Les robots

l'Humanité, L'Existence, la Métaphysique, la Guerre, la Religion, le Bien, le Mal, la Morale, le Monde, l'Etre, le Non-Etre... Pourquoi, Comment, Qui, Que, Quoi, Dont, Où...?
Répondre
Avatar du membre
Charles Dodgson
Messages : 66
Enregistré le : mer. 3 avr. 2019 23:02
Profil : En questionnement
Test : NON

Les robots

Message par Charles Dodgson » dim. 12 mai 2019 00:02

Bonjour,

J'adore ASIMOV et les trois lois de la robotique : https://fr.wikipedia.org/wiki/Trois_loi ... _robotique

D'un coté, j'attend beaucoup du développement des Réseaux de neurones artificiels. Va t-on vers la création de cerveaux positronics ?
https://fr.wikipedia.org/wiki/Yann_Le_Cun
https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9se ... rtificiels

De l'autre, je crains les conséquences de la catastrophe écologique, et je me demande si c'est une voie raisonnable.
J'ai beaucoup d'admiration pour Stephen Hawking et Elon Musk. (J'ai vu une fusée se poser ?!!). Mais ils nous mettent tout deux en garde contre l'IA.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Lettre_ou ... tificielle

L'IA aura également un impact grandissant sur l'emploi, menaçant sur un horizon d'une 15aine d'années entre 16% et 90% des emplois selon les secteurs. Cela ne signifie pas nécessairement des pertes d'emplois, mais une profonde mutation de l'emploi avec des enjeux de formation et d'éducation important.

J'ai donc tout cela en tête lorsque hier soir je regarde l'interview de Juan Branco par Thinkerview. Il y est question de l'élite, des héritiers, de la mains mise d'une caste sur le pouvoir.
https://www.youtube.com/watch?v=yEtmZKE5jhw

Après ce visionnage, je me suis souvenu d'une dystopie qui fait froid dans le dos et qui prenait alors un sens nouveau. Je ne vous en donne pas l'auteur immédiatement.

 (…) supposons maintenant que la société industrielle survive aux prochaines décades, et que les bugs soient éliminés, de façon à ce que le système fonctionne sans heurts. Quelle en sera sa nature ? Nous envisagerons plusieurs possibilités.     
  Tout d'abord supposons que les ordinateurs soient devenus des machines telles qu'elles peuvent faire tout ce que fait un homme, en mieux. Dans ce cas, vraisemblablement, tout travail sera fait par d'immenses systèmes de machines hautement organisées et aucun effort humain ne sera plus nécessaire. Dans ce cas, de deux choses l'une. Ou les machines opèrent sans aucun contrôle humain ou ce dernier a encore un droit de regard.     
  Si les machines sont complètement autonomes, nous ne pouvons faire aucune conjecture quant aux résultats, car il est impossible de savoir comment de telles machines se comporteront. Nous voulons juste signaler que le destin de la race humaine sera à la merci des machines. On rétorquera que la race humaine ne sera jamais assez folle pour laisser tout le pouvoir aux machines. Mais nous ne voulons pas dire que la race humaine abandonnera volontairement sa destinée aux machines, ni que ces dernières deviendront omnipotentes de leur propre chef. Ce que nous suggérons, c'est que la race humaine pourrait facilement se mettre dans une position de dépendance telle qu'il n'y aurait pas d'autre choix que d'accepter toutes les décisions des machines. Comme la société et les problèmes auxquels elle est confrontée deviennent de plus en plus complexes, et, que dans le même temps, les machines deviennent de plus en plus intelligentes, les gens laisseront les machines prendre les décisions à leur place, pour la simple raison que les résultats fournis par les machines seront meilleurs que ceux qu'aurait pu fournir un homme. Eventuellement, un niveau pourra être atteint où les décisions à prendre pour maintenir le système à flot deviendront tellement complexes que les êtres humains seront incapables de le faire. A ce moment là, les machines auront le pouvoir effectif. Les gens ne seront plus capables d'arrêter les machines, car ils en seront trop dépendants pour risquer un suicide.     
   D'un autre côté, il est possible que le contrôle humain sur les machines puisse être maintenu. Dans ce cas, l'homme moyen pourra contrôler certaines machines domestiques, comme sa voiture ou son ordinateur familial, mais le contrôle des gros complexes cybernétiques sera entre les mains d'une élite très réduite - comme maintenant, mais avec deux différences. Du fait du perfectionnement des techniques, l'élite aura un bien plus grand contrôle sur les masses, et comme le travail humain sera devenu inutile, les masses deviendront superflues, un fardeau encombrant pour le système. Si l'élite est sans pitié, elle peut simplement décider d'exterminer la plus grande partie de l'humanité. Si elle est humaine, elle peut user de propagande ou de techniques bio-psychologiques pour réduire le taux de natalité, jusqu'à extinction des désoeuvrés, laissant ainsi le monde à l'élite seule. Ou, si l'élite est constituée de libéraux "au coeur tendre", elle peut décider de jouer le rôle du bon berger pour le reste de la population. Elle fera en sorte que les besoins physiques de chacun soient satisfaits, que les enfants soient éduqués dans de bonnes conditions d'hygiène mentale, que tout le monde ait un hobby prenant pour pouvoir s'occuper, et que celui qui devienne insatisfait se soumette au "traitement" qui le guérira de sa "maladie". Evidemment, une tel vie sera tellement vide de sens que les gens devront avoir été formatés biologiquement ou psychologiquement pour éradiquer leur besoin de processus de pouvoir ou pour le "sublimer" au travers de quelques activités sans danger. Ces êtres humains standardisés seront peut-être heureux dans une telle société, mais il ne seront certainement pas libres. Ils auront été réduits au rang d'animaux domestiques.

Glups …
Voici l'auteur. Ca fait réfléchir.
► Afficher le texte
Plus sérieusement, est ce que l'IA ou les objets connectés vous inquiètent ? En avez vous déjà beaucoup ?

Avatar du membre
Bulle d'o
Messages : 665
Enregistré le : sam. 3 nov. 2018 01:10
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=9657
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : en haut de la tour Eiffel, juste à côté.
Âge : 40

Re: Les robots

Message par Bulle d'o » dim. 12 mai 2019 02:56

merci pour ce partage, CD.

En ligne
Avatar du membre
Proxima
Messages : 414
Enregistré le : mar. 2 oct. 2018 19:23
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 41

Re: Les robots

Message par Proxima » lun. 8 juil. 2019 20:12

L'intelligence artificielle ne m'inquiète pas, comme aucune des évolutions technologiques. Ce qui est inquiétant, c'est ce que l'homme décide d'en faire.
Les objets connectés ne sont pas nouveaux, il existe depuis longtemps des protocoles de domotique pour donner un peu plus d'intelligence au quotidien. Les nouveaux objets connectés sont le fruit de sociétés commerciales tentaculaires qui ont pour seul point comment de fournir des services gratuits en contrepartie du pillage indolore des données personnelles. Le recoupement des informations qui est fait et la non maitrise de ces flux d'information est pour moi une véritable préoccupation.
L'éthique qui questionne sur les avancées médicales (largement influencé par tout un tas de lobbies) n'est pas interrogée avec suffisamment d'intérêt lorsqu'il s'agit de faire des recoupements et d'enregistrer en permanence l'ensemble de la vie privée et de l'activité d'une personne qui s'achète une simple smartphone.

Répondre