Chronique du sexisme ordinaire

l'Humanité, L'Existence, la Métaphysique, la Guerre, la Religion, le Bien, le Mal, la Morale, le Monde, l'Etre, le Non-Etre... Pourquoi, Comment, Qui, Que, Quoi, Dont, Où...?
Chuchumuchu
Messages : 10
Enregistré le : mer. 9 janv. 2019 22:39
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=9816
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Âge : 25

Re: Chronique du sexisme ordinaire

Message par Chuchumuchu » sam. 13 avr. 2019 17:01

Je pense que j'ai les chiffres belges quelque part, mais je ne les ai pas sous la main là maintenant. Effectivement, les femmes sont surreprésentées dans les métiers du care (médical / ménage / garde d'enfants), ainsi que les étrangères : même si elles avaient un haut diplôme dans leur pays d'origine, on les cantonnera au ménage. Elles sont aussi particulièrement touchées par le chômage. Et puis oui, pour un métier aussi féminisé, précaire et peu valorisé socialement, ça aurait été sympa de marquer "employéEs" histoire de pas se voiler la face. J'ai bien ta lecture du "Mr Propre" Fu, j'imagine qu'effectivement ils avaient peur de traumatiser s'ils mettaient un mec lambda dans la pub.

Avatar du membre
W4x
Le modo le plus gentil
Messages : 3667
Enregistré le : lun. 21 nov. 2011 23:19
Présentation : c'était là
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 36
Contact :

Re: Chronique du sexisme ordinaire

Message par W4x » sam. 13 avr. 2019 17:26

Fu a écrit :
ven. 12 avr. 2019 10:33
Je ne jette pas la pierre aux personnes ayant conçu cette publicité (ou alors juste pour le principe, parce que je n’aime pas la pub), le sujet est houleux, j’imagine juste la somme d’écueils rencontrés pour réaliser cette affiche à la con, et ça occupe mes voyages. :)
Je ne suis pas du milieu (ni à une connerie près) mais il me semble que l'objectif de la pub étant l'efficacité, tant dans le message que dans le temps de cerveau plus ou moins conscient consacré à celui-ci, le chemin le plus court basé sur des clichés et une certaine réalité de la chose (surtout en région parisienne par rapport à l'ethnie) a été privilégié. Le risque de l'innovation en présentant une image paritaire à la fois en termes de genre et d'ethnie n'a pas été pris.
A ce sujet en entendant certains spots radiophoniques (heureusement plus de télé depuis bien longtemps), me revient cette citation des Inconnus dans leur sketch des publicitaires : "il ne faut jamais prendre les gens pour des cons mais il ne faut pas oublier qu'ils le sont." Certes c'est caricatural mais bien souvent je la trouve fort piquante.
Mathematics is a game played according to certain simple rules with meaningless marks on paper. D.Hilbert

Répondre