ! :2deg

Quant à Tintin, ne serait ce pas lors du Vol 714 ?
La plus grande erreur de l'Homme, c'est de penser qu'un jour il n'aura plus besoin d'apprendre. - XXI-Dyë

http://xxi-dye.deviantart.com/gallery/

Cours Sciences Cognitives

Avatar du membre
marmotte
Messages : 406
Enregistré le : lun. 29 avr. 2013 21:37
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t3561.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Dijon
Âge : 51

Re: Informer un "psy" : connaissance ou boîte de pandore?

Message par marmotte »

Keegane +1
Si tu ne fais pas confiance, surtout n'y retourne pas... si tu n'as pas envie de lui causer pas la peine de rester! trouve toi un "iatre" ou logue a qui tu pourra parler de ta douance sans que cela te pose pb. Cela me semble indispensable pour progresser.
La nouvelle réglementation sur les diplômes des psy a été en partie motivée pour barrer la route à certains mouvements sectaires et assimilés qui recrutaient plus ou moins directement par l'intermédiaire de "peutes" sans diplômes. De même que plein de margoulins avec juste un vernis de psy.
Certains "peutes" sont sans aucun doute très bons, mais les mauvais sans formations sont là aussi.
Perso entre la "logue" qui m'a fait passer le test et la "peute" avec qui j'ai commence a me poser des questions et qui m'a bien aidée, il n'y a pas photo.

Avatar du membre
Miss dans la lune
Mud Drifting
Messages : 727
Enregistré le : ven. 3 mai 2013 12:18
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Informer un "psy" : connaissance ou boîte de pandore?

Message par Miss dans la lune »

Pour tintin je dirais tintin et le double corona d'imotep

Pour l'hypnose, je pense que ça va au-delà de l'autosuggestion ou de l'effet placebo. Fut un temps, j'ai failli m'inscrire à un DU d'hypnose qui a lieu à l'université de médecine de Montpellier, suite à un article dans lequel j'avais lu que dans certains bloc opératoires de Bruxelles, des anesthésistes "endorment" les patients avec l'hypnose. (mais j'imagine bien que ça ne remplace pas une anesthésie générale).
Bon, le fait qu'il existe un Diplôme universitaire n'est néanmoins pas une preuve (y a aussi des DU d’homéopathie, et là pour le coup je suis plus que septique...)

Après ton psy là, euhhfff... cours( vole et nous venge), ça sent le sapin!

Avatar du membre
Tipiak
Messages : 484
Enregistré le : jeu. 1 août 2013 20:31
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/presentations/bonjour-appelle-oliver-t3874.html]attention, bazar sauvage en liberté[/url]
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Ben en général je me déplace, alors bon...

Re: Informer un "psy" : connaissance ou boîte de pandore?

Message par Tipiak »

... Comme la fosse ? ;)
Merci à tous pour vos réponses :)

Pour Tintin, je sais réellement pas de quel album il s'agit, et je les ai pas sous la main là où je suis.. je m'étais dit, Tintin et les Picaros peut-être...?

Concernant l'hypnose, je suis très partagé : effectivement, ça a l'air de marcher pour des tas de gens, et c'est considéré comme une méthode anesthésique valable par certains chirurgiens et obstétriciens. Mais d'un autre côté, je n'ai trouvé aucune publication mettant en évidence des effets significatifs... (C'est à dire avec une méthodologie valable, et pas des estimations au doigt mouillé parce qu'aujourd'hui la lune est bleue et que j'ai mangé des pâtes...) et pourtant, cette technique n'est pas récente...

Pour l'instant, je ne peux pas déterminer dans quel mesure mon -thérapeute est complètement un charlatan ou non. Et du coup, je ne sais pas si je dois lui donner des éléments, ou au contraire limiter son pouvoir de nuisance....

Au pire, je tirerais à pile ou face avant de l'appeler, mais c'est pas moral.
Nous ne te lècherons pas car tu es toxique!
Mais ma signature est toujours 20% plus cool, d'ailleurs je retourne sur mon bateau pêcher des colins, signé ton papa le Captain Igloo.

lebereli
Messages : 673
Enregistré le : mer. 30 mai 2012 20:29
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/presentations/est-moi-t2204.html] Bah là, c'est un peu moi...[/url]
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Normandie
Âge : 35

Re: Informer un "psy" : connaissance ou boîte de pandore?

Message par lebereli »

Je partage le point de vue de tout le monde concernant ton psy... Par ailleurs, si tu n'as pas confiance en lui, tu n'arriveras pas à créer une alliance thérapeutique et dans ces conditions, il y a fort peu de chance que tu avances comme tu voudras.

En ce qui concerne l'hypnose, je sais qu'il y a des formations universitaires qui encadrent bien l'apprentissage de cette thérapie. Je pense que la question de fond est la même que pour l'EMDR. Ces pratiques, bien encadrées et faites par de bons professionnels, peuvent s'avérer être un bon outil... et comme tu le soulignes bien Tipiak faire attention à la dénomination du professionnel et plus particulièrement au titre de "psychothérapeute". Même si les lois ont évolué dans ce domaine, il reste encore beaucoup de "faux professionnels". Je pense également qu'il est délicat d'entamer une psychothérapie avec une personne qui n'a pas suivi une formation professionnelle solide et qui a une relative connaissance des différents fonctionnements possibles de l'humain.
"Le projet est le brouillon de l'avenir. Parfois, il faut à l'avenir des centaines de brouillons."Jules Renard

Avatar du membre
Aïnoa
Bras de fer
Bras de fer
Messages : 2633
Enregistré le : lun. 28 nov. 2011 21:13
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/presentations/secours-besoin-aide-t1102.html]Un des plus beaux villages de France...[/url]
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Nulle part... si loin...

Re: Informer un "psy" : connaissance ou boîte de pandore?

Message par Aïnoa »

Pareil, si tu n'as pas confiance, c'est même pas la peine...

Sinon...
Tipiak a écrit : Aristote disait primo non nocere
...c'est Hippocrate, le père de la médecine ;)
"L'image que l'on donne, N'est pas toujours la bonne. Volent, volent, les hirondelles,
Même les beaux plumages, Peuvent être une cage" Les Cowboy Fringants
"Ni dieu, ni maître -même nageur" Jean Yann

Avatar du membre
marmotte
Messages : 406
Enregistré le : lun. 29 avr. 2013 21:37
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t3561.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Dijon
Âge : 51

Re: Informer un "psy" : connaissance ou boîte de pandore?

Message par marmotte »

Tipiak a écrit : Concernant l'hypnose, je suis très partagé : effectivement, ça a l'air de marcher pour des tas de gens, et c'est considéré comme une méthode anesthésique valable par certains chirurgiens et obstétriciens. Mais d'un autre côté, je n'ai trouvé aucune publication mettant en évidence des effets significatifs... (C'est à dire avec une méthodologie valable, et pas des estimations au doigt mouillé parce qu'aujourd'hui la lune est bleue et que j'ai mangé des pâtes...) et pourtant, cette technique n'est pas récente...
Le peu que je connais ressemble pas mal a de la sophrologie ou a de la méditation pleine conscience. ça marche mais pas pour tout le monde, il faut avoir envie et être capable de faire confiance à la personne en face.

L'hypnose est maintenant utilisés dans les hôpitaux en particulier certains centre anti-douleur. Perso une amie infirmière avec un DU d'hypnose m'a fait une mini séance de préparation à l’accouchement, sur le thème comment gérer la douleur, très simple, très con, mais bien efficace 15 jours plus tard!!!
Je dirais que c'est uniquement du placebo puisque que du blabla et du psy et aucune substance chimique. Pour moi un bon placebo qui fonctionne bien vaut mieux qu'une molécule pourrie qui fonctionne moyen avec plein d'effets secondaires qui fonctionnent super bien...

Les médecines alternatives ne sont pas testées scientifiquement, (ni la médecine classique d'ailleurs) alors que des protocoles pourraient être facilement mis en place. Personne n'a d’intérêt a ce que ce soit testé en vrai test en double aveugle, ni les soignants alternatif (qui te disent que ca n'est pas possible et qui de toutes façons n'ont pas l'argent pour un vrai test), ni les médecins classiques. Les gros payeurs en médecine ce sont les labo pharmaceutiques qui financent d'énormes tests pour démontrer que leur médicament est un peu meilleur/différent que les autres; comme depuis quelques temps il n'y a pas grand chose de neuf il n'ont aucun intérêt bien au contraire a financer un test sur les médecines alternatives.

Pour les médecines alternatives, j'essaie, si ca marche tant mieux que ce soit placebo ou non, si ca ne marche pas ben tant pis....

Tintin c'est celui avec l'indien d'inde il me semble, bon j'ai triché google, les cigares du pharaon...

Avatar du membre
sanders
Pseudo Violet
Messages : 2911
Enregistré le : jeu. 4 oct. 2012 08:04
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=2721]Bon ben ... Bon bain ...[/url]
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Syndrome Lisa Simpson
Âge : 51

Ancien Membre de l'équipe

Re: Informer un "psy" : connaissance ou boîte de pandore?

Message par sanders »

Je ne sais pas ce que tu dois ou pas dire à ce professionnel, par contre, je t'invite à méditer ( :lol: , une autre forme de thérapie) sur ta réponse :
Tipiak a écrit :Pour l'instant, je ne peux pas déterminer dans quel mesure mon -thérapeute est complètement un charlatan ou non. Et du coup, je ne sais pas si je dois lui donner des éléments, ou au contraire limiter son pouvoir de nuisance...
Et puis, il me semblerait important d'informer ton médecin traitant qui oriente des patients auprès de cette personne, qu'il ait un retour de ce qu'il t'a proposé.

Sinon, je participe au quiz de Tintin chez les charlatans :2deg : il semblerait de source wikipédesque, googlesque et autres références internetiennes que l'hypnose apparaisse au moins trois fois sous la plume du papa de Tintin et une fois dans une pièce co écrite.
► Afficher le texte

Sans transition, j'ai appris que certains pickpockets (et certains hypnotiseurs de spectacles) utilisaient un phénomène intéressant pour subtiliser montres et bracelets : ils s'arrangeaient pour serrer le poignet de la future victime quelques secondes puis subtilisaient dans un second temps le fruit de leur convoitise. La personne avait en mémoire sur la peau l'objet (alors même qu'il ne s'y trouvait plus) suffisamment de temps pour que notre lascar prenne la poudre d'escampette... La personne qui avait vérifié au moment du serrement de poignet était de plus complètement persuadée que son bijou s'y trouvait bien puisque sacrebleu elle venait de le vérifier ! Que ce soit bien clair, je ne fais pas de pub pour le vol de bijoux, d'ailleurs plus personne ne porte de montre aujourd'hui, non? :mrgreen:

Hem, plus sérieusement (si si, c'est possible :mrgreen: ), il me semble que touplein de choses nous demeurent encore inconnues et que du coup ne pas savoir comment "ça marche" ne veut pas forcément dire qu'il n'y a pas, ou qu'il n'y aura pas un jour, une explication ...
Le premier jour du reste de ma vie : Un jour, J'ai pu observer que la poutre que je voyais dans l'oeil de mon voisin, je l'avais fait devenir paille dans le mien. Alors même que nous buttions sur les mêmes (em)bûches. Depuis, plus rien n'est pareil..

Avatar du membre
pixelvois
Papa Ours
Papa Ours
Messages : 6056
Enregistré le : dim. 27 nov. 2011 10:50
Présentation : topic1098.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : planète Mars en navet rond
Âge : 48

Ancien Membre de l'équipe

Re: Informer un "psy" : connaissance ou boîte de pandore?

Message par pixelvois »

Hors-sujet
marmotte a écrit :Tintin c'est celui avec l'indien d'inde il me semble, bon j'ai triché google, les cigares du pharaon...
sanders a écrit :Sinon, je participe au quiz de Tintin chez les charlatans :2deg : il semblerait de source wikipédesque, googlesque et autres références internetiennes que l'hypnose apparaisse au moins trois fois sous la plume du papa de Tintin et une fois dans une pièce co écrite.
Pfff... bande de tricheurs !

Et surtout d'anti-joueurs : avant même de vous lire j'ai cherché pour de bon moi :coleredefeu:

J'ai pensé d'abord aux Picaros et puis non, mais ensuite aux Sept boules de cristal : pas satisfait car ce n'est pas Tintin qui se fait hypnotiser ( mais content de trouver un lien entre les deux, puisque dans le second, avec l'hypnotiseur, on voit le général Alcazar en lanceur de couteau dans le cabaret ;) ), je continue de chercher et enfin je retrouve dans les Cigares du pharaon la scène que je visualisais depuis le début, avec un indien/indou au nez crochu/pointu qui hypnotise Tintin.

J'vous avais même préparé les scans ( comme vous pouvez le constater puisque je vous les refourgue quand même ci-dessous en spoiler :ledoigt: ) avant de finir de lire le topic :@ ...
► Afficher le texte
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
"Dans un monde où chacun triche, c'est l'homme vrai qui fait figure de charlatan." ( André Gide - Les faux monnayeurs )

Avatar du membre
Tipiak
Messages : 484
Enregistré le : jeu. 1 août 2013 20:31
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/presentations/bonjour-appelle-oliver-t3874.html]attention, bazar sauvage en liberté[/url]
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Ben en général je me déplace, alors bon...

Re: Informer un "psy" : connaissance ou boîte de pandore?

Message par Tipiak »

Pareil, si tu n'as pas confiance, c'est même pas la peine...

Sinon...
Tipiak a écrit:Aristote disait primo non nocere
...c'est Hippocrate, le père de la médecine ;)
Bien, je crois que c'est le moment d'écrire : OWNED ! :D Y'avait un topic sur les bourdes dans un coin, je pense qu'après être allé m'enfermer dans la malle de la honte, je vais aller le déterrer.
J'ai trop pensé à Aristote et aux textes sur les argumentations fallacieuses, tout en rédigeant, résultat, à la fin, bim, il s'incruste à la place d'Hippocrate. Mais sinon je vous jure que je le savais! .... Nan, en fait j'ai fait exprès, c'était pour vérifier si y'en avaient qui suivaient :D
(Oui vous ne rêvez pas, je suis en train de m'accrocher aux branches qui creusent en attaquant la falaise à coup de rames :D)


Sinon pour l'hypnose et Tintin, je pensais à la séquence qui implique Jamila, dans un théâtre. Heureusement que je suis bientôt en vacances, je vais pouvoir les relire :)
Plus globalement, concernant l'hypnose, il semble que ça ne me convienne pas tel que ça a été pratiqué, mais je ne remets pas en cause le choix de ceux qui ont confiance dans cette méthode.
Par ailleurs, l'effet placebo est reconnu et valide, et le fait qu'une méthode repose sur ça n'est pas gênant, mais il faut juste ne pas la faire passer pour ce qu'elle n'est pas, ou alors être plus convaincant que le fut mon "-peuthe". :D (oui, ya du paradoxe, tout ça...)

En tout cas, le point soulevé par Marmotte, comme quoi les labos n'ont aucun intérêt à financer des études qui ne débouchent pas sur de la vente de médocs, est tout à fait pertinent.

Je pense qu'au final, je vais diplomatiquement dire un truc du genre "je souhaite faire une pause dans le suivi, je ne me sens pas prêt à continuer pour l'instant", et m'en tenir là... Après tout, je suis tellement imprévisible que j'aurai peut-être envie d'y retourner un jour... Mais pour l'instant j'ai besoin de quelqu'un de confiance, comme plusieurs d'entre vous l'ont évoqué.

En tout cas, merci encore pour vos conseils et avis. :)
Nous ne te lècherons pas car tu es toxique!
Mais ma signature est toujours 20% plus cool, d'ailleurs je retourne sur mon bateau pêcher des colins, signé ton papa le Captain Igloo.

Répondre