Etude sur la sur-efficience des adultes

Avatar du membre
Kliban
Messages : 295
Enregistré le : mar. 15 oct. 2013 18:15
Présentation : bah !
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Paris
Âge : 48
Contact :

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par Kliban » ven. 17 janv. 2014 19:17

Fait :D

Quelques remarques supplémentaires :

Des bouts sur la bipolarité, la fin est axée "autisme" ou plus justement "Asperger".

Il manque un espace "commentaire libre". J'aurais aimé : j'aurais répondu très différemment à certains item il y a 15 ans - bien bien avant le diagnostic.

Certaines questions sont notées sur échelle impaire (avec donc une cotation neutre, au centre) tandis que d'autres le sont sur cotation paire. Je suppose que cela vient de différents tests, amalgamés. Mais l'exploitation des résultats peut être complexe si l'on veut interpréter des corrélations.

Hop là bidop.
De main gauche à main droite, le flux des savoirs - en mes nuits, le règne du sans-sommeil - en mon coeur, ah, if only!, le sans-pourquoi des roses.

Avatar du membre
Géocoucou
Messages : 258
Enregistré le : lun. 29 juil. 2013 11:00
Présentation : Vers la lumière ?
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Port de la lune
Âge : 39

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par Géocoucou » ven. 17 janv. 2014 21:24

J'ai répondu aussi... Sur les relations, réponses peu évidentes, les situations ayant tendance à changer régulièrement. De même pour la "gestion de soi", d'ailleurs. A suivre...
"Prévot, dans les débris, a découvert une orange miraculeuse. Nous nous la partageons. J’en suis bouleversé, et cependant c’est peu de chose quand il nous faudrait vingt litres d’eau." A. de Saint-Exupéry, Terre des hommes

Avatar du membre
Haki
Messages : 17
Enregistré le : lun. 31 déc. 2012 05:50
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par Haki » sam. 18 janv. 2014 00:20

En survolant le test, j'ai eu l'impression que c'était parfois un copier/coller de ce test-ci (que quelqu'un avait posté sur le forum) concernant Asperger : http://www.rdos.net/fr/index.php

Certaines questions sont exactement les mêmes. Je sais aussi qu'on retrouve d'autres de ces questions dans d'autres tests, mais ils ne me reviennent pas en mémoire.
Je ne sais pas ce que ça implique (je ne veux pas faire de conclusions hâtives), mais je voulais juste faire la remarque...

D'autant plus que si l'étude est sérieuse, pourquoi reprendre des bouts de tests circulant sur le net (dont on ne peut pas assurer qu'ils sont fiable) ?

Avatar du membre
Hoppy
Messages : 1780
Enregistré le : jeu. 20 sept. 2012 09:03
Présentation : Ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Marseille
Âge : 31

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par Hoppy » sam. 18 janv. 2014 10:10

Je pense que ce n'est pas le test en lui-même qui doit être fiable ou pas, mais l'interprétation de ses résultats par un professionnel ou le cadre de passation par exemple.

Ce que je veux dire, c'est que les tests sur internet pourraient être en soi les mêmes tests que passés chez un professionnel, mais en s'auto-évaluant, ou en interprétant faussement les résultats soi-même alors ils ne valent plus rien.

Si l'on retrouve des questions sur des "tests internet" mais qu'elles doivent être tout de même posées, on fait non ?
«La vie est un mystère qu'il faut vivre, et non un problème à résoudre» - Gandhi

Avatar du membre
altima
Messages : 836
Enregistré le : mer. 18 mai 2011 14:42
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... -t410.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39
Contact :

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par altima » sam. 18 janv. 2014 10:31

J'ai voulu essayer, j'avais fait celui du GARHP que je trouvais beaucoup plus clair, là euh pff...je comprends rien, ça m'énerve...
C'est clairement orienté, je comprends pas en fait comment ça peut être fiable. Je sais bien que la psychologie ou la psychopathologie n'est pas une science exacte mais vraiment je vois pas comment on pourre accorder du crédit à cette étude.
Toutes les questions sont biaisées, je pensais pouvoir zapper celles qui ne me concernent pas sauf que quand c'est du vrai/faux on ne peut rien décocher. J'aurais plutôt vu un truc en deux parties, genre si vous avez répondu oui à telle question, veuillez compléter la suite de l'enquête.

Comme vous l'avez dit, ça va englober des gens lambda et des gens qui ont des traits pathologiques recherchés par l'enquêtrice.
Bref ça m'agace (je dois avoir un grain! :( ) , d'autant plus que j'imagine le mal qu'elle s'est donnée à élaborer ce questionnaire, étant moi-même en train de préparer une enquête pour mon master.

Je réessaierai plus tard, parce que bon un questionnaire de plus, ça fait un chiffre de plus pour les stats...

Avatar du membre
madeleine
Ninja Traductor
Messages : 3523
Enregistré le : jeu. 9 janv. 2014 10:16
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t4411.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : clermont-ferrand
Âge : 52

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par madeleine » sam. 18 janv. 2014 11:45

Je plussoie Altima, avec les mêmes arguments, et je ne sais pas si je vais pouvoir passer par-dessus ce sentiment de "on nous prend pour des c. , non ?" ya un truc qui a pris le mors aux dents ... :@
Mlle Rose pourrais-tu me dire si la chercheuse ne cherche que des proportions de diverses pathologies ou quelque chose d'un peu plus nuancé ?
le chemin est long et la pente est rude, oui, mais le mieux, c'est le chemin, parce que l'arrivée, c'est la même pour tout le monde... Aooouuuh yeaah...
avec l'aimable autorisation de P.Kirool

Avatar du membre
sandrinef
Messages : 1962
Enregistré le : jeu. 15 nov. 2012 12:11
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Toujours dans le Sud, souvent dans la Lune et parfois à l'Ouest
Âge : 41

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par sandrinef » sam. 18 janv. 2014 15:34

Disons que ça donne le sentiment d'être vraiment incompris quand même... Mais ils ont le mérite d'essayer de comprendre même s'ils ne se posent peut-être pas les bonnes questions (et du coup ne nous les posent pas à nous non plus!)
Je pense qu'il faut du temps, ça viendra, je suis d'un naturel optimiste.
"Le Monde ne te doit rien. Il était là avant toi" M.Twain

Avatar du membre
Haki
Messages : 17
Enregistré le : lun. 31 déc. 2012 05:50
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par Haki » sam. 18 janv. 2014 15:48

Hoppy, oui oui je suis d'accord quand je dis "test fiable", c'est bien sûr en prenant en compte la personne qui va analyser ses résultats.

Ce que je voulais dire c'est qu' en voyant un patchwork de copier/coller de tests sur internet déjà existants (et pas que dans les réponses finalement puisque même dans la manière de répondre tu as exactement le même système : des questions aux réponses binaires ou avec des échelles allant seulement de 1 à 4) j'avoue que je reste perplexe...

Ce que je voulais dire c'est que ma crédibilité en un test de ce genre dans le cadre d'une étude qui se veut sérieuse en prend un peu un coup quand je vois qu'en plus ils reprennent çà et là des questions posées dans des tests qui ne sont pas à prendre au sérieux... (le copier/coller, ça fait tout de suite "je me suis pas foulé pour réaliser ça" en plus)
Ca suppose aussi qu'ils sont aller fouiller sur internet plutôt que de faire l'effort de poser eux-même des questions pertinentes (c'est un détail, mais ça fait pas sérieux). Moi ça me fait me poser des questions en tout cas sur la manière dont ce test a été réalisé.

Donc je doute des personnes qui ont réalisé ce test tout comme des personnes qui vont analyser ces résultats... en ce sens, ce test ne me paraît pas fiable donc.

Et puis pour un test sérieux, j'aurais attendu des réponses personnalisées (tu réponds un texte écrit) pas juste cocher telle ou telle case... :/

Avatar du membre
Hoppy
Messages : 1780
Enregistré le : jeu. 20 sept. 2012 09:03
Présentation : Ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Marseille
Âge : 31

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par Hoppy » sam. 18 janv. 2014 16:16

Haki a écrit :Ce que je voulais dire c'est qu' en voyant un patchwork de copier/coller de tests sur internet déjà existants (et pas que Et puis pour un test sérieux, j'aurais attendu des réponses personnalisées (tu réponds un texte écrit) pas juste cocher telle ou telle case... :/
Sur ce point, on est bien d'accord : il y a des failles. Parfois, souvent, nous avons l'envie d'aller autre part que le simple "oui" ou "non" ou bien plus loin dans les explications c'est certain.

Je partage vos sentiments Altima et Madeleine. Si je l'ai rempli, c'est pour "aider" dans cette recherche qui, je pense, si elle est postée sur le forum, a eu le mérite d'être étudiée au préalable et mérite peut-être notre attention, même si celle-ci est un peu maladroite :nod:
► Afficher le texte
«La vie est un mystère qu'il faut vivre, et non un problème à résoudre» - Gandhi

Avatar du membre
Mlle Rose
Messages : 12744
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:56
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par Mlle Rose » sam. 18 janv. 2014 17:55

madeleine a écrit :Je plussoie Altima, avec les mêmes arguments, et je ne sais pas si je vais pouvoir passer par-dessus ce sentiment de "on nous prend pour des c. , non ?" ya un truc qui a pris le mors aux dents ... :@
Mlle Rose pourrais-tu me dire si la chercheuse ne cherche que des proportions de diverses pathologies ou quelque chose d'un peu plus nuancé ?
Je ne peux rien dire du tout, je ne connais pas cette chercheuse, je te suggère de la contacter directement étant donné qu'elle laisse son mail sur le lien de l'étude.
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:

Avatar du membre
marmotte
Messages : 400
Enregistré le : lun. 29 avr. 2013 21:37
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t3561.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Gironde
Âge : 49

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par marmotte » sam. 18 janv. 2014 18:52

Pas encore eu le temps d'aller voir, mais les auteurs du questionnaire seraient sans doute contents d'avoir ces retours sur le coté trop fermé des réponses possibles aux questions.

Mlle Rose, les as tu invités a venir regarder ce topic sur le forum?

(bon avec les :tronco , :tapette et autres :tronco4 ils vont croire qu'on est tous des psychopathes sadiques alors je vous propose plus de :amour1: et autres :amour7: :amour4: :amour5: , au moins quelques temps, après on reviendra à la vraie communication :punch: !!!)

Avatar du membre
sanders
Pseudo Violet
Messages : 2625
Enregistré le : jeu. 4 oct. 2012 08:04
Présentation : Bon ben ... Bon bain ...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Syndrome Lisa Simpson
Âge : 49

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par sanders » sam. 18 janv. 2014 19:20

J'ai rempli le questionnaire. Je le trouve plutôt correct même s'il manque pour moi de "finesse", je veux dire qu'il m'a semblé simple de voir les questions qui permettent de vérifier la congruence de ce que j'ai coché plus haut. Bah, c'pas grave, j'ai répondu vite et pis voilà.
Je m'attendais à pire vu les commentaires. Bon, effectivement il y a des questions qui amènent à penser qu'il y a une recherche sur les troubles de l'humeur et en même temps c'est annoncé en début de topic dans les extraits de mail.
Perso je vais envoyer un message à la personne astrid.bonnefoy22@wanadoo.fr pour lui faire part de mes réactions face au questionnaire. Puisqu'elle laisse son adresse, c'est effectivement dommage de garder ça pour soi ou pour le forum ^^.
Et puis, si en remplissant ce questionnaire on se sent plutôt bien, ce qui est mon cas, ça permet aussi d'avoir des réponses de gens qui vont bien. Perso, je pense que le fait d'être surdoué, et de le savoir enfant ou à l'âge adulte, n'amène pas plus de pathologies que de ne pas l'être. Peut-être que les pathologies sont différentes, j'en sais rien hein mais plus nombreuses je ne le crois pas.
Soit on s'en sort et on invente nous-mêmes un destin, soit on continue dans la spirale du déclin.Thanh Nghiem

Je n'aurais jamais cru que ça se débloquerait tout d'un coup comme ça ! - Avr 2017, Napirisha (avec son autorisation)

Avatar du membre
madeleine
Ninja Traductor
Messages : 3523
Enregistré le : jeu. 9 janv. 2014 10:16
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t4411.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : clermont-ferrand
Âge : 52

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par madeleine » dim. 19 janv. 2014 17:19

J'ai également adressé un mail à Mlle Bonnefoy, comme me l'avait conseillé Mlle Rose, et j'attends son éventuelle réponse pour faire son questionnaire. Et oui, je trouve aussi qu'il est bon que des recherches se fassent mais on ne construit pas un argument fondé avec des prémisses fausses, qui risquent de créer au mieux des déformations au pire des clichés qui n'aideront personne.(j'aimerais bien un smiley avec le schtroumpf grognon quand je fais ce genre de commentaires) :triste3:
le chemin est long et la pente est rude, oui, mais le mieux, c'est le chemin, parce que l'arrivée, c'est la même pour tout le monde... Aooouuuh yeaah...
avec l'aimable autorisation de P.Kirool

Avatar du membre
amalia
Messages : 935
Enregistré le : ven. 11 nov. 2011 12:11
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/pres-equipe/bo ... t1011.html
Profil : Intéressé pour une personne de mon entourage
Test : NON
Localisation : Au sud de la banquise
Âge : 50

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par amalia » dim. 19 janv. 2014 23:33

Chabrol est effectivement prof de psychopathologie a Toulouse ; je n'ai pas encore vu son questionnaire mais il doit sans doute tester la corrélation hp/ psychopathologie.

pour ce qui me concerne, j' inclus une recherche d' éléments de psychopatho dans mes bilans : c est pour ça que les gens viennent : quand ils sentent que ça ne va pas.

A première vue (mais je ne connais pas le dispositif de l'étude) le premier problème concerne un biais de recrutement. ...
Je ne parle pas aux cons, ça les instruit ( M Audiard)

Avatar du membre
Pier Kirool
Messages : 2322
Enregistré le : lun. 14 mai 2012 10:50
Présentation : Start me up
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Bordeaux
Âge : 57
Contact :

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par Pier Kirool » lun. 20 janv. 2014 08:36

Questionnaire rempli, et mail à AB envoyé.
"La vraie science est une ignorance qui se sait" (Voltaire)

Avatar du membre
Joebar
Chouchou de la maîtresse
Messages : 2906
Enregistré le : lun. 27 juin 2011 10:31
Présentation : ->
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 41

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par Joebar » lun. 20 janv. 2014 10:26

C'est rempli depuis le début . C'est un questionnaire pour confirmer ou infirmer un développement de psychopathie rapport à l'adulte surdoué détecté sur le tard.. je ne vois pas en quoi le fait que l'étude soit ciblée soit dérangeant.

Et franchement, avec des réponses personnalisées, pensez vous qu'une extraction statistique soit réalisable?
Alors, oui, certaines réponses pourraient manquer de précision. Mais bon, quand ça va bah ça va et quand ça va pas bah ça va pas. C'est très con ce que je viens d'écrire mais ce n'est pas une nuance de oui ça va mais bon de temps en temps... qui va faire que la réponse va pencher au non ça va pas. C'est comme le symbole du Yin et du Yang, dans chaque moitié il y a une petite partie de l'autre, ce n'est pour autant que cette moitié change de couleur (en simplifié).

Et pour réaliser des études précisent et tenter de nous comprendre, il faut bien commencer par dégrossir, cibler et se lancer.

Voilà, je souhaitais juste tamporiser. (c'est con que ce verbe n'existe pas :P )
"Ne vous en faites pas, le trac, cela viendra avec le talent" , Sarah Bernhardt.

Avatar du membre
madeleine
Ninja Traductor
Messages : 3523
Enregistré le : jeu. 9 janv. 2014 10:16
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t4411.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : clermont-ferrand
Âge : 52

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par madeleine » lun. 20 janv. 2014 12:26

Bon ben chuis nouvelle hein ... donc j'ai pas encore toutes les billes, alors j'ai mailé ça :

Mademoiselle Bonnefoy,
> Je fais partie des membres du forum Adulte-Surdoue.fr et au titre d'adulte détectée tardivement, j'ai été intéressée à participer à l'étude que vous avez initiée à ce sujet et proposée sur le site. Tout ce qui pourra faire avancer la connaissance dans ce domaine est bienvenu et à ce titre je vous remercie de votre travail.
> Toutefois, pour l'avoir parcouru dans ses grandes lignes, je m'interroge sur ses objectifs concrets, qui ne me paraissent pas être tout -à-fait ceux que vous énoncez dans votre introduction :
> "
> Les adultes surdoués détectés tardivement présentent des particularités de comportement, de ressenti, d'empathie, de perception, de traitement de l'information,... Le but de cette étude est de déterminer quelles sont les caractéristiques qui peuvent être spécifiques à cette population. "
>
> En effet, je trouve curieux que certaines des affirmations à évaluer offrent un score sur 7 échelons, d'autres 4 voire 2. Comment allez-vous pouvoir corréler les résultats ?
> En particulier je peine à comprendre quelle est la pertinence d'affirmations comme celles que vous utilisez dans le chapitre perception du monde extérieur, qui ne laissent même pas la place à une case "peut-être" ou "je ne sais pas" ? Ce système me paraît introduire un biais très gênant et me dissuade d'emblée d'y répondre.
>
> Enfin j'aimerais savoir ce que vous avez prévu comme norme de référence par chapitre pour mettre en évidence ce que vous cherchez, à savoir des particularités qui - comme le QI - seraient stables dans le temps ou régulières et donc en lien direct avec la douance, ou si cet aspect ne fait pas partie de votre recherche. Il me semble en effet que tout un chacun, suivant les étapes de son existence est amené à traverser des phases émotionelles diversifiées voire pathologiques. Par quels moyens envisagez-vous de justifier une causalité par la douance, et particulièrement détectée tardivement ?
>
> Je vous remercie du temps que vous accorderez à mon questionnement, que d'autres membres du forum partagent, et de la réponse que vous voudrez me donner.
> Bien à vous

Et j'ai reçu ça comme réponse :

Bonsoir Madeleine,

Je vous remercie pur vos commentaires. La recherche que nous menons vise à avoir une meilleure connaissance et une meilleure compréhension des psychopathologies que peuvent développer les adultes surdoués du fait de l'ignorance de leur surdouance. Dans ma recherche bibliographique je n'ai trouvé quasiment aucune étude scientifique qui tente de comprendre ce phénomène.

Les témoignages que j'ai reçu depuis le début de la recherche me confortent dans mon hypothèse. En effet, sans vous dévoiler quoi que ce soit des témoignages (éthique), je vous assure que grand nombre des personnes qui ont répondues au questionnaire et qui m'ont fait part de leur histoire de vie souffrent de certaines pathologies et incombent cela à l'ignorance de leur spécificité.

Pour cette étude, nous essayons (avec mon directeur de recherche), grâce à une analyse classificatoire, de déterminer des groupes (analyse de clusters) avec des traits de personnalité spécifiques.

Nous avons commencé l'étude l'année dernière. Les résultats ont démontrés qu'il y avait trois groupes : un groupe avec des traits autistiques, un groupe avec des traits schizotypiques et un troisième groupe qui ne développait pas de pathologies particulières.

Pour valider ces chiffres, car des chiffres tout seul ne veulent rien dire, nous constituons cette année un groupe contrôle. Un groupe contrôle est un groupe constitué de personnes non surdouées. Ceci nous permettra de comparer les résultats et de voir si les clusters définis l'année dernière sont valides.

En ce qui concerne le questionnaire en lui-même, nous avons choisi des questionnaires qui permettent de définir l'existence de traits pathologiques chez l'individu quel qu'il soit. Les questionnaires utilisés ont été testés et validés par des scientifiques. Je ne remets donc pas en cause leur travail et me sert de leurs outils pour mon étude. De plus vous parlez de biais, sachez que les biens sont inévitables dans une étude scientifique, il faut alors nuancer les résultats.

A terme, et j'en conviens, la légitimité d'un questionnaire spécifique à la population des surdoués devra être envisagé pour étudier au mieux cette population. Les études menées, comme je vous l'ai dit, sont peu nombreuses, c'est donc un sujet d'étude qui en est qu'à ses prémices. Il faut bien commencer par un bout.

Enfin je souhaite vous dire que nous ne supposons pas que tous les adultes surdoués détectés tardivement souffrent de psychopathologies particulières. Bien heureusement un grand nombre (enfin je l'espère) de surdoués sont très heureux et on su prendre leur surdouance comme un avantage, l'ont apprivoisé et vivent bien avec.

J'espère avoir répondu à vos questions, si ce n'est pas le cas n'hésitez pas à me solliciter à nouveau.

Bien cordialement.

Melle Bonnefoy.

Et

Madeleine,

Je n'ai pas répondu à l'une de vos questions, à savoir comment vais-je corréler les résultats. Toutes les sous-parties vont être analysées indépendamment les unes des autres. Donc la différence dans les étendues des échelles n'interférera pas.

Melle Bonnefoy.

Et je me demande ce que vous en pensez ?
le chemin est long et la pente est rude, oui, mais le mieux, c'est le chemin, parce que l'arrivée, c'est la même pour tout le monde... Aooouuuh yeaah...
avec l'aimable autorisation de P.Kirool

Avatar du membre
Joebar
Chouchou de la maîtresse
Messages : 2906
Enregistré le : lun. 27 juin 2011 10:31
Présentation : ->
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 41

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par Joebar » lun. 20 janv. 2014 12:39

Beh je trouve sa réponse très bien, censée et posée. Surtout qu'elle dit en plus étoffé ce que j'ai mis juste au dessus de ton message.
"Ne vous en faites pas, le trac, cela viendra avec le talent" , Sarah Bernhardt.

Avatar du membre
Mlle Rose
Messages : 12744
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:56
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par Mlle Rose » lun. 20 janv. 2014 12:51

Il me semble qu'elle répond tout à fait à l'essentiel, effectivement il faut bien commencer par un bout.
Construire ce genre d'étude n'est pas simple du tout et dans toute étude, effectivement il y a des biais, tout bon chercheur est conscient de cela.
Je trouve ça bien également qu'un groupe de contrôle ait été constitué, pour la validité de l'interprétation des résultats c'est important.
Ce n'est que le début, nous ne pouvons qu'encourager le poursuite des recherches après ce travail.

En tous cas, visiblement elle n'hésite pas à donner de son temps pour répondre aux questions, alors qu'elle a probablement beaucoup de travail. C'est vraiment bien je trouve.
J'espère quand même pour elle qu'elle n'en aura pas trop à gérer (des demandes de précisions). Sinon elle va devoir embaucher une secrétaire à plein temps !
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:

Avatar du membre
madeleine
Ninja Traductor
Messages : 3523
Enregistré le : jeu. 9 janv. 2014 10:16
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t4411.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : clermont-ferrand
Âge : 52

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par madeleine » lun. 20 janv. 2014 13:38

Voui voui voui
je ne questionne ni son sérieux ni son implication dans cette recherche
mais il y a un truc qui grince dans la mécanique de son raisonnement
1 - les AS détectés tard peuvent développer des psychopathologies de ce fait +
2 - questionnaires de détection de psychopathologies élaborés pour toutes populations, qui permettent donc le tri par clusters qu'elle explique +
3 - groupe de contrôle fait de personnes non surdouées
=
pas de preuve que les éventuelles psychopathologies se développent à cause d'une détection tardive.

Il me semble que tout ce que sa démarche va permettre d'étayer c'est une proportion de psychopathologies au sein du groupe AS.
le chemin est long et la pente est rude, oui, mais le mieux, c'est le chemin, parce que l'arrivée, c'est la même pour tout le monde... Aooouuuh yeaah...
avec l'aimable autorisation de P.Kirool

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 11997
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par TourneLune » lun. 20 janv. 2014 13:40

Sincèrement, en psychologie, autant on peut observer une corrélation entre divers éléments, autant observer directement une relation cause/conséquence au sens scientifique du terme, c'est un peu compliqué. Il faudrait faire revivre leur vie aux gens, toutes choses égales par ailleurs.
On s'en contente donc.

Perso, le manque de subtilité me semble inhérent à ce type d'études "de masse". Trop de subtilité empêcherait d'en sortir un résultat utilisable. Si parfois, j'aurais bien aimé répondre entre 2 choix, j'ai répondu d'un côté, toi de l'autre, et sur la masse, au final, ça se tasse et il en ressort quelque chose si ça doit être le cas.
Pour les mp qui ne sont pas à caractère personnel, merci d'envoyer vos messages au groupe " modérateurs globaux", ce sera plus efficace ;)

Avatar du membre
madeleine
Ninja Traductor
Messages : 3523
Enregistré le : jeu. 9 janv. 2014 10:16
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t4411.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : clermont-ferrand
Âge : 52

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par madeleine » mar. 21 janv. 2014 22:01

Merci de ta mise en perspective, Tournesol, mais comme je suis un peu têtue (rhôoo le gros euphémisme :angel11: ) je lui ai fait part de ce que je mentionnais plus haut, et si vous pensez que c'est une bonne idée, j'afficherai ici sa réponse. Mais ça peut aussi aussi soûler faut pas hésiter à me le dire ...
le chemin est long et la pente est rude, oui, mais le mieux, c'est le chemin, parce que l'arrivée, c'est la même pour tout le monde... Aooouuuh yeaah...
avec l'aimable autorisation de P.Kirool

Avatar du membre
Joebar
Chouchou de la maîtresse
Messages : 2906
Enregistré le : lun. 27 juin 2011 10:31
Présentation : ->
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 41

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par Joebar » mar. 21 janv. 2014 22:08

Bah va falloir mettre la réponse!! Faut aller au bout hein ! :D
"Ne vous en faites pas, le trac, cela viendra avec le talent" , Sarah Bernhardt.

Avatar du membre
axolotl
Messages : 2981
Enregistré le : mer. 1 août 2012 21:13
Présentation : c'est_par_ici_c'est_pas_par_là
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Saint-Nazaire by the sea
Âge : 60

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par axolotl » mar. 21 janv. 2014 23:58

madeleine a écrit :Voui voui voui
je ne questionne ni son sérieux ni son implication dans cette recherche
mais il y a un truc qui grince dans la mécanique de son raisonnement
1 - les AS détectés tard peuvent développer des psychopathologies de ce fait +
2 - questionnaires de détection de psychopathologies élaborés pour toutes populations, qui permettent donc le tri par clusters qu'elle explique +
3 - groupe de contrôle fait de personnes non surdouées
=
pas de preuve que les éventuelles psychopathologies se développent à cause d'une détection tardive.

Il me semble que tout ce que sa démarche va permettre d'étayer c'est une proportion de psychopathologies au sein du groupe AS.
Sur le site associé au forum, tu trouveras une vidéo de la psychiatre Perrine Vandamme (avec la transcription intégrale en-dessous) :
"Quand c'est la psychiatrie qui rèvèle le haut potentiel"

Je suis assez d'accord avec ce qu'elle dit, entre autres :
Perrine Vandamme a écrit :Par contre, une fraction non négligeable de cette population, non détectée, ou bien ne bénéficiant pas d’un entourage familial ou éducatif adéquat, risquera de se trouver en situation de sous utilisation de ce potentiel, avec une difficulté dans la construction de leur personnalité, et dans la capacité à trouver un équilibre de vie épanouissant.
Elle détaille ensuite les pathologies que risquent de développer les adultes HP non détectés. C'est donc l'absence de détection, et non la détection tardive, qui rend cette population susceptible de développer des psychopathologies.

Moi non plus, je n'aime pas l'idée de coller une étiquette de "multi-pathologie" à la population HP. La douance n'est pas une maladie, ni une pathologie, on ne le répétera jamais assez. J'attends avec impatience les résultats de cette étude, tout comme je suis curieuse de savoir ce qu'a donné le questionnaire du GARHP. Ces deux études me semblent complémentaires.
madeleine a écrit :Merci de ta mise en perspective, Tournesol, mais comme je suis un peu têtue (rhôoo le gros euphémisme :angel11: ) je lui ai fait part de ce que je mentionnais plus haut, et si vous pensez que c'est une bonne idée, j'afficherai ici sa réponse. Mais ça peut aussi soûler faut pas hésiter à me le dire ...
Joebar a écrit :Bah va falloir mettre la réponse!! Faut aller au bout hein ! :D
Je ne peux que plussoyer Joebar. ;)
« J’aimerais pouvoir m’exprimer avec mes sens. Les mots sont parfois très handicapants. »
(Björk)

≽(◕ ᴗ ◕)≼

Avatar du membre
amalia
Messages : 935
Enregistré le : ven. 11 nov. 2011 12:11
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/pres-equipe/bo ... t1011.html
Profil : Intéressé pour une personne de mon entourage
Test : NON
Localisation : Au sud de la banquise
Âge : 50

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par amalia » mer. 22 janv. 2014 08:47

Haki a écrit :Hoppy, oui oui je suis d'accord quand je dis "test fiable", c'est bien sûr en prenant en compte la personne qui va analyser ses résultats.

Ce que je voulais dire c'est qu' en voyant un patchwork de copier/coller de tests sur internet déjà existants (et pas que dans les réponses finalement puisque même dans la manière de répondre tu as exactement le même système : des questions aux réponses binaires ou avec des échelles allant seulement de 1 à 4) j'avoue que je reste perplexe...

Ce que je voulais dire c'est que ma crédibilité en un test de ce genre dans le cadre d'une étude qui se veut sérieuse en prend un peu un coup quand je vois qu'en plus ils reprennent çà et là des questions posées dans des tests qui ne sont pas à prendre au sérieux... (le copier/coller, ça fait tout de suite "je me suis pas foulé pour réaliser ça" en plus)
Ca suppose aussi qu'ils sont aller fouiller sur internet plutôt que de faire l'effort de poser eux-même des questions pertinentes (c'est un détail, mais ça fait pas sérieux). Moi ça me fait me poser des questions en tout cas sur la manière dont ce test a été réalisé.

Donc je doute des personnes qui ont réalisé ce test tout comme des personnes qui vont analyser ces résultats... en ce sens, ce test ne me paraît pas fiable donc.

Et puis pour un test sérieux, j'aurais attendu des réponses personnalisées (tu réponds un texte écrit) pas juste cocher telle ou telle case... :/
et si c'était l inverse ? Tu supposes qu'ils ont fait un copié collé d' internet mais en réalité, ils utilisent des tests standardisés, validés par différentes études préalables, sinon leur recherche n' aurait aucune valeur.
Ce sont les tests d internet qui sont des copié collé.

Cette étude pose bcp de questions, je suis pas toujours d' accord avec les conclusions de Chabrol mais sa methodo est en général assez solide.
Je ne parle pas aux cons, ça les instruit ( M Audiard)

Répondre