Le chamanisme

Avatar du membre
Grabote
Messages : 3389
Enregistré le : mar. 16 sept. 2014 20:08
Présentation : *
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : dans un village
Âge : 49

Re: Le chamanisme

Message par Grabote » ven. 16 févr. 2018 09:33

Quoi ? tu es donc chaman toi même Baptiste ?
Je fais un peu de hors sujet, désolée, mais se présente tout naturellement un sujet sur lequel j'aimerai bien partager.
Je m'astreins aussi à ne rien proposer comme aide tant qu'il n'y a pas de demande explicite ( je ne suis pas chaman enfin pas que je sache :lol: ) mais le fait est qu'on vient souvent chercher de l'écoute, de la réassurance, des conseils, des retours auprès de moi.
Je dois sans cesse faire attention pour ne pas répondre aux demandes implicites que je perçois. D'autant plus que j'ai été "dressée" à jouer ce rôle de "répondre aux demandes implicites".
Je constate qu'il est plutôt rare de voir des personnes conscientes de leurs besoins et capables d'expliciter clairement une demande.
Du coup, pour celles qui tournent autour ou qui te demandent de deviner, ou qui sont inconscientes, tu ne fais rien ? Tu ne les aides pas à formuler ? Tu ne leur explique pas qu'il faut faire une demande explicite ?
L'essentiel est sans cesse menacé par l'insignifiant. René char

Avatar du membre
Louise
Messages : 1109
Enregistré le : mer. 28 mars 2012 07:43
Présentation : Si vous avez une petite heure devant vous...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Somewhere over the rainbow
Âge : 40
Contact :

Re: Le chamanisme

Message par Louise » ven. 16 févr. 2018 09:43

En fait si je peux me permettre un avis personnel le fait de chercher à comprendre comment ça fonctionne est intimement lié au néo chamanisme occidental et rejoins ce qu'on disais sur les pseudo sciences.
Ah moi par exemple le fait de chercher à comprendre "mécaniquement" est bien bien ancré hein ^^ (je fatigue beaucoup mes proches, des fois je me dis je suis comme ces mômes de 3 ans avec leurs : "pourquoiiii?"). J'admets et assume aussi totalement être profondément hermétique à l'aspect spirituel/religieux de la chose, et donc dans une optique très psychobiologique (mais c'est un peu mon domaine d'intérêt!). Je suppose qu'on peut considérer le chamanisme par bien d'autres aspects (et ils sont peut être autant ou plus pertinents pour le définir/représenter) : sociaux, ethnologiques, et... culturel (d'ailleurs, si quelqu'un veut développer ces aspects?). Quelle que soit la démarche de la personne extérieure (j'entends qui n'a pas grandi dans ce bain culturel), même scientifique, je trouve difficile en effet de ne pas être ethnocentrée. (un peu comme en voyage, on reste toujours un touriste, pas un habitant...) Peut être que cette approche (uniquement psychobiologique) passe en effet totalement à côté de la chose, ou que de toute façon on passe à côté si on n'expérimente pas directement. Mais c'est pas grave hein (pour moi).

Comme j'évolue pas mal dans les milieux gaucho-bobo-alternatifs comme diraient ceux de l'autre côté (appellations réductrices et merdiques, mais on voit de suite bien l'ambiance), je croise pas mal de gens qui sont dans une démarche écologique teintée de démarche spirituelle, et qui donc peuvent être à fond dans ce "néo-chamanisme". (pas de condescendance de ma part, juste ça me cause pas du tout! et du fois c'est difficile de coordonner des actions ou des messages à faire passer).
Du coup, j'avais vu passer en effet quelques études de cette Corinne Sombrun (au passage, merci O'rêve, je n'arrivais pas à remettre la main sur son nom/site, et super coul, il y a eu des études publiées, en effet, sur les modifications d'états de conscience, youpi!).
baptiste a écrit :Le fait de participer à des études voir d'en commanditer indique que la personne est dans une optique de justification ou de rationalisation de la pratique et donc sur le mauvais chemin. Puisque c'est assimilable à de la publicité.
Pourtant elle écrit bien noir sur blanc sur son site, en gras : "Elle ne fait aucune formation ni consultation d’ordre chamanique, pour se consacrer à des recherches scientifiques sur les Etats Modifiés de Conscience.". Ou alors c'est moi qui n'ai peut être pas compris ce que tu voulais dire?
Je te lis et ton expérience m'intrigue, dans quel but as tu fais cette danse? tu as été dans un état de hypnose mais tu ne sais pas ce qui s'est passer dans la salle où tu étais? est ce que le professeur chantait?
J'espère que mes questions ne te perturbe pas, je ne juge pas, j'essaye de comprendre :)
Dans mes temps libres, j'apprends et je transmets à ma petite échelle des danses traditionnelles (indiennes, polynésiennes, orientales, ...). C'était un stage que mon asso organisait. La prof ne chantait pas non, pour le zaar, il y a une musique spécifique, à 2 temps, uniquement à percussion, très lancinante, qui accélère. Et pour les tours.. eh bien je ne me souviens plus!! mais je pense que oui on dansait en musique.

Avatar du membre
Louise
Messages : 1109
Enregistré le : mer. 28 mars 2012 07:43
Présentation : Si vous avez une petite heure devant vous...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Somewhere over the rainbow
Âge : 40
Contact :

Re: Le chamanisme

Message par Louise » ven. 16 févr. 2018 09:49

Hors-sujet
Grabote a écrit :
ven. 16 févr. 2018 09:33
Je dois sans cesse faire attention pour ne pas répondre aux demandes implicites que je perçois. D'autant plus que j'ai été "dressée" à jouer ce rôle de "répondre aux demandes implicites".
Le drame de ma vie. Percevant presque instantanément les signaux, émotions et les implicites des gens, n'ayant aucun problème à les décoder (si vous voulez vous amuser, faites le test de la lecture des émotions dans les yeux : http://www.psychomedia.qc.ca/tests/lect ... s-les-yeux ) je ne sais JAMAIS (et c'est je pense ma principale source de difficultés relationnelles, quand je ne connais pas une personne) à quoi je dois répondre : à sa demande/émotion explicite, ou à sa demande/émotion implicite (dont elle même n'est pas toujours consciente, et sur laquelle je peux de plus me tromper). Une réponse est inefficace, l'autre est je trouve un peu intrusive... Du coup j'ai tout un dialogue intérieur interrogatif qui se met en place au cours d'une discussion, c'est hyper parasitant, et je donne toujours l'impression d'hésiter quand je réponds (ce qui est le cas!) , je dois passer pour une débile :drunk:

Zouky

Re: Le chamanisme

Message par Zouky » ven. 16 févr. 2018 16:56

baptiste a écrit :
ven. 16 févr. 2018 07:46
En fait si je peux me permettre un avis personnel le fait de chercher à comprendre comment ça fonctionne est intimement lié au néo chamanisme occidental et rejoins ce qu'on disais sur les pseudo sciences.
Le fait de participer à des études voir d'en commanditer indique que la personne est dans une optique de justification ou de rationalisation de la pratique et donc sur le mauvais chemin. Puisque c'est assimilable à de la publicité.
Pour moi, le fait de chercher à comprendre et aussi liée à de la curiosité de la chose, je ne vois pas où est la justification la dedans. Je rejoins louise sur le fait de comprendre comme les enfants, ca montre un certain intérêt pour le sujet en soi.

Donc, si j'ai bien compris le chamanisme guérit une sorte de mal être intérieure c'est bien ça? et la danse en trans ou ce qui peut en être liée aide la personne à en guérir?

Enfin, le fait que je sois septique ne veux pas dire que je n'y crois pas au mystique de la chose mais ma crainte est de savoir quelle en serait le but est ce que l'inconscient qui se guérir par lui même comme dans les pratiques de Reiki ou plutôt à avoir accès a un savoir qui nous est pas accessible (hors trans) pour se guerir?

Avatar du membre
baptiste
Messages : 531
Enregistré le : mar. 22 mars 2016 23:38
Profil : Diagnostic +
Test : WISC

Re: Le chamanisme

Message par baptiste » sam. 24 févr. 2018 09:10

Grabote a écrit :
ven. 16 févr. 2018 09:33
Quoi ? tu es donc chaman toi même Baptiste ?
Je fais un peu de hors sujet, désolée, mais se présente tout naturellement un sujet sur lequel j'aimerai bien partager.
Je m'astreins aussi à ne rien proposer comme aide tant qu'il n'y a pas de demande explicite ( je ne suis pas chaman enfin pas que je sache :lol: ) mais le fait est qu'on vient souvent chercher de l'écoute, de la réassurance, des conseils, des retours auprès de moi.
Je dois sans cesse faire attention pour ne pas répondre aux demandes implicites que je perçois. D'autant plus que j'ai été "dressée" à jouer ce rôle de "répondre aux demandes implicites".
Je constate qu'il est plutôt rare de voir des personnes conscientes de leurs besoins et capables d'expliciter clairement une demande.
Du coup, pour celles qui tournent autour ou qui te demandent de deviner, ou qui sont inconscientes, tu ne fais rien ? Tu ne les aides pas à formuler ? Tu ne leur explique pas qu'il faut faire une demande explicite ?
Désolé pour le retard de réponse.

Je ne suis pas chaman et ce pour plusieurs raisons :
- la première est que si on considère l'aspect traditionaliste de la chose, le chaman est lié au peuple qui l'a élu/choisi pour ses capacités à le guider/le soigner. Pas de peuple pas de chaman.
-la seconde c'est que si l'on considère l'aspect néo chamanisme occidental, le mot chaman regroupe tout un tas de pratique douteuses. Par exemple un mec qui colle ses patients sous LSD sous prétexte de les faire voyager (et sans les prévenir) ou le mec qui prétend guérir le cancer pour 50000€ le traitement, peuvent eux aussi s'appeler chaman. Et je ne veux rien à faire avec ces gens là.
- et enfin tout les shamans traditionnels (qu'ils soient shamans sibérien, homme médecine amérindien...) On passé des années à se former à plein temps (chez les lakotas il y a un minimum de 16ans par exemple). Et par respect pour eux je ne peut pas m'appeler chaman même si ça fais plis de dix ans que je pratique.

Pour ce qui est de la demande pour les soins. Comme je le disais d'une part je ne suis pas chaman, je n'ai aucune légitimité pour proposer un soin à quelqu'un qui ne me sollicite pas. Même si je saurais le soigner. Un peu sur le même principe, j'ai une formation de premier secours c'est pas pour autan que je proposerais aux blessés d'un accident de la route de les soigner moi même.
Ensuite je considère que la demande de soin est partie intégrante de la guérison. Tout est lié donc les personnes qui on besoin des soins que je peux leur prodiguer seront attirées par moi. Et le fait d'oser demander un soin est déjà un pas vers la guérison.
De la même manière quand on me demande un soin la première question que je pose (en laissant les gens le temps d'y reflechir)est "est ce que tu veux guérir". Ça parais con comme ça mais il arrive que la réponse soit non.
Pour des raisons qui leur appartiennent et qui sont probablement juste pour eux, certaines personnes se sentent bien dans leur état de malade (physique ou spirituel) et il ne m'appartient pas d'aller à l'encontre de leur souhait.

Pour ceux qui me demande ce que le chamanisme peut soigner : à peu près tout, c'est vraiment le couteau suisse de la spiritualité.

Tu à perdu tes clefs ? Chamanisme.
Tu veux soigner ton acné ? Chamanisme.
Tu veux aider ton deuil ? Chamanisme...

Je caricature un peu mais c'est à peu près ça.

Attention comme je l'ai dit le chamanisme ne remplace pas la médecine physique, elle n'en est que le complément.
J'ai ainsi une très bonne amie qui à une tumeur inoperable au cerveau. Le chamanisme l'aide à mieux tolérer sa chimio, peut être à faire réduire un peu sa tumeur (vu que c'est elle qui à les meilleurs résultats de son groupe) mais on ne prétend pas lui guérir son cancer tout seul.

Il y à une chose qu'il faut bien distinguer avec le chamanisme c'est la différence entre ce que l'on veut et ce qui est juste.
Ainsi par exemple on viens parfois soigner quelque chose et c'est autre chose qui est soigné.
Pour faire un exemple con : imaginons que je fasse un voyage pour retrouver mes clefs de voitures et bien peut être que je vais être soigné de ma rage de dents qui m'empêche de me concentrer.

Les esprits soignent ce qui doit être soigné indépendamment de ce qu'on voudrais soigner.

Pour vous donner un exemple véridique que j'ai moi même vécu. Il y a quelques années j'ai participé à une cérémonie de guérison pour une amie. Au milieu de la cérémonie on est dérangé par la sonnette de la porte. Le réparateur de téléphone qu'elle attendais depuis plusieurs jours à décidé de passer juste à ce moment là.
On en a beaucoup rigolé (on rigolé beaucoup en chamanisme d'une manière générale). Surtout que le lendemain elle a reçu un coup de téléphone important qu'elle attendais depuis longtemps.

Les esprits ont parfois un humour bizarre
A cause de mon mode de vie mon accès internet est sporadique donc pas de panique

Avatar du membre
C-Oli
Messages : 31
Enregistré le : dim. 23 sept. 2018 18:50
Présentation : Blablabla
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 44

Re: Le chamanisme

Message par C-Oli » ven. 28 sept. 2018 14:37

Arrivée récemment sur le forum je cherchais un sujet parlant du chamanisme ...et le voici :cheers: c'est fou, on trouve tout ce qu'on veut ici même l'improbable !!
Une amie m’a parlé de chamanisme cette année, suite à quoi j’ai visionné des vidéos de Corine Sombrun. Passionnant !! Sa façon de raconter son expérience est en plus bourré d’humour…ce qui rend le récit vraiment agréable.
On m’en a reparlé cet été pendant les vacances, et j’ai décidé de prendre RDV pour un voyage chamanique au tambour…RDV pris pour vendredi prochain ..yes !

Ce qui m'intéresse surtout c'est l'aspect neuroscientifique de la transe, comment et pourquoi le cerveau peut-il déclencher cela...

Dans cette vidéo (cf ci-dessous) elle parle aussi de la vitesse de traitement des infos par le cerveau (cf min 36'15). le cerveau serait capable de traiter 10 milliards de bit d’info par seconde, le corps pourrait en traiter 10 millions…et notre pensée consciente seulement 16 bits/seconde. La transe permettrait, selon le Pr Marc Henry, d’élargir la bande passante de la pensée consciente ! Truc de dingue quoi …
https://youtu.be/8UUtan9aLTY

J’aime aussi beaucoup sa façon de mettre en avant le perceptuel, car il est vrai que nous (la foule, je ne vise personne et m’inclue dedans) focalisons beaucoup sur l’intellect, en oubliant de ressentir, d’être là…présent dans nos pompes.

et le Ted-Ex de Corine Sombrun, ou elle nous fait même écouter son hurlement de loup…
https://youtu.be/Ym0kIECFi0U
“L’intelligence est insipide sans altruisme.” Michel Bouthot

Damdoum
Messages : 32
Enregistré le : mar. 7 août 2018 13:45
Présentation : Comme je dis souvent, j'ai deux bras, deux jambes et occasionnellement une tête...ce qui est déjà pas si mal !
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Localisation : Bretagne
Âge : 34

Re: Le chamanisme

Message par Damdoum » lun. 1 oct. 2018 14:08

Salut.
Merci C-Oli pour la remontée de ce topic qui est ma fois fort intéressante et pour lequel je souhaite modestement apporter ma petite pierre...
Je vais essayer pas être trop fouilli non plus donc mes excuses par avance si c'est pas clair pour ceux qui vont me lire.
Je vais pas parler du chamanisme en tant que tel mais plutôt des manières de parvenir à une transe et plus particulièrement par le biais des plantes hallucinogènes (en fait, je me
Ce que j'en ai compris, c'est que les chamans (hommes et femmes) sont d'abord et avant tout des messagers entre deux mondes : celui entre les hommes et celui des esprits dont ils ne sont que les "véhicules" et sont formés justement pour interpréter ses messages. Cela ne sert donc pas seulement pour soigner mais également pour prendre conseil s'il y a des décisions importantes à prendre, pour faire un travail de deuil, pour passer à l'âge adulte, etc...il est complètement multidimensionnel et au service de la communauté. Il est ainsi considéré un peu comme notre plombier qui vient réparer la fuite de notre robinet : le fantasme autour de présupposés pouvoirs en prend pour son grade d'ailleurs au regard de ce nous imaginons souvent de son rôle...
Pour avoir notamment pris de l'ayahuasca (3 soirs d'affilée) après une immersion de 3 mois au Pérou parmi les "pueblos indigenas" et avoir discuté avec d'autres personnes ayant consommé cette substance, il s'agit d'abord et avant de "lâcher prise" et de laisser de côté notre sacro-saint esprit occidental.
Notre formatage à vouloir tout maîtriser, tout contrôler afin de garder un semblant de tenue de notre esprit conduit irrémédiablement à des échecs dans l'expérience. Il faut donc faire confiance et se laisser aller avec les shamans qui sont présents auprès de vous.
Je trouve qu'on y comprend bien plus leur cosmogonie, leur relation au monde par ce biais et on est à des années-lumières de çà (même si je trouve que ça s'améliore quand même !) par chez nous.
Ce qui est étonnant aussi, c'est que le shamanisme vient bien de Sibérie pour ensuite s'exporter un peu partout dans le monde. On le sait notamment par la pratique des huttes de sudation, des saunas aussi bien en Europe, Russie que l'Amérique du Nord. Ce sont ensuite les plantes hallucinogènes, les danses collectives, les mutilations physiques qui entraînent la transe individuelle ou collective
Quant à l'exercice de la transe collective, on la retrouve dans toutes les cultures et à tous les niveaux : en Bretagne par exemple, la pratique du Fest-Noz, pour ceux qui l'ont vécu est assez représentative (on entre en quasi-transe avec un fort sentiment d'appartenir à une entité collective en faisant tous la même chose au même moment...au delà donc de la simple consommation de cidre/bières !) les festivals, à leur manière, perpétuent ce phénomène.
Beaucoup plus récemment, le concept de "flow", plutôt démocratisé dans le domaine du jeu vidéo mais présent aussi dans toute activité physique et/ou intellectuelle, est train d'être étudié très sérieusement.
Et afin, de mieux de rendre compte de ces fameux "états modifiés de la conscience", j'ai pris également de la MDMA et des champignons (plutôt dans un but récréatif :huhu: ) et cela m'a amené à notamment un réflexion : Quoi que nous soyons, nous recherchons mine de rien cet "état modifié de la conscience" par nos activités, nos réflexions, la prise de substances ou quelque moyen que ce soit pour peut-être simplement me se retrouver avec soi.
Qu'en pensez-vous ?
Pour finir, il est vrai que nous nous éloignons du sujet initial mais pour ceux qui sont intéressés, je pourrais mettre toutes les sources intéressantes et qui sont venus appuyer mon propos et mes réflexions.
:coucou:

Dahud
Messages : 6
Enregistré le : jeu. 30 août 2018 19:34
Profil : En questionnement
Test : NON

Re: Le chamanisme

Message par Dahud » jeu. 4 oct. 2018 14:18

Contente d'être tombée sur ce sujet!
Je me suis mise à m'intéresser au chamanisme en voyage; c'est l'ethnobotanique et ma passion naissante pour les propriétés des plantes qui ont été ma porte d'entrée; mais je n'avais de références quasiment que dans le monde anglophone, donc je m'en vais de ce pas commencer à regarder les liens donnés en français.
Quand je dis que l'ethnobotanique a été ma porte d'entrée... plus précisément la lecture "déclic" ce fut les livres de Stephen Buhner (pas traduits en français à ma connaissance), notamment "secret teachings of plants" qui partait du constat que toutes les civilisations qui utilisent encore aujourd'hui la médecine traditionnelle par les plantes affirment que leur connaissance vient des révélations faites par les plantes elles-mêmes à qui sait les écouter, pas d'un processus d'essai-erreur, car il n'est pas jugé digne de confiance (et en effet, ça a été dit plus haut: apprendre à utiliser les plantes hallucinogènes aurait coûté beaucoup trop de morts si on l'avait fait par un processus d'essai-erreur).
En suivant les conseils qu'il donnait pour "rencontrer une plante", lui demander d'apprendre à la connaitre, je me suis retrouvée, à ma grande surprise, à faire la connaissance d'un érable; j'ai eu beaucoup de mal (et j'en ai encore) à faire le tri de ce que je ressentais dans cette "communication" avec l'arbre, à en tirer un sens. Et plus j'approfondissais la communication, plus je trouvais les érables que je croisais parfaitement terrifiants, au point de ne plus pouvoir supporter de porter mon attention sur eux (sauf si un chêne poussait à côté). Donc, un peu paumée, je suis allée chercher sur internet des renseignements sur l'érable, histoire de voir si j'étais réellement sur la bonne piste pour découvrir quelque chose ou si c'était juste dans ma tête. J'ai découvert que dans la Grèce antique, l'érable était consacré au dieu de l'Epouvante, donc on dirait que je me suis pas trop plantée dans mon ressenti, que c'est pas juste dans ma tête, qu'il y a bien quelque chose d'intrinsèque à cet arbre que j'ai découvert comme ça (quoi au juste, je cherche encore je dois dire...).
Et pendant toute cette période, je me suis trouvée avec d'autres "jalons", "signes" sur ma route qui m'ont poussée à m'intéresser au chamanisme; j'ai rêvé de plantes plusieurs fois, et d'arbres, notamment des rêves particuliers, plus vifs que les autres, que j'ai parfois en tombant dans un demi-sommeil avant de m'endormir pour de bon.

Je rejoins totalement Damdoum sur la pratique de la danse collective: les danses traditionnelles d'à peu près toute l'Europe se ressemblent quand même énormément sur le principe: des gens qui font les mêmes mouvements ensemble sur le même rythme, en cercle ou farandole; et puis des danses par deux et des danses où on change de partenaire à chaque tour (fonction sociale pour les couples qui vont se former/ sont déjà formés? c'est vrai qu'on "allait danser" en partie aussi pour se trouver une compagne ou un compagnon souvent). Et j'ai déjà ressenti la même chose en jouant de la musique à plusieurs, sans savoir moi-même vraiment jouer de musique: on tape dans ses mains, ou on chante des "lalala" sur le même rythme, en essayant de rester en harmonie.

Avatar du membre
W4x
Messages : 3618
Enregistré le : lun. 21 nov. 2011 23:19
Présentation : c'était là
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 36
Contact :

Re: Le chamanisme

Message par W4x » jeu. 4 oct. 2018 17:56

C-Oli a écrit :
ven. 28 sept. 2018 14:37
le cerveau serait capable de traiter 10 milliards de bit d’info par seconde, le corps pourrait en traiter 10 millions…et notre pensée consciente seulement 16 bits/seconde. La transe permettrait, selon le Pr Marc Henry, d’élargir la bande passante de la pensée consciente ! Truc de dingue quoi …
Si l'on se rapporte au nombre moyen de neurones dont dispose une personne normalement dotée, sans doute. De ce que j'en ai vu, en tous cas sur des sites dont l'intitulé donne envie de cliquer dessus, cette info de 16 bits par seconde commence à sérieusement dater (faute de mieux actuellement, sans doute). Ceci étant je veux bien admettre les chiffres... Quid du calcul de l'IVT là-dedans, y a-t-il un(e) psy dans la salle ? :P
Au sujet du "professeur" Marc Henry, au-delà de cette citation sensationnaliste je me permets de brandir la biscotte comme on dit sur les terrains de foot. Ce monsieur s'illustre régulièrement dans le cadre pseudo-scientifique de la fameuse "mémoire de l'eau*", qui, si elle n'a rien à voir avec le chamanisme, en dit long sur la crédibilité que l'on peut a priori accorder aux dires d'une telle personne. Méfiance donc si de telles personnes se mettent à graviter autour du sujet dont il est question ici.
Dahud a écrit :
jeu. 4 oct. 2018 14:18
En suivant les conseils qu'il donnait pour "rencontrer une plante", lui demander d'apprendre à la connaitre, je me suis retrouvée, à ma grande surprise, à faire la connaissance d'un érable; j'ai eu beaucoup de mal (et j'en ai encore) à faire le tri de ce que je ressentais dans cette "communication" avec l'arbre, à en tirer un sens. Et plus j'approfondissais la communication, plus je trouvais les érables que je croisais parfaitement terrifiants, au point de ne plus pouvoir supporter de porter mon attention sur eux (sauf si un chêne poussait à côté).
Une nuit j'ai rencontré un platane, c'était vers 2 ou 3 grammes... il m'a paru assez hostile aussi :doh:
Hum, j'ironise à défaut de bien comprendre ton propos. Admettons. Je tique (haha) sur l'absence de ce monsieur Buhner dans les publications scientifiques (les vraies*)... sans nier qu'on puisse traiter la maladie de Lyme ou quoi que ce soit d'autre par des procédés "alternatifs", je reste un acharné de la preuve chiffrée que je n'ai pas (ou pas trouvée? :( ). A toutes fins utiles, menez votre propre enquête, esprit critique à l'appui*.

*D'autres ont déjà bien fait le travail d'investigation, cherchez un peu pour vous exercer :P
Je ne prétends pas avoir raison mais comme dans toute question scientifique j'aimerais bien qu'on me prouve que j'ai tort.
Was zurück bleibt, ist Erinnerung.

Avatar du membre
baptiste
Messages : 531
Enregistré le : mar. 22 mars 2016 23:38
Profil : Diagnostic +
Test : WISC

Re: Le chamanisme

Message par baptiste » ven. 5 oct. 2018 07:33

Je profite de quelques instants de calme dans le chaos quotidien pour rebondir sur quelques propos :

- à ma connaissance le cerveau ne fonctionne pas sur un mode numérique, donc je comprend pas trop l'idée de quantifier son fonctionnement en bits.

- ensuite en ce qui concerne l'usage de substances psychoactives pour voyager :

Les transes induites par des produits son de ce que j'ai pu en expérimenter plus profondes et plus durables. Ça demande d'être guidé par une personne expérimentée qui va savoir gérer le voyage grâce à ses chants, instruments et autres. Et ça demande une sacrée confiance en ce meneur parce qu'en voyage on tombe pas toujours sur des choses terriblement bienveillantes.
Je ne voyage pas/plus avec des substances pour ces raisons.

Pour les non connaisseurs/pratiquants je vais faire une métaphore sur une balade dans la jungle :

- soit je me balade au dessus en ballon (voyage au tambour) je verrais sûrement moins bien les animaux mais je suis relativeement en sécurité et en cas de besoin je peux prendre de l'altitude rapidement.
- soit je voyage en camion safari avec un guide (voyage avec substance et shaman expérimenté) je vois mieux les animaux et j'ai une personne expérimentée pour me guider et me faire rentrer en sécurité dans le camion en cas de danger.
- soit j'y vais seul et en slip (voyage récréatif avec drogues) je vois très bien aussi et ça peut très bien se passer si je tombe que sur des oiseaux ou des bestioles pacifiques mais si je tombe sur un tigre je risque de prendre très très mal.

Voilà
A cause de mon mode de vie mon accès internet est sporadique donc pas de panique

Avatar du membre
Dark Vadrouille
Messages : 535
Enregistré le : sam. 7 avr. 2018 14:27
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9301
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Âge : 32

Re: Le chamanisme

Message par Dark Vadrouille » ven. 5 oct. 2018 09:04

Peut-on comparer l'état de transe à celui que l'on peut vivre en faisant des rêves éveillés ?
Baptiste, as-tu une influence sur les esprits lors de tes voyages ? Comment vois-tu ton corps lors dans ces moments là ?

Avatar du membre
Grabote
Messages : 3389
Enregistré le : mar. 16 sept. 2014 20:08
Présentation : *
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : dans un village
Âge : 49

Re: Le chamanisme

Message par Grabote » ven. 5 oct. 2018 09:24

J'aime bien ce qui a été dit à propos des danses populaires collectives et je comprends mieux pourquoi ça me stress tant d'entrer dans les cercles et autre farandole ... Par contre j'adore l'état de transe dans la danse, il m'est arrivée de danser plus de 5h d’affilée alors que j'étais arrivée fatiguée en me disant je rentre tôt :huhu: et d'être en pleine forme le lendemain sans aucune courbature 8o
Contenu caché
Vous devez être inscrit et connecté sur ce forum pour voir le contenu caché.
L'essentiel est sans cesse menacé par l'insignifiant. René char

l'abeille
Messages : 11
Enregistré le : lun. 1 oct. 2018 23:05
Profil : En questionnement
Test : NON

Re: Le chamanisme

Message par l'abeille » sam. 6 oct. 2018 01:14

Bonsoir,

Ce qui est dit ici me renvoie a beaucoup de choses , merci de vos échanges ...
Je crois comprendre batiste lorsqu'il évoque le neo-chamanisme occidental faisant fausse route par sa volonté de comprendre/ d'expliquer ...par la science .

Sur ce sujet, on peut lire les ouvrages de Jeremy Narby ( le serpent cosmique/intelligence dans la nature ). Je pense que les choses ne sont pas aussi antagonistes qu'elle peuvent le paraître, partout dans le monde les humains ressentent, vivent et créent des pratiques similaires sans qu'il ne s'agisse que d'imitations mal faites.
On échappe pas a sa culture, mais quelle est elle ?

un exemple : La prise d'hallucinogènes en France est souvent perçue comme étant d'un usage récréatif, a l'opposé d'un usage thérapeutique traditionnel chez le chamanisme. J'ai un peu de mal avec cette vision "vue de chez nous". ( je ne dis pas que le chamanisme c'est la prise de psychotropes systématique... )
C'est souvent en accord avec notre culture que nous allons trouver des réponses,thérapeutiques par exemple. comme tu le disais baptiste, "pas de peuple, pas de chaman"
,C'est quoi notre culture en France ? Vu du Finistère, moi qui me sens profondément de la Terre, ça me parait assez flou , les gens n'y parlent Français que depuis ... allez, 90 ans pour être large la "modernité" incarnée par le rationalisme scientifique a balayé des arts de vivre, détruit les paysans et les paysages...donc le peuple. Pourtant je crois qu'il y a des choses qui ont survécu. Des esprits, des idées, des façons d'habiter et d'être a sa place... des vieilles baraques en Pierre , des vieux chênes, des routes, des garennes, des champs.

Ce que je veux dire par là, c'est qu'en me référant à l'histoire, ou à la langue, je peux ressentir une écoute du monde sans recours a la science, au rationnel, Sans recours au sacro saint pack judéo-chrétien qui expliquerai pourquoi les français penseraient de telle manière et n'arriveraient pas a la cheville du savoir empirique des peuples traditionnels. ( Ouf je m'emballe...)
L'histoire fut perturbée au XXe siècle, mais je pense que l'esprit est toujours là . Le terme "néo" est peut être a oublier car le temps passe vite, et nous sommes tous le "néo" de quelqu'un...
Tiens, les teufeurs vieillissent ! qu'est ce qu'une free party? une transe , des danses collectives aux états de conscience modifiés, se déroulant souvent en extérieur....
avec des tambours électroniques ! Il y a une certaine catharsis...

Pour ma part j'essaye au maximum ne pas imposer aux autres mes croyances. Ca m'évite de me paumer dans le "new age" .
je me suis longtemps baladé tout seul en slip. Pas confiance avec les conducteurs de camion safari y'a déjà eu un accident. Maintenant je me promène moins qu'avant, et mieux habillé aussi.

Avatar du membre
baptiste
Messages : 531
Enregistré le : mar. 22 mars 2016 23:38
Profil : Diagnostic +
Test : WISC

Re: Le chamanisme

Message par baptiste » mer. 17 oct. 2018 15:33

Contenu caché
Vous devez être inscrit et connecté sur ce forum pour voir le contenu caché.


Pour répondre à quelques questions avec beaucoup de retard... désolé

@Dark Vadrouille chacun à sa manière de voyager. Personnellement le voyage ressemble beaucoup à un reve éveillé mais en ayant conscience de son corps. On peut "se réveiller" quand on le souhaite, interagir dans le voyage mais pas faire n'importe quoi. Par exemple si tu croise un ours tu peux essayer de discuter avec mais pas decider de l'habiller avec un tutu rose. D'une même manière si tu est dans un lieu tu ne peux pas décider d'en changer.

Après pour la question du corps c'est assez compliqué dans le voyage comme dans un rêve le corps n'est pas sujet aux mêmes lois que dans la réalité. Tu peux par exemple voler ou respirer dans l'eau.
Par contre dans le sens inverse j'ai une manière de voyager très physique (c'est apparament assez rare) par exemple si je me fais tabasser par un ours (par exemple parce que j'ai voulu lui passer un tutu rose) je vais ressentir physiquement la douleur dans le monde réel. Souvent atténuée mais quand même la
A cause de mon mode de vie mon accès internet est sporadique donc pas de panique

Avatar du membre
Dark Vadrouille
Messages : 535
Enregistré le : sam. 7 avr. 2018 14:27
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9301
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Âge : 32

Re: Le chamanisme

Message par Dark Vadrouille » mer. 17 oct. 2018 16:19

@baptiste Merci pour ton retour intéressant. Il y a je trouve beaucoup similitudes aux rêves lucides et surtout aux rêves éveillés.
Quand tu parles de ressentir les douleurs, c'est durant le voyage ou après que tu sois revenu à toi ?

Dans mes rêves lucides, je demande aux gens ce qu'ils représentent pour moi, et pour le moment la réponse est : rien ^^
Mon but étant d'entrer en communication avec mon subconscient.

Avatar du membre
baptiste
Messages : 531
Enregistré le : mar. 22 mars 2016 23:38
Profil : Diagnostic +
Test : WISC

Re: Le chamanisme

Message par baptiste » mer. 17 oct. 2018 16:23

Je ressent les douleurs essentiellement durant le voyage, mais certaines perdurent quelques heures après
A cause de mon mode de vie mon accès internet est sporadique donc pas de panique

Avatar du membre
Dark Vadrouille
Messages : 535
Enregistré le : sam. 7 avr. 2018 14:27
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9301
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Âge : 32

Re: Le chamanisme

Message par Dark Vadrouille » jeu. 18 oct. 2018 15:33

Ça doit être déroutant ?

Avatar du membre
baptiste
Messages : 531
Enregistré le : mar. 22 mars 2016 23:38
Profil : Diagnostic +
Test : WISC

Re: Le chamanisme

Message par baptiste » jeu. 18 oct. 2018 15:58

Les voyages d'une manière générale sont déroutants, d'une part parce que la sensation est assez étrange mais aussi parce que l'on vois presque jamais ce qu'on s'attend à voir.

Les voyages (les miens en tout cas) sont souvent extraordinaires, surtout quand on commence à aller plus loin et à approfondir certaines choses, et à faire dépasser le voyage dans sa vie "normale"
A cause de mon mode de vie mon accès internet est sporadique donc pas de panique

Avatar du membre
Dark Vadrouille
Messages : 535
Enregistré le : sam. 7 avr. 2018 14:27
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9301
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Âge : 32

Re: Le chamanisme

Message par Dark Vadrouille » jeu. 18 oct. 2018 18:21

Je trouve ça hyper intéressant et pourtant je ne suis pas un fan de spiritualité, mais je me dis ça doit être top à explorer.

Répondre