Outils de prévention des agressions sexuelles

l'Humanité, L'Existence, la Métaphysique, la Guerre, la Religion, le Bien, le Mal, la Morale, le Monde, l'Etre, le Non-Etre... Pourquoi, Comment, Qui, Que, Quoi, Dont, Où...?
Avatar du membre
Riffifi
Messages : 1209
Enregistré le : sam. 20 avr. 2013 15:35
Présentation : riffifi
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : à l'Ouest
Âge : 39

Re: Outils de prévention des agressions sexuelles

Message par Riffifi » jeu. 25 janv. 2018 12:35

Il me semble que cela relève de la déconstruction. Il est possible que l'apprentissage de d'autodéfense permette de déconstruire certains réflexes en en acquérant de nouveaux, et en s'autorisant certains gestes ou en libérant certaines attitudes.
Mais parfois (la plupart du temps ?) la déconstruction va aussi demander de chercher ailleurs ; ou autrement. La culpabilité dans le rapport aux autres par exemple, vis à vis des conflits ou des emotions des autres, est une chose complexe par exemple.
Je ne suis pas sûre d'être claire mais j'ai du mal à trouver d'autres mots pour le moment.
Où que tu sois, creuse profond. En bas, c’est la source.
Laisse les hommes noirs crier : « En bas, c’est toujours l’enfer".

(merci Friedrich)

Avatar du membre
Za
Messages : 2944
Enregistré le : lun. 15 avr. 2013 12:25
Présentation : C'était moi...
Profil : Diagnostic +
Test : WISC

Re: Outils de prévention des agressions sexuelles

Message par Za » jeu. 25 janv. 2018 13:05

baptiste a écrit :
jeu. 25 janv. 2018 09:56
- lors d'une agression il suffit souvent de montrer de la résistance quelle qu'elle soit pour décourager l'agresseur qui compte souvent sur la passivité de la victime. Je l'ai observé plusieurs fois personnellement et on me m'a parfois rapporté. Quand je dis résistance ce n'est pas forcément physique il suffit parfois de gueuler un peu fort.
Oui, c'est vrai, je l'ai déjà expérimenté, ça peut aller jusqu'à vraiment décontenancer, faire "buguer" l'agresseur, qui ne s'y attend pas venant de quelqu'un qui ne semblait pas de taille à se défendre.
Quoique dans le cas des agressions sexuelles, il y a le problème de la honte, qui peut être extrêmement dur à surmonter. Héritage de notre culture patriarcale et puritaine, pour changer.

Mais je crois aussi comme Riffifi que ça revient plus à déconstruire des schémas psychologiques, à réussir à se dire qu'on a raison, qu'on a le droit... en fait c'est peut-être déjà au programme des cours d'auto-défense, ça ? ça me semble essentiel.
J'ai mis mon képi dans la cage
et je suis sorti avec l'oiseau sur la tête...
J. Prévert

Avatar du membre
baptiste
Messages : 510
Enregistré le : mar. 22 mars 2016 23:38
Profil : Diagnostic +
Test : WISC

Re: Outils de prévention des agressions sexuelles

Message par baptiste » jeu. 25 janv. 2018 13:43

J'ai vu une fois une femme mettre en fuite un agresseur avec un couteau, simplement en l'insultant copieusement dans des termes qui auraient fais rougir un charretier...

Je pense, moi aussi, que l'essentiel du travail consisterait à déconstruire les préjugés imposés aux femmes par la société.

Par exemple, j'en parlais déjà dans le sujet sur le sexisme, je fais 1m70 pour 49kg tout habillé, je ne dois pas être loin du gabarit moyen d'une femme. Et pourtant je me retrouve souvent à porter des objets lourds pour des femmes plus "vigoureuses" que moi car elles s'estiment trop faibles pour le faire.

Dans certaines armées les femmes son intégrées depuis longtemps, car on les estime aussi capables (voir plus) que les hommes. Elles sont sélectionnées et entraînées selon les même critères et intégrées dans des unités de combat voir dans certaines forces spéciales.

Je pense particulièrement à l'armée russe par exemple.
A cause de mon mode de vie mon accès internet est sporadique donc pas de panique

Avatar du membre
Grabote
Messages : 3375
Enregistré le : mar. 16 sept. 2014 20:08
Présentation : *
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : dans un village
Âge : 49

Re: Outils de prévention des agressions sexuelles

Message par Grabote » jeu. 25 janv. 2018 13:51

C'est en cela que le Fem dochi est aussi pertinent, c'est qu'il intègre toutes les dimensions psycho-sociales spécifiques aux situations de violence envers les femmes.
(je précise que je n'ai aucun intérêt privé à faire la promotion de cette technique autre que la satisfaction de partager ses bienfaits avec un maximum de mes "soeurs" ;-))
L'essentiel est sans cesse menacé par l'insignifiant. René char

En ligne
Avatar du membre
sandrinef
Messages : 1969
Enregistré le : jeu. 15 nov. 2012 12:11
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Toujours dans le Sud, souvent dans la Lune et parfois à l'Ouest
Âge : 41

Re: Outils de prévention des agressions sexuelles

Message par sandrinef » jeu. 25 janv. 2018 15:03

Je comprends ce que tu exprimes, Baptiste, néanmoins ton raisonnement est pour moi extrêmement simpliste et caricatural. En effet, si les "y a qu'à " et 'il faudrait que" se montraient d'une efficacité indéniable, et bien... ça se saurait. :huhu:

Alors oui, il est vrai qu'apprendre l'autodéfense peut être clairement un plus, mais c'est trèèèèèès loin d'être LA solution ou THE solution, pour les bilingues.
Un exemple con: quid de l'enfant de cinq ans abusé par son père? Il devrait faire une prise Krav Maga à papa tous les soirs pour être sûr de dormir tranquille?

Chaque histoire racontant une agression sexuelle, quelle qu'elle soit, est d'abord une histoire individuelle s'inscrivant dans l'histoire collective. C'est une imbrication complexe qui ne peut malheureusement pas se résoudre d'un coup de baguette magique ni d'un coup de karaté ou je ne sais quoi.
"Le Monde ne te doit rien. Il était là avant toi" M.Twain

Avatar du membre
W4x
Messages : 3618
Enregistré le : lun. 21 nov. 2011 23:19
Présentation : c'était là
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 36
Contact :

Re: Outils de prévention des agressions sexuelles

Message par W4x » jeu. 25 janv. 2018 18:17

Si ce peut être une solution pour être "tranquille" dans la rue, cela dépend aussi dans une large mesure de la psychologie de la personne, on a beau "savoir" que faire ou dire pour se défendre, la mise en application de tout ça en situation de stress (euphémisme), est loin d'être évidente. Et c'est valable pour tout type d'agression d'ailleurs, dans la relation agresseur/agressé lorsque l'on est globalement vulnérable au niveau psychologique (pour plein de raisons), c'est plus que loin d'être évident.
Et encore là on ne parle que des agressions au sens premier du terme, il y a aussi celles qui sont plus insidieuses, reposent sur une usure quotidienne et dont le ressort est presque entièrement psychologique. Je lis dans ce que tu dis que les cours d'auto-défense abordent cet aspect, je trouve que ce devrait encore plus démocratisé pour déconstruire certains schémas.
Was zurück bleibt, ist Erinnerung.

En ligne
Avatar du membre
TourneLune
Messages : 12050
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Outils de prévention des agressions sexuelles

Message par TourneLune » jeu. 25 janv. 2018 20:49

Ben j'ai l'impressiin que vous parlez de la même chose quand même... Ce que je comprends que dit Baptiste c'est pas tellement qu'avec ces formations ces femmes savent se défendre mais plutôt que fortes de la pensée qu'elles peuvent se défendre elles sont moins susceptibles d'être en état de sidération.L'état psychologique change en amont et change aussi la psychologie de l'agresseur potentiel, sans qu'il y ait forcément besoin qu'il y ait échange de coups. Pas que ça change la responsabilité ni que ça la transfère de l'agresseur vers la victime non plus. Ca permet juste de multiplier les moyens d'action.

En tous cas quand on voit comment l'image mentale qu'on a de soi et de la situation peuvent tout changer quand on est face à une grosse bête comme un cheval ou même un chien, on est des animaux même si on l'oublie parfois et ça joue bien souvent, que ce soit dans le cadre des agressions sexuelles, des agressions tout court et du reste de la vie.

Maintenant on ne peut pas non plus se satisfaire de l'idée qu'il est important de dégager une image de force et de self défense pour être en sécurité, parce qu'effectivement, on devrait pouvoir avoir l'air faible et rempli de peur sans que ça ne génère du danger...
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate. En cas de choc, elle reste meurtrie, marquée, hantée.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Avatar du membre
Nej
Messages : 19
Enregistré le : mer. 10 janv. 2018 19:35
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=9072
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 28

Re: Outils de prévention des agressions sexuelles

Message par Nej » jeu. 25 janv. 2018 23:33

*Za* a écrit :
jeu. 25 janv. 2018 07:37
Nej, ton message, là, tout de suite, me fait un peu désespérer...
Il ne faut pas... Ca sert surtout à se rendre compte de ce qui se passe parfois. Par contre, après le désespoir peut naître une immense colère :huhu:
C'est exactement ça, on humilie une personne qui a déjà subi le pire en abusant d'un pouvoir et d'une influence dont on devrait se servir pour faire le bien. C'est écœurant, et il faut se battre contre ça. Malheureusement, contre la Police, c'est tellement difficile... Alors merci, car il me faut beaucoup de courage ! :whew:

baptiste a écrit :
jeu. 25 janv. 2018 07:47
Dans le cas d'un policier qui refuse de prendre un plainte il y a un article magique : le 432-1 ou 432-7 "échec à l'exécution de la loi" . Il ne sert pas qu'à ça mais est utile dans tout les cas où un représentant de la loi refuse d'appliquer celle ci ou fait échec à l'appliquer en temps et en heure.
(Un jour je vous raconterais comment il m'a sorti de gardav)
Il suffit en général de l'évoquer pour que la personne en face change d'attitude. En cas de discrimination il faut invoquer 225-1 ( sexuelle notament).
Merci pour l'info, je note ! Si j'ai l'occasion de m'en servir, je viendrai vous raconter !

TourneLune a écrit :
jeu. 25 janv. 2018 20:49
Maintenant on ne peut pas non plus se satisfaire de l'idée qu'il est important de dégager une image de force et de self défense pour être en sécurité, parce qu'effectivement, on devrait pouvoir avoir l'air faible et rempli de peur sans que ça ne génère du danger...
Je suis tout à fait d'accord avec toi TourneLune. Malheureusement je ne vois pas comment lutter autrement qu'en paraissant moins faible, car ce ne sont pas les "prédateurs" qui changeront... Mais en effet, l'assurance dégagée par la victime peut déstabiliser, et c'est déjà une bonne chose à retenir.

Avatar du membre
baptiste
Messages : 510
Enregistré le : mar. 22 mars 2016 23:38
Profil : Diagnostic +
Test : WISC

Re: Outils de prévention des agressions sexuelles

Message par baptiste » ven. 26 janv. 2018 07:53

Voila tournelune a bien compris mon propos.
Si le macramé ou la poterie permettaient aux femmes de se sentir aussi fortes qu'elles le sont en réalité, ou de savoir se sortir d'une situation de stress liée à l'agression. Alors je serais pour la poterie et le macramé.

Je ne parle pas de lâcher dans la rue des machines de guerre prêtes à arracher la tête du premier qui leur fera un sourire un peu appuyé.
Je parle de donner un outil commun aux femmes pour leur donner la confiance en elle suffisante pour résister dans le cas d'une agression.

Après toute n'en ont pas besoins, je connais une fille très douce capable de retourner une situation explosive simplement par les paroles sans jamais élever le ton. A contrario je connais une fille "feminine" (dans le sens mini jupe, talon aiguille) capable d'endommager sévèrement n'importe quel agresseur sans jamais avoir pris un seul cours de défense.

Le self défense n'est pour moi qu'un outil pour casser l'image de faible femme impuissante contre les hommes que la société leur impose. Si elles se sentent plus fortes et moins démunies grâce à la composition florale ou au bucheronnage je les encourage à aller dans ce sens
A cause de mon mode de vie mon accès internet est sporadique donc pas de panique

Avatar du membre
VictorMenard
Messages : 477
Enregistré le : ven. 15 sept. 2017 10:32
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t8807.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 50

Re: Outils de prévention des agressions sexuelles

Message par VictorMenard » ven. 26 janv. 2018 08:10

Hors-sujet
Pour aller dans le sens de Baptiste, et peut-être adoucir les éventuelles interprétations sexistes qui ne peuvent manquer de rôder autour d'un sujet comme celui-là (dans mon esprit y compris hein), on peut remarquer que ça vaut aussi pour les hommes : j'ai toujours été extrêmement mal à l'aise, comme presque tout le monde j'imagine, avec la violence physique, et je suppose qu'un minimum de formation à, disons, une phénoménologie basique des rapports de domination physique aurait pu m'aider dans les rares situations de tension que j'ai connues à ce niveau-là. On pourrait même que imaginer que ça pourrait aider certains hommes à se rendre compte de ce que cela peut avoir de traumatisant d'être dominé physiquement par quelqu'un, et peut-être changer leur façon d'être et de se comporter. Dans ce domaine comme dans d'autres, l'inconscience doit faire des ravages non ?
Autrefois j'étais indécis, mais à présent je n'en suis plus aussi sûr.

Avatar du membre
Osia
Messages : 246
Enregistré le : lun. 16 janv. 2017 12:02
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 40

Re: Outils de prévention des agressions sexuelles

Message par Osia » ven. 26 janv. 2018 13:31

Je refuse de croire que ce soit suffisant. Les nanas victimes d'agressions à caractère sexuelle que je croise n'ont pas conscience d'être des victimes. Je pensais devoir les aider à se reconnaître comme victime, et maintenant, pour elles, je me demande si c'est utile. Elles connaissent le viol que décrit les médias, mais elles n'ont pas connaissance de l'impact de ce qu'elles vivent chez elles.
Donc avant de vouloir envoyer une victime porter plainte, il est utile qu'elle soit à même de reconnaitre en être une.
Pour le reste, je suis d'accord avec ce qui a déjà été écrit (j'ai relu rapidement, je suis d'accord :$ ), même si je trouve que c'est un peu du déjà lu.
Bref, je bouge de là mais je reviendrais peut-être sur ce sujet.
«Les grandes personnes sont décidément très très bizarres».
Le Petit Prince

Avatar du membre
Grabote
Messages : 3375
Enregistré le : mar. 16 sept. 2014 20:08
Présentation : *
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : dans un village
Âge : 49

Re: Outils de prévention des agressions sexuelles

Message par Grabote » ven. 26 janv. 2018 15:11

Hors-sujet
Désolée 4aorOsia, en effet c'est du déjà dit mais ce n'est pas facile de faire du neuf avec un sujet pareil. Perso, ce genre de commentaire me dérange, si ça ne t'apporte rien je ne vois pas à quoi ça sert de le dire, je trouve que c'est décourageant pour celles et ceux qui font un effort de partage sur des sujets sensibles et important, en tous cas c'est l'effet que ça me fait. Par ailleurs il est nécessaire dans ce domaine, me semble t'il, de faire attention à éviter les généralisations et les étiquettes, je suis aussi gênée par la légèreté avec laquelle tu parles des
4aorOsia a écrit :
ven. 26 janv. 2018 13:31
nanas victimes
Bref merci de prendre le temps de bien formuler votre pensée en tenant compte autant que possible des personnes qui vont vous lire...
L'essentiel est sans cesse menacé par l'insignifiant. René char

Avatar du membre
Nej
Messages : 19
Enregistré le : mer. 10 janv. 2018 19:35
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=9072
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 28

Re: Outils de prévention des agressions sexuelles

Message par Nej » ven. 26 janv. 2018 20:21

Hors-sujet
VictorMenard a écrit :
ven. 26 janv. 2018 08:10
Hors-sujet
Pour aller dans le sens de Baptiste, et peut-être adoucir les éventuelles interprétations sexistes qui ne peuvent manquer de rôder autour d'un sujet comme celui-là (dans mon esprit y compris hein), on peut remarquer que ça vaut aussi pour les hommes : j'ai toujours été extrêmement mal à l'aise, comme presque tout le monde j'imagine, avec la violence physique, et je suppose qu'un minimum de formation à, disons, une phénoménologie basique des rapports de domination physique aurait pu m'aider dans les rares situations de tension que j'ai connues à ce niveau-là.
Tout à fait d'accord, car ça me dérangeait également de ne parler que des femmes, alors que les hommes aussi sont concernés... Je pense que c'est uniquement parce que les victimes féminines sont plus nombreuses qu'on ne parle que d'elles (du moins ici), mais on ne devrait pas s'en contenter, en effet.
4aorOsia a écrit :
ven. 26 janv. 2018 13:31
Je refuse de croire que ce soit suffisant. Les nanas victimes d'agressions à caractère sexuelle que je croise n'ont pas conscience d'être des victimes. Je pensais devoir les aider à se reconnaître comme victime, et maintenant, pour elles, je me demande si c'est utile. Elles connaissent le viol que décrit les médias, mais elles n'ont pas connaissance de l'impact de ce qu'elles vivent chez elles.
Donc avant de vouloir envoyer une victime porter plainte, il est utile qu'elle soit à même de reconnaitre en être une.
C'est une problématique différente dans un contexte différent. Faut-il leur faire comprendre qu'elles sont victimes au risque de leur faire du mal, alors qu'elles n'en souffrent pas autant qu'une victime qui a conscience de la gravité de l'agression ? Dans le même temps, c'est impensable de laisser faire de telles pratiques sous prétexte que c'est entré dans les mœurs et que personne n'en souffre... Je trouve ça très compliqué à gérer...

Avatar du membre
Osia
Messages : 246
Enregistré le : lun. 16 janv. 2017 12:02
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 40

Re: Outils de prévention des agressions sexuelles

Message par Osia » ven. 26 janv. 2018 22:51

Grabote, je sais que je peux être agressive dans mes propos. Je m’excuse s’ils ont touché quelqu’un en particulier.
Une victime est une victime.
Et si le mot “nana” gène, remplacez le par humain.

Je croise des victimes. ce sont des patientes, des collègues, des amies, des sœurs. Elles le disent: c'est très bien les groupes d'entraide, les gens sont sympa, c'est dynamique, elles y entendent les autres, et elles relativises. Certaines y retournent.
La plupart de celles que je croise ne porte pas plainte parce qu'elles ont décidé qu'une autre victime mérite plus qu'elle d'être aidée, elles répondent que les gendarmes, les policiers, les associations de consommateurs sont débardés, que sa déposition restera dans un tiroir du commissariat.
Je ne veux pas banaliser la violence de ce que ces victimes ont pu vivre, pour tous les types d’agression qu'elles ont subie.
Nej, je n'ai pas écrit qu'une victime consciente de la gravité de ce que représente une agression souffre quantitativement différemment d'une autre victime, consciente ou pas. Je pense réellement que certaines victimes se servent de leur traumatisme pour avancer, parfois seule, d'autres en se gardant la possibilité de rencontrer des psychologues et des médecins, des gens. Certaines feront. Et d'autres aideront.
Après, en étant infirmière et confrontée à ces femmes, j'hésite à quoi faire pour les aider.
Mais oui, ces outils de préventions ont le mérite d'exister, et ils ont une utilité.
«Les grandes personnes sont décidément très très bizarres».
Le Petit Prince

Avatar du membre
Grabote
Messages : 3375
Enregistré le : mar. 16 sept. 2014 20:08
Présentation : *
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : dans un village
Âge : 49

Re: Outils de prévention des agressions sexuelles

Message par Grabote » lun. 29 janv. 2018 16:00

4aorOsia a écrit :
ven. 26 janv. 2018 22:51

Après, en étant infirmière et confrontée à ces femmes, j'hésite à quoi faire pour les aider.
Il me semble que leur poser directement et simplement la question donnera le plus de chance d'avoir une action et/ou un positionnement constructif.
L'essentiel est sans cesse menacé par l'insignifiant. René char

Avatar du membre
Osia
Messages : 246
Enregistré le : lun. 16 janv. 2017 12:02
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 40

Re: Outils de prévention des agressions sexuelles

Message par Osia » mar. 13 févr. 2018 15:19

Je discute du sujet des victimes d'agressions sexuelles avec un ami. Il me dit qu'en Israël, l'utilisation du mot "victime" est délaissée au profit de celle du mot "survivant". Est-ce une bonne chose ? Je ne sais pas, je lis quelques articles et en trouvent quelques uns intéressant selon moi que je partage ici, ils peuvent intéresser du monde:
sur le site du Centre national d'information sur la violence dans la famille: Les survivants et survivantes adultes de l'abus sexuel dans l'enfance; sur le site du Rotactfrance: sos-attitude

J'en vient à m'interroger sur la culpabité du survivant et le syndrome de Lazare. J'ai trouvé également très intéressant un article paru dans la revue "le coq-héron" accessible via Cairn.info: clic.

Après, j'avoue, je ne me sens pas capable de poser directement la question de ce qu'elles pensent de se faire agresser tous les week-end par leurs cousins et les potes de leurs cousins, je préfère laisser ce soin à des gens dont c'est le métier.

:)
«Les grandes personnes sont décidément très très bizarres».
Le Petit Prince

Avatar du membre
Grabote
Messages : 3375
Enregistré le : mar. 16 sept. 2014 20:08
Présentation : *
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : dans un village
Âge : 49

Re: Outils de prévention des agressions sexuelles

Message par Grabote » mar. 13 févr. 2018 16:51

Merci 4aorOsia pour ces ressources :)
je crois qu'il ne faut jamais perdre de vue que "ces femmes",sont potentiellement ma soeur, ma mère, ma fille, ma voisine, mon amie d'enfance, ma grand-mère ... :worried:
Survivant-e, oui ça fait pas la même chose que victime !
Tiens, ça me fait penser à ce doc ,
j'ai le projet (en cours de procrastination) de le rendre un peu plus accessible aux "normo-sexuels" :P
soutenir_unE_survivantE_d_agression_sexuelle_16p_A5-fil.pdf
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
L'essentiel est sans cesse menacé par l'insignifiant. René char

Avatar du membre
Osia
Messages : 246
Enregistré le : lun. 16 janv. 2017 12:02
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 40

Re: Outils de prévention des agressions sexuelles

Message par Osia » lun. 19 févr. 2018 01:06

Je fais un tour rapide sur ce post pour y déposer ce lien vers une vidéo parlant du consentement et disponible sur YouTube, au cas où elle pourrait aider quelqu'un.

https://www.youtube.com/watch?v=fENmp2vNL7A&t=1s

@Grabote :) merci pour le document que tu apportes.
«Les grandes personnes sont décidément très très bizarres».
Le Petit Prince

Répondre