La Réunion, intensément diverse

Avatar du membre
Za
Messages : 2942
Enregistré le : lun. 15 avr. 2013 12:25
Présentation : C'était moi...
Profil : Diagnostic +
Test : WISC

Re: La Réunion, intensément diverse

Message par Za » lun. 31 mars 2014 09:23

... à la cuisine !

Comme je vous le disais plus haut, ici, impossible de faire l'impasse sur la culture culinaire.
Voilà une caractéristique que la Réunion partage avec la métropole : l'amour de la bouffe !!!
Et la cuisine réussit l'exploit d'être à la fois très métissée bien sûr, mais aussi très codifiée.

Réunissant des habitudes et des produits africains, indiens, métropolitains et asiatiques, le repas tourne généralement autour d'un plat unique agrémenté de plusieurs accompagnements. Tout est servi en même temps. Pas d'entrée, ni de dessert, même si bien sûr ces habitudes deviennent plus courantes, surtout dans les restaurants.

On cuisine principalement à la "marmite", mais aussi au wok, très peu au four.
On utilise par contre parfois le four chinois (qui contient de l'eau) ou encore le boucan, pour préparer certaines spécialités de viandes.

Il faut noter que les créoles apprécient de pouvoir construire leur cuisine dehors quand cela est possible : ça évite chaleur, odeur et graisse dans la maison. Dans ce cas il prévoient généralement un foyer pour pouvoir cuisiner au feu de bois. L'utilisation du gaz et de l'électricité reste assez récente, surtout dans les familles modestes (années 80).

Un petit inventaire du "matériel" de base pour cuisiner créole :
Image
Des marmites, quelques épices et légumes de base... les petits machins verts sont des grappes de poivre, en général on l'utilise plutôt noir (donc séché) mais là je venais de le cueillir ! Quand aux vannes (paniers plats), elles servaient autrefois à trier le riz. Aujourd'hui on l'achète déjà tout trié, mais les vannes restent pratiques pour préparer les légumes, et on en trouve dans toutes les cuisines. Peut-être aussi parce que c'est joli !
Le pilon (c'est ainsi qu'on appelle le mortier, et le pilon s'appelle calou) est un élément capital. Il paraît qu'un Réunionnais emporte toujours son pilon s'il quitte la Réunion ! :D Il sert principalement à piler ensemble ail, gingembre, poivre et sel pour obtenir la pâte qui parfume le cari (Aaaaaah j'en ai l'eau à la bouche !!). Mais aussi à moudre toutes sortes d'épices. Et il est en forcément en pierre, hein, faut pas déconner, ça doit être efficace ! Vous connaissez la tradition débile qui veut qu'une femme qui sait tourner convenablement la salade soit "bonne à marier" ? Ben ici, l'équivalent est de savoir convenablement "krazer-piler".


Les éléments du repas
Le riz : c'est la céréale de base ici, pourtant entièrement importée. On le retrouvera quasi-systématiquement, sauf dans le cas d'un sauté mines (nouilles chinoises), et en bien plus grande quantité qu'on le consomme en Occident. Au point que pour désigner l'assiettée, on parle de "gazon d'riz" : avant toute chose, on sert le riz, qui va tapisser le fond de l'assiette. Et le geste tout entier est codifié, oui oui !
Chacun possède à la maison son cuiseur à riz électrique, qui permet de se concentrer sur la confection des autres plats.

Le grain : par dessus le gazon de riz, on verse les grains : haricots, pois, lentilles... cuisinés en crème avec des épices spécifiques, ils vont "mouiller" le riz.
Image
Riz, haricots rouges, cari poulet et rougail tomate.

Le cari (ou carri, ou carry) : ce nom désigne globalement le plat cuisiné, qu'on sert par-dessus. En général il peut s'agir :
-D'un réel cari : la star de la cuisine réunionnaise. Il s'agit d'une viande ou d'un poisson (mais parfois simplement de tubercules ou autres légumes) cuit en sauce : l'ingrédient est revenu à la marmite puis cuit à l'étouffée avec oignons, ail, gingembre, poivre, un peu de tomate et surtout du curcuma. Le plus connu est le cari poulet, mais les caris poisson sont également fort appréciés.

-D'un civet : toujours à la marmite, c'est une préparation un peu plus sèche et plus forte, avec beaucoup de thym, plutôt réservée aux viandes "de caractère" : coq, tangue, cerf...

-D'un massalé : toujours un peu dans la même veine, le massalé tire son nom du mélange d'épices indien très parfumé qui l'agrémente. On peut acheter le mélange massalé tout fait ou bien le préparer au pilon en se procurant les différentes épices qui le composent. Il se fait à base de poulet, porc, cabri (comprenez chèvre voire bouc !)... ou tout simplement de légumes.

-D'un rougail : pas toujours facile de faire la différence avec le cari ! Mais pas d'ail ni de gingembre, ni de curcuma dans le rougail. Une fois la viande revenue avec les oignons, on ajoute quelques tomates, parfois certains légumes qui peuvent être l'élément central (ti'jacques, baba-figue...), et généralement du piment. On cuit à découvert dans la marmite. Le rougail se prête bien aux aliments déjà transformés : saucisses, boucané (lard fumé), morue... mais aussi aux larves de guêpes !! Le plus célèbre est le rougail saucisses. Attention, il ne faut pas confondre avec le rougail d'accompagnement !

-D'un sauté : à la chinoise, au wok. Généralement il est composé d'un émincé de viande et d'un assortiment de légumes.

Le rougail (d'accompagnement) : c'est une préparation crue, qui oscille entre salade et condiment, à partir d'un légume (tomate...) ou d'un fruit vert (mangue...), voire de dakatine (beurre de cacahuète!) agrémenté d'oignons, parfois d'herbes, de gingembre, de combava... le tout haché fin, parfois écrasé au pilon. Il est pimenté, voire TRES pimenté, mais on en fait aussi des versions sans piment pour les enfants... et les zoreils !

Les brèdes : elles se font de plus en plus rares sur les tables réunionnaises, dommage. Les snacks qui proposent des caris n'en font pas, alors que tout le reste est proposé.
Le mot "brède" désigne tout légume-feuille qu'on mange cuit (dont les feuilles de certains légumes et quelques mauvaises herbes !). En France, ce serait les épinards, les blettes, l'oseille... Les brèdes se préparent à la marmite, plus ou moins hachées, souvent en bouillon, parfois en sauté au wok. Elles sont classiquement agrémentées d'oignon, d'ail, de gingembre et de poivre. Il en existe de nombreuses variétés (brèdes chouchou, brèdes chou de chine, brèdes manioc, brèdes songe, brèdes patate...).
Image
Vous l'aurez compris, le repas créole traditionnel est à la base complet et équilibré.

A côté de l'habitude du plat unique, on ne crache pas sur l'apéro ! Et on trouve une ribambelle d’amuse-bouche dans la cuisine créole. On peut facilement les acheter dans les snacks, voire sur le bord de la route. Les principaux :
-les samoussas, nems, piments farcis...
-les bouchons, raviolis à la chinoise cuits à la vapeur et farcis de chair à saucisse ou de viande de poulet
-les sarcives (viande "laquée" et rôtie à la chinoise)
-les achards (qui servent aussi parfois de rougail)
-des croquettes et boulettes diverses, à base de farines variés ou de tubercules cuits, dont les fameux bonbons-piments.
Image
Bouchons, samoussas et bonbons-piment

Quand au sucré, on le mange plutôt en en-cas. On fabrique des gâteaux à base des différents tubercules (gâteau-patate [douce], gâteau-manioc, gâteau-patate-chouchou, etc.), des beignets...
L'extraordinaire gâteau-cambarre mauve :
► Afficher le texte
...mais aussi des "bonbons", qui sont en fait de petits gâteaux en général très sucrés, ou encore des fruits confits (notamment le tamarin).

La consommation de sucre est d'ailleurs un réel problème ici. Les sodas, fabriqués sur place, sont ignominieusement sucrés (le coca métro c'est de la tisane à côté du coca réunionnais !), et beaucoup trop courants à la consommation - il faut dire que ça crée assez vite une dépendance à de tels taux.
La malbouffe a aussi fait son apparition et les fast-foods, M le maudit et ses amis, fleurissent sur l'île depuis une petite vingtaine d'années.
Le repas habituel à l'extérieur reste la barquette de carri achetée au snack (5 à 6€, et je fais 2 repas dessus !), mais les sandwichs sont de plus en plus populaires, et ici le sandwich ça rigole pas...
► Afficher le texte
Résultat : obésité, diabète, hypertension et problèmes cardiaques sont surreprésentés. Il se peut qu'il existe une fragilité génétique à ces maladies dans la population, mais franchement la prévention est largement insuffisante et je suis consternée par le nombre de personnes jeunes victimes d'AVC... :(

Pour ne pas finir sur cette touche pas très réjouissante, si vous voulez vous mettre à la cuisine réunionnaise (la vraie !), je vous invite à faire un tour sur le site de feu le génialissime Christian Antou, grand chef réunionnais : Goutanou
Ou bien, si vous voulez surtout exciter les papilles de vos yeux, la page facebook "Koi i mange zordi ?"

Bon apéti a zot' !
J'ai mis mon képi dans la cage
et je suis sorti avec l'oiseau sur la tête...
J. Prévert

Avatar du membre
galou
Gateau d'Artifice
Messages : 2160
Enregistré le : ven. 29 mars 2013 18:47
Présentation : courage, elle est courte :-p
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 34

Re: La Réunion, intensément diverse

Message par galou » lun. 31 mars 2014 12:52

Merci beaucoup pour ce voyage culinaire !!! Miam !!!
Par contre, en tant que Zoreil, j'aurai quand même une question : tu as écrit qu'il n'y avait pas de gingembre ni d'ail dans le rougail saucisses, mais j'ai une recette qui en contient... Je l'ai cuisiné l'autre jour et un collègue réunionnais m'a dit qu'il avait l'impression d'être là-bas???? Alors, je ne cuisine pas le vrai rougail, c'est ça ? Ou y a-til plusieurs versions ?
"Si je devais résumer ma vie aujourd’hui avec vous, je dirais que c’est d’abord des rencontres. Des gens qui m’ont tendu la main [...] je chante la vie, je danse la vie!"

Avatar du membre
Za
Messages : 2942
Enregistré le : lun. 15 avr. 2013 12:25
Présentation : C'était moi...
Profil : Diagnostic +
Test : WISC

Re: La Réunion, intensément diverse

Message par Za » mar. 1 avr. 2014 05:54

galou a écrit :tu as écrit qu'il n'y avait pas de gingembre ni d'ail dans le rougail saucisses, mais j'ai une recette qui en contient... Je l'ai cuisiné l'autre jour et un collègue réunionnais m'a dit qu'il avait l'impression d'être là-bas???? Alors, je ne cuisine pas le vrai rougail, c'est ça ? Ou y a-t-il plusieurs versions ?
Alors... c'est ce qu'on appelle une question polémique !! :D
Après avoir lu ton message, j'ai fait un tour sur Internet, et j'ai vu qu'un bon nombre de recettes de rougail-saucisses contenait ail, gingembre, parfois thym et même curcuma...
... Christian Antou doit se retourner dans sa tombe !!!

Bilan de ma petite enquête : traditionnellement, ni ail ni gingembre. Certains ajoutent de l'ail, mais les puristes grincent des dents ; et pour le gingembre c'est clairement non. Par contre, il suffit d'ajouter à ta recette une pincée de curcuma et tu obtiens un cari-saucisses, plat tout à fait homologué, et effectivement délicieux !

Comme je le disais, ce n'est pas toujours facile de faire la part des choses entre cari et rougail, enfin, de l'extérieur...
Les créoles te diront qu'ils se retrouvent totalement dans les méandres de leurs dénominations - pourtant ça arrive assez souvent qu'ils se contredisent, mais chut !
Il y a quelque temps, une participante à l'émission "un dîner presque parfait" avait proposé un repas créole réunionnais, et avait fait l'erreur de cuisiner un cari saucisses sous le nom "rougail" (je crois). En plus elle avait servi des boulettes-morue en les appelant accras... :corde Les internautes réunionnais se sont déchaînés sur elle pendant des jours !!
J'ai mis mon képi dans la cage
et je suis sorti avec l'oiseau sur la tête...
J. Prévert

Avatar du membre
galou
Gateau d'Artifice
Messages : 2160
Enregistré le : ven. 29 mars 2013 18:47
Présentation : courage, elle est courte :-p
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 34

Re: La Réunion, intensément diverse

Message par galou » mar. 1 avr. 2014 06:24

Bon ben je mettrai du curcuma la prochaine fois alors, comme ça on éteint de suite la polémique :rofl: Par contre, je mettrai moins de tomates, parce que je risque de ne pas retrouver la couleur jaune du cari... :think:
Merci beaucoup pour ces précisions, et vraiment, c'est super sympa de nous faire tous ces topos sur ton île merveilleuse ;)
"Si je devais résumer ma vie aujourd’hui avec vous, je dirais que c’est d’abord des rencontres. Des gens qui m’ont tendu la main [...] je chante la vie, je danse la vie!"

Avatar du membre
Dok
Messages : 959
Enregistré le : sam. 23 nov. 2013 20:39
Présentation : 44 minutes...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: La Réunion, intensément diverse

Message par Dok » mar. 1 avr. 2014 14:48

galou a écrit :contre, je mettrai
Salut *Za*,
*Za* a écrit :Mais bon, vous voyez à travers mon filtre, hein
C'est à moitié vrai bien qu'en partie faux mais quel vent de fraîcheur tu nous amènes. Je me sens tout revigoré et plus instruit.

A te lire, je me rends compte combien mon regard sur mon environnement proche a perdu de sa saveur et qu'il est urgent de chausser de nouvelles lunettes pour l'admirer à nouveau. Pour être plus juste, je dirais que nous sommes encore aptes à percevoir la beauté de la routine (les campagnes que je traverse chaque jour par exemple) mais que nous ne la partageons plus vraiment. Tu nous livres là, implicitement (quoique...l'idée d'un topic sur ce thème en est certaienement imprégnée) un beau message.

Ne t'arrête surtout pas ;) :clap:

Avatar du membre
Za
Messages : 2942
Enregistré le : lun. 15 avr. 2013 12:25
Présentation : C'était moi...
Profil : Diagnostic +
Test : WISC

Re: La Réunion, intensément diverse

Message par Za » mer. 2 avr. 2014 09:45

Korydween a écrit :Et les zattes je dirais les deux machins rouges en bas de chaque côté, mais ceux sans pointes vertes.
J'avais oublié de répondre !! en fait, les zattes sont bien les deux espèces d’œufs de tatou verts. Les roses sont les pitayas (fruit du dragon), les goyaves sont les petites boules jaunes qui ne payent pas de mine. Pour le reste t'avais tout juste !!
Cad a écrit :C'est à moitié vrai bien qu'en partie faux
Euh... c'est-à-dire ??? Je ne vois absolument pas où tu veux en venir ! :D

A part cela, tu as raison, j'aime chanter les louanges des lieux que j'habite - ou que je traverse - tout simplement parce que ça se fait sans cesse tout seul dans ma tête. Et j'aime aussi qu'on me les chante !
Habituellement, je ne partage pas...
Contenu caché
Vous devez être inscrit et connecté sur ce forum pour voir le contenu caché.

La Réunion a l'avantage d'être exotique et d'exciter un peu plus de curiosité !

Mais c'est vrai : finalement, tout endroit pourrait se prêter au jeu.
J'ai mis mon képi dans la cage
et je suis sorti avec l'oiseau sur la tête...
J. Prévert

Avatar du membre
madeleine
Ninja Traductor
Messages : 3454
Enregistré le : jeu. 9 janv. 2014 10:16
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t4411.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : clermont-ferrand
Âge : 51

Re: La Réunion, intensément diverse

Message par madeleine » mer. 2 avr. 2014 12:44

Et je suis tellement d'accord avec ta dernière phrase, *Za*, que je crois que je vais tenter à mon modeste niveau un post amoureux du Puy-de-Dôme. J'ai aimé tous les endroits où m'a entraîné mon nomadisme naturel mais c'est le premier où je m'installe ...
le chemin est long et la pente est rude, oui, mais le mieux, c'est le chemin, parce que l'arrivée, c'est la même pour tout le monde... Aooouuuh yeaah...
avec l'aimable autorisation de P.Kirool

Avatar du membre
Kayeza
Galette de Riz
Messages : 4708
Enregistré le : mar. 25 oct. 2011 17:46
Présentation : C'est qui, déjà ?
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : ... et à l'oeil !
Âge : 39
Contact :

Re: La Réunion, intensément diverse

Message par Kayeza » jeu. 3 avr. 2014 10:02

Oh oui, madeleine, même que je tâcherai d'apporter ma petite contribution. J'ai adoré vivre là-bas :-)
"Our life is not our own - from womb to tomb we are bound to others." Cloud Atlas

Avatar du membre
Za
Messages : 2942
Enregistré le : lun. 15 avr. 2013 12:25
Présentation : C'était moi...
Profil : Diagnostic +
Test : WISC

Re: La Réunion, intensément diverse

Message par Za » jeu. 3 avr. 2014 10:11

J'ai hâte de lire tout ça ! :clap:
J'ai mis mon képi dans la cage
et je suis sorti avec l'oiseau sur la tête...
J. Prévert

Avatar du membre
Tatou
Tatouceinture
Messages : 707
Enregistré le : jeu. 13 sept. 2012 11:37
Présentation : Cliquance
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : À l'avant, à l'arrière.
Âge : 45

Re: La Réunion, intensément diverse

Message par Tatou » jeu. 3 avr. 2014 12:54

Ce mélange de cultures gastronomiques… Les herbes de l'Asie, les épices indiennes… Proprement excellent ton fil *Za*, j'en salive :inlove:

Avatar du membre
Za
Messages : 2942
Enregistré le : lun. 15 avr. 2013 12:25
Présentation : C'était moi...
Profil : Diagnostic +
Test : WISC

Re: La Réunion, intensément diverse

Message par Za » dim. 6 avr. 2014 13:36

J'ai pensé à toi, galou, hier, en écoutant Freedom dans la voiture...
... c'est le moment de faire une petite parenthèse sur cette radio locale :
Image
En effet, Radio Freedom fait indubitablement partie du paysage local. Fonctionnant quasi-exclusivement sur les appels des auditeurs, elle mobilise une grande part de l'audience réunionnaise...
... et est souvent surnommée "radio-ladi-lafé", comprenez "radio-commérages" ! J'avais oublié de vous préciser que c'est une des activités de prédilection des Réunionnais, le ladi-lafé... et sa variante la plus courante, le "moucatage", qui consiste à se moquer, à critiquer plus ou moins vertement, voire à traîner dans la boue ^^.
► Afficher le texte
Hier, j'ai allumé la radio en plein milieu d'un débat passionné. C'était une émission de cuisine, où chacun peut appeler pour partager ses recettes. (Globalement, on entend déjà assez souvent, à toute heure, et sur n'importe quelle chaîne locale, ce genre de conversation : "oui, j'appelle juste pour souhaiter une bonne journée à tout le monde, je suis à Bassin-Boeuf/Grand Anse/etc. pour un bon pique-nique, il fait un temps magnifique ! " "Bonjour Monsieur ! Ah, et qu'est-ce que vous avez cuisiné alors ?" "Oh, ben, un bon civet-coq !" "Ah oui ? C'est quoi votre recette pour le civet-coq ?" "Ben, vous prenez.....")
Apparemment, quelques minutes plus tôt, quelqu'un avait proposé sa recette de rougail-morue... avec de l'ail. Pauvre, pauvre animatrice....
Quelques extraits que j'ai essayé de garder dans un coin de ma tête :
► Afficher le texte
... et ça a duré pendant au moins 3/4 d'heure. Certains intervenants ont été coupés, ils devenaient agressifs...
J'ai mis mon képi dans la cage
et je suis sorti avec l'oiseau sur la tête...
J. Prévert

Avatar du membre
galou
Gateau d'Artifice
Messages : 2160
Enregistré le : ven. 29 mars 2013 18:47
Présentation : courage, elle est courte :-p
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 34

Re: La Réunion, intensément diverse

Message par galou » dim. 6 avr. 2014 16:53

Excellent !!!!
Bon ben, à l'avenir, je me garderai bien de reposer ce genre de questions... :tmi:
"Si je devais résumer ma vie aujourd’hui avec vous, je dirais que c’est d’abord des rencontres. Des gens qui m’ont tendu la main [...] je chante la vie, je danse la vie!"

Avatar du membre
madeleine
Ninja Traductor
Messages : 3454
Enregistré le : jeu. 9 janv. 2014 10:16
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t4411.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : clermont-ferrand
Âge : 51

Re: La Réunion, intensément diverse

Message par madeleine » lun. 7 avr. 2014 13:38

Pour tous ceux que *Za* a rendus amoureux de la Réunion un petit cadeau pour danser
[BBvideo 425,350]http://www.youtube.com/watch?v=O03wi_rh4FI[/BBvideo]
le chemin est long et la pente est rude, oui, mais le mieux, c'est le chemin, parce que l'arrivée, c'est la même pour tout le monde... Aooouuuh yeaah...
avec l'aimable autorisation de P.Kirool

Avatar du membre
Za
Messages : 2942
Enregistré le : lun. 15 avr. 2013 12:25
Présentation : C'était moi...
Profil : Diagnostic +
Test : WISC

Re: La Réunion, intensément diverse

Message par Za » lun. 26 mai 2014 08:30

Tiens, merci Madeleine, je l'avais vaguement entendue à la radio dans un demi-sommeil et je me demandais bien ce que cela pouvait être.
Vous remarquerez que même là, dans une chanson, ça parle de rougail-la-morue. L’île ne pouvait pas rester anglaise bien longtemps…

Je me lance à présent dans un défi d'un peu plus longue haleine : vous faire découvrir quelques sites remarquables de la Réunion.

Et pour commencer, laissez-moi vous compter les trois cirques...

[BBvideo 425,350]http://www.youtube.com/watch?v=1D5Sa2Yq-2g[/BBvideo]
Non ! Pas ceux-là !!

Je veux parler des trois feuilles de trèfle qui entourent le Piton des Neiges : Salazie, Cilaos et Mafate.
Image Quand on dit que la Réunion est la Mecque des randonneurs, c'est principalement là que tout se joue.
Construits par un savant mélange de volcanisme et d'érosion (spécial dédicace à alicesmartise : il se trouve que dans ce cas, c'est super compliqué, en fait), ce sont trois immenses caldeiras entourées de remparts vertigineux (de 1000 à 3000m).

Et l'intérieur n'est pas une simple cuvette : le paysage y a été admirablement façonné par le temps, le volcanisme et l'eau abondante, si bien que le résultat est à couper le souffle.
Mais ce n'est pas tout : chacun de ces trois cirques est différent, par son histoire, sa morphologie, sa végétation, son ses climats...

Un point commun, cependant ; ils ont tous trois été découverts et habités en premier par des esclaves fuyant les plantations des côtes (esclaves marrons), et sont devenus leurs bastions... pour des durées plus ou moins longues, car les chasseurs de marrons finirent par "vider les cirques" dans la première moitié du 18ème siècle.
Les noms des cirques et de nombreux autres sites montagneux sont d'ailleurs d'origine malgache, tranchant avec les "Saints" de la côte... Je reviendrai, un jour, sur l’histoire du marronnage.
Image

Voici donc un premier cirque...
J'ai mis mon képi dans la cage
et je suis sorti avec l'oiseau sur la tête...
J. Prévert

Avatar du membre
Za
Messages : 2942
Enregistré le : lun. 15 avr. 2013 12:25
Présentation : C'était moi...
Profil : Diagnostic +
Test : WISC

Les cirques : SALAZIE

Message par Za » lun. 26 mai 2014 08:35

Salazie
Le cirque des poètes


J'aurais pu aussi l'appeler " le cirque-jardin" ou "le cirque des Kokiris"Image... Son nom signifierait "bon campement" en malgache.

J'ai un petit faible pour ce cirque si vert, si paisible et accueillant. Cirque des poètes, parce que lieu de prédilection du poète réunionnais Auguste Lacaussade qui y est enterré, et parce que Baudelaire y aurait composé certains vers...
Et on les comprend.
Image

Comme tous les cirques, on y entre par un étroit défilé, ici particulièrement vertigineux, en suivant la Rivière du Mât. Du haut des remparts se déversent une multitude de cascades.
Image
La route est bordée de plantations de bananes, et débouche dans ce grand cirque où villages et îlets (= hameaux, prononcer "ilette") ont colonisé tous les petits plateaux disponibles, avec leurs jolis noms : Mare à Poule d'Eau, Mare à Citron, Bois de Pomme...
Malgré leur quasi-verticalité, les falaises qui bordent le cirque ont été recouvertes par la végétation, grâce à la généreuse pluviométrie du site. Beaucoup plus espacés que dans le défilé d'entrée, ils ont perdu leur sévérité et créent un cocon de verdure enchanteur.

Au centre, seul, s'élève le Piton d'Enchaing.
► Afficher le texte
Image
Salazie est avant tout une terre agricole, et le légume qui fait sa renommée est le chouchou, au point que, suivant la mode locale, s'y tient une fois par an l'élection de... Miss Chouchou.
Image
Oh yeah.

On y trouve aussi le magnifique village de Hell-Bourg, labellisé en tant que tel (« plus beau village de France »), et dont les anciennes cases créoles sont protégées.
Image

Mais que viennent faire ces élégantes habitations, avec leurs « guétalis » typiques des riches oisifs, dans l’univers des esclaves en fuite ?

En réalité, à partir de 1830 environ, des colons blancs plus ou moins désargentés commencent à s’installer à Salazie car le manque d’espace se fait sentir sur la côte. De plus, on y est relativement protégé des cyclones et la culture y est aisée… ce sont les « Yabs Chouchou » !

Ce n’est pas tout : le cirque est pourvu de sources aux propriétés remarquables, qui finissent par mener à la construction d’un établissement thermal. Salazie devient le lieu de villégiature des riches propriétaires ; on y vient faire trempette et respirer le bon air de la montagne.
C’est donc autour des thermes que se développe le village d’Hell-Bourg, qui est bien loin d’être un enfer (et d’ailleurs, son nom est d’origine germanique). Aujourd’hui les thermes sont à l’abandon, car la source a été détruite en 1948 par un cyclone...
Image
…mais le village est resté un haut lieu du tourisme.

Salazie est aussi le point de départ de magnifiques randonnées, sur les pitons alentours mais aussi pour accéder à l’est au cirque de Mafate, et au sud au plateau de la forêt primaire de Bébour-Bélouve, ainsi qu’au Piton des Neiges, bien entendu.

Une petite légende au sujet de Salazie : La mort du bandit Zitte
Le corps de ce bandit décapité repose au cimetière de Salazie, tandis que sa tête est restée à Saint-Denis où son identité fut prouvée. « Selon la légende, l’âme de Zitte est condamnée à errer et ne retrouvera pas le repos tant que sa tête ne sera pas réunie à son corps. La tombe de Zitte fait parfois l’objet de rituels nocturnes au cours desquels des « adorateurs » déposent un verre de rhum, des cigarettes et des cônes d’encens ».
Image

Voilà, la balade est finie ; vous pouvez remonter dans la voiture et repartir en direction de Saint-André/Bras-Panon, ou bien chausser vos godasses de montagne et partir à l'assaut des hauts vers de tout autres paysages...
Image
J'ai mis mon képi dans la cage
et je suis sorti avec l'oiseau sur la tête...
J. Prévert

Avatar du membre
Maithril
Messages : 522
Enregistré le : jeu. 15 mai 2014 21:05
Présentation : Ca, c'est vraiment moi
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Dans la forêt, à l'Est de Lutèce
Âge : 44

Re: La Réunion, intensément diverse

Message par Maithril » dim. 1 juin 2014 21:57

Bravo Za pour ce sujet qui me fait voyager depuis mon canapé. ;)
Je découvre avec plaisir les charmes de cette île, espérant un jour y mettre les pieds.
D'ailleurs, quelle est la meilleure saison pour venir à la Réunion?

Avatar du membre
Kayeza
Galette de Riz
Messages : 4708
Enregistré le : mar. 25 oct. 2011 17:46
Présentation : C'est qui, déjà ?
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : ... et à l'oeil !
Âge : 39
Contact :

Re: La Réunion, intensément diverse

Message par Kayeza » lun. 2 juin 2014 09:34

Ta dernière photo, avec les fougères arborescentes, me fait penser à notre rando depuis la Plaine des Cafres en direction du Piton de la Fournaise. Temps gris, très humide, du brouillard, et ces immenses fougères, sans parler des lichens et compagnie... L'impression d'avoir fait un retour dans le temps et de se retrouver au temps des dinosaures... Et le lendemain, toujours sous la pluie, la descente sur Cilaos, le soleil, les fleurs, la sérénité, un certain charme colonial... et pas grand chose qui se passe, pour notre plus grand bonheur et notre repos !
"Our life is not our own - from womb to tomb we are bound to others." Cloud Atlas

Avatar du membre
Za
Messages : 2942
Enregistré le : lun. 15 avr. 2013 12:25
Présentation : C'était moi...
Profil : Diagnostic +
Test : WISC

Re: La Réunion, intensément diverse

Message par Za » lun. 2 juin 2014 10:55

@Kayeza : tu veux dire en direction du Piton des Neiges, par le coteau des Kervéguen j'imagine ?... Haha ! Terrible celle-ci, je compatis, c'est l'une des plus boueuses de l'île, et vachement longue !!!

Il faut que je prévoie justement un petit intermède "climat", parce que c'est encore un domaine complexe ici...
En tout cas, Maithril, le maître mot c'est : Ne jamais venir ici entre Noël et fin mars !!!
► Afficher le texte
:D
J'ai mis mon képi dans la cage
et je suis sorti avec l'oiseau sur la tête...
J. Prévert

Avatar du membre
Kayeza
Galette de Riz
Messages : 4708
Enregistré le : mar. 25 oct. 2011 17:46
Présentation : C'est qui, déjà ?
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : ... et à l'oeil !
Âge : 39
Contact :

Re: La Réunion, intensément diverse

Message par Kayeza » lun. 2 juin 2014 11:05

Je ne sais plus exactement, l'idée était de faire le tour des trois cirques, mais la météo nous en a dissuadés. Et c'était début avril, donc ça colle avec ce que tu dis. Par moments, en suivant le GR (qui était le lit d'un cours d'eau...), nous avions de l'eau jusqu'à mi-cuisses. Ça aide à relativiser (momentanément...) les notions de confort :D
"Our life is not our own - from womb to tomb we are bound to others." Cloud Atlas

Avatar du membre
galou
Gateau d'Artifice
Messages : 2160
Enregistré le : ven. 29 mars 2013 18:47
Présentation : courage, elle est courte :-p
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 34

Re: La Réunion, intensément diverse

Message par galou » mar. 3 juin 2014 11:45

Merci *Za* ! Ton fil fait réellement rêver !
"Si je devais résumer ma vie aujourd’hui avec vous, je dirais que c’est d’abord des rencontres. Des gens qui m’ont tendu la main [...] je chante la vie, je danse la vie!"

Galedria
Messages : 12
Enregistré le : sam. 7 juin 2014 07:34
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : dans les méandres de mon esprit certainement... ou à la Réunion!

Re: La Réunion, intensément diverse

Message par Galedria » mar. 10 juin 2014 18:31

Tu rends magnifiquement justice et hommage à cette ile, qui m'accueille depuis quelques années maintenant. J'aime ton regard émerveillé sur le moindre détail, ça me rappelle mon sourire aux lèvres du matin en allant au boulot et en voyant les nuages monter doucement à l'assaut des remparts de Salazie!

Pour le coté musique, je pourrai peut-être apporter ma petite pierre, je suis raide dingue de maloya!
La suite, la suite!!

Avatar du membre
Za
Messages : 2942
Enregistré le : lun. 15 avr. 2013 12:25
Présentation : C'était moi...
Profil : Diagnostic +
Test : WISC

Re: La Réunion, intensément diverse

Message par Za » mer. 11 juin 2014 06:54

Super Galedria, ravie que ça te parle et t'inspire... j'accepterai volontiers ton aide au niveau musique, si tu as envie d'écrire sur le sujet ! car si le maloya me remue au plus profond de moi-même, pour l'instant, je n'y connais pas grand chose...
Donc n'hésite pas : poste ici quand tu le souhaites !! Tu pratiques aussi ? parce que dans ce cas, j'adorerais que tu éclaircisses le mystère des mouvements de poignet si particuliers qu'ont les bons joueurs de kayamb... ça me fascine !

Pour les nuages, et le cassé de la Rivière du Mât... je guette toujours cet endroit, que je trouve sublime, depuis la quatre-voies... jusqu'à présent, apparemment, Saint-Expédit m'a préservé des collisions diverses que cela pourrait entraîner !

Contenu caché
Vous devez être inscrit et connecté sur ce forum pour voir le contenu caché.
J'ai mis mon képi dans la cage
et je suis sorti avec l'oiseau sur la tête...
J. Prévert

Galedria
Messages : 12
Enregistré le : sam. 7 juin 2014 07:34
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : dans les méandres de mon esprit certainement... ou à la Réunion!

Re: La Réunion, intensément diverse

Message par Galedria » jeu. 12 juin 2014 09:41

*Za* a écrit :
Contenu caché
Vous devez être inscrit et connecté sur ce forum pour voir le contenu caché.
L'étau se resserre! on va finir par sortir de l'anonymat!!
*Za* a écrit : Donc n'hésite pas : poste ici quand tu le souhaites !! Tu pratiques aussi ? parce que dans ce cas, j'adorerais que tu éclaircisses le mystère des mouvements de poignet si particuliers qu'ont les bons joueurs de kayamb... ça me fascine !
Je pratique effectivement le maloya, j'ai même fait partie d'un groupe l'an dernier. Maintenant, je me consacre à d"autres styles, mais je continue à apprécier les kabars improvisés (concerts entre amis, au coin du feu). Pour le fameux mouvement de poignet, je ne te cache pas qu'il est plutôt dur à choper, il faut être extrêmement détendu des bras. On m'a appris que le kayamb ne se joue pas, il se danse en fait!
Petite vidéo pour ceux qui ne connaissent pas : [BBvideo 425,350]https://www.youtube.com/watch?v=lpjGYkHfPlo[/BBvideo]


Je peux préparer un petit topo sur les instru et le maloya, je vais y travailler.

Galedria
Messages : 12
Enregistré le : sam. 7 juin 2014 07:34
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : dans les méandres de mon esprit certainement... ou à la Réunion!

Re: La Réunion, intensément diverse

Message par Galedria » jeu. 12 juin 2014 11:41

Galedria a écrit :
*Za* a écrit :
Contenu caché
Vous devez être inscrit et connecté sur ce forum pour voir le contenu caché.
L'étau se resserre! on va finir par sortir de l'anonymat!!
*Za* a écrit : Donc n'hésite pas : poste ici quand tu le souhaites !! Tu pratiques aussi ? parce que dans ce cas, j'adorerais que tu éclaircisses le mystère des mouvements de poignet si particuliers qu'ont les bons joueurs de kayamb... ça me fascine !
Je pratique effectivement le maloya, j'ai même fait partie d'un groupe l'an dernier. Maintenant, je me consacre à d"autres styles, mais je continue à apprécier les kabars improvisés (concerts entre amis, au coin du feu). Pour le fameux mouvement de poignet, je ne te cache pas qu'il est plutôt dur à choper, il faut être extrêmement détendu des bras. On m'a appris que le kayamb ne se joue pas, il se danse en fait!
Petite vidéo pour ceux qui ne connaissent pas :
[BBvideo 425,350]http://www.youtube.com/watch?v=lpjGYkHfPlo[/BBvideo]


Je peux préparer un petit topo sur les instru et le maloya, je vais y travailler.

Avatar du membre
Za
Messages : 2942
Enregistré le : lun. 15 avr. 2013 12:25
Présentation : C'était moi...
Profil : Diagnostic +
Test : WISC

Re: La Réunion : aparté sur le climat.

Message par Za » sam. 21 juin 2014 07:39

Un petit point sur le climat...

... je vais vous surprendre, là... il pourrait être qualifié... d'intense, et de varié, pour changer ! :D

Tout d'abord, reprécisons que nous sommes sous un climat tropical, qui entraîne l'existence de deux grandes saisons :
- L'été austral, en gros de novembre à fin avril, est la période chaude. Plus particulièrement, de mi-décembre à fin mars, on a une période très chaude et très humide, avec un risque cyclonique. L'air est moite et de très fortes averses arrosent l'île (mais pas du tout uniformément) plusieurs fois par jour. Le soleil est brûlant et le jour est un peu plus long (sans dépasser 13-14h d'ensoleillement, il me semble).
-L'hiver austral, le reste de l'année, est plus frais et plus sec, tout en gardant des températures fort douces dans les bas (25°C pendant la journée, pour vous donner une idée).

Ensuite, la situation géographique de l'île l'expose aux alizés, qui arrivent de l'est. On distingue donc la "Côte au vent" à l'est, qui reçoit ces vents, de la "Côte sous le vent" qui en est protégée par les massifs volcanique.
Image
Durant la journée, généralement les nuages s'amassent rapidement contre les remparts de l'est, exposant cette côte à une plus forte pluviométrie, tandis que l'ouest est beaucoup plus sec : on y trouve même une savane, qui mérite bien son nom à la fin de la période sèche, et présente un fort risque d'incendie.

Mais ce n'est pas tout ! Le relief très accidenté de l'île, combiné à la chaleur et à la présence de la mer (forte évaporation et mouvements de convection amplifiés), entraîne des conditions très changeantes et une multitude de micro-climats. Radicaux, les micro-climats !! A part quelques zones de l'ouest qui ne connaissent presque jamais la pluie, si tu n'aimes pas le temps qu'il fait, regarde de l'autre côté, parcours quelques kilomètres, gravis quelques centaines de mètres, ou bien attends deux ou trois heures !
La température varie aussi beaucoup, vous imaginez bien, lorsqu'on monte vers les sommets ou dans des vallées encaissées. Inutile de préciser aussi que cela joue pour beaucoup dans la diversité des paysages, qui vont de la savane à la forêt tropicale.
Image
Les contrastes sont saisissants : il pleut par exemple 20 fois plus dans les hauts de Sainte-Rose qu'à la Pointe des Trois Bassins à Saint Paul, et d'un coin à l'autre l'ensoleillement (J/cm2) peut être doublé ; enfin les températures annuelles s'échelonnent de 6°C (près du volcan, haha) à 30°C (le Port)... Enfin, avec ses cyclones, la Réunion détient un certain nombre de records mondiaux de pluviométrie...
Image
Ces jeux climatiques entraînent des prédictions météorologiques très peu fiables au-delà de 24h (sauf pour les prévisions cycloniques, phénomènes de grande ampleur qui sont très bien anticipés). Météo France ne donne d'ailleurs de prédictions que pour la journée à venir. Et elles sont assez peu précises, puisque sur une commune un peu étendue le temps peu changer radicalement d'un quartier à l'autre, et surtout plusieurs fois dans la journée.
Dans l'est, où j'habite, je vous raconte pas les talents de voyant qu'il faut avoir pour tenter une grosse lessive en été !

On a coutume de dire que pour avoir beau temps lorsqu'on part en balade, il faut se lever aux aurores, quand les nuages ne se sont pas encore formés sur les hauts. C'est généralement la bonne solution. Sauf que parfois, c'est l'inverse ! :D

Pour le tourisme, on peut retenir en tout cas :
- que les températures, comme l'humidité et la couverture nuageuse, sont à leur maximum de mi-décembre à fin mars,
- que les périodes les plus sèches (et donc plus propices à la rando) sont mai-juin et surtout octobre-novembre,
- qu'il fait relativement frais de fin mai à fin septembre (et je vous assure que ça caille sur le Piton des Neiges)
- que la grande période des fruits est malheureusement celle de l'été austral, avec les mangues et les letchis de décembre à février (mars pour les mangues), le "creux" étant juillet-août,
- qu'il fait généralement beau à l'ouest, qu'il y a toujours un risque de pluie à l'est, et qu'on ne peut (presque) rien prévoir dans les hauts et autour du volcan,
- que de toute manière, durant le séjour, vous vous prendrez un jour ou l'autre sur la tête une averse mémorable ^^, à moins de resté cantonné à Saint-Gilles,
- que les baleines débarquent le long de nos côtes dès juin pour repartir début octobre,
- que la plongée est possible toute l'année sauf en cas de cyclone ou fortes pluies,
- que les sports d'eaux vives sont également possibles tout le temps mais avec une eau plus froide de mai à juillet, et beaucoup plus d'eau de décembre à avril, avec le risque aussi que ça en devienne dangereux.
- que le prix des billets d'avion s'envole en juillet-août et décembre-janvier.

Vous pouvez assez facilement en déduire que la période bénie est sans doute octobre-novembre, suivie de près selon moi par mai-juin.
J'ai mis mon képi dans la cage
et je suis sorti avec l'oiseau sur la tête...
J. Prévert

Répondre