Talmud et Bible chez Lévinas + relation à l'Autre

l'Humanité, L'Existence, la Métaphysique, la Guerre, la Religion, le Bien, le Mal, la Morale, le Monde, l'Etre, le Non-Etre... Pourquoi, Comment, Qui, Que, Quoi, Dont, Où...?
En ligne
Avatar du membre
TourneLune
Messages : 12808
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: Talmud et Bible chez Lévinas + relation à l'Autre

Message par TourneLune »

 ! Message de : TourneLune
Le message de départ a été enrichi.
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Inachis
Messages : 35
Enregistré le : dim. 2 févr. 2020 13:27
Profil : Diagnostic -
Test : WAIS

Re: Talmud et Bible chez Lévinas + relation à l'Autre

Message par Inachis »

Lévinas est un auteur qui mérite d'être lu. Mais son écrit est très technique. Comme interlocuteur, on peut trouver Martin Buber, plus simple, plus accessible. Concernant les chrétiens, il y a Gabriel Marcel. Lévinas s'est inspiré de ces deux auteurs, mais parle dans une langue idiosyncrasique (un français assez particulier), et héritée de la phénoménologie husserlienne, qui peut rebuter de prime abord. Ca vaut pourtant le coup concernant la relation à l'autre.

Avatar du membre
Swinn
Messages : 1063
Enregistré le : lun. 24 sept. 2018 21:13
Présentation : [url=https://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&p=279551#p279551]Tel Monsieur Jourdain...[/url]
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 54

Re: Talmud et Bible chez Lévinas + relation à l'Autre

Message par Swinn »

Il y a un truc que je ne comprends @Inachis comment peut-on prétendre parler de et comprendre Levinas le philosophe sans connaitre soi même à minima le Thalmud qui d'après toi semble être un des socles de sa pensée.
"Nous sommes des farceurs : nous survivons à nos problèmes"
Cioran

Inachis
Messages : 35
Enregistré le : dim. 2 févr. 2020 13:27
Profil : Diagnostic -
Test : WAIS

Re: Talmud et Bible chez Lévinas + relation à l'Autre

Message par Inachis »

Swinn a écrit :
jeu. 6 févr. 2020 22:04
Il y a un truc que je ne comprends @Inachis comment peut-on prétendre parler de et comprendre Levinas le philosophe sans connaitre soi même à minima le Thalmud qui d'après toi semble être un des socles de sa pensée.
Salut Swinn,

Tu as bien relevé le point faible. Il est possible de parler de Lévinas sans connaître le Talmud. Je le fais et, d'ailleurs, beaucoup de spécialistes (ou, à niveau moindre, des étudiants qui composent un mémoire) le font. Alors, il faudrait plutôt demander : est-il nécessaire de s'imprégner de judaïsme pour comprendre Lévinas? J'ai émis l'hypothèse que oui. En fait, je n'en suis pas si sûr. Je ne suis pas sûr qu'il faille connaître le Talmud et la Torah pour comprendre une oeuvre telle que totalité et infini ou encore autrement qu'être ou au-delà de l'essence. Pourtant, Lévinas a, en parallèle, longuement parlé de la condition juive, de la Shoah. La situation des juifs et sa tradition ont donc influencé sa pensée. La même chose vaut pour un philosophe plus connu tel que Spinoza ! C'est pourquoi j'étais intéressé de l'avis de Judith. Et je ne pense pas qu'il faille être spécialiste de quelque chose pour pouvoir lancer une discussion :clin:. Le mot "socle" me paraît un peu fort : à cer égard, je ne peux pas avoir de certitude.

Avatar du membre
Swinn
Messages : 1063
Enregistré le : lun. 24 sept. 2018 21:13
Présentation : [url=https://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&p=279551#p279551]Tel Monsieur Jourdain...[/url]
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 54

Re: Talmud et Bible chez Lévinas + relation à l'Autre

Message par Swinn »

Ce n'est pas parce qu'ils le font avec de bonnes raisons de le faire qu'ils ont raison de le faire.
Pour un philosophe pour autant que j'en sache dont la pensée est autant imprégnée du Talmud, je me demande comment est il possible de le comprendre. C'est comme vouloir comprendre Lao Tseu sans connaitre le Taoïsme , ou weber sans le protestantisme, on passe à coté justement du socle ( familial culturel religieux ....) antérieur même au questionnement philosophique.
"Nous sommes des farceurs : nous survivons à nos problèmes"
Cioran

Inachis
Messages : 35
Enregistré le : dim. 2 févr. 2020 13:27
Profil : Diagnostic -
Test : WAIS

Re: Talmud et Bible chez Lévinas + relation à l'Autre

Message par Inachis »

Oui, oui, j'entends.

Alors, on peut ne pas le comprendre en totalité, mais l'utiliser, et parfois à bon escient. Autre exemple : certains psychologues et psychiatres utilisent M. Buber sur la relation Je-Tu. Mais M. Buber comptait suivre la tradition hassidique et il était sioniste. Fallait-il être féru de hassidisme ou, être soi-même juif, hassidique, sioniste pour comprendre M. Buber et l'utiliser? Et bien, l'expérience nous montre que non.

Avatar du membre
Judith
Messages : 393
Enregistré le : dim. 21 mai 2017 08:08
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 46

Re: Talmud et Bible chez Lévinas + relation à l'Autre

Message par Judith »

Inachis a écrit :
jeu. 6 févr. 2020 22:13
C'est pourquoi j'étais intéressé de l'avis de Judith.
Sur le point précis de l'intérêt qu'il y aurait à avoir des connaissances sur le Talmud pour lire Levinas, c'est un avis nuancé : dans Totalité et Infini par exemple, Levinas dialogue essentiellement avec Husserl (et donc, indirectement, avec Descartes) et surtout avec Heidegger, donc rien à voir avec le Talmud. Mieux vaut potasser, pour saisir correctement sa pensée, les Méditations métaphysiques, les Méditations cartésiennes et Être et Temps que la Mishna. :D
Pour ce qui est de ses écrits qui portent sur le Talmud, par exemple les cinq volumes des Lectures Talmudiques, ou les pages consacrées à la question du Messie dans Difficile liberté, on peut tout à fait les lire sans y rien connaître (alors qu'on ne peut pas lire Totalité et Infini sans connaître Husserl et Heidegger, sauf au prix de graves contresens) : dans ces textes, Levinas s'adressait à un public qui ne connaissait rien au Talmud ; il donne donc, au fur et à mesure qu'il avance dans sa réflexion, les explications nécessaires pour qu'on puisse le suivre à travers ses analyses.
Donc ma réponse à la question "faut-il connaître le Talmud pour lire et comprendre Levinas? " est "non". Est-ce néanmoins intéressant d'acquérir un peu de connaissance de la pensée juive qu'il commente et discute? Oui, bien sûr : on le lira différemment s'il l'on s'est un peu frotté au Talmud et à ses commentateurs antiques et médiévaux, ce sera une lecture plus riche, plus profonde.

Avatar du membre
Swinn
Messages : 1063
Enregistré le : lun. 24 sept. 2018 21:13
Présentation : [url=https://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&p=279551#p279551]Tel Monsieur Jourdain...[/url]
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 54

Re: Talmud et Bible chez Lévinas + relation à l'Autre

Message par Swinn »

Merci @Judith
"Nous sommes des farceurs : nous survivons à nos problèmes"
Cioran

Inachis
Messages : 35
Enregistré le : dim. 2 févr. 2020 13:27
Profil : Diagnostic -
Test : WAIS

Re: Talmud et Bible chez Lévinas + relation à l'Autre

Message par Inachis »

Judith a écrit :
ven. 7 févr. 2020 07:57
Inachis a écrit :
jeu. 6 févr. 2020 22:13
C'est pourquoi j'étais intéressé de l'avis de Judith.
Sur le point précis de l'intérêt qu'il y aurait à avoir des connaissances sur le Talmud pour lire Levinas, c'est un avis nuancé : dans Totalité et Infini par exemple, Levinas dialogue essentiellement avec Husserl (et donc, indirectement, avec Descartes) et surtout avec Heidegger, donc rien à voir avec le Talmud. Mieux vaut potasser, pour saisir correctement sa pensée, les Méditations métaphysiques, les Méditations cartésiennes et Être et Temps que la Mishna. :D
Pour ce qui est de ses écrits qui portent sur le Talmud, par exemple les cinq volumes des Lectures Talmudiques, ou les pages consacrées à la question du Messie dans Difficile liberté, on peut tout à fait les lire sans y rien connaître (alors qu'on ne peut pas lire Totalité et Infini sans connaître Husserl et Heidegger, sauf au prix de graves contresens) : dans ces textes, Levinas s'adressait à un public qui ne connaissait rien au Talmud ; il donne donc, au fur et à mesure qu'il avance dans sa réflexion, les explications nécessaires pour qu'on puisse le suivre à travers ses analyses.
Donc ma réponse à la question "faut-il connaître le Talmud pour lire et comprendre Levinas? " est "non". Est-ce néanmoins intéressant d'acquérir un peu de connaissance de la pensée juive qu'il commente et discute? Oui, bien sûr : on le lira différemment s'il l'on s'est un peu frotté au Talmud et à ses commentateurs antiques et médiévaux, ce sera une lecture plus riche, plus profonde.
Merci pour cette réponse très claire.

L'autre jour j'ai lu dans un article que Lévinas distinguait en effet sa pensée philosophique de sa pensée religieuse. J'ai lu un volume des lectures talmudiques il y a deux ans, mais je m'en rappelle pas assez, contrairement à ses ouvrages philosophiques. Je me collerais bien deux ou trois livres de plus sur la question, mais les prochains mois je vais manquer de temps.

Avatar du membre
Judith
Messages : 393
Enregistré le : dim. 21 mai 2017 08:08
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 46

Re: Talmud et Bible chez Lévinas + relation à l'Autre

Message par Judith »

De rien, je t'enverrai quelques références en MP demain, pour un moment où tu auras du temps.

Inachis
Messages : 35
Enregistré le : dim. 2 févr. 2020 13:27
Profil : Diagnostic -
Test : WAIS

Re: Talmud et Bible chez Lévinas + relation à l'Autre

Message par Inachis »

Judith a écrit :
sam. 8 févr. 2020 14:31
De rien, je t'enverrai quelques références en MP demain, pour un moment où tu auras du temps.
Tout ce qui est écrit de Lévinas est facilement trouvable. En revanche, ça devient plus difficile pour les oeuvres secondaires.

Répondre