Auriez-vous aimé avoir des paupières d'oreille ?

Répondre
Avatar du membre
ouadji
Messages : 67
Enregistré le : mer. 20 mars 2019 22:51
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Auriez-vous aimé avoir des paupières d'oreille ?

Message par ouadji » lun. 15 avr. 2019 18:06

Nous avons 5 sens : L'ouïe, Le goût, Le toucher, L'odorat et la vue ...

Quand un goût ne me plaît pas, libre à moi de ne pas y goûter ou d'en manger.
Quand le contact avec une matière ne me plaît pas, je ne la touche pas.
Quand une odeur ne me plaît pas, libre à moi de respirer par la bouche
Quand ce que je vois m'agresse, libre à moi de fermer les yeux.

Mais pour l'ouïe, je n'ai rien pour désactiver ce sens, pour inhiber cette "entrée", facilement et juste un moment.
Auditivement, je perçois le monde extérieur comme quelque chose de très agressif. La chose est continue, quasi partout, cela m'est souvent difficile, voir plus.

Comme j'aimerais avoir des paupières d'oreille !!!

J'en rêve. J'aimerais tellement pouvoir commander cette "fonction", l'activer ou la désactiver à ma guise.
Et pouvoir me protéger de ce monde de sons, de cette pollution sonore souvent démentielle.

Et vous, avoir des paupières d'oreille, ça vous tenterait ?
Je ne détiens aucune vérité, mes propos ne sont que le reflet de mes perceptions, par nature biaisées et imparfaites

Avatar du membre
Calvinethobbes
Messages : 91
Enregistré le : jeu. 20 déc. 2018 15:53
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 42

Re: Auriez-vous aimé avoir des paupières d'oreille ?

Message par Calvinethobbes » lun. 15 avr. 2019 18:23

Ah oui!!! Le top serait des paupières d'oreilles invisibles, qui te permettraient de "fermer les écoutilles" à l'insu de ton interlocuteur sans pour autant être malpolie ( comme c'est le cas si je lui tourne le dos au milieu de sa phrase)!! Le bruit - parfois d'une page qu'on tourne - m'agresse vraiment par moment! Dernièrement, j'ai dû faire preuve d'un self-control de dingue parce qu'une personne lisait le résumé (tellement loooooong) d'une vidéo d'une voix tellement insupportable que j'ai cru que j'allais partir en courant! :tronco4

Avatar du membre
Judas Bricot
Messages : 749
Enregistré le : dim. 7 juin 2015 08:34
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Auriez-vous aimé avoir des paupières d'oreille ?

Message par Judas Bricot » lun. 15 avr. 2019 18:50

Les bouchons d’oreille, cela fonctionne bien et c’est très pratique :)
Même dans une ambiance silencieuse et propice au travail (BU ou médiathèque), je m’en sers. J’entends/sens tout juste mon coeur...
Dans certains environnements sociaux je mets des écouteurs et m’immerge dans des conférences ou morceaux de musique.
Les balades en forêt ou la course à pied me sont aussi très utiles.

Avatar du membre
Fu
Messages : 610
Enregistré le : dim. 4 févr. 2018 21:54
Présentation : flou
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Auriez-vous aimé avoir des paupières d'oreille ?

Message par Fu » lun. 15 avr. 2019 18:56

Je vote pour les paupières d’oreille ! Invisibles ou pas, m’en fous, j’achète !
Pour l’instant je me promène dans la rue avec des bouchons d’oreille, je les ôte à regret sur mon lieu de travail, et ça ne se remet ni rapidement, ni discrètement donc pas facile de s’en munir à chaque instant. Et ça ne bloque pas le bruit, ça l’atténue, l’éloigne, ce n’est donc pas aussi efficace qu’une bonne vieille paupière d’oreille. :)

Miss souris
Messages : 1791
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 16:20
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t7027.html
Profil : En questionnement
Test : NON
Localisation : Les pieds au sud la tête à l'ouest ...
Âge : 47

Re: Auriez-vous aimé avoir des paupières d'oreille ?

Message par Miss souris » lun. 15 avr. 2019 19:02

OK pour les paupières d'oreille, pour au moins amoindrir les sons désagréables... mais moi il me faudrait surtout des paupières de nez.

Avatar du membre
ouadji
Messages : 67
Enregistré le : mer. 20 mars 2019 22:51
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Auriez-vous aimé avoir des paupières d'oreille ?

Message par ouadji » lun. 15 avr. 2019 21:15

@Fu

"ça ne se remet ni rapidement, ni discrètement"

Perso, j'utilise des "bouchons" (marque : Quies) en mousse à mémoire de forme - bruits forts - 35dB

Alors, si tu te les mets, "normal", à la main ... ça atténue sans tout bloquer.
Moi, je les roule pour les "pincer" et je les place (très) profondément ... je ne saurais pas les retirer avec mes (gros) doigts :)
Une fois posés, mémoire de forme, ils repartent en expansion, et je me retrouve avec 4 bars de pression dans les conduits :huhu:
Mais ... ouf ... je suis coupé du monde. Si je claque des doigts à côté de mes oreilles, je n'entends rien.
Obligé d'avoir en poche la petite pince discrète à long bec et de les retirer en "mode survival". (tu vois la manip de dingue)
Si jamais je n'arrive pas à "retrouver" mon outil d'extraction ... je suis mal
et si en plus à ce moment là, je ne sais plus où sont mes lunettes ... je suis mort ! :D
Donc, oui, ça fonctionne ... mais pas pratique. (mais sans autres solutions, j'en suis là)

Donc, on est tous bien d'accord, c'est réellement la m**** de ne pas avoir de paupières d'oreille.
Bon dieu, comment l'évolution a-t-elle oublié cette fonction absolument indispensable !!!

Ouf, je pensais être le seul dingue à avoir ce souci ... je me sens déjà moins seul :lol:
Merci pour vos réponses à toutes et tous.

Pour les paupières de nez ... bein ... respirer par la bouche, ça dépanne ... quoique peu confortable, je te le concède.
Je ne détiens aucune vérité, mes propos ne sont que le reflet de mes perceptions, par nature biaisées et imparfaites

Avatar du membre
Mikirabelle
Messages : 398
Enregistré le : sam. 22 déc. 2018 08:18
Présentation : Toutoute première fois
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Between the click of the light and the start of the dream
Âge : 38

Re: Auriez-vous aimé avoir des paupières d'oreille ?

Message par Mikirabelle » lun. 15 avr. 2019 21:18

Je vote pour également... mais il faudrait qu'elles soient filtrantes afin de pouvoir garder le canal qui nous intéresse !
Ça m'aurait bien servi tout à l'heure au cinéma pour ne pas entendre les 2 dames derrière moi en train de jacasser... elles ont fini par se taire après plusieurs tentatives de ma part pour leur faire remarquer leur impolitesse, de la plus subtile (le léger râclement de gorge "hum, hum") à la plus désagréable (énervée : "mais vous allez vous taire, oui !!"). :diabloo:
Le meilleur moment de la journée, c’est quand on va se coucher (Chanson Plus Bifluorée)

Avatar du membre
-Olivier-
Messages : 1394
Enregistré le : jeu. 17 nov. 2016 16:52
Présentation : pʁe.zɑ̃.ta.sjɔ̃
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Par ci par là
Âge : 48

Re: Auriez-vous aimé avoir des paupières d'oreille ?

Message par -Olivier- » lun. 15 avr. 2019 21:23

Mon grand-père maternel avait des paupières à ses oreilles.
Je m'en suis rendu compte très tard et j'ai ensuite voulu en avoir aussi. B)
Mes certitudes ne valent que si vous en doutez

Avatar du membre
ouadji
Messages : 67
Enregistré le : mer. 20 mars 2019 22:51
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Auriez-vous aimé avoir des paupières d'oreille ?

Message par ouadji » lun. 15 avr. 2019 21:54

@Mikirabelle

Woaw, des paupières d'oreille à géométrie variable. C'est quasi impossible. Il existe des bouchons qui privilégient une bande de fréquences particulière, mais cela reste relativement inefficace. Tu entends "moins fort" certains bruits, mais tu les entends tous malgré tout. Et moi, en ce qui concerne un bruit que je ne supporte pas, l'atténuer n'est pas suffisant. Un bruit qui me transforme en grenade à fragmentation, même transformé en chuchotement, me décompose de la même façon. Genre des aboiements de chiens intempestifs (déjà quand ils ne le sont pas ...) cela me dégoupille l'explosif à vitesse subluminique. :tmi: :D

"après plusieurs tentatives de ma part pour leur faire remarquer leur impolitesse,
de la plus subtile (le léger raclement de gorge "hum, hum")
à la plus désagréable (énervée : "mais vous allez vous taire, oui !!")
"

Pareil, je ne supporte pas les gens qui discutent au cinéma. Même avant le film, pendant les pré-pubs, ça me tape sur le système à une vitesse vv'. Sans oublier la personne juste devant moi, en oblique, qui me flashe les yeux avec son smartphone ... woaw, j'ai envie de lui prendre et lui faire faire un vol suborbital. (au smartphone). Ah oui, il y a aussi le gars qui mange ses chips une à une ... :tronco: ... je deviens de suite épidermique. Je dois me faire violence pour ne pas péter un câble. Moi, "le raclement et le hum hum", je ne pratique plus, cela est totalement inefficace. Aller au Cinéma devient parfois une épreuve de force. Entre espoir du plaisir et la certitude des autres.
Je ne détiens aucune vérité, mes propos ne sont que le reflet de mes perceptions, par nature biaisées et imparfaites

Avatar du membre
Fu
Messages : 610
Enregistré le : dim. 4 févr. 2018 21:54
Présentation : flou
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Auriez-vous aimé avoir des paupières d'oreille ?

Message par Fu » lun. 15 avr. 2019 22:36

@ouadji, j’utilise les mêmes, mais j’évite de les enfoncer jusqu’au cerveau, n’ayant pas de pince à épiler sur moi. Je suis parfois déçu de la quantité de bruit qui passe, mais seulement à cause de bruits énervants : le niveau sonore est devenu supportable, ensuite c’est à moi de gérer l’énervement comme un travail sur moi. Et oui, on se met à entendre notre corps en fonctionnement, c’est chouette. :)

@Mikirabelle, pour le cinéma, il y a la technique de la première séance du dimanche matin : déjà elle est moins cher, et surtout le public est un peu plus constitué d’amateurs de cinéma.

Sinon, je me rappelle d’une planche du dessinateur Boulet (je ne l’ai pas retrouvée sur son blog), après un voyage en Afrique je crois : il avait adoré l’ambiance très vivante de la salle, les réactions et commentaires du public, les cris, etc. Ensuite il comparait avec une salle de cinéma en France, où un « chut ! » sanctionne le moindre bruit, et ça faisait réfléchir sur l’intérêt d’aller voir un film en public si c’est pour obtenir un silence religieux, si on n’avait pas perdu un truc en cours de route. Mais finalement, dans les deux cas on s’accorde à dire qu’une personne au cinéma est désagréable quand elle ne se préoccupe pas du film.
[edit] J’ai retrouvé la planche en question.

Avatar du membre
Swinn
Messages : 577
Enregistré le : lun. 24 sept. 2018 21:13
Présentation : Tel Monsieur Jourdain...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 53

Re: Auriez-vous aimé avoir des paupières d'oreille ?

Message par Swinn » lun. 15 avr. 2019 23:33

L'ouïe est le seul sens qui reste actif pendant que l'on dort, il prévient du danger et il est garant de la sécurité voir de la survie, c'est pour cela qu'on ne peut pas le déconnecter
Un ami à moi dormait avec des bouchons d'oreille et sa maison, à cause d'un court circuit a pris feu. Il n'a rien entendu, c'est le chat qui l'a réveillé...

Pour ma part j'adore utiliser des bouchons d'oreille, à moto, au cinéma ( les gens sont sourds tellement le son est fort ! ) quand je lis ou quand j'ai envie d'avoir la paix.
J'en utilise aussi pour dormir et j'adore le petit laps de de temps pendant lequel, après les avoir mis dans les oreilles, ils gonflent et le son disparait peu à peu.

Avatar du membre
Mikirabelle
Messages : 398
Enregistré le : sam. 22 déc. 2018 08:18
Présentation : Toutoute première fois
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Between the click of the light and the start of the dream
Âge : 38

Re: Auriez-vous aimé avoir des paupières d'oreille ?

Message par Mikirabelle » mar. 16 avr. 2019 07:38

@Swinn : bien utile cette sécurité ! Du coup, on comprend mieux pourquoi on n’est pas équipé.

@Fu : on n’était que 7 dans la salle :grin: En plus ça n’était pas vraiment un film « grand public » donc je m’attendais à un comportement plus « cinéphile ».
Pour être tout à fait exacte, elles parlaient pendant les bandes annonces, donc ça aurait pu être excusable, sauf qu’elles parlaient de trucs que je n’avais pas du tout envie d’entendre (non seulement celle qui parlait me spoilait un autre film, mais en plus elle détaillait une scène de torture*...), mais là je n’avais pas le choix, elles m’imposaient leur conversation.

*Je suis très sensible, par exemple @ouadji pour moi ta description de la mise en place et de l’extraction des bouchons est digne d’un film d’horreur ! :tmi:

J’ai récemment acheté des bouchons d’oreille (Quies « music » prévues pour les concerts) car dans le cinéma que je fréquente habituellement il s’est passé plusieurs semaines où quasiment chaque film était diffusé avec un son beaucoup trop fort (ce qui n’était pas le cas des bandes-annonces, alors qu’habituellement c’est plutôt le contraire), qui me vrillait les tympans. Pour l’instant je n’ai pas encore eu à m’en servir, et c’est tant mieux car j’ai du mal à supporter les bouchons d’oreilles (comme les écouteurs oreillettes, dont je me suis servie comme « tampon sonore » pendant lesdites séances : ça me fait mal).
Hors-sujet
Je l’avoue bien volontiers, je suis une ayatollah du cinéma. Par exemple je reste systématiquement jusqu’au terme du générique de fin. Que certains trouvent ça chiant, je le conçois, mais qu’ils me le gâchent en restant plantés debout devant moi comme si de rien n’était, je trouve ça totalement irrespectueux (pour moi comme pour l’équipe du film).
@Fu (cf BD Boulet) Il peut être plaisant de pouvoir s’exprimer pendant la séance, de créer une certaine connivence entre les spectateurs. Si cela fait partie de la règle du jeu, ça ne me pose aucun problème, par exemple quand il s’agit d’aller voir une comédie. Il y a quelques mois je suis allée à une séance de « The Rooom » pendant laquelle c’était même recommandé. J’ai pris plaisir à faire mes petits commentaires et à rire bêtement (pour ceux qui ne connaîtraient pas, ce film n’est pas censé être drôle, mais c’est tellement mal joué et filmé que ça l’est). C’est sûr que ça n’est pas du tout l’ambiance habituelle.

J’ai beaucoup de mal à supporter les bruits qui dénotent d’un manque de savoir-vivre, surtout quand il y a des règles et qu’elles ne sont pas respectées (cf ma présentation).
Je suis amenée à prendre très régulièrement le train, et ça m’est de plus en plus difficile (pourtant, fondamentalement, j’aime ça).
Supporter les conversations des uns et des autres (les pires étant celles au téléphone), les bruits de claviers ou de clics intempestifs de souris, le son des vidéos lues sur les smartphones, la musique mise tellement fort que ça « déborde » des écouteurs, le son des touches de téléphone de la personne qui n’a pas pris soin de le désactiver (et que je te tape des kilomètres de SMS sonorisés « ploc, ploc, ploc-ploc-ploc »...), les jouets sonores des enfants... Le pire son pour moi c’est le bruit (et le visuel) de la lime à ongles : réaction « corporelle » identique à celle de la craie qui crisse au tableau. :sweat:
Il m’arrive de me munir d’un casque audio antibruit pour atténuer tout ça, mais c’est assez encombrant et une fois de plus, j’ai du mal à le supporter sur la durée.
Hors-sujet
Mon espace de liberté dans le train se restreint de plus en plus... Aujourd’hui dans le TGV je suis obligée de réserver (dans la mesure du possible) une place côté couloir... la raison en est que beaucoup installent désormais leur bureau dans le train (je ne les juge pas, j’imagine qu’ils n’ont pas trop le choix). Quand je suis côté fenêtre et qu’un yuppie (qui, au passage, visiblement s’en fout complètement de la politique de confidentialité de sa boîte) s’installe à côté de moi (ordinateur portable, etc) je me sens « coincée ». Sensation de claustrophobie. :doh: Moi qui aimait tant le côté fenêtre et ses rêveries...
J’ai accès aux « Salons Grand voyageurs » de la SNCF. Ça me crispe quand quelqu’un y passe ses coups de fil alors que c’est spécifiquement indiqué que c’est interdit et que l’endroit doit rester calme.
Une fois, lors d’un voyage à titre privé, j’y suis allée avec mon conjoint. Je l’ai fusillé du regard quand il a voulu y ouvrir son paquet de chips, il n’a pas compris pourquoi.

Il y a 2 semaines j’ai assisté à une conférence. Des filles discutaient un peu plus loin derrière moi autour d’un téléphone portable (sans doute qu’une actualité Facebook était plus intéressante). Je me suis fait violence pour ne pas me retourner et leur crier dessus. J’ai déjà tellement de mal à me concentrer...
Hors-sujet
Bref, le « lâcher-prise » et moi, c’est pas pour demain !
Le meilleur moment de la journée, c’est quand on va se coucher (Chanson Plus Bifluorée)

Avatar du membre
ouadji
Messages : 67
Enregistré le : mer. 20 mars 2019 22:51
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Auriez-vous aimé avoir des paupières d'oreille ?

Message par ouadji » mar. 16 avr. 2019 09:23

@Mikirabelle

J'ai lu (et relu) la totalité de ta réponse adressée à Fu. Je ne vais pas la copier/coller, trop longue et c'est inutile (elle est juste au-dessus). Mais quand je te lis, je lis mon propre mode d'emploi, c'est du 100%. Je me rends compte que je suis probablement touché par une intolérance aux sons. Mais le "truc", c'est que c'est une intolérance aux sons "humains". Je veux dire par là, qu'aucun son dans la nature, quel que soit son volume sonore, ne me dérange ... zéro. Mais les sons provenant "des autres" sont clairement un souci pour moi. Pas d'emblée, pas tous, j'ai une "certaine tolérance" (heureusement, car dans le cas contraire, vivre serait quasi impossible). Mais cette tolérance pour les "sons des autres" est très basse. Je sais intérieurement (je le sens) que cette intolérance est (très) fortement liée à la notion de Respect, et "la barre" chez moi est très haute. Mon voisin peut faire un bruit de fou parce qu'il fait des travaux. Bétonnière toute la journée, etc. J'aurais probablement passé une meilleure journée "sans", mais bon ... il fait des travaux, il lui est impossible de faire l'économie du bruit, pas de problème. Par contre, un chien qui aboie à 1km, avec un volume sonore 1.000 fois moindre que la bétonnière du voisin ... me tape sur le système. Et j'en passe ... tous les exemples, dans les trains, les restos, les cinémas, et autres endroits remplis de gens qui "imposent" leurs bruits de tous genres sans se soucier de "tous ce qui n'est pas eux" ... no comment. Pour moi, c'est la même démarche que de jeter une canette par terre. Je balance vers l'extérieur ce que je suis, au sens large ... et l'impact sur autrui ... ah? autrui? je ne suis pas seul au monde? Ce monde est tellement pollué par l'incivisme et le non respect, et la chose est tellement banalisée à grande échelle, que le mot "respect" en devient désuet. Par définition du Larousse comme étant un reflet du langage populaire (non péjoratif), un jour ce mot de "respect" sera retiré du dico ... il rejoindra les mots et expressions du "vieux français". Mais bon ... je sais (aussi) que je fais partie intrinsèque du problème. Je suis "trop" ... et mes proches (ceux qui ont le code d'accès ultra-sécurisé) me le disent parfois ... tu es "trop tout", beaucoup "trop tout". :wasntme:
Je ne détiens aucune vérité, mes propos ne sont que le reflet de mes perceptions, par nature biaisées et imparfaites

Avatar du membre
Mikirabelle
Messages : 398
Enregistré le : sam. 22 déc. 2018 08:18
Présentation : Toutoute première fois
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Between the click of the light and the start of the dream
Âge : 38

Re: Auriez-vous aimé avoir des paupières d'oreille ?

Message par Mikirabelle » mar. 16 avr. 2019 16:42

@ouadji Tu ne veux pas changer de pseudo en « Trotou » ? :clin:

Bon, ça me rassure un peu de ne pas être seule, mais en même temps ça serait vachement mieux si j’apprenais à me détendre sur ce plan... et tous les autres.
Hors-sujet
Contenu caché
Vous devez être inscrit et connecté sur ce forum pour voir le contenu caché.
Le meilleur moment de la journée, c’est quand on va se coucher (Chanson Plus Bifluorée)

Avatar du membre
Léo
Messages : 449
Enregistré le : lun. 1 avr. 2013 18:50
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : A l'ouest
Âge : 36

Re: Auriez-vous aimé avoir des paupières d'oreille ?

Message par Léo » mar. 16 avr. 2019 22:20

Mikirabelle a écrit :
mar. 16 avr. 2019 16:42
@ouadji Tu ne veux pas changer de pseudo en « Trotou » ? :clin:

Bon, ça me rassure un peu de ne pas être seule, mais en même temps ça serait vachement mieux si j’apprenais à me détendre sur ce plan... et tous les autres.
Hors-sujet
Contenu caché
Vous devez être inscrit et connecté sur ce forum pour voir le contenu caché.

rhooo mais non car tu aurais eu le bruit des bottes en horreur... :1cache:
Bon... je vous rejoins sur ces bruits invasifs... sans oublier le bruit du parfum très artificiel.
Mon royaume pour une paupière !! :rock:
"Soudain, la jeune fille, le plus tranquillement du monde, entreprit de se curer le nez avec les doigts." Witold Gombrowicz

Avatar du membre
ouadji
Messages : 67
Enregistré le : mer. 20 mars 2019 22:51
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Auriez-vous aimé avoir des paupières d'oreille ?

Message par ouadji » mar. 16 avr. 2019 22:31

@Mikirabelle

Trotou ... :lol:

Chaque fois que j'ouvrirai le forum je me prendrai une claque :D
déjà que maintenant j'ai ce mot en tête, et en boucle, comme la musique de l'Inspecteur Gadget
(ne jamais écouter cette musique, il vous faudra 3 jours pour en revenir vivant)
Je ne détiens aucune vérité, mes propos ne sont que le reflet de mes perceptions, par nature biaisées et imparfaites

Avatar du membre
Mikirabelle
Messages : 398
Enregistré le : sam. 22 déc. 2018 08:18
Présentation : Toutoute première fois
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Between the click of the light and the start of the dream
Âge : 38

Re: Auriez-vous aimé avoir des paupières d'oreille ?

Message par Mikirabelle » mer. 17 avr. 2019 06:24

Hors-sujet
@Miss souris et @Léo moi aussi je veux des paupières de nez ! Enfin, je veux surtout qu'on arrête de diffuser des parfums synthétiques à tout va (tramway...). Car ce n'est pas tant l'odeur en elle même qui m'incommode (même si c'est beurk) mais de savoir que je suis en train de m'intoxiquer à respirer ça. Franchement je ne comprends pas que ce ne soit pas interdit, surtout que, pour reprendre l'exemple des transports en commun, ça ne sert à rien : si tu as quelqu'un qui sent mauvais à côté de toi, parfum d'ambiance ou pas, ça pue pareil.
@ouadji : ah c'est malin ça, maintenant j'ai la musique dans la tête ! Enfin, ça aurait pu être pire comme choix ! Pour revenir à la paupière d'oreille : j'ai habité quelques années dans un immeuble où mes voisins de l'autre côté de la cour étaient fan de Mylène Farmer et vivaient la nuit... l'horreur.
Le meilleur moment de la journée, c’est quand on va se coucher (Chanson Plus Bifluorée)

Avatar du membre
Holi
Messages : 320
Enregistré le : jeu. 8 mars 2018 18:07
Présentation : viewtopic.php?t=9243
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 55

Re: Auriez-vous aimé avoir des paupières d'oreille ?

Message par Holi » mer. 17 avr. 2019 08:56

ouadji a écrit :
mar. 16 avr. 2019 09:23
tous les exemples, dans les trains, les restos, les cinémas, et autres endroits remplis de gens qui "imposent" leurs bruits de tous genres sans se soucier de "tous ce qui n'est pas eux" ... no comment. Pour moi, c'est la même démarche que de jeter une canette par terre. Je balance vers l'extérieur ce que je suis, au sens large ... et l'impact sur autrui ... ah? autrui? je ne suis pas seul au monde? Ce monde est tellement pollué par l'incivisme et le non respect, et la chose est tellement banalisée à grande échelle, que le mot "respect" en devient désuet. Par définition du Larousse comme étant un reflet du langage populaire (non péjoratif), un jour ce mot de "respect" sera retiré du dico ... il rejoindra les mots et expressions du "vieux français".
Oui c'est tout à fait ça !
Je m'oblige à essayer de prendre du recul par rapport à ça, parce que ça me rend folle. Je suis dans d'énormes colères intérieures, j'ai l'impression que ça pourrait me rendre violente, qu'un jour je pourrais péter un câble ! :tronco:
Ou est-ce qu'on pose les paupières pour ne pas voir, pas entendre, pas subir, l'égocentrisme et le manque de respect ? :coleredefeu:
La vie n’est facile pour aucun de nous. Mais quoi, il faut avoir de la persévérance, et surtout de la confiance en soi. Il faut croire que l’on est doué pour quelque chose, et que, cette chose, il faut l'atteindre coûte que coûte.
Marie Curie

Répondre