Le chamanisme

Avatar du membre
Grabote
Messages : 3161
Enregistré le : mar. 16 sept. 2014 20:08
Présentation : *
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : dans un village
Âge : 49

Re: Le chamanisme

Message par Grabote » ven. 16 févr. 2018 09:33

Quoi ? tu es donc chaman toi même Baptiste ?
Je fais un peu de hors sujet, désolée, mais se présente tout naturellement un sujet sur lequel j'aimerai bien partager.
Je m'astreins aussi à ne rien proposer comme aide tant qu'il n'y a pas de demande explicite ( je ne suis pas chaman enfin pas que je sache :lol: ) mais le fait est qu'on vient souvent chercher de l'écoute, de la réassurance, des conseils, des retours auprès de moi.
Je dois sans cesse faire attention pour ne pas répondre aux demandes implicites que je perçois. D'autant plus que j'ai été "dressée" à jouer ce rôle de "répondre aux demandes implicites".
Je constate qu'il est plutôt rare de voir des personnes conscientes de leurs besoins et capables d'expliciter clairement une demande.
Du coup, pour celles qui tournent autour ou qui te demandent de deviner, ou qui sont inconscientes, tu ne fais rien ? Tu ne les aides pas à formuler ? Tu ne leur explique pas qu'il faut faire une demande explicite ?
"...un peu partout, tout le monde s'entretue, c'est pas gai, mais d'autres s'entrevivent, je vais les retrouver" Jacques Prevert

Avatar du membre
Louise
Messages : 1087
Enregistré le : mer. 28 mars 2012 07:43
Présentation : Si vous avez une petite heure devant vous...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Somewhere over the rainbow
Âge : 40
Contact :

Re: Le chamanisme

Message par Louise » ven. 16 févr. 2018 09:43

En fait si je peux me permettre un avis personnel le fait de chercher à comprendre comment ça fonctionne est intimement lié au néo chamanisme occidental et rejoins ce qu'on disais sur les pseudo sciences.
Ah moi par exemple le fait de chercher à comprendre "mécaniquement" est bien bien ancré hein ^^ (je fatigue beaucoup mes proches, des fois je me dis je suis comme ces mômes de 3 ans avec leurs : "pourquoiiii?"). J'admets et assume aussi totalement être profondément hermétique à l'aspect spirituel/religieux de la chose, et donc dans une optique très psychobiologique (mais c'est un peu mon domaine d'intérêt!). Je suppose qu'on peut considérer le chamanisme par bien d'autres aspects (et ils sont peut être autant ou plus pertinents pour le définir/représenter) : sociaux, ethnologiques, et... culturel (d'ailleurs, si quelqu'un veut développer ces aspects?). Quelle que soit la démarche de la personne extérieure (j'entends qui n'a pas grandi dans ce bain culturel), même scientifique, je trouve difficile en effet de ne pas être ethnocentrée. (un peu comme en voyage, on reste toujours un touriste, pas un habitant...) Peut être que cette approche (uniquement psychobiologique) passe en effet totalement à côté de la chose, ou que de toute façon on passe à côté si on n'expérimente pas directement. Mais c'est pas grave hein (pour moi).

Comme j'évolue pas mal dans les milieux gaucho-bobo-alternatifs comme diraient ceux de l'autre côté (appellations réductrices et merdiques, mais on voit de suite bien l'ambiance), je croise pas mal de gens qui sont dans une démarche écologique teintée de démarche spirituelle, et qui donc peuvent être à fond dans ce "néo-chamanisme". (pas de condescendance de ma part, juste ça me cause pas du tout! et du fois c'est difficile de coordonner des actions ou des messages à faire passer).
Du coup, j'avais vu passer en effet quelques études de cette Corinne Sombrun (au passage, merci O'rêve, je n'arrivais pas à remettre la main sur son nom/site, et super coul, il y a eu des études publiées, en effet, sur les modifications d'états de conscience, youpi!).
baptiste a écrit :Le fait de participer à des études voir d'en commanditer indique que la personne est dans une optique de justification ou de rationalisation de la pratique et donc sur le mauvais chemin. Puisque c'est assimilable à de la publicité.
Pourtant elle écrit bien noir sur blanc sur son site, en gras : "Elle ne fait aucune formation ni consultation d’ordre chamanique, pour se consacrer à des recherches scientifiques sur les Etats Modifiés de Conscience.". Ou alors c'est moi qui n'ai peut être pas compris ce que tu voulais dire?
Je te lis et ton expérience m'intrigue, dans quel but as tu fais cette danse? tu as été dans un état de hypnose mais tu ne sais pas ce qui s'est passer dans la salle où tu étais? est ce que le professeur chantait?
J'espère que mes questions ne te perturbe pas, je ne juge pas, j'essaye de comprendre :)
Dans mes temps libres, j'apprends et je transmets à ma petite échelle des danses traditionnelles (indiennes, polynésiennes, orientales, ...). C'était un stage que mon asso organisait. La prof ne chantait pas non, pour le zaar, il y a une musique spécifique, à 2 temps, uniquement à percussion, très lancinante, qui accélère. Et pour les tours.. eh bien je ne me souviens plus!! mais je pense que oui on dansait en musique.

Avatar du membre
Louise
Messages : 1087
Enregistré le : mer. 28 mars 2012 07:43
Présentation : Si vous avez une petite heure devant vous...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Somewhere over the rainbow
Âge : 40
Contact :

Re: Le chamanisme

Message par Louise » ven. 16 févr. 2018 09:49

Hors-sujet
Grabote a écrit :
ven. 16 févr. 2018 09:33
Je dois sans cesse faire attention pour ne pas répondre aux demandes implicites que je perçois. D'autant plus que j'ai été "dressée" à jouer ce rôle de "répondre aux demandes implicites".
Le drame de ma vie. Percevant presque instantanément les signaux, émotions et les implicites des gens, n'ayant aucun problème à les décoder (si vous voulez vous amuser, faites le test de la lecture des émotions dans les yeux : http://www.psychomedia.qc.ca/tests/lect ... s-les-yeux ) je ne sais JAMAIS (et c'est je pense ma principale source de difficultés relationnelles, quand je ne connais pas une personne) à quoi je dois répondre : à sa demande/émotion explicite, ou à sa demande/émotion implicite (dont elle même n'est pas toujours consciente, et sur laquelle je peux de plus me tromper). Une réponse est inefficace, l'autre est je trouve un peu intrusive... Du coup j'ai tout un dialogue intérieur interrogatif qui se met en place au cours d'une discussion, c'est hyper parasitant, et je donne toujours l'impression d'hésiter quand je réponds (ce qui est le cas!) , je dois passer pour une débile :drunk:

Zouky

Re: Le chamanisme

Message par Zouky » ven. 16 févr. 2018 16:56

baptiste a écrit :
ven. 16 févr. 2018 07:46
En fait si je peux me permettre un avis personnel le fait de chercher à comprendre comment ça fonctionne est intimement lié au néo chamanisme occidental et rejoins ce qu'on disais sur les pseudo sciences.
Le fait de participer à des études voir d'en commanditer indique que la personne est dans une optique de justification ou de rationalisation de la pratique et donc sur le mauvais chemin. Puisque c'est assimilable à de la publicité.
Pour moi, le fait de chercher à comprendre et aussi liée à de la curiosité de la chose, je ne vois pas où est la justification la dedans. Je rejoins louise sur le fait de comprendre comme les enfants, ca montre un certain intérêt pour le sujet en soi.

Donc, si j'ai bien compris le chamanisme guérit une sorte de mal être intérieure c'est bien ça? et la danse en trans ou ce qui peut en être liée aide la personne à en guérir?

Enfin, le fait que je sois septique ne veux pas dire que je n'y crois pas au mystique de la chose mais ma crainte est de savoir quelle en serait le but est ce que l'inconscient qui se guérir par lui même comme dans les pratiques de Reiki ou plutôt à avoir accès a un savoir qui nous est pas accessible (hors trans) pour se guerir?

Avatar du membre
baptiste
Messages : 395
Enregistré le : mar. 22 mars 2016 23:38
Profil : Diagnostic +
Test : WISC

Re: Le chamanisme

Message par baptiste » sam. 24 févr. 2018 09:10

Grabote a écrit :
ven. 16 févr. 2018 09:33
Quoi ? tu es donc chaman toi même Baptiste ?
Je fais un peu de hors sujet, désolée, mais se présente tout naturellement un sujet sur lequel j'aimerai bien partager.
Je m'astreins aussi à ne rien proposer comme aide tant qu'il n'y a pas de demande explicite ( je ne suis pas chaman enfin pas que je sache :lol: ) mais le fait est qu'on vient souvent chercher de l'écoute, de la réassurance, des conseils, des retours auprès de moi.
Je dois sans cesse faire attention pour ne pas répondre aux demandes implicites que je perçois. D'autant plus que j'ai été "dressée" à jouer ce rôle de "répondre aux demandes implicites".
Je constate qu'il est plutôt rare de voir des personnes conscientes de leurs besoins et capables d'expliciter clairement une demande.
Du coup, pour celles qui tournent autour ou qui te demandent de deviner, ou qui sont inconscientes, tu ne fais rien ? Tu ne les aides pas à formuler ? Tu ne leur explique pas qu'il faut faire une demande explicite ?
Désolé pour le retard de réponse.

Je ne suis pas chaman et ce pour plusieurs raisons :
- la première est que si on considère l'aspect traditionaliste de la chose, le chaman est lié au peuple qui l'a élu/choisi pour ses capacités à le guider/le soigner. Pas de peuple pas de chaman.
-la seconde c'est que si l'on considère l'aspect néo chamanisme occidental, le mot chaman regroupe tout un tas de pratique douteuses. Par exemple un mec qui colle ses patients sous LSD sous prétexte de les faire voyager (et sans les prévenir) ou le mec qui prétend guérir le cancer pour 50000€ le traitement, peuvent eux aussi s'appeler chaman. Et je ne veux rien à faire avec ces gens là.
- et enfin tout les shamans traditionnels (qu'ils soient shamans sibérien, homme médecine amérindien...) On passé des années à se former à plein temps (chez les lakotas il y a un minimum de 16ans par exemple). Et par respect pour eux je ne peut pas m'appeler chaman même si ça fais plis de dix ans que je pratique.

Pour ce qui est de la demande pour les soins. Comme je le disais d'une part je ne suis pas chaman, je n'ai aucune légitimité pour proposer un soin à quelqu'un qui ne me sollicite pas. Même si je saurais le soigner. Un peu sur le même principe, j'ai une formation de premier secours c'est pas pour autan que je proposerais aux blessés d'un accident de la route de les soigner moi même.
Ensuite je considère que la demande de soin est partie intégrante de la guérison. Tout est lié donc les personnes qui on besoin des soins que je peux leur prodiguer seront attirées par moi. Et le fait d'oser demander un soin est déjà un pas vers la guérison.
De la même manière quand on me demande un soin la première question que je pose (en laissant les gens le temps d'y reflechir)est "est ce que tu veux guérir". Ça parais con comme ça mais il arrive que la réponse soit non.
Pour des raisons qui leur appartiennent et qui sont probablement juste pour eux, certaines personnes se sentent bien dans leur état de malade (physique ou spirituel) et il ne m'appartient pas d'aller à l'encontre de leur souhait.

Pour ceux qui me demande ce que le chamanisme peut soigner : à peu près tout, c'est vraiment le couteau suisse de la spiritualité.

Tu à perdu tes clefs ? Chamanisme.
Tu veux soigner ton acné ? Chamanisme.
Tu veux aider ton deuil ? Chamanisme...

Je caricature un peu mais c'est à peu près ça.

Attention comme je l'ai dit le chamanisme ne remplace pas la médecine physique, elle n'en est que le complément.
J'ai ainsi une très bonne amie qui à une tumeur inoperable au cerveau. Le chamanisme l'aide à mieux tolérer sa chimio, peut être à faire réduire un peu sa tumeur (vu que c'est elle qui à les meilleurs résultats de son groupe) mais on ne prétend pas lui guérir son cancer tout seul.

Il y à une chose qu'il faut bien distinguer avec le chamanisme c'est la différence entre ce que l'on veut et ce qui est juste.
Ainsi par exemple on viens parfois soigner quelque chose et c'est autre chose qui est soigné.
Pour faire un exemple con : imaginons que je fasse un voyage pour retrouver mes clefs de voitures et bien peut être que je vais être soigné de ma rage de dents qui m'empêche de me concentrer.

Les esprits soignent ce qui doit être soigné indépendamment de ce qu'on voudrais soigner.

Pour vous donner un exemple véridique que j'ai moi même vécu. Il y a quelques années j'ai participé à une cérémonie de guérison pour une amie. Au milieu de la cérémonie on est dérangé par la sonnette de la porte. Le réparateur de téléphone qu'elle attendais depuis plusieurs jours à décidé de passer juste à ce moment là.
On en a beaucoup rigolé (on rigolé beaucoup en chamanisme d'une manière générale). Surtout que le lendemain elle a reçu un coup de téléphone important qu'elle attendais depuis longtemps.

Les esprits ont parfois un humour bizarre
A cause de mon mode de vie mon accès internet est sporadique donc pas de panique

Répondre