A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Ici vous pourrez échanger au sujet du diagnostic et de l'accompagnement
Avatar du membre
Bulle d'o
Messages : 231
Enregistré le : sam. 3 nov. 2018 01:10
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=9657
Profil : Intéressé pour une personne de mon entourage
Test : WAIS
Localisation : en haut de la tour eiffel
Âge : 40

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Bulle d'o » mar. 29 janv. 2019 22:54

Bon, ben, champagne alors !

Comment je l'ai vécu : tranquillement mais après, très grande fatigue et besoin de plein de tendresse, donc j'ai récupéré la dite-tendresse nécessaire! Soirée parfaite!

Je suis une HP lambda, dans aucune classe particulière, pas THQI, pas hétérogène, pas dans "le clan des 130" soit pas autour de la ligne fatidique.

Restitution ce jour, j'en ai retenu trois choses, la première :

j'ai pas pété les scores de vitesse alors que j'ai lutté, lutté car je suis ... perfectionniste (et beh, j'aurais pas dit ca, tiens)
je suis définitivement une verbale mais ça, vu le nombre de fois où on m'a dit de me taire, je l'avais bien pressenti...
Et enfin, le petit conseil qu'on m'a donné et c'est bien, ca boucle avec ma présentation : "ne changez rien à votre vie, vous avez trouvé votre équilibre!!! Vous allez vraiment bien. "

Ben voilà, ça je l'avais bien dit...

Bon, et... ben je suis bel et bien comme mes petits, donc c'est cool. Et pour la première fois de ma vie, j'ai pas pleuré devant une psy :)

Avatar du membre
Swinn
Messages : 366
Enregistré le : lun. 24 sept. 2018 21:13
Présentation : Tel Monsieur Jourdain...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 53

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Swinn » mar. 29 janv. 2019 23:01

Hors-sujet
Féloches Bulle , je suis ravi pour toi.
Digère bien tout cela et profites en bien ;)

Avatar du membre
Holi
Messages : 106
Enregistré le : jeu. 8 mars 2018 18:07
Présentation : viewtopic.php?t=9243
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 56

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Holi » mer. 30 janv. 2019 08:35

Hors-sujet
@Bulle d'o un retour joyeux et positif :clap: :clap: :clap:
La vie n’est facile pour aucun de nous. Mais quoi, il faut avoir de la persévérance, et surtout de la confiance en soi. Il faut croire que l’on est doué pour quelque chose, et que, cette chose, il faut l'atteindre coûte que coûte.
Marie Curie

Avatar du membre
enufsed
Messages : 738
Enregistré le : mer. 8 mars 2017 17:07
Présentation : La Mort Dorée
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Dans mon Mortbillard, sous une pile de livres
Âge : 44

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par enufsed » mer. 30 janv. 2019 11:53

Hors-sujet
Très heureux pour toi, je sais qu'il n'y a pas de bâton de sourcier pour détecter les HP et qu'on ne lit pas l'avenir dans le terreau mais dans ton cas j'avais quand même des intuitions.
Par contre il va falloir changer ton pseudo pour le WEAAS parce que j'ai pas envie de trinquer à la Quézac :lol:

Avatar du membre
Bulle d'o
Messages : 231
Enregistré le : sam. 3 nov. 2018 01:10
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=9657
Profil : Intéressé pour une personne de mon entourage
Test : WAIS
Localisation : en haut de la tour eiffel
Âge : 40

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Bulle d'o » mer. 30 janv. 2019 23:23

Hors-sujet
Merci beaucoup à tous :)

Twist
Messages : 4
Enregistré le : mer. 19 déc. 2018 00:57
Profil : Diagnostic +
Test : WISC

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Twist » dim. 3 févr. 2019 03:42

Bonjour à tous et toutes. Je me permets de me joindre à cette discussion car je me pose des questions par rapport à mon passage d'hier.
Pour situer le contexte, je suis en cours de diagnostic d'autisme (Asperger d'après l'ancienne appellation). Je suis soi-disant également HPI détectée à 8 ans et justement après le passage d'hier, j'en doute fort. Je souhaitais donc savoir si des profils similaires au mien avaient été détectés HPI quand même.

En fait j'ai soi-disant passé la WISC mais mes parents n'ont plus les documents (étrange...), et ma mère a une fâcheuse tendance à embellir la réalité. Avec ma soeur on se demande si elle n'aurait pas "menti" en me disant HPI parce qu'avoir un enfant surdoué ce serait "classe", c'est un peu le style. Je me reconnais totalement dans les histoires de personnes HPI et mon meilleur ami est HPI également, mais finalement je me demande si ces bizarreries que je sentais en moi ne seraient pas "que" de l'autisme (le diagnostic est sur le point d'être posé officiellement, quasiment sûr d'après les psys). A l'école on a effectivement parlé plusieurs fois à mes parents de potentielle douance, mais pareil, si ça se trouve ce n'était que de l'autisme.

BREF, ça c'était pour le contexte, pour le passage:

Je n'ai pas dormi de la nuit la nuit d'avant, donc ma concentration a été altérée, mais honnêtement, mise à part la concentration je ne pense pas que plus de sommeil m'aurait aidé à avoir des résultats significativement différents. Ca me semble très hétérogène:

Les + : Aucune difficulté dans le verbal même si parfois je n'étais pas assez explicite (et parfois trop...). J'ai d'après elle été "très rapide" sur les cubes (même si parfois je décrochais en plein milieu d'un à cause de l'inattention). J'ai également "super bien réussi les matrices" d'après elle, je n'ai raté que les 2 dernières par inattention (j'y reviendrai). Pour la mémoire je ne sais pas comment elle va réussir à calculer, j'arrivais pas à fixer mon attention, et parfois j'allais lui réciter les plus difficiles du tac au tac (j'ai très bonne mémoire). Je ne sais pas comment elle va faire pour faire une conclusion sur la mémoire vu toutes les inattentions que j'ai faites malgré ça (je souhaitais même pas répondre)

Les - : Certains subtests étaient catastrophiques, une bonne partie de la mémoire par manque de concentration. Elle m'a fait sortir de la salle, prendre un verre d'eau plusieurs fois durant le passage. Tellement de mal à me concentrer qu'elle m'a donné un stimtoy (jouet pour autiste qui aiderait à la concentration). Le pire a été les puzzles où il faut deviner les différentes parties, j'ai été incapable de faire plus du tiers, et c'était pas de la fatigue. Je n'y trouvais aucune logique. Répondu du tac au tac en arithmétique aussi jusqu'à environ la moitié, à partir du moment où il a fallu jongler avec trop d'infos c'est devenu impossible, je suis restée mutique.

Conclusion: Je viens vers vous pour avoir des réponses car après ce passage, je pense qu'il est impossible que je sois HPI. Je me dis que qqun de HPI n'aurait pas autant foiré certains subtests, n'aurait pas été invité à sortir, à jouer... D'un autre côté, on me dit que si j'ai réussi les matrices (je répondais vraiment du tac au tac en plus) j'ai forcément un HPI. Très peu convaincue par cet argument cependant, mais en racontant mon passage on a insisté plusieurs fois sur les matrices, et la psy a aussi insisté sur ma rapidité + bon score à cette épreuve (et sur la mémoire). Je ne sais pas à quoi m'attendre, des gens dans le même cas? J'ai mes résultats dans plusieurs mois donc même si je sais que vous n'êtes pas psy, j'essaye de trouver des éléments de réponse, je suis ressortie très très dubitative de ce test. Merci d'avance

En ligne
Avatar du membre
madeleine
Ninja Traductor
Messages : 3646
Enregistré le : jeu. 9 janv. 2014 10:16
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t4411.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : clermont-ferrand
Âge : 52

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par madeleine » dim. 3 févr. 2019 08:16

Il y a ce dont tu te souviens, ce que tu as oublié, ce que tu as interprété, ce que tu crois savoir du test, ce qui s'est réellement passé, ce que tu y projettes. ...
Et puis il y a le fait tout bête que seul le professionnel qui a conduit le test détient les réponses factuelles.
Personne ici ne peut contourner cela, et encore moins extrapoler à partir de ta description.
Attendre les résultats, c'est difficile, on est beaucoup à s'être rongés de spéculations durant cette période. Mais ça peut aussi permettre d'éclaircir ses mobiles et ses attentes.
Je t'y engage :)
le chemin est long et la pente est rude, oui, mais le mieux, c'est le chemin, parce que l'arrivée, c'est la même pour tout le monde... Aooouuuh yeaah...
avec l'aimable autorisation de P.Kirool

Avatar du membre
Mikirabelle
Messages : 133
Enregistré le : sam. 22 déc. 2018 08:18
Présentation : Toutoute première fois
Profil : En questionnement
Test : WAIS
Localisation : Between the click of the light and the start of the dream
Âge : 38

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Mikirabelle » dim. 3 févr. 2019 09:08

D'après ce que j'ai pu comprendre, la psychologue qui fait passer les tests a une certaine latitude pour apprécier le fait que tu sois HPI ou non. Même si les résultats "chiffrés" ne te donnent pas un "bingo", il est tout à fait possible qu'elle détecte l'HPI dans ton fonctionnement. Tu risques aussi d'être très surprise par les résultats (en "bien" comme en "mal") car tu n'en connais pas le système de notation/cotation. Sans compter que si d'autres troubles s'en mêlent (genre TDAH), ça peut carrément planter certains subtests, ce qui ne voudra pas dire pour autant que tu n'es pas HPI. C'est pourquoi parfois (souvent ?) on ne peut pas compter que sur les chiffres ni que le seul test WAIS.

La phase d'attente est éprouvante, je ne peux que compatir...
Le meilleur moment de la journée, c’est quand on va se coucher (Chanson Plus Bifluorée)

Avatar du membre
Peterp
Messages : 73
Enregistré le : sam. 12 janv. 2019 03:26
Présentation : C'est par ici –>
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Paris
Âge : 55

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Peterp » dim. 3 févr. 2019 15:47

Bonjour à tous. J'ai envie d'écrire (chose qui m'arrive souvent) donc je vais vous raconter ma passation, qui remonte à un peu moins de trois ans.

Il faut savoir que contrairement à beaucoup d'entre vous, je n'ai pas passé le WAIS pour des questionnements anciens, ni un intérêt particulier pour la douance, mais parce qu'une personne (Asperger) connue sur un forum de "martyrs d'enfance", à commencé a me parler du Mensa, dont elle fait partie, en insistant sur le fait que je devais absolument faire le test pour rentrer dans ce club, très sympathique à ses dires et absolument à ma portée. Comme quoi, j'ai été détecté par cette inconnue qu'en plus je n'ai jamais vue, car après mon test elle a disparu dans le néant. Un ange venu d'une autre dimension ? Va savoir...

Du coup, et en pleine psychothérapie, car j’étais en choc post-traumatique sévère (amnésie traumatique) et alcoolique depuis un an, l'idée à commencé à se frayer un chemin dans ma petite tête agitée, et comme je ne me sentais pas supérieur à une merde écrasée par le destin, j'avais furieusement besoin de retrouver un peu de cet amour propre que je venais de perdre, et surtout, de ne pas réduire ma jeunesse à cette suite de violences qui venaient de remonter douloureusement à la surface. Bien évidemment n'étant pas dans mes meilleures dispositions, j'avais furieusement peur d'être recalé parmi les cons, donc j'ai beaucoup hésité avant de me lancer.
J'ai fait finalement le pré-test Mensa, avec comme résultat : "vous avez des bonnes possibilités de réussir les tests". Bon, là je me suis dit "peut-être que je ne suis pas si con". Et je me suis tout de suite inscrit à une session. Mais le jour J j'étais tellement hors de moi que je ne me suis pas présenté et du coup, conseillé par mon inconnue, j'ai décidé de passer un WAIS, sans être trop convaincu par la démarche (à cause du prix et de mes peurs).

Je précise que j'ignorais tout des tests de QI, du WAIS et de la courbe. Je savais seulement ce que j'avais lu sur le site du Mensa, soit qu'un score proche de 100 nous place dans la moyenne générale, et qu'au dessus de 130 nous sommes considérés comme "très intelligents". J'ignorais même que le test arrive au maximum à 160, désorienté aussi par des articles de journaux qui relatent de QI faramineux de stars américaines, sans préciser qu'il s'agit d'échelle Cattel et non Weschler.
L'avant jour J j'ai essayé de boire moins, pour ne pas arriver totalement dans les vaps, mais je n'ai pas fermé l'œil la nuit par l'agitation, donc je me suis présenté dans un tel état de fatigue et de stress que j'ai tout de suite déclaré à la psy que je voulais renvoyer le RDV, car je n'étais pas en condition, déprimé et au bord de la crise de nerf. Elle m'a fait asseoir, elle m'a laissé exprimer mes attentes et cherché à me calmer (je dirais en vain). Mais finalement nous avons commencé le test, et le chronomètre me stressait tellement que j'ai largement raté la première partie, car mes mains tremblaient et j'avais envie de lui lancer les cubes à la figure. En plus la psy à oublié de me préciser que tous les sous-tests ne sont pas chronométrés. Mais passons...

À la fin de l’IRP j'étais donc tellement démonté que je me suis levé en lui disant "vous voyez ? Je suis trop hors de moi, il vaut mieux renvoyer... nous fixons un autre RDV ?". Elle m'a tranquillisé en me disant que le reste aurait été beaucoup moins stressant. Je l'ai crue et j'ai commencé le verbal un peu plus dans le calme, mais en craignant le pire car je ne suis pas français. Et là surprise, à la fin de l’ICV elle lève la tête et me dit "vous êtes excellent". Je m’interroge... et poursuis avec le test de mémoire auditive, dans lequel je me sens particulièrement à l'aise, je dirais comme une machine en pilotage automatique, tant qu'au dernier item je me dis "c'est tout" ? Elle soulève encore la tête et me dit "dis-donc ! C'est rare de toucher le plafond dans ce sub-test"... Je m'interroge encore avant d'entamer l'arithmétique, en lui annonçant d'emblée que non seulement je déteste les maths, mais qu'en plus j'ai été déscolarisé à 15 ans. Mais encore une fois elle dit "vous êtes excellent en calculs mentaux". Je ne l'ai pas crue ! Mais il faut dire que le mot "arithmétique" m'évoquait des opérations complexes par écrit, et non pas des petites devinettes d'écolier traitées oralement.
Nous passons enfin à l’IVT, que je trouve particulièrement chiant mais que je m'applique à réaliser selon consigne, le plus rapidement possible. Ouuufff !
Elle me fait aussi passer les tests des couleurs, TAT, portrait. Pour voir si j'étais.. psychotique ? Asperger ? Je ne sais pas. En tous cas j'ai commencé à raconter un max d'absurdités sur les images, car c'est apparemment le but, donc cool ! À ce niveau là en général je suis très bon et très sur de moi, donc ces trois tests finalement m'ont amusé, et il était temps, car je n'en pouvais plus et mes prunelles commençaient à se croiser dangereusement. Mais heureusement, c'était fini ! Elle m'a fait un petit sourire et congédié pendant un quart d'heure pour préparer ses résultats.

Je suis sorti attendre dans la cour en aspirant une clope comme la dernière d'un un condamné à mort, dans un état indicible de rage et déception, me disant que j'avais tout raté et jeté par la fenêtre 300 euros pour me faire dire au final que j'étais un mec tout à fait "banal", alors que je voulais me sentir pour une fois un peu "spécial". Je m'étais investi pour me faire du bien, et je venais piteusement de me saboter. Mais j'espérais tout de même d'être catalogué parmi les "légèrement doués", vu qu'elle m'avait dit par trois fois que j'étais bon. Ce quart d'heure a duré une éternité.
Finalement elle m'appelle et m'annonce le score : 144. Très surpris (pour ne pas dire abasourdi) je réponds connement "mais... c'est beaucoup ?". Alors elle commence à m'expliquer ce qui est un écart type, la courbe, les percentiles, l'intervalle de confiance, me disant que pour elle je suis clairement dans les THQI, compte tenu de cet intervalle et de mon stress évident au début de la passation. Je lui demande alors qu'est-ce que c'est un THQI, et quand elle me l'explique, dans l'incrédulité je lui réponds "impossible ! Enfin, doué pour ne pas mentir je l'ai toujours senti, surdoué je l'espérais, mais pas autant quoi ! Il y a surement erreur madame". Elle en a rigolé, et m'a expliqué que si la distribution de mes indices est assez atypique, quoi qu’homogène, ma réaction incrédule est absolument typique des doués qui s'ignorent. Et en vous lisant je constate que je suis loin d'être le seul à réagir ainsi... Du reste, j'ai parfois encore du mal à l'admettre.

J'ai rempli mon chèque en silence, et je suis rentré dans le métro assommé, avec en tête un mélange de fierté enfantine et de rage atavique, la rage de ne pas avoir pu profiter de ce don dans des études pointues, dans ces sciences que j'aime tant. Mais après je me suis finalement convaincu que c'est grâce à ce don que je m'en suis sorti toujours indemne, sorti sans études et réussi ma vie d'adulte, malgré une enfance douteuse et une adolescence de sauvageon. Effet positif : un mois après le WAIS j'en ai terminé avec l'alcool et j'ai mis un peu de côté mon chat à neuf queues médiéval (qui est toujours dans ma pièce, mais dans un petit recoin). Et depuis j'essaye de travailler sur ma conscience en intégrant les implications de la douance dans mon existence, qui sont énormes. J'ai lu un paquet d'articles sur le sujet et bien évidemment je me suis inscrit au Mensa, fort sympathique comme disait ma providentielle inconnue, qui m'a félicité du résultat avant de disparaitre comme un fantôme. Et c'est dommage, j'aurais bien aimé la remercier, car sans son insistance je serais resté dans l'ignorance. En tous cas je me suis fait pleins de potes au Mensa, et je suis vraiment content d'avoir découvert en moi ce bambin si différent du petit martyre qui m'obsédait autant. Si l’inconnue me lit ici (on ne sait jamais) je tiens à lui adresser mon immense et sincère gratitude !

Avatar du membre
Bulle d'o
Messages : 231
Enregistré le : sam. 3 nov. 2018 01:10
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=9657
Profil : Intéressé pour une personne de mon entourage
Test : WAIS
Localisation : en haut de la tour eiffel
Âge : 40

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Bulle d'o » dim. 3 févr. 2019 21:40

Courage Twist! Les résultats ne sont pas tout à fait égaux à ce qu'on en projette. Si j'avais du traduire, j'aurais effectivement validé mon verbal, mais je le savais sans test, hein mais j'aurais fortement sous-évalué tout l'ensemble. Tu auras ton retour bientôt, et la traduction est aussi surprenante et intéressante d'un renvoi assez fidèle de "ce que l'on est" simplement, soi, quoi. C'est ce que j'en ai pensé et également ce qui a marqué mon compagnon.

Peterp, joli témoignage!

Avatar du membre
Peterp
Messages : 73
Enregistré le : sam. 12 janv. 2019 03:26
Présentation : C'est par ici –>
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Paris
Âge : 55

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Peterp » lun. 4 févr. 2019 02:19

Merci @Bulle d'o.
Je dois dire que tout n'ayant pas lus en entier les 40 pages du fil, je trouve aussi vos témoignages jolis et très émouvants, et j'ai du plaisir à me reconnaitre dans ces moments partagés de stress, doutes, et questionnements sur l'après, toujours difficile à digérer, quoi qu'il soit le résultat.

P.S. Une mention particulière à @PointBlanc et à sa très belle image du naufragé, que je trouve particulièrement bien vue et bien écrite.

Rianne
Messages : 41
Enregistré le : jeu. 20 déc. 2018 14:05
Présentation : Présentation
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Paris
Âge : 40

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Rianne » lun. 4 févr. 2019 10:32

@Peterp : Joli résumé. Au moins ce passage t'aura été plus que bénéfique.
On se verra peut être à MENSA du coup :) Marrant j'ai trouvé le TAT et couleurs plus déstabilisant que le WAIS pour le coup ^^

Avatar du membre
Loupiotte
Messages : 86
Enregistré le : jeu. 25 oct. 2018 22:17
Profil : Diagnostic +
Test : WISC
Âge : 28

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Loupiotte » lun. 4 févr. 2019 20:23

@Bulle d'o Félicitations Bulle d'O. Je n'ai pas pu poster de message avant mais j'avoue que j'étais impatiente de connaître tes résultats au WAIS. Quelle beau bilan et quelle phrase encourageante à la fin. Bravo !

Avatar du membre
Bulle d'o
Messages : 231
Enregistré le : sam. 3 nov. 2018 01:10
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=9657
Profil : Intéressé pour une personne de mon entourage
Test : WAIS
Localisation : en haut de la tour eiffel
Âge : 40

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Bulle d'o » lun. 4 févr. 2019 20:53

oh merci, loupiotte, c'est gentil! suis touchée

Avatar du membre
Peterp
Messages : 73
Enregistré le : sam. 12 janv. 2019 03:26
Présentation : C'est par ici –>
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Paris
Âge : 55

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Message par Peterp » lun. 4 févr. 2019 21:45

@Bulle d'o :angel5:

@Rianne Bien volontiers ! Du reste ça fait un certain temps que je ne participe pas à une activité. Tu est sur Paris ?

Répondre