Les difficultés relationnelles des AHP

Répondre
Avatar du membre
Dok
Messages : 959
Enregistré le : sam. 23 nov. 2013 20:39
Présentation : 44 minutes...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Les difficultés relationnelles des AHP

Message par Dok » dim. 7 déc. 2014 00:14

Il y a quelques mois, j'ai eu l'opportunité de prendre part à un entretien semi-directif dans le cadre d'un mémoire portant sur les difficultés relationnelles que rencontrent les adultes surdoués dans leur quotidien.

L'auteure m'a autorisé à en diffuser le contenu sur notre forum. Elle serait par ailleurs ravie de bénéficier des avis et remarques faits sur son travail.

Il s'agit d'un mémoire présenté en vue de l'obtention du grade de Master en psychologie et sciences de l'éducation (Belgique).

Après une première lecture, je dirais que le travail est de qualité et assumé. Il a le mérite de rendre clair ce qui dans la bouche de certains spécialistes passe parfois pour du vol-au-vent d'hachis Parmentier nappé de caramel à la truite rose des montagnes.
La partie empirique ne repose que sur un échantillon restreint. Le propos est nuancé à juste titre. Ce faisant, j'y vois un début de méthode intéressant et un appel du pied pour un sondage de plus grande envergure.

Je n'en dis pas plus. Bonne lecture.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

En ligne
Avatar du membre
Grabote
Messages : 3143
Enregistré le : mar. 16 sept. 2014 20:08
Présentation : *
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : dans un village
Âge : 48

Re: Les difficultés relationnelles des AHP

Message par Grabote » dim. 7 déc. 2014 08:58

merci Dok, :ensoleillé:
j'ai juste lu le début mais ça a l'air prometteur
(ferai un retour à la fin)
"...un peu partout, tout le monde s'entretue, c'est pas gai, mais d'autres s'entrevivent, je vais les retrouver" Jacques Prevert

Avatar du membre
madeleine
Ninja Traductor
Messages : 3311
Enregistré le : jeu. 9 janv. 2014 10:16
Présentation : presentations/contente-vous-connaitre-t4411.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : clermont-ferrand
Âge : 51

Re: Les difficultés relationnelles des AHP

Message par madeleine » dim. 7 déc. 2014 10:58

Merci Dok !
J'ai eu plaisir à lire ce travail avec mon café du matin, ça change agréablement de Mlle Bonnefoy :lol:
C'est un peu scolaire pour la forme et le fond, il reste quelques coquilles, mais le résultat est intéressant.
La méthodologie me paraît irréprochable et clairement exposée et c'est un bon gage de l'honnêteté de ce travail ; la partie théorique constitue un résumé fin et utile de ce qu'on sait et dit de l'intelligence en psycho. Les deux tests choisis pour cadrer les critères sont pertinents et ouvrent des pistes de réflexion intéressantes. L'analyse des entretiens est peut-être un peu décevant par sa brièveté, son aspect très descriptif, on aurait pu analyser également la manière dont les sujets se représentent les difficultés relationnelles en général, ce que leurs enfants leur renvoient de cet aspect de leur passé, etc,
Mais la chercheuse spécifie que ce travail est essentiellement exploratoire, elle a certainement des contraintes spécifiques à ce type de mémoire, aussi on ne peut que lui souhaiter de poursuivre !
Il me paraît important de souligner que l'échantillon semble ne contenir - pour une fois ! - que des adultes ayant trouvé un mode de fonctionnement qui les satisfait suffisamment. Il serait intéressant d'essayer de dégager la/les manière(s) d’accommoder le HP pour parvenir à ce résultat.
J'espère que tu resteras en relation avec cette jeune femme et l'équipe qui suit le sujet à l'uni de Mons, et si ils ont un lien internet, il est le bienvenu ;)
le chemin est long et la pente est rude, oui, mais le mieux, c'est le chemin, parce que l'arrivée, c'est la même pour tout le monde... Aooouuuh yeaah...
avec l'aimable autorisation de P.Kirool

Avatar du membre
altima
Messages : 807
Enregistré le : mer. 18 mai 2011 14:42
Présentation : presentations/etre-pas-t410.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 38
Contact :

Re: Les difficultés relationnelles des AHP

Message par altima » dim. 7 déc. 2014 13:09

Merci Dok! :-) Je reviendrai donner mon avis. Mais ça m'a tout l'air d'être sérieux. (Oh! Un mémoire qui ressemble à un mémoire! :lol: )

Avatar du membre
Kayeza
Galette de Riz
Messages : 4708
Enregistré le : mar. 25 oct. 2011 17:46
Présentation : C'est qui, déjà ?
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : ... et à l'oeil !
Âge : 39
Contact :

Re: Les difficultés relationnelles des AHP

Message par Kayeza » dim. 7 déc. 2014 13:30

Je vais le lire, merci. J'ai déjà parcouru la table des matières et j'aime assez le fait qu'elle mette "hauts potentiels" au pluriel. Ça introduit un peu de diversité dans les potentiels, c'est bien ! :-)
"Our life is not our own - from womb to tomb we are bound to others." Cloud Atlas

Avatar du membre
altima
Messages : 807
Enregistré le : mer. 18 mai 2011 14:42
Présentation : presentations/etre-pas-t410.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 38
Contact :

Re: Les difficultés relationnelles des AHP

Message par altima » ven. 12 déc. 2014 15:53

Ca me semble être un boulot sérieux, on voit qu'il y a eu de la recherche biblio en amont, elle s'appuie beaucoup dessus. C'est clair. Tout ça est évidemment indispensablement requis pour un mémoire, mais ça fait du bien de voir que ça peut se faire. Quelque coquilles mais sinon tout paraît cohérent.
Par contre j'ai été pas mal déçue, les résultats et conclusions me semblent superficiels, pas approfondis...il faut dire que c'est une étude exploratoire, mais je m'étonne de la simplicité du protocole pour étudier les difficultés relationnelles. Bref, je m'attendais à plus de détails et des révélations intéressantes. Rien de neuf sous le soleil, du coup je me demande quel est l'intérêt de l'étude puisqu'elle vient juste confirmer des observations déjà faites dans la littérature. Encore une fois, l'auteure précise bien que l'angle est exploratoire, et puis bon c'est pas une thèse non plus...

Avatar du membre
altima
Messages : 807
Enregistré le : mer. 18 mai 2011 14:42
Présentation : presentations/etre-pas-t410.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 38
Contact :

Re: Les difficultés relationnelles des AHP

Message par altima » lun. 5 janv. 2015 15:38

Quelqu'un d'autre l'a lu et peut donner son avis? :-)

Avatar du membre
Tipiak
Messages : 471
Enregistré le : jeu. 1 août 2013 20:31
Présentation : attention, bazar sauvage en liberté
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Ben en général je me déplace, alors bon...

Re: Les difficultés relationnelles des AHP

Message par Tipiak » mer. 15 avr. 2015 18:06

Je viens de lire la table des matières et la conclusion : Ce que j'ai lu est excellent, bien écrit, et on retrouve la rigueur et l'honnêteté nécessaires à un travail de qualité. J'ai hâte de lire la suite. Je salue également le choix des sujets (adultes), ainsi que les questions posées, auxquelles je cherche toujours des réponses en ce qui me concerne. Avec un peu de chance, la lecture de ce mémoire pourra m'aider à y trouver une réponse :)



Partie théorique concise, qui présente des auteurs de référence mais qui permet également d'en découvrir que je ne connaissais pas : j'apprécie cela.

Par contre il aurait été bon de préciser que la phrénologie n'est pas une science mais une sombre charlatanerie, et de veiller à ne pas laisser croire que la mesure de l'intelligence grâce à la mesure des os du crâne est quelque chose de possible. Une simple conjugaison au conditionnel aurait suffit pour cela...

Concernant la loi de Gauss et le QI, citer Siaud Facchin c'est sale : j'aurais préféré qu'il soit précisé Manuel de la WAIS, cité par JSF, car elle n'en est pas l'auteure..



OMG!! Un travail qui avait l'air si bon, le cochonner en y incluant des débilités cerveau droit cerveau gauche!! Voilà ce qui arrive quand on cite trop un auteur qui lui-même ne cite pas ses sources!

Je ne commente pas la partie qui définit l'intelligence, j'en ai assez de toujours lire ça partout, donc je passe.
La partie sur l'importance du diagnostic m'a un peu déçu dans la mesure où j'aurais aimé une argumentation plus étayée, mais cela se comprend par la nécessité de ne pas faire de hors-sujet...

Concernant l'aspect neuro, je trouve choquant de citer JSF, qui elle-même ne cite pas ses sources, et cela est d'autant plus choquant pour moi, car j'ai cherché des articles confirmant ce qu'elle avançait, et n'ait rien trouvé...
Nous ne te lècherons pas car tu es toxique!
Mais ma signature est toujours 20% plus cool, d'ailleurs je retourne sur mon bateau pêcher des colins, signé ton papa le Captain Igloo.

Avatar du membre
256Cecile
Messages : 275
Enregistré le : ven. 15 nov. 2013 19:00
Présentation : presentations/celle-qui-sait-mais-pas-e ... ml#p119728
Profil : Diagnostic +
Test : WISC
Localisation : Loire-Atlantique
Âge : 50

Re: Les difficultés relationnelles des AHP

Message par 256Cecile » dim. 19 avr. 2015 13:33

Ce mémoire me semble bien construit, plutôt solide de par sa méthodologie. Bien qu'il y ait pas mal d'éléments que j'ai déjà lu ici ou là, je suis un peu étonnée d'entendre parler "d'hémisphère droit"^^.

En revanche je me demandais si, dans certaines situations, un faux-self développé dans l'enfance, bien que n'existant plus à l'âge adulte, pouvait se reconstituer/reformer du fait de "déclencheurs". Je viens enfin ici de trouver la réponse. Merci Dok!
"Chaque homme prend les limites de son propre champ de vision pour les limites du monde" A.Schopenhauer

Répondre