La menuiserie

Z74
Messages : 114
Enregistré le : lun. 4 juil. 2016 13:33
Présentation : J'aime les poissons et les abeilles...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 37

Re: La menuiserie

Message par Z74 » dim. 25 mars 2018 17:15

Salut,

pour dresser les champs sans souci à la dégau, il faut que la longueur de la table d'entrée soit au moins égale à celle des pièces de bois à dresser.
En pratique, c'est rare (et cher), on se débrouille soit à la dégau en tolérant un mini jour au centre (mais jamais sur les bords), ou on dresse autrement. A la défonceuse par exemple.

La dégauchisseuse-raboteuse de Bruno Meyer, est un petit bouquin sympa pour maitriser cette machine.

Z74
Messages : 114
Enregistré le : lun. 4 juil. 2016 13:33
Présentation : J'aime les poissons et les abeilles...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 37

Re: La menuiserie

Message par Z74 » lun. 26 mars 2018 13:54

Tu peux aussi avoir un problème d'équerrage du guide. Cela peut se solutionner en passant un chant dans un sens, le suivant dans l'autre, les défaut d'équerrage s'annulent en devenant complémentaire.

Avatar du membre
Pataboul
Messages : 538
Enregistré le : dim. 18 janv. 2015 21:02
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 35

Re: La menuiserie

Message par Pataboul » lun. 26 mars 2018 17:33

Oui Z74, j'ai ces deux soucis en effet, et merci de tes conseils.
Pour ce plateau, je pense me contenter du résultat obtenu, pas parfait mais correct. J'ai testé la résistance des collages, ça semble très solide!!! Et y'a moins d'un mm d'ouverture sur le joint le moins parfait, qui se retrouvera près du mur et donc moins visible, celui du devant étant nickel (j'aurais qu'à laisser du bordel au fond du plan de travail pour masquer les défauts :D ).

Pour le prochain je compte en effet passer une pièce sur deux dans l'autre sens pour annuler le problème d'équerrage si je ne m'en sort pas autrement. Ca m’embête un peu car ça risque de m'obliger à affiner plus que je le souhaite les planches. Je pourrais tricher en gardant la première en façade à épaisseur max, mais il y a une tranche qui sera visible... On verra bien, je réfléchirais à ça en faisant, peut-être dès demain si je ne suis plus trop enrhumé.

Avatar du membre
-Olivier-
Messages : 1352
Enregistré le : jeu. 17 nov. 2016 16:52
Présentation : pʁe.zɑ̃.ta.sjɔ̃
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Par ci par là
Âge : 48

Re: La menuiserie

Message par -Olivier- » mar. 27 mars 2018 22:15

Pataboul a écrit :
ven. 23 mars 2018 20:18
Question pour les rois de la dégau ( @-Olivier- )
Ouarf... Je ne me reconnais pas trop en roi de la dégau, mais bon, je peux au moins donner mes trucs. :)

Comme disait Raymond, mon vieil ami menuisier de 80 ans, "tu dois commencer par débiter le bois pour être au plus proche de la pièce finie".
De cette façon, le dégauchissage se fera sur des morceaux les plus courts possible.

Ensuite, il faut regarder le bois, (l'écouter, et tout cela avec amour,) car c'est lui qui donnera le sens de travail.

On suppose la machine réglée, la table de sortie bien parallèle aux fers et un poil dessous. La table d'entrée pour une passe de quelques dixièmes et le tout bien lubrifié.
On trouve la face la plus concave, à la fois sur la longueur et sur la largeur, c'est celle qu'il faudra attaquer en premier.
On repère le fil pour que les fers n'arrachent pas le bois et on fait une première passe sans appuyer et sans prendre "trop", juste pour valider le choix.
Le bois doit glisser sans effort. Pour cela : paraffine sur les tables, fers affûtés et première passe légère.
Si c'est juste, la planche n'est dégauchie qu'aux bouts et non au milieu, la coupe est propre.
On peut à ce moment augmenter la passe et finir la première face. (on appuie plutôt sur la table de sortie, mais sans trop forcer non plus)
Pour le chant, on se heurte quelques fois à deux faces convexes, il faut alors dégauchir en trichant pour gommer la "bosse".
Il faut soulager l'avant et l'arrière mais insister sur le milieu de la piece sans se soucier à ce moment de l'équerrage.
C'est d'autant plus difficile que la pièce est lourde, mais il faut s'y tenir pour un résultat parfait.
Une fois la pièce remise en forme légèrement concave, on procède comme précédemment.
Pour l'équerrage, il n'y a pas d'autre choix que d'avoir un guide parfaitement d'équerre aux tables et suffisamment haut pour être efficace.
Voilà ma petite contribution qui pourra peut-être arranger tes affaires.

Le dernier conseil de Raymond : "c'est la machine qui décide de la vitesse du travail, pas ta force." ;)

Pour l'assemblage des madriers sur chant, je préconise la fausse languette qui augmente fortement la puissance du collage.
Mes certitudes ne valent que si vous en doutez

Avatar du membre
Pataboul
Messages : 538
Enregistré le : dim. 18 janv. 2015 21:02
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 35

Re: La menuiserie

Message par Pataboul » mer. 28 mars 2018 13:52

Merci pour tes conseils, Olivier, ils me seront utiles.


Avez vous des avis quant au traitement pour ces plans de travail de cuisine??
Je pensait à utiliser un vernis très costaud, mais à bien y réfléchir j'y vois un inconvénient: Il finira toujours par se détériorer, avec les poêles en fonte et les coups de couteau et ça risque de faire des tâches bien visibles dans un truc globalement très clean...
Là j'ai une astuce qui consiste à passer une eau de chaux pour faire ressortir les tanins, ça limitera fortement les marques ultérieures, ça fait une jolie patine. Mais du coup, je me dis qu'une huile ferait alors bien l'affaire, entretenue par la suite par les éclaboussure de graisse de canard et d'huile d'olive.. :P Mais c'est un choix un peu extrême et définitif..... J'hésite...

Miss souris
Messages : 1208
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 16:20
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t7027.html
Profil : En questionnement
Test : NON
Localisation : Les pieds au sud la tête à l'ouest ...
Âge : 46

Re: La menuiserie

Message par Miss souris » mer. 28 mars 2018 14:35

Coucou Pataboul,
l'info que je donne vaut ce que ça vaut, mais bon. Mes plans de travail, du hêtre, sont huilés, ça fonctionne très bien, le bois est toujours aussi beau au bout de 15 ans. (c'est pas vieux pour du bois , mais pour une cuisine ...). Au début tous les six mois, maintenant tous les ah merde j'aurais dû le faire il y a 3 ans, je ponce et rehuile. Le petit coup de ponçage fait partir les taches, et hop, tout beau tout neuf ... Pas de problème alimentaire de coexistence huile bouffe. (Je découpe sur des planches à découper, of course, qui elles sont non traitées).

Avatar du membre
Judas Bricot
Messages : 699
Enregistré le : dim. 7 juin 2015 08:34
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Third Stone from the Sun

Re: La menuiserie

Message par Judas Bricot » mer. 28 mars 2018 14:36

Pourquoi pas un fond dur + vernis marin?

Avatar du membre
Pataboul
Messages : 538
Enregistré le : dim. 18 janv. 2015 21:02
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 35

Re: La menuiserie

Message par Pataboul » jeu. 29 mars 2018 12:48

Fond dur + vernis, faudrait que je sorte de mon antre pour aller en acheter à la grande ville... c'est p'tet pas très comestible..

Huile de lin, j'en ai un ou deux bidons sous la main... je crois que le choix est fait!! :D
C'était mon intention première à vrai dire, mais j'ai toujours du mal à me décider quand je ne trouve pas une solution "parfaite" ou mieux à tout point de vue. Les compromis c'est pas mon fort...

Z74
Messages : 114
Enregistré le : lun. 4 juil. 2016 13:33
Présentation : J'aime les poissons et les abeilles...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 37

Re: La menuiserie

Message par Z74 » jeu. 29 mars 2018 18:09

Salut, les huiles dures donnent un beau fini. Pas d'expérience suffisamment vieille avec ce produit pour ma part. Rénovation par application d'une nouvelle couche. Application simplissime par rapport à un vernis (protection moindre ceci dit).

Huile cire blanchon par exemple.

Avatar du membre
madeleine
Ninja Traductor
Messages : 3419
Enregistré le : jeu. 9 janv. 2014 10:16
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t4411.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : clermont-ferrand
Âge : 51

Re: La menuiserie

Message par madeleine » jeu. 29 mars 2018 18:36

Par ici le passage à l'huile de lin d'un parquet poncé de frais a donné un résultat mochissime et jaune, si jaune ... Si tu peux faire un test c'est prudent :)
le chemin est long et la pente est rude, oui, mais le mieux, c'est le chemin, parce que l'arrivée, c'est la même pour tout le monde... Aooouuuh yeaah...
avec l'aimable autorisation de P.Kirool

Miss souris
Messages : 1208
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 16:20
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t7027.html
Profil : En questionnement
Test : NON
Localisation : Les pieds au sud la tête à l'ouest ...
Âge : 46

Re: La menuiserie

Message par Miss souris » jeu. 29 mars 2018 18:43

Euh ... sur mon plan de travail c'était pas du lin...(mais aucun idée de ce que ça pouvait être par contre...)

Avatar du membre
Pataboul
Messages : 538
Enregistré le : dim. 18 janv. 2015 21:02
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 35

Re: La menuiserie

Message par Pataboul » ven. 4 mai 2018 02:52

Ah ben ça tombe bien... J'ai pas avancé dans la cuisine mais j'ai fait une petite table avec un copain. Et là on voit bien ce que donne l'huile de lin sur du chêne:
Brut:ImageHuilé pas encore essuyé:Image

Y'a une belle histoire derrière cette table. Le pote a croisé y'a 18 ans de ça un plateau de chène qu'il a trouvé joli et a donc acheté, avec vaguement l'idée d'en faire un jour une table. Il a trouvé un menuisier pour lui couper le plateau en 4 bouts de 6x6cm par 3m de long, plus une chute avec le coeur et stocké ça pour que ça sèche. 18 ans de séchage, c'est large!!!
Le copain, il aime bien les échecs et, je ne sais plus si c'était avant ou après avoir acheté ce morceau de bois, il s'est fabriqué un plateau. Tout à la main car il n'est pas équipé, c'est pas quelqu'un qui bricole mais il sait ce qu'il veut! Et donc cette table est faite pour y poser le plateau, sur mesure. On ambitionne même d'y adjoindre un tiroir, un jour peut-être, pour pouvoir y ranger le plateau et les pièces de jeu.

Image

J'ai eu beaucoup de plaisir à faire cette table. C'est, mine de rien, mon premier "vrai" travail de menuiserie.....




A propos d'huile de lin. Y'a mieux, c'est sûr, rien qu'en huile y'en a des incolores, des plus résistants, des avec durcisseur (siccatif), etc.. Mais c'est surtout sur les bois très clairs que ça fait trop jaune (en toute subjectivité!), j'ai même pas essayé sur le peuplier, je trouve ça très bien sur le chêne, le hêtre et le châtaignier. J'ai pas encore de recul avec d'autres bois. Le gros avantage, c'est qu'on en trouve partout, et moi j'ai horreur d'aller à la ville. Et s'il y a mieux, c'est néanmoins tout à fait correct et un des trucs les moins chers..

Répondre