La virilité kesako ?

l'Humanité, L'Existence, la Métaphysique, la Guerre, la Religion, le Bien, le Mal, la Morale, le Monde, l'Etre, le Non-Etre... Pourquoi, Comment, Qui, Que, Quoi, Dont, Où...?
Avatar du membre
Mlle Rose
Messages : 12808
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:56
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

La virilité kesako ?

Message par Mlle Rose » mer. 29 août 2012 14:38

Nous avons largement dérivé sur ce sujet, et je trouve que la question mérite peut-être que l'on en discute en parallèle.

Ce qui définit la virilité me semble aller bien plus loin que la simple définition du dictionnaire ( Ensemble des caractéristiques physiques et sexuelles de l'homme) qui est pour le moins vague et dans laquelle on peut mettre un peu tout ce qu'on veut. Il me semble aussi que selon les gens le mot "virilité" ne veut pas du tout dire la même chose.

Si on tape "virilité" dans google on tombe sur :
- des trucs marrants ou nuls selon les goûts (genre ça : http://www.youtube.com/watch?v=Vx2wWwJy2-o )
- sur des techniques pour améliorer sa virilité (genre ça : LOL)
- sur des photos de Bruce Willis ( :amour2: )
- sur des analyses qui expliquent entre autres des trucs du genre : la virilité est vécue grâce à des attributs (appareil génital et caractères sexuels secondaires) qui normalement se développent lors de l'adolescence. Certains hommes perçoivent ou vivent mal une partie de leur corps qu'ils jugent anormale et veulent faire modifier. L'inquiétude quant à la virilité s'exprime par les demandes de virilisation supplémentaire (taille, poils, cheveux, muscles, verge...), notamment grâce à un traitement et par la pratique régulière d'un sport, surtout la musculation (body-building).

fin bref.

Et du coup tout ce que j'ai l'impression de lire c'est qu'on ne peut pas bien se dire "viril" sans gros poils, gros muscles, grosse quéquette (toujours prête si possible), qu'un mec "pas viril" ne procure pas de plaisir sexuel à sa partenaire...
J'ai aussi l'impression de lire que "être viril" est synonyme de "être un homme".

Et perso, au delà de considérations bassement physiques/physiologiques, je me demande ce qui fait que l'on se sent un homme, que l'on se sent viril, quelles sont les différences ressenties entre "être viril" et "être un homme", et même comment les filles voient la question (c'est quoi pour vous un homme ?).

Voili, la question du mercredi après midi quand il pleut et que mes patients me posent des lapins :angel4:
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:

Avatar du membre
Monsieur Noir
Messages : 442
Enregistré le : ven. 4 févr. 2011 00:42
Présentation : Back in Black
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : IRL
Âge : 43

Re: La virilité kesako ?

Message par Monsieur Noir » mer. 29 août 2012 14:46

Y'a des jours comme ça où je t'aime, Mlle Rose. Parce que précisément, je ne sais pas ce que c'est, et j'aimerais bien savoir, puisqu'il paraît que je ne le suis pas assez.

Pour apporter ma modeste pierre à cet édifice, on peut rayer "ne procure pas de plaisir à sa partenaire", puisque si j'en crois le retour, c'est plutôt positif, et rajouter : "ne suscite pas le désir de sa partenaire sur le long terme". Ce qui est un autre versant du même problème, en moins vicieux du coup, mais plus insidieux. (P'tain, on n'est même pas dans le Divan.)

Ce qui nous apprend qu'il ne suffit pas de procurer du plaisir pour être viril et désirable. Tiens donc...
A la recherche de l'imperfection parfaite.

Avatar du membre
Louise
Messages : 1182
Enregistré le : mer. 28 mars 2012 07:43
Présentation : Si vous avez une petite heure devant vous...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Somewhere over the rainbow
Âge : 41
Contact :

Re: La virilité kesako ?

Message par Louise » mer. 29 août 2012 15:05

Pouarf, elle est pas facile ta question.
Etre viril, ça revient à définir les "attributs" de l'homme selon nous. Attributs physiques (bon là, ça va, OK), psychologiques, sociaux, et là rumrum.
On est quoi? Soit viril(e), soit féminin(e), soit androgyne, quoi.
En plus, même si je répugne aux clichés, je dois bien dire que ces 3 adjectifs appliqués à un homme ou une femme font bien apparaître des images dans mon cerveaux.
Des trucs hyperplus stéréotypés que masculin/féminin.

Autant je peux dire que j'ai une part "masculine", qui revient à assumer des traits typiquement attribués aux hommes (ce qui rejoint la définition de viril plus haut!!!), autant je me dis pas trop que j'ai une part "virile".

Donc dans mon esprit, le viril serait ostentatoire?
Physique, quoi? Un peu instinctif aussi, effectivement relié à la fonction reproductrice, et donc à la partie qui va avant, le rite de séduction?
Du coup, arrivée là, j'en viendrais à dire quels attributs masculins physiques relèvent de la virilité, donc de la zone la plus homme de l'homme. Et on revient à ta liste réduite et réductrice, pilosité et tout le toutim.

Bref, je fais pas avancer le schmilblick, donc je dirais ce que j'aime du physique d'un homme, ou un tout petit peu plus largement qui parle à l'animal reproducteur en moi (voire même à la partie femelle de l'animal reproducteur) :mrgreen: , bref "l'homme, le vrai" (et j'ai bien peur que l'animal en moi reste beaucoup dans les clichés ^^) :
Grosso modo, faut que ça dégage une impression de force, de puissance. Supérieure à la mienne, de préférence.
Si on poussait au niveau du reptilien, ça a ptet à voir avec le besoin de protection, même si là en vrai je le ressens pas très fort. Disons que ça vient ptet de là, et que j'y peux rien, c'est mon reptilien.
DONC :
1. plus grand (bon, que moi, c'est pas dur, mais plus il est grand, plus un homme est homme.)
2. plus zen, plus puissant, mais puissance tranquille, hein, pas le jeune chiot énervé : des grandes belles mains, des muscles des bras apparents, un certain contrôle évident des situations, par exemple, (rrroooo mon dieu, j'ai presque honte en écrivant tout ça ^^) j'aime bien voir un mec conduire, conduire vite et bien (cad que j'ai pas peur à la place du mort, ça m'est pas arrivé si souvent que ça).
3. plus détaché, plus drôle. Soupe au lait, c'est pas viril. Rum, en me relisant, en fait, je pense plus charismatique (presque chef de meute, quoi)
4. Plus avec des cheveux et des dents. Sains, de préférence. Ouais, ça fait un peu "bon cheval", je sais.
5. Faillible ou infaillible, selon les jours et les situations. Oui, je sais, ça non plus, c'est pas bien clair. Par exemple, qui certains jours est super à l'aise avec sa corporalité et est archi sûr de lui (c'est sexy ça hein... mais tout le temps, c'est lourd) et certains jours sera gêné de se déshabiller devant moi (et ça c'est trop mignon... mais tout le temps c'est lourd).

Sur la quéquette, j'ai pas d'exigences particulières, mais enfin j'ai pas des centaines d'éléments de comparaison non plus.

Je ne suis pas très sûre que ma réponse soit de haut vol. :grattelatete: Mais la virilité n'est pas un concept, ni même un mot que j'utilise fréquemment.

absurde

Re: La virilité kesako ?

Message par absurde » mer. 29 août 2012 15:10

Pour moi la virilité n’est pas une qualité.
C’est un mot à connotation sexuelle que j’associe à la vulgarité : j’imagine un homme viril comme un mâle reproducteur en marcel, avec des gros bras tatoués, un QI de 75, hâbleur, macho, sans gêne, vulgaire. Il ne bande pas, il est en rut !

Par contre je ne pense pas non plus que les femmes ne recherchent que la virilité chez un homme. Par exemple un homme peut être protecteur tout en étant sensible et attentionné… Je suppose !

Je crois que ce qui est le plus appréciable chez l'autres sexe ce sont les complémentarités plutôt que les contraires.
C’est tout pour le moment.

Avatar du membre
Joebar
Chouchou de la maîtresse
Messages : 2906
Enregistré le : lun. 27 juin 2011 10:31
Présentation : ->
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 42

Re: La virilité kesako ?

Message par Joebar » mer. 29 août 2012 15:19

hi hi hi! c'est drôle ce sujet, parce que je viens de me raser (un peu) la tête, et Bruce Willis n'a pas de cheveux non plus :D

sinon, un soir, me rendant aux toilettes d'un bar homo où l'on m'avait traîné, un des "clients" s'est exclamé: "quelle virilité profonde!!!"

Alors, je serais tenté de dire: observez moi mais ne me demandez pas de vous d'écrire ce que c'est....

bon, je déconne un peu, mais va falloir que je réfléchisse tout de même à cette question :lol:

Avant que je ne me retrouve en
Dabus a écrit : mâle reproducteur en marcel, avec des gros bras tatoués, un QI de 75, hâbleur, macho, sans gêne, vulgaire et en rut !
, il va peut être falloir définir sérieusement ce que c'est ;)
"Ne vous en faites pas, le trac, cela viendra avec le talent" , Sarah Bernhardt.

Avatar du membre
Louise
Messages : 1182
Enregistré le : mer. 28 mars 2012 07:43
Présentation : Si vous avez une petite heure devant vous...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Somewhere over the rainbow
Âge : 41
Contact :

Re: La virilité kesako ?

Message par Louise » mer. 29 août 2012 15:25

Joebar a écrit :hi hi hi! c'est drôle ce sujet, parce que je viens de me raser (un peu) la tête, et Bruce Willis n'a pas de cheveux non plus :D
Nan mais l'idée du cheveu c'est soit crinière de lion (pas sur la longueur absolument, mais au moins sur la vigueur, esprit petrol hahn quoi), soit effectivement si y'a pas de quoi suivre, raser. Rien de tel que le cheveu mou, le catogan déplumé, ou le summum, la mèche du côté qu'on laisse pousser pour la faire recouvrir le crâne (également nommée, l'horrible mèche du chauve) :
Image
pour faire baisser le sex appeal en flèche.

(je crois que c'est toujours pas de haut vol, je vais me faire dégager mes interventions dans le bar ^^)

LuluPoudre
Messages : 62
Enregistré le : sam. 11 août 2012 05:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t2516.html
Profil : En questionnement
Test : NON
Localisation : Pays d'Oz / Somewhere over the rainbow

Re: La virilité kesako ?

Message par LuluPoudre » mer. 29 août 2012 15:45

Viril pour moi c'est un peu abstrait. Soit cela fait cliché 80's sexy (voir Magnum, que je mangerais bien tout cru faut pas s'le cacher) soit plutot "petrol hahn" et là ça fait tout de suite "Brut de Fabergé" et du coup Magnum redescend bien bas dans mon estime.

La virilité à en croire ce qu'on en lit c'est ce qui ferait d'un mâle normal un "Alpha" ... Un chef de meute donc oui.
Une sorte d'homme qui s'assume dans sa masculinité. Même si il adore Chopin.
Je crois qu'effectivement c'est un concept qui remonte à une forme d'attraction animale. Hormonale.
Un reproducteur idéal.
Ce qui tend à penser que ce gars là n'existe pas puisque chaque femelle recherche son génétiquement éloigné.
Il y a là un concept de sécurité aussi. Un mec poilu avec un corps athlétique parait "sain" donc par extension "pas malade" "spermatozoïdes de bonnes qualité".
Un homme qui "sécurise" ou "apaise les angoisses" est aussi par extension instinctive un "bon père" , quelqu'un qui ne prendra pas la fuite.
Tout en revient aux instincts donc. Pour autant rien à voir avec un idéal masculin ou alors une forme "animale" de cet idéal.
Ce qui ne vous tue pas : ne vous tue pas...

Avatar du membre
Le Renard
Messages : 1785
Enregistré le : sam. 10 mars 2012 22:49
Présentation : http://kibu.fr/presentatronche/
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 36

Re: La virilité kesako ?

Message par Le Renard » mer. 29 août 2012 15:49

C'est important, la "virilité" ? Si oui, c'est important pour qui et pour quoi ?

(on pose la question quand on n'en a pas :angel4: )

Avatar du membre
Maitresse Rita
Corsica Fairy
Messages : 718
Enregistré le : sam. 14 juil. 2012 19:39
Présentation : Marche à l'étoile même si elle est trop haute !
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Provence
Âge : 37

Re: La virilité kesako ?

Message par Maitresse Rita » mer. 29 août 2012 16:04

Mlle Rose a écrit :c'est quoi pour vous un homme ?
Qu'est-ce qui me fait dire : "Humm, ça c'est un homme, un vrai !!!" :inlove:

Quelqu'un qui connait la pleine mesure de sa force et sait l'utiliser au bon moment, sans excès, qui sait contrôler son tempérament tout en lui donnant sa juste place.
Quelqu'un capable de prendre des décisions et de s'y tenir avec constance mais sans aveuglement.
Quelqu'un qui assume et protège ses choix.
Quelqu'un qui parle respectueusement de ses ex-copines.
Quelqu'un qui regarde les choses en face et qui est sincère avec lui-même comme avec l'autre.
Quelqu'un qui connait la juste valeur des choses.
Quelqu'un qui sait ce que tomber veut dire, ce que se relever coûte et qui est fier d'avoir appris de ses erreurs, qui sait en parler avec mesure et humanité, qui sait être indulgent avec les faiblesses des autres.
Quelqu'un qui sait que la délicatesse et la galanterie de la journée doivent faire écho à la fièvre et aux diableries de la nuit.
Quelqu'un qui sait faire preuve d'abnégation autant que d'intransigeance selon ce que la situation exige.
Quelqu'un qui par la justesse de ses phrases clôture les débats stériles.
Quelqu'un qui sait voir de façon indissociable dans la femme qu'il aime la dame dont on adore jusqu'au bruit des pas qui s'éloignent et la furie qu'on doit plaquer contre un mur parce que c'est tout ce qu'elle mérite.
Quelqu'un qui sait que la liberté a un prix et qui l'accepte, qui sait se nourrir de celle de l'autre au lieu de vouloir en prendre possession.
Quelqu'un qui sait aimer l'autre dans toute son humanité, sans injonction posée sur sa tête, c'est à dire de la plus belle et la plus difficile façon qui soit.

C'est ça pour moi être un homme. Un homme digne au regard bien droit. Ca doit avoir une âme, un cerveau et les yeux qui brillent. Avec de la sincérité, de la constance, du courage et un sens aiguë du respect de la liberté de l'autre.

Tout ceci n'a pas grand chose à voir avec la taille des biceps ou autres détails anatomiques. Mais cet homme-là...Pieds nus jusqu'en Alaska je vais, juste pour qu'il me touche. Juste pour espérer qu'il me touche. :angel:

Après, la virilité renvoie pour moi à des caractéristiques animales, des signes extérieurs de force et de bonne santé qui crieraient à mon instinct "je suis un super bon reproducteur, moi, ma mâchoire carrée, mon poil luisant, mes mains rudes de chasseur et ma capacité à en imposer aux autres chiens de la meute". Et l'instinct, même s'il doit avoir sa place, n'est pas ce qui domine chez moi.
"Donc l’idée est que l’existence, ce n’est pas vrai ou faux, ce n’est pas le fait d’être dans le réel ; l’existence, c’est une histoire qu’on se raconte vraiment, on y croit comme l’enfant qui joue au docteur ou à la maîtresse"(M. Vial)

Avatar du membre
Le Renard
Messages : 1785
Enregistré le : sam. 10 mars 2012 22:49
Présentation : http://kibu.fr/presentatronche/
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 36

Re: La virilité kesako ?

Message par Le Renard » mer. 29 août 2012 16:06

Bah Maïanna, avec ta définition, pourquoi est-ce qu'on se priverait de femmes bien viriles alors ?

Avatar du membre
Maitresse Rita
Corsica Fairy
Messages : 718
Enregistré le : sam. 14 juil. 2012 19:39
Présentation : Marche à l'étoile même si elle est trop haute !
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Provence
Âge : 37

Re: La virilité kesako ?

Message par Maitresse Rita » mer. 29 août 2012 16:12

Ha je n'ai jamais dit que les femmes ne pouvaient pas avoir ces qualités.
Juste que ce sont ces comportements-là qui me font dire qu'un homme lambda est celui que je veux attraper, c'est tout. C'est ce profil-là qui me fait dire " Ho mon Dieu comme c'est beau un homme tout de même. Comme ça doit être bon d'être une femme dans ces bras-là."
:-)
"Donc l’idée est que l’existence, ce n’est pas vrai ou faux, ce n’est pas le fait d’être dans le réel ; l’existence, c’est une histoire qu’on se raconte vraiment, on y croit comme l’enfant qui joue au docteur ou à la maîtresse"(M. Vial)

Avatar du membre
Monsieur Noir
Messages : 442
Enregistré le : ven. 4 févr. 2011 00:42
Présentation : Back in Black
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : IRL
Âge : 43

Re: La virilité kesako ?

Message par Monsieur Noir » mer. 29 août 2012 16:22

Hop, on rajoute : "prend une femme dans ses bras".
(Ce qui est parfaitement injuste, parce que nous aussi, p'tet qu'on aime être pris dans des bras, bande d'égoïstes.)
A la recherche de l'imperfection parfaite.

Avatar du membre
Louise
Messages : 1182
Enregistré le : mer. 28 mars 2012 07:43
Présentation : Si vous avez une petite heure devant vous...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Somewhere over the rainbow
Âge : 41
Contact :

Re: La virilité kesako ?

Message par Louise » mer. 29 août 2012 16:28

Le Renard a écrit :Bah Maïanna, avec ta définition, pourquoi est-ce qu'on se priverait de femmes bien viriles alors ?
uhuh c'est ce que j'allais dire, pour moi ça c'est la définition d'humain. D'un humain, un vrai ^^.

Avatar du membre
Maluna
Messages : 505
Enregistré le : mer. 13 avr. 2011 13:23
Présentation : par ici
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Âge : 44

Re: La virilité kesako ?

Message par Maluna » mer. 29 août 2012 16:35

Je suis assez d'accord avec cette definition :wink:
LuluPoudre a écrit : Une sorte d'homme qui s'assume dans sa masculinité
Peut-etre plus largement ne serait-ce pas un homme avec une personnalite affirmee, qui presente un certain charisme donc qui en impose quelque part? Ca n'aurait donc pas forcement a voir directement avec le physique mais plutot avec ce que la personne degage, sa facon d'etre. Je pense que du coup c'est egalement valable pour une femme ;)
"La seule certitude que j'ai, c'est d'être dans le doute" (P. Desproges)

Avatar du membre
yogi content
Messages : 78
Enregistré le : mer. 11 avr. 2012 11:58
Présentation : pourquoi ici et maintenant
Profil : En questionnement
Test : MENSA
Âge : 57

Re: La virilité kesako ?

Message par yogi content » mer. 29 août 2012 16:44

Merci à Melle Rose de me distraire de ma triste journée de M. avec cette question savoureuse !

Bon perso, j'aime pas les hommes "virils", ça me fait fuir ! Moi je cherche le sensible, l'artiste, l'intello, je supporte pas qu'il fasse une tête de plus que moi (5cm de + ça suffit), ni trop de kilos en plus (mais je m'inquiète si j'en approche trop, c'est qu'il faut que je me mette au régime !).

Pour moi, viril, ça évoque l'ambiance des terrains de foot où mon père m'emmenait le dimanche quand j'étais gosse (il était président du club de foot de la ville, donc ça arrivait souvent) : ça transpirait l'hormone mâle, ça gueulait très fort des cris de bête, ça sentait la sueur, et il y avait de l'agressivité dans l'air. Ça m'a toujours effrayée ! Et maintenant dans l'entreprise, une réunion "virile" c'est quand ça castagne, qu'on est dans le rapport de force, sans frapper car ça ne se fait pas en costard-cravatte. Je déteste aussi.

Après, le profil du grand cow boy solitaire et droit qui décoince seulement 1 mot de temps en temps en sauvant le village opprimé, c'est une image virile qui me parle plus... mais c'est un fantasme mis en scène au cinéma. Robert Redford dans le film "Out of Africa" en est aussi une image intéressante, provocant néanmoins un mélange d'attraction-répulsion (pas si fréquentable le personnage, inspiré par un personnage réel).

Avatar du membre
Maitresse Rita
Corsica Fairy
Messages : 718
Enregistré le : sam. 14 juil. 2012 19:39
Présentation : Marche à l'étoile même si elle est trop haute !
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Provence
Âge : 37

Re: La virilité kesako ?

Message par Maitresse Rita » mer. 29 août 2012 16:50

Solenn : ben alors y'a rien de particulier dans le comportement d'un homme qui m'attire juste parce que c'est un homme. :cheers:
"Donc l’idée est que l’existence, ce n’est pas vrai ou faux, ce n’est pas le fait d’être dans le réel ; l’existence, c’est une histoire qu’on se raconte vraiment, on y croit comme l’enfant qui joue au docteur ou à la maîtresse"(M. Vial)

LuluPoudre
Messages : 62
Enregistré le : sam. 11 août 2012 05:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t2516.html
Profil : En questionnement
Test : NON
Localisation : Pays d'Oz / Somewhere over the rainbow

Re: La virilité kesako ?

Message par LuluPoudre » mer. 29 août 2012 17:14

Maluna a écrit :Je suis assez d'accord avec cette definition :wink:
LuluPoudre a écrit : Une sorte d'homme qui s'assume dans sa masculinité
Peut-etre plus largement ne serait-ce pas un homme avec une personnalité affirmée, qui présente un certain charisme donc qui en impose quelque part? Ca n'aurait donc pas forcement a voir directement avec le physique mais plutot avec ce que la personne dégage, sa façon d’être. Je pense que du coup c'est également valable pour une femme ;)

Oui c'est tout à fait ça , un homme qui s'accepte en fait je crois. Dans un des topic de Shun ce ce qui nous attire chez l'autre elle parle de la féminité sous cet angle là. C'est exactement ce qui m'attire chez les gens en général. Une forme de connaissance et d'acceptation de ce que nous sommes avec en prime une jouissance d'être bien dans "soi".

C'est marrant qu'il n'y ait pas d'équivalent féminin au mot "virilité". La femme "virile" serait pour moi exactement la même chose qu'un homme virile, quelqu'un qui est "là" dans l'instant qui "assume" et s'aime sans tomber dans une auto-admiration.

Cependant je sépare "virilité" de ce qui définie mon attirance pour un homme. Le seul concept de "virilité" d'après MA définition (homme alpha) ne suffit pas à me faire craquer.
J'aime aussi Magnum parce qu'il est drôle :D , puis j'adore Stephen Fry qui, comme chacun le sait, n'est pas un exemple de virilité (non par son homosexualité mais bien par son raffinement que je ne qualifierais pas de "viril").
Les grands esprits me séduisent, si en plus il sont virils alors bah : que demande le peuple.
Ce qui ne vous tue pas : ne vous tue pas...

Avatar du membre
Cyrano
Chaînon Manquant
Messages : 4684
Enregistré le : mer. 25 mai 2011 11:25
Présentation :
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Into the wild
Âge : 42

Re: La virilité kesako ?

Message par Cyrano » mer. 29 août 2012 17:18

Pour moi, la virilité est bien à séparer de la masculinité. Et je ne vois pas ce qu'il y aurait de péjoratif à être viril...si tant est qu'on s'accorde sur les définitions du truc...

J'aurais tendance à dire que la virilité est une manifestation plus marquée des traits masculins...qu'ils soient physiques ou comportementaux.

C'est un état de la masculinité. Un homme efféminé entre dans une autre manifestation de la masculinité je pense.

Il n'y a pas à accorder à la virilité la condition siné qua non pour être un homme. Ni pour autant qualifier un homme viril de gros singe décérébré...

En plus, il y a une infinité de nuances dans tout ça...Je ne connais personne qui rentre dans une case pour ne plus en sortir.
On ne reste parfois fidèle à une cause que parce que ses adversaires ne cessent d'être
ineptes.

absurde

Re: La virilité kesako ?

Message par absurde » mer. 29 août 2012 17:41

J'ai trouvé ça intéressant, et plus particulièrement l'extension sur les soins corporels:
l'homme se féminise-t-il en prenant soin de son corps?

http://www.cap.tm.fr/Francais/page002.htm

Avatar du membre
Pellucidar
Jamais sans mon Verre en Verre
Messages : 647
Enregistré le : mar. 27 sept. 2011 17:44
Présentation : obsolète
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Lyon
Âge : 50
Contact :

Re: La virilité kesako ?

Message par Pellucidar » mer. 29 août 2012 19:25

Si j'étais pansexuel, je définirais une personne de virile comme une personne ayant du sex-appeal, avec laquelle j'aurais envie de copuler mais je suis hétéro, du moins jusqu’à maintenant (malgré mes fréquentations épisodiques du moment (oxymore ?)), et je n'ai pas rencontré à ce jour d'homme que je pourrais définir comme viril.
D’ailleurs reconnaître de la virilité chez l'autre est instinctif, un reflex qui doit faire appel à notre cerveau animal dit "reptilien" ce qui pourrait conforter la notion de besoin de reproduction.

PS: j'ai découvert ma virilité très jeune
"I don't think I'm easy to talk about. I've got a very irregular head. And I'm not anything that you think I am anyway." Syd Barrett

Avatar du membre
Mlle Rose
Messages : 12808
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:56
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: La virilité kesako ?

Message par Mlle Rose » mer. 29 août 2012 19:59

Bon donc... ^^

On a ici des mecs qui savent pas pourquoi ils se sentent homme ou pas ( :geek1: ), des filles qui font leur liste au père NoWel ( :P), et moi j'ai posé la question à mon fils : il a dit "un homme c'est plus fort qu'une femme, il a des poils de barbe, des gros muscles, et il a moins de parties intimes que les femmes (hum : "oui les femmes elles ont aussi les nichons qui sont intimes"), il a la voix grave et une boule sur la gorge, il a les cheveux plus courts qu'une femme et pas les mêmes habits". Donc en gros dans l'esprit des gosses y'a beaucoup de stéréotypes et une définition de l'homme très physiologique ou juste en miroir de celle la femme.

Ce qui me frappe dans vos écrits c'est que la virilité semble se définir beaucoup par ce qui provoque ou pas l'attirance sexuelle (et de manière très reptilienne). Mais ça ne semble pas pour autant vouloir dire la même chose que "être un homme".

J'avoue comme Solenn avoir aussi cette tendance à me laisser envahir de ces images préfabriquées. Quand on me dit "viril" je ferme les yeux et je vois Bruce (:P) et miam j'avoue aussi :D. Et même que ça m'ennuie mais ça semble bassement inéluctable comme pensée -_-
Si j'essaie de mettre en route mon cerveau supérieur après ça ben heu... je reviendrai demain avant l'apéro :geek1:

Bon sinon, Doctissimo a dit :
Un homme a besoin d'exprimer sa force de chasser, d'exprimer sa puissance sexuelle et petit à petit la société l'en empêche.
:rock: Héwi!

PS : merci Cyr, je te rejoins pas mal sur ce coup.
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:

Avatar du membre
Monsieur Noir
Messages : 442
Enregistré le : ven. 4 févr. 2011 00:42
Présentation : Back in Black
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : IRL
Âge : 43

Re: La virilité kesako ?

Message par Monsieur Noir » mer. 29 août 2012 20:47

Puisqu'on parle d'être homme et de la virilité, et que je suis d'humeur bavarde, je m'en vais vous conter mon expérience, qui est assez loin du stéréotype.

Je suis né dans une famille où on ne savait pas ce qu'est la féminité, ni la masculinité et où la virilité est le mal, un peu comme l'exprime Dubas.

Mon père niait qu'il puisse exister une différence entre homme et femme, autre que le modèle du corps. J'en ai compris la raison il y a deux ans : il aurait préféré être une femme (et je ne fantasme pas, j'ai réussi à le lui faire dire). Peu importent les raisons qui l'ont amené là, le fait est qu'il aurait préféré. Et donc il a adopté un comportement plutôt efféminé, rejetant tout ce que Bruce Willis pourrait être.

Et pour moi, mon père c'était Dieu. Donc un homme, un vrai, ne pouvait que refuser d'en être un. Le corrollaire, évidemment, c'est que la femme est supérieure à l'homme, qui lui, ne sert a rien (du coup, j'ai un peu de mal a appréhender le féminisme). Voilà l'idée de la masculinité qui m'a poursuivi pendant 33 ans. Je ne me donnais pas le droit d'être homme, papa avait dit que c'était pas bien. (Ajoutez à ça que je n'avais pas le droit d'être surdoué parce que c'etait pas juste pour les autres, et vous aurez une bonne idée de mes névroses).

J'ai donc grandi comme ça, et me suis retrouvé à l'adolescence et plus tard, à avoir honte de désirer une femme alors que je n'étais qu'un homme, mais pour qui me prenais-je donc ? J'ai même été jusqu'à culpabiliser de ne pas être homosexuel.

Donc me voilà, à 35 ans, à essayer d'apprendre à être ce que je suis après l'avoir accepté. Eh ben, c'est pas évident. :P J'ai tout un tas de comportements et de réflexes à rééduquer.

Être un homme, pour moi, aujourd'hui, ça signifie ça.
A la recherche de l'imperfection parfaite.

En ligne
Avatar du membre
asdf
Messages : 871
Enregistré le : mer. 25 mai 2011 03:25
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t4928.html
Profil : Diagnostic +
Test : WISC
Localisation : Pas loin de la mer.
Âge : 31

Re: La virilité kesako ?

Message par asdf » mer. 29 août 2012 21:16

Ma définition de virilité se résume à une capacité à protéger "le nid", et "la portée" face aux attaques extérieur. Être capable de défendre, et de construire. Tout le monde est capable de le faire, mais je pense que chez l'homme, c'est une concurrence de tout instant avec les autres humains du même sexe.


Un homme plus viril qu'un autre serait au final juste meilleur dans certain domaine. C'est une capacité à encaisser devant l'adversité, que ça soit par ruse ou par force physique. Peut être une forme de bestialité apparente, mais pas que.
Suivant la vision propre que nous avons du monde les parades que nous avons appris à mettre en place pour éviter les tracas peuvent être différentes.
Peut être que la définition de virilité pour certain(e)s est la ruse, alors que pour d'autres c'est juste des mains rugueuse et un visage saillant.


J'avais lu dans un magazine (style science & avenir), que suivant la période du cycle menstruel la femme avait tendance à être attiré par différent types de mecs. A 15 jours de la période de fécondité l'attirance est plus raisonnée, à 3 jours de la période de fécondité, le sujet féminin est plus attirée par des hommes à l'apparence plus bestiale, primaire, viril. C'est une question de génétique, et de sélection naturelle pour perpétuer une bonne "lignée" en gros. Une progéniture plus à même de faire face à "l'hostilité" du monde.


Par ailleurs, il existe plusieurs études -auxquelles il ne faut pas forcément accorder une confiance absolue, mais disons que c'est intéressant-. Qui décrivent ce qui attire chez une femme est inversement. Par exemple plus une femme à un visage symétrique (effet de miroir), plus elle va plaire aux hommes.
Quand aux hommes, il s'agirait de proportion entre les différentes partie du visage, taille des oreilles par rapport au nez, le bout du lobe de l'oreille et le bas du nez ou l'angle de la bouche etc etc.
:emo:

Avatar du membre
Rozz
Messages : 505
Enregistré le : sam. 16 juil. 2011 20:35
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : on the other side
Âge : 32

Re: La virilité kesako ?

Message par Rozz » mer. 29 août 2012 22:13

La virilité est un énième concept à la c**, celui-ci étant inventé dans l'Antiquité. Un concept qui peut aussi bien s'adresser aux femmes qu'aux hommes.

http://www.hebdo.ch/etre_ou_ne_pas_etre ... 5984_.html

Avatar du membre
Le Renard
Messages : 1785
Enregistré le : sam. 10 mars 2012 22:49
Présentation : http://kibu.fr/presentatronche/
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 36

Re: La virilité kesako ?

Message par Le Renard » mer. 29 août 2012 22:30

Rozz a écrit :La virilité est un énième concept à la c**, celui-ci étant inventé dans l'Antiquité. Un concept qui peut aussi bien s'adresser aux femmes qu'aux hommes.

http://www.hebdo.ch/etre_ou_ne_pas_etre ... 5984_.html

Enfin !
Mes applaudissements virils !

Répondre