Haut Potentiel et QI hétérogène

Ici vous pourrez échanger au sujet du diagnostic et de l'accompagnement
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Ouinon
Messages : 27
Inscription : jeu. 25 févr. 2021 18:50
Profil : En questionnement
Test : NON

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Ouinon »

Cela fait plusieurs fois que j'attaque la lecture de ce fil, morceau par morceau. Je ne suis pas encore venue à bout des 40 pages...
En attendant de finir cette lecture, je viens pointer au club des hétérogènes. Mes scores s'échelonnent de 100 à 139, l'intervalle de "confiance" pour le QIT = [120 ; 132].
Bon bah voilà, c'est l'histoire de ma vie ça l'entre deux.

Je n'ai pas encore eu le rdv de restitution, il aura lieu prochainement. J'ai eu un retour oral rapidement après le test et ensuite j'ai reçu le bilan écrit. Je m'attendais à un bilan très détaillé, c'est assez succinct au final.

J'avoue être un peu désappointée. Plusieurs éléments me chiffonnent, déjà la structure du bilan est destinée aux enfants et n'a pas été corrigée. Mes parents, surtout feu mon père, seront ravis de savoir que ce bilan leur est destiné :clin:
Ensuite il y a une erreur de date, dans le tableau récap un indice est indiqué comme hétérogène alors que les deux scores sont identiques je pense qu'il s'agit d'une erreur de ligne. Bref, rien de dramatique en soi mais ça me laisse une mauvaise impression de "vite fait" qui entame un peu la confiance que j'ai dans l'interprétation.

Ensuite, l'accent a été mis sur l'anxiété (il est vrai que j'ai cru que j'allais me sentir mal pendant la première épreuve, sans exagérer. Ca a été mieux ensuite) en notant que cela entravait l'expression des compétences cognitives = ok. J'ai également préféré ne rien répondre quand je n'étais pas sure, il s'agirait pas non plus d'étaler l'entendue de mon ignorance :1cache: .
Mais, parce qu'il y a souvent un mais, il est fait mention de changements thymiques, alors là ça me paraît carrément délirant. J'ai eu l'occasion de consulter des psychologues plusieurs fois dans ma vie, 5 en fait. Sur ce nombre, 3 se sont engouffrés dans la bipolarité de l'un de mes parents pour tout lire par ce prisme, c'est juste insupportable. Je suis suivie sérieusement actuellement, il n'y a pas le moindre signe de bipolarité chez moi. Je ne suis pas sure de grand chose dans la vie, mais cette piste m'a suffisamment inquiétée plus jeune pour l'investiguer à plusieurs reprises et pouvoir l'écarter de façon certaine. Je pense que je n'aurais pas dû le mentionner dans les antécédents familiaux mais en même temps j'au du mal à mentir même par omission. Je ne dis pas que ça n'a eu aucune influence sur moi mais me coller ces caractéristiques c'est too much. Bref, nouvelle écaille sur le vernis de la confiance.
Enfin cerise sur le gâteau, j'ai une pensée en arborescence selon ce compte-rendu. J'en ai assez lu en trois semaines pour comprendre que cela n'existait pas. Confiancemètre sous le niveau de la mer.

Ce post est à cheval entre l'hétérogénéité et le choix d'un psy. Je ne sais pas s'il doit être déplacé ? Clairement je me demande si je n'aurais pas dû m'adresser ailleurs.

Pour revenir à nos moutons, voir cette hétérogénéité noir sur blanc sur un beau graphique ça m'a d'abord fait ch*** et ensuite du bien. Parce que ce n'était pas une surprise et ça m'a permis de prendre un peu plus confiance dans mes ressentis. Non je ne suis pas bête, oui il y a des éléments qui détonnent. Parfois j'en étais arrivée à penser que j'avais des troubles cognitifs.
Je prends aussi conscience que je me suis beaucoup adaptée en prenant des notes sans arrêt sur tout, j'ai délocalisé une partie de ma mémoire à l'extérieur, j'écris beaucoup et je suis capable de suivre une organisation quasi militaire (uniquement imposée par moi-même par contre, faut pas déconner :wait: ).
Appelez-moi Mme Post-it et petits carnets. La mémoire ne suit pas du tout la vitesse de la pensée. En fait j'ai l'impression d'avoir un processeur qui manque de RAM :arag

C'est donc un double sentiment de décalage qui s'éclaire un peu, d'abord par rapport aux autres mais pas principalement, surtout par rapport à moi-même, intrinsèque.
En dehors de tout trouble du neuro développement (TDA-H, Dys...), ressentez-vous aussi ce grand écart des chiffres concrètement dans votre quotidien ?

Avatar de l’utilisateur
Napirisha
Messages : 3290
Inscription : lun. 22 juin 2015 12:15
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t6392.html
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 38

Ancien Membre de l'équipe

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Napirisha »

Je comprends que ces aspects du bilan te chiffonnent et altèrent la confiance que tu as dans le résultat global. Si ça te perturbe trop, peut-être que le psy qui te suit habituellement accepterait d'en parler avec toi, sans pour autant le placer en porte à faux avec son collègue ?
J'ai aussi une quarantaine de points d'écart entre les indices les plus faibles, qui sont dans la normalité, et l'ICV qui est beaucoup plus haut. Honnêtement, 5 ans après le test, je n'y fais plus attention. Maintenant que je sais qu'il est possible d'avoir une mémoire des chiffres bieeeen supérieure à la mienne, je peste quand j'oublie un numéro en me disant que si j'avais des indices homogènes, ma vie serait plus simple :D Et je me marre quand je n'arrive pas à remettre des objets sur une étagère, alors qu'ils y tenaient tous avant que je ne les en sorte : à quoi ça sert d'avoir de bons résultats aux cubes si on peut pas s'en servir dans la vraie vie ? (A part faire marrer les collègues devant mon manque de sens pratique.) Bref, plus ça va, moins ça a d'importance, et surtout moins je suis sûre de la pertinence des liens que je faisais au début entre ma vie quotidienne et les résultats au test. Le seul truc qui m'en reste, c'est quand je me fais rétamer par des amis à certains jeux de société, et que ça me rappelle que non, ma vitesse de traitement et ma mémoire de travail n'ont rien de bien brillant :P .(ce qui tient du barnum par procuration sur les potes, c'est mal, je sais :cache: )
Il faut du temps pour digérer, distinguer ce que ça peut signifier pour soi, et l'intégrer dans la perception qu'on a de soi-même. :)
Fournisseuse officielle de documents anciens en tous genres. Maison fondée en 1758. (c) Vlid

Avatar de l’utilisateur
Ouinon
Messages : 27
Inscription : jeu. 25 févr. 2021 18:50
Profil : En questionnement
Test : NON

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Ouinon »

Merci pour ton message Napirisha. Je vais réfléchir pour en parler avec mon psychiatre effectivement. Et je vais en parler directement lors de la restitution aussi, autant être franche.
J'imagine parfaitement la situation avec les jeux de société, un UNO et je suis au max 😅
Je vais prendre ce temps de digestion, de toute façon je continue mon suivi pour le moment ça devrait aider !

Avatar de l’utilisateur
Fish
Poisson Pilote
Messages : 718
Inscription : dim. 3 janv. 2016 18:33
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t7018.html
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 43

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Fish »

j'ai une pensée en arborescence selon ce compte-rendu.
Je ne me baserais pas là dessus pour évaluer la compétence. Ca n'empêche pas de mener le test correctement. La passation d'un test est une prestation, il reste un rapport commercial. Le psy peut être tenté d'écrire en partie ce que ses clients ont envie d'entendre, même s'il sait que c'est des balivernes. Ce n'est pas très rigoureux, mais ça ne fait pas vraiment de mal d'écrire ça dans un rapport. Ca n'est pas aussi grave que de faire passer un test sans avoir été formé, ou faire passer la WISC à des adultes.

Différente
Messages : 315
Inscription : ven. 9 sept. 2016 12:00
Présentation : [url=https://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?t=7780]C'est ici ![/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 33

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Différente »

Le Styx a écrit : mer. 27 janv. 2021 20:42Je me pose, a titre perso, la question de savoir si la façon dont fonctionne les tests ne survalorise pas l'intelligence verbale au sein du QI/IAG.
Je me suis déjà posée cette question et je me suis souvent demandée si mes résultats étaient inversés (scores aux subtests ICV échangés avec ceux de l’IRP) est ce que le QIT serait le même ?

Je ne sais pas comment sont traités les plafonds. Par exemple dans ma tranche d’âge les subtests de l’IRP sont plafonnés à 17, 17 et 18 alors que ceux de l’ICV vont jusqu’à 19. Est ce qu’un 17-17-18 IRP équivaut à un 19-19-19 à l’ICV ? J’ai du mal à comprendre j’arrive pas à visualiser le concept.
HQI-Asperger

« Je me heurte parfois à une telle incompréhension de la part de mes contemporains qu'un épouvantable doute m'étreint : suis-je bien de cette planète ? Et si oui, cela ne prouve-t-il pas qu'eux sont d'ailleurs ? » - Pierre Desproges

Avatar de l’utilisateur
Brunehilde
Messages : 318
Inscription : mer. 15 juil. 2020 15:29
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=10783
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Brunehilde »

Ouinon a écrit : lun. 5 avr. 2021 13:28 dans le tableau récap un indice est indiqué comme hétérogène alors que les deux scores sont identiques je pense qu'il s'agit d'une erreur de ligne
Il me semble que c'est possible (mais ça dépend des indices, on ne peut bien sûr pas exclure une erreur), perso je n'avais pas eu le détail de suite mais mon profil hétérogène ne venait pas seulement des deux indices avec 40 points d'écart, il y avait aussi des indices qui semblaient proches mais étaient en réalité statistiquement hétérogènes. Le calcul pour tout cela est complexe, il ne faut absolument pas le voir comme des moyennes, et oui il me semble que l'ICV a plus de poids que d'autres dans le calcul, bien que je ne sache évidemment pas comment tout ça est articulé.
Qu'on se le dise : les Walkyries chevauchaient des loups !
Ça explique sûrement pourquoi je n'aime guère ceux qui peignent des rayures à leurs chevaux... :guitare

Avatar de l’utilisateur
Nounours
Messages : 20
Inscription : jeu. 25 mars 2021 21:37
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?p=338761
Profil : En questionnement
Test : NON
Localisation : Ile-de-France
Âge : 30

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Nounours »

Bonjour à toutes et tous,
A la lecture de ce sujet fort intéressant, il semble que vous avez un bon nombre de questions en suspend sur les tests et surtout l'interprétation des résultats.
J'ai rendez-vous vendredi pour le test et vendredi prochain pour la restitution, je peux essayer de me renseigner, notamment sur la question du poids des indices afin de comprendre (je n'accepterai jamais le résultat quel qu'il soit sans le comprendre) et si j'y arrive, je vous restituerez cela.

Avatar de l’utilisateur
Chris De Nice
Messages : 72
Inscription : sam. 2 mai 2020 10:14
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=10707
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Complètement à l'ouest
Âge : 52

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Chris De Nice »

Ça me semble assez simple (trop?) pour le poids des indices dans le calcul du QIT: trois notes pour l'ICV et l'IRP contre deux pour l'IMT et l'IVT.
Ceci à condition que le calcul se réfère à une égalité de valeur entre tous les subtests, d'où l'intérêt de la question de Différente. Pourquoi des plafonds différents selon les tranches d'âge (on se doute bien que les capacités évoluent avec l'âge mais bon, une réponse détaillée serait bienvenue) et quel impact sur le QIT (cela prend-t-il en compte la régression vers la moyenne par exemple) ?
J'ai vu une formule sur le web pour le calcul du QIT qui va dans le sens de l'égalité de poids des subtests (et non des indices), qui n'est semble-t-il pas la vraie, vu que des psy passant par là n'ont rien eu à en dire si ce n'est une étonnante efficacité, la voici : somme des 10 subtests obligatoires multipliée par 0.75, résultat auquel on ajoute 25.
Pour mon QIT , j'obtiens le même résultat à 0.5 point près. D'autres ont essayé et leurs résultats collent à +/- 1 point, l'écart étant de plus en plus grand à mesure que le QIT grimpe.
(pour ceux dont le QIT n'a pas été calculé, ça peut leur donner une idée et enlever une frustration par la même occasion).

Ceci dit, je reviens et me joins à la question de Différente, qui je trouve mérite vraiment réponse.

Et si par hasard quelqu'un dispose d'un tableau sur les notes max aux subtests selon les tranches d'âge, s'il/elle pouvait nous le transmettre, ce serait sympa, merci. Tous ce que j'ai trouvé est un tableau dans lequel toutes valeurs ne sont pas inscrites (comme par hasard dans ma tranche d'âge, sûrement un complot) et auquel finalement je pige que dalle.
(j'ai bien conscience que je demande un cour de psychométrie mais quand on est évalué avec un outil dont on ne comprend que la moitié du quart de ce qu'il mesure et comment il le fait, ça laisse beaucoup de questions en suspend)

Avatar de l’utilisateur
Pascalita
Messages : 2109
Inscription : dim. 14 août 2016 11:26
Présentation : viewtopic.php?f=78&t=7720&p=228775#p228775
Profil : Bilan +
Test : WAIS

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Pascalita »

N'oubliez pas tout de même que toutes ces questions techniques et ces tentatives de démontage-remontage en règle sont souvent des subterfuges de nos cerveaux retors pour éviter d'accepter le résultat.
:huhu:

Autrement dit, le problème de la confiance que l'on accorde ou non aux résultats relève très souvent non pas des résultats (sauf erreur grossière du professionnel, ce qui est rare) mais précisément de la confiance. Nos stratégies ne sont pas forcément les mêmes - pour ma part, je n'ai pas tenté le démontage "technique", c'est pas trop mon truc, j'ai attaqué le château par un autre bout mais ça revient au même : il m'a fallu quatre ans pour mettre les choses à leur place dans ma tête...

Par ailleurs, tous les calculs et barèmes appliqués ne le sont pas par hasard et ne sont pas là pour favoriser ou non tel ou tel domaine évalué mais pour obtenir des résultats statistiquement valables sur une population globale et pour positionner un individu par rapport à cette population globale.

Avatar de l’utilisateur
Fanetys
Messages : 543
Inscription : mer. 22 mai 2019 14:33
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 56

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Fanetys »

@Chris De Nice les psychologues achètent le kit de passation WAIS ou WISC : il est peu probable que tu trouves les échelles de notation et les tables de conversion librement sur le net (et c'est bien normal). Je ne sais pas si le site de Ghislaine Labouret ici pourrait t'être utile ?
"J'ai la peau de l'âme trop sensible. Il faudrait apprendre à son âme à marcher pieds nus." Jean Cocteau

Avatar de l’utilisateur
Chris De Nice
Messages : 72
Inscription : sam. 2 mai 2020 10:14
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=10707
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Complètement à l'ouest
Âge : 52

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Chris De Nice »

Salut Pascalita, j'entend bien mais quand on est touché par le syndrome de l'en**lage de mouche, c'est plus fort que soi.
N'aimant pas ne pas comprendre (d'autant plus quand le sujet est d'ordre technique, et qu'en plus de ça il vous concerne), ça vire à l'obsession.
Quant à savoir si ça fait partie du parcours d'assimilation/rejet oui, sans doute un peu et donc quand ce genre de question est résolue, on peut possiblement se concentrer un peu mieux sur la suite. Quoiqu'il en soit, elles restent vraiment intéressantes ces questions, occupant positivement l'intellect. Pourquoi donc s'en priver?
Par ailleurs savoir si ça va nous aider à avancer dans l'acceptation de soi, non, oui, peut-être, mais pour ma part cela ne remet pas en cause la confiance que j'accorde à l'outil. C'est pas le but (plus simple pour moi, ayant enfin accepté le résultat).
Par contre j'insiste, la question de Différente soulève un point très intéressant sur la construction, l'architecture de l'outil. C'est un moyen comme un autre de renforcer la confiance que l'on a en lui pour le coup. Bon, ça, c'est un peu facile j'en conviens. :blond:
Au-delà de ça, des questions comme celles-ci m'ont permis de très fortement relativiser la notion de seuil.
Un exemple : les subtests complémentaires. Si un subtest obligatoire au sein d'un indice s'écarte fortement de la moyenne il peut être remplacé par un subtest complémentaire. Dans mon cas, à un point près, un subtest complémentaire prenait la place d'un obligatoire et je franchissais un seuil. Pour un item raté ou réussi. Dans l'acte, ce qui aurait pu se produire: j'aurais fait une erreur de plus aux matrices, je gagnais deux points de QI, ayant fait mieux aux balances, le dernier subtest prenant la place de l'autre dans le calcul du QIT. Enfin si j'ai bien compris le principe.
S'attacher aux seuil est devenu une fois avoir compris ça totalement ridicule à mes yeux (il m'a fallu ça oui, un peu lent à la détente le garçon). Et ce, même si je n'ai pas bien compris le principe, l'essentiel étant que ça m'ai permis d'évacuer des questions non pertinentes dans ma reconstruction. Et à cet endroit je te rejoins complètement: passer et repasser à la moulinette cette heure et demie de sa vie pour comprendre qui on est n'a aucun sens. Juste que parfois, par simple curiosité, ben ça fait avancer le schmilblick. :rofl:
Bref, l'un n'empêche pas l'autre :lire2:

@Fanetys ,
Oui je me doute et justement, c'est le seul tableau que j'ai pu trouver là-dessus, seulement, je ne sais pas le lire. Ma tranche d'âge est 45/54 ans.
Et là http://www.labouret.net/tests-qi/etendue-scores/
Qu'on m'explique ce que signifient les cases blanches par pitié !
:'(

Avatar de l’utilisateur
Ouinon
Messages : 27
Inscription : jeu. 25 févr. 2021 18:50
Profil : En questionnement
Test : NON

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Ouinon »

Fish a écrit : mar. 6 avr. 2021 20:39
Je ne me baserais pas là dessus pour évaluer la compétence. Ca n'empêche pas de mener le test correctement. La passation d'un test est une prestation, il reste un rapport commercial. Le psy peut être tenté d'écrire en partie ce que ses clients ont envie d'entendre, même s'il sait que c'est des balivernes. Ce n'est pas très rigoureux, mais ça ne fait pas vraiment de mal d'écrire ça dans un rapport. Ca n'est pas aussi grave que de faire passer un test sans avoir été formé, ou faire passer la WISC à des adultes.
Merci pour la remise en perspective :) Les bras m'en tombent je n'imaginais pas une seconde, naïve que je suis, qu'on puisse faire passer un test enfant à un adulte, en tout cas quand on est dans le même questionnement que le nôtre. Dans d'autres contextes et d'un point de vue purement qualitatif il y a peut être des choses à en tirer malgré tout...
Brunehilde a écrit : mar. 6 avr. 2021 23:19 Il me semble que c'est possible (mais ça dépend des indices, on ne peut bien sûr pas exclure une erreur), perso je n'avais pas eu le détail de suite mais mon profil hétérogène ne venait pas seulement des deux indices avec 40 points d'écart, il y avait aussi des indices qui semblaient proches mais étaient en réalité statistiquement hétérogènes. Le calcul pour tout cela est complexe, il ne faut absolument pas le voir comme des moyennes, et oui il me semble que l'ICV a plus de poids que d'autres dans le calcul, bien que je ne sache évidemment pas comment tout ça est articulé.
Effectivement, j'ai rapidement balayé le fait que les stat sont complexes et que je n'y pane rien. Les notes standards étaient identiques c'est pour ça que ça me semblait étrange mais tu sais quoi, je vais poser la question directement au lieu de me faire des nœuds inutiles au cerveau ou de continuer à alimenter un mauvais ressenti qui n'est peut être pas justifié :levi

Avatar de l’utilisateur
Fanetys
Messages : 543
Inscription : mer. 22 mai 2019 14:33
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 56

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Fanetys »

Chris De Nice a écrit : mer. 7 avr. 2021 10:52 c'est le seul tableau que j'ai pu trouver là-dessus, seulement, je ne sais pas le lire. Ma tranche d'âge est 45/54 ans.
Et là http://www.labouret.net/tests-qi/etendue-scores/
Qu'on m'explique ce que signifient les cases blanches par pitié !
:'(
Effectivement, ce n'est pas clair pour moi non plus. Cases blanches = pas de plafond, donc note max 19. Mais alors, pourquoi le précise-t-elle pour les matrices des plus de 70 ans ? Et peut-on supposer qu'une erreur enlève "habituellement " 1 point donc que c'est le cas pour les cases blanches ? Oui, je sais, je ne t'aide pas :huhu:
"J'ai la peau de l'âme trop sensible. Il faudrait apprendre à son âme à marcher pieds nus." Jean Cocteau

Avatar de l’utilisateur
Chris De Nice
Messages : 72
Inscription : sam. 2 mai 2020 10:14
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=10707
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Complètement à l'ouest
Âge : 52

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Chris De Nice »

Fanetys a écrit : mer. 7 avr. 2021 15:51 Oui, je sais, je ne t'aide pas :huhu:
Si, je me sens moins seul devant ce truc migraineux. En plus il manque des subtests.
Alors merci Fanetys. :occasion18:

Taem
Messages : 102
Inscription : ven. 19 oct. 2018 14:43
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=9634
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 24

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Taem »

Ouinon a écrit : lun. 5 avr. 2021 13:28 Cela fait plusieurs fois que j'attaque la lecture de ce fil, morceau par morceau. Je ne suis pas encore venue à bout des 40 pages...
En attendant de finir cette lecture, je viens pointer au club des hétérogènes. Mes scores s'échelonnent de 100 à 139, l'intervalle de "confiance" pour le QIT = [120 ; 132].
Bon bah voilà, c'est l'histoire de ma vie ça l'entre deux.

Je n'ai pas encore eu le rdv de restitution, il aura lieu prochainement. J'ai eu un retour oral rapidement après le test et ensuite j'ai reçu le bilan écrit. Je m'attendais à un bilan très détaillé, c'est assez succinct au final.

J'avoue être un peu désappointée. Plusieurs éléments me chiffonnent, déjà la structure du bilan est destinée aux enfants et n'a pas été corrigée. Mes parents, surtout feu mon père, seront ravis de savoir que ce bilan leur est destiné :clin:
Ensuite il y a une erreur de date, dans le tableau récap un indice est indiqué comme hétérogène alors que les deux scores sont identiques je pense qu'il s'agit d'une erreur de ligne. Bref, rien de dramatique en soi mais ça me laisse une mauvaise impression de "vite fait" qui entame un peu la confiance que j'ai dans l'interprétation.

Ensuite, l'accent a été mis sur l'anxiété (il est vrai que j'ai cru que j'allais me sentir mal pendant la première épreuve, sans exagérer. Ca a été mieux ensuite) en notant que cela entravait l'expression des compétences cognitives = ok. J'ai également préféré ne rien répondre quand je n'étais pas sure, il s'agirait pas non plus d'étaler l'entendue de mon ignorance :1cache: .
Mais, parce qu'il y a souvent un mais, il est fait mention de changements thymiques, alors là ça me paraît carrément délirant. J'ai eu l'occasion de consulter des psychologues plusieurs fois dans ma vie, 5 en fait. Sur ce nombre, 3 se sont engouffrés dans la bipolarité de l'un de mes parents pour tout lire par ce prisme, c'est juste insupportable. Je suis suivie sérieusement actuellement, il n'y a pas le moindre signe de bipolarité chez moi. Je ne suis pas sure de grand chose dans la vie, mais cette piste m'a suffisamment inquiétée plus jeune pour l'investiguer à plusieurs reprises et pouvoir l'écarter de façon certaine. Je pense que je n'aurais pas dû le mentionner dans les antécédents familiaux mais en même temps j'au du mal à mentir même par omission. Je ne dis pas que ça n'a eu aucune influence sur moi mais me coller ces caractéristiques c'est too much. Bref, nouvelle écaille sur le vernis de la confiance.
Enfin cerise sur le gâteau, j'ai une pensée en arborescence selon ce compte-rendu. J'en ai assez lu en trois semaines pour comprendre que cela n'existait pas. Confiancemètre sous le niveau de la mer.

Ce post est à cheval entre l'hétérogénéité et le choix d'un psy. Je ne sais pas s'il doit être déplacé ? Clairement je me demande si je n'aurais pas dû m'adresser ailleurs.

Pour revenir à nos moutons, voir cette hétérogénéité noir sur blanc sur un beau graphique ça m'a d'abord fait ch*** et ensuite du bien. Parce que ce n'était pas une surprise et ça m'a permis de prendre un peu plus confiance dans mes ressentis. Non je ne suis pas bête, oui il y a des éléments qui détonnent. Parfois j'en étais arrivée à penser que j'avais des troubles cognitifs.
Je prends aussi conscience que je me suis beaucoup adaptée en prenant des notes sans arrêt sur tout, j'ai délocalisé une partie de ma mémoire à l'extérieur, j'écris beaucoup et je suis capable de suivre une organisation quasi militaire (uniquement imposée par moi-même par contre, faut pas déconner :wait: ).
Appelez-moi Mme Post-it et petits carnets. La mémoire ne suit pas du tout la vitesse de la pensée. En fait j'ai l'impression d'avoir un processeur qui manque de RAM :arag

C'est donc un double sentiment de décalage qui s'éclaire un peu, d'abord par rapport aux autres mais pas principalement, surtout par rapport à moi-même, intrinsèque.
En dehors de tout trouble du neuro développement (TDA-H, Dys...), ressentez-vous aussi ce grand écart des chiffres concrètement dans votre quotidien ?
C'est vrai que c'est frustrant, on fait souvent un bilan dans une quête de soi et avoir la sensation d'être traité par dessus la jambe peut sembler détonante avec la perspective dans laquelle on s'était inscrit.

Je te dirai de te rappeler pourquoi tu es allé faire un bilan. Souvent, on s'est reconnu surdoué à tel ou tel moment et de telle ou telle manière. On a cru que ce serait bon pour nous d'explorer cette voie là. Puis est venue l'angoisse de l'imposture, de ne pas en être où bien d'être prétentieux à se croire plus quelque chose que les autres.

Au fond, et ça le temps t'y aidera grandement je pense, ce qui compte le plus souvent dans cette démarche c'est d'aller se confronter à u nrehard extérieur afin de valider ou non si cette hypothèse semble être la bonne.

L'avantage du test c'est qu'il est normé par une procédure de passation, et si ta psy t'a fait passé le test en date à l'heure actuelle il n'y a pas où peu de raisons que les scores etc soient faussés. Malheureusement si tu sens qu'elle est à côté de la plaque sur certains trucs c'est dommage car le test n'est censé être qu'un outil au service du clinicien afin de faire un bilan clinique plus globale. Mais pour ce qui est du test, il indique que t'a pas non plus complètement tapé à côté de ton doute initial et ça on te l'enlevera pas.

Pour ce qui est de l' hétérogénéité, il faut aussi se rappeler que le test est valide scientifiquement mais n'est qu'une représentation à l'instant t de ton fonctionnement cognitif. Personnellement, ma note la plus basse ne me torture pas l'esprit et paradoxalement j'ai toujours eu l'impression d'être bon dans plusieurs domaines de la vraie vie relié théoriquement à cette note plus faible (IRP, alors que j'ai un sens de l'orientation hors pair, ou tout du moins j'ai la croyance d'avoir un bon sens de l'orientation et je crois que c'est aussi important) . Tandis que ma note la plus élevé (ICV), au quotidien elle ne me sert quasiment pas quand j'évolue au milieu des autres étudiants et où je parle comme un jeune de mon âge avec tout le vocable et les attitudes qui vont avec.

Différente
Messages : 315
Inscription : ven. 9 sept. 2016 12:00
Présentation : [url=https://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?t=7780]C'est ici ![/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 33

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Différente »

Je reste aussi bloquée sur une phrase de la psychologue : « si vous aviez passé le test dans la tranche d’âge suivante vous seriez probablement THQI ». Elle part du principe que si je repassais le test j’obtiendrais des résultats similaires, donc que le QI ne varie pas ou peu au court du temps (sauf aux extrémités de la vie en toute logiquement...) mais que c’est statistiquement plus rare dans cette tranche d’âge donc mon QIT serait au final plus élevé. C’est un non sens.

Et si le QI varie peu au cours d’une vie alors pourquoi il existe des tranches d’âge avec des populations étalons et des plafonds différents ?

Je crois que je frôle le HS, on s’égare de l’hétérogénéité.
HQI-Asperger

« Je me heurte parfois à une telle incompréhension de la part de mes contemporains qu'un épouvantable doute m'étreint : suis-je bien de cette planète ? Et si oui, cela ne prouve-t-il pas qu'eux sont d'ailleurs ? » - Pierre Desproges

Avatar de l’utilisateur
Pascalita
Messages : 2109
Inscription : dim. 14 août 2016 11:26
Présentation : viewtopic.php?f=78&t=7720&p=228775#p228775
Profil : Bilan +
Test : WAIS

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Pascalita »

Différente a écrit : mer. 7 avr. 2021 22:40 Et si le QI varie peu au cours d’une vie alors pourquoi il existe des tranches d’âge avec des populations étalons et des plafonds différents ?
Parce que le lien est inverse : c'est parce qu'il y a des tranches, avec un étalonnage correspondant à chaque tranche, que le QI ne varie pas, ou peu (hors accident, événement extérieur). Et il est fait pour ça. Pour ne pas varier. C'est une construction mathématique qui ne retranscrit qu'indirectement une quantité d'intelligence, à travers un positionnement par rapport au reste de la population. Et ce positionnement ne change pas avec l'âge. Pas même aux extrémités de la vie - pour autant qu'il soit mesurable... - Ou alors c'est moi qui n'ai rien compris depuis le début...

Nos capacités cognitives en revanche varient, à cause du vieillissement. Nous ne sommes plus capables des mêmes choses, intellectuellement parlant, ou plus aussi vite, à quarante ans qu'à vingt, et à quatre-vingts qu'à quarante. Le test prend cela en compte.

Taem
Messages : 102
Inscription : ven. 19 oct. 2018 14:43
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=9634
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 24

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Taem »

Pascalita a écrit : jeu. 8 avr. 2021 08:02
Différente a écrit : mer. 7 avr. 2021 22:40 Et si le QI varie peu au cours d’une vie alors pourquoi il existe des tranches d’âge avec des populations étalons et des plafonds différents ?
Parce que le lien est inverse : c'est parce qu'il y a des tranches, avec un étalonnage correspondant à chaque tranche, que le QI ne varie pas, ou peu (hors accident, événement extérieur). Et il est fait pour ça. Pour ne pas varier. C'est une construction mathématique qui ne retranscrit qu'indirectement une quantité d'intelligence, à travers un positionnement par rapport au reste de la population. Et ce positionnement ne change pas avec l'âge. Pas même aux extrémités de la vie - pour autant qu'il soit mesurable... - Ou alors c'est moi qui n'ai rien compris depuis le début...

Nos capacités cognitives en revanche varient, à cause du vieillissement. Nous ne sommes plus capables des mêmes choses, intellectuellement parlant, ou plus aussi vite, à quarante ans qu'à vingt, et à quatre-vingts qu'à quarante. Le test prend cela en compte.
C'est comme cela que je l'ai compris aussi. 100 de Qi dans telle tranche d'âge permet de dire qu'on réussit mieux que 50% de la population de cette tranche d'âge. Mais en capacité absolue les capacités cognitives évoluent avec l'âge.

Edit : par contre je réalise qu'on ne répond pas à ta question qui serait pourquoi avec quelques années de plus tu serais passé dans la catégorie supérieure...
En réfléchissant comme ça j'imagine bien que chez l'enfant par exemple de 15 ans THQI qui se retrouve à la limite entre les tests du WISC et du WAIS ça peut jouer, autant pour le reste je suis dans le flou.

Avatar de l’utilisateur
Judith
Messages : 2457
Inscription : dim. 21 mai 2017 08:08
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 48

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Judith »

Différente a écrit : mer. 7 avr. 2021 22:40 si vous aviez passé le test dans la tranche d’âge suivante vous seriez probablement THQI
C'est logique, non? Je ne vois pas ce qui te chiffonne.
Pour le reste, rien à ajouter à l'excellente explication de Pascalita.

Avatar de l’utilisateur
Fanetys
Messages : 543
Inscription : mer. 22 mai 2019 14:33
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 56

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Fanetys »

Fanetys a écrit : mer. 7 avr. 2021 15:51
Chris De Nice a écrit : mer. 7 avr. 2021 10:52 c'est le seul tableau que j'ai pu trouver là-dessus, seulement, je ne sais pas le lire. Ma tranche d'âge est 45/54 ans.
Et là http://www.labouret.net/tests-qi/etendue-scores/
Qu'on m'explique ce que signifient les cases blanches par pitié !
:'(
Effectivement, ce n'est pas clair pour moi non plus. Cases blanches = pas de plafond, donc note max 19. Mais alors, pourquoi le précise-t-elle pour les matrices des plus de 70 ans ? Et peut-on supposer qu'une erreur enlève "habituellement " 1 point donc que c'est le cas pour les cases blanches ? Oui, je sais, je ne t'aide pas :huhu:
Mme Labouret a complété ses commentaires, non ? Ou c'est moi qui perd la tête :huhu: ? C'est plus clair maintenant, même si ça ne répond pas à toutes les interrogations.
Edit : si elle nous lit, ;) , merci à elle !
"J'ai la peau de l'âme trop sensible. Il faudrait apprendre à son âme à marcher pieds nus." Jean Cocteau

Avatar de l’utilisateur
Chris De Nice
Messages : 72
Inscription : sam. 2 mai 2020 10:14
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=10707
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Complètement à l'ouest
Âge : 52

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Chris De Nice »

Fanetys a écrit : jeu. 8 avr. 2021 09:10

Mme Labouret a complété ses commentaires, non ? Ou c'est moi qui perd la tête :huhu: ? C'est plus clair maintenant, même si ça ne répond pas à toutes les interrogations.
Edit : si elle nous lit, ;) , merci à elle !
Je crois qu'on peut lui dire merci en effet. :cheers:
Quelle réactivité cela dit, prenant sa source à n'en point douter sur l'intérêt qu'elle porte à ce forum!

Et d'ajouter que j'ai la réponse qui personnellement me manquait vu qu'elle est citée en exemple dans la modif de l'article.
Encore merci si vous nous lisez Mme LABOURET.

Différente
Messages : 315
Inscription : ven. 9 sept. 2016 12:00
Présentation : [url=https://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?t=7780]C'est ici ![/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 33

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Différente »

Judith a écrit : jeu. 8 avr. 2021 08:40
Différente a écrit : mer. 7 avr. 2021 22:40 si vous aviez passé le test dans la tranche d’âge suivante vous seriez probablement THQI
C'est logique, non? Je ne vois pas ce qui te chiffonne.
Pour le reste, rien à ajouter à l'excellente explication de Pascalita.
Effectivement l’explication de Pascalita est claire (merci) mais justement si le QI et donc le positionnement sont faits pour ne pas varier, non, je ne comprends toujours pas la logique de la phrase de la psy, mais passons, ce n’est pas l’objet du fil.
HQI-Asperger

« Je me heurte parfois à une telle incompréhension de la part de mes contemporains qu'un épouvantable doute m'étreint : suis-je bien de cette planète ? Et si oui, cela ne prouve-t-il pas qu'eux sont d'ailleurs ? » - Pierre Desproges

Avatar de l’utilisateur
Pascalita
Messages : 2109
Inscription : dim. 14 août 2016 11:26
Présentation : viewtopic.php?f=78&t=7720&p=228775#p228775
Profil : Bilan +
Test : WAIS

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Pascalita »

On pourrait comprendre la phrase ainsi : "si vous aviez eu ces résultats-là en appartenant à la tranche d'âge supérieure, vous seriez probablement thqi". Mais bien sûr, je ne suis pas dans la tête de ta psy. :)

(Pas de quoi !)

Avatar de l’utilisateur
Swinn
Messages : 1426
Inscription : lun. 24 sept. 2018 21:13
Présentation : [url=https://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&p=279551#p279551]Tel Monsieur Jourdain...[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 55

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Swinn »

Hors-sujet
Différente a écrit : jeu. 8 avr. 2021 12:10 si vous aviez passé le test dans la tranche d’âge suivante vous seriez probablement THQI
Effectivement l’explication de Pascalita est claire (merci) mais justement si le QI et donc le positionnement sont faits pour ne pas varier, non, je ne comprends toujours pas la logique de la phrase de la psy, mais passons, ce n’est pas l’objet du fil.
[/quote]

Partant du même principe, si tu cours un 1000m avec des personnes âgées tu es quasi certaine de franchir la ligne d'arrivée avant elles, d'où la nécessité de faire courir des gens de la même tranche d'âge.
"Nous sommes tous des farceurs : nous survivons à nos problèmes"
Cioran

Avatar de l’utilisateur
Fish
Poisson Pilote
Messages : 718
Inscription : dim. 3 janv. 2016 18:33
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t7018.html
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 43

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Message par Fish »

Hors-sujet
Je partage l'étonnement de Différente: dire qu'avec les mêmes résultats bruts on aurait eu un score plus élevé dans une autre tranche d'âge n'a pas vraiment de sens à mon avis. Pour reprendre l'analogie sportive, admettons que sur le sprint 100m:
- les enfants entre 5 et 10 ans courent en moyenne en 20s,
- ceux entre 10 et 15 ans courent en moyenne en 15s.

Un enfant de 8 ans qui court le 100m en 20s est pile poil dans la moyenne de sa tranche d'âge, il a un quotient sportif de 100. A 12 ans, ce même bambin court le 100m en 15s, il est toujours pile poil dans la moyenne de sa tranche d'âge, il a toujours un QS de 100. Ses performances brutes ont augmenté, mais son QS est stable.

Pour moi, la phrase de la psy, ça revient à dire au gamin à 12ans: si vous aviez pu courir le 100m en 15s il y a 4 ans - comme vous le faite aujourd'hui - vous auriez eu un QS exceptionnel... mais ça ne correspond à rien de réel.

Ce genre d'argument pourrait éventuellement être pertinent pour une personne qui vient de passer d'une tranche d'âge à une autre. En un an ses performances n'ont pas vraiment varié, mais l'étalonnage fait changer le score. Mais les tranches d'âges ont une granularité qui suit la vitesse de variation des scores bruts: très étroites pour les premières années, bien plus larges à l'âge adulte où les performances varient plus lentement. Du coup, l'effet de "marche d'escalier" doit être assez faible.

Répondre