Critiques cinéma

Le lieu de Culture, comme le titre de la rubrique l'indique. Ici il s'agira d'Oeuvres et d'Auteurs du vaste paysage culturel. Textes, photos, vidéos...
Rappelons que vos propres créations ont leur lieu consacré!
Avatar du membre
Cyrano
Chaînon Manquant
Messages : 4684
Enregistré le : mer. 25 mai 2011 11:25
Présentation :
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Into the wild
Âge : 42

Critiques cinéma

Message par Cyrano » jeu. 12 janv. 2012 17:24

Je vous propose un fil de critiques cinéma pour indiquer aux autres ce qu'il ne faut pas manquer...mais aussi éviter.

Je commencerai ce soir, je vois en avant première le film de beigbeder : "L'amour dure trois ans".

(Me préparant à un nanar intergalactique, ma critique n'aura sans doute pas sa place dans la rubrique "films à voir" de Miss Rose...)
On ne reste parfois fidèle à une cause que parce que ses adversaires ne cessent d'être
ineptes.

Avatar du membre
Fabs le vaurien
Rang orange
Messages : 5592
Enregistré le : mer. 2 févr. 2011 22:20
Présentation : La première prez de l’histoire du forum
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : BZH
Âge : 39

Re: Critiques cinéma

Message par Fabs le vaurien » jeu. 12 janv. 2012 17:30

Donc c'est bien de films actuels qu'il s'agit ici? ceux qui sont au cinoche?
Tout le monde peut se mettre en colère. Mais il est difficile de se mettre en colère pour des motifs valables et contre qui le mérite, au moment et durant le temps voulus. (Aristote, Ethique à Nicomaque).

Avatar du membre
Cyrano
Chaînon Manquant
Messages : 4684
Enregistré le : mer. 25 mai 2011 11:25
Présentation :
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Into the wild
Âge : 42

Re: Critiques cinéma

Message par Cyrano » jeu. 12 janv. 2012 17:38

Bah non pas forcément...Il m'arrive de découvrir ou de redécouvrir des films à la télé.

Disons que je pensais plus à une section qui allait un peu au-delà du j'aime/j'aime pas. Une sorte de fiche détaillée de la raison pour laquelle on a aimé ou pas.
On ne reste parfois fidèle à une cause que parce que ses adversaires ne cessent d'être
ineptes.

Avatar du membre
Cyrano
Chaînon Manquant
Messages : 4684
Enregistré le : mer. 25 mai 2011 11:25
Présentation :
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Into the wild
Âge : 42

Re: Critiques cinéma

Message par Cyrano » ven. 13 janv. 2012 08:11

Image
Date de sortie : 18 janvier 2012 (1h 38min)
Réalisé par Frédéric Beigbeder
Avec : Louise Bourgoin, Gaspard Proust, Joey Starr (etc)
Genre : Romance, Comédie
Nationalité : Français



Voici le pitch : Marc Marronnier, critique littéraire le jour et chroniqueur mondain la nuit, vient de divorcer d’Anne. Il est sûr à présent que l’amour ne dure que 3 ans. Il a même écrit un pamphlet pour le démontrer mais sa rencontre avec Alice va renverser toutes ses certitudes.


Je suis allé voir ce film (non sans une certaine appréhension) parce que j'aime bien Frédéric Beigbeder. Je le trouve intelligent, très conscient de son image de bobo intello, et toujours prêt à s'en moquer...

Le film est conventionnel dans sa forme narrative. On est dans les codes affirmés de la comédie romantique à l'américaine et c'est là encore parfaitement assumé. (Il y a forcément l'un des deux qui court à l'aéroport retrouver son amour après avoir largué le boulet de service...) Louise Bourgouin est sexy à souhait, cabotine sans être extraordinaire. Mention spéciale à Gaspard Proust, parfait dans son rôle d'écrivain un peu cynique qui va bien sûr emballer la belle à la fin. Joey Starr est très bon comme d'habitude. Mention spéciale à Valérie Lemercier qui, comme toujours, et malgré un petit rôle, mange littéralement la caméra dans son rôle d'éditrice blasée.

Alors déjà, je me régale de voir cet écrivain complètement effondré de voir sa femme se tirer avec Marc Levy. Il y a des clins d’œil comme ça tout au long du film, avec des seconds rôle très bien écrits et non moins bien interprétés.

La mise en scène est ultra-classique, mais là n'était le propos du réalisateur je pense.

C'est un film intelligent, sincère, drôle souvent, jamais larmoyant. Bref, une bonne surprise, sans être un chef d’œuvre. Mais c'est déjà énorme de ne pas être tombé dans les pièges faciles d'un genre ultra-codé et largement épuisé.

Sur 5 étoiles, je lui en donne 3. Un bon moment de divertissement.
On ne reste parfois fidèle à une cause que parce que ses adversaires ne cessent d'être
ineptes.

Avatar du membre
Kabuki
Messages : 191
Enregistré le : dim. 8 janv. 2012 20:51
Présentation : Clique pas comme ça , ça chatouille !
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Bordeaux
Âge : 33

Re: Critiques cinéma

Message par Kabuki » ven. 13 janv. 2012 22:13

Date de sortie : 14 Décembre 2011
Réalisé par : Jalmari helander
Avec : Jorma Tommila, Peeter Jakobi et Onni Tommila
Genre : Action, comédie, fantastique.
Nationalité : Finlande, Suède Norvège, France.

Si vous en avez marre de regarder les sempiternelles rediffusions des « films de Noël » sur M6, et surtout que vous n’avez pas d’enfants dans les parages, Père Noël origines (Rare exports en VO) est fait pour vous ! C’est un film qui vient du froid, un vrai de vrai !

Image

Ce merveilleux conte de Noël commence par un groupe d’archéologues et d’ingénieurs américains à la frontière russo-finlandaise, qui ne font rien de moins que de mettre à jour la tombe et l’ancien village du Père Noël après avoir foré à plusieurs centaines de mètres de profondeur.
Suite à cela, un grand nombre de rennes sont abattus, ce qui n’est pas pour plaire aux gens du village, dont c’est la principale source d’alimentation. L’un d’entre eux, le tout jeune Pietari, a vu les étranges agissements des américains et mène l’enquête.
Armé de son livre de légendes, il en est de plus en plus certain… C’est le Père Noël, cette créature qui mangeait les enfants trop turbulents, qui est responsable de tout ça… Et le jour où son père décide d'attraper avec un piège la créature responsable de cette boucherie "rudolphienne", ce n'est pas un renard, mais bel et bien un vieillard tout nu nanti d'une longue barbe blanche qu'il cueille...

Il n’y avait qu’un finlandais pour oser détourner à ce point le sacro-saint mythe de Santa Claus. Sans que cela soit gore (sauf pour les rennes ^^) l’effet est plutôt réussi car on ne le regarde plus de la même façon après visionnage…
C’est très drôle, les acteurs sont tous plutôt bien choisis, l’histoire bien ficelée. Bref, de quoi passer un bon moment entre potes !
Et puis, pensez à comment vous allez pouvoir briller aux soirées de Monsieur l’Ambassadeur quand vous direz que vous avec vu le dernier film de Jalmari Helander, « oui oui, c’est un réalisateur finlandais, très cher ! »

Un court-métrage racontant la capture et la rééducation du Père Noël a précédé ce long-métrage, le voici donc (désolée il n'existe qu'en anglais pur) :

[BBvideo 425,350]http://www.youtube.com/watch?v=fFufj3xHKTU[/BBvideo]
« Tempora mori, tempora mundis recorda. Voilà, eh ben ça par exemple, ça ne veut absolument rien dire, mais l’effet reste le même... » (Loth d'Orcanie)

http://soundcloud.com/wunderschlampe

Avatar du membre
Rozz
Messages : 505
Enregistré le : sam. 16 juil. 2011 20:35
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : on the other side
Âge : 32

Re: Critiques cinéma

Message par Rozz » ven. 13 janv. 2012 22:44

Tiens, je comptais voir prochainement ce film!

Avatar du membre
Cyrano
Chaînon Manquant
Messages : 4684
Enregistré le : mer. 25 mai 2011 11:25
Présentation :
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Into the wild
Âge : 42

Re: Critiques cinéma

Message par Cyrano » ven. 20 janv. 2012 14:33

Image
An 2149. L'espèce humaine a ruiné pour de bon l'atmosphère. Le seul espoir pour les chanceux, comme la famille Shannon: un aller simple... 85 millions d'années en arrière (pour ceux qui se demandent: via une faille spatio-temporelle; et pour éviter les paradoxes, il s'agit d'un passé alternatif).

J'ai eu l'occasion de voir les trois premiers épisodes de cette série, produite par Steven Spielberg qu'on annonce comme culte.

Autant le dire tout de suite, j'ai passé mon temps à souffler et à me prendre la tête entre les mains. C'est un tissu de clichés à la gloire de l'être humain (et de l'Amérique par extension). Figurez-vous qu'à peine arrivés sur ce territoire vierge, ils ont mis les dinosaures dans des cages, construit des supermarchés, des maisons climatisées, commencé à forer pour trouver des minerais combustibles etc.

Bon. Il reste l'intrigue...

Le premier jour de leur arrivée, la brave famille Shannon est attaquée par un t-rex de synthèse très très méchant, comme savent le faire nos amis d'outre-Atlantique, la belle épouse est prise en otage dans l’hôpital par un "rebelle", et le brave papa se retrouve bras droit du chef, caricature armée de Georges Bush. Le deuxième, ils sont attaqués par une colonie d'oiseaux/reptiles parce qu'ils ont eu le malheur de construire le camp sur leur lieu de reproduction.

Bref, cette série pétée de thunes et prétentieuse, nous offre une vision magnifique des hommes, à qui on donne une nouvelle chance dans une nature totalement vierge, et qui se comportent exactement de la même façon que dans leur monde ultra-pollué, faisant la guerre, et tirant sur des dinosaures avec des fusils automatiques.

Rajoutez à tout ça des acteurs moyens, une intrigue paresseuse, et une photo gonflée au vert fluo...

Je n'ai qu'une chose à dire : Fuyez !
On ne reste parfois fidèle à une cause que parce que ses adversaires ne cessent d'être
ineptes.

Avatar du membre
pixelvois
Papa Ours
Papa Ours
Messages : 6032
Enregistré le : dim. 27 nov. 2011 10:50
Présentation : moi-jeu...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : planète Mars en navet rond
Âge : 47

Re: Critiques cinéma

Message par pixelvois » sam. 21 janv. 2012 01:42

Rien que le titre déjà m'encourageais pas : "Terra nova", dans mon imaginaire, y'a un côté club de capitalistes avide de pouvoir et propagande qui me fait froid dans le dos...
"Dans un monde où chacun triche, c'est l'homme vrai qui fait figure de charlatan." ( André Gide - Les faux monnayeurs )

Hermite
Messages : 358
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2011 03:40
Profil : Intéressé dans le cadre de ma profession
Test : NON

Re: Critiques cinéma

Message par Hermite » sam. 21 janv. 2012 06:55

Cyrano, à tout hasard, ont-ils osé parlé ou évoqué les hommes préhistoriques au temps des dinosaures ? :jean-paul: :lol:

Avatar du membre
Cyrano
Chaînon Manquant
Messages : 4684
Enregistré le : mer. 25 mai 2011 11:25
Présentation :
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Into the wild
Âge : 42

Re: Critiques cinéma

Message par Cyrano » sam. 21 janv. 2012 08:03

Figurez-vous qu'à la fin du troisième épisode, ils ont en effet trouvé des inscriptions "mystérieuses" dans la roche...qui ne peuvent avoir été faites que de la main de l'homme bien sûr.

Enfin, je ne saurai jamais la suite hein...j'ai quand même mieux à faire que de regarder ça. :roll:
On ne reste parfois fidèle à une cause que parce que ses adversaires ne cessent d'être
ineptes.

Avatar du membre
Schnafon
Messages : 193
Enregistré le : mar. 10 janv. 2012 02:46
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 28

Re: Critiques cinéma

Message par Schnafon » sam. 21 janv. 2012 21:15

Bonsoir,
Une petite critique de J. Edgar.

Je suis allé voir ce film car admirateur de Clint Eastwood (réalisateur) et de Leonardo Di Caprio (qui joue le rôle de J. Edgar Hoover).

Le film retrace De J. Edgar Hoover (directeur du FBI de 1935 à 1972) avec en parallèle sa vie publique, de la période pré-FBI (1920) à sa mort (1972), et sa vie privée, en particulier sur quatre points (personnalité, difficulté avec les femmes, influence de sa mère, et relation avec son collaborateur le plus proche, Clyde Tolson).

[BBvideo 425,350]http://www.youtube.com/watch?v=fQbuTmMngLY[/BBvideo]

Si vous comptez voir le film, n'allez pas plus bas. :-)

Le début du film est plutôt intéressant, montrant l’ascension du jeune Edgar Hoover, la création du FBI dont il sera le directeur, les difficultés sur son chemin. Le caractère litigieux de certaines de ses actions (la légalité doit passer après la sécurité de l’Etat selon lui), ses relations avec les politiques basées sur le chantage ne sont pas occultées, bien que pas assez mis en valeur selon moi.

Puis, le film s’enlise, et le spectateur s'enfonce dans un ennui profond.

A partir de la moitié environ (pas de montre, donc c’est au jugé), le film ralentit, et la vie privée de Hoover prend le dessus. C’est un festival de flash-back organisés de façon décousue. La compréhension du film en en prend un coup et celui-ci perd une grande partie de son intérêt. C’est lent, les scènes s’étirent en longueur. Les mêmes choses sont exposées, à des époques différentes. On se demande (enfin, pour ma part) où Clint Eastwood veut en venir. Et finalement, nulle part. Aucun message au film, alors que le sujet s’y prêtait (Hoover, directeur du FBI pendant 37 ans, au courant de beaucoup d’affaires internes, flirtant avec le légal, il y avait de quoi dire).
Ah si, le message est que Hoover était homosexuel, et qu'il ne l'assumait pas. Je me demande si ça justifie le film. (Non). Prendre la biographie d'un tel personnage et en n'en retirer que ça, c'est bien pauvre... :(
En sortant, la phrase qui m’est venue à l’esprit est : «on comprend rien, et en plus on s’en fout».

Pour résumer, première partie intéressante, seconde ennuyeuse qui aurait pu être raccourcie.

Mon conseil : attendez qu'il sorte en DVD pour le louer, il y a d'autres films à voir au cinéma (bien que je n'aurais sans doute pas tenu le film entier devant ma télé).

Avatar du membre
Aspasie
Sale Gosse
Messages : 1799
Enregistré le : lun. 13 juin 2011 21:27
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Critiques cinéma

Message par Aspasie » sam. 21 janv. 2012 21:25

Je partage ton avis TOTALEMENT. Ce sont toutes les réflexions que je me suis faites en sortant du cinéma, presque déçue d'avoir payé ma place.

On ne sait pas bien ou Eastwood voulait en venir. Comme s'il y avait eu trop d'éléments à aborder, de sorte qu'il ait préféré se rendre à l'essentiel. Du coup rien n'est approfondi, et c'est fort dommage.
On s'ennuie, on n'apprend rien d'intéressant.

Certaines scènes n'ont même pas leur place dans le film. A moins que je sois passée à côté... je me pose la question.

Ma déception est grande.

Avatar du membre
Zyghna
Messages : 6821
Enregistré le : lun. 27 juin 2011 21:28
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 41

Re: Critiques cinéma

Message par Zyghna » sam. 21 janv. 2012 23:22

Erf je comptais aller le voir cette semaine... ça donne tout de suite moins envie!
"Il est inutile d'être parfait, il faut seulement s'engager et mettre ses actions en cohérence avec ses valeurs" Brené Brown

Avatar du membre
Fabs le vaurien
Rang orange
Messages : 5592
Enregistré le : mer. 2 févr. 2011 22:20
Présentation : La première prez de l’histoire du forum
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : BZH
Âge : 39

Re: Critiques cinéma

Message par Fabs le vaurien » sam. 21 janv. 2012 23:25

m'en fout, avec clint je ne suis pas objectif....certainement que j'aimerai ce film. :cheers:
Tout le monde peut se mettre en colère. Mais il est difficile de se mettre en colère pour des motifs valables et contre qui le mérite, au moment et durant le temps voulus. (Aristote, Ethique à Nicomaque).

Hermite
Messages : 358
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2011 03:40
Profil : Intéressé dans le cadre de ma profession
Test : NON

Re: Critiques cinéma

Message par Hermite » sam. 21 janv. 2012 23:30

Peut-être.

Avatar du membre
Maluna
Messages : 505
Enregistré le : mer. 13 avr. 2011 13:23
Présentation : par ici
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Âge : 44

Re: Critiques cinéma

Message par Maluna » dim. 22 janv. 2012 16:54

TRes envie d'aller le voir quand meme :)
"La seule certitude que j'ai, c'est d'être dans le doute" (P. Desproges)

Avatar du membre
Schnafon
Messages : 193
Enregistré le : mar. 10 janv. 2012 02:46
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 28

Re: Critiques cinéma

Message par Schnafon » dim. 22 janv. 2012 21:00

Mon but n'était pas d'enlever l'envie de voir le film ! Au contraire, si Clint Eastwood fait suffisamment de bénéfices pour refaire un autre film ensuite, j'en serai le premier ravi !

Avatar du membre
Cyrano
Chaînon Manquant
Messages : 4684
Enregistré le : mer. 25 mai 2011 11:25
Présentation :
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Into the wild
Âge : 42

Re: Critiques cinéma

Message par Cyrano » dim. 29 janv. 2012 10:56

Image

Tout juste reçu au barreau, Léo est d’ores et déjà un avocat destiné à un grand avenir. Les clients les plus prestigieux ne manquent pas de faire appel à son talent inné pour le droit des affaires. Mais les apparences sont trompeuses, et Léo découvre bientôt derrière les entreprises qu’il défend les tentacules d’une organisation mafieuse. Bientôt, son sulfureux client l’entraîne sournoisement dans l’illégalité la plus grande, et une spirale de danger et de violence se referme autour de lui. Léo se retrouve confronté au choix le plus cornélien : comment sauver sa vie sans trahir son client ?

Première réflexion qui m'arrive au bord des lèvres à la fin du film : Les français seront toujours en retard quand il s'agira de faire un thriller noir.

Les acteurs s'en sortent pas mal, Magimel en tête. Mais ce qui devait être un face à face angoissant avec Melki tourne vite au vinaigre tant l'écriture est feignante. C'est la principal défaut du film. On berce dans les clichés du mafieux, de l'avocat plein d'avenir, et on finit par se croire dans un téléfilm pour TF1.

Quand on pense à La firme de Sydney Pollack, ou à L'Associé du diable de Taylor Hackford, on se dit que cette petite production sans envergure aurait mieux fait de rester dans les cartons.

Les thèmes du dilemme, de la descente aux enfers, sont ici effleurés et peinent à susciter l’identification indispensable à l’immersion dans cette histoire.

Bref, un ersatz de thriller à éviter sous peine d'ennui profond...

1 étoile sur 5.
On ne reste parfois fidèle à une cause que parce que ses adversaires ne cessent d'être
ineptes.

Avatar du membre
humain
Messages : 479
Enregistré le : jeu. 3 févr. 2011 23:52
Âge : 64

Re: Critiques cinéma

Message par humain » dim. 29 janv. 2012 12:51

Merci pour ce sujet, alors ze passerai ptêt par là...là faut que je file... ;)
Un problème sans solution est un problème mal posé. Einstein

Avatar du membre
Fabs le vaurien
Rang orange
Messages : 5592
Enregistré le : mer. 2 févr. 2011 22:20
Présentation : La première prez de l’histoire du forum
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : BZH
Âge : 39

Re: Critiques cinéma

Message par Fabs le vaurien » mar. 31 janv. 2012 21:36

j'ai loué "the tree of life" de Terrence Malick, la palme d'Or de cannes 2011
je vous mets le peech même si il n'a rien à voir avec le film.

Jack grandit entre un père autoritaire et une mère aimante, qui lui donne foi en la vie. La naissance de ses deux frères l'oblige bientôt à partager cet amour inconditionnel, alors qu'il affronte l'individualisme forcené d'un père obsédé par la réussite de ses enfants. Jusqu'au jour où un tragique événement vient troubler cet équilibre précaire... (allociné)

Image

J'en suis sorti déçu et fatigué. Fatigué par un tel emmerdement.
Je reconnais que les images sont superbes, la musique aussi...Sauf que je ne sais pas vers quoi le réalisateur voulait aller. Une sorte de réflexion métaphysicophilosophico sur le sens de la vie.
Ainsi, le film fait l'alternance entre l'histoire d'un garçon des années 50 dans sa famille avec un père autoritaire, et des choses ayant traits à la création du monde dans son sens évolutionniste et créationniste (les dinosaures, l'enfer..)..

Bref, une espèce de truc à la sauce 2001 l'odysée de l'espace, qui n'a pas pris avec moi. C'etait d'un chiant...

cela dit, la photo est sublime...c'est tout..

Et ce n'est pas parceque c'est la palme d'or que je dirais que c'etait bien !!!
Tout le monde peut se mettre en colère. Mais il est difficile de se mettre en colère pour des motifs valables et contre qui le mérite, au moment et durant le temps voulus. (Aristote, Ethique à Nicomaque).

Avatar du membre
Little-Tiger
Messages : 57
Enregistré le : jeu. 26 janv. 2012 22:07
Test : NON
Localisation : Région parisienne
Âge : 36

Re: Critiques cinéma

Message par Little-Tiger » mar. 31 janv. 2012 23:17

Aaah tree of life. On vous mets des jolies images, une petite famille dysfonctionnelle, on vous raconte la vie de cette famille dans le désordre (le pauvre spectateur essaye de rassembler les pièces de puzzle comme il peut pour au final se retrouver avec une bonne centaines de pièces manquantes et des pièces qui n'ont rien a foutre la ), un dinosaure magnanime, un père jardinier et a la limite de la maltraitante, un paradis ou plutôt un purgatoire, Sean Penn dans un ascenseur, je mixe le tout et jobtiens une palme d'or... Vous avez rien compris? Normal c'est pour les intellos. C'est de labstrait? J'crois que c'est de labstrait oui XD
A vaincre sans péril on triomphe sans gloire

Avatar du membre
Little-Tiger
Messages : 57
Enregistré le : jeu. 26 janv. 2012 22:07
Test : NON
Localisation : Région parisienne
Âge : 36

Re: Critiques cinéma

Message par Little-Tiger » mar. 31 janv. 2012 23:38

J ai vu quil y avait des amateurs de Di Caprio, qui est pour moi Le meilleur acteur de sa génération, desservi selon moi par un physique trop "minet" (enfin il sameliore avec lage) je recommande ce film The basketball diaries, retraçant l'histoire Dun jeune poète américain dans l'enfer de la drogue. Le film est bien réalisé malgrè quelques clichés (le sempiternel afro américain qui essaye de sauver Jim). A voir surtout pour l extraordinaire acting performance Dun Di Caprio jeune mais bon. En particulier la scène sur le toit et la scène ou il revient chez sa mère. Le film sert d écrin a son talent.

Lien allocine http://www.allocine.fr/film/fichefilm_g ... 17511.html
A vaincre sans péril on triomphe sans gloire

Avatar du membre
Fabs le vaurien
Rang orange
Messages : 5592
Enregistré le : mer. 2 févr. 2011 22:20
Présentation : La première prez de l’histoire du forum
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : BZH
Âge : 39

Re: Critiques cinéma

Message par Fabs le vaurien » mar. 31 janv. 2012 23:52

j'ai bien aimé Basketball Diaries à l'époque.
Sinon, little Tiger, tu as bien résumé "the tree of life". Je ne trouve pas que ce soit un film pour intello, les ficeles sont un peu évidentes et la réflexion, si il y'en a une (au delà du sens de la vie et de la question de l'age adulte) approximative et de bas niveau... C’était juste chiant à mourir..
MAIS, il est à noter un talent évident de réalisation...un croisement entre stand by me, jurassik parc et microcosmos..dans la catégorie, j'essaye de faire comme kubrick.
Tout le monde peut se mettre en colère. Mais il est difficile de se mettre en colère pour des motifs valables et contre qui le mérite, au moment et durant le temps voulus. (Aristote, Ethique à Nicomaque).

Avatar du membre
Little-Tiger
Messages : 57
Enregistré le : jeu. 26 janv. 2012 22:07
Test : NON
Localisation : Région parisienne
Âge : 36

Re: Critiques cinéma

Message par Little-Tiger » mer. 1 févr. 2012 00:00

Fabs le vaurien a écrit :j'ai bien aimé Basketball Diaries à l'époque.
Sinon, little Tiger, tu as bien résumé "the tree of life". Je ne trouve pas que ce soit un film pour intello, les ficeles sont un peu évidentes et la réflexion, si il y'en a une (au delà du sens de la vie et de la question de l'age adulte) approximative et de bas niveau... C’était juste chiant à mourir..
MAIS, il est à noter un talent évident de réalisation...un croisement entre stand by me, jurassik parc et microcosmos..dans la catégorie, j'essaye de faire comme kubrick.

Oui la ou il est bon c'est que malgré tout on reste scotché par ce défilé d'images et ces scènettes de vie qui diffusent un malaise perceptible. J'aime que les choses m amènent quelque part et je me suis sentie trahie. Je n'y ai pas trouvé MA destination en tout cas.

Pour Di caprio mon film préféré est inception mais plus pour le film qui me parle vraiment que pour lui. Il y est très bon mais le film est tellement transcendantal que sa performance est un peu noyée. J'aime bien basketball parce qu'il mets ses tripes sur la table.
A vaincre sans péril on triomphe sans gloire

Avatar du membre
pixelvois
Papa Ours
Papa Ours
Messages : 6032
Enregistré le : dim. 27 nov. 2011 10:50
Présentation : moi-jeu...
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : planète Mars en navet rond
Âge : 47

Re: Critiques cinéma

Message par pixelvois » mer. 1 févr. 2012 00:06

J'ai un peu de mal avec Di Caprio, mais j'avoue l'avoir trouvé très bien dans Attrape moi si tu peux de Steven Spielberg...
"Dans un monde où chacun triche, c'est l'homme vrai qui fait figure de charlatan." ( André Gide - Les faux monnayeurs )

Répondre