[QALC] thermodynamique et cigarette

Répondre
Avatar du membre
baptiste
Messages : 358
Enregistré le : mar. 22 mars 2016 23:38
Profil : Diagnostic +
Test : WISC

[QALC] thermodynamique et cigarette

Message par baptiste » dim. 1 avr. 2018 08:36

Bonjour,

Petite question physique :

Quand on fume au camion (je sais, pas bien) on met la cigarette dehors à travers la fenêtre (on sort la main qui la tiens). Hors la fumée va systématiquement vers l'intérieur même en l'absence de vent.

Hors en toute logique ça devrais être l'inverse le camion étant chauffé par un radiateur soufflant, il devrais être en surpression (air plus chaud plus courant d'air). La fumée devrais donc en toute logique être expulsée vers l'exterieur.

Est ce que quelqu'un aurais une idée des phénomènes physiques impliqués ? Parce que j'aime pas quand ça sent la clope dans le camion
A cause de mon mode de vie mon accès internet est sporadique donc pas de panique

Avatar du membre
Choupinne
Pseudo Rose
Messages : 631
Enregistré le : sam. 18 juin 2016 16:21
Présentation : C'est par ici
Profil : Diagnostic +
Test : WISC
Localisation : Paris

Re: [QALC] thermodynamique et cigarette

Message par Choupinne » dim. 1 avr. 2018 09:54

C'est important de préciser : quand tu roule, ou à l'arrêt ?
"Il me fallait une bonne citation à mettre en signature, mais j'ai rien trouvé de sympa..."
- Choupinne

Avatar du membre
baptiste
Messages : 358
Enregistré le : mar. 22 mars 2016 23:38
Profil : Diagnostic +
Test : WISC

Re: [QALC] thermodynamique et cigarette

Message par baptiste » dim. 1 avr. 2018 11:34

A l'arrêt
A cause de mon mode de vie mon accès internet est sporadique donc pas de panique

Avatar du membre
pixelvois
Papa Ours
Papa Ours
Messages : 5911
Enregistré le : dim. 27 nov. 2011 10:50
Présentation : moi-jeu...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : planète Mars en navet rond
Âge : 46

Re: [QALC] thermodynamique et cigarette

Message par pixelvois » dim. 1 avr. 2018 14:34

Ca me fait penser à quand j'essaye de fumer à la fenêtre d'une chambre non-fumeur :1cache: ... comme j'aime faire les choses "bien" et pas trop contrevenir aux règles d'usage ( oui, oui : pas seulement chez des gens que je respecte, même pour une chambre d'hôtel de seconde zone ) je me retrouve contraint de sortir le buste entier ( ce qui est déjà mieux que de devoir s'habiller de la tête aux pieds pour sortir fumer la dernière avant de dormir quand on s'est déjà préalablement couché ), intercalé entre les battants de la fenêtre refermés au maximum ( éventuellement pareil avec les volets ) pour tirer sur l'objet du délit et expirer la fumée le plus loin possible de l'ouverture pour éviter minimiser au mieux le retour de la-dite fumée à l'intérieur ! Lorsqu'une fenêtre de toit est accessible, ça marche beaucoup mieux et j'arrive à me contenter de garder la clope ( et la main qui la tient ) à l'extérieur, et de souffler en direction de l'ouverture ( quand elle n'est pas trop loin ), l'effet "cheminée" faisant le reste ^^

Je pense qu'à la fenêtre murale, l'effet "cheminée" est inversé en quelque sorte : en vrai même pas, c'est surtout que l'ouverture ne joue plus le même rôle, celui du conduit pour une fenêtre de toit, celui de la prise d'air pour la fenêtre murale, du fait de la masse d'air plus chaud qui s'est logée plus haut que l'ouverture... ensuite c'est juste l'effet de circulation d'air qui rentre en jeu. D'ailleurs, question courant d'air, vu que j'ai une grande expérience dans le chauffage "à perte" ( avec -- très -- mauvaise isolation ), y'a pas besoin de vent en hiver pour sentir celui, glacial, qui s'infiltre et vient renouveler l'air intérieur ( bien plus, je pense, que l'air chaud qui s'échaperait par ailleurs -- notament par le toit ).
Hors-sujet
Ceci est le fruit d'une réelle ( bien que superficielle ) réflexion sur le sujet, malgré la date qui pourrait faire penser à une fumiste poissonerie de 1er avril :mrgreen:
"Dans un monde où chacun triche, c'est l'homme vrai qui fait figure de charlatan." ( André Gide - Les faux monnayeurs )

Avatar du membre
Fu
Messages : 116
Enregistré le : dim. 4 févr. 2018 21:54
Présentation : flou
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 46

Re: [QALC] thermodynamique et cigarette

Message par Fu » mar. 3 avr. 2018 15:04

Je vais peut-être dire des énormités, avec deux réponses « intuitives » qui ne résisteront peut-être pas à de la physique de niveau collège. :lol:

Est-ce que le déplacement de l'air à l'extérieur, même avec le plus petit vent, ne peut pas créer une différence de pression entre l'intérieur et l'extérieur ? Le bâtiment ou le véhicule offre une résistance, l'air se retrouve pressurisé et, avec les vases communicants, s'engouffre à l'intérieur ? L'irrégularité de la force du vent empêchant la création d'une situation d'équilibre après laquelle la fumée n'aurait plus un attrait particulier pour l'intérieur. La plus forte chaleur à l'intérieur descend rapidement pour ne plus avoir qu'un effet mineur (avec le chauffage toujours en marche), alors que le vent continue ses bêtises.

Autre piste, mais j'y crois moins : un phénomène électro statique, qui fait que la fumée trouve plus d'éléments attirants en intérieur qu'en extérieur.

Avatar du membre
Pataboul
Messages : 515
Enregistré le : dim. 18 janv. 2015 21:02
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 35

Re: [QALC] thermodynamique et cigarette

Message par Pataboul » mar. 3 avr. 2018 20:24

Si de l'air rentre, de l'air doit sortir aussi. L'air le plus chaud fera un courant dans le haut de la fenêtre, l'air froid, plus dense, en bas. Essayez de tenir votre cigarette en haut de la fenêtre. :)

Avatar du membre
baptiste
Messages : 358
Enregistré le : mar. 22 mars 2016 23:38
Profil : Diagnostic +
Test : WISC

Re: [QALC] thermodynamique et cigarette

Message par baptiste » ven. 6 avr. 2018 07:20

Après divers tests, pas du tout scientifiques, il semblerait que pataboul ai raison.
La cigarette dans le haut de la fenêtre crache sa fumée vers l'extérieur
A cause de mon mode de vie mon accès internet est sporadique donc pas de panique

Répondre