Etude sur la sur-efficience des adultes

Avatar du membre
Mlle Rose
Messages : 12766
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:56
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par Mlle Rose » mer. 15 janv. 2014 22:10

Il y a quelques temps, nous avons reçu une demande pour relayer une étude sur le haut potentiel chez l'adulte.
Après échange de mails et précisions, et compte tenu du sérieux du projet, nous avons donné notre accord.

Voici le lien pour participer à cette étude :
https://docs.google.com/spreadsheet/vie ... c6MQ#gid=0

Les adultes surdoués détectés tardivement présentent des particularités de comportement, de ressenties, d'empathie, de perception, de traitement de l'information,... Le but de cette étude est de déterminer quels sont les caractéristiques qui peuvent être spécifiques à cette population. Le questionnaire est un peu long, cependant il est nécessaire pour bien définir tous les traits de caractères. C'est pourquoi avant de commencer, assurez-vous d'avoir un peu de temps devant vous. Toutes les réponses resteront anonymes et ne seront utilisées que pour l'étude. Soyez le plus sincère possible, même sur les questions qui peuvent vous déranger. L'étude en sera plus précise.
Cette recherche, menée sous la direction du Pédopsychiatre et Professeur Henri CHABROL et de Nelly GOUTAUDIER, Docteur en psychopathologie, contribuera en une meilleure compréhension de l'adulte surdoué.
Nous vous remercions par avance pour votre participation et du temps que vous allez nous accorder. Vous pouvez nous contacter par mail pour des informations complémentaires à l'adresse suivante : astrid.bonnefoy22@wanadoo.fr
Vous êtes libre de vous retirer à tout moment de cette étude en le demandant à l'adresse ci-dessus.

Merci de l'aide que vous pourrez leur apporter.
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 12079
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par TourneLune » mer. 15 janv. 2014 22:14

20 caractères pour répondre à "Pour quel motif avez-vous rencontré un professionnel et passé un test de QI? *", ils sont radins ^^
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Avatar du membre
Hoppy
Messages : 1779
Enregistré le : jeu. 20 sept. 2012 09:03
Présentation : Ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Marseille
Âge : 31

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par Hoppy » mer. 15 janv. 2014 22:30

Il est pas très intuitif à remplir mais je m'y colle! Tu pourrais nous en dire plus sur vos échanges au préalable Melle Rose?
«La vie est un mystère qu'il faut vivre, et non un problème à résoudre» - Gandhi

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 12079
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par TourneLune » mer. 15 janv. 2014 22:38

A la fin, ça met: "
Le questionnaire est terminé, merci d'y avoir répondu. Pour les participants qui le souhaitent, les résultats vous seront communiqués en juin 2013.
"
euh....
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Avatar du membre
axolotl
Messages : 2984
Enregistré le : mer. 1 août 2012 21:13
Présentation : c'est_par_ici_c'est_pas_par_là
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Saint-Nazaire by the sea
Âge : 61

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par axolotl » mer. 15 janv. 2014 22:46

Le but de cette étude est de déterminer quelles sont les caractéristiques qui peuvent être spécifiques à cette population.
C'est très vague ! Je n'ai lu que le début du questionnaire, et il ressemble plus à une étude sur la dépression. :poil

Quant aux vingt caractères pour le motif de passation de test... mais que peut-on dire dire en vingt caractères ? :shake:
(même ma réponse laconique : "vérifier si pas folle" en fait 21)
Hoppy a écrit :Il est pas très intuitif à remplir mais je m'y colle! Tu pourrais nous en dire plus sur vos échanges au préalable Melle Rose?
+1
Si l'équipe de modération a eu des contacts avec l'équipe de recherche, je vous fais totalement confiance et je m'y collerai aussi, histoire de faire avancer la science. ^^
Comme Hoppy, je suis preneuse de quelques infos sur vos échanges.
En tous cas, merci pour votre sérieux et pour le temps passé à vérifier l'intérêt du projet ! :clap:
« J’aimerais pouvoir m’exprimer avec mes sens. Les mots sont parfois très handicapants. »
(Björk)

≽(◕ ᴗ ◕)≼

Avatar du membre
Mlle Rose
Messages : 12766
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:56
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par Mlle Rose » mer. 15 janv. 2014 22:47

Bon j'ai rempli, je trouve qu'il manque toujours la case "ça dépend" et que c'est dans l'ensemble assez orienté psychopatho et du coup quand on connaît on voir venir gros comme une maison. Je trouve qu'il n'y a pas beaucoup de place pour exprimer qu'on va juste bien sans trop d'un côté ou de l'autre.
J'ai eu du mal à remplir la partie "boulot" vu que j'ai pas de chef et pas d'équipe. Il y a aussi des trucs redondants, mais je suppose que c'est fait exprès pour croiser les réponses et obtenir un truc cohérent.
Il y a aussi des formulations ambiguës. Exemple : l'utilisation du mot "bavardage". Perso le "bavardage" ça me saoule, mais j'aime bien parler avec des gens (sous entendu de trucs un peu intéressants). Bavadage = bavassage sans objet pour moi... Du coup je ne sais pas si j'ai bien répondu...

Voilà mes premières impressions.

Et oui pour la date il doit y avoir un bug !

Sur les échanges préalables il y a peu de choses à dire. La personne qui gère le questionnaire est une étudiante en master de recherche en psychologie.

Extraits de mails :
Le but de ma première étude (sous la direction du Professeur Henri CHABROL) était de déterminer si les surdoués détectés tardivement (après 20 ans) pouvaient développés des pathologies. Les résultats ont permis de mettre en évidence l'existence de traits autistiques et/ou schizotypiques chez certains des participants. Pour mon deuxième mémoire je souhaite affiner ma recherche et je recherche donc des participants pour une deuxième étude.
Les fondements de mon sujet sont les suivants : les professionnels de la santé soutiennent l'idée que les adultes surdoués, qu'ils ont en consultation, développent des traits pathologiques. Scientifiquement rien ne permet de dire exactement quels sont ces traits. Le but de m'a recherche était donc de les identifier.

> Nous avons fait une étude quantitative.

> Suite à une analyse bibliographique il m'a paru intéressant d'étudier la présence, ou non, de certains traits pathologiques. Les participants ont donc répondu à des questionnaires sur l'hypomanie, la dépression, la cyclothymie, la schizotypie et les traits autistiques. Les données ont été recueillies auprès d'un échantillon non clinique de 95 personnes (49 hommes, 46 femmes, QI>130). L'analyse du coefficient d'agglomération et du dendogramme a indiqué qu'un découpage en trois groupes était le plus approprié. L'analyse classificatoire a défini les trois groupes suivants : le groupe le plus important (41,05 % des sujets, n = 39), caractérisé par un niveau élevé de traits autistiques.Les sujets de ce groupe sont correctement classés à 97,43%. Le deuxième groupe (32,63% des sujets, n = 31) est caractérisé par un niveau élevé de schizotypie.Les sujets de ce groupe sont classés correctement à 90,32%. Enfin le troisième (26,31% des sujets, n=25) est caractérisé par une absence de traits pathologiques quels qu'ils soient.
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:

Avatar du membre
bôkenka
Inspecteur Gadget
Messages : 944
Enregistré le : ven. 1 mars 2013 20:46
Présentation : jamais fini
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 53

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par bôkenka » mer. 15 janv. 2014 22:58

Tournesol a écrit :20 caractères pour répondre à "Pour quel motif avez-vous rencontré un professionnel et passé un test de QI? *", ils sont radins ^^
Tu peux mettre plus de 20 caractères. Tu tapes ça rentre.
Triste est l'oiseau qui ne voit rien que [dni] (Mesque Moimay, VIIIes avant qqc)

Avatar du membre
axolotl
Messages : 2984
Enregistré le : mer. 1 août 2012 21:13
Présentation : c'est_par_ici_c'est_pas_par_là
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Saint-Nazaire by the sea
Âge : 61

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par axolotl » mer. 15 janv. 2014 23:01

Merci Mlle Rose !

Donc cette étudiante poursuit un peu le même objectif que le GARHP?
le GARHP a écrit :L’idée de cette enquête est de recueillir des informations pouvant servir à mieux discerner le fonctionnement du haut potentiel, et notamment à mieux définir la frontière entre des difficultés induites par ce haut potentiel et une pathologie.

L’intérêt étant de proposer, à terme, une prise en charge la plus adaptée possible, sans pathologiser un fonctionnement hors normes mais non psychiatrique, et sans non plus minimiser un fonctionnement pathologique qui nécessiterait notamment un traitement médicamenteux.
Allez, je m'y colle. ;)
« J’aimerais pouvoir m’exprimer avec mes sens. Les mots sont parfois très handicapants. »
(Björk)

≽(◕ ᴗ ◕)≼

Avatar du membre
Mlle Rose
Messages : 12766
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:56
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par Mlle Rose » mer. 15 janv. 2014 23:05

Ce ne sont pas tout à fait les mêmes objectifs il me semble, mais ça se rejoint.
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:

Avatar du membre
Hoppy
Messages : 1779
Enregistré le : jeu. 20 sept. 2012 09:03
Présentation : Ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Marseille
Âge : 31

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par Hoppy » mer. 15 janv. 2014 23:05

axolotl a écrit :Je n'ai lu que le début du questionnaire, et il ressemble plus à une étude sur la dépression. :poil
Quelques questions plus loin tu te demanderas alors si c'est pas une étude sur la bipolarité :rofl:

C'est effectivement très branché psycho-pathologie, c'est gros comme une maison, mais en même temps ils l'ont au moins précisé dès le départ dans l'encart de présentation.

Edit: Je te rejoins aussi Melle Rose, il manque toujours une case: le oui et non parfois ça coince. Il en est de même pour la formulation des intitulés et les réponses proposées comme ton exemple de bavardage.
«La vie est un mystère qu'il faut vivre, et non un problème à résoudre» - Gandhi

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 12079
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par TourneLune » mer. 15 janv. 2014 23:07

C'est vachement axé pour les gens qui travaillent en équipe sous les ordres d'une hiérarchie précise. Pour les autres ( les fameux chefs, les indépendants, artisans, prof libérales, etc..) c'est un peu compliqué à remplir parfois.... Mais bon, on improvise et on adapte ^^
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Avatar du membre
Loubel
Messages : 482
Enregistré le : ven. 16 août 2013 00:08
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t3920.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : B-Land
Âge : 34

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par Loubel » jeu. 16 janv. 2014 01:56

Je l'ai fait aussi...

Apres un moment j'ai perdu patiente et j'ai fait vite...j'ai perdu patiente car je trouvait que les options à choisir étaient soit trop positives ou trop négatives ou bien, que le neutre ne correspondait pas non plus (entre beaucoup puis énormément et un peu puis pas du tout...il y a quand mêmes de mondes).

Puis au niveau des situations...j'en vis de tous les sortes dans laquelle choisir?

A vrai dire...j'ai mis mon cerveau sur off et j'ai choisi en fonction de la situation qui me convenait...mais ai l'impression que le résultat ne sera pas cohérent (véritablement...). J'aurais voulu l'expliquer de manière plus détaillée.

Et le fait que les questions reviennent, mais de manière inversée, me fais pas répondre spontanément. Dès la première question de ce genre...j'essaye de détecter "les pièges".
Travelling - it leaves you speechless, then turns you into a storyteller (Ibn Battuta)

Avatar du membre
Kan
Messages : 703
Enregistré le : mar. 10 juil. 2012 10:39
Présentation : :noitatnesérP
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 42

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par Kan » jeu. 16 janv. 2014 11:58

Tj amusant de répondre à ces questionnaires. Et ça fait prendre conscience de choses auxquelles on ne réfléchit pas forcément en temps normal.

C'est fait !

Avatar du membre
Asimov
Messages : 151
Enregistré le : dim. 24 nov. 2013 21:22
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 31

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par Asimov » jeu. 16 janv. 2014 13:11

Voilà, j'y ai répondu le plus sincèrement possible. Alors que je répondais à la dernière partie du test, je ne cessais de me dire : Je vais vraiment passer pour un autiste ^^

Avatar du membre
Korydween
Messages : 799
Enregistré le : sam. 24 août 2013 09:03
Présentation : Par ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : À mi-chemin de l'horizon
Âge : 29

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par Korydween » jeu. 16 janv. 2014 13:57

À voté ! C'est vrai que certaines questions mériteraient d'être un peu plus détaillées, mais effectivement comme Kan, ça m'a fait prêté attention à des choses auxquelles je n'avais pas pensé.
Never tell a young person that anything cannot be done. God may have been waiting centuries for someone ignorant enough of the impossible to do that very thing.
- John Andrew Holmes -

Avatar du membre
Nexus-6
Messages : 321
Enregistré le : jeu. 11 juil. 2013 18:25
Présentation : Par ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : 1123.6536.5321-EU-FR-44
Âge : 33

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par Nexus-6 » jeu. 16 janv. 2014 14:03

J'ai fait le questionnaire, parfois, j'aurai bien voulu répondre "je ne sais pas", car certaines de mes réponses ne reflètent pas la réalité.

Avatar du membre
sandrinef
Messages : 1971
Enregistré le : jeu. 15 nov. 2012 12:11
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Toujours dans le Sud, souvent dans la Lune et parfois à l'Ouest
Âge : 42

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par sandrinef » jeu. 16 janv. 2014 15:33

Je viens également de remplir le questionnaire.
J'ai tiqué sur les questions concernant les variations de l'humeur car ils parlent de 15 jours. Euh.... Z'ont pas pensé que ça pouvait se produire plusieurs fois dans une seule et même journée...(Ou bien y a que moi qui suis comme ça :sweat: )
Sinon, j'ai un peu le même ressenti que ce qui a déjà été observé.
"Le Monde ne te doit rien. Il était là avant toi" M.Twain

Avatar du membre
Mlle Rose
Messages : 12766
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:56
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 40

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par Mlle Rose » jeu. 16 janv. 2014 16:10

Perso c'est de 15 jours en 15 jours en général, mais je change souvent plusieurs fois d'humeur dans la même journée oui, sans que ça représente un problème (pas envahissant, pas générateur d'ennuis pour les autres ou pour moi).
Je suppose qu'ils veulent établir des statistiques pour l'association douance/cyclothymie.

Là où ça m'ennuie, c'est qu'ils risquent bien de poser des mots liés à la pathologie psychiatrique sur des éléments qui sont constitutifs de la douance du fait du fonctionnement neuro particulier et donc de se gourer d'interprétation.
Parce que ces variations s'expliquent à mon sens. Si le cerveau tourne plus, il bouffe de la ressource à mort, il s'épuise, s'en suit un creux logique (fatigue), jouant sur l'humeur ou même l'activité. Il faudrait aller voir si on trouve des trucs dans la littérature sur ce sujet (il me semble bien avoir lu des trucs là-dessus mais ça me revient pas).
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:

Avatar du membre
Hoppy
Messages : 1779
Enregistré le : jeu. 20 sept. 2012 09:03
Présentation : Ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Marseille
Âge : 31

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par Hoppy » jeu. 16 janv. 2014 16:28

Tu en avais parlé sur le sujet "Up & down" je crois Mlle Rose!

Je me retrouve dans le fonctionne aussi de changements d'humeur sur la même journée Sandrinef, en fonction de l'environnement, de mes émotions et pérégrinations intrinsèques. Moins sur du long terme, peut-être qu'une semaine ou deux, je serais plus créative, plus enclin à m'ouvrir, me sociabiliser alors qu'après j'aurais envie de calme et de penser juste à moi pour "récupérer", me ressourcer.

Mais autant en parler sur les sujets qui y sont consacrés avant de m'étaler encore plus dans un hors sujet :$
«La vie est un mystère qu'il faut vivre, et non un problème à résoudre» - Gandhi

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 12079
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par TourneLune » jeu. 16 janv. 2014 16:36

Je crois que c'est parce que pour que ça puisse être pris en compte dans le "bi polaire", il faut que ça ait duré au moins 15 jours. Mais bon, présenté comme ça, ils vont prendre en compte de la même façon les gens qui ont de vrais troubles et ceux qui ont juste des changements assez mineurs....
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Avatar du membre
Sphax
gratiné !
Messages : 860
Enregistré le : lun. 18 nov. 2013 01:44
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Grenoble
Âge : 34

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par Sphax » jeu. 16 janv. 2014 16:38

Et peut-être les quelques qui ont des cycles hormonaux qui s'approchent des 30j...
Homo Sapiens, merveille de l'univers, dans l'Odyssée je suis juste le meilleur ami du chien.
Aston Villa

Avatar du membre
Hoppy
Messages : 1779
Enregistré le : jeu. 20 sept. 2012 09:03
Présentation : Ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Marseille
Âge : 31

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par Hoppy » jeu. 16 janv. 2014 16:50

Sphax a écrit :Et peut-être les quelques qui ont des cycles hormonaux qui s'approchent des 30j...
C'est la première fois que je l'utilise mais il est mérité!

:tronco
«La vie est un mystère qu'il faut vivre, et non un problème à résoudre» - Gandhi

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 12079
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par TourneLune » jeu. 16 janv. 2014 16:55

Si les ragnagnas provoquaient un énervement sur 15 jours, ça se saurait, je te signale ;)
:tronco aussi, tiens!
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Avatar du membre
Dok
Messages : 959
Enregistré le : sam. 23 nov. 2013 20:39
Présentation : 44 minutes...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par Dok » jeu. 16 janv. 2014 17:06

Vos compagnons ont de la chance, les filles. 15 jours c'est le minima minimorum. Chez moi, je dirais que la période d'énervement est d'environ 28j :P .

Chuuut, ou je vais me faire :aie . :rofl: :rofl:

Avatar du membre
TourneLune
Messages : 12079
Enregistré le : mar. 1 févr. 2011 13:50
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/topic22.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Etude sur la sur-efficience des adultes

Message par TourneLune » jeu. 16 janv. 2014 18:40

Ouais mais là, c'est plus les hormones...
"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort". C'était une connerie. Du moins dans son acceptation banale et contemporaine. Au quotidien, la souffrance n'endurcit pas. Elle use. Fragilise. Affaiblit. L'âme humaine n'est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C'est une membrane sensible, vibrante, délicate.
Jean-Christophe Grangé - Le Passager

Répondre