La grande famille du Rock (Hard rock, folk, métal, grunge, p

Répondre
Avatar de l’utilisateur
enufsed
Messages : 1664
Inscription : mer. 8 mars 2017 17:07
Présentation : [url=https://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=8303]La Mort Dorée[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Dans mon Mortbillard, sous une pile de livres
Âge : 46

Re: La grande famille du Rock (Hard rock, folk, métal, grunge, p

Message par enufsed »

Pour Wardruna, c'est comme Heilung, il faudra être très en avance, ce sera blindé.

Je trouve l'affiche ultra homogène et équilibrée sur toutes les scènes, clairement plus une affiche de connaisseurs. Très heureux de l'orientation 90's qui va me permettre de voir ou revoir les groupes de mes 20 ans (Faith no More !). Comme d'habitude très peu de mainstage pour moi (a priori 4 ou 5 concerts) et nous allons (avec mon pote de concert) naviguer entre valley et temple. Mais cette année l'altar est superbe et pour la première fois, j'ai pas mal de cases cochées sur la warzone (Frustration, inratable et forcément Suicidal tendencies, increvable). J'ai des clashs qui vont se résoudre d'eux-même avec des groupes vus en concert cette année : Envy (meilleur concert du HF2019 et extraordinaire encore en décembre à Paris) et Alcest que je vois en Mars.
Les concerts que j'attends le plus c'est sans doute OM et Elder. Ensuite j'ai pas mal d'attentes sur Artus et Point Mort. En général je cherche vraiment les ovnis.
Maintenant j'avoue que je ronge mon frein pour le Roadburn, je rêve d'y aller, la programmation est stratosphérique et plane à des années lumières des autres festoches (en ce qui concerne mes goûts), pour l'heure c'est pas dans mes cordes niveau planning, mais ça viendra ;)
"My name's Tony, I've got some bacon" - Andra tutto bene
Avatar de l’utilisateur
Swinn
Messages : 1473
Inscription : lun. 24 sept. 2018 21:13
Présentation : [url=https://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&p=279551#p279551]Tel Monsieur Jourdain...[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 55

Re: La grande famille du Rock (Hard rock, folk, métal, grunge, p

Message par Swinn »

[mention]enufsed[/mention] je ne comprends rien à ce que tu as écris ;)
"Nous sommes tous des farceurs : nous survivons à nos problèmes"
Cioran
Avatar de l’utilisateur
enufsed
Messages : 1664
Inscription : mer. 8 mars 2017 17:07
Présentation : [url=https://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=8303]La Mort Dorée[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Dans mon Mortbillard, sous une pile de livres
Âge : 46

Re: La grande famille du Rock (Hard rock, folk, métal, grunge, p

Message par enufsed »

Je pense que tu fais allusion à la dénomination des scènes du Hellfest : il y en a 6 au total, selon les genres dominants (en gros)

- Les 2 mainstages (ou scènes principales) : Orientation Heavy metal, metal symphonique (Nightwish), metal progressif (Dream Theater), groupe de minets hardcore (Bring me the horizon, qu'on identifie par cette question "est-ce que ça pourrait être la bande originale de Divergente ou Twilight ?" réponse oui), monstruosités commerciales ou non (babymetal ou Galactic Empire) et naturellement têtes d'affiches avec ou sans déambulateur (comme Deep Purple).

- L'Altar : dédiée au Death, Grind (Obituary, Napalm Death ou Brutal Sphincter...oui j'adore les citer en soirée).

- Le (la) Temple : dédiée au Black metal (Regard les hommes tomber, Emperor) mais qui s'est ouverte au Pagan (Heilung) et aussi à ce que j'appelle le metal à boire (Trollfest)...un peu devenue fourre-tout mais qui revient à ses racines cette année. En principe la Temple est la scène dite "à capuches" (parce que 3/4 des groupes portent des vêtements de cérémonie, avec capuches)

- La Valley : dédiée aux fumeurs de joints et/ou ceux qui ont du goût (donc la scène que je fréquente le plus :blond: ), Stoner, sludge, psychédélique et post-metal (Cult of Luna, Inter Arma, Neurosis, Amenra)

Avec l'émergence de groupes synthwave/darkwave, bref des gens avec un synthé et aussi de la scène indus(trielle) surfant plus ou moins ringardement sur la vague Rammstein (avec ou sans déguisements), il a fallu les caser, un coup sur Temple et l'autre Valley

- La Warzone : dédiée au punks et aux zadistes qui boivent de la 8.6. On y trouve toute la scène punk, hardcore (c'est du punk avec des mecs qui se servent de toutes les cordes de la guitare et qui sont vraiment pas contents, mais pas contents du tout, genre Jesus Piece cette année), psychobilly et bon vieux groupes metal skater comme Suicidal Tendencies.

- Le Roadburn est un festival qui a lieu en avril aux pays-bas reconnu pour sa programmation très pointue et avant gardiste (qui intègre aussi pas mal de noise comme Pharmakon)

- Clash : au Hellfest tu as 3 scènes qui jouent en même temps et donc un risque important d'y avoir deux groupes que as envie d'entendre. Il faut faire un choix.

Là je pense que c'est plus clair :)
"My name's Tony, I've got some bacon" - Andra tutto bene
Avatar de l’utilisateur
Swinn
Messages : 1473
Inscription : lun. 24 sept. 2018 21:13
Présentation : [url=https://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&p=279551#p279551]Tel Monsieur Jourdain...[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 55

Re: La grande famille du Rock (Hard rock, folk, métal, grunge, p

Message par Swinn »

Oui c'est beaucoup plus clair merci bien.
Brutal Sphincter, je ne connaissais pas, ça fait vraiment vibrer comme musique ?
En 1987 de la basse dans un groupe de rock fusion que j'avais appelé Sodomix.
C'est du même registre.
"Nous sommes tous des farceurs : nous survivons à nos problèmes"
Cioran
Avatar de l’utilisateur
El Dragone
Messages : 25
Inscription : mer. 11 déc. 2019 12:26
Profil : En questionnement
Test : NON

Re: La grande famille du Rock (Hard rock, folk, métal, grunge, p

Message par El Dragone »

[BBvideo=560,315]https://www.youtube.com/watch?v=rsTXN6KK3Mg[/BBvideo]

Merci de décrire un minimum les liens postés, histoire de ne pas faire du topic une suite d'annotations...
Tsa (type asperger).
Avatar de l’utilisateur
Swinn
Messages : 1473
Inscription : lun. 24 sept. 2018 21:13
Présentation : [url=https://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&p=279551#p279551]Tel Monsieur Jourdain...[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 55

Re: La grande famille du Rock (Hard rock, folk, métal, grunge, p

Message par Swinn »

Bon, [mention]enufsed[/mention] un groupe qui s'appelle Brutal Sphincter, ça, ça m'interpelle et donc j'ai écouté.
J'ai explosé de rire !
Pour être sincère, et j'ai besoin de tes lumières à ce sujet, est-ce-que un groupe avec un nom pareil joue au premier degré, au deuxième ou au millième degré ?
Je ne parviens pas à saisir ni la motivation, ni l'expression ni la volonté sous tendue dans ce concept, ce n'est pas et loin de là une question morale ou esthétique, mais quelque chose m'échappe totalement au même titre qu'un concert de musique acousmatique m'échappe totalement.
J'ai plusieurs fois évoqué ici mon incapacité totale à comprendre ce type de musique et la frustration que j'en ressentais. Encore une fois, l'écoute de Butal Sphicter ( un nom qui me fait penser à Taser Face dans le film les Gardiens de la Galaxie 2 pour qui l'a vu) me plonge dans des abîmes de perplexité.
"Nous sommes tous des farceurs : nous survivons à nos problèmes"
Cioran
Avatar de l’utilisateur
enufsed
Messages : 1664
Inscription : mer. 8 mars 2017 17:07
Présentation : [url=https://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=8303]La Mort Dorée[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Dans mon Mortbillard, sous une pile de livres
Âge : 46

Re: La grande famille du Rock (Hard rock, folk, métal, grunge, p

Message par enufsed »

Alors je te rassure, la musique de ce merveilleux groupe est tout à fait digne de leur nom, c'est quand même un peu de la "m....". Et je précise que je n'écoute pas du tout leur musique. Je vais pas faire une thèse sur ce qui n'en mérite pas vraiment une, mais en gros ce groupe appartient au grindcore qui est la version on va dire totalement déconstruite du death metal (déjà bien destructuré !) : donc pas de mélodie, du gros blast, des voix les plus primaires possibles (on tend à l'animalité avec le fameux pig squeal et autres bruitages exotiques), des thèmes qui confinent souvent au pipi caca (voir le groupe Gutalax)...bref c'est un peu l'arte povera musical. À la base on a de super groupes comme Napalm Death qui sont largement plus construits et précurseurs avec de vrais textes (pour moi Napalm reste un des groupes les plus intelligents que je connaisse dans le metal dans sa critique du consumérisme et son engagement à gauche, franchement c'est pas des abrutis).
Si tu veux rire un bon coup (moi ça marche à tous les coups), regarde des vidéos de l'obscene extreme fest, c'est un fest de grind totalement déjanté qui se transforme en véritable bal masqué. On comprend mieux le côté régressif, dixième degré et cathartique du slip de tous ces petits groupes ;)

Pour le plaisir : [BBvideo=280,160]https://www.youtube.com/watch?v=DuZXgibGOgM[/BBvideo]
"My name's Tony, I've got some bacon" - Andra tutto bene
Avatar de l’utilisateur
enufsed
Messages : 1664
Inscription : mer. 8 mars 2017 17:07
Présentation : [url=https://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=8303]La Mort Dorée[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Dans mon Mortbillard, sous une pile de livres
Âge : 46

Re: La grande famille du Rock (Hard rock, folk, métal, grunge, p

Message par enufsed »

En cette période difficile je me suis dit qu'il fallait une musique de circonstance : Suicide ? Désespoir ? Infanticide ? Fin du monde ? Oui ils ont tout ça en même temps, c'est d'une violence sans nom, les paroles vous donnent envie de sortir du confinement directement et définitivement par la fenêtre. Bref la bande son du moment.

Chat Pile - This Dungeon Earth / voir aussi leur dernier EP : Remove your skin please (sic)



Écouter Crawlspace / Piste 4
"My name's Tony, I've got some bacon" - Andra tutto bene
Avatar de l’utilisateur
nemo
Messages : 867
Inscription : mer. 8 oct. 2014 08:00
Présentation : presentations/nouveau-t5456.html#p204452
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: La grande famille du Rock (Hard rock, folk, métal, grunge, p

Message par nemo »

Bis dat qui cito dat.
Avatar de l’utilisateur
enufsed
Messages : 1664
Inscription : mer. 8 mars 2017 17:07
Présentation : [url=https://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=8303]La Mort Dorée[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Dans mon Mortbillard, sous une pile de livres
Âge : 46

Re: La grande famille du Rock (Hard rock, folk, métal, grunge, p

Message par enufsed »

Petit retour post confinade pour étaler les découvertes récentes. Tout d'abord un retour vers le futur avec la première captation d'un concert de Rage against the machine https://www.youtube.com/watch?v=OZvTEtbnMmk
à 37'20 cette question d'un spectateur "Are these guys any good ?" :huhu:
Les mecs sont déjà atrocement bons et en place.


Vile Creature
"

duo Post metal bien lourd, j'adore. Il vaut absolument visiter leur site internet, peut-être le plus beau et le plus inspirant de le internet (avec des chats dedans) http://www.vilecreature.net

Ensuite on passe à du black metal (des gens un peu tristes) avec le projet du français Throane
"

et les hollandais de Turia
"

Pour finir le tout nouvel album d'un groupe tout à fait étonnant et détonnant : Imperial Triumphant, mélange de black metal, jazz-rock façon Magma et influence revendiquée de l'imagerie issue du Metropolis de Fritz Lang.

https://www.youtube.com/watch?v=4g8vMucI_ek
"My name's Tony, I've got some bacon" - Andra tutto bene
Avatar de l’utilisateur
Cyrielle
Messages : 1234
Inscription : mar. 24 sept. 2013 19:07
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/presentations/place-t4018.html]En construction...[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Sud-Ouest, entre autres
Âge : 49

Re: La grande famille du Rock (Hard rock, folk, métal, grunge, p

Message par Cyrielle »

Un peu de rock post-punk...
Mon dada du moment, c'est The Hyènes, ce groupe de quinqua aquitains venus (entre autre) des groupes Spooky jam (des gars qui jouaient en slip^^) très punk et de Noir Désir.
The Hyènes a été créé en 2005 pour la BO du film "Enfermés dehors" de Dupontel, et ils ont continué à jouer ensemble. Le premier album était encore très punk coté musique (j'accroche pas trop !), mais avec quelques textes sympas, comme La peur.

Entre-temps, j'ai découvert un autre groupe avec presque les mêmes, et en plus harmonica/violon/accordéon : c'est le Very big small orchestra, qui a sorti deux albums, dans une ambiance très blues-rock que j'adore. En concert, c'est génial !
Voici par exemple Slow surfin' .

Enfin j'ai financé via Ulule le futur album de The Hyènes, qui sortira le 16 octobre. On a eu droit à un fantastique concert privé acoustique in extremis, avant que Bordeaux ne soit sous couvre-feu :vgeek:, et j'écoute l'album en boucle depuis.

Les textes sont très en phase avec l'actualité mondiale (et aussi la mienne perso pour d'autres morceaux), donc sombres, la voix est posée, le côté punk bien tassé. Ca donne un magnifique album de bon rock français, comme ça me manquait !
Si ils ne cartonnent pas avec ça, c'est à n'y rien comprendre. Bon, évidemment ils sont autoproduits et édités dans un label indépendant minus, donc les radios mainstream risquent de passer à côté de cette perle....
Je ne peux pas partager mes deux morceaux préférés (Hel et Verdure, éponyme de l'album) puisqu'ils sortent la semaine prochaine. Voici donc en attendant Plus dark que Vador, avec un clip que je trouve marrant.
Y'a aussi le génial Ca s'arrête jamais avec une vidéo tout aussi réussie.
Mais tout l'album est à mon goût, tant les textes que le son !

NB : textes du chanteur/ guitariste (Vincent Bosler), musiques du groupe (Denis Barthe : batterie, percussions, Olivier Mathios : basse, Luc Robenne/ Jean-Paul Roy : guitare)
Y'a trop de monde sur les gradins... Le spectacle du monde nous appartient !
Avatar de l’utilisateur
O'Rêve
Messages : 1181
Inscription : mar. 1 avr. 2014 18:56
Profil : Bilan +
Test : WAIS

Re: La grande famille du Rock (Hard rock, folk, métal, grunge, p

Message par O'Rêve »

Un peu de rock « post-punk » avec les Viagra Boys. Parce que leur nouvel album vient tout juste de sortir. J’ai bien accroché avec :
Creatures : https://www.youtube.com/watch?v=Xfhi_nIk-bI
Toad : https://www.youtube.com/watch?v=d0-V4IwrK24

Tiens ben je poste aussi 3 morceaux appréciés du précédent album :
Down in the Basement (my favorite) : https://www.youtube.com/watch?v=9QPn6U3B9nQ
Sports : https://www.youtube.com/watch?v=QjL7D33xpS4
Just like you : https://www.youtube.com/watch?v=1HkiH0PseCA
Avatar de l’utilisateur
InMedio
Grille pain
Messages : 573
Inscription : ven. 5 janv. 2018 12:37
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9049] C'est ici[/url]
Profil : Bilan +
Test : WISC
Localisation : Angers
Âge : 27

Re: La grande famille du Rock (Hard rock, folk, métal, grunge, p

Message par InMedio »

:huhu: Hihi [mention]O'Rêve[/mention] est-ce qu'on n'écouterait pas les mêmes émissions de radio ?
Avatar de l’utilisateur
O'Rêve
Messages : 1181
Inscription : mar. 1 avr. 2014 18:56
Profil : Bilan +
Test : WAIS

Re: La grande famille du Rock (Hard rock, folk, métal, grunge, p

Message par O'Rêve »

Hors-sujet
:huhu: C'est que (parfois) j'écoute la matinale en allant au boulot. Y'a peut-être bien du 7/9 dans l'air?
Mais habituellement, les actualités musicales c'est plutôt en écoutant Popopop 8) que je les fais.
Avatar de l’utilisateur
enufsed
Messages : 1664
Inscription : mer. 8 mars 2017 17:07
Présentation : [url=https://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=8303]La Mort Dorée[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Dans mon Mortbillard, sous une pile de livres
Âge : 46

Re: La grande famille du Rock (Hard rock, folk, métal, grunge, p

Message par enufsed »

Ça fait un moment que je n'ai rien mis ici alors que cette année de confinement aura vu la sortie d'une myriade d'albums, ce qui se comprend devant la nécessité pour les groupes de continuer à exister et la possibilité qu'ils avaient de composer faute de concerts.
Ceci dit je n'ai que deux albums de l'année à proposer pour l'instant, un plus ancien mais que je viens de découvrir dans la joie et je poste / reposte un morceau qui est pour moi un chef-d'oeuvre.

Commençons en force avec mon album préféré du moment, du groupe polonais Odraza : Rzeczom
C'est orginellement à placer dans la case Black Metal, mais on s'en éloigne très vite avec des variations parfois un peu carnavalesques, d'autres plus post-rock. L'ensemble est balancé avec un paquet de tripes dans la langue du pays, nul doute que Karol Józef Wojtyła aurait comme moi acheté l'album et le t-shirt.
Image
https://www.youtube.com/watch?v=YNrXvEVq5qI

Pour continuer dans la série des plus belles pochettes d'album, je vous présente Tar Pond (ma pochette de l'année, j'en pleure), groupe constitué notamment d'un ancien de Coroner et à l'origine du bassiste de Celtic Frost malheureusement décédé avant la sortie de l'album dont il a largement influencé la création. Le titre de ce premier album made in Switzerland : Protocol of constant sadness.
Image
On est dans du Doom / Rock vraiment sublime, comme ce morceau Damn plein de mélancolie : https://www.youtube.com/watch?v=bd9NBVqgh0U

Parmi les découvertes tardives, le groupe Belge Doom/Psyché Wolvennest, à la fois metal et planant sur des morceaux longs où l'instrumental prédomine et la voix féminine claire et grave de Sharon Shazzula qui s'accompagne, c'est original, d'un thérémine
Je propose le morceau Void issu de l'album éponyme
Image
https://www.youtube.com/watch?v=69-aETY ... FplQDkoRj_

-----------------------
Enfin je voulais poster un morceau de YOB, groupe dont j'avais déjà parlé, mais sans mettre l'accent sur un morceau fantastique, leur Child in Time ou leur Freebird en quelque sorte, ce genre de morceau qui forge la mémoire d'un groupe et celle des auditeurs, le genre de morceau qui devrait faire partie de la culture musicale rock de toute personne qui entend supporter l'existence ici-bas.
Marrow tiré de l'album Clearing the path to ascend. C'est un morceau qui me fait entrer à l'intérieur et suscite des images enfouies. Le genre de morceau qui vous soutient dans les moments sombres. J'espère pouvoir léguer ça.
Image
https://www.youtube.com/watch?v=2HdnaDuRwok
-----------------------
Ah et en fait c'est pas fini, parce que figurez-vous qu'on entend parler en ce moment d'une cérémonie appelée Victoires de la Musique qui s'enorgueillit sur son site officiel de "rassembler tous les publics de TOUTES les musiques"...sauf les musiques dites extrêmes comme le metal, le punk, le noise ou l'indus. En cela la chaîne du service public s'associe aux radios et à la majeure partie des autres chaînes de télévision : ces musiques n'existent pas dans le paysage audiovisuel français. Pourtant ces musiques représentent des milliers de groupes en France : selon l'IRMA https://www.irma.asso.fr/IMG/pdf/2019ba ... anches.pdf, le rock c'est plus de groupes que la chanson de variété, c'est le double du rap et plus du double des musiques électroniques. Il faut bien-sûr prendre en compte dans ces chiffres de l'inclusion du rock au sens large, genre qui reste de toute façon largement moins représenté sur les canaux de diffusion que les autres genres.
Ces groupes remplissent des salles, pas les moindres : Bataclan, Élysée Montmartre, Trianon, et je ne parle pas des mastodontes comme Metallica ou Rammstein. Son public est fidèle, il achète plus de disques que la moyenne et son appétit fétichiste est sans égal, le merchandising metal fait partie de la culture et représente une part importante du revenu des petits groupes, c'est ce qui souvent leur permet de continuer.
Bien-sûr comment ne pas parler du Hellfest : 160000 spectateurs, plus gros budget de France avec près de 25M d'euros et parallèlement plus de 20M d'euros de retombées économiques pour Clisson et la région. Les billets sont vendus en moins de deux heures sur une affiche vide : c'est la particularité (pas toujours acceptée) de ce festival, il se vend sur son nom et l'affiche n'est publiée que quelques semaines plus tard. Enfin, il faut le rappeler, tout cela sans subvention, celle qui lui était octroyée fut supprimée à la première occasion par la droite fraichement élue à la tête de la région.
Bien-sûr il y a un côté rassurant dans ce rejet d'une musique qui s'est toujours voulue hors de la norme par ses propos et ses sonorités, il est rassurant de voir que malgré le succès aujourd'hui un peu dévoyé du festival Hellfest, cette musique reste irrécupérable au sens noble du terme par l'industrie mainstream, mais cela ne saurait en rien justifier sa condamnation au silence par le ministère de la culture et le service public.
J'en profite donc pour rendre hommage à l'immense Patrick Roy, député et fervent défenseur de la diversité culturelle, qui nous a quitté en 2011 et dont le combat est toujours d'actualité même si le rayonnement international du Hellfest change peu à peu la donne...
https://www.youtube.com/watch?v=UENvu1d9q9U
Ces utilisateurs ont remercié l’auteur enufsed pour son message (2 au total) :
FuPointBlanc
"My name's Tony, I've got some bacon" - Andra tutto bene
Avatar de l’utilisateur
PointBlanc
Messages : 1914
Inscription : sam. 7 mars 2015 18:56
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/presentations/pointblanc-t6002.html]là[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 47

Re: La grande famille du Rock (Hard rock, folk, métal, grunge, p

Message par PointBlanc »

Merci Enufsed ! Il y a toujours de quoi creuser dans tes suggestions.
Et à force, je crois que ça déteint.

Ces dernières semaines, l'hiver aidant, j'ai replongé la tête dans le goudron, et j'y ai découvert des choses dont je me nourris à haute dose depuis.
Je cite un nom au hasard, sans trop m'étendre, j'en parlerais moins bien que toi : Convulsing

Croisé dans la colonne de droite de Youtube, en suivant les traces de Deathspell Omega (leur Paracletus) et Portal (pour Vexovoid).

J'ajoute Chaos Echoes, que je découvre à l'instant, et qui pèse autant de tonnes qu'il m'en faut en ce moment.
Vous qui vivez qu'avez-vous fait de ces fortunes ?
Avatar de l’utilisateur
enufsed
Messages : 1664
Inscription : mer. 8 mars 2017 17:07
Présentation : [url=https://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=8303]La Mort Dorée[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Dans mon Mortbillard, sous une pile de livres
Âge : 46

Re: La grande famille du Rock (Hard rock, folk, métal, grunge, p

Message par enufsed »

J'avoue, étant moins porté sur les sonorités glissant sur le death, je ne connaissais que Portal dont j'ai éclusé l'album Ion qui est une merveille de construction. Du coup je découvre, Chaos Echoes, c'est vraiment bien, y a un passage j'ai eu l'impression d'être dans 2001, une sorte de Ligeti en version metal (assez proche d'Art Zoyd finalement, en plus saturé). Deathspell Omega très bien aussi...eh mais ces deux groupes sont français ! Et dire qu'ils ont été obligés de voter Benjamin Biollay...s'ils avaient su qu'on avait de telles gemmes en France. Convulsing, moins convaincu pour l'instant. Merci pour les découvertes.
"My name's Tony, I've got some bacon" - Andra tutto bene
Avatar de l’utilisateur
PointBlanc
Messages : 1914
Inscription : sam. 7 mars 2015 18:56
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/presentations/pointblanc-t6002.html]là[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 47

Re: La grande famille du Rock (Hard rock, folk, métal, grunge, p

Message par PointBlanc »

Convulsing, c'est le projet solo d'un membre de Dumbsaint - formation post-rock louchant pas mal du côté de Mogwaï, pour le peu que j'en ai entendu. C'est peut-être pour ça que je crois percevoir dans Errata - surtout maintenant que je sais - quelque chose d'un peu plus générique, d'un peu moins radical que chez Deathspell Omega par exemple. Moins riche aussi sans doute. Plus propret. Mais bizarrement, je crois que c'est ce caractère appliqué qui me plaît tant - ça et les pas de côté réguliers vers d'autres registres moins brutaux, plus mélancoliques, qui situent la violence dans un espace intermédiaire, comme si elle n'était qu'une composante parmi d'autres.

Autrement, je sais que j'ai déjà parlé de lui quelque part, mais je prends le prétexte d'avoir découvert cet album récemment pour le recaser : Leviathan - Massive conspiracy against all life.
Vous qui vivez qu'avez-vous fait de ces fortunes ?
Avatar de l’utilisateur
enufsed
Messages : 1664
Inscription : mer. 8 mars 2017 17:07
Présentation : [url=https://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=8303]La Mort Dorée[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Dans mon Mortbillard, sous une pile de livres
Âge : 46

Re: La grande famille du Rock (Hard rock, folk, métal, grunge, p

Message par enufsed »

Petit ajout qui correspond bien à mon état psychologique du moment (ouais c'est pas beau à voir) :

Ulcerate - Stare into death and be still
Image
https://ulcerate.bandcamp.com/album/sta ... d-be-still
"My name's Tony, I've got some bacon" - Andra tutto bene
Avatar de l’utilisateur
PointBlanc
Messages : 1914
Inscription : sam. 7 mars 2015 18:56
Présentation : [url=http://adulte-surdoue.fr/presentations/pointblanc-t6002.html]là[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 47

Re: La grande famille du Rock (Hard rock, folk, métal, grunge, p

Message par PointBlanc »

Merci ! J'avais croisé le nom, mais je n'avais pas encore écouté. C'est dense comme j'aime :)
Vous qui vivez qu'avez-vous fait de ces fortunes ?
Avatar de l’utilisateur
enufsed
Messages : 1664
Inscription : mer. 8 mars 2017 17:07
Présentation : [url=https://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=8303]La Mort Dorée[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Dans mon Mortbillard, sous une pile de livres
Âge : 46

Re: La grande famille du Rock (Hard rock, folk, métal, grunge, p

Message par enufsed »

@PointBlanc j'avais pensé à toi en le postant connaissant ton goût notamment pour Portal et cette ligne Death Technique.

Aujourd'hui j'ai craqué pour un groupe et album que je ne connaissais pas du tout, c'est du très lourd, la dernière fois que j'ai tremblé comme ça c'était sous les 186km/h de la tempête Alex.

Pupil Slicer - Mirrors

C'est ce qu'on appelle du Mathcore : késako ? C'est une branche du hardcore (style qui combine grosso modo un esprit punk, des riffs issus du thrash [oui oui thrash et pas trash...béotiens] et un chant qui devient de plus en plus hurlé) extrême (pas comme le metalcore qui produit un peu de la soupe genre Avenged Sevenfold en intégrant des parties mélodiques :1cache: ). Le Mathcore se distingue par un mélange dissonant qui pioche allègrement dans les arrangements jazz (what ? du jazz ça ? non mais si, certaines cassures rythmiques et mélodiques sont très proches), le prog (des mecs qui font des prouesses techniques un peu chiantes comme Dream Theater :1cache: ), du grind (Napalm Death, les maîtres), voir indus (mais pas findus, pour la congélation y a la coldwave B) )...
Du coup ça fait pas un gloubiboulga ? Parfois oui, surtout ça dérange notre attente de linéarité mélodique, c'est difficile de garder un air en tête : "tu veux dire que c'est comme Megadeth, tu veux encore relancer l'éternel débat de qui c'est qui le meilleur, Megadeth ou Metallica ?". Exactement : Metallica les rois de la chanson metal qu'on retient par coeur jusque dans ses solos, Megadeth l'apogée technique du dieu autoproclamé Dave Mustaine (qui aurait créé l'univers en deux jours si Dieu l'avait pas viré du groupe) qui met douze mélodies et quinze rythmes dans le même titre.
Donc le mathcore c'est typiquement le truc en fait ultra complexe dont le quidam non affranchi dit "c'est n'importe quoi, c'est du bruit, c'est pas des musiciens", et forcément parce que c'est brutal et que ça énerve, bah ... c'est cool.
Alors pour revenir à Pupil Slicer, qui est donc un vibrant hommage au cinéma de Bunuel porté par l'extraordinaire voix de Kate Davies, c'est du très bon mathcore qui reste quand même bien dans la terre, on est sur du lourd (donc plus hardcore que math). Si vous connaissez et aimez Dillinger Escape Plan ou que vous souhaitez la mort rapide de vos voisins, cet album est fait pour vous.

Image
https://pupilslicer.bandcamp.com
"My name's Tony, I've got some bacon" - Andra tutto bene
Avatar de l’utilisateur
Swinn
Messages : 1473
Inscription : lun. 24 sept. 2018 21:13
Présentation : [url=https://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&p=279551#p279551]Tel Monsieur Jourdain...[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 55

Re: La grande famille du Rock (Hard rock, folk, métal, grunge, p

Message par Swinn »

Je suis ce fil assez régulièrement, bien que, encore une fois mon immense regret je n'accroche pas avec ce genre de musique.
J'ai écouté Black Album de Metallica pour la première fois de ma vie aujourd'hui, dans le genre béotien j'me pose là, (j'y suis arrivé par un chemin assez compliqué) et j'écoute Pupil Slicer ce soir.
Bien que je suis pas sûr d'avoir envie d'écouter la totalité de Mirrors en entier d'un coup, je trouve cette musique plus interessante que celle de Metallica qui me parait être du metal de biker, très très bien faite c'est sûr mais sans que cela aille plus loin, c'est facile à suivre et à comprendre même pour qui n'y connait rien comme moi.

Quand j'écoute Pupil Slicer ou Portal cité plus haut - dont le clip m'a fait rire je dois dire alors que je ne pense pas que le but de ce groupe soit de jouer de la musique comique-, là je suis embarqué dans un truc qui bien qu'il ne me plaise pas de premier abord m'oblige à repenser mon esthétique et mes goûts musicaux.
Ca fait du bien de pouvoir se remettre en cause, ça évite de trop s'appuyer sur ses certitudes et ça élargit le champ de ses inconforts.
Merci à vous pour les découvertes.

P.S.
Il y a quand même quelque chose qui m'intrigue, en quoi est-ce de la musique brutale, est ce que ce mot est un mot valise pour représenter un style, ou bien est ce que je suis totalement hermétique à cette forme de brutalité, je trouve à l'inverse que c'est une musique rugueuse et plate comme de la toile émeri collée sur une planche ( il n'y a pas d'ironie dans ce propos ) dans la mesure où c'est toujours à fond sans aucune nuances ni contrastes.
"Nous sommes tous des farceurs : nous survivons à nos problèmes"
Cioran
Avatar de l’utilisateur
Le Styx
Messages : 63
Inscription : sam. 2 mai 2020 16:24
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 37

Re: La grande famille du Rock (Hard rock, folk, métal, grunge, p

Message par Le Styx »

Swinn a écrit : lun. 29 mars 2021 22:09 P.S.
Il y a quand même quelque chose qui m'intrigue, en quoi est-ce de la musique brutale, est ce que ce mot est un mot valise pour représenter un style, ou bien est ce que je suis totalement hermétique à cette forme de brutalité, je trouve à l'inverse que c'est une musique rugueuse et plate comme de la toile émeri collée sur une planche ( il n'y a pas d'ironie dans ce propos ) dans la mesure où c'est toujours à fond sans aucune nuances ni contrastes.
C'est marrant la démarche de vouloir découvrir un style musical qui te déplaît au premier abord... "musique brutale" est subjectif bien sûr... Et sa définition l'est aussi, mais Il y'a un côté cathartique à écouter du brutal, je dirai que c'est ce truc (que l'on ressent ou pas) brutal, rapide, violent et raffiné en même temps que tu ressens écoutant ton groupe brutal favori. Selon moi c'est plus un adjectif un peu généraliste, à la mode, avec une part de second degré qui désigne ce qui, toujours subjectivement, envoie du bois. Tu peux faire du hardcore, du doom, du death et faire du brutal, c'est souvent le but, ce n'est pas un style à part entière. Mais tout ce qui vrombit n'est pas brutal. Je n'ai plus un orteil dans les milieux autorisés à définir ce qu'est du brutal, et ce depuis belle lurette, mais je trouve important d'avoir un débat épistémologique et socioculturel sur ce concept sur adulte-surdoué.fr
Avatar de l’utilisateur
enufsed
Messages : 1664
Inscription : mer. 8 mars 2017 17:07
Présentation : [url=https://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=8303]La Mort Dorée[/url]
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Dans mon Mortbillard, sous une pile de livres
Âge : 46

Re: La grande famille du Rock (Hard rock, folk, métal, grunge, p

Message par enufsed »

@Swinn Ton message est vraiment super intéressant.

Sur le Black Album : Metallica fut le pionner disons "reconnu" du thrash dans les années 80 avec Kill'em All puis aux côtés des autres membres historiques du "Big Four", Megadeth, Anthrax et Slayer. Ces derniers ayant atteint à mon sens les limites du genre sur l'album Reign in Blood sorti en 1986 et qui reste pour moi le monument absolu du genre : rythme à plus de 200bpm, solos de folie (le duo King / Hanneman à son apogée) soutenus par la double pédale de Lombardo et Araya au chant à l'époque où il avait encore une voix (je suis un fan absolu de Slayer, ça se voit ?), et puis la limite du soutenable en terme de paroles et de thématique avec le très très très controversé Angel of Death qui traite des expérimentations horribles de Mengele. Là-dessus on rajoute la quincaillerie provocatrice du groupe : le fameux aigle impérial barré d'une étoile satanique, ces concerts où le morceau Reign in Blood se termine en faisant peleuvoir sur les musiciens une sauce rouge sang façon Carrie et les guitares BC Rich véritables hachoirs.
À ce moment là la chose était entendue, le thrash n'irait pas plus loin et il a connu son lent déclin : les morceaux ont baissé en vitesse et gagné en complexité. La fin de l'âge d'or reste effectivement à mes yeux le Black Album : Metallica a clôturé là une période de génie peuplé d'albums majeurs, Master of Puppets, Ride the Lightning et And justice for All. Les cinq albums de cette époque restent à mes yeux des monuments, des classiques qu'on doit avoir au moins écouté une fois dans sa vie (je reste un amoureux de Fade to black, quel morceau, écrit par des presque encore mômes de 20 ans et que dire de One).
Le Black album termine cette mutation du groupe vers une musique plus rock, plus accessible, et la consécration. Je continue de considérer cet album comme un album parfait dans son genre et qui figure à côté d'autres historiques comme le Thriller de Jackson ou Dark Side of the Moon des Floyd, ce qui ne veut pas dire que c'est mon préféré, loin de là (Dark side of the moon est par exemple un des Pink Floyd que j'aime le moins). Avec cet album, Metallica est devenu un groupe de stature internationale, les morceaux sont courts, tout le monde en connaît au moins un ou deux ou trois : Nothing else matter évidemment mais aussi Enter Sandman ou the Unforgiven. Metallica a un sens de la chanson que la majorité des groupes de metal n'ont pas. D'ailleurs c'est le propre du metal en général de faire de la musique incompatible avec la radio, en particulier sur les longueurs : que ce soient les 63 mins de Dopesmoker de Sleep ou les 1,316 secondes de You Suffer de Napalm Death.

Quand tu poses la question de la brutalité, c'est très intéressant parce que de fait ça pose celle de notre habituation : entendre Pupil Slicer ou Portal en 1985 aurait été insupportable, je dirais même tout simplement inenvisageable. Même pour un public non concerné par le metal ou toutes les musiques contestataires, les habitudes sonores ont changé, entendre Iron Maiden aujourd'hui fait sourire, on peine à imaginer que Tipper Gore (la femme d'Al Gore) ait pu dans ces années 80, par réflexe conservateur, mettre sur liste noire Twisted Sister, Judas Priest et même...Cindy Lauper. Entendre Nirvana ou RATM aujourd'hui c'est avoir le goût des fraises tagada plus que celui de la révolution. C'est triste à dire (pour moi) mais Smell like teen spirit dans une soirée de cadres cravate sur l'épaule ça a le même effet que les Lacs du Connemara.
Dès lors ça pose la question de l'après : comment porter musicalement le décalage, l'extrême, le truc qui dérange. C'est en ce sens premier que je dis brutal (qui n'est pas non plus étranger au sens évoqué par @Le Styx, ce côté sale gosse de "qui envoie du bois", qui fait râler les parents, un peu deuxième degré). Comment rendre la musicale inamicale ? Parce que contester et déconstruire la société passait justement par la déconstruction musicale. Je persiste à dire que Portal ou Ulcerate restent quand même difficiles d'accès, et ta remarque montre surtout une grande ouverture d'esprit de ta part, je me souviens qu'un jour tu as posté spontanément Inter Arma et Emperor, c'est pas rien niveau exploration du spectre musical ;). D'un autre côté le metal est un peu malgré lui associé aujourd'hui au Hellfest en France qui à la fois a permis de sortir cette musique de l'ombre et aussi de la mettre sous une lumière grand guignolesque (les culs du Petit Journal et des reportages remplis de déguisements Bob l'éponge). Les metalleux ont le cul entre deux chaises entre renverser la table et réclamer une forme de reconnaissance qui se traduit de plus en plus en un schisme entre festivaliers d'ailleurs.
Ceci étant les cris, vitesse, puissance, saturation, cacophonie apparente, et thématiques provocantes restent pour une majorité d'auditeurs à des niveaux différents une forme d'agression. Mais on voit que certains éléments qui provoquaient un rejet violent hier (thrash metal) sont aujourd'hui des motifs inoffensifs ou nostalgiques, ça fait partie du paysage. On se demande alors comment évoquer un rapport violent au monde à travers la musique.
Une des pistes serait potentiellement le noise (Pharmakon - Devour, que j'aime beaucoup, mais on écoute pas ça en faisant son footing), le harsh noise (là c'est raide genre Merzbow - Pulse Demon) et au bout du bout du bout le harsh noise wall (Vomir - Claustration 1). Là on est plus dans le manifeste d'art contemporain.
Ces utilisateurs ont remercié l’auteur enufsed pour son message :
Swinn
"My name's Tony, I've got some bacon" - Andra tutto bene
Avatar de l’utilisateur
Le Styx
Messages : 63
Inscription : sam. 2 mai 2020 16:24
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Âge : 37

Re: La grande famille du Rock (Hard rock, folk, métal, grunge, p

Message par Le Styx »

enufsed a écrit : mar. 30 mars 2021 20:27 Dès lors ça pose la question de l'après : comment porter musicalement le décalage, l'extrême, le truc qui dérange. C'est en ce sens premier que je dis brutal (qui n'est pas non plus étranger au sens évoqué par @Le Styx, ce côté sale gosse de "qui envoie du bois", qui fait râler les parents, un peu deuxième degré). Comment rendre la musicale inamicale ?
Juste pour répondre sur ce point : Tu l'as dit avec l'exemple de Nirvana, sans parler des clash : ce qui était subversif il y'a 20 ans ne l'est évidemment plus. C'est mignon de parler métal à la pause café. Ça fait le collègue un peu farfelu. Parle musique de teknival, tu passeras pour un tox, c'est déjà plus dérangeant. Le brutal ne vise pas forcément à être subversif selon moi. Tu en parlais comme d'une musique contestataire, mais ses adeptes et praticiens sont souvent des gens polis, éduqués, bien intégrés socialement. J'imagine que si j'avais 17 ans aujourd'hui, mon truc pour dire merde au monde, ne serait pas Metallica.

Édit : au temps pour moi, je n'avais pas saisi que tu t'interrogais sur comment rendre de nouveau le métal subversif et inamical. Je voulais dire en réponse qu'un style aussi institué que le métal ne prétends plus tellement être le porte étendard d'idées subversives, donc nouvelles. De nouveaux courants musicaux apparaissent et choquent, interrogent, contestent bien davantage. Trop "musique à papa".
Répondre