Page 1 sur 1

Cartographie moi le monde...

MessagePosté: Mar 28 Juil 2015 19:49
par Thalweg
D'abord, j'ai une question. Avez-vous déjà essayé de recouvrir une sphère avec une feuille de papier ? Comment le faire selon vous ? L'idée de la cartographie est de répondre à cette dernière question, et c'est ce dont je vais parler ici. Comment mettre une sphère (ou presque) à plat ?

Commençons par le commencement. La Terre n'est pas une sphère. Deux explications à cela. La première, c'est qu'elle est légèrement aplatie au niveau des pôles (le rayon passant par les pôles mesure environ 20km de moins que le rayon à l'Equateur). C'est dû à sa rotation qui se fait dans le plan de l'Equateur et va avoir tendance à amener plus de matière là-bas. La force de gravité est légèrement plus importante là-bas aussi.

Et puis, en plus, la présence de masses rocheuses importantes va avoir tendance à modifier un peu cette sphère aplatie de façon locale (remarquez l'Himalaya et les Andes, par exemple*). Cela donne ce qu'on appelle le géoïde, qui est en gros la "surface de la mer" en chaque point, sans compter les marées et autres phénomènes du style. Il s'agit d'une patate suivant grossièrement la sphère aplatie. De façon exagérée, ça ressemble à ça :

Image
Le géoïde terrestre, méchamment exagéré (merci Wikipédia)


Sur cette patate, on va "plaquer" ce qu'on appelle un ellipsoïde de référence, qui va approximer au mieux le géoïde dans la zone considérée. A l'échelle de la planète, il s'agit du WGS84, qui est le système utilisé pour les cartes du monde, Google Earth etc. Dans une région particulière, l'ellipsoïde de référence pourra être différent, pour mieux coller à la forme locale du géoïde. C'est présenté à la figure 2.

Image
Différents ellipsoïdes en fonction de la position du géoïde


Bon, on a donc un modèle pas trop mauvais du géoïde terrestre à l'endroit où on veut faire notre carte. Se pose la fameuse question: comment mettre cet ellipsoïde sur papier, qui par définition est plan. La première solution est de prendre le plan tangent en un point, c'est la projection planaire. Typiquement, c'est la projection utilisée pour représenter les pôles. Dans ce cas, le point de tangence est le pôle. C'est la première sur la figure 3.

Une autre possibilité est la projection conique, deuxième à la figure 3. En général, elle "traverse" deux parallèles, et est donc parfaitement plaquée à l'ellipsoïde en deux parallèles. Le système cartographique belge est une projection conique.

Image
Différents types de projection


La dernière possibilité est la projection cylindrique (troisième, figure 3). Elle est surtout utilisée pour des pays de forme allongée, comme la Norvège ou le Chili. On l'utilise également pour les mesures géographiques de précision (ou plutôt un ensemble de cylindres, qui "entourent" le globe, on l'appelle le système UTM (pour Universal Transverse Mercator, couplé au système WGS84)).

Comme les choix d'ellipsoïde, les choix de projection visent à minimiser au maximum l'erreur sur carte, sur l'ensemble du territoire étudié.

Enfin, après ellipsoïde et projection, il est également nécessaire de définir une altitude zéro, qu'on ajoute ou retire à la hauteur donnée par l'ellipsoïde. Cette altitude est en général le niveau moyen ou minimum de la mer en un endroit donné, ou la plus basse mer possible (sans tempêtes).

Enfin, il arrive que pour certains projets (pharaoniques sur une échelle allant de zéro à dantesque, entendons-nous bien), les commanditaires redéfinissent un système géodésique complet, parce que l'erreur liée aux systèmes existants est trop importante pour les besoins du projet. On arrive ainsi à des erreurs de quelques millimètres par kilomètre en s'éloignant de plusieurs kilomètres de la ligne de tangence (où l'erreur à l'ellipsoïde est de zéro).

Voilà, j'ai terminé, si vous avez des questions, je vous lirai et essayerai d'y répondre. Prochainement, si ça vous dit, bien sûr, les GPS.

*La croûte océanique est plus dense que la croûte continentale, ça crée parfois des anomalies en des endroits un peu pas intuitifs au premier abord. Les zones de subduction océanique par exemple.

Re: Cartographie moi le monde...

MessagePosté: Mar 28 Juil 2015 20:02
par Napirisha
:blob7: de la carto!! :blob7: Merci Thalg!
je lirai avec plaisir les aspects GPS!
et si ça vous dit et que ça ne sort pas trop du sujet, je vous mets quelques liens vers des fonds de cartes anciennes.

Re: Cartographie moi le monde...

MessagePosté: Mer 29 Juil 2015 10:14
par Le Renard
Quand quelqu'un parle de projections, j'aime bien illustrer la subjectivité de leur choix avec Peters vs Mercator.

Mercator, c'est celle des marins. C'est celle qui permet de calculer facilement des caps et d'observer les formes. C'est celle qu'on a le plus souvent sur les cartes produites en Europe.

Image

Le problème de Mercator, c'est que la taille des choses est trop distordue pour pouvoir être comparée. Les pays proches de l'équateur sont nanifiés, et ceux près des pôles sont agrandis. Le Canada et la Russie sont grands, mais à cause de notre vue du monde en Mercator on les voit carrément comme des supergéants.

Parmi les projections qui préservent les rapports entre les surfaces, la plus simple est surement celle de Peters.

Image

Et là tout à coup on comprend mieux pourquoi la République Démocratique du Congo prend tant de place aux infos...

Re: Cartographie moi le monde...

MessagePosté: Mer 29 Juil 2015 11:39
par Napirisha
La cartographie, émission à écouter en replay(France culture, Le temps de la géographie, 9 juillet 2015, durée 7 mn)


Au delà des questions techniques de projection, elle évoque le rôle des cartes, leurs origines (meme si ça reste forcément succinct, en 7mn !)

La carte, cet objet familier, intimidant, encombrant même une fois déplié entièrement, mais quelle richesse d'informations ! D'un seul coup d'oeil vous pouvez embrasser un paysage, ses reliefs, son Histoire, son économie et tant d'autres choses...Une carte c'est un roman, Qu'il serait bien dommage de laisser aux uniques mains des hommes, les seuls habilités parait-il à savoir lire une carte.

Re: Cartographie moi le monde...

MessagePosté: Mer 29 Juil 2015 12:08
par W4x
Excellent sujet ! Voir et comprendre les différentes méthodes de cartographie, comment on construit cette aberration géométrique nommée "planisphère" est quelque chose à quoi il me parait important d'avoir réfléchi au moins une fois. C'est finalement apprendre à se faire une représentation du monde au sens propre, avec ses biais et ses compromis nécessaires.

Comme l'a dit le Renard celle de Mercator est celle que l'on connaît et utilise le plus, d'autant chez nous puisqu'elle est centrée sur la France, ou presque. Mais elle n'est pas sans défaut, notamment eu égard à l'Afrique.

Bien d'autres projections existent, comme la projection elliptique, ou de Goode. Et là aussi on s'aperçoit que le problème n'est bien qu'affaire de mathématique et d'optimisation, puisque ce qui est gagné sur certaines en précision géométrique est perdu en lisibilité, et inversement.

Re: Cartographie moi le monde...

MessagePosté: Mer 29 Juil 2015 12:23
par Thalweg
Toutes les cartes racontent des mensonges, le tout est de savoir celui qu'on veut se faire raconter.

Pour les cartes marines, y a un quadrillage lié aux minutes d'angle (les milles nautiques) au niveau des bords de cartes, ce qui permet de correctement évaluer les distances, même avec les distorsions d'échelle dues à cette projection. Sinon, y a un dessin que j'avais vu sur XKCD, en anglais, qui ironise pas mal sur le sujet:

Ici (ouais, en image sur le site, c'est moche)


Edit: j'adore la Winkel Tripel.

Re: Cartographie moi le monde...

MessagePosté: Lun 3 Aoû 2015 22:33
par Napirisha
Ci-dessous des liens sur la cartographies, un peu éloignés des questions techniques, dites moi si je suis trop loin du sujet!

2015-2016, Année internationale de la carte
à cette occasion, un livre d'introduction à la cartographie est consultable en ligne. Je n'ai fait que le parcourir, mais il a l'air vraiment bien fait. Le chapitre 9 explique les différentes projections, par exemple. Je copie la table des matières ci dessous.
Table des matières

Préface. Georg Gartner, Président de l’ACI
Avant-propos. Le Groupe de travail
Table des matières

Introduction et présentation
1. Cartographie, Bengt Rystedt, Suède
2. Usage et lecture des cartes, Ferjan Ormeling, Pays-Bas
3. L’information géographique, Bengt Rystedt, Suède

Faire des cartes
4. Conception cartographique, Vit Vozenilek, République Tchèque
5. Cartes topographiques, Bengt Rystedt, Suède
6. Cartes thématiques, Ferjan Ormeling, Pays-Bas
7.Atlas, Ferjan Ormeling, Pays-Bas
8.Toponymes, Ferjan Ormeling, Pays-Bas
9. Projections cartographiques et systèmes de référence, Miljenko Lapaine, Croatie et Lynn Usery, USA

Utiliser les cartes
10. Utilisation de la carte aux Nations Unies, Contribution de la section cartographique de l’Organisation des Nations Unies
11. Trouver son chemin avec une carte marine, Michel Huet, Monaco
12. Cartes pour l’orientation et la découverte d’objets cachés, Lazlo Zentai, Hongrie

Présenter les cartes
13. Impression des cartes, Bengt Rystedt, Suède
14. Cartographie Web et mobile, Michael Peterson, USA

Information géographique
15. Information géographique, accès et mise à disposition, Aileen Buckley, USA et Bengt Rystedt, Suède
16. Information géographique collaborative, Serena Coetzee, Afrique du Sud Education et autres Informations
17. Enseigner la cartographie, David Fairbairn, Royaume Uni
18. Plus d’informations



Cartes historiques
Pour le plaisir des yeux, parce que les cartes peuvent être de très beaux objets, les cartes numérisées de la BNF : cartes marines, cartes de France...
la carte générale de la France de Cassini a été re numérisée en haute définition, c'est un bonheur à parcourir!

Mais c'est un peu frustrant de ne pas retrouver son chez-soi quand on habite hors de la France de l'époque. Pour les Savoyards, il reste la mappe sarde (cadastre général de Savoie entrepris et exécuté pour toute la province de 1728 à 1738 ) en Haute-Savoie, en Savoie. Pour la Haute-Savoie, on peut même faire des recherches par propriétaires, par nature de terrain, et superposer les résultats à la carte actuelle. http://archives.cg74.fr/?id=recherche_g ... s_by_mappe

Offtopic :
je voulais insérer une image ici, mais je ne sais pas comment faire, je n'ai pas la possibilité de créer un album. Je vous mets le lien en vrac, mais c'est moins beau, et ça ne garde pas le zoom. http://archives.cg74.fr/ark:/67033/a011 ... jhABmV/1/1


Que choisit-on de représenter? Carto subjective, carto radicale...

La Plateforme Art & Géo de Cartes Sensibles , ici , rassemble des cartes artistiques et géographiques qui rendent compte d'un territoire existant en assumant un regard sensible et/ou subjective.
Explication de la démarche
La cartographie n’est pas un outil neutre. Dit autrement, toute représentation territoriale, est d’abord une présentation du territoire, et influe en retour sur celle-ci.
L’enjeu d’une « autre cartographie » est donc celui d’un autre territoire. Faire une carte « différente » c’est donner à voir et penser un territoire différent. C’est ce que se proposent de faire les artistes et les cartographes de tous bords que nous regroupons ici sous la famille de la cartographie artistique et sensible. La carte sensible et artistique se propose de changer de fonction par rapport au territoire. Elle abandonne l’ambition objectivante, caractéristique de l’activité scientifique moderne, elle ne cherche plus à représenter le monde de la manière la plus juste pour qu’on puisse s’y repérer. Il ne s’agit pas de passer de « l’objectif au subjectif » mais bien plutôt de changer d’objectif, d’ambition, de visée.



Sur le blog neocarto (blog de Nicolas Lambert, cartographe), une réflexion sur la cartographie radicale.
Subversive et provoquante, la cartographie radicale peut heurter les professionnels de la cartographie dite classique. Utilisant plutôt (mais pas forcément) des représentations iconoclastes ne respectant pas toujours les règles classiques de la cartographie (sémiologie bertiniene), la carte est ici utilisée avant tout comme un outil de communication au service d’un combat à mener. Utilisant parfois des représentations cartographiques conventionnelles ou plus souvent des expérimentations visuelles, les cartes ne sont ici que des outils au service d’une cause politique : libre circulation des personnes, rendre visible les invisibles, lutte contre les autorités, etc…

Re: Cartographie moi le monde...

MessagePosté: Mer 5 Aoû 2015 21:40
par Napirisha
argh, j'ai trouvé trop tard comment insérer une image, je ne peux plus éditer. Désolée pour les deux messages à la suite...
Voici donc un extrait de la mappe sarde issu du site des AD de Haute-Savoie, à comparer avec le cadastre actuel, ça n'a pas trop bougé depuis 1740...
mappe2.png

cadastre.png


En bonus, deux sites sympa avec de jolies cartes :
http://bigthink.com/articles?blog=strange-maps (merci Vlid)
http://fuckyeahcartography.tumblr.com/

Re: Cartographie moi le monde...

MessagePosté: Mer 5 Aoû 2015 22:43
par Grabote
Merci pour les partages :ensoleillé:
j'ai toujours aimé les cartes.
C'est coul d'en voir et d'apprendre des choses sus elles.

Re: Cartographie moi le monde...

MessagePosté: Jeu 6 Aoû 2015 00:38
par Mei Run
Napirisha a écrit:argh, j'ai trouvé trop tard comment insérer une image, je ne peux plus éditer. Désolée pour les deux messages à la suite...
Voici donc un extrait de la mappe sarde issu du site des AD de Haute-Savoie, à comparer avec le cadastre actuel, ça n'a pas trop bougé depuis 1740...
mappe2.png

cadastre.png


En bonus, deux sites sympa avec de jolies cartes :
http://bigthink.com/articles?blog=strange-maps (merci Vlid)
http://fuckyeahcartography.tumblr.com/

Haha !
Toi t'as l'air d'être pas très loin de chez moi !

Et en prime, tu vas ptetre avec ton tips du cadastre sarde m'aider à débloquer une petite branche en généalogie si ton histoire de recherche par propriétaire terrestre fonctionne !

Donc thx, et bienvenu presque voisine o/
8)

Re: Cartographie moi le monde...

MessagePosté: Sam 8 Aoû 2015 21:21
par Napirisha
Dans ce thème représente moi le monde, bien que ce ne soit pas vraiment de la carto, il existe un très joli livre animé "le livre des terres imaginées", qui explique les différentes représentations de la terre selon les traditions des peuples du monde entier.
https://cosmologik.wordpress.com/livre-terres/

Comment les hommes ont-ils imaginé la forme de la terre ? Voilà une question simple à laquelle je n’avais jamais trouvé de réponse illustrée embrassant tous les continents, toutes les époques.
Le livre dont je rêvais est une sorte de carnet de voyage imaginaire où le fil conducteur n’est pas une chronologie ethnocentriste, mais une classification par forme : terres plates et circulaires, terres polygonales, terres sphéroidales, etc. On y découvre aussi bien la terre de savants grecs que celle de chamanes de la forêt amazonienne.


Image

C'est officiellement plutôt pour les enfants, mais je l'ai trouvé passionnant à parcourir, avec des sources bien renseignées, et joliment illustré.

Re: Cartographie moi le monde...

MessagePosté: Jeu 3 Sep 2015 09:17
par Napirisha
Pour ceux qui aiment les vieilles cartes, et veulent les avoir toujours sur eux en voyage :
http://www.oldmapsonline.org/
http://www.archimag.com/archives-patrim ... istoriques
"Combinant un puissant moteur de recherche à la technologie de Google Maps, Old Maps Online a indexé et centralisé près de 400 000 cartes anciennes auprès de 33 institutions du monde entier pour les rendre accessibles à tous depuis son site internet. En plus de cette plateforme en ligne, Old Maps Online se décline sur une application iOS et Android gratuite proposant également un accès à 280 000 cartes historiques (En contrepartie de la gratuité, un bandeau publicitaire s'affiche en bas de l'écran). Très simple d'utilisation, et sans inscription préalable, il suffit d'inscrire le nom du lieu recherché pour que l'ensemble des cartes historiques disponibles soit proposé."

Re: Cartographie moi le monde...

MessagePosté: Mer 9 Sep 2015 12:43
par Napirisha
Offtopic :
Pour celles (et éventuellement ceux) qui voudraient clamer leur amour des cartes à la face du monde, quelques délicats accessoires de mode. (je ne mets pas les liens, le but est pas de faire de la pub, on retombe facilement dessus par un moteur de recherche
Image
Image

Re: Cartographie moi le monde...

MessagePosté: Jeu 17 Sep 2015 02:12
par Napirisha
Pour en revenir plus sérieusement aux questions de projection, et en attendant les GPS annoncés par Thalg, un site qui permet de visualiser les déformations provoquées par la projection employée habituellement : http://thetruesize.com

It is hard to represent our spherical world on flat piece of paper. Cartographers use something called a "projection" to morph the globe into 2D map. The most popular of these is the Mercator projection.

Every map projection introduces distortion, and each has its own set of problems. One of the most common criticisms of the Mercator map is that it exaggerates the size of countries nearer the poles (US, Russia, Europe), while downplaying the size of those near the equator (the African Continent). On the Mercator projection Greenland appears to be roughly the same size as Africa. In reality, Greenland is 0.8 million sq. miles and Africa is 11.6 million sq. miles, nearly 14 and a half times larger.

This app was created by James Talmage and Damon Maneice. It was inspired by an episode of The West Wing and an infographic by Kai Krause entitled "The True Size of Africa". We hope teachers will use it to show their students just how big the world actually is.

Re: Cartographie moi le monde...

MessagePosté: Mer 23 Sep 2015 09:17
par Elatheod
Les différentes projections possibles ont été abordées, alors j'aimerais parler d'autre chose. J'ai à une période été très intéressé par tout ce qui est conlang ("langues construites", comme l'espéranto ou les inventions de Tolkien par exemple, par opposition aux langues naturelles). En tant que romancier (ou scénariste...), quand on veut inventer un univers différent du nôtre dans lequel raconter une histoire, on crée de nouvelles langues, de nouvelles cultures, parfois de nouvelles races... mais surtout, on dessine des cartes (conworlding ou worldbuilding, "construction de monde") !

Je me suis prêté à l'exercice moi aussi, en laissant plus ou moins tomber en cours de route (un exemple d'ébauche ici), mais j'ai surtout été fasciné par des gens de cette communauté qui ont poussé le vice très très très loin. Et pour eux, créer un monde... même dessiner une carte peut devenir un but en soi.

Voici un exemple d'une telle carte, dessinée par HandsomeRob. Ce type est fou, il a fait toute une planète comme ça (Sorol). Une simple recherche google donne beaucoup de résultats intéressants et variés. On peut également en trouver sur d'autres sites.

Re: Cartographie moi le monde...

MessagePosté: Mer 23 Sep 2015 18:41
par Thalweg
Les cartes racontent l'histoire d'un monde, les processus en mouvement, si vous savez les lire. De grandes zones plates, étendues, permettent de conclure à l'absence de ces forces dantesques. Exemple, le bassin de Paris, qui sédimente tranquillement depuis des millions d'années. Ce sont en général d'anciennes mers (les plaines d'Europe centrale, la Pologne...). De longues chaînes de montagnes, sur les côtes d'un continent, annoncent que l'océan est en train de plonger sous le continent. Les Andes sont un bon exemple. Une grande dépression, entre deux chaînes de collines, présage de la naissance d'un océan (la vallée du Rhin, le Rift Est-africain...). Une chaîne de montagne dans les terres témoigne de la collision la plus cataclysmique qui soit, cette de deux gigantesques masses de roches. Les Alpes, l'Himalaya... Et pour qui sait regarder, il découvrira peut-être, perdues à l'intérieur de ces chaînes, au coeur des massifs, la présence d'écailles d'étranges roches vertes à la peau de lézard, qui sont les seuls témoins que là se trouvait un océan. Une gigantesque zébrure, dépression très fine annonce la présence d'une faille majeure (San Andreas...) C'est ce que les cartes racontent, sur le présent.

Quant à raconter le passé... Je vous invite à regarder le relief de la Pennsylvanie et imaginer les couches plissées, courbées et puis rabotées, et les énergies colossales mises en oeuvre pour arriver à de telles arabesques. Je vous invite à tracer une ligne entre Fort William et Inverness, et imaginer deux radeaux rocheux se percutant à des vitesses géologiques, pour réduire en poudre les frontières l'un de l'autre. Je vous invite à 100km au sud d'Agadir, pour rencontrer les calligraphes extraordinaires que sont les roches, les vents et les eaux, lorsqu'ils sculptent un relief tel que celui au sud de l'Atlas. Je vous invite entre Shiraz et Bandar-Abbas, à découvrir les toits des anticlinaux ciselés par les siroccos de Babel.

Les cartes en disent long sur les mondes, qu'elles soient réelles ou imaginaires.

Re: Cartographie moi le monde...

MessagePosté: Lun 12 Oct 2015 10:40
par Napirisha
Pour ceux qui aiment la carto et la géographie, il y a régulièrement des cafés géographiques.

Par exemple, s'il y a des parisiens dans le coins, le prochain est demain
http://cafe-geo.net/events/geographies- ... eographes/
Débat « Géographies des émotions, émotions des géographes », avec Pauline Guinard et Bénédicte Tratnjek

Re: Cartographie moi le monde...

MessagePosté: Jeu 14 Avr 2016 12:33
par Napirisha
une série d'émissions sur l'hiqtoire de la cartographie sur France Culture :
http://www.franceculture.fr/emissions/l ... ire/cartes
Je n'ai pas encore écouté, mais les thèmes sont sympas : Cassini, la cartographie médiévale, l'algérie coloniale

Re: Cartographie moi le monde...

MessagePosté: Jeu 14 Avr 2016 17:12
par ckc
Résolument, je me dis que je suis une vraie vraie VRAIE buse en géo localisation/ cartographie and co.

Re: Cartographie moi le monde...

MessagePosté: Jeu 28 Avr 2016 15:13
par Fuli
Cartographie pour les marins

En m'informant sur la fortune de mer en 2012 d'un bateau qui m'est très cher, je suis tombée par hasard sur ce blog traitant de cartographie marine, un des éléments qui ont été déterminants dans l'événement qui a bien failli tourner à un remake du Titanic (avec 5 fois moins de gens, mais tout de même).

Je crois que je vais devoir - aussi - me remettre à la navigation/cartographie (en plus de me remettre aux maths, à la philo, à la lecture, à l'astronomie... il faut que j'arrête de traîner sur ce forum :D )

Re: Cartographie moi le monde...

MessagePosté: Mar 10 Oct 2017 17:41
par Napirisha
Image
http://publicdomainreview.org/collectio ... -piri-reis

Pour le plaisir des yeux, de superbes cartes ottomanes du 16e siècle.
source : http://publicdomainreview.org/collectio ... -piri-reis

Re: Cartographie moi le monde...

MessagePosté: Mar 10 Oct 2017 18:19
par Cyrielle
Ah ouais quand même : c'est la Sardaigne, j'aurais pas deviné :o.
C'est marrant que ces cartes comportent des lignes qu'on pourrait prendre pour des méridiens et parallèles... alors que pas du tout :D.
Merci Napi !