L'administration coloniale britannique

Répondre
Ayame
Messages : 27
Enregistré le : jeu. 7 mai 2015 10:31
Profil : Diagnostic +
Test : WISC
Âge : 21

L'administration coloniale britannique

Message par Ayame » jeu. 2 août 2018 12:43

Bonjour à tous,

J'aimerais avoir des éléments de réponse à propos du fonctionnement administratif de l'empire britannique dans ses colonies, tout particulièrement en Gambie.

Voilà, j'ai des origines en Gambie, et une chose qui me frappe quand j'aborde le sujet avec des membres de ma famille est que l'administration en Gambie a pu être défaillante à ce point que l'on n'a pas relevé les dates de naissance des autochtones, sous la période coloniale et même après. Il n'y avait donc pas d'état-civil apparemment.
En fait les choses sont très floues dans mon esprit, parce que mes parents me racontent très peu de choses sur leur enfance. Par conséquent je ne sais pas si eux ou leurs parents sont passés par à la mairie, à l'équivalent d'une préfecture pour déclarer la naissance.
Comme je m'y connais peu dans les procédures administratives de ce genre, je me permets de poser des questions qui peuvent vous sembler basiques :
Est-ce que le fait que la date de naissance d'une personne ne soit pas enregistrée signifie obligatoirement qu'elle n'a aucune existence juridique?
Et dans ce cas, est-ce que cela signifie que les actes de naissances dont ces personnes bénéficient sont obligatoirement le résultat de fraude? Comment un système de fraude aussi structurel peut-il perdurer dans un État moderne (enfin... à la tête duquel gouverna un dictateur jusqu'à il y a moins de deux ans, en l'occurrence...).

Plus précisément, je me demandais ce qu'ont fait les colons britanniques en Gambie pendant l'ère coloniale, s'ils n'ont même pas jugé nécessaire de recenser les naissances, les décès... ne serait-ce que dans la perspective de contrôler les populations dominées. Je sais qu'ils administraient le pays de façon indirecte, donc qu'ils laissaient un certain pouvoir aux autorités traditionnelles.

Et dernier point, est-ce que l'on peut se procurer les archives de l'administration coloniale, dans le (seul) but de se renseigner sur ses ancêtres, donc à but strictement personnel?

Merci beaucoup pour vos éventuelles réponses :cheers:

Miss souris
Messages : 1332
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 16:20
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t7027.html
Profil : En questionnement
Test : NON
Localisation : Les pieds au sud la tête à l'ouest ...
Âge : 46

Re: L'administration coloniale britannique

Message par Miss souris » jeu. 2 août 2018 14:40

Bonjour Ayame,
Je n'ai pas les réponses précises à tes questions. Je sais en revanche que la même situation se produit encore aujourd'hui au Maroc. J'ai un copain né " à la saison des moissons" qui n'a pas de date de naissance, mais qui a en revanche une existence légale...depuis qu'il est en France.
Je connais aussi le cas d'une femme ayant récupéré ( quel monde merveilleux...) un bébé abandonné dans la rue en Mauritanie, et qui l'a élevé sans se préoccuper de son identité, et qui se rend compte que cet enfant sans existence ne peut pas quitter le pays...parce qu'on ne peut pas lui établir de passeport.

D'une façon générale, dans beaucoup de pays en particulier en Afrique et même aujourd'hui, les parents ne font pas les démarches pour peu que ce soient des ruraux : éloignement administratif, méfiance envers l'écrit, analphabètisme plus ou moins prononcé...
Souvent aussi, l'adulte qui va à la ville déclare plusieurs naissances en même temps. Et là, comment dire...les dates de naissances passent à l'as, quand ce n'est pas une seule date déclarée pour plusieurs enfants.

Mais il me semble que le cas de figure est assez fréquent. Peut être que l'administration française à une procédure correspondante ? As tu regardé sur le site du ministère des affaires étrangères ?

Répondre