Je suis un prédateur

En ligne
Avatar du membre
TourneLune
Messages : 11932
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Je suis un prédateur

Message par TourneLune » jeu. 27 sept. 2012 10:19

Le truc c'est que si un cavalier s'énerve et gueule c'est peut-être bien lui qui va avoir des problèmes et klaxonner, c'est pas pratique!
Chez les cavaliers tu vas avoir des nanas gnangnans anti chasse mais rarement des gros boeufs.


N'empêche que si on interdisait la chasse le dimanche aprem, y aurait bcp moins de chasseurs bourrés ;)
Sérieusement, je veux bien qu'ils bossent mais ils bossent pour eux et leur plaisir , pas pour les autres ou une "cause".
Vers chez moi, les cavaliers sont largement plus actifs dans la sauvegarde des chemins que les chasseurs qui eux passent à travers champ ( et laissent parfois les barrières ouvertes voire coupent les fils, avec toutes les conséquences que ca peut avoir). Le pont où on a campé l'autre fois, c'est une association de cavalier qui l'a retapé.
Donc bon c'est un peu facile comme argument...

Parce que dans le lot, quand il y a "surpopulation", il faut bien faire quelque choses, ils sont les seuls à porter un arme et à présenter un réel danger pour les autres et à avoir des activités qui excluent les autres.

L'idéal c'est évidemment que tout le monde puisse se partager les lieux, mais dans certaines régions, c'est battue tous les dimanches à certaines périodes, et la battue, c'est pas du partage, c'est un bout de forêt réservé. Ca m'est arrivé de devoir faire demi-tour parce que les chemins étaient occupés tout autour de la ferme.

Interdire la chasse de facon nationale le dimanche, c'est surement un peu con. Le faire dans certains secteurs me semble complètement nécessaires, tout comme des controles d'alcoolémie et des retrait de permis pour de bon quand les gens montrent qu'ils n'ont pas la maturité et le sang froid nécessaires pour porter une arme... Un certain laxisme de la fédération ne serait-il pas à la base de l'image déplorable des chasseurs?
Pour les mp qui ne sont pas à caractère personnel, merci d'envoyer vos messages au groupe " modérateurs globaux", ce sera plus efficace ;)

Avatar du membre
Cyrano
Chaînon Manquant
Messages : 4681
Enregistré le : mer. 25 mai 2011 11:25
Présentation :
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Into the wild
Âge : 41

Re: Je suis un prédateur

Message par Cyrano » ven. 28 sept. 2012 08:44

Tournesol a écrit : N'empêche que si on interdisait la chasse le dimanche aprem, y aurait bcp moins de chasseurs bourrés ;)
Je milite depuis longtemps pour des contrôles d'alcoolémie dans les campagnes. C'est un vide juridique incompréhensible. On te verbalise en voiture parce que l'alcool altère tes réflexes et ton discernement, mais pas quand tu tiens une carabine qui peut tuer à 600 mètres...
Tournesol a écrit : Vers chez moi, les cavaliers sont largement plus actifs dans la sauvegarde des chemins que les chasseurs qui eux passent à travers champ ( et laissent parfois les barrières ouvertes voire coupent les fils, avec toutes les conséquences que ca peut avoir). Le pont où on a campé l'autre fois, c'est une association de cavalier qui l'a retapé.
Donc bon c'est un peu facile comme argument...
Bah en fait, le travail des chasseurs ne se voit pas forcément (on s'amuse pas à rénover les ponts :mrgreen: ), et n'est peut-être pas plus important que celui des cavaliers. Ce qui fait toute la différence, ce sont les millions d'euros que nous payons, et qui servent à entretenir les milieux. Nous sommes bien les seuls à payer.
Tournesol a écrit : L'idéal c'est évidemment que tout le monde puisse se partager les lieux, mais dans certaines régions, c'est battue tous les dimanches à certaines périodes, et la battue, c'est pas du partage, c'est un bout de forêt réservé. Ca m'est arrivé de devoir faire demi-tour parce que les chemins étaient occupés tout autour de la ferme.
Les battues sont un problème oui. Mais c'est bien souvent la seule façon de réguler les espèces de façon efficace (dégats, accidents de la route etc.). Moi ce mode de chasse me saoule, et est bien souvent pratiqué par des gens...bref.

Je crois que le souci dans tout ça, c'est que les instances de la chasse font un boulot formidable, mais que les pratiquants sont bien souvent des gens qui se tapent de tout ça et véhiculent une image de merde. La chasse est utile à tous. Les chasseurs sont des ruraux, un peu bas du front, et qui s'en foutent. On leur demande de payer une somme, ils la payent.
Tournesol a écrit :Un certain laxisme de la fédération ne serait-il pas à la base de l'image déplorable des chasseurs?
Sans doute. Le souci c'est qu'ils sont tiraillés entre une éthique à toute épreuve et le nombre de chasseurs qui se réduit comme peau de chagrin. Si les chasseurs ne sont plus là pour payer la gestion, l'indemnisation des accidents, réguler les espèces etc. il faudra bien trouver l'argent. Donc on tolère cette bande d'excités de la gâchette. Les chasseurs veulent pas qu'on les emmerde. Dès qu'un truc est contraignant, ils se détournent de la chasse. Dans un monde parfait, tout le monde est responsable, on se respecte etc. Mais bon...faut pas rêver hein...

Ce que je veux dire, c'est qu'il ne faut pas confondre le monde de la chasse, et les chasseurs.
On ne reste parfois fidèle à une cause que parce que ses adversaires ne cessent d'être
ineptes.

Avatar du membre
Zyghna
Messages : 6814
Enregistré le : lun. 27 juin 2011 21:28
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: Je suis un prédateur

Message par Zyghna » ven. 28 sept. 2012 10:54

N'est-ce pas aussi le serpent qui se mord la queue? L'image négative des chasseurs qui dissuade? Je suis sûre que si on expliquait davantage le rôle des chasseurs comme régulateurs de la nature cela attirerait plus de "postulants".

Je n'ai jamais vu de campagne de la fédération pour expliquer le rôle du chasseur...
"Il est inutile d'être parfait, il faut seulement s'engager et mettre ses actions en cohérence avec ses valeurs" Brené Brown

Avatar du membre
Cyrano
Chaînon Manquant
Messages : 4681
Enregistré le : mer. 25 mai 2011 11:25
Présentation :
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Into the wild
Âge : 41

Re: Je suis un prédateur

Message par Cyrano » ven. 28 sept. 2012 11:01

Zyghna a écrit : Je n'ai jamais vu de campagne de la fédération pour expliquer le rôle du chasseur...
Grand public non effectivement...
On se fait une idée sur le site de l'ONCFS : http://www.oncfs.gouv.fr/
On ne reste parfois fidèle à une cause que parce que ses adversaires ne cessent d'être
ineptes.

Gabalus
Messages : 344
Enregistré le : sam. 3 déc. 2011 23:37
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : autour de nulle part, à l'ombre face au soleil
Âge : 46

Re: Je suis un prédateur

Message par Gabalus » mar. 2 oct. 2012 20:37

A une époque, on m'avait parlé de passer le permis et d'aller chasser avec ceux de la Sté de chasse. Ensuite je les ai rencontré...
Sinon, pour ce qui est de l'entretien des paysages, je ne vois pas trop. La régulation, oui. Par contre, maintenir de la vie et de l'activité humaine à la campagne, ça oui ! Et donc, indirectement, peut-être, cela a une incidence sur le milieu.
Mais les différents types de randonneurs font la même chose.

Avatar du membre
Cyrano
Chaînon Manquant
Messages : 4681
Enregistré le : mer. 25 mai 2011 11:25
Présentation :
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Into the wild
Âge : 41

Re: Je suis un prédateur

Message par Cyrano » mer. 3 oct. 2012 08:04

Gabalus a écrit :Mais les différents types de randonneurs font la même chose.
Non ce que vous ne voyez pas, ce sont les millions d'euros dépensés par les chasseurs pour entretenir les milieux. Je parle de planter des arbres, des jachères, des haies, de nettoyer des parcelles, de créer des réserves etc. Tout ce qui est invisible pour celui qui sort de sa voiture et se promène en forêt.
On ne reste parfois fidèle à une cause que parce que ses adversaires ne cessent d'être
ineptes.

Avatar du membre
Cyrano
Chaînon Manquant
Messages : 4681
Enregistré le : mer. 25 mai 2011 11:25
Présentation :
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Into the wild
Âge : 41

Re: Je suis un prédateur

Message par Cyrano » mer. 3 oct. 2012 18:17

Mon brocard se cache...

Je suis à la recherche d'une bête extraordinaire qui s'est égarée sur mon territoire. C'est ce qu'on appelle une perruque :
Image

C'est une malformation des bois. Et un animal de chasse magnifique.

Mais il sait que je suis après lui, et il est de plus en plus méfiant. Je suis sorti au moins dix fois sur ses traces, le voyant de loin, l'espérant, mais en vain. C'est devenu une sorte de quête.

Hier soir, je me suis faufilé parmi les fougères humides, et ai tenté ma chance une énième fois. Je l'ai vu, seul comme toujours, dans le sous-bois, attentif, comme s'il m'attendait. Il semble vouloir garder une quarantaine de mètres entre lui et moi, comme s'il savait que je ne pouvais pas l'atteindre à cette distance.

Je me suis accroupi dans les fougères et je l'ai regardé vivre pendant un quart d'heure. Puis j'ai tenté d'approcher. Mais le vent a brusquement tourné, lui envoyant directement mes effluves. La réaction a été immédiate. Il s'est figé, a frappé de son sabot droit la terre meuble, puis m'a copieusement aboyé.

Voilà l'attitude typique du brocard qui a déjoué vos ruses, et l'aboiement en question :
[BBvideo 425,350]http://www.youtube.com/watch?v=YK3Q0K4ABPc[/BBvideo]

J'espère avoir le temps de vivre le face à face avec cet animal magnifique, avant que des fusils lui fassent la peau.
Il est à moi.
On ne reste parfois fidèle à une cause que parce que ses adversaires ne cessent d'être
ineptes.

Avatar du membre
Cyrano
Chaînon Manquant
Messages : 4681
Enregistré le : mer. 25 mai 2011 11:25
Présentation :
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Into the wild
Âge : 41

Re: Je suis un prédateur

Message par Cyrano » mer. 17 oct. 2012 17:41

Pffff....j'ai perdu un animal blessé hier. Je l'ai cherché toute la journée avec un équipage spécialisé (chien + Maître), mais en vain.

C'est moche. Je suis dépité.
On ne reste parfois fidèle à une cause que parce que ses adversaires ne cessent d'être
ineptes.

Avatar du membre
Kan
Messages : 703
Enregistré le : mar. 10 juil. 2012 10:39
Présentation : :noitatnesérP
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 42

Re: Je suis un prédateur

Message par Kan » mer. 17 oct. 2012 18:03

T'as fait ce que t'as pu mon pauvre Cyrano.
Dans la nature ça peut aussi arriver qu'un animal se blesse et souffre.

Tu réduits ce risque au minimum avec la manière dont tu t'y prends continuellement. Tu peux pas faire mieux.

Il a peut-être permis à un autre animal de se faire un festin.

Avatar du membre
Cyrano
Chaînon Manquant
Messages : 4681
Enregistré le : mer. 25 mai 2011 11:25
Présentation :
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Into the wild
Âge : 41

Re: Je suis un prédateur

Message par Cyrano » jeu. 18 oct. 2012 15:06

Merci Kan...mais il n'en reste pas moins que j'ai merdé. Et j'ai horreur de merder.
On ne reste parfois fidèle à une cause que parce que ses adversaires ne cessent d'être
ineptes.

Avatar du membre
Le Renard
Messages : 1738
Enregistré le : sam. 10 mars 2012 22:49
Présentation : http://kibu.fr/presentatronche/
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 35

Re: Je suis un prédateur

Message par Le Renard » jeu. 18 oct. 2012 15:46

T'as plus qu'à mettre des pointes de flèches explosives comme Rambo.

Flying

Re: Je suis un prédateur

Message par Flying » jeu. 18 oct. 2012 17:45

Cyrano, je ne critique en rien les chasseurs, et la chasse à l'arc me parait relativement "équitable" par rapport à l'animal, qui garde ses chances, comme par rapport à un autre prédateur que l'homme. Je sais aussi que les animaux que tu chasses n'ont justement pas d'autre prédateur, et qu'il est indispensable de réguler les populations (ne serait-ce que pour leur santé et celle des forêts, des cultures etc...). Loin de moi donc l'idée d'être "anti-chasse primaire. De plus, la chasse à l'arc est sûrement un des meilleurs moyens de se sentir "lié" à la nature ainsi qu'aux proies mêmes que l'on chasse, dans cette drôle de relation poursuivant - poursuivi. Je pourrais presque avoir envie de faire pareil, et cette relation à la nature me fascine. Mais, quand, à l'ultime moment, il fallait que je décoche une flèche mortelle, je ne pourrais pas. J'avoue ne pas comprendre comment tu peux admirer cet animal et avoir envie de le tuer, surtout après avoir noué une telle relation.
Ce n'est ni un jugement ni une attaque voilée. Ça me rend triste, c'est tout, et d’autant plus que je sais qu'on ne peux pas te donner tord. Peut-être même que tu as raison. Ou ni l'un ni l'autre, c'est comme ça et c'est tout.

Avatar du membre
Cyrano
Chaînon Manquant
Messages : 4681
Enregistré le : mer. 25 mai 2011 11:25
Présentation :
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Into the wild
Âge : 41

Re: Je suis un prédateur

Message par Cyrano » jeu. 18 oct. 2012 18:50

Oui je crois que tu as tout dit : C'est comme ça c'est tout.

La nature est cruelle, et la mort fait partie de son plan depuis le début. Il n'y a que nous, animaux doués d'empathie, pour se poser la question du bien-fondé de telle ou telle pratique.

La mort est cachée dans nos sociétés. On ne tue plus le cochon dans la ferme, on va mourir à l’hôpital etc. La mort est totalement occultée de nos vies, comme une chose sale. Mais elle est là, partout, tout le temps, et elle est la chose la plus naturelle du monde.

Et ce qui est marrant, c'est la hiérarchie de la mort dans l'inconscient. J'ai lu une étude je ne sais plu où qui racontait que plus l'animal ressemblait à l'Homme, et plus sa mort nous était inconcevable.

On écrase des araignées sans ciller, mais la mort d'un chevreuil...

Je comprends parfaitement tes interrogations, et les vis même parfois.

Je donnerais le reste de ma saison pour revenir à hier soir, et ne pas lâcher la flèche. Ça me met face à l'immense responsabilité qui est celle de tout acte de prédation. Ce qui fait la différence entre moi et un prédateur naturel ? Mon empathie. Cette faculté qu'a l'être humain de ressentir les émotions par procuration, et ainsi être affecté par un épisode comme celui-ci.

Ce que je comprends, c'est qu'il ne suffit pas de s'imposer les règles les plus drastiques, de considérer l'éthique de la chasse comme le facteur le plus important, ni même d'être déterminé à mettre toutes les chances de son côté pour que tout soit parfait. La chasse quelques fois, c'est moche, violent, à la limite du supportable. C'est AUSSI ça la chasse. Et pas seulement toutes les théories du monde alignées comme de bons petits soldats.

Alors pourquoi j'aime ça ? Ce n'est même pas le mot. Je n'aime pas ça. Je suis ça. Je suis un prédateur, et je le ressens dans mes tripes, dans tout ce que je suis. Me couper de ça, c'est me retirer ce que je suis.

C'est difficilement explicable en fait...et personne ne m'enlèvera de la tête que chasser un animal avec un arc est infiniment moins violent que d'en élever un autre en batterie avant de le buter dans une zone indus, loin des gens qui s'en délectent au macdo. Mais cette mort là, elle est cachée, honteuse, et finalement on arrive à se convaincre qu'il existe des arbres à biftecks.

Mais encore une fois, je te comprends parfaitement. Point de ressentiment dans mes mots. Je pense juste que personne ne peut comprendre ça sans le vivre. Comme pas mal de choses je pense.
On ne reste parfois fidèle à une cause que parce que ses adversaires ne cessent d'être
ineptes.

Avatar du membre
Zyghna
Messages : 6814
Enregistré le : lun. 27 juin 2011 21:28
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: Je suis un prédateur

Message par Zyghna » jeu. 18 oct. 2012 21:05

[quote="Cyrano"
Alors pourquoi j'aime ça ? Ce n'est même pas le mot. Je n'aime pas ça. Je suis ça. Je suis un prédateur, et je le ressens dans mes tripes, dans tout ce que je suis. Me couper de ça, c'est me retirer ce que je suis.
[/quote]

Ça je le comprends mieux que tout autre long discours...
"Il est inutile d'être parfait, il faut seulement s'engager et mettre ses actions en cohérence avec ses valeurs" Brené Brown

Flying

Re: Je suis un prédateur

Message par Flying » jeu. 18 oct. 2012 22:26

Je suis assez d'accord avec tout ça. Je suis totalement contre l'horreur des arbres à bifteck (traduction : les abattoirs) qui me paraissent être une véritable barbarie. Et comme je ne suis pas capable de tuer moi-même le cochon, je suis logique jusqu'au bout : je n'en mange pas. De fait, je suis végétarien. Ceci dit, comme tu l'expliques, tuer un animal dans son milieu, en lui laissant ses chances, et dans une espèce de "logique" que lui-même peut 'comprendre', même si c'est violent et limite supportable, ça me parait bien plus acceptable, finalement.
Pour les araignées, bon, je sais que c'est ridicule, mais j'ai horreur de les écraser. Et comme j'habite dans la cambrousse et qu'il y a plein de tataragnes chez moi, j'ai un petit aspirateur qui me permet de les relâcher dehors (allez-y foutez vous de ma gueule...). Alors tu imagines, un chevreuil !
Pour l'empathie, je ne sais pas si elle est réservée à l'homme. Les chiens, les chats en ressentent pour leur maître, mais on est encore dans le domestique. Il y a des histoires de dauphins sauvant des naufragés, et d'autres de même sorte concernant des animaux sauvages. Je me demande si, au contraire, l'homme n'était pas le moins empathiques des animaux envers les autres espèces...
Enfin tout ça, c'est pour discuter, parce que bien sûr, je ne te demandais pas de te justifier. C'est ta passion, tu le vis dans tes trippes, je peux comprendre ça.

Avatar du membre
Cyrano
Chaînon Manquant
Messages : 4681
Enregistré le : mer. 25 mai 2011 11:25
Présentation :
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Into the wild
Âge : 41

Re: Je suis un prédateur

Message par Cyrano » ven. 19 oct. 2012 06:38

Flying a écrit :J
Pour l'empathie, je ne sais pas si elle est réservée à l'homme. Les chiens, les chats en ressentent pour leur maître, mais on est encore dans le domestique. Il y a des histoires de dauphins sauvant des naufragés, et d'autres de même sorte concernant des animaux sauvages. Je me demande si, au contraire, l'homme n'était pas le moins empathiques des animaux envers les autres espèces...
Bah toujours pour parler, l'empathie nécessite une conscience de soi, et une conscience de l'autre en tant qu'individu, une projection des souffrances. Il faudrait aussi être capable de se projeter dans le temps. Très peu d'animaux en sont capables (et encore,).

Je parlais de la compassion du prédateur pour sa proie. Elle est juste absente, même chez les animaux les plus intelligents.
On ne reste parfois fidèle à une cause que parce que ses adversaires ne cessent d'être
ineptes.

Avatar du membre
Meggie
Messages : 159
Enregistré le : dim. 14 oct. 2012 20:30
Présentation :
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Birthday
Âge : 30

Re: Je suis un prédateur

Message par Meggie » jeu. 25 oct. 2012 10:54

Je n'aime pas la chasse mais ça ne regarde que moi (sauf si y en a qui veulent en parler, dans un autre sujet, qu'on embête pas ceux qui veulent en causer tranquillou ici :-) ).
Par contre j'ai lu un livre de S.F. super sympa qui mentionne l'arc (et ce qu'il peut représenter, selon les opinions philosophiques de l'auteur) dans une courte histoire.

Je pense que ça pourrait intéresser Cyrano et têt d'autres personnes du sujet.

Le livre s'appelle "City" en anglais, "Demain les chiens" en français, et a été écrit par Clifford D. Simak.

Je vous en dis pas plus parce que j'ai du mal à ne pas "spoiler" un ouvrage. Sachez juste que c'est de la S.F. "humaine", avec plein de nature (mais quelques robots quand même) et philosophique (voire sociologique).

Bref : idée de l'arc, Simak.

Avatar du membre
Kan
Messages : 703
Enregistré le : mar. 10 juil. 2012 10:39
Présentation : :noitatnesérP
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 42

Re: Je suis un prédateur

Message par Kan » sam. 27 oct. 2012 13:21

Article du 27.10.2012 qui met en lumière le rôle des chasseurs et les fameuses interactions dont Cyrano nous parle souvent.


Dégât de gibier: Dans le Haut-Rhin, sus aux sanglier et... aux "mauvais chasseurs"
► Afficher le texte

Avatar du membre
Cyrano
Chaînon Manquant
Messages : 4681
Enregistré le : mer. 25 mai 2011 11:25
Présentation :
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Into the wild
Âge : 41

Re: Je suis un prédateur

Message par Cyrano » sam. 27 oct. 2012 17:11

Bon article Kan merci. Ça montre bien que les usagers de la nature qui gueulent après les chasseurs n'ont bien souvent aucune idée des enjeux...(On parle bien de millions d'euros là)

Les populations de suidés explosent, et malgré la pression des chasseurs. La courbe de population ne cesse de grimper. Il est clair que le réchauffement climatique pose problème dans la régulation naturelle du sanglier. Avant, le gel faisait des victimes, mais ça...c'était avant.

On se retrouve donc avec une situation incroyable où les autorités stigmatisent les "mauvais chasseurs"...qui ne tuent pas assez.
On ne reste parfois fidèle à une cause que parce que ses adversaires ne cessent d'être
ineptes.

Avatar du membre
Cyrano
Chaînon Manquant
Messages : 4681
Enregistré le : mer. 25 mai 2011 11:25
Présentation :
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Into the wild
Âge : 41

Re: Je suis un prédateur

Message par Cyrano » sam. 16 févr. 2013 20:05

C'est aussi ça la chasse. Repas avec des basques et chants traditionnels.
[BBvideo 425,350]http://www.youtube.com/watch?v=26ZnpCdirzs[/BBvideo]
On ne reste parfois fidèle à une cause que parce que ses adversaires ne cessent d'être
ineptes.

Avatar du membre
Cyrano
Chaînon Manquant
Messages : 4681
Enregistré le : mer. 25 mai 2011 11:25
Présentation :
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Into the wild
Âge : 41

Re: Je suis un prédateur

Message par Cyrano » mar. 26 févr. 2013 09:59

D'un côté, un pays : La Hollande. Eux ils sont gentils en Hollande. Ils aiment bien les oiseaux migrateurs. Nous sommes au début des années 80, et la chasse aux oiseaux migrateurs est interdite. Magnifique ! S'écrient les écologistes de l'Europe entière. Ces GCDC arrêteront de massacrer ces pauvres oiseaux tellement jolis ! C'est vrai qu'une oie cendrée c'est beau...

Pendant des années, les écologistes de l'Europe entière ont mis en avant le "modèle hollandais, tellement en avance".

Ha oui...un détail : La Hollande cultive la betterave. Mais rien à voir.

Si ce n'est que l'oie cendrée, elle aime bien la betterave. Mais bon...c'est joli les oies dans les champs non ? Ouais mais les agriculteurs commencent à gueuler komenkonfé ? :nesaitpas: ...Ouais mais c'est bon...On va pas laisser ces GCDC tirer dessus non ? Ouais t'as raison.

Ha oui...problème : Les hivers sont de plus en plus doux et les oies ne se cassent plus le derche à voler jusqu'en Espagne alors que là, sous l'aile, elles ont tout : Le gîte, le couvert, et de gentils écologistes qui veillent sur elles (Seuls 5% de la population d'oies néerlandaise migre vers le sud de l'Europe).

Arf...encore un problème : Explosion des prédateurs naturels de l'oie cendrée : renards, mustélidés, corvidés, rapaces, mais aussi oiseaux marins, toujours à l’affût de la moindre agape. Mais ça ne freine pas l’irrésistible ascension de l'oie cendrée, qui colonise les terres, les faubourgs des villes.

Bon là...ça commence sérieusement à gueuler. Ouais mais on tient bon...Ok.

Tiens c'est marrant on voir plus trop les autres oiseaux migrateurs. Ils font un détour ils sont cons...tout ça pour se faire tirer dessus en France...Je te jure c'est con un oiseaux. Ouais mais la surpop d'oies ça doit les déstabiliser...ha ouais peut-être...

Nous sommes en 2009 :

Selon les sources officielles néerlandaises (ministère de l’Agriculture), 109.000 oiseaux ont été « détruits » durant la campagne 2007/08, dont 43.000 oies cendrées, 40.000 oies rieuses et 22.000 siffleurs.

Mais ces destructions, non comptabilisées dans ces 109.000 oiseaux cités plus haut, ne s’arrêtent pas là : du 1er avril au 30 septembre, elles se poursuivent sous d’autres formes.
- Tirs (prime de 5 € par oie abattue)
- Stérilisation des œufs (en les piquant, en les secouant, ou en les recouvrant d’huile de maïs). Cette technique réduit à 30 % seulement les couples qui amènent leur couvée à terme ; 70 % des autres n’auront pas d’oisons (source : province de Zélande).
- Capture des oies en mue qui sont « euthanasiées » au bâton ou gazées
- Maintien des oisons non-volants hors des zones agricoles (engrillagement) ce qui a pour effet de les faire mourir de faim.

Malgré ces programmes de destruction massive, les populations se développent : les comptages font état de « pics » atteignant 600.000 à 800.000 oies cendrées, 1.300.000 oies rieuses et 800.000 canards siffleurs.

Les dégâts donnent lieu à des indemnisations : 16 millions d’euros sont versés par le gouvernement aux agriculteurs, auxquels s’ajoutent 90 millions d’euros pour financer des exploitations agricoles spécialement transformées en « zones d’accueil ». Ces zones d’accueil sont subventionnées à hauteur de 800 € / ha, la moitié étant versée par le gouvernement néerlandais et l’autre moitié… par l’Europe.
Silence assourdissant des écologistes. L'opinion quant à elle, il n'y a qu'à se balader sur les fora. Le discours ambiant : On gaze les oies pour protéger les cultures...Ho les salaud ! Ouais c'est comme ces GCDC...
On ne reste parfois fidèle à une cause que parce que ses adversaires ne cessent d'être
ineptes.

Avatar du membre
Mlle Rose
Messages : 12727
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:56
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Je suis un prédateur

Message par Mlle Rose » mar. 26 févr. 2013 10:25

:s C'est ce qui se passerait aussi si tout le monde devenait végétarien avec tout un tas d'animaux. Ils seraient "de trop"...
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:

Avatar du membre
Cyrano
Chaînon Manquant
Messages : 4681
Enregistré le : mer. 25 mai 2011 11:25
Présentation :
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Into the wild
Âge : 41

Re: Je suis un prédateur

Message par Cyrano » mar. 26 févr. 2013 10:53

Le plus dégueulasse dans tout ça c'est que la population globale d'oies a très peu augmenté. Les oiseaux sont juste concentrés sur un petit bout de terre et massacrés.

"Méfie toi de ceux qui te veulent du bien."
On ne reste parfois fidèle à une cause que parce que ses adversaires ne cessent d'être
ineptes.

En ligne
Avatar du membre
TourneLune
Messages : 11932
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Je suis un prédateur

Message par TourneLune » mar. 26 févr. 2013 12:00

C'est que ça devient difficile à gérer à grande échelle quand même...
Parce que je suis pas persuadée que le GCDC ou même le moins con, il pense à l'équilibre global quand il tire..

Laisser la gestion de l'environnement aux extrémistes écolo, c'est certainement aller au devant de problèmes, mais comment avoir des personnes sensées et compétentes, pas soumises aux lobbies non plus??
Pour les mp qui ne sont pas à caractère personnel, merci d'envoyer vos messages au groupe " modérateurs globaux", ce sera plus efficace ;)

Avatar du membre
Cyrano
Chaînon Manquant
Messages : 4681
Enregistré le : mer. 25 mai 2011 11:25
Présentation :
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Into the wild
Âge : 41

Re: Je suis un prédateur

Message par Cyrano » mar. 26 févr. 2013 12:15

Tournesol a écrit :C'est que ça devient difficile à gérer à grande échelle quand même...
Parce que je suis pas persuadée que le GCDC ou même le moins con, il pense à l'équilibre global quand il tire..
Bien sûr que non...tout comme le loup n'y pense pas. Mais éliminer la prédation c'est aller au devant de cette merde là.
On ne reste parfois fidèle à une cause que parce que ses adversaires ne cessent d'être
ineptes.

Répondre