La Montagne, avec un grand M

Répondre
Potof
Messages : 19
Enregistré le : dim. 10 août 2014 20:10
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Far away into the mountains
Âge : 33

La Montagne, avec un grand M

Message par Potof » mar. 28 oct. 2014 07:50

Image

La Montagne, l'alpinisme, le freeride même si j'aime pas trop cette appelation pompeuse de ce que j'appellerai plutôt du ski vraiment alpin, la cascade de glace, la slackline…

Toutes ces pratiques alpines qui procurent une sensation d'évasion, de liberté, de jouissance de l'instant présent, de se retrouver soi-même seul face à son corps et à sa vie… :rock: rock'n'roll quoi !

Pas de recherche de l'extrême à mon sens, pas de volonté de se mettre en danger… Le but étant de connaitre ses capacités, ses limites et de savoir renoncer quoi qu'il advienne et de reconnaître que dès fois ou souvent, la montagne est plus forte et que c'est elle qui décide ! À nous, alpinistes d'être plus malin et de savoir rester humble en faisant demi-tour afin de ne pas faire mentir les anciens qui disaient qu'un bon montagnard meurt dans son lit.

'Pis quand même, parce que c'est juste magnifique…

L'alpinisme d'abord,

Image

Ce sport "extrême" qui ne l'est que selon la manière dont on choisit de le pratiquer… Une bonne connaissance des subtilités de la montagne, des conditions et des dangers objectifs doit permettre de choisir un itinéraire techniquement plus difficile mais moins exposé qu'un autre afin de s'assurer une sécurité optimale. Mieux vaut une belle paroi granitique en rocher sain bien équipée, avec des possibilités de réchappe, qu'une course facile exposée aux chutes de séracs dont le décrochement est totalement aléatoire ! Un bloc de glace de la taille d'un immeuble de 25 étages qui tombe laisse rarement d'autre souvenirs que de petits morceaux épars… Ô joie ineffable ! :fubar:

Le ski freeride :

Image

Cette manière de glisser en dehors de la cohue des pistes. Qu'il soit de proximité ou uniquement accessible avec les skis sur le dos ou en peau de phoques, c'est toujours cette même sensation ô combien grisante de liberté.
Faire sa trace, choisir où l'on passe, descendre un couloir en pente raide, tailler de la grande courbe dans des champs de neige immense avec pour seul compagnon son partenaire ou même dès fois sa solitude dans son meilleur jour.

La cascade de glace :

Image

La beauté de l'éphémère ! Le plaisir de grimper sur une structure vivante que l'on aura observé, jaugée, choisie puis finalement gravie. Le plaisir d'un thé chaud au relais, la concentration poussée à son maximum car la chute y est formellement déconseillée. La magie de l'hiver et toujours ! Le plaisir de prendre de la hauteur et de s'éloigner des tracas du quotidien.

La Slackline enfin :

Image

Parce que c'est facile d'en faire qu'une demi-heure, parce que la concentration nécessaire est importante et que ça vide la tête, parce que c'est un super entrainement pour la grimpe et le ski, parce que quand on est jeune papa on n'a plus vraiment le temps pour les grandes ascensions, et parce qu'avec une bonne pitite mousse et des potes, c'est très vite convivial et marrant. :wasntme: :wasntme:
"Je partis dans les bois car je voulais vivre sans me hâter, vivre intensément et sucer toute la moelle secrète de la vie, pour ne pas au soir de la vieillesse, découvrir que je n'avais pas vécu"

Avatar du membre
Rhonin.k
Messages : 546
Enregistré le : sam. 18 janv. 2014 13:45
Profil : Diagnostic +
Test : WISC
Localisation : On highway 666
Âge : 43

Re: La Montagne, avec un grand M

Message par Rhonin.k » mar. 28 oct. 2014 12:47

Salut ! :hai:

Très belle présentation de ta passion, cher Potof. On voit que dans tes mots, tu débordes vraiment d'amour pour les sommets. :inlove:

Perso, je suis d'avantage un homme de la plaine, des grands espaces plats, où il m'est possible de lancer à toute zingue ma bécane tout en ayant le sentiment de tirer paradoxalement avec lenteur ma trajectoire le long du profil d'immenses paysages.

Au moins, j'ai ce point commun avec toi d'avoir le désir de ressentir à pleine brassée l'environnement qui m'entoure. Parce que voilà, cela restitue si puissamment le fait de se sentir libre et vivant...
Image
Aller, une petite photo combo, pour te faire plaisir autant qu'à moi...

Potof
Messages : 19
Enregistré le : dim. 10 août 2014 20:10
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Far away into the mountains
Âge : 33

Re: La Montagne, avec un grand M

Message par Potof » mar. 28 oct. 2014 13:00

Jolie photo Rhonin.k !

En effet beaucoup d'amour pour lee cimes.

Ca représente 10 ans de ma vie...
Jusqu'à la naissance de mon fils que j'espère pouvoir emmener là haut un jour !
"Je partis dans les bois car je voulais vivre sans me hâter, vivre intensément et sucer toute la moelle secrète de la vie, pour ne pas au soir de la vieillesse, découvrir que je n'avais pas vécu"

Avatar du membre
cléo
Messages : 1192
Enregistré le : mar. 19 févr. 2013 22:06
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 54

Re: La Montagne, avec un grand M

Message par cléo » mar. 28 oct. 2014 14:34

Magnifique, Potof !

Ça fait vraiment envie.

Avatar du membre
Za
Messages : 2944
Enregistré le : lun. 15 avr. 2013 12:25
Présentation : C'était moi...
Profil : Diagnostic +
Test : WISC

Re: La Montagne, avec un grand M

Message par Za » mer. 29 oct. 2014 14:41

Superbe post !!
Tu ne parles pas d'escalade, mais j'imagine que si tu fais de la cascade, tu ne dois pas y être étranger ?...
En tout cas tes photos me font bien envie... et à la fois assez peur, car si je suis une autre amoureuse de la montagne, je ne la parcours qu'à pieds, faute... de cran ? de force physique ? d'amis connaisseurs ?...
Ceci dit, pour avoir un peu goûté à l'alpinisme étant ado, j'espère me laisser retenter un jour, parce qu'il n'y a rien de plus grisant et libérateur qu'une longue course en montagne...
J'ai mis mon képi dans la cage
et je suis sorti avec l'oiseau sur la tête...
J. Prévert

Potof
Messages : 19
Enregistré le : dim. 10 août 2014 20:10
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Far away into the mountains
Âge : 33

Re: La Montagne, avec un grand M

Message par Potof » mer. 29 oct. 2014 16:00

Beh oui en effet la grimpe a fait partie intégrante de mes années alpines. Mais contrairement à d'autres qui font une fin en soi de faire de la grimpe pure, ca n'a toujours été pour moi qu'un moyen de progresser en montagne.

Tu grimpes *Za* ?!

La montagne il faut y aller progressivement. Commencer par des courses pas dure et peu engagées, puis une fois que tu es mordu, ca deviens une vraie drogue...
"Je partis dans les bois car je voulais vivre sans me hâter, vivre intensément et sucer toute la moelle secrète de la vie, pour ne pas au soir de la vieillesse, découvrir que je n'avais pas vécu"

Répondre