Apprendre un nouvel instrument à l'âge adulte

Le lieu de Culture, comme le titre de la rubrique l'indique. Ici il s'agira d'Oeuvres et d'Auteurs du vaste paysage culturel. Textes, photos, vidéos...
Rappelons que vos propres créations ont leur lieu consacré!
Avatar du membre
Bertilt
Messages : 120
Enregistré le : lun. 25 mai 2015 09:04
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t6303.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Apprendre un nouvel instrument à l'âge adulte

Message par Bertilt » jeu. 20 sept. 2018 14:02

Hors-sujet
Tu habites où?

Avatar du membre
Dark Vadrouille
Messages : 445
Enregistré le : sam. 7 avr. 2018 14:27
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9301
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Âge : 32

Re: Apprendre un nouvel instrument à l'âge adulte

Message par Dark Vadrouille » jeu. 20 sept. 2018 14:50

Hors-sujet
En Ile de France.

Avatar du membre
Bertilt
Messages : 120
Enregistré le : lun. 25 mai 2015 09:04
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t6303.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Apprendre un nouvel instrument à l'âge adulte

Message par Bertilt » jeu. 20 sept. 2018 15:00

Hors-sujet
Tu as le embarras du choix pour les profs alors

Avatar du membre
Dark Vadrouille
Messages : 445
Enregistré le : sam. 7 avr. 2018 14:27
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9301
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Âge : 32

Re: Apprendre un nouvel instrument à l'âge adulte

Message par Dark Vadrouille » jeu. 20 sept. 2018 15:37

Hors-sujet
Oui, je suis sur superprof donc je vais chercher ça ce week-end.
Je trouve ça juste dommage que la prof avait qui j'étais en contact ne soit pas réactive.

Avatar du membre
Dark Vadrouille
Messages : 445
Enregistré le : sam. 7 avr. 2018 14:27
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9301
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Âge : 32

Re: Apprendre un nouvel instrument à l'âge adulte

Message par Dark Vadrouille » mar. 2 oct. 2018 21:46

Bien, j'ai démarré depuis le week-end dernier la sonate au clair de lune de Beethoven (1er mouvement évidemment), en attendant mon 1er cours qui ne devrait pas tarder. J'arrive à faire les 6 1ères mesures. Je suis lent à apprendre je trouve mais c'est cool de se replonger dans la lecture de partition et d'appliquer ensuite au piano.

J'ai découvert la clé de Fa c'est marrant ça fait tout drôle au début :whew:

Avatar du membre
C-Oli
Messages : 31
Enregistré le : dim. 23 sept. 2018 18:50
Présentation : Blablabla
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 44

Re: Apprendre un nouvel instrument à l'âge adulte

Message par C-Oli » mar. 2 oct. 2018 22:16

Mon témoignage de tentative d'apprentissage d'un instrument : lorsque j'avais un peu plus de temps (congé mat') j'ai voulu apprendre à jouer de la guitare. Alors pour gagner du temps j'ai voulu apprendre avec des tutos sur youtube, il y a vraiment beaucoup de choses pour celui qui est motivé...bref, j'ai appris doucement et commencé à faire qqs accords, puis à reprendre quelques mélodies...à un niveau vraiment basique.
Le problème...LE problème...c'est que j'ai voulu savoir jouer Asturias... 8o
Même sachant qu'à mon niveau c'était impossible, j'ai voulu essayer. Je savais que ça ne pourrait pas le faire...mais j'ai du me croire doté d'un je ne sais quel pouvoir qui me ferait acquérir 15 ans de pratiques en 2 mois (crise de mégalo-narcississimo-subito-aiguë ???!!!). Raté. Bien sûr... Même pas supporté de ne pas y arriver....c'en était fini de mon apprentissage de la guitare ... :?
Et depuis je regarde l'instrument tous les jours...des fois que ça rentre mieux...ça ne marche pas mieux. :cry:
Bref, c'est pas si mal de regarder Asturias sur Youtube ....
(Désolée, si je n'ai aidé personne !)
https://youtu.be/oEfFbuT3I6A
“L’intelligence est insipide sans altruisme.” Michel Bouthot

Avatar du membre
Fu
Messages : 325
Enregistré le : dim. 4 févr. 2018 21:54
Présentation : flou
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Apprendre un nouvel instrument à l'âge adulte

Message par Fu » mar. 2 oct. 2018 22:48

Dark Vadrouille a écrit :
mar. 2 oct. 2018 21:46
Bien, j'ai démarré depuis le week-end dernier la sonate au clair de lune de Beethoven (1er mouvement évidemment) (...)
C'est un très beau morceau, et très abordable. Sinon il y a aussi le prélude 1 in Do majeur, de Bach, très facile à jouer, un motif répétitif avec des décalages progressifs du doigté (pas obligé de l'interpréter aussi rapidement que sur la vidéo).
C-Oli a écrit :
mar. 2 oct. 2018 22:16
Le problème...LE problème...c'est que j'ai voulu savoir jouer Asturias... 8o
C'est même plus un plongeon dans le grand bain, c'est carrément un suicide en pleine mer. :lol: J'ai commencé la guitare il y a euh, hum, trente-huit ans (coup de vieux), et je dois passer plusieurs heures par jour sur ce morceau pendant plusieurs semaines si je veux pouvoir l'interpréter ne serait-ce que correctement. Pour commencer la guitare classique, je trouve que la sélection de morceaux d'études de la très classique méthode Nicolas Alfonso sont agréables à jouer comme à entendre, gratifiants, parfaits pour ne pas se dégoûter. En voici quelques extraits.

Avatar du membre
Dark Vadrouille
Messages : 445
Enregistré le : sam. 7 avr. 2018 14:27
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9301
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Âge : 32

Re: Apprendre un nouvel instrument à l'âge adulte

Message par Dark Vadrouille » mer. 3 oct. 2018 07:25

Fu a écrit :
mar. 2 oct. 2018 22:48
Dark Vadrouille a écrit :
mar. 2 oct. 2018 21:46
Bien, j'ai démarré depuis le week-end dernier la sonate au clair de lune de Beethoven (1er mouvement évidemment) (...)
C'est un très beau morceau, et très abordable. Sinon il y a aussi le prélude 1 in Do majeur, de Bach, très facile à jouer, un motif répétitif avec des décalages progressifs du doigté (pas obligé de l'interpréter aussi rapidement que sur la vidéo).

J'ai eu peur en regardant la vidéo, mais après être allé voir un tuto sur YouTube (les notes sont en couleurs) effectivement il semble assez abordable, bien plus que la sonate, après ce n'est pas le même rendu c'est sur.
Je m'y pencherai très prochainement, ce morceau me permettra d'avoir une meilleure dextérité que mon niveau actuel de gros noob :D

Merci pour le lien Fu

Avatar du membre
C-Oli
Messages : 31
Enregistré le : dim. 23 sept. 2018 18:50
Présentation : Blablabla
Profil : En questionnement
Test : NON
Âge : 44

Re: Apprendre un nouvel instrument à l'âge adulte

Message par C-Oli » mer. 3 oct. 2018 09:22

Fu a écrit :
mar. 2 oct. 2018 22:48
C-Oli a écrit :
mar. 2 oct. 2018 22:16
Le problème...LE problème...c'est que j'ai voulu savoir jouer Asturias... 8o
C'est même plus un plongeon dans le grand bain, c'est carrément un suicide en pleine mer. :lol: J'ai commencé la guitare il y a euh, hum, trente-huit ans (coup de vieux), et je dois passer plusieurs heures par jour sur ce morceau pendant plusieurs semaines si je veux pouvoir l'interpréter ne serait-ce que correctement. Pour commencer la guitare classique, je trouve que la sélection de morceaux d'études de la très classique méthode Nicolas Alfonso sont agréables à jouer comme à entendre, gratifiants, parfaits pour ne pas se dégoûter. En voici quelques extraits.
C'est ça..du suicide en haute mer... :1cache:
Merci pour la méthode, ça me donne envie de m'y remettre :wasntme:
“L’intelligence est insipide sans altruisme.” Michel Bouthot

Avatar du membre
Bertilt
Messages : 120
Enregistré le : lun. 25 mai 2015 09:04
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t6303.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Apprendre un nouvel instrument à l'âge adulte

Message par Bertilt » mar. 23 oct. 2018 12:29

Alors Dark Vadrouille, tu en est où?

Avatar du membre
Dark Vadrouille
Messages : 445
Enregistré le : sam. 7 avr. 2018 14:27
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9301
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Âge : 32

Re: Apprendre un nouvel instrument à l'âge adulte

Message par Dark Vadrouille » mar. 23 oct. 2018 12:48

@Bertilt et bien j'en suis à 2 pages sur 5 de mémorisées donc ça ressemble à quelque chose mais ce n'est pas beau encore (je ne sais pas interpréter pour le moment).
J'ai eu mon 1er cours samedi dernier, la prof était surprise que j'attaque par Beethoven direct. Elle m'a conseillé sur des bouquins d'exercices (A dozen a day) et sur des bouquins de solfège pour bien lire les partitions (que je déchiffre mais je ne suis pas capable de lire en même temps que je joue).

Donc pleins de boulot devant moi, mais les bases sont au moins fixées.

Avatar du membre
Bertilt
Messages : 120
Enregistré le : lun. 25 mai 2015 09:04
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t6303.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Apprendre un nouvel instrument à l'âge adulte

Message par Bertilt » mar. 23 oct. 2018 14:40

oui, l'interprétation, c'est super difficile. Je n'y arrive pas encore car il faut maîtriser la lecture des 2 clés, la partition, et le toucher des 2 mains de façon indépendante. Et aussi être assez sur de soi pour proposer quelquechose de personnel...
Ah oui, direct beethoven! j'ai commencé sur des recueil de partions pour débutant (j'y suis encore) mais qui sont très sympas. ceux de Béatrice Quoniam et michael aaron

Avatar du membre
Dark Vadrouille
Messages : 445
Enregistré le : sam. 7 avr. 2018 14:27
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9301
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Âge : 32

Re: Apprendre un nouvel instrument à l'âge adulte

Message par Dark Vadrouille » mar. 23 oct. 2018 14:46

Je trouve ça amusant à apprendre comme morceau, bien que pas adapté du tout à mon niveau proche de 0.
En plus pour le moment je perds mes moyens quand je joue devant des gens. La proche me dit que c'est parce que je joue de manière mécanique (et tout à la mémoire).
Les exercices vont être bien pour avoir une approche plus douce en terme de difficulté.

Avatar du membre
Proxima
Messages : 85
Enregistré le : mar. 2 oct. 2018 19:23
Profil : En questionnement
Test : NON

Re: Apprendre un nouvel instrument à l'âge adulte

Message par Proxima » jeu. 25 oct. 2018 20:36

Je me suis mis à la guitare il y a quelques mois (à 40 ans). C'est un instrument que je n'ai jamais vraiment apprécié, mais une amie en faisait un peu et ça m'a donné envie.
Petit, je rêvais d'apprendre le violon ou le piano. La guitare à l'avantage d'être un instrument accessible financièrement, et pas trop encombrant. Je ne connais pas le solfège et ça ne m'intéresse pas du tout. Tout ce que je veux, c'est maitriser suffisamment un instrument pour jouer ce qu'il y a dans ma tête. J'ai l'oreille absolu, donc ça me permet de me passer de partition.
J'ai commencé en jouant des airs que j'aime (Sound of silence, the wanderer...) mais je ne vais jamais jusqu'au bout, en fait ce qui m'intéresse, c'est simplement savoir positionner les notes et jouer après selon mon inspiration (impro, création..). Reproduire un air connu permet de découvrir les techniques tout simplement.
Quand je suis seul, je joue plutôt bien, mais il m'est impossible de jouer devant quelqu'un car c'est un flot d'émotion trop important. Jouer, c'est comme découvrir mon âme et l'offrir, je suis un peu trop timide pour le faire sans peur et sans appréhension.
Je pense m'acheter un clavier midi, avec un vrai touché piano pour savoir enfin jouer de cette instrument.

Avatar du membre
Swinn
Messages : 100
Enregistré le : lun. 24 sept. 2018 21:13
Présentation : Tel Monsieur Jourdain...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 53

Re: Apprendre un nouvel instrument à l'âge adulte

Message par Swinn » ven. 26 oct. 2018 00:06

Que veut tu dire Proxima par oreille absolue ?
En théorie avoir l'oreille absolue signifie entendre un son et en nommer la hauteur de note correspondante.
De même que si tu vois une couleur tu la nomme par exemple rouge , si tu entends une note tu la nomme par exemple si bémol.
Est ce de cela dont tu parles ?

Avatar du membre
Proxima
Messages : 85
Enregistré le : mar. 2 oct. 2018 19:23
Profil : En questionnement
Test : NON

Re: Apprendre un nouvel instrument à l'âge adulte

Message par Proxima » ven. 26 oct. 2018 07:16

Salut Swinn, la définition de l'oreille absolue est parfois biaisée selon le niveau d'enseignement musical. Celle que tu donnes correspond à la définition que pourrait donner un musicien qui a une culture musicale ( qui connaît le solfège), mais avant de savoir donner un nom aux notes, il faut savoir les reconnaître. En l'occurrence tu peux reconnaître une note sans en connaître le nom. Et tu n'as pas besoin de connaître le nom des notes pour les reproduire sur un instrument. Tu sais simplement à l'oreille qu'elles sont bonnes ou pas. ( non pas seulement comparé aux autres notes mais aussi en hauteur)
C'est d'autant plus vrai que le nom des notes est arbitraire. Selon que tu joues sur une gamme tempérée ou une gamme pythagoricienne, le son des notes n'est pas le même alors qu'elles peuvent porter le même nom. Il s'agit donc bien de reconnaître un son, avant même de savoir lui donner un libellé.

Pour reprendre ton analogie aux couleurs, il ne s'agit pas de dire que le rouge est rouge, mais d'être capable de reprodruire exactement ce même rouge sans pour autant savoir comment il se nomme. Les noms relèvent d'avantage de la culture.

variance
Messages : 4
Enregistré le : mar. 23 oct. 2018 19:57
Profil : En questionnement
Test : NON

Re: Apprendre un nouvel instrument à l'âge adulte

Message par variance » ven. 26 oct. 2018 23:01

Bonjour Bertilt ,
L'âge Adulte c'est vraiment large ..... ?
Mais si je me réfère à mes diverses expériences instrumentales tout au long de mon parcours , je peux dire que l'âge adulte commence relativement tôt et n'a pas de fin.
Devenir musicien et apprendre la musique instrumentale sont 2 notions bien différentes .
J'ai vu un piano pour la 1 ère fois à 6 ans , nous étions en Afrique avec ma famille , mon père y était nommé par le gouvernement français . Donc voir un piano au fin fond de l’Afrique relevait de l'étrangeté ! Sans entendre ce piano , j'ai dit à mes parents que je voulais être pianiste . J'ai commencé à apprendre avec la prof dont la pédagogie consistait à taper sur les doigts chaque fois que l'on se trompait de note . Puis comme mes parents ne voulait pas de piano à la maison : il aurait fallu faire pareil pour les autres , c'est à dire mes frères et sœur , ma mère a dessiné sur une planche les notes du piano , et c'est donc comme ça que j'ai appris le piano. Sans entendre les sons, enfin je les entendais , mais dans ma tête, c'est pratique je ne gênais personne . Je me débrouillais très bien. Ensuite mes parents m'ont dit que pianiste n’était pas un métier . Dommage et gaspillage , je n'ai jamais été pianiste ! Et là j'aurai pu être musicienne !
Quand nous sommes rentrés en France , mes parents n'ont plus voulu que je joue de cet instrument, même avec ma planche .
Voilà mon 1er contact avec la musique instrumentale .
En France , je n'allais au conservatoire que pour les cours théoriques , à l'époque on pouvait , j'étais à chaque fois 1er prix . J'adore le Solfège qui est pour moi une variante des Mathématiques . D'ailleurs petite réflexion au passage , les réfractaires aux Mathématiques devraient y penser .
Puis adolescente , mes parents , à la suite de mes multiples demandes , ont accepté de remplacer le piano par la guitare sèche , mais je n'aimais pas , enfin c'est plutôt le prof que je n'aimais pas .
Alors plus tard vers les 45 ans , j'ai rejoué de la guitare électrique vraiment bien et cette fois avec plaisir .
Adulte (35 , 40 ans ) je me suis enfin acheté un piano , je m'y suis remise avec passion , avec prof , puis seule . J'ai mis la planche au garage .
A 38 ans , ma fille de 2 ans et demi a commencé le violon (Méthode Suzuki ), du coup j'ai entrepris d'apprendre à fond cet instrument , des heures et des heures , un vrai régal !
A 50 ans , rêve de toujours , j'ai acheté une batterie acoustique , et pareil : j'ai appris dans une école , en studio , avec prof , j'ai une installation d'enfer à la maison , une pièce entière rien que pour la musique , j'y joue toujours 20 ans après , soit à 70 ans et j'apprends toujours . Cet instrument est difficilement transportable , donc j'ai décidé d'apprendre l’harmonica , j'ai commencé à 65 ans , avec prof , puis sans . A 70 ans je suis au point avec cet instrument aussi et je continue toujours avec ampli , micro etc ...
J'ai beaucoup résumé , mais c'est pour dire que l'âge n'a pas grand chose à voir avec la compétence . Bien entendu il faut définir l'objectif : être concertiste est peut être viser un peu haut . L'apprentissage musical , comme tout , est une question de motivation et de régularité , l'âge est peu concerné . Tout le monde peut apprendre.
Par contre , ne faut pas confondre faire de la musique dans le sens apprendre un instrument et être musicien. :
Devenir musicien est en effet un état beaucoup plus concerné par la notion de temps , c'est un autre débat.
Shall we go ! Sans retenue et sans complexe !
Variance

Avatar du membre
Bertilt
Messages : 120
Enregistré le : lun. 25 mai 2015 09:04
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t6303.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Apprendre un nouvel instrument à l'âge adulte

Message par Bertilt » sam. 27 oct. 2018 17:44

Merci Proxima et Variance pour vos témoignages!

Pour Proxima, tu as beaucoup de chance d'avoir l'oreille absolue. Ce n'est pas mon cas :-(
Pour les claviers, regarde sur le bon coin, il y a beaucoup de très bons pianos numériques à acheter, pas très cher. J'ai aussi failli me mettre à la guitare car c'est un instrument accessible et j'ai finalement suivi mes envies d'enfant en choisissant le piano. Je ne regrette pas du tout, et j'essayerait peut être un autre instrument plus tard (mais il faut avoir du temps pour deux pratiques, ce qui n'est pas le cas actuellement). Je pencherais plutôt pour le violoncelle. Pour ce qui est de jouer devant des gens, j'ai le même problème que toi. Je pense que c'est une question d'entrainement.

Variance, j'aime bien ton histoire de planche pour apprendre le piano. Tu devais être très motivée! J'aime bien apprendre un instrument aussi pour découvrir tout ce qu'un prof peut apporter, et en ce qui concerne le solfège j'aimerais bien prendre des cours pour découvrir plus que le simple déchiffrage, mais je manque de temps, donc je préfère m’entraîner à jouer. J'ai un livre de solfège, mais seule, c'est assez peu attrayant.
Devenir musicien est en effet un état beaucoup plus concerné par la notion de temps , c'est un autre débat.
Shall we go ! Sans retenue et sans complexe ! ----->
sujet intéressant, est ce que tu peux nous en dire plus?

Avatar du membre
Swinn
Messages : 100
Enregistré le : lun. 24 sept. 2018 21:13
Présentation : Tel Monsieur Jourdain...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 53

Re: Apprendre un nouvel instrument à l'âge adulte

Message par Swinn » sam. 27 oct. 2018 21:16

Hello Proxima, hello Bertilt

Attention vous avez une définition erronée de ce qu' est l'oreille absolue !

Voici la définition de l' Ecyclopedia Universalis de l' oreille absolue
Cela n' a donc aucune relation avec une quelconque culture.

Pour dire autrement l'oreille absolue est une connexion cognitive spécifique, que tout le monde ne possède pas d'ailleurs permettant de relier un son à un mot, en l' occurence le nom d'une note.

Certaines personnes dotées de l' oreille absolue savent définir la hauteur d' une note et seulement après en apprennent le nom qui n'est que convention puisqu'on les appelle la si do ré.... que les anglos-saxon les nomment A B C D ...

L'oreille absolue peut même inclure un tempérament dans l'oreille, un La à 440 Hertz (fréquence vibratoire de la note) par exemple, si une personne dotée 'un tel tempérament (le LA à 440 Hz) écoute de la musique baroque jouée comme il faut soit à 435 Hz ( le LA sonnera plus bas que celui à 440 Hz) ils se trouvent gênés par le fait que la musique leur semble trop basse, et ce indépendamment de leur culture musicale.
A ces personnes là, l'oreille absolue biaise et dégrade leur audition.

L'oreille absolue ne sert en soit pas à grand chose et peut même dans le cas cité plus haut être handicapante.

Ce que tu sembles décrire pour toi est l' oreille relative, tu entends une note, et tu sais la reproduire avec justesse sur un instrument de musique. C'est une grande chance ! Cette oreille relative t' apportera une grande facilité et une grande rapidité dans l' apprentissage de la musique, tu peux considérer cela comme un bel avantage.

Cela n' a strictement aucun rapport avec une gamme tempérée ou une gamme pythagoricienne
► Afficher le texte

Attention Proxima, je ne veux pas créer de polémique de définition, je voulais simplement savoir ce que tu entendais par : oreille absolue.

Dans la musique, il n' y a qu'une règle se faire plaisir, se faire plaisir, et encore se faire plaisir pour faire plaisir.
Il y a la théorie, l' harmonie le rythme et tout cela doit être au service du plaisir de jouer et et du plaisir d'écouter la musique.
Si tu fonctionne avec ton oreille relative, c' est magnifique! tu arriveras à enchanter ton auditoire, ce qui est un objectif magnifique.

Avatar du membre
Bertilt
Messages : 120
Enregistré le : lun. 25 mai 2015 09:04
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t6303.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Apprendre un nouvel instrument à l'âge adulte

Message par Bertilt » dim. 28 oct. 2018 11:09

Et toi Swin quelle est ta pratique musicale?
J'en profite pour te conseiller musicophilia d'Oliver Sachs qui est une très bonne approche de la neurologie de la musique.

Avatar du membre
Swinn
Messages : 100
Enregistré le : lun. 24 sept. 2018 21:13
Présentation : Tel Monsieur Jourdain...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 53

Re: Apprendre un nouvel instrument à l'âge adulte

Message par Swinn » dim. 28 oct. 2018 13:06

J' ai joué de la basse dans mes jeunes années.
J' ai appris ensuite l' accordéon chromatique en autodidacte et en jouant dans la rue.
Jouer de la musique dans la rue les salons et sur scène a été pendant 12 ans mon gagne pain.
J'ai arrêté et je n' ai pas touché d'instrument de musique 11 ans durant ensuite.
Je me suis mis à l' harmonica diatonique il y a 3 ans parce que j' en aime bien le son, que c' est petit, et que je ne m'embête pas avec du matériel à transporter.
Vala...

Merci pour la référence du bouquin

Avatar du membre
Bertilt
Messages : 120
Enregistré le : lun. 25 mai 2015 09:04
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ ... t6303.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Apprendre un nouvel instrument à l'âge adulte

Message par Bertilt » dim. 28 oct. 2018 13:13

De rien, j'aime beaucoup cet auteur! Pourquoi avoir brusquement arrêté la musique pendant une dizaine d'année? Est ce que ça t'a manqué pendant cette période?

Avatar du membre
Proxima
Messages : 85
Enregistré le : mar. 2 oct. 2018 19:23
Profil : En questionnement
Test : NON

Re: Apprendre un nouvel instrument à l'âge adulte

Message par Proxima » dim. 28 oct. 2018 15:08

Swinn, ton message n'est pas clair. Tu te contredis.
Avant de mettre un mot sur une note, il faut bien l'identifier. Tu le dis ainsi :
Swinn a écrit :
sam. 27 oct. 2018 21:16
Certaines personnes dotées de l' oreille absolue savent définir la hauteur d' une note et seulement après en apprennent le nom qui n'est que convention puisqu'on les appelle la si do ré.... que les anglos-saxon les nomment A B C D ...
Plus haut tu dis :
Swinn a écrit :
sam. 27 oct. 2018 21:16
Cela n' a donc aucune relation avec une quelconque culture.
C'est contradictoire, la notation do ré mi ... et A, B, C, sont bien culturelles (ce sont des conventions différentes)... mais effectivement, l'oreille absolu est aculturelle, c'est en cela que la définition est trompeuse.

Je ne comprends pas ce que tu veux dire par "tempérament".
Le LA 440 est la référence la plus commune dans la gamme tempéré, ce n'est pas un hasard, il corresponds parfaitement au LA pythagoricien.
J'avais pris l'exemple de ces gammes, mais j'aurais tout aussi bien pu prendre comme toi l'exemple de la notation anglaise, le but était simplement d'expliquer que la définition "nommer une note" est culturelle. Comment fais-tu pour nommer une note qui n'est pas dans la gamme ? L'oreille ne s'arrête aux notations académiques.

Ce que tu dis de la gamme tempéré n'est à priori pas juste:
Swinn a écrit :
sam. 27 oct. 2018 21:16
La première gamme est construite en considérant qu'il existe le même rapport de hauteur entre un Do et un Ré, que entre un Fa et un Sol. De même, il y a le même rapport de hauteur en montant de Do à Do dièse que de Do dièse à Ré.
Cette gamme a été construite pour parer au défaut principal de l'ancienne gamme, la "quinte du loup", ceci en déplaçant subtilement toutes les notes de manière à avoir une gamme sans trou.
Les rapports entre les notes ne sont pas égaux (si c'est bien ça que tu veux dire), on le voit sur ce tableau qui représente les fréquences des notes de cette gamme : Fréquences de la gamme tempérée.

Avatar du membre
Swinn
Messages : 100
Enregistré le : lun. 24 sept. 2018 21:13
Présentation : Tel Monsieur Jourdain...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 53

Re: Apprendre un nouvel instrument à l'âge adulte

Message par Swinn » dim. 28 oct. 2018 19:42

Il n'y a rien de contradictoire, on ne parle pas de culture mais de convention ce qui n' a rien à voir.
Pour dire autrement, considère un papou et un inuit dotés chacun de l'oreille absolue, sans leur donner de note de référence tu leur demande de chanter le son que NOUS nous appelons La, ils chanterons la même note parce que leur cerveau "connait " cette note. J'ai dit dans mon message que cette oreille absolue était une connexion cognitive spécifique.

Le tempérament à 440 dans l' oreille de certain correspond à cela, une reconnaissance naturelle du La à 440. Toute musique jouée avec un La accordé différemment leur apparaitra trop haute ou trop basse par rapport à ce qu' elle devrait, pour eux, naturellement être.
Moi qui n' ai pas l'oreille absolue, qu'une musique soit jouée à 440 , 435 ou 442, ne change strictement rien à son audition.

Je maintiens ce que j' ai dis concernant la gamme tempérée, c' est d'ailleurs corroboré par ce qui est écrit en dessus du tableau
"Il existe de nombreuses gammes ou tempéraments. Cette gamme est appelée «tempérée» parce qu'elle divise l'octave en douze demi-tons parfaitement égaux."
Si il y a 12 demi tons parfaitement égaux , les deux demi ton séparant un Do d' un Ré seront les mêmes que d' un Fa à un Sol.
C' est ce que tu as sur un piano avec des touches noires et des touches blanches.

Dans une gamme non tempérée, la valeur des demis tons sera différente, donc la valeur de l' addition des demis ton (du ton ) sera différente donc il n' y aura pas le même rapport de hauteur entre un Do et un Ré que entre un Fa et un Sol, c' est pour cela qu'avec cette gamme construite sur un suite mathématique de quintes , il y en une quinte " celle du loup " qui disparaitra.
La gamme tempérée permet de la faire " réapparaitre"

Avatar du membre
Proxima
Messages : 85
Enregistré le : mar. 2 oct. 2018 19:23
Profil : En questionnement
Test : NON

Re: Apprendre un nouvel instrument à l'âge adulte

Message par Proxima » dim. 28 oct. 2018 20:43

Effectivement, il y a marqué "demi-tons parfaitement égaux", pourtant, quand on soustrait les fréquences, on n'a pas les mêmes écarts, les écarts en fréquence sur la première octave sont : 1,95; 2,06; 2,18; 2,31; 2,45; 2,6; 2,75; 2,91; 3,09; 3,27; 3,47
Do-Ré : 4.01
Fa-Sol : 5.35

Alors que faut-il comprendre par "demi-tons parfaitement égaux" ?

Répondre