Apprendre un nouvel instrument à l'âge adulte

Le lieu de Culture, comme le titre de la rubrique l'indique. Ici il s'agira d'Oeuvres et d'Auteurs du vaste paysage culturel. Textes, photos, vidéos...
Rappelons que vos propres créations ont leur lieu consacré!
Avatar du membre
Swinn
Messages : 787
Enregistré le : lun. 24 sept. 2018 21:13
Présentation : Tel Monsieur Jourdain...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 54

Re: Apprendre un nouvel instrument à l'âge adulte

Message par Swinn » dim. 28 oct. 2018 21:35

Je l' ai déjà expliqué dans la partie " Afficher le Texte " d'un précédent message mais je n' ai peut être pas assez développé.

Entre 2 tons ( Do et Ré par exemple) il y a 9 subdivisions de hauteur nommées : comas.
Pour monter d'un ton en passant par le demi ton : Do, Do dièse, Ré, on procède comme suit
Do + 5 comas = Do dièse
Do dièse + 4 comas = Ré
( 5+4 = 9 comas)
Si tu descend d'un ton en passant par le demi ton : Ré Ré bémol Do, ça se passe comme cela
Ré - 5 comas = Ré bémol
Ré bémol - 4 comas = Do
( 5+4 = 9 comas)

On se rend compte que le Do dièse est d'un coma plus haut que le Ré bémol.

Des demis ton parfaitement égaux sont des demi ton de 4,5 comas de distance de la note tonale.

Dans le calcul de soustraction de fréquences que tu me proposes, tu peux observer que plus on monte la gamme plus le chiffre de l'écart est important.
Considère ta guitare, tu observe que plus tu montes dans les aigus plus l' écart entre les frettes s'amenuise. Cette diminution de l' écart compense l' augmentation de l' écart des fréquences.
Ainsi, le manche de ta guitare est conçu de sorte que les rapports de hauteurs entre les notes soient respectés.

Un instrument sans frettes comme le violon peut jouer des demi ton qui ne sont pas strictement égaux entre eux et qui dans l' absolu sonnent "plus juste "que ceux de ta guitare.

Mais bon , tu peux écouter l'intégralité de toutes les oeuvres tous genres confondus jouées avec un piano, son clavier bien tempéré n' ôte en rien de plaisir de l' écoute. !
"Nous sommes des farceurs : nous survivons à nos problèmes"
Cioran

Avatar du membre
Dark Vadrouille
Messages : 1056
Enregistré le : sam. 7 avr. 2018 14:27
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9301
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Âge : 33

Re: Apprendre un nouvel instrument à l'âge adulte

Message par Dark Vadrouille » lun. 12 nov. 2018 13:29

Bien, j'ai attaqué le début de la dernière page. Mais ça se complique avec une inversion du rythme entre main droite et gauche, c'est déroutant.
J'essaierai de vous faire un enregistrement quand je serai en mesure de faire le morceau complet.
En espérant que Beethoven ne se retourne pas dans sa tombe et soit indulgent avec mes 2 mois de piano :$ :angel:

Avatar du membre
Dark Vadrouille
Messages : 1056
Enregistré le : sam. 7 avr. 2018 14:27
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9301
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Âge : 33

Re: Apprendre un nouvel instrument à l'âge adulte

Message par Dark Vadrouille » dim. 18 nov. 2018 19:46

Et d'ailleurs l'un d'entre vous sait comment je peux faire pour m'enregistrer et partager le morceau sur le forum ?

serious curious
Messages : 16
Enregistré le : mar. 31 juil. 2018 11:15
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 38

Re: Apprendre un nouvel instrument à l'âge adulte

Message par serious curious » lun. 19 nov. 2018 14:15

Pour t'enregistrer ça dépend si tu joues sur un vrai piano ou sur un synthé.

Pour un piano je crois qu'il va te falloir un ou plusieurs micros, ainsi qu'une interface audio (un genre de carte son avec entrées pour brancher micros/cables instruments), et un logiciel DAW (digital audio workstation) pour enregistrer ce qui vient des micros.

Si c'est un synthé tu n'as pas besoin de micro, et peut être pas d'interface audio non plus, mais il te faut le DAW pour t'enregistrer. Mon cousin fait ça sans interface audio (clavier usb). Je suppose que ça dépend de ton matos et des sorties dont il dispose. Tu t'enregistres dans le DAW, ensuite tu peux appliquer des plugins pour avoir le son que tu veux.

Une fois que tu as enregistré dans le logiciel, tu exportes un mp3.

Après méthode simple : tu t'enregistres au smartphone. Tu dois pouvoir ensuite extraire le son de la vidéo. Ou juste enregistrer le son d'ailleurs.

Une fois que tu as ton fichier son, tu crées un compte soundcloud (ou autre), tu uploades ton fichier, puis tu peux le partager ici (il y a une icône soundcloud dans l'éditeur).
https://blog.landr.com/fr/les-12-meill ... -le-monde/

Avatar du membre
Dark Vadrouille
Messages : 1056
Enregistré le : sam. 7 avr. 2018 14:27
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9301
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Âge : 33

Re: Apprendre un nouvel instrument à l'âge adulte

Message par Dark Vadrouille » lun. 19 nov. 2018 16:02

@serious curious Merci pour les infos.
J'ai un clavier numérique avec juste un port USB. Je pensais enregistrer ça avec un téléphone mais je ne savais pas sur quelle plateforme partager.

Soundcloud est libre d'utilisation ?

Avatar du membre
Swinn
Messages : 787
Enregistré le : lun. 24 sept. 2018 21:13
Présentation : Tel Monsieur Jourdain...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 54

Re: Apprendre un nouvel instrument à l'âge adulte

Message par Swinn » lun. 19 nov. 2018 16:04

Tu peux partager sur youtube aussi, en plus de t'entendre on te verra ;)
"Nous sommes des farceurs : nous survivons à nos problèmes"
Cioran

Avatar du membre
Dark Vadrouille
Messages : 1056
Enregistré le : sam. 7 avr. 2018 14:27
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9301
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Âge : 33

Re: Apprendre un nouvel instrument à l'âge adulte

Message par Dark Vadrouille » lun. 19 nov. 2018 16:26

Hors-sujet
On peut y mettre des vidéos si facilement que ça ?
Je ne crois que je sois très pianistiquement agréable à regarder jouer :lol:

serious curious
Messages : 16
Enregistré le : mar. 31 juil. 2018 11:15
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 38

Re: Apprendre un nouvel instrument à l'âge adulte

Message par serious curious » lun. 19 nov. 2018 16:48

Ouais, soundcloud c'est gratuit tu peux y aller. Youtube aussi.

Après pour youtube le problème c'est justement de devoir gérer l'image en +...

Avatar du membre
Fu
Messages : 672
Enregistré le : dim. 4 févr. 2018 21:54
Présentation : flou
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Apprendre un nouvel instrument à l'âge adulte

Message par Fu » lun. 19 nov. 2018 18:46

Hors-sujet
Est-ce que Soundcloud n'est pas censé fermer ? J'ai entendu parler de ça il y a quelques mois, sur leur site il me semble, mais j'ai peut-être mal interprété une annonce. Et en effet, c'est gratuit, je m'en étais servi pour enregistrer des morceaux de guitare pour l'anniversaire d'une amie. :)

serious curious
Messages : 16
Enregistré le : mar. 31 juil. 2018 11:15
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 38

Re: Apprendre un nouvel instrument à l'âge adulte

Message par serious curious » lun. 19 nov. 2018 19:02

Apparemment ils ont viré du monde l'an dernier d'où des rumeurs de fermeture, mais ils sont toujours ouvert.

Sinon y'a aussi bandcamp, mais c'est plus orienté vente de mp3.

Il existe sans doute d'autres sites de partage de musique.

Avatar du membre
Dark Vadrouille
Messages : 1056
Enregistré le : sam. 7 avr. 2018 14:27
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9301
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Âge : 33

Re: Apprendre un nouvel instrument à l'âge adulte

Message par Dark Vadrouille » lun. 19 nov. 2018 20:42

Hors-sujet
J'irai faire un saut du côté de Soundcloud.
Et concernant la vidéo, y a-t-il une alternative à YouTube ? Je ne tiens pas du tout à y mettre ma tête hors contexte professionnel !

Avatar du membre
Swinn
Messages : 787
Enregistré le : lun. 24 sept. 2018 21:13
Présentation : Tel Monsieur Jourdain...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 54

Re: Apprendre un nouvel instrument à l'âge adulte

Message par Swinn » lun. 19 nov. 2018 21:22

Hors-sujet
Daylimotion est plus propre, Vimeo que je connais moins à l'air pas mal aussi
"Nous sommes des farceurs : nous survivons à nos problèmes"
Cioran

Avatar du membre
Unesoprano
Messages : 873
Enregistré le : lun. 19 nov. 2018 21:12
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=9696
Profil : En questionnement
Test : NON
Localisation : Rhône/Alpes
Âge : 48

Re: Apprendre un nouvel instrument à l'âge adulte

Message par Unesoprano » mar. 20 nov. 2018 08:19

Je me permets d’intervenir : l’oreille absolue est une mémoire, même si tout le monde ne peut l’acquérir, mais elle ne fait pas le « bon » musicien pour autant. Par exemple, en ce qui me concerne, elle me permettait de trouver ma note et de chanter toujours juste quand je faisais de la musique contemporaine, quoiqu’il se passe autour de moi. Mais quand j’ai abordé la musique ancienne, avec un diapason différent, j’ai dû développer d’autres compétences pour pouvoir chanter en lisant ma partition qui m’indiquait alors des notes que je ne reconnaissais pas comme telles.

Donc pas de souci pour apprendre et se faire plaisir avec la musique sans oreille absolue! Et on peut même devenir un bon musicien. :-)

J’ai lu que plusieurs s’interrogeaient sur le fait qu’ils ne pouvaient pas jouer leur morceau devant du monde en ayant le même résultat que quand ils sont seul. Oui, c’est le résultat du trac, c’est à dire une légère anxiété. C’est pour cela que souvent on commence son apprentissage musical quelque soit l’instrument par des morceaux faciles : cela permet de pouvoir maîtriser plusieurs difficultés techniques et musicales avec homogénéité et accéder ainsi plus aisément à jouer en public avec aisance.
Nos têtes sont rondes pour que nos idées puissent changer de direction. Françis Picabia

Avatar du membre
Tamiri
Encyclopædia UniverChatlis
Messages : 451
Enregistré le : sam. 30 sept. 2017 21:43
Présentation : Ah? Bon.
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 42

Re: Apprendre un nouvel instrument à l'âge adulte

Message par Tamiri » mar. 20 nov. 2018 18:29

J’avais eu une prof qui se demandait si je n’avais pas « déprogrammé » mon oreille par une fréquentation précoce des instruments « transpositeurs », car ayant eu la clarinette en si bémol pour tout premier instrument (et avec initialement un apprentissage peu formel, leçons dispensées de temps en temps par l’intervenant musical de l’école primaire à titre privé après la classe), lors de mon entrée dans le monde de l’enseignement musical conventionnel, d’aucuns avaient remarqué que je notais fréquemment mes « dictées musicales » en tous genres un ton trop haut. Moi je crois surtout que ma déconcentration permanente y était pour beaucoup, car le « la » de référence était systématiquement rappelé au début de l’exercice. Par la suite, une fréquentation tout aussi intensive de plusieurs diapasons ne m’à jamais posé de problème spécifique, donc j’ai toujours eu la conviction que je mettais en œuvre une « oreille relative » associée à une habitude précoce de la transposition à vue, et en aucun cas une « oreille absolue contrariée », ce qui ne me semblerait pas avoir beaucoup de sens.

Mais du coup, quelque-chose m’intrigue énormément, c’est : comment faisaient-ils « avant » ?
Du temps où je « pratiquais », l’ensemble comptait comme celà se produit fatalement un mélange de personnes dotées d’oreille « relative » mémorisant les intervalles et d’oreille « absolue » mémorisant les hauteurs. Pour ces derniers, effectivement, jongler avec les diapasons exigeait un effort supplémentaire, et pour le coup, ils m’avaient dit que c’était gérable pour les diapasons produisant un décalage d’un demi-ton ou d’un ton (a’=415 et 392 Hz) car il leur « suffisait » d’opérer une transposition. En revanche certains s’étaient trouvés plus embêtés le jour où nous avons voulu travailler avec un orgue accordé à une valeur « intermédiaire » (a’=430 Hz) car ça demandait une certaine acculturation avant de cesser de percevoir toutes les notes comme simplement fausses. Pour le coup l’un de nos violonistes et l’un de nos chanteurs étaient par ailleurs parfaitement habitués à travailler avec des diapasons de ce type, qui représentaient une difficulté pour les moins expérimentés. Dans la pratique heureusement, nous restions le plus souvent sur les deux « standards » 440 et 415 et sur le diapason « français » 392.
Et donc ma question sur « avant » : avant que les effets de standardisation ne soient vraiment effectifs sur de larges territoires, du temps où il pouvait y avoir plusieurs diapasons en usage dans une même ville, je me demande quels « athlètes du neurone » devaient être les personnes mémorisant spontanément les hauteurs absolues et souhaitant simultanément pratiquer la musique. Ça me semble inaccessible pour qui ne baigne pas immédiatement et en permanence dans cet environnement sonore sans référence commune...


Sur le « trac » : j’ai l’impression qu’il existe aussi deux « formules », un stress avant et un stress après. Je ne sais pas comment ça fonctionne et je n’ai que mon propre vécu pour étayer cette impression. Mon principal « comparse » en musique avait le trac « avant » : montée de stress avant de jouer, d’où une tendance à tout vérifier jusqu’au dernier moment, tout imprévu augmentant le phénomène. En revanche, après le concert et pour peu que ça se soit passé sans catastrophe majeure, il était soulagé et même assez euphorique pour cause de sentiment de défi relevé. Moi je réagissais de manière rigoureusement inverse. Pas vraiment de stress préalable, en revanche une insatisfaction constante après car, rétrospectivement, je regrettais toute imperfection évitable ou inévitable de ce que nous venions de faire.
Du coup, juste avant le concert : lui se rongeait les ongles et le fait que je sois parfaitement capable de disparaître jusqu’à quelques minutes avant le début pour faire une petite sieste le rendait furieux. Juste après le concert : il était très détendu et avait envie de rigoler, d’aller rencontrer le public, et moi non seulement j’étais au contraire plutôt d’humeur maussade, et j’estimais que le boulot continuait, qu’il était plus urgent de noter chaque point à retravailler tant qu’on l’avait en tête plutôt que de s’entre-congratuler.
Résultat : juste avant, souvent on s’engueulait. Il me reprochait mon détachement et je lui reprochais son agitation. Juste après, souvent, on s’engueulait. Il me reprochait mon pessimisme et je lui reprochais son manque d’esprit critique. Pendant, le plus souvent, on finissait par s’adresser de larges sourires et on passait l’essentiel du concert dans une grande complicité avant que l’engueulade ne reprenne en loge ou dans ce qui en tenait lieu. Mais bon j’allais dire : on était jeunes, on était cons :huhu:

Avatar du membre
Unesoprano
Messages : 873
Enregistré le : lun. 19 nov. 2018 21:12
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=9696
Profil : En questionnement
Test : NON
Localisation : Rhône/Alpes
Âge : 48

Re: Apprendre un nouvel instrument à l'âge adulte

Message par Unesoprano » mar. 20 nov. 2018 18:55

J’aime bien ton questionnement final et par ailleurs l’analyse de ce qui te faisait noter tes dictées un ton plus haut me semble très juste. Il me semble que la musique dite « contemporaine » a, par les difficultés de ses écritures, extrêmement valorisée l’oreille absolue. Du coup l’oreille relative a semblé moins nécessaire ou importante. C’est dommage. Moi je vois assez comme cela cette obsession de l’oreille absolue, un truc d’époque, un « super-pouvoir ». Bon mais le quart de ton sans âme, perso, je n’en vois pas l’intérêt.
Nos têtes sont rondes pour que nos idées puissent changer de direction. Françis Picabia

Avatar du membre
Dark Vadrouille
Messages : 1056
Enregistré le : sam. 7 avr. 2018 14:27
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9301
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Âge : 33

Re: Apprendre un nouvel instrument à l'âge adulte

Message par Dark Vadrouille » jeu. 29 nov. 2018 14:47

Je vous présente timidement le résultat de l'apprentissage du 1er mouvement de la sonate au clair de lune de Beethoven.

Je voulais ne poster que le son, mais ça m'obligeait à faire quelques manip entre mon téléphone et mon PC, extraire le son, créer un compte sur Soundcloud...bref j'ai opté pour la facilité de la vidéo YouTube en recherche bloquée car pas envie que la terre entière puisse me voir.

J'espère ne pas vous écorcher les oreilles et l'émotionmètre (je ne sais pas interpréter, en même temps je ne sais pas jouer) :$ :$ :$ :
Contenu caché
Vous devez être inscrit et connecté sur ce forum pour voir le contenu caché.

Avatar du membre
cherubim
Messages : 322
Enregistré le : lun. 12 mars 2018 10:26
Profil : Diagnostic -
Test : WAIS
Localisation : tout près d'ici...
Âge : 42

Re: Apprendre un nouvel instrument à l'âge adulte

Message par cherubim » jeu. 29 nov. 2018 15:20

Bravo! Tu as bien travaillé! :w4x:
J'ai reconnu Bohemian Rhapsody à la fin.

Avatar du membre
Dark Vadrouille
Messages : 1056
Enregistré le : sam. 7 avr. 2018 14:27
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9301
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Âge : 33

Re: Apprendre un nouvel instrument à l'âge adulte

Message par Dark Vadrouille » jeu. 29 nov. 2018 16:02

cherubim a écrit :
jeu. 29 nov. 2018 15:20
Bravo! Tu as bien travaillé! :w4x:
J'ai reconnu Bohemian Rhapsody à la fin.
Merci Cherubim, oui je n'ai pas pu m'empêcher d'aller apprendre la 1ère mesure, c'est l'uns de mes objectifs pianistiques entre autres (pour dans quelques années).

Avatar du membre
Fu
Messages : 672
Enregistré le : dim. 4 févr. 2018 21:54
Présentation : flou
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Apprendre un nouvel instrument à l'âge adulte

Message par Fu » jeu. 29 nov. 2018 16:10

Beau travail ! Je trouve que c'est joué avec une certaine sensibilité. :)

Avatar du membre
Swinn
Messages : 787
Enregistré le : lun. 24 sept. 2018 21:13
Présentation : Tel Monsieur Jourdain...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 54

Re: Apprendre un nouvel instrument à l'âge adulte

Message par Swinn » jeu. 29 nov. 2018 17:06

Chapeau bas Dark c’est une belle réussite en 3 mois de travail !
"Nous sommes des farceurs : nous survivons à nos problèmes"
Cioran

Avatar du membre
Unesoprano
Messages : 873
Enregistré le : lun. 19 nov. 2018 21:12
Présentation : viewtopic.php?f=9&t=9696
Profil : En questionnement
Test : NON
Localisation : Rhône/Alpes
Âge : 48

Re: Apprendre un nouvel instrument à l'âge adulte

Message par Unesoprano » jeu. 29 nov. 2018 20:22

Dark Vadrouille a écrit :
jeu. 29 nov. 2018 14:47
je ne sais pas interpréter, en même temps je ne sais pas jouer :$ :$ :$ :
Je pense qu’il vaudrait mieux formuler ainsi : ce que j’entends ne ressemble pas encore à mon interprétation intérieure (par exemple) ou bien « je ne sais pas ou je ne crois pas déjà bien connaître ou maîtriser le style de Beethoven » ou encore « mon interprétation est encore très verte »

Parce que bon, je te trouve très affirmatif dans ta déconsidération... Or oui, tu as bien joué ce morceau : c’est même enregistré donc nous sommes témoins :grin: :huhu:

Et côté interprétation, ben c’est un début... et c’est joli les débuts, cette légère insécurité qui donne envie d’aller plus loin, de se dépasser... et c’est drôlement bien d’avoir été au bout de ce morceau et d’avoir osé le faire entendre, bravo !
Nos têtes sont rondes pour que nos idées puissent changer de direction. Françis Picabia

Miss souris
Messages : 1963
Enregistré le : jeu. 7 janv. 2016 16:20
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t7027.html
Profil : En questionnement
Test : NON
Localisation : Les pieds au sud la tête à l'ouest ...
Âge : 47

Re: Apprendre un nouvel instrument à l'âge adulte

Message par Miss souris » jeu. 29 nov. 2018 21:05

Très impressionnant, Dark, beau boulot ! Le prochain challenge, c'est Bohemian Rhapsody ?

Avatar du membre
cherubim
Messages : 322
Enregistré le : lun. 12 mars 2018 10:26
Profil : Diagnostic -
Test : WAIS
Localisation : tout près d'ici...
Âge : 42

Re: Apprendre un nouvel instrument à l'âge adulte

Message par cherubim » jeu. 29 nov. 2018 22:40

Hors-sujet
@Miss souris: merci de lire l'ensemble des commentaires avant de poster le tien, cela évitera des doublons. ;) Même si Dark Vadrouille est sûrement ravi d'entendre chanter sans fin ses louanges. :lol:

Avatar du membre
Fu
Messages : 672
Enregistré le : dim. 4 févr. 2018 21:54
Présentation : flou
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Apprendre un nouvel instrument à l'âge adulte

Message par Fu » ven. 30 nov. 2018 01:29

Unesoprano a écrit :
mar. 20 nov. 2018 18:55
Bon mais le quart de ton sans âme, perso, je n’en vois pas l’intérêt.
Ça me rappelle cette vidéo qui explique la science derrière les accordages :
https://www.youtube.com/watch?v=cTYvCpLRwao

Avatar du membre
Dark Vadrouille
Messages : 1056
Enregistré le : sam. 7 avr. 2018 14:27
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9301
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Âge : 33

Re: Apprendre un nouvel instrument à l'âge adulte

Message par Dark Vadrouille » ven. 30 nov. 2018 08:26

Fu a écrit :
jeu. 29 nov. 2018 16:10
Beau travail ! Je trouve que c'est joué avec une certaine sensibilité. :)
C'est très gentil comme commentaire, je trouve que je suis ici dans un contrôle (pas complet) dans le jeu, car je ne me sentais pas capable de lâcher prise alors que je débute à peine.
C'est ce que je cherche en apprenant à jouer.

Merci à toutes et à tous :$

@Unesoprano Oui, tu as raison dans ton analyse, je crois être trop exigeant car je suis dans une phase où je sais que je vais apprendre/progresser mais j'ai peur de manquer de sensibilité et surtout (objectif premier) de créativité à terme. Mais je mets la charrue avant les boeufs, j'apprends cette semaine les accords majeurs et mineurs. Enfin voilà je brûle les étapes et je n'ai pas pu m'empêcher d'y aller dans ce sens ^^

@Miss souris C'est un de mes gros objectifs oui, après je ne sais pas si je dois attendre ou me plonger tout de suite dans le morceau (si je le fais je serai hermétique à toutes autres notions de musique), et j'ai quand même envie de voir les bases avec ma prof :D

Répondre