Imagination en détail ou en silhouette ?

Répondre

Imaginez-vous d'abord en "détail" ou en "silhouette", en général ?

En silhouette.
3
23%
En détail.
1
8%
Les deux.
2
15%
L'un ou l'autre, ça dépend des fois.
5
38%
Rien de tout ça.
1
8%
Autre.
1
8%
 
Nombre total de votes : 13

Avatar du membre
Bren
Messages : 35
Enregistré le : sam. 25 juin 2016 21:13
Présentation : Attention, pavés
Profil : En questionnement
Test : NON

Imagination en détail ou en silhouette ?

Message par Bren » jeu. 24 janv. 2019 17:24

Coucou :)

C'est bête mais c'est une des quelques (ou nombreuses ?) questions "à la con" que je me pose depuis très longtemps :cheers: :

Est-ce que vous imaginez/rêvez/conceptualisez d'abord, dans un premier temps, en détail, ou bien en silhouette/ambiance, en général ?

Est-ce que vous faites les deux ?

Est-ce que vous ne faites rien de tout ça ?

Je me demande si on peut éditer le sondage en fonction des types de réponses peut-être + ouvertes que la question que je me pose, alors bon, je vais le poser comme je peux et on verra bien ^^

Merci à vous :)

(Pour ma part c'est "en silhouette")

Edit : ah oui et bien sûr, ça m'intéresserait de savoir comment vous le vivez et ce que vous en pensez, si ça vous dit.

Avatar du membre
InMedio
Grille pain
Messages : 195
Enregistré le : ven. 5 janv. 2018 12:37
Présentation : Ça se passe par ici :
http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9049
Profil : Diagnostic +
Test : WISC
Localisation : Angers
Âge : 25

Re: Imagination en détail ou en silhouette ?

Message par InMedio » jeu. 24 janv. 2019 17:35

Hop.

Pour ma part, c'est selon.
Des gestes techniques seront imaginés en détail, comme une compilation de souvenirs précis. Principalement auditif, parce que c'est ma dominante, mais avec une bonne part de visuo-spatial, voire de kinesthésie (contact, pression, proprioception, je mets tout dans le même paquet :huhu: )
Le reste commencera plus par de la "silhouette", et puis des tiroirs de détails se créeront par la suite.

Voilà voilà :)
Une lueur typique chez les individus qui se sont découverts d'une intelligence supérieure à celle de la majorité de leur entourage mais qui n'ont pas encore compris qu'ils seraient encore plus malins s'ils s'abstenaient de le faire savoir. T.P

Avatar du membre
Bren
Messages : 35
Enregistré le : sam. 25 juin 2016 21:13
Présentation : Attention, pavés
Profil : En questionnement
Test : NON

Re: Imagination en détail ou en silhouette ?

Message par Bren » jeu. 24 janv. 2019 17:49

Merci IM :)

Qu'est-ce que tu appelles "le reste" stp ? ^^

Avatar du membre
InMedio
Grille pain
Messages : 195
Enregistré le : ven. 5 janv. 2018 12:37
Présentation : Ça se passe par ici :
http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9049
Profil : Diagnostic +
Test : WISC
Localisation : Angers
Âge : 25

Re: Imagination en détail ou en silhouette ?

Message par InMedio » jeu. 24 janv. 2019 17:52

Tout ce qui n'est pas un "geste" (au sens large) technique. Ça doit sûrement faire un paquet de choses, d'ailleurs.
Une lueur typique chez les individus qui se sont découverts d'une intelligence supérieure à celle de la majorité de leur entourage mais qui n'ont pas encore compris qu'ils seraient encore plus malins s'ils s'abstenaient de le faire savoir. T.P

Avatar du membre
Bren
Messages : 35
Enregistré le : sam. 25 juin 2016 21:13
Présentation : Attention, pavés
Profil : En questionnement
Test : NON

Re: Imagination en détail ou en silhouette ?

Message par Bren » jeu. 24 janv. 2019 18:23

Du coup globalement tu es silhouette, en fait ?

Avatar du membre
InMedio
Grille pain
Messages : 195
Enregistré le : ven. 5 janv. 2018 12:37
Présentation : Ça se passe par ici :
http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9049
Profil : Diagnostic +
Test : WISC
Localisation : Angers
Âge : 25

Re: Imagination en détail ou en silhouette ?

Message par InMedio » ven. 25 janv. 2019 12:55

Plutôt l'inverse, vu l'importance du geste dans ma vie.
Une lueur typique chez les individus qui se sont découverts d'une intelligence supérieure à celle de la majorité de leur entourage mais qui n'ont pas encore compris qu'ils seraient encore plus malins s'ils s'abstenaient de le faire savoir. T.P

Avatar du membre
Bren
Messages : 35
Enregistré le : sam. 25 juin 2016 21:13
Présentation : Attention, pavés
Profil : En questionnement
Test : NON

Re: Imagination en détail ou en silhouette ?

Message par Bren » ven. 25 janv. 2019 20:45

Ok, merci :)

Je remarque que moi-même, pour certains souvenirs de gestes, je peux avoir l'impression d'imaginer à ces moments en détails, mais décidément non, je visualise surtout les choses autour, avant d'imaginer les détails du membre.
Quoi que.
C'est surtout que j'attache + d'importance à ce qu'il y a autour qu'au membre lui-même, on dirait.

A votre avis, à quel point joue le fait d'accorder + ou - d'importance aux détails ou à la silhouette (ou autre façon d'imaginer/se remémorer), dans le fait d'imaginer de cette manière ?

Ceux qui font les deux en même temps, vous le vivez comment (au sens large de la question) ?

Evidemment tout le reste peut potentiellement m'intéresser et, au-delà de ça, j'invite tout un chacun à s'exprimer sur le sujet.

En ligne
Avatar du membre
Jahroo
Messages : 25
Enregistré le : lun. 24 déc. 2018 09:45
Présentation : Salutation!
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Ici et ailleurs
Âge : 40

Re: Imagination en détail ou en silhouette ?

Message par Jahroo » mer. 6 févr. 2019 01:44

Salut,

Personnellement, j'ai la fâcheuse tendance à ne penser presque qu'exclusivement en silhouette. J'imagine, pense les choses par l'aspect qui s'en dégage. Je ne sais pas pourquoi mais j'ai vraiment beaucoup de mal avec les détails. C'en est même d’ailleurs parfois gênant car à cause de ça les idées ont régulièrement du mal à aboutir.
Bren a écrit :
ven. 25 janv. 2019 20:45

A votre avis, à quel point joue le fait d'accorder + ou - d'importance aux détails ou à la silhouette (ou autre façon d'imaginer/se remémorer), dans le fait d'imaginer de cette manière ?
Je vais essayer de proposer une piste de départ pour la réflexion même si je ne suis pas le mieux placé pour en parler car pas très imaginatif. Je laisse donc le soin à d'autres de me reprendre si je dis trop de bêtise... 'Fin bref je me lance quand même.


Accorder de l'importance à la silhouette c'est penser le tout, voir ce qui ressort d'un ensemble. Chaque partie de celui-ci n'a alors d'importance que dans la façon dont elle s'accorde avec la globalité. Les différentes caractéristiques se retrouvent masquées par les traits communs ou les dynamiques créées par l'interaction des différents éléments. C’est une approche plus abstraite qui permet d'avoir un aperçu rapide d'un système et de comprendre en quoi il peut éventuellement faire sens. Seulement, imaginer de cette façon à le désavantage de n'apporter que peu de relief et entraîne le risque de passer à coté des nuances.

Apporter de l’importance aux détails c'est avoir le soucis d'être dans la précision. Ça permet de focaliser sur un point et de lui donner une singularité. Il permet d'être quelque chose qui sert d'appuis pour développer grâce à des questions comme : qui? comment? pourquoi? Ou entraîner une bascule vers une approche différente Il peut aussi apparaître comme uniquement descriptif sans forcement se soucier de lui donner de l'importance dans quelque chose de plus large. Ici, ça relève d'une approche plus concrète. L'excès de détails, ou la focalisation exagérée sur un seul, entraîne le risque de passer à coté de l'unité formée.


Tentative d'exemple selon mon schéma de pensée (car c'est celui que je connais le mieux ) :

Si je veux imaginer des vaches qui regardent passer un train, je commencerai par former différentes formes géométriques en noir et blanc. Ca pourrait donner des ovales pour les vaches (que je mettrai dans un carré pour faire un champ pour pas qu'elles se fassent écrasées) et un rectangle pour le train (posé sur une ligne car il lui faut bien des rails quand même).

J'ai ma scène de base mais elle est tellement schématique qu'elle reste un peu abstraite. Du coup, je passe un peu à coté des éléments qui la constituent. Image

Il est donc plus pertinent d'en préciser les différentes parties. Je vais donc d'abord donner des formes plus ressemblantes (façon ombre chinoises), puis essayer de les garnir. Les vaches sont-elles habillées d'une robe Normande ou Charentaise? Le train est-il rouge ou bleu? En quelle saison ça se déroule? Dans quel paysage? etc... Ça n'a pas obligatoirement d'importance mais ça peut aider à mieux visualiser la scène.

Image (Là ça devient un peu plus parlant non?)

Après, si je veux pousser plus loin, je peux imaginer que derrière la fenêtre du 2ème wagon il y a le petit Théo (9 ans) qui est assis. Comme ça Game Boy n'a plus de batterie, il se rappelle sa visite à l'aquarium la semaine d'avant. Il y a vu beaucoup de poissons dont il a oublié le nom mais il se souvient bien qu'il y avait une épave de Caravelle échouée au fond d'un bassin. Il s'était alors imaginé en pirate sillonnant les mers dans le but de trouver un trésors.

STOP! Là je suis parti trop loin, ça n'aide pas du tout à imaginer le thème de départ.

Pour résumer, je dirais que la silhouette permet de poser le contenant et le détail le contenu. L'idéal étant de trouver le bon équilibre pour que ça reste cohérent. L'imagination (la création) prend le vide l'absence, le manque comme terrain de jeu. Si je commence par le contenant (ce qui est quasiment toujours mon cas), il faudra en remplir l'espace intérieur. A l'opposé, si je commence par le contenu, il faudra remplir son espace extérieur.



Voilà, je ne sais pas si j'ai été clair vu mon explication un peu hasardeuse. Mais en tout cas c'est celle que j'ai imaginé suite à l'image un peu floue produite par ta question. :$
"Ne passons pas à coté des choses simples."
Citation pour gens bons.

Avatar du membre
Bren
Messages : 35
Enregistré le : sam. 25 juin 2016 21:13
Présentation : Attention, pavés
Profil : En questionnement
Test : NON

Re: Imagination en détail ou en silhouette ?

Message par Bren » mer. 6 févr. 2019 08:53

Merci beaucoup de ta réponse détaillée Jahroo ! :)

C'est drôle, moi, je n'aurais pas d'abord imaginé les tâches, ce qui aurait été de l'ordre du détail pour moi, mais le paysage en premier lieu.

En ligne
Avatar du membre
Jahroo
Messages : 25
Enregistré le : lun. 24 déc. 2018 09:45
Présentation : Salutation!
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Ici et ailleurs
Âge : 40

Re: Imagination en détail ou en silhouette ?

Message par Jahroo » jeu. 7 févr. 2019 01:39

Ah oui effectivement, moi je le mettais bien après. ^-^
"Ne passons pas à coté des choses simples."
Citation pour gens bons.

Avatar du membre
Louise
Messages : 1140
Enregistré le : mer. 28 mars 2012 07:43
Présentation : Si vous avez une petite heure devant vous...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Somewhere over the rainbow
Âge : 41
Contact :

Re: Imagination en détail ou en silhouette ?

Message par Louise » lun. 11 févr. 2019 13:53

Moi j'ai voté rien de tout ça.

Alors moi je rêve en image, ça oui, en film. Mais sinon, je ne visualise rien (c'est bien pour ça que certains cours de sophro / yoga, je suis barbée de ouf). C'est hyper complexe à expliquer, mais si je veux imaginer des vaches qui voient passer un train, ça fait sens, mais je ne visualise ni les vaches, ni le train (et d'ailleurs, ça ma fit tiquer, parce que visiblement ça serait qqchose qui ferait hyper défaut dans le phénotype féminin asperger).
Après, si tu précises, genre deux vaches, rousses, dans le fond d'un champ à gauche, comment dire... bin je les place par dessus mon champ visuel actuel. Cad grosso modo dans le coin de la pièce où je travaille, là, comme un calque transparent sur ce que je regarde. Mais je ne les visualise pas, je les situe, on va dire.
Quand je dois opérationnaliser un truc, genre une recette de cuisine, je sais quoi faire dans quel ordre, mais je ne visualise pas la procédure.

Je pense que c'est pour ça que j'ai toujours été une excellente copieuse en dessin mais incapable de créer quoi que ce soit réellement issu de mon imagination.
La danse c'est pas pareil, parce que l'émotion et le mouvement viennent du dedans, tu n'as pas besoin de visualiser. AH bin, si , dites donc, je me rends compte qu'en danse je visualise, quand je dois préparer une choré. Oh, alors, clairement, je visualise des endroits et des gens que j'ai DEJA en mémoire, mais je ne peux pas imaginer si je ne l'ai pas déjà vu.
L'écriture non plus, parce que j'écris des émotions, des pensées, des événements, des ressentis. (Han mais c'est POUR CA que je zappe systématiquement les descriptions dans les bouquins??? nan, ptet c'est parce que c'est universellement chiant :D)

Dingue, tout ça. Mais comme je sais pas ce que les autres appellent visualisation, bin du coup je sais pas si la mienne est normale ou non :D

Répondre