Le cerveau

Mathématiques, sciences humaines, anthropologie, écologie, biologie, génétique, médecine, ou encore philologie, linguistique, grammaire et autres. La vaste partie consacrée aux sciences dans leur ensemble, et dans leur unicité.
un pas de coté

Re: Le cerveau

Message par un pas de coté » lun. 9 mars 2015 20:17

madeleine a écrit : pour pousser le bouchon hors de la piscine, est-ce que notre personnalité toute entière ne serait qu'une question d'habitude ?
Une fois formulé comme ça, j'ai envie de me répondre : ben oui ! en haussant les épaules, mais ...
Si nous entendons par habitude la répétition d'un automatisme, ou d'un conditionnement, je serai aussi tentée de le penser.

Cette question de la répétition de l'appris et de la construction identitaire est au coeur de l'essai rédigé par Henri Laborit "l'Eloge de la fuite".
Il écrit par exemple "(...) je suis effrayé par les automatismes qu'il est possible de créer à son insu dans le système nerveux d'un enfant. Il lui faudra dans sa vie d'adulte une chance exceptionnelle pour s'évader de cette prison (...)"
Dans un autre passage il écrit également ceci "(...) comment être libre quand une grille explicative implacable nous interdit de concevoir le monde d'une façon différente de celle imposée par les automatismes socio-culturels qu'elle commande (...)"

Je pense qu'il est complètement acquis à cette question du conditionnement de l'individu, et par extension à celle d'une construction identitaire passablement formatée. Je pense que notre personnalité est forcément en partie modelée par des habitudes apprises, imposées, intégrées inconsciemment qui se transforment avec le temps et la répétition en conditionnements.

Le sacro-saint mythe de la liberté individuelle et du libre-arbitre volerait-il en fumée ? :lol:

Laborit nous laisse tout de même une porte de sortie "Chacun de nous dans sa conception a été placé sur des rails dont il ne peut sortir qu'en déraillant".

Alors déraillons ;) :lol:

Avatar du membre
Grabote
Messages : 3342
Enregistré le : mar. 16 sept. 2014 20:08
Présentation : *
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : dans un village
Âge : 49

Re: Le cerveau

Message par Grabote » lun. 9 mars 2015 20:42

un pas de coté a écrit :Je pense que notre personnalité est forcément en partie modelée par des habitudes apprises, imposées, intégrées inconsciemment qui se transforment avec le temps et la répétition en conditionnements.
Tout est dans le "en partie", qui nous laisse une petite marge de manoeuvre pour ... faire un pas de coté ;) .
Ah! "L'éloge de la fuite" j'ai lu ça y'a ... 20 ans :pale: et je crois bien que ça m'a fortement ... conditionnée. :D
L'essentiel est sans cesse menacé par l'insignifiant. René char

Avatar du membre
madeleine
Ninja Traductor
Messages : 3527
Enregistré le : jeu. 9 janv. 2014 10:16
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t4411.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : clermont-ferrand
Âge : 52

Re: Le cerveau

Message par madeleine » lun. 9 mars 2015 21:35

J'ai lu Laborit aussi (et adoré le film de Resnais, mais c'est une autre histoire, quoique …), mais j'écoute Ameisen et je suis moins sûre désormais, avec ce qu'on découvre de l'epigenetique, et de la morphogénèse, que tout cela soit si mécanique et simple … je garde donc ma pincée de doutes :)
le chemin est long et la pente est rude, oui, mais le mieux, c'est le chemin, parce que l'arrivée, c'est la même pour tout le monde... Aooouuuh yeaah...
avec l'aimable autorisation de P.Kirool

un pas de coté

Re: Le cerveau

Message par un pas de coté » mar. 10 mars 2015 23:07

Grabote a écrit : Tout est dans le "en partie", qui nous laisse une petite marge de manoeuvre

Ce "en partie" m'est vital ! C'est la porte du possible, de la transformation ! Je veux croire à une possibilité de manoeuvre. Je l'expérimente en suivi neuro-psy où je travaille sur la reconnaissance et le décodage des conditionnements puis sur leur remplacement. Cela prend du temps (et de l'énergie) mais j'observe que c'est possible :-)

madeleine a écrit :j'écoute Ameisen et je suis moins sûre désormais, avec ce qu'on découvre de l'epigenetique, et de la morphogénèse, que tout cela soit si mécanique et simple
Cet homme à une voix, un talent de conteur et une connaissance incroyables ! Je l'ai écouté lorsqu'il a débuté sur France Inter. Je ne connais pas du tout l'épigenetique et la morphogénèse, je vais me pencher dessus !

Effectivement je pense que cette question de la personnalité éventuellement modelée par les habitudes a des contours plus mouvants que ceux que l'on peut interprétés chez Laborit (je viens de découvrir que son essai datait de 1976), d'ou mon "en partie" d'ailleurs. ;)

J'ai été fascinée (et émue) par l'exposition que j'ai visitée il y a quelques mois à la Cité des Sciences peu de temps après les résultats de mon test (le catalogue de l'exposition est très complet et édité dans les beaux livres).

un pas de coté

Re: Le cerveau

Message par un pas de coté » ven. 24 juil. 2015 11:02

Si vous avez envie de voir à quoi ressemble votre cortex préfontal :lol: et de de sourire à la lecture d'une série d'illustrations qui n'en restent pas moins scientifiques sur "comment arrêter de gamberger la nuit" c'est ici

Avatar du membre
madeleine
Ninja Traductor
Messages : 3527
Enregistré le : jeu. 9 janv. 2014 10:16
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t4411.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : clermont-ferrand
Âge : 52

Re: Le cerveau

Message par madeleine » ven. 24 juil. 2015 11:48

C'est sympa :)
Et j'en profite pour conseiller à tout le monde de lire Damasio, il est passionnant et rigoureux, et on voit les manifestations émotionnelles et intellectuelles d'un autre œil après.
J'essaie de me motiver pour en faire un résumé pour le forum …
le chemin est long et la pente est rude, oui, mais le mieux, c'est le chemin, parce que l'arrivée, c'est la même pour tout le monde... Aooouuuh yeaah...
avec l'aimable autorisation de P.Kirool

Avatar du membre
Riffifi
Messages : 1209
Enregistré le : sam. 20 avr. 2013 15:35
Présentation : riffifi
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : à l'Ouest
Âge : 39

Re: Le cerveau

Message par Riffifi » jeu. 13 août 2015 17:15

madeleine a écrit :J'essaie de me motiver pour en faire un résumé pour le forum …
owi ! :clap:
Où que tu sois, creuse profond. En bas, c’est la source.
Laisse les hommes noirs crier : « En bas, c’est toujours l’enfer".

(merci Friedrich)

Avatar du membre
Armie
Messages : 615
Enregistré le : jeu. 11 déc. 2014 14:39
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 34

Re: Le cerveau

Message par Armie » mar. 6 oct. 2015 16:20

Quelques courtes vidéos de modélisation graphique pour aider à visualiser l'anatomie et le fonctionnement du cerveau, du système à la cellule:
Le cerveau au sein du système nerveux, l'anatomie de l'encéphale, ses liens avec la moelle épinière, et à l'échelle cellulaire, le neurone et la synapse.
En 12 minutes, tout est déjà un peu plus clair :)

Avatar du membre
madeleine
Ninja Traductor
Messages : 3527
Enregistré le : jeu. 9 janv. 2014 10:16
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t4411.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : clermont-ferrand
Âge : 52

Re: Le cerveau

Message par madeleine » mer. 7 oct. 2015 10:46

Waouh !! Merci beaucoup Armie, c'est un complément essentiel, pour moi, à la compréhension et à la mémorisation, ce site est d'une richesse fabuleuse, ça va me faire gagner plein de temps :clap: :inlove:
le chemin est long et la pente est rude, oui, mais le mieux, c'est le chemin, parce que l'arrivée, c'est la même pour tout le monde... Aooouuuh yeaah...
avec l'aimable autorisation de P.Kirool

Avatar du membre
Hypo-tête-hic
Messages : 25
Enregistré le : mar. 15 mars 2016 10:27
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t7308.html
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 32

Re: Le cerveau

Message par Hypo-tête-hic » jeu. 28 avr. 2016 15:08

Je me permet d'intervenir , Pour ceux que cela intéresse :

Conférence – Débat : Neurosciences. Que Disent et que promettent les sciences du cerveau?
L’association “OUVRIR LE DÉBAT” propose la conférence

Neurosciences. Que Disent et que promettent les sciences du cerveau?

Animée par le professeur Francis Brunelle, Médecin hospitalier à l’Hôpital Necker, spécialiste de neurobiologie, membre de l’Académie nationale de médecine, co-auteur de Un cerveau très prometteur (Le Pommier 2015).

100 milliards de neurones, 10000 synapses par neurone, un million de milliards d’interconnexions ! La connaissance du fonctionnement du cerveau, en particulier du fait des nouvelles techniques d’imagerie (IRM), a progressé de manière spectaculaire ces dernières années. Grâce aux neurosciences, on en sait plus aujourd’hui et on en saura d’avantage encore demain, sur les processus cérébraux impliqués dans les phénomènes émotionnels, la mémoire, l’imagination, le langage… La cartographie du cerveau se fait de plus en plus précise. En sus de ces avancées théoriques, des applications pratiques sont déjà mises en œuvre dans les domaines les plus divers : éducation, économie, médecine… Les questions traditionnelles de la philosophie sont « revisitées » : la conscience, la liberté, la responsabilité… et finalement « qu’est-ce que l’homme »? Certains considèrent ces découvertes avec scepticisme, voire avec crainte; d’autres, avec enthousiasme, comme autant de promesses pour l’avenir. Quoi qu’il en soit, il est utile de faire le point sur les enjeux de cette « révolution » qui sortant de plus en plus des laboratoires nous touche et nous touchera de manière croissante dans notre vie quotidienne. Le professeur Francis Brunelle, spécialiste de neurobiologie, co-auteur de Un cerveau très prometteur nous y aidera.

Le jeudi 12 mai à 20h30

Salle Pidoux de la Maduère
64 Grande rue - JUVISY

Entrée libre


Co-auteur du livre : Un cerveau très prometteur
Pas très bon à mon sens : trop d'interlocuteurs n'apportant pas vraiment d'intérêt ... ils parlent de la corrélation entre le cerveau et l'entreprise.
Mais sympathique petites bribes d'informations sur le cerveau lancées par Monsieur Brunelle - Neurobiologiste et intervention intéressante de Jean-Michel Besnier - Philisophe .
Une créature humaine née inhumainement sensible. Un effleurement est un choc, un son est un bruit, une infortune est une tragédie, une joie devient extase, l’ami un amoureux, l’amoureux est un dieu, et l’erreur est la fin de tout.

Avatar du membre
sanders
Pseudo Violet
Messages : 2627
Enregistré le : jeu. 4 oct. 2012 08:04
Présentation : Bon ben ... Bon bain ...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Syndrome Lisa Simpson
Âge : 49

Re: Le cerveau

Message par sanders » dim. 12 juin 2016 13:42

Dans le cadre de la semaine du cerveau 2015 à Lille et 2016 à Grenoble, un conte pour enfant a été imaginé.

C'est parti d'un projet supervisé par Cogni’junior, un groupe d'étudiants en sciences cognitives, bénévoles, qui s'essaient à la vulgarisation cognitive à destination des enfants.

Ils ont regroupé pas mal de trucs sur un site dont ce petit conte de mimi la microglie (Les dessins ne sont pas top (avis très perso ) mais bon ça a le mérite d'exister).

Il y a également un réel travail de recherche à la base de ce conte, malgré l'apparente "naïveté" de l'histoire.

Sur le site, il y a aussi diverses activités pour les enfants, dont la catégorie création, par exemple un petit livret en lien avec le conte de Mimi ou une BD sur la mémoire et l'apprentissage. Bref plein de choses ludiques pour les chercheurs en herbe qui s'intéressent au cerveau :) .



J'ai trouvé aussi une microglie noire :diabloo: .
Hors-sujet
Dans le conte de Mimi, elle est bien trop gentille. Normal qu'à force de passer pour une neuneu serviable elle décide de choisir le côté obscur :P .
Soit on s'en sort et on invente nous-mêmes un destin, soit on continue dans la spirale du déclin.Thanh Nghiem

Je n'aurais jamais cru que ça se débloquerait tout d'un coup comme ça ! - Avr 2017, Napirisha (avec son autorisation)

Avatar du membre
madeleine
Ninja Traductor
Messages : 3527
Enregistré le : jeu. 9 janv. 2014 10:16
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t4411.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : clermont-ferrand
Âge : 52

Re: Le cerveau

Message par madeleine » dim. 12 juin 2016 13:56

:) merci Sanders
le chemin est long et la pente est rude, oui, mais le mieux, c'est le chemin, parce que l'arrivée, c'est la même pour tout le monde... Aooouuuh yeaah...
avec l'aimable autorisation de P.Kirool

Avatar du membre
Doonarrala
Messages : 201
Enregistré le : mer. 14 sept. 2011 17:19
Profil : Intéressé dans le cadre de ma profession
Test : NON

Re: Le cerveau

Message par Doonarrala » mer. 15 juin 2016 15:14

Merci pour ces liens et infos, Sanders.

Une autre info qui pourrait intéresser les collègues enseignants du forum AS :

Un MOOC sur les neurosciences à l'école va débuter au mois d'octobre 2016. Il est destiné aux enseignants qui souhaitent participer au projet des Savanturiers du CRI (Centre de Recherche Interdisciplinaire).
Education par la recherche : neurosciences à l'Ecole

Voici le lien vers l'appel à projets des Savanturiers du Cerveau sur le site du CRI, à l'attention des enseignants du primaire et secondaire : Les Savanturiers du Cerveau : appel à projets
"Chacun a de bonnes raisons, intrasubjectivement valables, de penser ce qu'il pense, de dire ce qu'il dit, de faire ce qu'il fait et de ressentir ce qu'il ressent." (Daniel FAVRE)

Mercredi
Messages : 45
Enregistré le : jeu. 27 nov. 2014 10:17
Profil : En questionnement
Test : WAIS

Re: Le cerveau

Message par Mercredi » mar. 28 juin 2016 15:38

Pour ceux que cela intéresse:

Voici un lien vers une conférence donnée par Elena Pasquinelli - chercheur en philosophie et en sciences cognitives, professeur à l’école normale supérieure de Paris et membre de l’institut Jean Nicod (ENS, EHSS, CNRS) - sur les neuromythes.

Partant notamment du constat que les sciences cognitives sont appelées à se prononcer de façon exponentielle dans une multitude de domaines (ex: neuro-marketing, neuro-droit, neuro-économie, neuro-éducation, etc.), Elena Pasquinelli se focalise plus particulièrement sur la rencontre des sciences cognitives et de l'éducation et expose les risques et dérapages que peut entraîner cette rencontre, dérapages dont il faut avoir conscience afin de favoriser une bonne collaboration entre ces deux disciplines. Les neuromythes constituent l'un de ces dérapages.

Sur cette base, Elena Pasquinelli examine différents neuromythes (comme celui de l'effet Mozart, des 3 premières années ou encore du cerveau droit/cerveau gauche), les déconstruit et s'interroge enfin sur les raisons de leur persistance et la façon de réagir face à eux.

Les neuromythes - Elena Pasquinelli

Avatar du membre
Napirisha
Messages : 2280
Enregistré le : lun. 22 juin 2015 12:15
Présentation : bonjour!
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : sous le tilleul
Âge : 36

Re: Le cerveau

Message par Napirisha » mer. 29 juin 2016 19:36

Merci, j'ai trouvé cette conférence intéressante, et très agréable à écouter :)
Fournisseuse officielle de documents anciens en tous genres. Maison fondée en 1758. (c) Vlid

Palaiseau
Messages : 67
Enregistré le : lun. 21 nov. 2016 11:40
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : 91
Âge : 41

Re: Pour en finir avec le mythe cerveau droit/cerveau gauche

Message par Palaiseau » lun. 31 juil. 2017 11:51

Je lie ici un cas unique de cerveau fonctionnant malgré deux AVC majeures: serait-ce sa précocité ?
http://realitesbiomedicales.blog.lemonde.fr/2017/05/02/quand-le-cerveau-revele-une-incroyable-capacite-de-resilience/ a écrit : Une autre hypothèse est évoquée par les auteurs, celle d’un cas extrême de « réserve cognitive », cette capacité qu’ont certains individus à mieux résister aux
dommages cérébraux que d’autres pour un même degré de détérioration neuronale. Les personnes dont la réserve est élevée mettent plus de temps à présenter les
signes cliniques d’une maladie neurologique que ceux dont la réserve est faible. Selon l’hypothèse de la réserve cognitive, certaines personnes résisteraient
mieux aux changements cérébraux car leur fonctionnement cognitif reposerait sur des processus et réseaux neuronaux plus efficaces et flexibles. Ceci
résulterait de capacités en partie innées mesurées notamment par le quotient intellectuel ainsi que de toute une série de caractéristiques de vie des
individus, telles que le niveau d’études, la nature de la profession exercée, la qualité des liens sociaux, la variété des activités de loisirs et la pratique
de l’exercice physique. Et les auteurs de souligner que la patiente n’a jamais fumé ni bu d’alcool. Elle a une alimentation équilibrée, un haut niveau
d’études, était bilingue en espagnol et en anglais. Depuis l’enfance, elle s’adonne à des jeux de logique et de réflexion. Membre de diverses associations,
elle pratique plusieurs sports et développe ses capacités artistiques. Tout cela ne saurait cependant suffire à expliquer que l’absence de facteurs de risque
ait pu la protéger à ce point des conséquences cérébrales de deux AVC. Sauf à imaginer que la combinaison de ces caractéristiques de vie ait pu contribuer à
une extraordinaire résilience, ce qui reste entièrement à prouver.
D'autres liens entre AVC et précocité ? Je connais un cas contre-exemple.

Répondre