Etude sur la sur-efficience des adultes

Avatar du membre
madeleine
Ninja Traductor
Messages : 3495
Enregistré le : jeu. 9 janv. 2014 10:16
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t4411.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : clermont-ferrand
Âge : 51

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par madeleine » mer. 22 janv. 2014 11:34

Ben moi je voudrais rebondir avec mes gros sabots pasque bon hein ? je change de paradigme alors ... à ce que dit Axolotl, que je remercie au passage pour le lien
axolotl a écrit : Sur le site associé au forum, tu trouveras une vidéo de la psychiatre Perrine Vandamme (avec la transcription intégrale en-dessous) :
"Quand c'est la psychiatrie qui rèvèle le haut potentiel"

Je suis assez d'accord avec ce qu'elle dit, entre autres :
Perrine Vandamme a écrit :Par contre, une fraction non négligeable de cette population, non détectée, ou bien ne bénéficiant pas d’un entourage familial ou éducatif adéquat, risquera de se trouver en situation de sous utilisation de ce potentiel, avec une difficulté dans la construction de leur personnalité, et dans la capacité à trouver un équilibre de vie épanouissant.
Cet article me renvoie une image de la douance qui est comme un portrait-robot : une reconstruction à partir de témoignages par quelqu'un qui n'a pas vu le gars.
Par exemple, elle dit que la norme pour le surdoué c'est la perfection ; mais si c'était avant tout une barre posée en référence aux capacités du sujet, et qui varie dans le groupe HP en fonction du potentiel ? Du coup ça pourrait être perçu comme de la perfection pour une personne non douée, non ? Qui ferait donc le forcing pour culpabiliser le surdoué et le décrédibiliser ?
Pour l'extrait que tu cites, il me semble qu'il s'agit d'un affirmation qu'on peut étendre d'une part à toute personne présentant une particularité fonctionnelle, et d'autre part à toute personne évoluant dans un environnement défavorable. Bien sûr que c'est vrai mais c'est aussi faux ... Argh ... une métaphore potagère :

Par contre, une fraction non négligeable des semis, non-identifiés, ou bien ne bénéficiant pas d'engrais ou de terreau adéquat, risquera de se trouver en situation de sous-développement, avec une difficulté dans la construction de leurs racines et dans la capacité à trouver un feuillage épanouissant.

Moi ça me paraît le genre de grosse lapalissade qui ne fait pas avancer le schmilblick. Et il me semble que Mlle Bonnefoy tombe dans ce genre de schémas.
Je me suis amusée à reprendre toute l'intervention de Perrine Vandamme dans l'optique "nouveau paradigme"(c'est fou comme je me la pète depuis que je sais que je suis intelligente :lol: ), mais bon ça m'a permis de mettre des trucs au clair pour moi.
Mais je suis pas sûre que cette réflexion ait sa place ici, du coup je la garde au chaud pour qui ça intéresse, ou pour la mettre ailleurs sur le forum. Ou pas, ça se trouve, c'est ptête couillon :nod:
le chemin est long et la pente est rude, oui, mais le mieux, c'est le chemin, parce que l'arrivée, c'est la même pour tout le monde... Aooouuuh yeaah...
avec l'aimable autorisation de P.Kirool

Avatar du membre
amalia
Messages : 935
Enregistré le : ven. 11 nov. 2011 12:11
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/pres-equipe/bo ... t1011.html
Profil : Intéressé pour une personne de mon entourage
Test : NON
Localisation : Au sud de la banquise
Âge : 50

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par amalia » mer. 22 janv. 2014 17:49

Le perfectionnisme est la recherche de la solution parfaite, idéal inatteignable, mais que bcp de personnes HP (du moins, celles que je reçois) : ces personnes doit s épuisent à faire et refaire, soit ne font plus rien de peur de ne pas y arriver.
Ce sont les racines de la procrastination et du burn out, ça a été ma réalité quotidienne, et c'est mon quotidien professionnel avec mes patients.

Certes, il existe des particularités neuropsychologiques chez les personnes HP, ainsi que des particularités psychologiques. Mais pas au point d'en faire des personnes tellement à part que les grilles d 'analyses classiques ne pourraient pas s'appliquer et qu'il faudrait développer des outils ou des prises en charge particulières.
Je ne parle pas aux cons, ça les instruit ( M Audiard)

Avatar du membre
Pier Kirool
Messages : 2323
Enregistré le : lun. 14 mai 2012 10:50
Présentation : Start me up
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Bordeaux
Âge : 57
Contact :

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par Pier Kirool » jeu. 23 janv. 2014 08:36

amalia a écrit : Certes, il existe des particularités (...) chez les personnes HP, (...). Mais pas au point d'en faire des personnes tellement à part (...) qu'il faudrait développer des outils ou des prises en charge particulières.
C'est intéressant comme point de vue, mais est-ce vraiment démontré ? certain ? (en notant bien que je ne peux pas non plus démontrer l'inverse...)

Ok pour ne pas être "tellement à part" (dans l'esprit), mais je me demande si des prises en charge particulières ne seraient pas plus adaptées parfois... pas seulement dans le domaine médico-psychologique, hein, dans le domaine de la gestion RH aussi, par exemple...pour les enfants à l'école... Bref... à discuter...
"La vraie science est une ignorance qui se sait" (Voltaire)

Avatar du membre
madeleine
Ninja Traductor
Messages : 3495
Enregistré le : jeu. 9 janv. 2014 10:16
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t4411.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : clermont-ferrand
Âge : 51

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par madeleine » jeu. 23 janv. 2014 12:58

Désolée Amalia, je me trompe de combat, je pense, tu as raison ; c'est long (pour moi) d'accepter que ce diagnostic n'est pas une solution. M'en prendre à ceux qui essaient de comprendre et d'aider ça n'est pas glorieux. Merci à toi.
le chemin est long et la pente est rude, oui, mais le mieux, c'est le chemin, parce que l'arrivée, c'est la même pour tout le monde... Aooouuuh yeaah...
avec l'aimable autorisation de P.Kirool

Avatar du membre
amalia
Messages : 935
Enregistré le : ven. 11 nov. 2011 12:11
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/pres-equipe/bo ... t1011.html
Profil : Intéressé pour une personne de mon entourage
Test : NON
Localisation : Au sud de la banquise
Âge : 50

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par amalia » jeu. 23 janv. 2014 18:11

Pierre Kirool a écrit :
amalia a écrit : Certes, il existe des particularités (...) chez les personnes HP, (...). Mais pas au point d'en faire des personnes tellement à part (...) qu'il faudrait développer des outils ou des prises en charge particulières.
C'est intéressant comme point de vue, mais est-ce vraiment démontré ? certain ? (en notant bien que je ne peux pas non plus démontrer l'inverse...)

Ok pour ne pas être "tellement à part" (dans l'esprit), mais je me demande si des prises en charge particulières ne seraient pas plus adaptées parfois... pas seulement dans le domaine médico-psychologique, hein, dans le domaine de la gestion RH aussi, par exemple...pour les enfants à l'école... Bref... à discuter...
oui, on adapte les prises en charge avec succès bien sûr ; mais il reste à démontrer que les outils notamment diagnostiques actuels ne sont pas efficients par ex. Dans ma pratique actuelle, ça n'est pas le cas, j'utilise les mêmes outils, mais dans la thérapie, je vais inclure une psychoéducation à la douance, je vais peut être accompagne la personne à trouver "sa" place et non pas l'aider à se sur-adapter, etc.

de plus, les outils pour les enfants (par ex. encore) ne sont pas toujours/souvent spécifiques enfants HP ; en gros, je dirais même que ce qu'on met en place pour des enfants HP l'a été bien souvent pour des enfants autistes et/ou avec THADA et est tout à fait efficace pour des enfants tous venants...

bref, ok pour prendre en compte des spécificités, mais les HP ne sont pas des ###Dragons de Komodo sociopathes oui mais des Panzani### (du moins, je ne crois pas).
Je ne parle pas aux cons, ça les instruit ( M Audiard)

Avatar du membre
amalia
Messages : 935
Enregistré le : ven. 11 nov. 2011 12:11
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/pres-equipe/bo ... t1011.html
Profil : Intéressé pour une personne de mon entourage
Test : NON
Localisation : Au sud de la banquise
Âge : 50

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par amalia » dim. 26 janv. 2014 11:39

Pour compléter encore (je pense que j'y reviendrais un certain nombre de fois, au fur et à mesure de ma réflexion)

Je fais très attention par ex. à orienter un HP vers un psychiatre, de peur qu'il ne soit mal diagnostiqué (schizophrene par ex.) ou que les médocs ne soient pas adaptés ;

Sans en avoir de preuve formelle, je veux bien penser que les effets des médocs peuvent être particuliers chez les HP, et quand je peux, j'oriente vers un psychiatre connaissant la douance.

Je peux tout à fait penser que dans quelques années, nous aurons des outils plus appropriés à la douance, plus fins et plus précis. Mais ceux qu'on a actuellement sont grosso modo assez efficients; et en attendant des recherches précises, on n'a que ceux là.

La douance n'est pas considéré comme une maladie, il n'y a pas de classe nosographique et il n'y a pas de consensus pour la définir.
Ma conception actuelle (elle évoluera sans doute) est que la douance : haut QI + créativité + centres d'interets variés + hypersensibilité (et quelques autres traits) prédispose à ce qu'on appelle des co-morbidités : anxiété, dépression, trouble de l'attention, etc... pouvant être prises en charge à peu près comme pour d'autres patients.

Mais je n'ai aucune certitude, work in progress.
Je ne parle pas aux cons, ça les instruit ( M Audiard)

Avatar du membre
madeleine
Ninja Traductor
Messages : 3495
Enregistré le : jeu. 9 janv. 2014 10:16
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t4411.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : clermont-ferrand
Âge : 51

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par madeleine » mar. 28 janv. 2014 22:34

Pour en terminer avec mes questions à Mlle Bonnefoy et puisque Joebar estime qu'il faut aller au fond des choses avec ou sans huile, je vous rapporte ici la fin de l'histoire ...
de madeleine, le 21 janvier 2014
Mademoiselle Bonnefoy,
> je vous remercie de la courtoisie et de la rapidité de vos réponses.
> Une chose continue à me chiffonner en particulier et je vous le livre ici, j'espère que ne vous le prendrez pas autrement que comme une volonté de vous aider dans votre démarche et non de vous casser les pieds en coupant les cheveux en douze.
> Vous postulez que
> 1 - les AS détectés tard peuvent développer des psychopathologies de ce fait
> vous utiliser pour le démontrer
> 2 - questionnaires de détection de psychopathologies élaborés pour toutes populations, qui permettent donc le tri par clusters
> +
> 3 - groupe de contrôle fait de personnes non surdouées
> et donc, sauf erreur de logique de ma part, vous n'obtiendrez pas de preuve que les éventuelles psychopathologies se développent à cause d'une détection tardive.
> Il me semble que tout ce que cette démarche va permettre d'étayer c'est une proportion de psychopathologies au sein du groupe Adultes surdoués en général.
>
> A mon sens, pour dégager des preuves et non des reconstructions subjectives, que la détection tardive peut générer des psychopathologies différentes en quantité et/ou qualité de celles des surdoués en général, vous ne ferez pas l'économie de la création d'outils de questionnement spécifiques, que je ne parviens pas personnellement à concevoir.
> Avec mes meilleures salutations
Mlle Bonnefoy me répond ce soir :
Bonsoir,

Excusez-moi de vous répondre tardivement mais je mène plusieurs choses de front et donc j'ai un peu de retard dans mes mails.

Vous avez effectivement raison dans ce que vous dites.

Si on trouve des résultats qui démontrent que les adultes surdoués développent plus de psychopathologies que la population générale alors on pourra supposer qu'il y a un ou des facteurs qui favorisent ce développement.

Notre étude n'est que le début. On travaille en entonnoir. On dégrossit les choses et après on précise les choses par d'autres études.

Je me fonde sur les nombreux témoignages que j'ai reçu pour supposer que la surdouance "ignorée" favorise le développement de psychopathologies. Je ne le suppose pas de ce que j'ai lu mais ce sont les surdoués eux-mêmes qui pensent que c'est le fait de ne pas avoir su qui a favorisé le développement de la dépression, de la paranoïa, de traits schizotypiques,...

La construction d'un questionnaire est quelque chose d'extrêmement long et couteux. Si les résultats démontrent que les surdoués ne développent pas plus de psychopathologies que la moyenne de la population alors il ne sera surement pas nécessaire d'établir un questionnaire spécifique. Si les résultats démontrent le contraire alors il sera intéressant d'envisager ce travail pour comprendre pourquoi, comment les adultes surdoués développent plus de psychopatologies.

Je suppose ne pas vous avoir convaincu mais bon....

Bonne soirée.

Melle Bonnefoy.
Cela me laisse songeuse ...
le chemin est long et la pente est rude, oui, mais le mieux, c'est le chemin, parce que l'arrivée, c'est la même pour tout le monde... Aooouuuh yeaah...
avec l'aimable autorisation de P.Kirool

Avatar du membre
Mlle Rose
Messages : 12727
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:56
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par Mlle Rose » mar. 28 janv. 2014 22:43

Songeuse pourquoi ?
je trouve la démarche tout à fait honnête pour ma part, et techniquement il n'y a pas vraiment d'autre moyen pour procéder à des investigations autour de ces hypothèses...
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:

Avatar du membre
axolotl
Messages : 2980
Enregistré le : mer. 1 août 2012 21:13
Présentation : c'est_par_ici_c'est_pas_par_là
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Saint-Nazaire by the sea
Âge : 60

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par axolotl » mer. 29 janv. 2014 00:13

Comme Mlle Rose, je trouve la démarche de Mlle Bonnefoy honnête et carrément intéressante.

Par contre, sa recherche de "psychopathologies éventuellement développées par des HPI "ignorés" " ne va-t-elle pas être biaisée par le fait que, si justement ces HPI tardivement diagnostiqués répondent, c'est qu'ils n'ignorent plus leur différence ? (et qu'en conséquence, lesdites psychopathologies cessent leur "croissance" pour éventuellement disparaître ?)
« J’aimerais pouvoir m’exprimer avec mes sens. Les mots sont parfois très handicapants. »
(Björk)

≽(◕ ᴗ ◕)≼

Avatar du membre
madeleine
Ninja Traductor
Messages : 3495
Enregistré le : jeu. 9 janv. 2014 10:16
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t4411.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : clermont-ferrand
Âge : 51

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par madeleine » mer. 29 janv. 2014 21:24

Je ne questionne ni l'honnêteté de cette recherche ni son utilité, tout ce qu'on pourra établir sur les rapports de la douance avec les pathologies mentales sera utile. Mais pour ça il faut de la rigueur, non ?
Je suis gênée par une incohérence de la méthode par rapport aux objectifs affichés.
Si cette étude vise à prouver, comme il est dit : "Je me fonde sur les nombreux témoignages que j'ai reçu pour supposer que la surdouance "ignorée" favorise le développement de psychopathologies. Je ne le suppose pas de ce que j'ai lu mais ce sont les surdoués eux-mêmes qui pensent que c'est le fait de ne pas avoir su qui a favorisé le développement de la dépression, de la paranoïa, de traits schizotypiques,..."
alors son groupe témoin devrait être constitué de personnes testées tôt, à l'âge scolaire ; sinon quel est le sens de "tardif" ? Si il doit y avoir une différence due à une détection "tardive" elle ne s'observera que par comparaison avec le groupe des détectés précoces. Parce que si c'est face au groupe général, tout ce qu'on peut mettre en évidence c'est : la douance favorise-t-elle les pathologies mentales.
le chemin est long et la pente est rude, oui, mais le mieux, c'est le chemin, parce que l'arrivée, c'est la même pour tout le monde... Aooouuuh yeaah...
avec l'aimable autorisation de P.Kirool

Avatar du membre
Mlle Rose
Messages : 12727
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:56
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par Mlle Rose » mer. 29 janv. 2014 21:30

La recherche ça prend du temps et c'est peut-être bien une autre phase de l'étude, plus tard. D'abord il s'agit de savoir si il y a effectivement une plus forte proportion de pathologies chez les personnes surdouées, adultes. Donc il faut en passer par une étude VS la population tout venant. Si cela ne s'avère pas, ça ne sert à rien d'aller cherche bien plus loin.
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:

Avatar du membre
madeleine
Ninja Traductor
Messages : 3495
Enregistré le : jeu. 9 janv. 2014 10:16
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t4411.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : clermont-ferrand
Âge : 51

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par madeleine » mer. 29 janv. 2014 22:05

Ca, c'est logique. Espérons donc qu'on aura un retour. Et certes c'est long et compliqué à faire !
le chemin est long et la pente est rude, oui, mais le mieux, c'est le chemin, parce que l'arrivée, c'est la même pour tout le monde... Aooouuuh yeaah...
avec l'aimable autorisation de P.Kirool

Avatar du membre
amalia
Messages : 935
Enregistré le : ven. 11 nov. 2011 12:11
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/pres-equipe/bo ... t1011.html
Profil : Intéressé pour une personne de mon entourage
Test : NON
Localisation : Au sud de la banquise
Âge : 50

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par amalia » mer. 29 janv. 2014 22:14

C est le principe de l'entonnoir qu'elle décrit : à partir de témoignages (ou mieux, d entretiens cliniques) on émet des hypothèses qu'on teste. Puis qu'on affine.

tout dépend ensuite des conclusions et limitations qu'on tire de l'étude.
La bonne nouvelle, c'est que Chabrol publie beaucoup et à partir du moment où son étude sera publiée, d'autres viendront tenter de confirmer ou d'infirmer.
et il y aura d'autant plus d'études qu'il sera facile de trouver des sujets d étude.
Je ne parle pas aux cons, ça les instruit ( M Audiard)

Avatar du membre
Pier Kirool
Messages : 2323
Enregistré le : lun. 14 mai 2012 10:50
Présentation : Start me up
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Bordeaux
Âge : 57
Contact :

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par Pier Kirool » jeu. 30 janv. 2014 09:05

Est-ce que quelqu'un a organisé une "veille" sur ses travaux ?
Qu'on ne rate pas la prochaine étape ?
"La vraie science est une ignorance qui se sait" (Voltaire)

Avatar du membre
Mlle Rose
Messages : 12727
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:56
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par Mlle Rose » jeu. 30 janv. 2014 11:59

Elle a dit qu'elle nous tiendrai au courant :)
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:

Jane
Messages : 16
Enregistré le : mar. 26 nov. 2013 15:51
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par Jane » mer. 5 févr. 2014 15:23

J'ai répondu à mon tour au questionnaire proposé.
Petit détail pour ceux qui s'interrogent (comme cela a été mon cas avant de me lancer) : cela m'a pris environ 30 minutes.
J'ai lu avec attention les débats sur les fondements mêmes de cette étude (merci Madeleine, quelle pugnacité ;) )... Dans le doute, j'ai fait le choix de faire confiance, surtout dicté par l'envie de participer à l'amélioration de la connaissance de nos caractéristiques.

Avatar du membre
isil
Messages : 566
Enregistré le : lun. 4 nov. 2013 21:21
Présentation : ici ^.^
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Marseille
Âge : 43

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par isil » mer. 5 févr. 2014 21:06

Je n'ai pas encore répondu, j'ai essayé mais la longueur m'a affolée :oops: Faut juste réussir à s'y mettre, avoir un moment tranquille pour ne pas bâcler...
" They did not know it was impossible, so they did it ! "

saliaskim
Messages : 131
Enregistré le : dim. 2 févr. 2014 21:14
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 35

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par saliaskim » lun. 28 avr. 2014 21:18

Tournesol a écrit :A la fin, ça met: "
Le questionnaire est terminé, merci d'y avoir répondu. Pour les participants qui le souhaitent, les résultats vous seront communiqués en juin 2013."
euh....
J'ai répondu également. Par contre comme le dit Tournesol, la date n'est pas bonne et surtout, je ne vois pas comment ils peuvent nous tenir au courant vu qu'ils nous demandent aucune coordonnée :D

Sinon j'ai tiqué sur ça:
"J'aime collectionner des informations sur des catégories de choses (types de voitures, d'oiseaux, de trains, de plantes,...)"
C'est un symptôme particulier ? Je n'ai jamais rien lu là dessus

Avatar du membre
axolotl
Messages : 2980
Enregistré le : mer. 1 août 2012 21:13
Présentation : c'est_par_ici_c'est_pas_par_là
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Saint-Nazaire by the sea
Âge : 60

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par axolotl » dim. 16 nov. 2014 23:08

Pier Kirool a écrit :Est-ce que quelqu'un a organisé une "veille" sur ses travaux ?
Qu'on ne rate pas la prochaine étape ?
Mlle Rose a écrit :Elle a dit qu'elle nous tiendrait au courant :)
Est-ce que quelqu'un a eu un retour ? Ou peut la contacter (il me semble que son adresse mail était indiquée dans un post) ?
« J’aimerais pouvoir m’exprimer avec mes sens. Les mots sont parfois très handicapants. »
(Björk)

≽(◕ ᴗ ◕)≼

Avatar du membre
domisud
Messages : 162
Enregistré le : jeu. 29 nov. 2012 13:34
Présentation : Pleut-il ?
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 48

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par domisud » lun. 17 nov. 2014 18:17

J'ai répondu au questionnaire.

Je n'ose pas imaginer qu'on puisse tirer des enseignements un temps soit peu fiables avec des questions aussi sommaires et des choix de réponses aussi limités. Dans beaucoup de cas, j'ai donné un réponse parce qu'il en fallait une.

Je suis très dubitatif...
Le non-verbal par clavier, c'est pour bientôt ?

Avatar du membre
Mlle Rose
Messages : 12727
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:56
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par Mlle Rose » mar. 18 nov. 2014 09:24

Aucun retour de mon côté :/
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:

Avatar du membre
axolotl
Messages : 2980
Enregistré le : mer. 1 août 2012 21:13
Présentation : c'est_par_ici_c'est_pas_par_là
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Saint-Nazaire by the sea
Âge : 60

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par axolotl » mar. 18 nov. 2014 14:36

Mlle Rose a écrit :Aucun retour de mon côté :/
Bon.... je vais écrire un mail pour en savoir plus.

En fait, au moment où j'ai créé le topic sur la recherche de Mme Kirchgessner, j'ai réalisé qu'il n'y avait pas beaucoup de retours sur les enquêtes pour lesquelles on nous sollicitait (pareil pour le GARHP). :^)

Belle exception : notre camarade, à présent thésarde, Sammbd ! :cheers:
« J’aimerais pouvoir m’exprimer avec mes sens. Les mots sont parfois très handicapants. »
(Björk)

≽(◕ ᴗ ◕)≼

Avatar du membre
Mlle Rose
Messages : 12727
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:56
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par Mlle Rose » mer. 19 nov. 2014 09:42

Oui, ça me dépite un peu j'avoue... un peu l'impression que les fora sont pris comme des frigos dans lesquels on pioche quand on en a besoin mais qu'on oublie aussi vite après quand on a avancé.
Y'a ptèt un jour où on finira par ne plus rien relayer du tout par décision d'équipe; en attendant, me concernant, je ne relaie plus ces études, ça me gonfle de me bouger pour que dalle.
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 11934
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par TourneLune » mer. 19 nov. 2014 12:55

Je sais même pas si ils ont gardé une liste des fora où ils ont balancé le lien ou fait une demande. Du coup, difficile d'informer les gens ensuite...

Mais c'est clair que c'est plutôt agaçant...
Pour les mp qui ne sont pas à caractère personnel, merci d'envoyer vos messages au groupe " modérateurs globaux", ce sera plus efficace ;)

Avatar du membre
axolotl
Messages : 2980
Enregistré le : mer. 1 août 2012 21:13
Présentation : c'est_par_ici_c'est_pas_par_là
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Saint-Nazaire by the sea
Âge : 60

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par axolotl » mer. 19 nov. 2014 14:30

Hier, j'ai envoyé ce mail à l'adresse indiquée sur le lien de l'enquête :

"Bonjour, En janvier dernier, notre attention avait été attirée sur votre recherche, par l'administratrice du forum "Adultes surdoués".
Nous sommes un certain nombre de personnes à avoir participé à votre enquête. Pouvez-vous nous dire si vous avez avancé dans votre recherche et si vous pouvez nous exposer les résultats auxquels vous êtes parvenue ?"


J'espère avoir une réponse, parce que, effectivement, c'est lassant à la longue. :@ Surtout quand les questionnaires sont longs et nous interrogent autant que celui-ci.
Tournesol a écrit :Je sais même pas si ils ont gardé une liste des fora où ils ont balancé le lien ou fait une demande.
Ben !.... Et la rigueur scientifique ? :P
« J’aimerais pouvoir m’exprimer avec mes sens. Les mots sont parfois très handicapants. »
(Björk)

≽(◕ ᴗ ◕)≼

Répondre