Les Terres australes et antarctiques françaises (TAAF)

Avatar du membre
Brunehilde
Messages : 129
Enregistré le : mer. 15 juil. 2020 15:29
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=10783
Profil : Bilan +
Test : WAIS
Localisation : Bordeaux
Âge : 39

Re: Les Terres australes et antarctiques françaises (TAAF)

Message par Brunehilde »

Merci pour cet air frais :)
Qu'on se le dise : les Walkyrie chevauchaient des loups ! Ça explique sûrement pourquoi je ne comprends pas ceux qui montent des chevaux... :guitare

Troglodyte-mimi
Messages : 695
Enregistré le : mer. 1 févr. 2017 12:14
Profil : Bilan +
Test : WAIS

Re: Les Terres australes et antarctiques françaises (TAAF)

Message par Troglodyte-mimi »

Aujourd'hui je vous fais découvrir des animaux que je fus probablement parmi les dernières à voir... Les vaches retournées à l'état sauvage de cette île d'Amsterdam.
Probablement arrivées dans les années 1870 avec une famille qui avait décidé de tenter sa chance en les élevant sur ce bout de terre perdue, elles y sont restées alors que les humains sont rentrés à la réunion... Depuis elles y ont vécu en autarcie et sont retournées à l'état sauvage. Mais ces animaux abiment les nids des oiseaux locaux ainsi que la flore locale . Pour limiter leur impact, en 1987 la grande clôture est construite qui restreins leur territoire à environ 1200Ha au nord de l'île. Dans le même temps à peu près, un comptage annuel ainsi que des chasses de régulation sont organisés pour limiter le cheptel à environ 600 animaux. Il en sera ainsi jusqu'en 2009 ou les TAAF décident qu'ils doivent être éradiqués, car n'étant pas "endémiques".
S'en suit une grosse polémique (dans laquelle je ne rentrerais pas ici, mais dont vous pourrez facilement trouver trace si vous êtes intéressés). Depuis 2011 il n'y a donc plus de vaches sur l'île et leur patrimoine génétique ne subsiste plus que dans les restes et les prélèvements qui ont pu être effectués par les laboratoires.
Il ne serait pas juste de parler de ces animaux sans préciser qu'ils représentaient aussi une source d’alimentation pour les hivernants et je peux témoigner que je n'ai jamais mangé une viande bovine aussi bonne de toute ma vie...
Voilà leur histoire et maintenant place à quelques photos:
Photo0012.JPG
Photo0013.JPG
animauxfrancois01b.jpg
P1010037.JPG
Troglo
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

Répondre