Rêves: entre hallucination et pré-(ou post)cognition

Répondre
Avatar du membre
pandamonium
Messages : 4
Enregistré le : jeu. 30 août 2018 17:37
Profil : En questionnement
Test : NON

Rêves: entre hallucination et pré-(ou post)cognition

Message par pandamonium » ven. 7 sept. 2018 15:51

Bonjour à tous,

Le rêve, c'est un sujet qui me tient beaucoup à coeur et comme je ne pense pas avoir vu ce sujet dans le forum (à moins que je ne me trompe), je me suis permise de lancer ça, comme ça.
1-Vous est-il déjà arrivé de rêver de souvenirs, qui n'étaient pas les vôtres? (Ou bien de rêver de choses que vous n'êtes pas censé connaître, mais qui se révélent être avérées)
2-Avez-vous déjà eu des hallucinations post-réveil?
3-Vous êtes vous parfois réveillé en ne sachant plus faire la différence entre le rêve et la réalité?

Je suis une grande rêveuse (éveillée et à l'était de sommeil) mais j'ai aussi un sommeil agité et il m'arrive occasionnellement d'avoir des troubles du sommeil. Quand j'étais petite, j'ai eu quelques épisode de somnanbulisme. Je parle en dormant et j'ai encore des hallucinations auditives pré et postréveil. Bien souvent ce sont des bruits de toc, toc, toc (comme lorsque quelqu'un frappe à la porte) ou bien des alarmes très bryuantes.
Il m'est arrivé une fois de voir quelqu'un en rêve dans un contexte particulier et lorsque je lui ai raconté la scène détaillée de mon rêve, cette personne m'a avoué avoir vécu cette scène 5/6 ans auparavant.

Pensez-vous qu'il soit possible que les rêves (ou une partie d'entre eux) soient provoqués par des informations que nos cerveaux libèrent sans le vouloir? Je veux dire, nos cerveaux émettent des ondes alors ne serait-il pas possible de percevoir ou de capter les ondes de certaines personnes sans le vouloir? Comme une sorte de télépathie.

J'admets que ça peut-être tiré par les cheveux, mais où pourrais-je poser des QALC pareilles sinon ici? :)

/V0|30|)µ
Messages : 266
Enregistré le : ven. 4 févr. 2011 18:05
Présentation : Présentation
Profil : Diagnostic +
Test : WISC
Âge : 28

Re: Rêves: entre hallucination et pré-(ou post)cognition

Message par /V0|30|)µ » ven. 7 sept. 2018 16:02

Selon K.Dick c'est tout à fait possible, bien sûr !
Petite mise en garde malgré tout; si tu commences à voir des farfadets c'est que tu es allée trop loin.

Plus sérieusement, il ne m'est jamais arrivé d'avoir des rêves prémonitoires, je me contente de ce que mon inconscient m'envoie :worried:
Après ça peut venir de mon câblage cérébrale qui ne m'autorise pas ce genre d'expérience ? :nesaitpas:

Toujours est-il que je ne pense pas que ça ait vraiment de rapport à la douance, mais cet avis n'engage que moi, cela va de soi.

Avatar du membre
pandamonium
Messages : 4
Enregistré le : jeu. 30 août 2018 17:37
Profil : En questionnement
Test : NON

Re: Rêves: entre hallucination et pré-(ou post)cognition

Message par pandamonium » ven. 7 sept. 2018 16:51

My bad. Pardon si je me suis trompée d'endroit.

Ceci-dit, j'adore Philip K. Dick et tous les auteurs qui ont écrit sur le sujet (que l'on soit dans le registre "science-fiction" ou pas)

Tout ce qui concerne la perception est un vaste sujet. Mais sans partir dans un débat phizolofique, qu'est-ce qu'un rêve sinon une façon pour l'esprit d'exprimer des choses qu'il perçoit à l'état d'éveil (ou pas) et dont nous ne sommes, pour la plupart du temps, pas conscient?

Aie c'est peut-être le moment d'avouer que j'ai vu des farfadets quand j'avais 4-5 ans....euh du coup ça veut dire quoi? Que je suis complèment maboule? (promis je ne prenais aucune substances illicites à l'époque)

Au sujet de la perception, j'ai vraiment été fascinée par l'expérience d'Aldous Huxley ("les portes de la perception").
Je m'éloigne un peu là, mais du coup je m'interroge, est-ce que tous les sujets que l'on souhaite aborder sur le forum, doivent être mis en relation avec la douance?

Avatar du membre
madeleine
Ninja Traductor
Messages : 3460
Enregistré le : jeu. 9 janv. 2014 10:16
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t4411.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : clermont-ferrand
Âge : 51

Re: Rêves: entre hallucination et pré-(ou post)cognition

Message par madeleine » ven. 7 sept. 2018 18:52

Pour ta dernière question la réponse est : pas du tout :)
Je crois qu'il y a plusieurs sujets sur les rêves et les parasomnies, la fonction "recherche" t'y mènera sans doute.
le chemin est long et la pente est rude, oui, mais le mieux, c'est le chemin, parce que l'arrivée, c'est la même pour tout le monde... Aooouuuh yeaah...
avec l'aimable autorisation de P.Kirool

Avatar du membre
truth seeker
Messages : 25
Enregistré le : jeu. 30 août 2018 22:01
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 18

Re: Rêves: entre hallucination et pré-(ou post)cognition

Message par truth seeker » ven. 14 sept. 2018 01:19

Salut madeleine !

D'abord, je voudrais noter que je trouve plutôt très utile de poster même ce genre de sujets ici. C'est un forum pour surdoués mais cela ne signifie pas qu'on ne doit parler que de ça. Sinon, pourquoi y'a des sections monde, bricolage, et tous ces trucs assez.. what? Enfin, je dirais que les rêves, c'est pour moi un sujet de réflexion très important, parceque j'ai l'impression que cela recèle de nombreux éléments sur la nature de la vie.

Je vais aller dans du plus concret. J'étudie beaucoup mes rêves, j'ai vu les vidéos d'outside the box sur youtube qui expliquent bien pas mal de choses. Actuellement, j'aurais beaucoup à dire dans ma situation en terme de rêves et lucidité, je sais pas si tout ça t'intéresse dis moi si c'est le cas, disons que je fais quelques rêves lucides, et j'arrive quand je le souhaite à 90% de me souvenir du rêve de la nuit passée (j'ai le truc pour ça :p). J'ai beaucoup développé ainsi ma mémoire de rêves et mes rêves sont très très réels maintenant. Je me rappelle de certaines situations qui m'ont beaucoup beaucoup choqué tant la matière et la texture étaient parfaites. Pour autant, je n'ai jamais eu d'hallucinations post-réveil. Et, pour ce qui est des rêves prémonitoires et des rêves connectés etc, les coïncidences de ce type, j'ai rapidement conclu qu'il ne s'agissait que de coïncidences. Pour expliquer ça, il faudrait développer tous les biais d'interprétations de notre cerveau, je conseille de regarder le youtuber Hygiène mentale pour ça. Au final, je suis sûr à 99,9% qu'il n'y a rien de mystique dans les rêves de plus que ce que notre cerveau produit comme illusion. Pour les ondes que sinon on ne peut pas percevoir, le simple fait que rien n'amène à conclure cela en particulier me fait le rejeter en bon scientifique rationnel.

Par contre, pour ce qui est de la différence rêve/réalité, là je suis d'accord, c'est effrayant. En fait, ce que je trouve vraiment intéressant dans les rêves, c'est d'étudier comment on vit lorsqu'il semble qu'on soit inconscient. Autrement dit, comment notre cerveau réfléchit en mode autoguidé sans qu'on soit pleinement conscient pour réfléchir intelligemment. En particulier, lorsque le réveil sonne et qu'on est fatigué, le cerveau va réfléchir à des choses vraiment très très absurdes auxquelles on est convaincu et qui nous font nous rendormir. C'est ça qui m'effraie, c'est me rendre compte que la vérité sur laquelle on se base dans notre tous les jours, en étant conscients, n'est qu'une possibilité et elle est subjective. En étant inconscient, toutes les idées semblent vraies. La vie est une toute autre vie. Rien n'a de sens, et on vit sans garder au centre de ses pensées ce besoin de survivre et se reproduire. Autrement dit, on semble largement plus objectif, et c'est là que la vie n'a rien de celle qu'on définit généralement. Au final, quand je me rends compte de mes pensées étant inconscient, juste à ce moment du réveil, je me dis qu'on ne connait pas autant la vie qu'on peut le croire.

Bref, je voulais juste terminer sur une petite réflexion que je m'étais faite. Dans nos rêves, on est bien persuadés d'être dans la réalité. Tout comme on l'est dans la réalité qu'on "sait" être la réalité. Imagine alors que tu ne vis que dans tes rêves. Tu es persuadé d'être en face de personnes que tu connais, persuadé de discuter avec eux, de t'amuser et de vivre heureux. Cette persuasion confirme que tu ne penses pas moins vivre que tu pourrais dans la réalité. Au final, ce qui change, c'est juste que ces amis, c'est ton cerveau qui les produira, mais sans que tu n'en saches rien. Donc au final, tu auras déduit exactement les mêmes choses après ce rêve qu'après le même passage dans la réalité, avec des amis qui réagiraient à l'identique. Tout ce qui compte, c'est que tu sois persuadé de vivre la réalité. Tout ça pour dire que vivre dans ses rêves, si on est persuadé qu'il s'agit de la réalité, ne semble pas avoir de différence théorique que vivre la même situation dans la réalité. Et ça, ça fait remettre en question la nature de la réalité.. Finalement peut-être pas si réalité.
"[Understanding] something that no one else would is a painful thing. You can't talk to anyone about it. No one will understand you. You'll be alone."

Steins;gate

Répondre