Nous sommes le Mar 12 Déc 2017 17:07


Le désir d'avoir un enfant

l'Humanité, L'Existence, la Métaphysique, la Guerre, la Religion, le Bien, le Mal, la Morale, le Monde, l'Etre, le Non-Etre... Pourquoi, Comment, Qui, Que, Quoi, Dont, Où...?

Modérateur: W4x

Le désir d'avoir un enfant

Messagepar Korydween » Lun 17 Nov 2014 11:00

Depuis quelques jours je me pose la question sur ce qui fait qu'une personne désire avoir un enfant, ou ne pas en avoir d'ailleurs. Quelles sont les motivations qui sous-tendent ce désir ? Est-ce une forme de narcissisme que de transmettre notre patrimoine (moral, humain...) ? Narcissisme également de donner la vie puis d'éduquer selon nos valeurs ? Est-ce l'envie de donner à un être la chance de vivre, en sachant que la vie contient son lot de bonheurs mais aussi de malheurs, et que l'on ne sait pas quelle sera la vie de ce nouveau petit être ? Est-ce l'envie de connaître soi-même le bonheur que procure le fait d'avoir un enfant ? Est-ce une envie de se conformer à ou une pression face à une société qui encourage le fait d'avoir des enfants ? Pourquoi certaines personnes veulent 1, 2, 3, 4 ou plus enfants ?

Je ne souhaite porter de jugement sur aucun argument, ni même sur la part "génétique" de cette envie de laquelle "dépend" la survie de l'espèce. Je me pose seulement la question du fait que la volonté inconsciente de transmettre des gènes ne peut pas, à mon avis, être la seule raison. A quel pourcentage pourrait-elle jouer d'ailleurs ? 

A ceux qui ont des enfants, à ceux qui n'en ont pas encore mais qui souhaitent, à ceux qui en ont mais qui regrettent (peut-être y en a-t-il ?), à ceux qui n'en ont pas mais qui n'en souhaitent pas, et à tous les autres, quelles sont vos réponses ?
Never tell a young person that anything cannot be done. God may have been waiting centuries for someone ignorant enough of the impossible to do that very thing.
- John Andrew Holmes -
Avatar de l’utilisateur
Korydween
 
Messages: 799
Images: 14
Âge: 28
Enregistré le: Sam 24 Aoû 2013 09:03
Localisation: À mi-chemin de l'horizon
Présentation: Par ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Le désir d'avoir un enfant

Messagepar Aïnoa » Lun 17 Nov 2014 14:55

Bon, je sais que je ne "fais pas comme tout le monde", que -selon certains- ce n'est pas "la" réalité, mais c'est mon opinion, ma vision des choses... Donc ceux qui ne veulent pas lire peuvent d'arrêter à la fin de cette phrase ;)

Moi, je n'en ai pas et je ne veux pas!
Pourquoi?
- ça crie, ça pleure, ça fait du bruit (et je ne supporte pas le bruit... :$ )
- ça coûte cher (entre les couches, le lait, les petits-pots, les fringues qu'il faut changer tous les 3 mois, ...la poussette, ..., puis après l'école, les loisirs -le foot, la danse, le cheval, ...-, les vacances, puis les études...)
- ça ne sait rien faire, il faut les changer, les habiller, les nourrir, les laver, ...
- et puis quoi qu'on fasse, même si on fait le mieux possible, les enfants auront toujours quelque chose à reprocher à leurs parents
- et puis moi j'ai envie d'être libre (je fais ce que je veux quand je veux, si j'ai un WE de libre, je peux me dire la veille au soir, Tiens, je vais prendre un train pour Milan! :-) )

Ah oui, et puis, je ne veux pas faire subir ça (la vie) à un être vivant. Moi on ne m'a pas demandé mon avis...

Je sais, ce ne sont pas des arguments, comme on me dit toujours, mais ce sont les miens. Et j'assume, même si parfois c'est pas simple, d'être à contre-courant de la société, je n'en veux pas. C'est tout!
Mais bon, je sens la lourde pression sociétale et le jugement. Mais je résiste! :P
"L'image que l'on donne, N'est pas toujours la bonne. Volent, volent, les hirondelles,
Même les beaux plumages, Peuvent être une cage" Les Cowboy Fringants
"Ni dieu, ni maître -même nageur" Jean Yann
Avatar de l’utilisateur
Aïnoa
Bras de fer
 
Messages: 2636
Images: 216
Enregistré le: Lun 28 Nov 2011 21:13
Localisation: Nulle part... si loin...
Badges: 1
Ex Jardinier (1)
Présentation: Un des plus beaux villages de France...
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Le désir d'avoir un enfant

Messagepar Mei Run » Lun 17 Nov 2014 17:47

J'en n'ai pas et j'en veux.

Pourquoi ?
Je ne sais pas. Comme un appel, je n'arrive pas à m'imaginer sans enfants, malgré tous les désagréments cités par Aïnoa.
Parce que je ne vois pas ça comme une contrainte malgré les contraintes, parce que c'est beau, inconditionnel, parce que c'est la vie. Parce que c'est comme ça.
Parce qu'il n'y a pas forcément de raisons valables ou non valables, juste des choix, et que mon choix à moi, c'est que j'en veux.

Ptetre parce que ça fait 12 ans que je passe mes journée à m'occuper de ceux des autres... Mais ça aurait aussi bien pu m'en dégoûter vous m'direz... :D
"Twenty years from now you will be more disappointed by the things that you didn't do than by the ones you did do. So throw off the bowlines. Sail away from the safe harbor. Catch the trade winds in your sails. Explore. Dream. Discover."
Avatar de l’utilisateur
Mei Run
d'obédience britannique
 
Messages: 775
Âge: 32
Enregistré le: Mar 30 Sep 2014 19:11
Localisation: Âne & cie
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Le désir d'avoir un enfant

Messagepar Loefen » Lun 17 Nov 2014 18:40

Mère de deux enfants.

Lorsque j'ai voulu avoir mon premier... cela a été une envie irrépressible, une urgence, un besoin vital. Je ne me suis posé aucune question. Il n'y avait pas d'acte mûrement réfléchi (enfin, si... je me suis permise de mettre cet enfant en route car j'avais un travail, donc les moyens de subvenir à ses besoins matériels, je le reconnais). Je n'avais même pas envisagé la manière dont je pourrais l'éduquer, quelles valeurs je comptais lui transmettre. Je n'avais pas réfléchi à l'accouchement avant d'être enceinte. Je DESIRAIS ardemment être enceinte, porter la vie et donner naissance à un enfant.
La simple vue d'une femme enceinte m'électrisait et me faisait fondre en larme par anticipation d'un bonheur que je souhaitais connaître. La question de l'éducation, la façon d'accoucher, tout cela est venu plus tard, alors que je portais mon enfant.

Puis ai venu l'envie d'un deuxième. Tout aussi physique, impérieux. Une évidence. Bien sûr, en partie parce que je ne souhaitais pas que ma fille soit un enfant unique (j'ai moi même une soeur) mais aussi parce que ce besoin (venu du fin fond de mon être) s'est imposé à moi.

Puis j'ai rêvé du troisième... mon mari a catégoriquement dit non. Je n'ai jamais pu le faire changer d'avis. Mon envie était physique, là encore, irraisonnée. Totalement irraisonnée. Quelle douleur, sachant que je ne pourrai en avoir un autre, que de croiser la route de femmes enceintes ou de côtoyer des couples avec 3 enfants. Les années ont passé... le regret de ne pas avoir eu de troisième est toujours profondément ancré en moi. C'est une douleur particulière qui m'attrape au moment où je m'y attends le moins. J'aime profondément mes deux filles, au-delà de toute raison... mais dès fois, en les regardant, je me surprends à m'imaginer le troisième enfant que je n'ai pu avoir. La vie que nous aurions si nous avions eu 3 enfants (et au-delà !!!!!! :lol: )

En conclusion. Ma grand-mère est une femme qui a beaucoup compté dans ma vie et qui m'a pratiquement élevé (alors que j'ai vécu avec mes parents). Ce sont ses valeurs à elle qui ont compté dans ma vie. Elle a donné naissance à 6 enfants... mes oncles et tantes. Je crois pouvoir dire que mon envie d'une famille nombreuse lui est en partie imputable ;)
Avatar de l’utilisateur
Loefen
 
Messages: 111
Enregistré le: Sam 28 Juin 2014 17:51
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Le désir d'avoir un enfant

Messagepar cléo » Lun 17 Nov 2014 20:11

Faire un enfant est un acte insensé. On croit qu'on réfléchit à la question, on avance des raisons, des bonnes, et de moins bonnes.

En vérité, il n'y a absolument aucune bonne raison de faire un enfant.

J'en ai un.

Il était impensable que je n'en ai pas - je l'ai fait à l'ancienne, du pur artisanat, mais j'aurais pu l'adopter si ça s'était trouvé comme ça. Je me fiche de mes gènes.

Je voulais un enfant, pour ne pas mourir. Il me fallait cette raison de vivre.

C'est tout.

(C'est un peu moche, mais c'est vrai).
Avatar de l’utilisateur
cléo
 
Messages: 1192
Âge: 53
Enregistré le: Mar 19 Fév 2013 22:06
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Le désir d'avoir un enfant

Messagepar Pier Kirool » Lun 17 Nov 2014 20:56

Père de deux enfants.
Moi c'était égoïste. Pour partager ça avec la femme que j'aimais. Parce que c'est trop de joies, et je confirme.
Mais je n'en veux plus. Car ça fatigue, ça oblige et ça implique. Et que j'ai envie de calme, maintenant.
Je comprends très bien ceux/celles qui n'en veulent pas. Et ceux/celles qui en veulent.
"La vraie science est une ignorance qui se sait" (Voltaire)
Avatar de l’utilisateur
Pier Kirool
 
Messages: 2321
Âge: 56
Enregistré le: Lun 14 Mai 2012 10:50
Localisation: Bordeaux
Badges: 1
Ex Jardinier (1)
Présentation: Start me up
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Le désir d'avoir un enfant

Messagepar ZeBrebis » Lun 17 Nov 2014 21:20

De mon côté le désir du premier enfant a été également très viscéral, mais il m'est venu dans des circonstances assez spéciales.
Au début de ma vie de femme la question ne m'avait pas franchement effleurée, je ne penchais donc ni d'un côté ni de l'autre.
Puis j'ai rencontré quelqu'un et ça a été "sérieux", puis on ne l'a pas été et je suis tombée très vite, trop vite, enceinte.
Nous nous connaissions depuis 2 mois, ma situation était difficile, j'ai demandé à subir une IVG...

Et ma maternité potentielle m'a explosé au visage. Avant ça j'avais beau savoir que j'étais une femme je n'avais pas conscience que je pouvais être mère. Après, je me suis mise à regarder les enfants jouer dans les cours de récréation et à désirer sans raison bien claire avoir moi aussi un enfant comme ceux que je voyais courir joyeusement.

Et quand mon grand-pere est mort, cette pulsion de vie m'a reprise et décidée à mettre en route un enfant avec mon compagnon (le même que celui de l'IVG). Je suis tombée enceinte dans l'instant, et ma vie est bien plus remplie qu'auparavant depuis que je suis mère. Chaque jour je peux poster un moment qui m'a fait rire, qui m'a fâchée, qui m'a émue (et même plusieurs de ceux - là) en rapport avec mes enfants.
J'ai moins de libertés et je prends les moments seule comme une respiration, mais je retrouve avec plaisir mes enfants, et je trouve formidable de les voir grandir, se construire.

Je suis heureuse d'avoir une existence, et heureuse de l'avoir donnée, même si je sais qu'il faudra assurer le SAV (éduquer, guider, écouter, répondre...) et qu'il faudra aussi debriefer ce qui est resté coincé en travers de leur gorge.
Oui, le coût de la maternité est énorme en terme de temps, de travail et d'argent, mais c'est une vie intéressante que celle de mère. Je crois que je n'ai jamais vécu autant d'implication sur le plan humain, avec de nombreuses facettes.

Mais je conçois très bien qu'on ne veuille pas se bloquer 25 ans avec une charge et qu'on projette d'autres choses dans sa vie. Je ne regrette pas d'être mère, mais je serai néanmoins heureuse lorsqu'ils auront acquis une indépendance. :nod:
Avatar de l’utilisateur
ZeBrebis
 
Messages: 217
Âge: 32
Enregistré le: Ven 19 Sep 2014 11:59
Présentation: Mes bleus de brebis en vitrine
Profil: En questionnement
Test: MENSA

Re: Le désir d'avoir un enfant

Messagepar helenclyde » Lun 17 Nov 2014 21:56

Bonsoir. Pour ma part, depuis toujours, je n'ai jamais eu le besoin irrépressible décrit par certaines femmes d'avoir un enfant, ce n'était pas une priorité pour moi dans ma vie (et encore aujourd'hui c'est le cas, même si j'en ai un :-) ).
J'ai un positionnement "neutre", c'est à dire que je ne suis pas contre, mais je ne suis pas non plus dans l'enthousiasme. Je peux passer pour quelqu'un d'un peu froid et "cynique" en disant ça mais c'est ce que je suis.
Au bout du compte, si aujourd'hui j'ai un enfant c'est parce que la femme que j'ai rencontrée en voulait vraiment un (mais si elle n'en avait pas voulu, je pense que je n'aurais pas d'enfant à l'heure actuelle). Ce n'est pas que je soit incapable de m'affirmer ou me positionner (parce que cet enfant je l'assume et je m'en occupe pleinement et avec bonheur aujourd'hui), ce n'est pas que je sois une suiveuse, c'est que je crois que j'ai toujours su qu'il n'y a pas de bon ou mauvais choix pour ce qui est de donner la vie.
Il y a des avantages et des inconvénients, il y a des joies énormes :rofl: et des angoisses monstrueuses :sweat: , des contraintes mais tant de bonheurs, des certitudes et des doutes...Aujourd'hui, je n'ai pas l'ombre d'un regret de ne pas avoir transmis mes gènes (c'est ma compagne qui l'a porté), je ne sais toujours pas si faire cet enfant était la bonne décision ou pas ( on n'est pas des angoissés pour rien :roll: ), il y a un peu un côté égoïste d'avoir "décidé pour lui" mais en même temps pas tant que ça, je lui transmets des valeurs et des idées qui sont propres à moi mais je ne crois pas y trouver un plaisir narcissique. Forcément ce que je lui transmet est subjectif mais j'essaye le plus possible de le laisser être lui (c'est pas toujours facile des fois !)
Bon allez, pour conclure, je crois que chacun a ses propres raisons pour vouloir un enfant et je pense qu'elles sont toutes recevables (essayons de ne pas juger ), le plus important c'est qu'une fois qu'il est là cet enfant, il faut s'en occuper du mieux possible.
"Soyez vous même, tous les autres sont déjà pris" O.WILDE
Avatar de l’utilisateur
helenclyde
 
Messages: 41
Âge: 41
Enregistré le: Mer 1 Oct 2014 19:45
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Le désir d'avoir un enfant

Messagepar soazic » Lun 17 Nov 2014 22:39

Je ne pensais pas être capable d'avoir un enfant, pour moi vivre c'était mettre un pied devant l'autre déjà, travailler, et travailler.
Et j'ai rencontré quelqu'un , c'est devenu" sérieux", et l'envie est venue, je ne sais pas d'où elle est venue.
Et un jour, ça a marché.
Après, il y a les neuf mois de bouleversement intense, et ma première fille qui nait, le truc dingue, création pure, un être.
Des premiers mois durs (rgo), elle grandit et je l'aime tellement, je ne savais pas que c'était possible d'aimer autant. Et nait le désir, de je ne sais où, de faire un deuxième. C'est long, on est crevé, ça met du temps à prendre. Et bing, enceinte, naissance, création. Un autre être, et l'amour. je pense que j'ai découvert l'amour fou en ayant des enfants (même si parfois elles sont......).
Avatar de l’utilisateur
soazic
 
Messages: 1109
Enregistré le: Mar 23 Aoû 2011 18:31
Présentation: presentations/presentation-t724.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Le désir d'avoir un enfant

Messagepar domisud » Mar 18 Nov 2014 14:27

Désir très présent chez moi depuis toujours. C'est une évidence. Je ne cherche même pas d'arguments pour lutter contre.
Malheureusement, désir non satisfait. Pas eu de bol jusqu'à présent.

Je devrais peut-être passer une annonce :$
Le non-verbal par clavier, c'est pour bientôt ?
Avatar de l’utilisateur
domisud
 
Messages: 163
Âge: 48
Enregistré le: Jeu 29 Nov 2012 13:34
Présentation: Pleut-il ?
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Le désir d'avoir un enfant

Messagepar noway » Mar 18 Nov 2014 14:53

Je n'avais jamais été "maternelle". J'étais beaucoup plus émue devant une photo de chaton que de bébé. Les bébés me laissaient indifférente, les plus grands m'exaspéraient..J'avais exactement les mêmes arguments qu'Ainoa, j'aurais pu les citer mot pour mot.
Puis il y a 3 ans j'ai rencontré le Grizzli..qui lui en voulait des enfants. Ca faisait partie de sa vie, son futur. Contrairement à mon ex (j'avais déjà eu une relation sérieuse avant le Grizzli), il est un homme sur lequel je peux compter, c'est mon rocher (et je suis sa bernique ! :rofl: ). Du coup c'est devenu "pourquoi pas". Pas un truc viscéral qui prend aux tripes, pas une urgence, juste un "pourquoi pas"..Et mon fils est là, depuis presque 2 mois, on se découvre, il est tellement beau, tellement petit, tellement fragile..Il me fais rire, me fais pleurer, me fais vivre. C'est une autre histoire d'amour, mais tellement puissante.
Pour répondre (partiellement) à la question de Korydween, je dirais "rencontrer la bonne personne", c'est un peu cliché, mais il n'y aurait pas eu mon fils s'il n'y avait pas eu le Grizzli. Je n'aurai pas fait d'enfant.

Bises
"bizarre", vous avez dit "bizarre"...comme c'est étrange"
Avatar de l’utilisateur
noway
 
Messages: 372
Enregistré le: Dim 28 Avr 2013 19:44
Localisation: à côté
Présentation: presentations/debut-une-esquisse-t3568.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Le désir d'avoir un enfant

Messagepar Bradeck » Mar 18 Nov 2014 17:25

Vaste sujet...
Pour ma part, jusqu'à la trentaine, je n'y ai pas vraiment pensé... Et puis les amis ont eu des enfants, et je vais dire un truc horrible: Je ne comprenais pas ce "rituel" dès qu'on voit un tout petit bébé de dire "Rhhhoooo qu'il est tout choupinou, qu'il a le nez de son père, et les yeux de sa mère... Gouzi gouzi gouzi kilétromeugnoooooon".

Et puis les bébés ont grandit, et il se trouve que je suis devenu proche de la petite fille d'un couple d'amis avant qu'elle ne sache parler. J'ai beaucoup joué avec elle, et j'ai au final découvert que je les adore. En général ils me le rendent bien, et les gens sont en général très très surpris de l'intérêt que me portent les enfants (J'ai très souvent eu droit à "Tu fais toujours cet effet là sur les enfants ?")
Mais pour moi communiquer avec un enfant est beaucoup plus simple qu'avec un adulte, et j'adore jouer avec eux.

J'ai beaucoup pensé à l'adoption, mais le parcours m'a découragé, trop long, trop restrictif.
Et aujourd'hui, lorsque je dis à mes amis que désormais, je ne pense pas en avoir, et que l'on me rétorque "Ben si, t'es un homme, tu peux quand tu veux !!", je réponds que si c'est biologiquement possible, cela ne serait certainement pas tout de suite. Car même si je trouve la compagne qui va bien, cela ne sera à priori pas pour faire un enfant illico-presto, et que moi, perso, je ne me sens pas d'avoir un gamin qui aura 20 ans quand j'en aurais 70...

Reste que cet état de fait me mets parfois la larme à l'oeil... et que si je suis toujours infoutu de dire "Rhooo, il a les oreilles de sa grand mère", désormais je trouve les bébés "mignons" (enfin.... pas tous :1cache: )
En raison du manque d’intérêt suscité, la journée de demain est annulée (Ministère du nihilisme)
Pour raison d'économies, la lumière du bout du tunnel va être éteinte (Ministère du budget)
Avatar de l’utilisateur
Bradeck
 
Messages: 1769
Images: 10
Âge: 47
Enregistré le: Sam 28 Juin 2014 00:25
Localisation: Brocéliande
Présentation: Houba houba hop!
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Le désir d'avoir un enfant

Messagepar aude » Mar 18 Nov 2014 23:33

pour ma part, je n'ai jamais vraiment été fan des enfants… mais ils m'ont toujours fixée avec la plus grande attention :)
je me suis toujours dit que je n'en aurais pas, que ce n'était pas pour moi, que je ne voulais infliger ce que j'ai vécu à personne et que je trouvais cette décision trop lourde de conséquences. Longtemps si on m'avait posé la question, j'aurais dit que ma présence n'était pas rigoureusement indispensable…

Actuellement de toute façon ma situation ne me le permet pas, mais lorsque j'étais en couple, je n'en sentais déjà pas le désir… trop de responsabilités, trop d'angoisses potentielles.
en revanche, j'ai toujours été passionnée par les sujets sur l'éducation et ai beaucoup potassé tout ça, mais pas dans le but de "mettre en application". Mais j'adore voir mon neveu, ma nièce et les enfants de mes amis grandir !

En tant que nouvelle venue ici, ces commentaires me réjouissent quelque part, les gens de mon entourage à qui j'ai pu en parler, mes collègues, me disent souvent "c'est égoïste de ne pas vouloir d'enfant", pour moi c'est justement l'exact opposé car oui, soyons honnête, j'ai peur de finir un jour seule en maison de retraite avec personne pour s'occuper de moi :) mais je préfère encore ça plutôt que d'imposer à quelqu'un de vivre sans lui avoir demander son avis…

Je me dis que cela change peut-être au fil des rencontres, qu'il faut peut-être trouver la "bonne personne", mais je n'en suis pas complètement convaincue… l'avenir répondra peut-être pour moi à cette question (enfin une de moins !!! :))
aude
 
Messages: 6
Enregistré le: Dim 16 Nov 2014 00:04
Profil: En questionnement
Test: NON

Re: Le désir d'avoir un enfant

Messagepar Zyghna » Mer 19 Nov 2014 10:25

Quelle que soit l'approche, le fait de vouloir ou non un enfant EST égoïste, puisque les deux décisions sont intrinsèquement liées à notre conception de la vie et de l'autre.
Certaines personnes ne conçoivent pas de ne pas en avoir, c'est viscéral, et d'autres n'en veulent pas, et leurs raisons sont tout aussi valables et recevables. Combien de non parents se demandent dès fois ce que ça ferait d'avoir un enfant? Combien de parents imaginent ce qu'aurait été leur vie sans enfant?
La seule chose qui importe, c'est de se sentir bien avec son choix.

Je suis mère parce que j'ai rencontré mon mari et que c'était pour nous un acte de partage, un acte de création dans le sens artistique du terme, et non un simple acte de procréation. Quelle magie que de créer un être unique à partir de deux personnes. Je ne désirai pas un enfant, je désirai utiliser cette capacité à donner la vie, à participer à cette grande aventure de l'humanité, utiliser le côté animal de mon corps.

Notre environnement, nos relations, nous font appréhender le monde d'une certaine manière, et c'est aussi ce qui fait qu'on peut vouloir un enfant à un moment donné ou pas, et changer par la suite.
"Il est inutile d'être parfait, il faut seulement s'engager et mettre ses actions en cohérence avec ses valeurs" Brené Brown
Avatar de l’utilisateur
Zyghna
 
Messages: 6800
Âge: 39
Enregistré le: Lun 27 Juin 2011 21:28
Badges: 1
Ex Modérateur (1)
Présentation: ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Le désir d'avoir un enfant

Messagepar Euthyphron » Mer 19 Nov 2014 10:53

Je voudrais faire une remarque, mais sans juger les uns ou les autres, parce qu'il me semble que c'est la vie qui décide et que chacun a son histoire propre.
C'est que traditionnellement, on parlera d'avoir des enfants et non un enfant : ils furent heureux et eurent beaucoup d'enfants, et non un enfant. Le voeu de fécondité fait partie des bonnes choses qu'on souhaite aux époux. Il faut beaucoup d'enfants pour assurer la prospérité de la tribu familiale, et pour être soigné dans ses vieux jours. Ce n'est pas du tout parce que je regrette ce temps que j'en parle, mais pour marquer la différence avec le sujet qui est le nôtre, et qui concerne le désir d'un enfant.
A quoi peut bien correspondre ce désir, si ce n'est au désir de façonner un être humain dès sa naissance, et de retrouver ainsi un peu de soi dans un être qu'on suppose toujours réussi? Or, si bien sûr une naissance reste un heureux événement, et toujours aujourd'hui une forme de consécration du couple, j'ai néanmoins peur de ce que ce désir tel que je l'ai défini a d'illusoire.
Car un enfant est destiné à s'affranchir un jour de la tutelle parentale. Il ne faudrait jamais oublier que pour l'immense majorité des enfants le jour où ils quittent leurs parents est un très beau jour.
Avatar de l’utilisateur
Euthyphron
 
Messages: 390
Âge: 57
Enregistré le: Sam 27 Sep 2014 09:41
Présentation: presentations/pour-plaisir-reflechir-plusieurs-t5407.html
Profil: En questionnement
Test: NON

Re: Le désir d'avoir un enfant

Messagepar Loefen » Mer 19 Nov 2014 11:22

Je comprends ce que tu veux dire, Euthyphron...

Perso, je me demande si ce désir, au fond, ne vient pas tout simplement de plus loin... marqué dans nos gènes par nos ancêtres pour lesquels il était vital d'assurer la continuité du genre humain. Après tout, il se raconte que notre histoire personnelle est marquée par les histoires qu'ont vécus les membres de notre famille... quel tel penchant à peut-être un lointain rapport avec le penchant qu'a pu manifester Pierre, Paul,Jacques dans notre famille... que beaucoup de choses sont inscrites dans nos gènes.
Je ne me suis posée la question de l'éducation, des valeurs que je souhaitais transmettre après l'idée même de vouloir un enfant... après qu'il soit né... en le voyant grandir, en apprenant à ses côtés.

J'ai parlé d'un désir viscéral d'avoir un enfant (non pas pour avoir un bébé, mais bel et bien un enfant), un désir incontrôlable... les gènes de nos lointains ancêtres ont sans doute fait leur œuvre ?

La conscience de devoir un jour lâcher mes filles m'a frappé plutôt récemment... Cela ne me fait pas mal... c'est une constatation... (bon... ça me fait drôle quand même) je me prépare à l'étape à franchir... je m'habitue à laisser du lest. A ne plus intervenir dans tout etc... vous avez compris l'image :D
Avatar de l’utilisateur
Loefen
 
Messages: 111
Enregistré le: Sam 28 Juin 2014 17:51
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Le désir d'avoir un enfant

Messagepar ZeBrebis » Mer 19 Nov 2014 14:11

Euthyphron a écrit:C'est que traditionnellement, on parlera d'avoir des enfants et non un enfant : ils furent heureux et eurent beaucoup d'enfants, et non un enfant. Le voeu de fécondité fait partie des bonnes choses qu'on souhaite aux époux. Il faut beaucoup d'enfants pour assurer la prospérité de la tribu familiale, et pour être soigné dans ses vieux jours. Ce n'est pas du tout parce que je regrette ce temps que j'en parle, mais pour marquer la différence avec le sujet qui est le nôtre, et qui concerne le désir d'un enfant.
A quoi peut bien correspondre ce désir, si ce n'est au désir de façonner un être humain dès sa naissance, et de retrouver ainsi un peu de soi dans un être qu'on suppose toujours réussi?

Cela me fait penser au propos d'Élisabeth Badinter (voir ici), qui montre que le poids du devoir maternel a beaucoup augmenté avec l'apparition de la contraception.
Ce que j'appelais le SAV...La naissance de l'enfant est le résultat d'un choix, et non plus seulement quelque chose qui arrive comme auparavant (même si on se réjouissait du fait que ladite chose arrive, nous n'en étions pas responsables, toute la nuance est là).

Et je me reconnais tout à fait dans la mère qui allaite, s' implique beaucoup, ne travaille pas puis envisage de travailler une fois les enfants à l'école mais juste durant les heures d'école. Bref, l'enfant pris comme une grosse responsabilité devient central dans la vie de beaucoup de femmes, et donc un moyen de réalisation personnelle.

Or, un enfant devrait-il être un moyen en quoi que ce soit ?

Au secours, je suis une mauvaise mère en suivant les injonctions pour être une bonne mère :drunk:
Avatar de l’utilisateur
ZeBrebis
 
Messages: 217
Âge: 32
Enregistré le: Ven 19 Sep 2014 11:59
Présentation: Mes bleus de brebis en vitrine
Profil: En questionnement
Test: MENSA

Re: Le désir d'avoir un enfant

Messagepar Pier Kirool » Mer 19 Nov 2014 14:55

Euthyphron a écrit:A quoi peut bien correspondre ce désir, si ce n'est au désir de façonner un être humain dès sa naissance, et de retrouver ainsi un peu de soi dans un être qu'on suppose toujours réussi?

Partager d'autres moments avec la femme qu'on aime.
Façonner une personne à part entière qui soit réellement elle-même et qu'on aide à se détacher du "modèle" parental.
La découverte d'une vie en train de se construire.
Créer réellement (comme dit Z)...
Bref, à plein d'autres choses... j'en oublie surement ; mais ce n'est certainement pas aussi limité que celà...
"La vraie science est une ignorance qui se sait" (Voltaire)
Avatar de l’utilisateur
Pier Kirool
 
Messages: 2321
Âge: 56
Enregistré le: Lun 14 Mai 2012 10:50
Localisation: Bordeaux
Badges: 1
Ex Jardinier (1)
Présentation: Start me up
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Le désir d'avoir un enfant

Messagepar soazic » Mer 19 Nov 2014 16:24

Je pense qu'Elisabeth badinter se trompe de combat. le combat pour moi est dans le fait d'avoir le choix.
j'ai pris un congé parental pour ma deuxième fille (si on m'avait dit ça dix ans avant, j'aurais dit "Lacher mon travail? jamais." Mais pour ma première la reprise avait été une cata, et pour ma deuxième j'ai enfin pu aller où je sentais qu'était ma place: auprès d'elle. une histoire de désir encore.
Avatar de l’utilisateur
soazic
 
Messages: 1109
Enregistré le: Mar 23 Aoû 2011 18:31
Présentation: presentations/presentation-t724.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Le désir d'avoir un enfant

Messagepar Theia » Mer 19 Nov 2014 23:32

Père de deux enfants

ma femme était prête depuis longtemps mais elle m'a attendu, je n'étais sûrement pas mûr pour la décision. Elle ne m'a mis aucune pression.

Un jour, j'ai ressenti un vide, un manque. Et le plus dingue, c'est que c'était immédiatement identifiable: un enfant. C'est inexplicable, c'est venu comme ça. J'en ai parlé à ma femme, et on a fait une magnifique petite fille (enfin, surtout ma femme, moi j'étais le gars super nerveux qui tiens la main et qui sait pas ce qu'il doit faire à côté).

Sept ans plus tard, rebelote. Tout pareil, une envie viscérale et partagée. Et voilà un petit garçon.

Moi qui rationalise tout, je dois avouer que là, je n'ai rien à dire. La biologie à l'oeuvre je suppose. Le besoin irrépressible de se reproduire.

En tout cas, les enfants, c'est bruyant, c'est souvent chiant, c'est plein de contraintes, ça coûte des sous. Mais il y a quelques moments où je me dit que ça vaut vraiment le coup.
Avatar de l’utilisateur
Theia
 
Messages: 31
Âge: 42
Enregistré le: Sam 1 Mar 2014 15:54
Présentation: kijesuis
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Le désir d'avoir un enfant

Messagepar l3lack0ut » Ven 21 Nov 2014 15:55

C'est magnifique de lire tous ces témoignages de parents heureux malgré les responsabilités. Ça donnerait du courage pour peu qu'on en manque !

Pour ma part j'ai toujours voulu fonder un foyer et donc avoir des enfants. Pour moi s'est totalement lié. Mais bon... Je crois que ce rêve n'arrivera jamais. De 1, je veux trouver la bonne personne et pas la première qui passe ! Je ne peux pas imposer à des enfants des disputes, des bagarres puis un divorce ... Et pour le moment, cette âme sœur, je ne l'ai pas trouvé. De 2, aujourd'hui, je ne pourrais pas subvenir à ses besoins.

Mes raisons de ne pas en avoir... Vision pas très optimiste, je vous laisse le choix de ne pas le lire.
Et si j'avais ce qu'il fallait, le ferai-je ? Je ne crois pas... Il faudrait que je renonce aux valeurs auxquelles je crois afin de leur offrir la meilleure manière de survivre. Je devrai assumer les cicatrices que leur causera un monde que j'ai contribué à ne pas changer ... Et je ne saurai leur répondre, si un jour, il me demandait pourquoi je n'ai rien fait pour éviter ce qui se profile à l'horizon. :sweat:


Je renonce à mon rêve ... Même si c'est le seul que j'avais.
l3lack0ut
 
Messages: 35
Enregistré le: Mar 18 Nov 2014 23:53
Profil: En questionnement
Test: NON

Re: Le désir d'avoir un enfant

Messagepar Phenixa » Lun 24 Nov 2014 20:42

Le désir d'avoir des enfants a été très précoce chez moi. Quand à 10 ans, on me demandait ce que je voulais faire plus tard, je répondais : "Je veux être papa !".
Je ne sais pas trop pourquoi, mais j'ai toujours ressenti le fait d'avoir des enfants comme une finalité, un accomplissement de ma vie, je ne la voyais pas autrement, et je pense qu'elle aurait été ratée si je n'avais pas réussi à en faire. Bien sûr, pas à n'importe quel prix, il fallait encore trouver la mère qui me convenait, et je pense que c'est pour ça que ma priorité a toujours été ma vie sentimentale/familiale par rapport à ma vie professionnelle. Je me disais que je débrouillerais toujours pour pouvoir les faire manger.
Avec le recul, pourquoi avoir voulu être père ? C'est assez difficile à définir, mais je savais que je voulais être un père présent, à l'écoute. Quand j'ai rencontré ma belle famille, partager leurs moments intimes a été une révélation. Ils passaient leur temps à se parler, à échanger, c'était magique. De mon côté, c'était télé à table et le seul sujet de conversation tournait autour des résultats scolaires. J'ai toujours eu l'impression d'être résumé à un bulletin de notes. C'était un environnement qui me dégoûtait, et je crois que j'ai voulu créer ma propre famille pour y mettre l'ambiance et les valeurs qui me parlaient.
Après, c'est sûr que mon petit garçon surdoué n'est pas facile tous les jours, et que des fois, on a envie de tout envoyer valser, mais les bons moments partagés apportent un bonheur inestimable, et l'amour que je leur porte est inconditionnel et d'une puissance démesurée. Les voir grandir est ma plus grande satisfaction, et pour rien au monde je ne voudrais revenir en arrière.
"Ce n’est pas tant l’intelligence qui nous distingue les uns des autres que le temps passé à réfléchir."
Avatar de l’utilisateur
Phenixa
 
Messages: 52
Âge: 39
Enregistré le: Mar 19 Aoû 2014 05:29
Localisation: Toulouse
Présentation: Par ici.
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Le désir d'avoir un enfant

Messagepar sandrinef » Mar 25 Nov 2014 07:47

Korydween a écrit: Quelles sont les motivations qui sous-tendent ce désir ?
A ceux qui ont des enfants, à ceux qui n'en ont pas encore mais qui souhaitent, à ceux qui en ont mais qui regrettent (peut-être y en a-t-il ?), à ceux qui n'en ont pas mais qui n'en souhaitent pas, et à tous les autres, quelles sont vos réponses ?


Vouloir un enfant, n'est-ce pas être assuré(e) qu'un être humain va vous aimer de façon inconditionnelle?
Mais aussi donner un sens à sa vie, survivre, avoir une grande responsabilité qui nous permet de rester vivant et de nous battre pour cet enfant comme jamais nous ne l'aurions fait pour nous-mêmes?

Vouloir un enfant, n'est-ce pas complètement déraisonnable? Irrationnel? Insensé?
Créer la vie et multiplier l'amour ici -bas, n'est-ce pas tout cela: une immense folie, une pulsion de vie inexplicable, notre animalité et notre spiritualité unies en un tout indissociable?
"Le Monde ne te doit rien. Il était là avant toi" M.Twain
Avatar de l’utilisateur
sandrinef
 
Messages: 1843
Images: 39
Âge: 40
Enregistré le: Jeu 15 Nov 2012 12:11
Localisation: Toujours dans le Sud, souvent dans la Lune et parfois à l'Ouest
Présentation: ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Le désir d'avoir un enfant

Messagepar Korydween » Mer 26 Nov 2014 14:58

Merci pour l'ensemble de vos réponse que je lis avec beaucoup d'attention. Je n'ai pas beaucoup de temps en ce moment pour y répondre avec rigueur et de manière intéressantes, mais elles me font beaucoup avancer dans ma réflexion personnelle. :-)
Never tell a young person that anything cannot be done. God may have been waiting centuries for someone ignorant enough of the impossible to do that very thing.
- John Andrew Holmes -
Avatar de l’utilisateur
Korydween
 
Messages: 799
Images: 14
Âge: 28
Enregistré le: Sam 24 Aoû 2013 09:03
Localisation: À mi-chemin de l'horizon
Présentation: Par ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Le désir d'avoir un enfant

Messagepar Loupiote » Mar 2 Déc 2014 15:34

Pour ma part, j'ai grandi en me disant que je voulais avoir 2 ou 3 enfants. Je ne me suis jamais sentie particulièrement maternelle, mais ce principe est fortement lié chez moi à mon vécu familial.

J'ai un grand frère que j'adore et un petit frère que j'ai vu naître et grandir. J'ai vécu des jours tellement heureux avec mes parents et mes frères que je voulais perpétuer cette ambiance en recréant mon propre cocon familial.

Et puis je voulais faire l'expérience de la maternité. Comme si je n'étais pas une femme "entière" sans avoir été enceinte, avoir accouché et élevé mes enfants.

Bon, tout ça, c'est ce que je ressens, mais j'avais d'autres arguments pour convaincre le papa :D . Je lui ai dit que c'était important de transmettre tout ce qu'on a appris et reçu sur cette terre. Je lui ai fait un parallèle avec l’expérience professionnelle,d ont on dit qu'on prend un poste, puis on le découvre, puis on transmet ses connaissances aux nouveaux, et enfin on quitte son poste.

Bon, ça ne l'a convaincu qu'à moitié, ce qui a achevé de le convaincre c'est que je lui ai dit "2 gosses ou je pars!" lol. Un projet de vie. Ouf! Ca a marché :whew:
Loupiote
 
Messages: 106
Âge: 36
Enregistré le: Mer 12 Mar 2014 16:11
Localisation: Marseille
Présentation: presentations/nouveau-membre-nouvelle-presentation-t4740.html
Profil: Diagnostic -
Test: WAIS

Suivante

Retourner vers Questions de société et Débats Philosophiques

 


Articles en relation Statistiques Dernier message
Inceste et protection de l'enfant.
par Coccinelle » Jeu 10 Jan 2013 18:26

Réponses: 10

Vues: 2797

Dernier message par Pimprenelle Voir le dernier message
Dim 25 Juin 2017 00:12
Humanitaire : parrainage d'enfant et plus
par Blanche-Louise » Mar 29 Déc 2015 19:26

Réponses: 7

Vues: 549

Dernier message par Zéphyr Voir le dernier message
Lun 4 Jan 2016 20:02

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités