Étude sur le profil émotionnel des adultes HPI

Modérateur : Bradeck

Répondre
Avatar du membre
Traum
Messages : 427
Enregistré le : jeu. 15 janv. 2015 22:22
Présentation : Il y a tellement d'étoiles dans le ciel…
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : D'est en ouest
Âge : 31

Étude sur le profil émotionnel des adultes HPI

Message par Traum » lun. 12 févr. 2018 10:49

Je vous joins un lien transmis par Mensa sur une étude qui est en cours au sein de l'université Paris Descartes, menée par une étudiante en master I de psychologie clinique et psychopathologie au sujet du profil émotionnel des adultes HPI. Il faut compter entre 35 et 55 minutes de passation.
Cette étude requiert d'être majeur et de transmettre le compte-rendu de son bilan psychologique.
https://ceres.parisdescartes.fr/index.p ... 84?lang=fr

Bonne journée à tous !
« Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait. » Mark Twain

En ligne
Avatar du membre
enufsed
Messages : 122
Enregistré le : mer. 8 mars 2017 17:07
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Morbihan
Âge : 43

Re: Étude sur le profil émotionnel des adultes HPI

Message par enufsed » lun. 12 févr. 2018 13:52

Merci je vais voir ça ;)

En ligne
Avatar du membre
PointBlanc
Messages : 1257
Enregistré le : sam. 7 mars 2015 18:56
Présentation :
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 43

Re: Étude sur le profil émotionnel des adultes HPI

Message par PointBlanc » lun. 12 févr. 2018 14:31

Fait :)
Vous qui vivez qu'avez-vous fait de ces fortunes ?

Avatar du membre
Grabote
Messages : 3079
Enregistré le : mar. 16 sept. 2014 20:08
Présentation : *
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : dans un village
Âge : 48

Re: Étude sur le profil émotionnel des adultes HPI

Message par Grabote » lun. 12 févr. 2018 15:34

Ben j'ai commencé et j'ai arrêté parce que mon cas de figure de correspond pas au questionnaire.
Soit "on est pareil qu'avant" soit "on se sent plus mal qu'avant" or moi je me sens MIEUX qu'avant !!!
Je pense lui écrire pour signaler ce qui me semble révéler un biais important ...
"...un peu partout, tout le monde s'entretue, c'est pas gai, mais d'autres s'entrevivent, je vais les retrouver" Jacques Prevert

Avatar du membre
Valdemort
Messages : 45
Enregistré le : lun. 22 juin 2015 22:05
Présentation : presentations/changement-lunettes-t6396.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Suisse
Âge : 43

Re: Étude sur le profil émotionnel des adultes HPI

Message par Valdemort » lun. 12 févr. 2018 15:47

Grabote a écrit :
lun. 12 févr. 2018 15:34
Ben j'ai commencé et j'ai arrêté parce que mon cas de figure de correspond pas au questionnaire.
Soit "on est pareil qu'avant" soit "on se sent plus mal qu'avant" or moi je me sens MIEUX qu'avant !!!
Je pense lui écrire pour signaler ce qui me semble révéler un biais important ...
Hello Grabote!
En fait cette partie du questionnaire concerne les deux dernières semaines... ;)
« Il faut encore avoir du chaos en soi pour enfanter une étoile qui danse. » (Nietzsche)

Avatar du membre
Grabote
Messages : 3079
Enregistré le : mar. 16 sept. 2014 20:08
Présentation : *
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : dans un village
Âge : 48

Re: Étude sur le profil émotionnel des adultes HPI

Message par Grabote » lun. 12 févr. 2018 15:54

et alors ? :nesaitpas:

En tous cas, lire toutes ces questions auxquelles j'aurais répondu bien différemment il n'y a pas si longtemps ( et en effet il y'a plus de 2 semaines :P ) m'a fait mesurer à quel point j'allais mal et à quel point je me sens mieux ! :rock:
"...un peu partout, tout le monde s'entretue, c'est pas gai, mais d'autres s'entrevivent, je vais les retrouver" Jacques Prevert

Avatar du membre
Valdemort
Messages : 45
Enregistré le : lun. 22 juin 2015 22:05
Présentation : presentations/changement-lunettes-t6396.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Suisse
Âge : 43

Re: Étude sur le profil émotionnel des adultes HPI

Message par Valdemort » lun. 12 févr. 2018 16:28

Je peux imaginer qu'il s'agit de cerner l'état actuel de la personne qui participe à l'enquête. Le gros du questionnaire vient à l'étape d'après.
« Il faut encore avoir du chaos en soi pour enfanter une étoile qui danse. » (Nietzsche)

En ligne
Avatar du membre
enufsed
Messages : 122
Enregistré le : mer. 8 mars 2017 17:07
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Morbihan
Âge : 43

Re: Étude sur le profil émotionnel des adultes HPI

Message par enufsed » lun. 12 févr. 2018 18:34

La dernière partie présente en outre pas mal de questions redondantes formulées différemment, sans doute pour lisser les données. Certaines questions m'ont ennuyé car je n'avais aucune opinion dessus, typiquement quand on me demande si je peux influencer les autres...j'en sais rien...donc au milieu...

Avatar du membre
Valdemort
Messages : 45
Enregistré le : lun. 22 juin 2015 22:05
Présentation : presentations/changement-lunettes-t6396.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Suisse
Âge : 43

Re: Étude sur le profil émotionnel des adultes HPI

Message par Valdemort » lun. 12 févr. 2018 18:54

enufsed a écrit :
lun. 12 févr. 2018 18:34
typiquement quand on me demande si je peux influencer les autres...j'en sais rien...donc au milieu...
Pareil :nesaitpas:
« Il faut encore avoir du chaos en soi pour enfanter une étoile qui danse. » (Nietzsche)

En ligne
Avatar du membre
Fish
Poisson Pilote
Messages : 301
Enregistré le : dim. 3 janv. 2016 18:33
Présentation : Clic !
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Paris
Âge : 40

Re: Étude sur le profil émotionnel des adultes HPI

Message par Fish » lun. 12 févr. 2018 20:09

Fait...
Et effectivement, le questionnaire est un peu curieux: il ne s'est rien passé d'extraordinaire pour moi ces deux dernières semaines, et par conséquent rien n'a vraiment changé sur une période aussi courte.
A coté de ça, vu que les questionnaire se limite par principe à des gens testés, donc des gens qui se posent suffisamment de questions sur eux-même pour pousser la porte du cabinet d'un psy, on va retrouver le biais exposé par Gauvrit: on étudie ici le QE de HPs qui ont des doutes.

dani
Messages : 577
Enregistré le : mer. 26 oct. 2016 16:17
Profil : Intéressé pour une personne de mon entourage
Test : NON

Re: Étude sur le profil émotionnel des adultes HPI

Message par dani » lun. 12 févr. 2018 20:29

Fish a écrit :
lun. 12 févr. 2018 20:09
A coté de ça, vu que les questionnaire se limite par principe à des gens testés, donc des gens qui se posent suffisamment de questions sur eux-même pour pousser la porte du cabinet d'un psy, on va retrouver le biais exposé par Gauvrit: on étudie ici le QE de HPs qui ont des doutes.
ça peut être ça, ou plus précisément que l'étude se limite à des personnes en souffrance à propos de ces questions : dans mon entourage je connais quelques personnes d'un très haut niveau intellectuel (mais avec qui je n'ai jamais parlé du sujet "HP") qui se posent bien des questions sur elles-mêmes, le monde, mais qui plutôt que d'aller chez le psy potassent des bouquins de philo, ou de développement personnel ou tâtent de l'alcool ou des substances, ou alors vont chez des thérapeutes qui ne sont pas forcément psy ou alors des psychothérapeutes qui répondront à leurs questions ou besoins sans passer par le sujet de la douance

Mais peut-être, à sa décharge, qu'elle recrute aussi dans d'autres endroits plue *neutres" ? ou qu'elle va clairement mentionner les limites de son étude ?

Sinon, à vue de nez selon vos commentaires, les questions semblent déjà bien pré formatées, avec même certains à prioris qui font se questionner sur ses préalables théoriques sur le sujet ?
Ever tried. Ever failed. No matter. Try again. Fail again. Fail better. Samuel Beckett

En ligne
Avatar du membre
enufsed
Messages : 122
Enregistré le : mer. 8 mars 2017 17:07
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Morbihan
Âge : 43

Re: Étude sur le profil émotionnel des adultes HPI

Message par enufsed » lun. 12 févr. 2018 21:00

La séquence portant sur les deux semaines ne me pose pas de problème : c'est un questionnaire désigné "dépression" et l'idée est clairement de déterminer si un état dépressif non suivi car trop récent pourrait fausser le vrai questionnaire émotionnel qui vient ensuite. On peut supposer que les réponses du questionnaire proprement émotionnel seront corrigées voire écartées en fonction de ce préliminaire.
Le questionnaire le plus long laisse une belle part aux pensées et attitudes dites "positives" (prise d'initiative, aisance en publique, confiance en soi, plaisir à faire les choses et à partager avec les autres). A vue de nez ça me paraît pas mal avec les précautions d'usage : j'ai dû refaire le test (ordinateur passé en veille et session annulée) et mes réponses ont je pense légèrement évolué ;)
De toute façon au final une telle enquête nécessite surtout beaucoup de réponses pour être valable. Si elle ramasse 103 formulaires, ça n'ira pas très loin.

Avatar du membre
Za
Messages : 2801
Enregistré le : lun. 15 avr. 2013 12:25
Présentation : C'était moi...
Profil : Diagnostic +
Test : WISC

Re: Étude sur le profil émotionnel des adultes HPI

Message par Za » mar. 13 févr. 2018 04:45

Je plussoie : il me semble même que ce sont (en tout cas pour le "test de dépression") des questionnaires standardisés, ce qui serait logique.

Autre biais possible : il est question d'adultes HP et on demande le scan du test, qu'a priori on n'a plus forcément sous la main si la passation date ^^.
En plus de la restriction à la population qui a été testée (qui me semble un peu inévitable bien sûr), il y a donc de grandes chances de se restreindre à ceux qui ont fait une démarche de test une fois adultes, et qui pourraient, pourquoi pas, présenter des spécificités par rapport à la population HP adulte en général.

Et sinon, le-surdoué-ce-casse-couille n° 1267 : lorsqu'il participe à une étude, le surdoué ne peut s'empêcher d'en critiquer tous les aspects, en essayant s'il est poli de terminer par "mais sinon c'est bien", faute de quoi les expérimentateurs comprendraient immanquablement : "ton étude, c'est d'la merde". :mrgreen:
J'ai mis mon képi dans la cage
et je suis sorti avec l'oiseau sur la tête...
J. Prévert

o_laurent_o
Messages : 16
Enregistré le : sam. 10 févr. 2018 10:28
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Étude sur le profil émotionnel des adultes HPI

Message par o_laurent_o » mar. 13 févr. 2018 07:08

*Za* a écrit :
mar. 13 févr. 2018 04:45
le surdoué ne peut s'empêcher d'en critiquer tous les aspects, en essayant s'il est poli de terminer par "mais sinon c'est bien", faute de quoi les expérimentateurs comprendraient immanquablement : "ton étude, c'est d'la merde".
Je confirme, ça m'est arrivé hier soir au travail mais le "mais sinon c'est bien" n'est pas tellement efficace. :)
Si tout le monde était d'accord avec moi, serais-je réellement en train de changer les choses ?

Avatar du membre
Thomas Paul
Messages : 113
Enregistré le : lun. 25 juil. 2016 08:32
Présentation : Bateau qui tangue
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 24

Re: Étude sur le profil émotionnel des adultes HPI

Message par Thomas Paul » mer. 14 févr. 2018 13:14

Bonjour.

Questionnaire réalisé avec quelques réserves tout de même. J'ai pas mal bourlingué avec les réponses standardisées sur le questionnaire dépression (paradoxalement nécessaire pour en tirer des statistiques et/ou conclusions). Les différentes propositions sont très simplistes, peut-être pas assez nuancées, quant à certains sujets abordés : le suicide en particulier car l'on ne peut vraiment cerner l'interprétation d'une "occasion". C'est un sujet très complexe et essentiellement propre aux composantes intra-individuelles. En l'espace d'une journée, les ambivalences émotionnelles peuvent être plus ou moins marquées et tirer des généralités de celles-ci peut s'avérer ardu (cela reviendrait à intégrer la notion de chronopsychologie). Enufsed a d'ailleurs peut-être tout bon dans l'approche de ce questionnaire.

Trêve de chinoiseries, j'ai tenté de répondre de manière.. générale ! Peut-être que mon approche différentielle de l'individu/groupe d'individus m'entrave grandement dans la réalisation de ce type de questionnaire standardisé tant le contexte, l'environnement, le culturel, le vécu.. sont importants à mes yeux.

Mais... Ces casse-couilles. :lol:
Le bonheur c’est lorsque vos actes sont en accord avec vos paroles [et vos pensées]. Gandhi

Avatar du membre
Pascalita
Messages : 387
Enregistré le : dim. 14 août 2016 11:26
Présentation : presentations/bonjour-t7720.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Étude sur le profil émotionnel des adultes HPI

Message par Pascalita » mer. 14 févr. 2018 15:02

Ben moi, je suis coincée avant même de commencer le questionnaire : je n'ai pas de chiffre. Et il faut en mettre un. Et ça m'énerve. Parce que bien sûr il est calculable et je le connais (enfin, j'ai un doute à un point près), mais s'il n'est pas significatif, je ne vois pas pourquoi je l'indiquerais. D'autant plus qu'on nous demande la copie du bilan pour attester le diagnostic, donc vraiment...
:punch:

En ligne
Avatar du membre
Fish
Poisson Pilote
Messages : 301
Enregistré le : dim. 3 janv. 2016 18:33
Présentation : Clic !
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Paris
Âge : 40

Re: Étude sur le profil émotionnel des adultes HPI

Message par Fish » mer. 14 févr. 2018 21:04

Ben si tu as envies de participer tu mets le QIT un peu bidon, tu colles ton bilan, et tu les laisses se démerder avec ça. :honte:

o_laurent_o
Messages : 16
Enregistré le : sam. 10 févr. 2018 10:28
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Étude sur le profil émotionnel des adultes HPI

Message par o_laurent_o » jeu. 15 févr. 2018 07:16

Les études scientifiques n'utilisent-elles pas des données anonymisées habituellement ?
Si tout le monde était d'accord avec moi, serais-je réellement en train de changer les choses ?

Avatar du membre
Pascalita
Messages : 387
Enregistré le : dim. 14 août 2016 11:26
Présentation : presentations/bonjour-t7720.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Étude sur le profil émotionnel des adultes HPI

Message par Pascalita » jeu. 15 févr. 2018 11:00

Si, ils expliquent quelque part au début que les données personnelles seront détruites et que les réponses au questionnaire seront analysées de façon anonyme. Je pense que c'est juste pour être sûrs que ceux qui participent à l'étude sont bien hp. Et forcément, comme ils demandent le bilan, ils auront les données personnelles.

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message