Rêves lucides

Mathématiques, sciences humaines, anthropologie, écologie, biologie, génétique, médecine, ou encore philologie, linguistique, grammaire et autres. La vaste partie consacrée aux sciences dans leur ensemble, et dans leur unicité.
Avatar du membre
Niarky
Messages : 350
Enregistré le : mer. 30 mars 2016 15:27
Présentation : +1
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 28

Re: Rêves lucides

Message par Niarky » lun. 10 avr. 2017 08:38

Livingstone a écrit :Le fil a attiré sans doute mon attention sur le sujet, la référence à la lecture m'a questionnée ; je ne sais si la remarque sur la lecture impossible ou factice en rêve était propre aux rêves lucides, toujours est-il que toute la semaine passée, dans des rêves ordinaires et matinaux, j'ai régulièrement lu (l'un des rêves, chez mes parents, ...consistait pour l'essentiel en la lecture de deux bouquins que ma famille me collait dans les pattes, dont, il va falloir que j'arrête avec le forum, un JSF hypertrophié et un pavé noir intitulé... le ###pigeon lévitant en posture du courlis###, :1cache: ...et que je finissais par ranger sur l'étagère des toilettes) ; dans un autre j'ai pu relire une liste sur une ardoise (pas de courses, de phrases) que je reprenais pour m'assurer du contenu. Mais peut-être dans le rêve ordinaire ne perçoit-on pas les changements d'un écrit. Laissant de côté l'anecdote de l'o rayé, la composante de la lecture en rêve était toute la semaine d'une présence, je dirais même, ostensible. Est-ce une généralité admise, sur la lecture en rêve, ou bien est-ce juste une idée admise pour le rêve lucide ?
*Za* a écrit :J'ai lu parfois en rêve, des panneaux et une ou deux fois des phrases en anglais. J'avais alors essayé de les mémoriser pour vérifier que c'était vraiment de l'anglais, mais impossible, c'était trop flou au réveil. Du coup, je ne sais pas non plus si c'était bien la même phrase que je relisais à chaque fois, même si j'en avais l'impression...
Faut être honnête : ma lucidité de rêve s'apparente pas mal à celle de l'ivresse bien cognée.

Ça me fait penser que depuis cette conversation, je n'ai absolument pas réussi à progresser et à programmer une action volontaire dans mes rêves (je m'étais fixé l'idée de faire du feu)...
Pire encore, je suis dans une période où je fais très peu de rêves lucides. Je suis assez fatiguée et stressée, et là, j'ai la preuve que ça a une incidence énorme sur mes possibilités dans ce domaine. Manque de bol, ça marche un peu en cercle vicieux, puisque qui dit perte de lucidité dit plus (+) de rêves désagréables, et donc récupération un peu moins bonne, à mon avis. Par exemple impossible de casser les spirales fatigantes de certains rêves où je me perds dans des actions interminables ou répétitives.
Mais je ne désespère pas, un jour (enfin une nuit) je l'allumerai, ce feu !
Suite à ces posts, je me suis demandée si il m'était déjà arrivé de lire dans un rêve, vu que j'étais incapable de savoir si oui ou non j'en étais capable, j'ai tenté l'expérience. Depuis 4 nuits (environ) avant de m'endormir, je me disais dans ma poche si j'en ai besoin, j'ai un crayon et un papier pour écrire ce que je lis (je me le répétais en boucle jusqu'à ce que je m'endorme :lol: :lol: ). Et cette nuit alors que j'étais à la recherche d'un téléphone pour appeler mon père car j'étais bloqué dans un entrepôt sur un quai avec leur voiture (qui en fait était la mienne) et que comme une con j'avais perdu les clés et pas pris mon téléphone (fiou rien que ça), je sors dans la rue en échappant à X personnes et je me retrouve devant une plaque de rue. Et dans ma tête :"il faut que je m'en souvienne pour d'un le dire à mon père, et de 2 vérifier que l'adresse existe à mon réveil" (en boucle aussi du coup :lol: :lol: pendant que le rêve continuait ), je lis l'adresse, me la note dans la tête, et me retourne pour avoir le chiffre car bon la rue est longue, ça serait dommage que mon père ne me retrouve pas :lol: :lol: : 8 rue Alexander Cyrgel (bon par contre elle n'existe pas (à ma plus grande tristesse j'aurai adoré qu'il existe vraiment un entrepôt à cette adresse :lol: :lol: ). Et au final j'ai réussi à prévenir mon père de venir me chercher mais je ne sais toujours pas si il est arrivé à temps :lol: :lol:

Du coup, la manipulation du cerveau serait aussi possible dans la mémorisation d'une lecture/écriture dans un rêve ? Je me demande jusqu'à où on peut retenir une écriture/lecture de ce qu'on a vu en rêve :1cache: :1cache:

Voilà du coup merci Livingstone et Za :)
-"Il ne suffit pas de se mettre une plume dans le cul pour ressembler à un coq."

Avatar du membre
Sychokwack
Messages : 23
Enregistré le : dim. 6 déc. 2015 13:16
Présentation : Sychokwack
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Rêves lucides

Message par Sychokwack » ven. 5 mai 2017 21:27

Bonjour à toutes et tous,

J'ajoute un post à ce sujet créé depuis un moment pour discuter des "rêves lucides". En fait je faisais une recherche sur le forum, pour évoquer une thématique précise, et de peur d'avoir louper le sujet, je préfère intégrer cette thématique à mon témoignage concernant les rêves lucides (j'ai lu les messages précédents de ce sujet, je ne pense pas que cela ait déjà été abordé).

Témoignage rêve lucide :
- Je n'en ai fait que 2 au cours de ma vie, ou alors les précédents ne m'ont pas marqué, et ces rêves lucides ont été vécus après avoir déjà entendu parler de "rêve lucide" ; sinon dans la majorité de mes rêves, je suis totalement "à fond", je crois que ce que je vis est la réalité - jusqu'au réveil.
- La 1ere fois, la lucidité m'a réveillé directement donc je n'ai pas vraiment pu expérimenter la lucidité dans mon rêve (et je ne me souviens pas vraiment de ce qui l'a déclenché).
- La 2ème fois, j'avais regarder un reportage la veille (je crois qu'il s'agit de celui-ci) dans lequel j'apprenais qu'il y avait plusieurs "techniques" pour faciliter la lucidité du rêve dont notamment une technique qui m'avait amusée : le test du saut. Le fait de sauter et d'être rattrapé rapidement par la gravité dans la vraie vie alors que dans le rêve, on revient sur le sol plus lentement, est une astuce pour démasquer le fait que l'on est en train de rêver. Sans exigence et par pure amusement et curiosité, je me suis donc mise à sauter dans mon salon pour bien expérimenter, vivre, cette sensation de gravité. Et la nuit suivante, j'ai eu un doute concernant mon rêve, et je me suis mise à sauter dans mon rêve, et eurêka! j'ai compris que j'étais en train de rêver... ce qui m'a brutalement réveiller, tellement enthousiaste de pouvoir le raconter à la personne qui dormait à mes côtés et qui est adepte de rêves lucides... pour à nouveau me réveiller dans la vraie vie cette fois.
=> J'ajoute également avoir déjà vécu ce que vous appeler "paralysie hypnopompique", lors d'un de mes réveils, avec des hallucinations tactile, olfactive, auditive et visuelle (je ne pouvais pas bouger mais je voyais mon chat me câlinait, alors qu'il était brutalement décédé quelques semaines auparavant).

Thématique "adjacente" :
Rêver, se souvenir, penser... en 3ème personne.
En discutant de manière innocente avec des amis, je me suis aperçu que le fait de se voir soi-même (sans une vision nette de son corps, mais en sachant que c'est soi... en bref, une vision qui ne se fait pas au travers de ses yeux mais un peu au-dessus) dans ses rêves, ou dans ses souvenirs, ou même d'avoir parfois des pensées dans la journée de ce genre (je n'ai pas eu l'occasion d'aborder ce troisième fait avec mes amis), était quelque chose de "rare".
J'interroge donc les membres de ce forum, pour savoir, par curiosité, si vous l'aviez déjà vécu personnellement, ou/et si vous aviez des informations à ce sujet - je ne parviens pas à trouver de sources "fiables" qui évoque cela... et jusqu'il y a peu, je pensais que tout le monde "pensait" de cette manière.
► Afficher le texte
~Voilà pour ma première "vraie" contribution à un sujet de ce forum, j'espère ne pas être à côté de la plaque mais n'hésitez pas à me le préciser si c'est le cas. :)

:lunettes9:

BuggsBunny
Messages : 2
Enregistré le : mer. 14 juin 2017 14:05
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Rêves lucides

Message par BuggsBunny » jeu. 22 juin 2017 10:28

Ma première contribution à ce forum, et sur un sujet qui m'importe car je suis moi même un grand rêveur...
Les rêves lucides, je ne connaissais pas ce terme il y a encore 3 ans.
Petit, je faisais souvent des rêves où je savais que je rêvais, mais on était très loin des rêves lucides où l'on peut "contrôler " ce qu'il se passe. Je savais juste que quand un monstre essayait de me manger je n'allais pas finir dans son estomac.
Mais aujourd'hui je pense pouvoir apporter un témoignage sur les rêves lucides à ceux que cela intéresse, car depuis quelque années maintenant je les expérimente tel qu'ils sont décrits.

C'est loin d'être systématique, je ne peux pas décider avant de m'endormir si je vais faire un rêve lucide ou non.
Mais lorsque cela arrive, whaou, c'est vraiment super cool. :rofl:
Les témoignages sont véritables et l'on peut vraiment faire ce qu'on veut, il n'y a aucune limite si ce n'est les barrières de l'esprit.
Je tiens à préciser à ceux qui veulent essayer que ça peut également être désagréable. En fait, c'est assez bien représenté dans le film inception, si vous poussez la barre trop loin dans vos rêves, il s'ensuit parfois une réaction de l'inconscient (je suppose que c'est ça), et toute vos peurs ressurgissent dans votre rêve, et des fois , oui ,c'est pas terrible.

Venons en à un exemple classique des rêves que j'expérimente.

Je fais un rêve tout à fait normal, le cadre est déjà présent, puis il y a un moment où je me rend compte que je rêve, à ce moment la alors, je peux décider de me déplacer en volant, je me balade dans les airs et je vais ou je veux. J'ajoute un aspect très important, c'est que parfois si je ne suis pas clair dans mon esprit, je n'arrive pas à voler, je fais des grands sauts mais je retombe. Les seules fois où j'arrive parfaitement à voler sont des périodes où je suis calme dans ma vie réel et les choses se passent bien.
Ensuite, plus la prise de conscience que je rêve s'installe, plus je peux faire des choses, souvent je fais apparaitre une voiture de course parce que j'aime ça, et puis je peux rouler avec et faire absolument tout ce que je veux. MAIS ça ne marche pas toujours aussi facilement! Parfois je fais apparaitre la voiture, mais elle devient miniature et je ne peux pas monter dedans.
D'autres fois je peux décider de changer les éléments autour de moi, je fais voler des objets,je peux faire apparaitre des maisons, des immeubles, des arbres, maîtriser la météo, je fais apparaitre des personnes, ou je me transporte chez des personnes que j'aime bien, je peux me déplacer très vite, sortir de l'orbite de la terre et me voir dans l'espace. Parfois, quand je commence à tout changer autour de moi, il s'ensuit cette fameuse réaction, où des choses se projettent sur moi tel des objets, des monstres, comme pour rétablir violemment l'équilibre que je viens de modifier. Quand ça se passe, je ressens d'avance ce qu'il va se passer dans le rêve, et tout ce que je peux faire est de laisser ces évènements désagréables se produire en les ralentissant. Comme si vous pouviez régler le débit d'un robinet en somme. Je précise que la réaction n'est pas systématique non plus, j'ai fais des rêves vraiment très beaux, où je peux me balader dans des paysages magnifiques, avec plusieurs lunes et plusieurs soleil, je peux communiquer avec des animaux et puis décider de faire apparaitre absolument tout ce qui me plait. Parfois je vois des gens malade et je décide de les soigner comme par miracle , puis ils vont mieux.
Ce que je retire tout ça c'est qu'ils dépendent vraiment des pensées qu'on a dans la réalité du jour juste avant ou après. Ainsi quand je suis en colère je peux très bien faire des rêves lucide ou je décide que ce soit totalement le chaos comme pour faire ressortir mes soucis, et ça me permet de me sentir mieux au réveil.

Voilà en gros c'est vraiment le pays des éléphants rose et c'est cool :elepw: , quand les monstres débarquent faut juste pas avoir peur.
Et je rassure tout le monde, je fais aussi des cauchemars et rêves normaux la plupart du temps.

J'ai lu que les rêves lucides pouvaient survenir aux personnes qui ont expérimentées la réalité virtuelle. C'est un peu mon cas dans la mesure où j'ai souvent joué à des jeux vidéos, d'ailleurs les premiers vrais rêves lucides que j'ai fait étaient des rêves où je me trouvais dans un jeu.

J'espère que ça apportera des réponses à ceux qui font des recherches sur ce type de rêve.

Fanny161
Messages : 8
Enregistré le : ven. 10 mars 2017 11:34
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Rêves lucides

Message par Fanny161 » ven. 30 juin 2017 16:18

Il y a quelques temps, j'ai commencé à me renseigner sur ce que vous appelez les "rêves lucides". Il m'arrivait souvent de me rendre compte que j'étais dans un rêve mais cela se produisait toujours à peine quelques minutes (de rêves) avant le réveil. Je savais donc à chaque fois que j'allais m'éveiller quelques instants plus tard.
J'ai lu beaucoup d'articles et de témoignages sur une de mes journées où je m'éclatais encore au travail (j'y suis là d'ailleurs :P ), et allez savoir pourquoi..., le soir même je me retrouve dans un rêve où je réalise que je dors. Tout ce que j'ai lu dans la journée me revient, je me revois au travail devant mon ordinateur à lire vos témoignages et je décide donc de mettre en pratique les nombreux conseils pour vivre cette expérience au maximum. Le vol / check! faire apparaître des choses, les modifier/ check!... etc etc.
Cette expérience a et vraiment particulière et à mon grand étonnement, elle m'a laissé au réveil une impression extrêmement désagréable, une sorte de mal-être assez inexplicable. Il n'y a pourtant pas eu de monstres ou d'autres choses effrayantes.
N'ayant donc pas vraiment apprécié ce ressenti final, j'ai décidé de ne plus le reproduire et pour l'instant ça fonctionne!
Je ne sais pas bien à quoi est dû cette fin décevante ?(dans tous les sens du terme, j'aurais adoré adorer :( )

Avatar du membre
Niarky
Messages : 350
Enregistré le : mer. 30 mars 2016 15:27
Présentation : +1
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 28

Re: Rêves lucides

Message par Niarky » dim. 10 sept. 2017 10:31

À y réfléchir je pense que c'est le bon endroit pour poser ma question qui me turlupine depuis mon réveil :1cache:

Est ce que vous pensez qu'il soit possible de "rencontrer" des personnes décédées dans vos rêves où la dite personne communique avec vous sans que votre subconscient influence la moindre chose ?

Je conçois qu'on peut rêver de personne morte par souvenirs ou pour se sentir bien/se rassurer mais y a un truc qui cloche avec mon rêve de cette nuit comparé aux autres où habituellement je sens que c'est un souvenir ou un manque ressenti ou même un rêve où chaque action est géré par mon subconscient/mes envies.
Fin bref ça parle À quelqu'un par ici ? :wasntme:
-"Il ne suffit pas de se mettre une plume dans le cul pour ressembler à un coq."

Avatar du membre
Obsidian
Messages : 66
Enregistré le : mer. 8 juil. 2015 19:04
Présentation : Coucou !
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 21

Re: Rêves lucides

Message par Obsidian » dim. 10 sept. 2017 12:26

Ah, c'est cool de voir ce genre de topic ici !

Ça fait des années que je m'intéresse aux rêves lucides. Il m'est arrivé d'en faire un, très court. Je ne me souviens plus trop du contenu du rêve, mais je me souviens très bien du "réveil" que j'ai eu et de m'être dit "ah mais je suis bête, je suis entrain de rêver !". Malheureusement, mes yeux se sont ouverts juste après, et je suis sorti définitivement du rêve...

Il y a une chose assez chiante avec moi, m'empêchant de m'entrainer à faire de plus en plus de rêves lucides, c'est que je ne rêve pas. Ou du moins, je ne me souviens jamais de mes rêves. Ça a commencé avec un conseil que m'a donné ma mère quand j'étais petit, pour éviter de faire des cauchemars (j'en faisais énormément étant gamin, où je me retrouvais souvent seul, abandonné, et poursuivi par quelque chose). Ce conseil était : "avant d'aller te coucher, va faire pipi. Tous les soirs, vas aux WC". Je me souviens avoir suivi soigneusement ce conseil (je devais avoir 7 ou 8 ans). Et, sûrement grâce à de la suggestion, ça a marché ! Mes nuits noires, vides et tranquilles sont arrivées. Ça doit faire maintenant 13 ou 14 ans que je ne fais que me coucher le soir et me réveiller le main, sans aucun souvenir de ce qui aurait pu arriver pendant la nuit (alors, je mens un peu, parce qu'il m'arrive parfois de rêver, surtout lorsque quelque chose de fort, sentimentalement parlant, est arrivé dans la journée. Genre : tomber amoureux. Mais ça reste extrêmement rare. De l'ordre de la dizaine de rêve par année).

M'enfin voilà ^^ Je vous envie énormément, vous qui pouvez faire ce que vous voulez de vos rêves : voler, danser, parler à qui vous souhaiter, etc !
Niarky a écrit :
Fin bref ça parle À quelqu'un par ici ?
Niarky, à part une apparition spectrale, et un message envoyé par l'âme du défunt, je vois pas ce que ça pourrait être ! M'enfin, mon scepticisme me fait dire que cette première hypothèse est à écarter ^^ Je fais très peu confiance en tout ce qui tient du ressenti de quelqu'un. Notre cerveau peut être un véritable crétin à certains moments, et interpréter des choses qui ne veulent rien dire... Ça n'est pas parce que tu n'as pas senti ton subconscient gouverner la personne, que ça n'est pas lui qui l'a fait :) Peut-être étais-tu trop troublée pour le remarquer, ou trop heureuse de pouvoir parler à cette personne.

Le plus important, je pense, c'est ce que vous aurez pu vous dire dans ce rêve.

Avatar du membre
Niarky
Messages : 350
Enregistré le : mer. 30 mars 2016 15:27
Présentation : +1
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 28

Re: Rêves lucides

Message par Niarky » dim. 10 sept. 2017 14:01

Obsidian a écrit :Niarky, à part une apparition spectrale, et un message envoyé par l'âme du défunt, je vois pas ce que ça pourrait être ! M'enfin, mon scepticisme me fait dire que cette première hypothèse est à écarter ^^ Je fais très peu confiance en tout ce qui tient du ressenti de quelqu'un. Notre cerveau peut être un véritable crétin à certains moments, et interpréter des choses qui ne veulent rien dire... Ça n'est pas parce que tu n'as pas senti ton subconscient gouverner la personne, que ça n'est pas lui qui l'a fait :) Peut-être étais-tu trop troublée pour le remarquer, ou trop heureuse de pouvoir parler à cette personne.
En fait en y repensant j'ai surtout l'impression que j'ai le cerveau qui tente de se protéger en m'envoyant ce genre de message à travers un rêve, en mode "tu as vu il va bien passe à autre chose maintenant". Ça expliquerait les sensations différentes de d'habitude, il s'est peut être dit d'arrêter les conneries :lol:
Ça me fait un peu penser à Fight Club il me fait des plans par derrière et après coups je découvre le subterfuge.
-"Il ne suffit pas de se mettre une plume dans le cul pour ressembler à un coq."

dani
Messages : 634
Enregistré le : mer. 26 oct. 2016 16:17
Profil : Intéressé pour une personne de mon entourage
Test : NON

Re: Rêves lucides

Message par dani » dim. 10 sept. 2017 17:01

Niarky a écrit :À y réfléchir je pense que c'est le bon endroit pour poser ma question qui me turlupine depuis mon réveil :1cache:

Est ce que vous pensez qu'il soit possible de "rencontrer" des personnes décédées dans vos rêves où la dite personne communique avec vous sans que votre subconscient influence la moindre chose ?

Je conçois qu'on peut rêver de personne morte par souvenirs ou pour se sentir bien/se rassurer mais y a un truc qui cloche avec mon rêve de cette nuit comparé aux autres où habituellement je sens que c'est un souvenir ou un manque ressenti ou même un rêve où chaque action est géré par mon subconscient/mes envies.
Fin bref ça parle À quelqu'un par ici ? :wasntme:
ça m'est arrivé une fois, quelques semaines après le décès accidentel (voiture) d'une nièce le lendemain de ses 20 ans. Elle s'était endormie au volant en rentrant le lundi soir, probablement épuisée par les Fêtes du WE. Je m'étais sentie très très en colère contre elle d'avoir pris le volant dans cet état (c'est idiot je sais, elle n'était pas alcoolisée) mais ça a été tellement super violent pour tout ceux qui restaient que je n'arrivais pas à faire autrement. Puis environ 3 semaines après sa mort (peut-être un peu plus, je ne sais plus trop), je l'ai vue en rêve sous forme humaine, j'ai pu la toucher, sentir sa peau...elle riait, riait, était très heureuse, me disait qu'elle avait repris forme humaine juste pour notre rencontre, mais qu'elle était bien, tellement bien, qu'il ne fallait pas être triste etc.. Je me suis réveillée soulagée, vraiment, et je n'ai plus jamais, mais vraiment plus jamais, ressenti la moindre tristesse ou colère en pensant à elle, c'était réglé pour moi. Un rêve très différent des autres, je n'en n'ai plus fait des similaires au niveau des ressentis, il y a pourtant eu d'autres décès dans la famille, j'ai rêvé de ces personnes aussi bien sûr, mais c'était clairement des rêves. Mais c'est vrai qu'ils me donnaient des "signes" qu'ils allaient bien d'une autre manière (oui, je sais, c'est un peu dingue, j'assume totalement). Il y a un topic sur le NDE (near death experiences), et dans quelques jours je vais écouter une conférence avec cette personne qui fait des sorties "hors du corps" (même si c'est trivial de le dire ainsi..il est en effet fort possible qu'en fait la conscience soit plus élargie et ne dépende pas que de notre cerveau), bonnes lectures, reste critique, sceptique, mais continue à chercher et garde l'esprit libre et ouvert tu trouveras tes réponses :) philosophie/nde-near-death-experiences- ... MI#p245104
Ever tried. Ever failed. No matter. Try again. Fail again. Fail better. Samuel Beckett

Avatar du membre
Cyrielle
Messages : 1090
Enregistré le : mar. 24 sept. 2013 19:07
Présentation : En construction...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Sud-Ouest, entre autres
Âge : 46

Re: Rêves lucides

Message par Cyrielle » lun. 11 sept. 2017 13:44

Niarky, ça dépend de la conception que tu as de la mort ;).

Contenu caché
Vous devez être inscrit et connecté sur ce forum pour voir le contenu caché.
Y'a trop de monde sur les gradins... Le spectacle du monde nous appartient !

Avatar du membre
Niarky
Messages : 350
Enregistré le : mer. 30 mars 2016 15:27
Présentation : +1
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 28

Re: Rêves lucides

Message par Niarky » ven. 4 mai 2018 08:32

Cyrielle a écrit :
lun. 11 sept. 2017 13:44
Niarky, ça dépend de la conception que tu as de la mort ;).
Et je découvre donc cette réponse en voulant reposer sur le sujet :honte:
Toutes mes excuses Cyrielle.

La conception que j'ai de la mort... c'est une très bonne question. Je ne sais pas si j'ai une conception précise, depuis toute petite je suis confrontée à la mort et je ne me suis jamais posée la question.

On va dire que la mort (comme je le conçois vu que c'était la question à point), je la vois comme un arrêt dans le vivant physique. J'imagine cependant que ça serait possible de communiquer entre deux mondes, le vivant physique et la mort fluide (je sais pas trop si je suis clair là :huhu: ). Fin ce rêve, je m'en souviens encore, et je n'ai rien fais d'aussi semblable depuis, cette charge émotionnelle et cette façon que ce rêve s'est déroulé, me fait penser qu'il y avait peut être un truc.

Je reviens sur le sujet car ça fait 2 jours de suite que je rêve en anglais et petite nouveauté cette nuit, j'ai rêvé en espagnol (je crois que la casa de papel déteins sur mon subconscient), et je me demandais si c'était possible de rêver d'une langue dont on ne connait pas les bases ?

J'ai déjà rêvé en parlant avec un dialecte dont je pense n'existe même pas mais par exemple je n'ai jamais rêvé en allemand.
-"Il ne suffit pas de se mettre une plume dans le cul pour ressembler à un coq."

Avatar du membre
Lyra
Messages : 293
Enregistré le : ven. 3 mars 2017 16:59
Profil : Diagnostic -
Test : WAIS
Âge : 28

Re: Rêves lucides

Message par Lyra » ven. 4 mai 2018 12:42

Niarky a écrit :
ven. 4 mai 2018 08:32
Je reviens sur le sujet car ça fait 2 jours de suite que je rêve en anglais et petite nouveauté cette nuit, j'ai rêvé en espagnol (je crois que la casa de papel déteins sur mon subconscient), et je me demandais si c'était possible de rêver d'une langue dont on ne connait pas les bases ?

J'ai déjà rêvé en parlant avec un dialecte dont je pense n'existe même pas mais par exemple je n'ai jamais rêvé en allemand.
Je pense que tu peux aller faire un tour ici (pour une fois que je connais un sujet qui existe :D)
Aimant la ritournelle, les calembours et les gros mots

Avatar du membre
Za
Messages : 2892
Enregistré le : lun. 15 avr. 2013 12:25
Présentation : C'était moi...
Profil : Diagnostic +
Test : WISC

Re: Rêves lucides

Message par Za » ven. 4 mai 2018 13:15

Tiens, ça me fait penser que j'avais écrit ceci :
Un jour ou l'autre je l'allumerai, ce feu !
L'idée étant de pouvoir décider éveillé de quelque chose à faire en rêve.
Bon, je pense que ce choix était mauvais ^^ beaucoup trop complexe. Dommage, j'ai laissé tomber depuis.

Pourtant j'avais fini par arriver à un "presque" : dans un rêve où j'étais dans une gare, prête à monter dans le train avec mes valises, je me suis subitement souvenue que je devais allumer un feu !! Hourra !... sauf que j'étais chargée et pressée, et qu'à la place j'ai lancé à la cantonade (à moi-même en fait, mais ça m'a permis de réaliser que mon personnage de rêve se voyait comme observé par moi-même) : "Oui ben là clairement c'est pas le moment hein !!!"

... comme je disais, la lucidité onirique, ça vaut celle d'un ivrogne.
J'ai mis mon képi dans la cage
et je suis sorti avec l'oiseau sur la tête...
J. Prévert

Avatar du membre
Chacoucas
Messages : 1093
Enregistré le : jeu. 26 mars 2015 09:12
Profil : En questionnement
Test : NON

Re: Rêves lucides

Message par Chacoucas » sam. 5 mai 2018 11:19

https://www.lesechos.fr/idees-debats/sc ... 163764.php Pour ceux que ça intéresse: rêve lucide bien validé du coup (suivi de consigne donnée à l'état éveillé, contrôlé par polysomnographie).

Pour ma part j'ai mis en place un truc assez simple (à la base pour me donner un outil de "réveil" rapide au cas où je me sois endormi quand il fallait pas): j'ai remarqué que mon cerveau ne fait pas du tout de coupure "visuelle" quand mes paupières se ferment, le rêve remplace immédiatement les dernières impressions lumineuses et les reconstitue dans un contexte narratif différent. Ce qui me permet difficilement de savoir si j'ai encore les yeux ouverts ou si ils sont fermés et que donc je rêve. Donc quand cette pensée me vient je me force à ouvrir les yeux: en général je suis dans mon lit, et pas éteint la lumière ou ce genre de choses. Bien pratique. (le fait de pouvoir agir sur certains muscles malgré le sommeil paradoxal est une vague anomalie que j'ai du travailler sur des années, notamment lutter contre les paralysies du sommeil etc. Sans aller jusqu'à briser totalement la paralysie, j'arrive parfois à regagner le contrôle de certains petits muscles: ça doit dépendre d'une intensité du rêve, la profondeur dans laquelle on est. Parfois je n'y arrive pas: je vois bien le matelas, ma position, mais aussi des luminosités qui appartiennent à la genèse onrique et pas à ma chambre, incapacité de "réellement" les ouvrir. Le doute persiste donc.).

Mais il m'est assez difficile néanmoins d'organiser "consciemment" toute la genèse du rêve tout en conservant une vague conscience de fond de "qui je suis et où je dors". Ca a pu m'arriver quelques fois mais c'est loin d 'être systématique. D'autant que ça reste une conscience automatisée: si je dormais tout le temps dans un lieu différent ça me serait pas accessible je pense.


https://www.youtube.com/watch?v=kuNqK1tFwHk Sinon une petite conférence d'Isabelle Arnulf (laboratoire des maladies du sommeil, Salpêtrière, Paris) qui étudie le rêve entre autres fonctions.

Dark Vadrouille
Messages : 99
Enregistré le : sam. 7 avr. 2018 14:27
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=9301
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Âge : 32

Re: Rêves lucides

Message par Dark Vadrouille » mar. 8 mai 2018 22:17

Pfff, je lis quelques posts de ce topic intéressant et que vois-je ? Facebook me propose des liens commerciaux en rapport avec le sommeil et les rêves...

Sinon, petite question, avez-vous une méthode pour mieux vous souvenir de vos rêves ? Car depuis la fin de l'adolescence je ne m'en souviens pratiquement jamais.

Avatar du membre
Za
Messages : 2892
Enregistré le : lun. 15 avr. 2013 12:25
Présentation : C'était moi...
Profil : Diagnostic +
Test : WISC

Re: Rêves lucides

Message par Za » mer. 9 mai 2018 06:01

C'est la première étape du rêve lucide, mais selon les gens ça peut demander plus ou moins d'efforts.

Si je reprends ce qui a été dit un peu plus haut, pour commencer à "relier" le monde des rêves et celui de l'éveil, conscientiser ses rêves, il faut y penser souvent. L'idée est que plus on est lucide en rêve, mieux on s'en souvient. Exemples de choses que tu peux faire :
- Y réfléchir juste avant de t'endormir, "préparer le terrain". Repenser à des rêves récents si jamais tu t'en souviens (enfin, sauf si c'est des cauchemars, ce serait dommage ^^)
- Essayer l'hypnose et les états "entre-deux" (voir plus haut) pour apprendre à apprivoiser ces états
- Essayer de penser à tes rêves le matin, juste au moment où tu t'éveilles. Ça peut passer par les sensations et émotions : qu'est-ce que tu viens juste de ressentir ? Où étais-tu ? Quelle impression te reste-t-il ? Bien sûr, ça donne au début l'impression de vouloir retenir de l'eau entre ses doigts mais c'est pas grave : avec l'"entraînement", ça devient normalement plus facile.
- Prendre l'habitude de te demander si tu es en train de rêver ou non. Trouver des éléments qui te permettent de l'affirmer.
- ... liste à compléter !!!

En fait, il faut que ça devienne quelque chose d'habituel, que tu fais presque automatiquement.

Personnellement je note que les périodes calmes, où on se sent bien, où on est moins anxieux, sont bien plus propices à des progrès.
J'ai mis mon képi dans la cage
et je suis sorti avec l'oiseau sur la tête...
J. Prévert

Dark Vadrouille
Messages : 99
Enregistré le : sam. 7 avr. 2018 14:27
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=9301
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Âge : 32

Re: Rêves lucides

Message par Dark Vadrouille » mer. 9 mai 2018 06:43

Za a écrit :
mer. 9 mai 2018 06:01
C'est la première étape du rêve lucide, mais selon les gens ça peut demander plus ou moins d'efforts.

Si je reprends ce qui a été dit un peu plus haut, pour commencer à "relier" le monde des rêves et celui de l'éveil, conscientiser ses rêves, il faut y penser souvent. L'idée est que plus on est lucide en rêve, mieux on s'en souvient. Exemples de choses que tu peux faire :
- Y réfléchir juste avant de t'endormir, "préparer le terrain". Repenser à des rêves récents si jamais tu t'en souviens (enfin, sauf si c'est des cauchemars, ce serait dommage ^^)
- Essayer l'hypnose et les états "entre-deux" (voir plus haut) pour apprendre à apprivoiser ces états
- Essayer de penser à tes rêves le matin, juste au moment où tu t'éveilles. Ça peut passer par les sensations et émotions : qu'est-ce que tu viens juste de ressentir ? Où étais-tu ? Quelle impression te reste-t-il ? Bien sûr, ça donne au début l'impression de vouloir retenir de l'eau entre ses doigts mais c'est pas grave : avec l'"entraînement", ça devient normalement plus facile.
- Prendre l'habitude de te demander si tu es en train de rêver ou non. Trouver des éléments qui te permettent de l'affirmer.
- ... liste à compléter !!!

En fait, il faut que ça devienne quelque chose d'habituel, que tu fais presque automatiquement.

Personnellement je note que les périodes calmes, où on se sent bien, où on est moins anxieux, sont bien plus propices à des progrès.
Je rêvais beaucoup étant jeune, même qu'une fois j'ai rêvé que j'étais dans un tracteur, la radio y était allumée, et le son qui en sortait c'était juste mon propre radio réveil qui venait de s'allumer et ça c'était imbriqué dans mon rêve. C'était rigolo comme sensation.
Je ne rêve quasi plus depuis ma 1ère grande histoire d'amour, je n'ai jamais capté pourquoi...

Actuellement, dès que j'ouvre les yeux, j'ai des chansons en tête.

Avatar du membre
Obsidian
Messages : 66
Enregistré le : mer. 8 juil. 2015 19:04
Présentation : Coucou !
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 21

Re: Rêves lucides

Message par Obsidian » jeu. 10 mai 2018 05:53

Pour se souvenir d'un rêve, il est usuellement conseillé de noter tout ce dont on se souvient au réveil. Préparez un carnet et un stylo juste à côté de votre lit, et dès que vous sortez d'un rêve, notez ce dont vous vous souvenez, même si c'est en plein milieu de la nuit. Le premier conseil de Za est souvent proposé aussi : avant de vous coucher, pensez au fait que vous voulez faire un rêve, même lucide. Sans aller jusqu'à l'obnubilation, plus vous vivrez rêve au quotidien, plus vous vivrez dans votre rêve. C'est une certaine gymnastique à avoir, ça prend plus ou moins de temps en fonction des gens, mais ça semble faisable.
Pour les gens comme Dark Vadrouille et moi, qui ne nous souvenons pas de nos rêves, ça peut demander plus de temps que la moyenne.

Sinon, il m'est difficile d'expliquer pourquoi nous ne nous souvenons pas de nos rêves, Dark. Personnellement, lorsque j'étais petit, je faisais énormément de cauchemars. Tout a cessé lorsque ma mère m'a donné ce conseil : "Avant d'aller te coucher, va faire un tour aux WC pour faire pipi. Tu verras, tu ne feras plus de cauchemars". Malgré mon scepticisme de l'époque, j'ai voulu essayer parce que les nuits devenaient vraiment difficiles à vivre ("à vivre" ? A rêver !). Je crois que ça a un peu trop bien marché...
M'enfin, dire que je ne rêve plus du tout serait mentir : il m'arrive encore d'en faire, souvent des cauchemars, mais rarement plus d'une dizaine de fois par année.
Je ne sais pas comment tu as vécu ta première grande histoire d'amour, Dark, mais ce fût sans doute un évènement assez traumatique pour couper tout lien entre ton conscient et ton inconscient. Là, je ne saurais en dire plus, je n'ai strictement aucun détail !

Quoiqu'il en soit, si tu as envie de rêver à nouveau, ne perds pas d'espoir, avec un peu d'entrainement, c'est absolument faisable :)

Dark Vadrouille
Messages : 99
Enregistré le : sam. 7 avr. 2018 14:27
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=9301
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Âge : 32

Re: Rêves lucides

Message par Dark Vadrouille » jeu. 10 mai 2018 09:11

Obsidian a écrit :
jeu. 10 mai 2018 05:53
Pour se souvenir d'un rêve, il est usuellement conseillé de noter tout ce dont on se souvient au réveil. Préparez un carnet et un stylo juste à côté de votre lit, et dès que vous sortez d'un rêve, notez ce dont vous vous souvenez, même si c'est en plein milieu de la nuit. Le premier conseil de Za est souvent proposé aussi : avant de vous coucher, pensez au fait que vous voulez faire un rêve, même lucide. Sans aller jusqu'à l'obnubilation, plus vous vivrez rêve au quotidien, plus vous vivrez dans votre rêve. C'est une certaine gymnastique à avoir, ça prend plus ou moins de temps en fonction des gens, mais ça semble faisable.
Pour les gens comme Dark Vadrouille et moi, qui ne nous souvenons pas de nos rêves, ça peut demander plus de temps que la moyenne.

Sinon, il m'est difficile d'expliquer pourquoi nous ne nous souvenons pas de nos rêves, Dark. Personnellement, lorsque j'étais petit, je faisais énormément de cauchemars. Tout a cessé lorsque ma mère m'a donné ce conseil : "Avant d'aller te coucher, va faire un tour aux WC pour faire pipi. Tu verras, tu ne feras plus de cauchemars". Malgré mon scepticisme de l'époque, j'ai voulu essayer parce que les nuits devenaient vraiment difficiles à vivre ("à vivre" ? A rêver !). Je crois que ça a un peu trop bien marché...
M'enfin, dire que je ne rêve plus du tout serait mentir : il m'arrive encore d'en faire, souvent des cauchemars, mais rarement plus d'une dizaine de fois par année.
Je ne sais pas comment tu as vécu ta première grande histoire d'amour, Dark, mais ce fût sans doute un évènement assez traumatique pour couper tout lien entre ton conscient et ton inconscient. Là, je ne saurais en dire plus, je n'ai strictement aucun détail !

Quoiqu'il en soit, si tu as envie de rêver à nouveau, ne perds pas d'espoir, avec un peu d'entrainement, c'est absolument faisable :)
Jeune je rêvais beaucoup, c'était marrant de voler et de rêver des situations improbables.

Ma rupture s'est très bien passée, même si ça m'a travaillé un moment (normal 1ere vraie rupture sentimentale). Je me dis que ça peut marquer le passage vers la vie adulte et qu'on perd toujours un peu ses rêves en grandissant, mais ça me semble plutôt mince et tiré par les cheveux comme explications...

Dark Vadrouille
Messages : 99
Enregistré le : sam. 7 avr. 2018 14:27
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=9301
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Âge : 32

Re: Rêves lucides

Message par Dark Vadrouille » jeu. 10 mai 2018 09:13

Je vais essayer de me concentrer sur mes rêves le soir, mais ça risque de me refaire cogiter comme avant et ça j'ai mis justement des années à l'arrêter. Maintenant, surtout depuis que j'ai arrêté de fumer (je me réapproprie mon corps), je m'endors en 3 minutes chrono !

Avatar du membre
Chacoucas
Messages : 1093
Enregistré le : jeu. 26 mars 2015 09:12
Profil : En questionnement
Test : NON

Re: Rêves lucides

Message par Chacoucas » jeu. 10 mai 2018 10:07

Pour avoir eu des périodes où le rêve devenait beaucoup plus prégnant que la réalité (au point de mélanger, et plus trop savoir ce qui était souvenir rêvé et réel: façon de parler, le rêve est un univers de réels mais disons moins "réguliers" au niveau du "ah mince je me retrouve bloqué ici"), à trop les fouiller il s'est avéré "impossible", disons très difficile et surtout avec handicaps conséquents dans le réel de continuer à les creuser. Donc j'ai eu des épisodes consacrées au rêve autant que je le pouvais, mais les souvenirs et identités oniriques et leurs propres vécus, souvenirs et environnements (des proches, des relations de longue date etc. qui n'ont pas existé en réel ainsi que les cultures de mes identités oniriques parfois bien trop différentes de celles possibles à adopter dans ma société réelle) ne permettaient pas de vivre "normalement" et intégré dans le réel.

J'ai pu observer que l'effacement quasi immédiat au réveil de ces identités et leurs souvenirs et vécus propres me permettaient de fait d'être "qui je suis" comme connaissant mon réel et identité semble t'il plus adaptée. (un exemple tout bête: être bloqué dans un réel où un certain environnement humain proche n'existe pas et n'a jamais existé serait rapidement invivable, vécu comme un pur emprisonnement: il est bien plus aisé cognitivement de ne pas pouvoir comparer...)

La coupure entre le conscient et l'inconscient je pense se fait selon cette sélection et est nécessaire. Ca ne signifie pas que les identités inconscientes soient "pires" ou "mauvaises", je crois que ça ne m'est jamais arrivé, et en tout cas ça ne serait pas du tout la généralité, bien au contraire. Mais notre réel est d'une violence incroyable. Et ne permet pas certains épanouissements identitaires. Le cheminement intérieur vers d'autres états possibles se fait intérieurement sur le pan émotionnel, je pense notamment via le rêve, mais au delà d'un certain stade ne peut se faire dans le réel (question de société et d'environnement).

Les histoires d'amour semblent modifier des schémas assez profonds sur l'attachement et la sécurité individuelle (Cyrulnik aborde très rapidement ça dans sa conférence sur l'attachement sur youtube, avec le cas des enfants des mouroirs de Ceausescu: je n'ai pas d'études strictement sur le sujet en revanche). Et les efforts de présence au réel que ça demande doivent aussi participer de ça.

En ligne
Miss souris
Messages : 1136
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 16:20
Présentation : presentations/miaou-une-nouvelle-plus-e ... t7027.html
Profil : En questionnement
Test : NON
Localisation : Les pieds au sud la tête à l'ouest ...
Âge : 46

Re: Rêves lucides

Message par Miss souris » jeu. 10 mai 2018 10:29

Chez moi c'est beaucoup plus simple : c'est le foutoir complet...je rêve que je dors et que je me réveille, je rêve que je n'arrive pas à dormir, je n'arrive pas à dormir, je somnole, je me dis que je rêve que je ne dors pas, je me dis que pour me le prouver je vais retenir la chanson qui me trotte dans la tête et dont je ne retrouve pas l'interprète ni le titre, ce qui m'empêche de dormir, sauf que quand je me réveille je constate que ces paroles 1) ne sont pas terribles 2) n'existent pas dans une chanson et que donc je rêvais que je rêvais que je ne dormais pas... :punch:
Et je me réveille fatiguée, parce que quand je rêve que je ne dors pas je ne me repose pas.
Et parfois je commence une phrase faisant référence à un truc que j'ai vécu, et je suis obligée de rétropédaler dans la semoule quand je m'aperçois que c'est un truc rêvé...en faisant en sorte de ne pas me trahir auprès de mon interlocuteur. Pas facile. ( Et là tout soudain je me dis que je suis HS, parce que à vous lire le rêve lucide implique un minimum de contrôle...dans mon expérience c'est au mieux une illusion, vite dissipée, de vaguement maîtriser de qui se passe...)

Avatar du membre
Chacoucas
Messages : 1093
Enregistré le : jeu. 26 mars 2015 09:12
Profil : En questionnement
Test : NON

Re: Rêves lucides

Message par Chacoucas » jeu. 10 mai 2018 11:08

Je doute effectivement d'un contrôle complet en toute situation de rêve. Mais semble t'il certains maitrisent cet aspect mieux que d'autres (cf expérience d'Arnulf).

Dark Vadrouille
Messages : 99
Enregistré le : sam. 7 avr. 2018 14:27
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=9301
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Âge : 32

Re: Rêves lucides

Message par Dark Vadrouille » jeu. 10 mai 2018 13:47

Ça me fait un peu peur de rouvrir les vannes de la pensée au moment du sommeil. À l'époque, une idée en entraînait une autre et ainsi de suite. À la fin je ne savais plus quel était le fil conducteur, et du coup je repensais dans l'ordre inverse à toutes ces broutilles pour retrouver la pensée d'origine, je ressassais la journée et ainsi de suite. Bref je mettais 1h30 à m'endormir...

Est-ce un indispensable de se focaliser à nouveau sur sa pensée pour se repermettre de rêver ?

Depuis que je parcours le forum, c'est con mais je mets un peu plus de temps à trouver le sommeil...
I had à dream !!! Ce matin me suis souvenu du dernier rêve que j'ai fait, pas du tout ce à quoi je pensais en me couchant mais c'est un bon début. Je vais continuer sur cette lancée.

Répondre