Un lève-ruches

Avatar du membre
Le Renard
Messages : 1731
Enregistré le : sam. 10 mars 2012 22:49
Présentation : http://kibu.fr/presentatronche/
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 35

Un lève-ruches

Message par Le Renard » dim. 9 oct. 2016 13:48

Mon frangin élève des abeilles et, ayant changé de région, étant passé du climat alsacien au climat girondin, il change aussi de type de ruches. Il passe à un modèle en modules empilés, dans lequel les abeilles construisent du haut vers le bas. L'entretien de la ruche et la récolte du miel supposent de soulever parfois l'ensemble, le plus souvent par le module le plus bas mais parfois aussi par un des modules intermédiaires, bosser trois minutes dessous, puis reposer délicatement sur son support une tour qui peut atteindre 80kg sans lui faire perdre l'équilibre ni la secouer, et passer à la ruche suivante.

Pour ça, les apiculteurs qui travaillent avec ce type de ruches utilisent un élévateur mécanique. Il en existe dans le commerce mais le moins cher coûte presque 800 euro. Alors internet est inondé d'exemples de réalisations maison de toutes sortes. Cela dit, pour l'une ou l'autre raison, aucune n'était satisfaisante pour le frangin pinailleur. Alors il y a deux mois il m'a contacté avec un cahier des charges précis et long comme le bras. Il fallait pouvoir soulever 100kg à partir de 15cm du sol et jusqu'à 80cm de haut, et bloquer la charge dans n'importe quelle position pour permettre à l'apiculteur de travailler dessous. L'appareil devait être assez petit pour tenir dans un coffre de voiture, assez léger pour être facilement porté par une seule personne, être super stable, durer longtemps sans entretien, et coûter moins de 200 euro. (en considérant que le temps fraternel ça n'a pas de prix...)

Alors j'ai renoué avec quelques vagues souvenirs de mes études de mécanique, et j'ai griffonné, fait quelques calculs simples et conçu une structure adéquate. J'ai acheté un poste à souder de base (c'était la goutte d'eau prétexte qui a fait déborder le vase de tentation latente) et laborieusement appris à m'en servir, luttant longuement contre le désespoir. Puis j'ai mis les idées en matière. Deux mois après le mail qui disait " j'aimerais bien que tu me fabriques ça...", c'est enfin fini, et j'ai appris un demi milliard de trucs en chemin, après autant d'essais et d'erreurs.

Voici avec un module fourni par mon frère pour les tests.

Je partage ici cette création avec un but : faire s'exprimer un peu plus les bricoleurs en tous genres, en plus des poètes et des peintres ; donner à la création pratique les lettres de noblesse qu'elle mériterait, et nous permettre de partager sur ces thèmes là aussi ! :)
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

Avatar du membre
pixelvois
Papa Ours
Papa Ours
Messages : 5890
Enregistré le : dim. 27 nov. 2011 10:50
Présentation : moi-jeu...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : planète Mars en navet rond
Âge : 46

Re: Un lève-ruches

Message par pixelvois » dim. 9 oct. 2016 14:22

Jolie réalisation :)
Du coup, pour le transport, c'est pliable et/ou démontable ?
"Dans un monde où chacun triche, c'est l'homme vrai qui fait figure de charlatan." ( André Gide - Les faux monnayeurs )

Avatar du membre
Le Renard
Messages : 1731
Enregistré le : sam. 10 mars 2012 22:49
Présentation : http://kibu.fr/presentatronche/
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 35

Re: Un lève-ruches

Message par Le Renard » dim. 9 oct. 2016 15:07

Salut Pix ! Merci beaucoup.

Non c'est pas pliable. C'est démontable, mais à des fins d'entretien, pas de transport. Parce que les assemblages démontables sont plus longs/difficiles/chers à réaliser, j'en ai mis le moins possible. Ca fait autant de boulot et de ratages possibles en moins. :) J'ai vachement de mal à percer droit et au bon endroit sans perceuse à colonne, alors je fais des gabarits en bois pour positionner le forêt mais chaque gabarit est foutu après un seul trou.

Les parties démontables sont les points de passage du câble, et la barre transverse en haut. En enlevant l'un et l'autre on peut retirer le chariot pour le réparer si nécessaire.

Non pour le transport je compte juste sur le format compact : 1.10m de haut, un peu plus de 50cm de large (plus la manivelle qui dépasse), et autant de long près du pied, ça tient sans mal dans un haillon avec la banquette rabattue. Le tout pèse 12kg, ça paraît peut être beaucoup mais en fait avec des prises de partout c'est très facile à manutentionner tout seul (sauf à attraper les rails verticaux copieusement lubrifiés à la vaseline).

Avatar du membre
pixelvois
Papa Ours
Papa Ours
Messages : 5890
Enregistré le : dim. 27 nov. 2011 10:50
Présentation : moi-jeu...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : planète Mars en navet rond
Âge : 46

Re: Un lève-ruches

Message par pixelvois » dim. 9 oct. 2016 16:09

Non : 12kg ça paraît très raisonnable... d'autant si c'est compact : c'était l'échelle qui n'était pas évidente à déterminer ( d'où ma question sur le transport ^^ ). Bravo du coup pour avoir réussi à inscrire l'objet dans le volume imparti !
"Dans un monde où chacun triche, c'est l'homme vrai qui fait figure de charlatan." ( André Gide - Les faux monnayeurs )

Avatar du membre
Livingstone
Messages : 1716
Enregistré le : lun. 8 août 2016 19:16
Présentation : la réponse est 42
Profil : Diagnostic +
Test : WISC
Localisation : Dans ma captcha, en Cybérie

Re: Un lève-ruches

Message par Livingstone » dim. 9 oct. 2016 17:14

Contenu caché
Vous devez être inscrit et connecté sur ce forum pour voir le contenu caché.
« Nous croyons fermement que c'est une grave erreur d'avoir des croyances fermes.» Principia Discordia
« Celui qu'a inventé l’échelle on peut pas dire que ce soit un con. Par contre çui qu'a inventé l’étagère trop haute, je le félicite pas ! » Coluche

Avatar du membre
Le Renard
Messages : 1731
Enregistré le : sam. 10 mars 2012 22:49
Présentation : http://kibu.fr/presentatronche/
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 35

Re: Un lève-ruches

Message par Le Renard » dim. 9 oct. 2016 19:22

Haha. Livingstone tu réussis à être encore plus lyrique que moi face à cet appareil qui a pourtant empli mes pensées tout au long de sa conception et de sa réalisation.

Alors moi l'apiculture j'y connais rien de rien, à part ce que mon frère en dit de temps en temps. Toi au contraire tu as sacrément l'oeil : il travaille bel et bien avec des ruches Warré qu'il fabrique lui-même. Ce sont des carrés de 37cm de côté à l'extérieur. Il devra les ouvrir quelques fois par an pour de l'inspection et de l'entretien apparemment, et puis pour la récolte il enlèvera le module du haut et en remettra un vide en bas. Et non ce n'est pas pour de la mobilité, et oui c'est pour un sol plan, notamment en plein Bordeaux !

Pêle-mêle :
je suppose pour porter l'enrouleur désaxé qu'on entre-aperçoit et les poulies ?
Oui. J'en ai mis des vues. Je pensais acheter un treuil tout fait, mais c'était bien cher pour un tel usage. L'enrouleur proprement dit m'a donné un peu de fil à retordre. Il porte les stigmates de mes essais et erreurs successifs notamment pour souder les rondelles sur le tube très fin (1mm d'épaisseur - j'ai pas réussi, finalement elles tiennent de part et d'autres de petits monticules de métal d'apport déposé là et qui les bloquent) et surtout pour attacher le câble. Le challenge c'était d'attacher juste le bout du câble. La force du levage serait absorbée par friction sur les premiers enroulements. J'ai d'abord essayé de le souder, mais il se coupait au premier parfum d'arc électrique. Alors j'ai essayé de braser, mais ça ne tenait pas. J'ai essayé la colle forte : itou (les restes jaune crade qui ressemblent à de la crotte de nez). J'ai essayé un noeud. Finalement ce qui a marché c'est une espèce de noeud tenu en place par un fil de fer torsadé qui l'enveloppe.

(le bras de la manivelle fait 10cm ; en tout pour un kg poussé sur la manivelle on a 30 à 40 kg au levage)

Si les tranches de tube perpendiculaires, en haut de la barre transverse, supportent les poulies (mais j'ai peut-être tout faux), alors l'essentiel de l'effort porte sur leurs soudures à la barre, non ?
Tu n'as pas tout faux du tout. Le truc du milieu supporte la poulie centrale, qui porte la moitié du poids. La soudure visible à l'avant encaisse à peu près cette force là (donc 50 kg max). Mais quand on y pense : le cordon fait 5cm de long et environ 2mm d'épaisseur. Sachant que la limite élastique de l'acier est d'environ 23kg/mm², ce seul cordon pourrait théroriquement supporter plus de deux tonnes. Ca laisse de la marge pour quelques imperfections dans la soudure...

Ce qui mène à :
la soudure à l'arc c'est intimidant je trouve.
Oui c'est pas facile. J'ai appris un (tout petit) peu à l'école mais c'était il y a plus de de dix ans, autant dire que ça ne compte pas pour la pratique. Je suis passé par beaucoup de frustration, surtout sur les profilés très fins avec lesquels le lève-ruches est construit (1.5mm d'épaisseur ; c'est beaucoup plus facile quand les pièces sont plus épaisses), et malgré ce projet dans les pattes je suis très loin d'avoir l'impression de "maîtriser". J'ai pris ça en compte dans le dimensionnement : toutes les soudures sont très surdimensionnées, pour laisser ce qu'il faut de tolérance aux défauts d'exécution. La partie la plus dure c'était de garder parallèle ce qui doit l'être, en sachant que les soudures déforment le métal en changeant sa structure cristalline. (je n'ai pas réussi, et du coup on devine deux petites plaques dont le seul but est de rattraper un jeu devenu trop grand à cause de ça...)
Mais ajouter ce procédé dans sa palette de bricoleur apporte aussi une grande gratification et permet des choses impossibles autrement. En parallèle j'ai pu faire à la maison des réparations qui traînaient depuis des mois (/années) sur la cuisinière et sur le clic-clac qui était en train de rendre l'âme. Et ma mère et un copain commencent à me solliciter pour faire des choses pour eux.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

Avatar du membre
Korrigan
Messages : 455
Enregistré le : mar. 8 sept. 2015 17:21
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : En attente d'un signal GPS valide...

Re: Un lève-ruches

Message par Korrigan » lun. 10 oct. 2016 15:28

Salut Le Renard,

C'est un très, très joli travail!!

Je tiens à préciser que je suis totalement incapable de faire quelque chose comme cela.

En revanche cela m'a rappelé les inventions de mon père. Son atelier en était toujours plein. Il suffisait que quelqu'un lui soumette un problème d'outillage pour qu'il se mette à travailler sur ces profilés :D

Rien que pour ce souvenir, merci!!

Je pense que tu peux envisager d'investir dans une perceuse à colonne!! Tu dois pouvoir en trouver sur des brocantes à condition d'y aller tôt car ça part bien!!
Korrigan

"Pour avoir du talent, il faut être convaincu qu'on en possède." Gustave Flaubert

"Là où règne force intérieure et confiance en soi disparaissent méfiance, peur et doute." Dalaï-Lama

Avatar du membre
Le Renard
Messages : 1731
Enregistré le : sam. 10 mars 2012 22:49
Présentation : http://kibu.fr/presentatronche/
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 35

Re: Un lève-ruches

Message par Le Renard » lun. 10 oct. 2016 15:55

Korrigan a écrit :Je tiens à préciser que je suis totalement incapable de faire quelque chose comme cela.
Y'a rien de sorcier. Juste des apprentissages. Tout le monde en est potentiellement capable, sauf handicap majeur. :)

Korrigan a écrit : En revanche cela m'a rappelé les inventions de mon père. Son atelier en était toujours plein. Il suffisait que quelqu'un lui soumette un problème d'outillage pour qu'il se mette à travailler sur ces profilés :D

Rien que pour ce souvenir, merci!!
:)

Je pense que tu peux envisager d'investir dans une perceuse à colonne!! Tu dois pouvoir en trouver sur des brocantes à condition d'y aller tôt car ça part bien!!
Haha. Ne me tente pas. Non, pour seulement quelques trous par an je pense qu'il y a de meilleures façons d'investir mes pauvres économies et les mètres carrés du minuscule réduit qui me sert d'atelier (quand on soude ça fait sauna aussi).
Avec un truc massif comme une perceuse à colonne, on commence à tomber dans le genre de matériel qui pourrait être sous le contrôle d'une association de bricolos.

J'ai un copain dont le père a un hangar. Lui il récupère des machines outil mises au rebut et les répare. Mais c'est un peu loin de la maison.

Avatar du membre
Maitre Folace
Messages : 319
Enregistré le : jeu. 3 sept. 2015 14:19
Présentation : A la barre
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Sur la route
Âge : 50

Re: Un lève-ruches

Message par Maitre Folace » lun. 10 oct. 2016 16:15

Voila une bien jolie réalisation!

Comme Korrigan, ca me rappelle mon papa et mon grand-père, toujours à bricoler et fabriquer des trucs super (surtout dans les yeux émerveillés d'un gamin!).
► Afficher le texte
Le bon sens nous dit que les choses de la terre n'existent que bien peu, et que la vraie réalité n'est que dans les rêves. Charles Baudelaire

Avatar du membre
Choupinne
Pseudo Rose
Messages : 626
Enregistré le : sam. 18 juin 2016 16:21
Présentation : C'est par ici
Profil : Diagnostic +
Test : WISC
Localisation : Paris

Re: Un lève-ruches

Message par Choupinne » lun. 10 oct. 2016 17:21

Han la méga classe :O Bravo !
"Il me fallait une bonne citation à mettre en signature, mais j'ai rien trouvé de sympa..."
- Choupinne

Avatar du membre
Livingstone
Messages : 1716
Enregistré le : lun. 8 août 2016 19:16
Présentation : la réponse est 42
Profil : Diagnostic +
Test : WISC
Localisation : Dans ma captcha, en Cybérie

Re: Un lève-ruches

Message par Livingstone » lun. 10 oct. 2016 20:50

Ce n'est pas être anti-royaliste que d'élever des ruches.

Merci pour la super-réponse, Le Renard ! rien à ajouter !
Euh...ah si... Pourquoi les deux rails verticaux n'ont-ils pas t-ils pas la même orientation ? (c'est pour faire avancer le schmilblick).
« Nous croyons fermement que c'est une grave erreur d'avoir des croyances fermes.» Principia Discordia
« Celui qu'a inventé l’échelle on peut pas dire que ce soit un con. Par contre çui qu'a inventé l’étagère trop haute, je le félicite pas ! » Coluche

Avatar du membre
Korrigan
Messages : 455
Enregistré le : mar. 8 sept. 2015 17:21
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : En attente d'un signal GPS valide...

Re: Un lève-ruches

Message par Korrigan » mar. 11 oct. 2016 07:58

Je ne me souviens avoir lu si tu allais dans les fablab? Mais ce sont des endroits (selon leur spécificité) qui devrait ou doivent te plaire ;)
Korrigan

"Pour avoir du talent, il faut être convaincu qu'on en possède." Gustave Flaubert

"Là où règne force intérieure et confiance en soi disparaissent méfiance, peur et doute." Dalaï-Lama

Avatar du membre
Le Renard
Messages : 1731
Enregistré le : sam. 10 mars 2012 22:49
Présentation : http://kibu.fr/presentatronche/
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 35

Re: Un lève-ruches

Message par Le Renard » mar. 11 oct. 2016 09:52

Livingstone a écrit :Ce n'est pas être anti-royaliste que d'élever des ruches.
Certes non. Mais c'est même pire.

Image


Euh...ah si... Pourquoi les deux rails verticaux n'ont-ils pas t-ils pas la même orientation ? (c'est pour faire avancer le schmilblick).
Pour rien. La bande noire c'est juste du vernis. Tous les profilés avaient ça sur un côté, je sais pas pourquoi. Mais si on brosse, dessous le métal est le même sur chacun des 4 côtés.


Korrigan a écrit :Je ne me souviens avoir lu si tu allais dans les fablab? Mais ce sont des endroits (selon leur spécificité) qui devrait ou doivent te plaire ;)
Non. D'abord parce que j'habite pas un grand centre urbain. Et puis, j'avoue, je suis kafi d'a prioris face à tout ce qui prend des mots anglais raccourcis pour se donner l'air cool et sympa et qui, pour une raison que j'ignore, cherche à se distinguer des ateliers et garages associatifs qu'on avait déjà, et que faire des trucs en plastique avec une imprimante 3D ça m'intéresse pas. :)
Mais j'suis de mauvaise foi et c'est du pur préjugé : il y a eu des retours positifs sur le forum.

Avatar du membre
Korrigan
Messages : 455
Enregistré le : mar. 8 sept. 2015 17:21
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : En attente d'un signal GPS valide...

Re: Un lève-ruches

Message par Korrigan » mar. 11 oct. 2016 10:27

Ben tu vois je ne savais même pas qu'il y avait des garages associatifs... En revanche pour ceux dont j'ai eu connaissance ça avait l'air plutôt assez cool (effectivement) avec du matériel que seul des géotrouvetouts n'auraient pas les moyens de s'acheter. En plus regroupés ils sont encore pires !!! :rofl:
Korrigan

"Pour avoir du talent, il faut être convaincu qu'on en possède." Gustave Flaubert

"Là où règne force intérieure et confiance en soi disparaissent méfiance, peur et doute." Dalaï-Lama

Avatar du membre
pixelvois
Papa Ours
Papa Ours
Messages : 5890
Enregistré le : dim. 27 nov. 2011 10:50
Présentation : moi-jeu...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : planète Mars en navet rond
Âge : 46

Re: Un lève-ruches

Message par pixelvois » mar. 11 oct. 2016 10:31

Au sujet des fablabs, ce serait aussi bien d'aller en discuter sur le topic éponyme : http://adulte-surdoue.fr/vos-passions-l ... t6482.html , non ;) ?
"Dans un monde où chacun triche, c'est l'homme vrai qui fait figure de charlatan." ( André Gide - Les faux monnayeurs )

Avatar du membre
Korrigan
Messages : 455
Enregistré le : mar. 8 sept. 2015 17:21
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : En attente d'un signal GPS valide...

Re: Un lève-ruches

Message par Korrigan » mar. 11 oct. 2016 10:39

pixelvois a écrit :Au sujet des fablabs, ce serait aussi bien d'aller en discuter sur le topic éponyme : http://adulte-surdoue.fr/vos-passions-l ... t6482.html , non ;) ?
C'est bien à ce topic que je faisais référence, mais ce n'était qu'une question aux vues des dons de bricoleurs de notre Renard ;) .
Korrigan

"Pour avoir du talent, il faut être convaincu qu'on en possède." Gustave Flaubert

"Là où règne force intérieure et confiance en soi disparaissent méfiance, peur et doute." Dalaï-Lama

Avatar du membre
pixelvois
Papa Ours
Papa Ours
Messages : 5890
Enregistré le : dim. 27 nov. 2011 10:50
Présentation : moi-jeu...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : planète Mars en navet rond
Âge : 46

Re: Un lève-ruches

Message par pixelvois » mar. 11 oct. 2016 10:50

Vi : c'était plus pour ceux qui souhaiteraient rebondir sur le post du Renard ( auquel cas on pourrait d'ailleurs déplacer là-bas le-dit post )...
"Dans un monde où chacun triche, c'est l'homme vrai qui fait figure de charlatan." ( André Gide - Les faux monnayeurs )

Z74
Messages : 114
Enregistré le : lun. 4 juil. 2016 13:33
Présentation : J'aime les poissons et les abeilles...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 36

Re: Un lève-ruches

Message par Z74 » jeu. 23 nov. 2017 11:38

Wahou!
Le Renard, comment ce comporte ton lève ruche après une saison? Les soudures ont tenu le coup?

Ici, "les gouttes d'eau prétextes qui font déborder le vase de tentation latente" ne sont pas encore tombées, je trouve la discipline intimidante. :lol:

Avatar du membre
-Olivier-
Messages : 1351
Enregistré le : jeu. 17 nov. 2016 16:52
Présentation : pʁe.zɑ̃.ta.sjɔ̃
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Par ci par là
Âge : 47

Re: Un lève-ruches

Message par -Olivier- » ven. 24 nov. 2017 13:13

Le Renard a écrit :Je partage ici cette création avec un but : faire s'exprimer un peu plus les bricoleurs en tous genres, en plus des poètes et des peintres ; donner à la création pratique les lettres de noblesse qu'elle mériterait, et nous permettre de partager sur ces thèmes là aussi !
Ouiiz :cheers:
Le Renard a écrit :La bande noire c'est juste du vernis. Tous les profilés avaient ça sur un côté, je sais pas pourquoi. Mais si on brosse, dessous le métal est le même sur chacun des 4 côtés.
C'est la marque de la soudure. ;)

Très jolie structure mécano soudée Le Renard !
Concernant les soudures difficiles sur de la petite épaisseur, il faut vraiment utiliser des baguettes de faible diamètre et régler l'intensité pile-poil.
Pour les rondelles in-soudables, c'est certainement parce qu'elles sont électro-zinguées, il faut les meuler avant pour supprimer le traitement.

Question: le treuil, il est freiné à la descente ?
Mes certitudes ne valent que si vous en doutez

Avatar du membre
Le Renard
Messages : 1731
Enregistré le : sam. 10 mars 2012 22:49
Présentation : http://kibu.fr/presentatronche/
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 35

Re: Un lève-ruches

Message par Le Renard » ven. 24 nov. 2017 13:57

Z74 a écrit :Le Renard, comment ce comporte ton lève ruche après une saison? Les soudures ont tenu le coup?
Mon frère s'en est finalement peu servi, parce que ses ruches ont été zigouillées par des frelons asiatiques. Il va tout recommencer de zéro. Mais je me fais pas trop de souci pour les soudures. On parle pas d'une machine qui doit endurer des dizaines de milliers de cycles en fatigue. :)

Le Renard a écrit :La bande noire c'est juste du vernis. Tous les profilés avaient ça sur un côté, je sais pas pourquoi. Mais si on brosse, dessous le métal est le même sur chacun des 4 côtés.
C'est la marque de la soudure. ;)
Je m'étais demandé ça, si ça pouvait être une trace d'un procédé par lequel une plaque aurait été pliée pour former un profilé et soudée sur deux bords adjacents, mais ne voyant aucune trace du tout j'avais écarté l'hypothèse.

Concernant les soudures difficiles sur de la petite épaisseur, il faut vraiment utiliser des baguettes de faible diamètre et régler l'intensité pile-poil.
Ce "pile-poil" est difficile à apprivoiser et je crois que c'est précisément un des objets du coup de main du soudeur. Pas seulement le réglage de l'intensité mais aussi le geste parfait dans l'avance, que je suis loin d'avoir acquis. :pharaon:
Pour les rondelles in-soudables, c'est certainement parce qu'elles sont électro-zinguées, il faut les meuler avant pour supprimer le traitement.
Non c'est pas pour ça. J'ai crâmé le zinc au chalumeau d'abord. Les rondelles sont soudables et le tube sur lequel elles sont montées est soudable aussi. C'est à cause de la différence d'épaisseur entre les rondelles et le tube que, pour moi et avec un simple poste à baguette, l'un et l'autre n'étaient pas soudables ensemble.
Question: le treuil, il est freiné à la descente ?
Il n'y a aucun dispositif particulier pour ça. L'effort est faible (avec 80kg dessus on pousse 2kg sur la manivelles, c'est tranquille) et le frottement sur les rails verticaux suffit à empêcher que la descente s'emballe même si on lâche tout.

Avatar du membre
-Olivier-
Messages : 1351
Enregistré le : jeu. 17 nov. 2016 16:52
Présentation : pʁe.zɑ̃.ta.sjɔ̃
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Par ci par là
Âge : 47

Re: Un lève-ruches

Message par -Olivier- » lun. 27 nov. 2017 16:41

Le Renard a écrit :C'est à cause de la différence d'épaisseur entre les rondelles et le tube que, pour moi et avec un simple poste à baguette, l'un et l'autre n'étaient pas soudables ensemble.
Est ce que tu as un poste type "inverter" ou un vieux poste à transfo de 30 kg ?
Sinon, lorsque tu as deux épaisseurs différentes à souder, tu amorces sur la plus épaisse et tu passes sur la seconde de façon rapide pour ne pas la percer. Le bain de fusion de la première pièce doit suffire à fondre la deuxième et réaliser la soudure.
Mes certitudes ne valent que si vous en doutez

Avatar du membre
Le Renard
Messages : 1731
Enregistré le : sam. 10 mars 2012 22:49
Présentation : http://kibu.fr/presentatronche/
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 35

Re: Un lève-ruches

Message par Le Renard » lun. 27 nov. 2017 16:50

J'ai un inverter.
Tu te doutes que j'ai appliqué ce principe de base à tous les endroits où j'ai soudé des épaisseurs différentes (sur ce projet, sur une cuisinière, sur un vieux clic-clac avec des tubes Ikea qu'on aurait dit fins comme du papier), en complément du procédé qui consiste, quand on peut, à meuler une saignée au bord la pièce épaisse près du futur cordon de soudure pour rendre les épaisseurs plus semblables, et de la version "bricoleur à l'arrache y'a pas de manuel" qui consiste à épaissir la pièce trop fine en y déposant un peu de soudure.

Mais à un moment donné je cherche surtout, à qualité finale égale, le plus court chemin vers le résultat.

Avatar du membre
-Olivier-
Messages : 1351
Enregistré le : jeu. 17 nov. 2016 16:52
Présentation : pʁe.zɑ̃.ta.sjɔ̃
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Par ci par là
Âge : 47

Re: Un lève-ruches

Message par -Olivier- » lun. 27 nov. 2017 17:54

Le Renard a écrit :Mais à un moment donné je cherche surtout, à qualité finale égale, le plus court chemin vers le résultat.
Je n'y arrive pas moi. :(
J'essaie toujours d'avoir des soudures parfaites quitte à les refaire 3 fois... Même si elles sont cachées. :o
Mes certitudes ne valent que si vous en doutez

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 11789
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 38

Re: Un lève-ruches

Message par TourneLune » lun. 27 nov. 2017 18:38

La fameuse beauté intérieure :lol:
Pour les mp qui ne sont pas à caractère personnel, merci d'envoyer vos messages au groupe " modérateurs globaux", ce sera plus efficace ;)

Avatar du membre
-Olivier-
Messages : 1351
Enregistré le : jeu. 17 nov. 2016 16:52
Présentation : pʁe.zɑ̃.ta.sjɔ̃
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Par ci par là
Âge : 47

Re: Un lève-ruches

Message par -Olivier- » lun. 27 nov. 2017 19:39

Exactement, la beauté intérieure. :rofl:
Le même besoin que Pataboul qui va gratter pour un micro défaut à 5 mètres de haut sur un escabeau. :D

Dans le même genre de travaux Le Renard, j'ai réalisé il y a quelques année un lève bonhomme.
Peut-être devrait-il y avoir une section sur le travail des métaux histoire d'y ranger des sujet comme celui-ci ou comme celui que je m'apprête à poster ? (Ou pourquoi pas sur la fonte du plomb ;) )

Puisque MotherLuneTourneLune est par là :lol: je lui soumets la question au passage..
Mes certitudes ne valent que si vous en doutez

Répondre