Nous sommes le Mar 21 Fév 2017 10:44


Le cerveau d'Hugo

Modérateur: Zyghna

Le cerveau d'Hugo

Messagepar Zil2blé » Mar 27 Nov 2012 23:43

Je viens de voir le docu-fiction "Le cerveau d'Hugo" sur le syndrome d'Asperger. Très bien fait Témoignages + reconstitution. Suivi d'un débat sur le cerveau (infrarouge) A regarder sur internet:
http://www.france2.fr/emissions/le-cerveau-dhugo
http://www.france2.fr/emissions/infrarouge
ça m’intéresserait d'échanger avec ceux qui l'ont vu.
Avatar de l’utilisateur
Zil2blé
 
Messages: 811
Âge: 46
Enregistré le: Ven 14 Oct 2011 21:00
Présentation: ma présentation
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Le cerveau d'Hugo

Messagepar sanders » Mer 28 Nov 2012 00:10

J'avoue que j'ai hésité à le regarder ( j'avais craint un peu de " médiatisation" de l'autisme - peut-être à tort du coup, je bosse dans ce domaine) et là tu me donnes l'envie et ... les liens ( pas de télé) :smile:. Je prends le temps de regarder ce week-end et j'essaierai de donner mon avis.
Soit on s'en sort et on invente nous-mêmes un destin, soit on continue dans la spirale du déclin.Thanh Nghiem

L'avenir ... n'est jamais que du présent à mettre en ordre ... tu n'as point à le prévoir mais à le permettre. Saint-Exupéry
Avatar de l’utilisateur
sanders
 
Messages: 2262
Images: 1
Âge: 48
Enregistré le: Jeu 4 Oct 2012 08:04
Localisation: Syndrome Lisa Simpson
Badges: 1
Ex Jardinier (1)
Présentation: ... bon ben ... bon bain ...
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Le cerveau d'Hugo

Messagepar Aïnoa » Mer 28 Nov 2012 00:23

Ah bah voilà, je voulais ouvrir un topic, tu as été plus rapide Zil :wink:

J'ai trouvé le reportage bien fait. Plein de témoignages très intéressants, très justes, expliquant bien (je trouve) la vie intérieur des autistes et plus particulièrement des Aspergers.

Très positif dans la mise en avant des progrès que ces personnes un peu différentes peuvent faire, et ce malgré les mises en garde médicales parfois dures ("il ne parlera jamais"...).

Je me suis retrouvée dans quelques trucs quand même... c'est grave docteur...? :geek1:


Je te comprends Sanders, pas très intéressant ne regarder un reportage de vulgarisation sur ton domaine pro, ils font (obligatoirement) plein de raccourcis.
Mais ce serait super intéressant d'avoir ton avis, ton avis de pro :wink:
"L'image que l'on donne, N'est pas toujours la bonne. Volent, volent, les hirondelles,
Même les beaux plumages, Peuvent être une cage" Les Cowboy Fringants
"Ni dieu, ni maître -même nageur" Jean Yann
Avatar de l’utilisateur
Aïnoa
Bras de fer
 
Messages: 2636
Images: 216
Enregistré le: Lun 28 Nov 2011 21:13
Localisation: Nulle part... si loin...
Badges: 1
Ex Jardinier (1)
Présentation: Un des plus beaux villages de France...
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Le cerveau d'Hugo

Messagepar sanders » Mer 28 Nov 2012 07:25

Aïnoa a écrit: Mais ce serait super intéressant d'avoir ton avis, ton avis de pro :wink:

Oulah non pas de pro :rofl: , les pros pour moi ce sont les personnes elles-mêmes.

Depuis que je bosse dans l'éducation spécialisée, une idée se renforce que tant de gens pensent savoir à la place de l’intéressé ce qui est " bien pour lui ". Bien sûr c'pas simple de saisir les difficultés des personnes autistes dans la mesure où la communication est touchée ce qui engendre des incompréhensions des deux côtés ( personnes autistes et personnes non autistes). Du coup, le fait que des adultes autistes qui ont pu s'adapter suffisamment au monde dans lequel nous vivons, et prendre assez de recul sur leur autisme pour faire la part des choses, en parlent est une vraie chance pour comprendre je trouve.
Soit on s'en sort et on invente nous-mêmes un destin, soit on continue dans la spirale du déclin.Thanh Nghiem

L'avenir ... n'est jamais que du présent à mettre en ordre ... tu n'as point à le prévoir mais à le permettre. Saint-Exupéry
Avatar de l’utilisateur
sanders
 
Messages: 2262
Images: 1
Âge: 48
Enregistré le: Jeu 4 Oct 2012 08:04
Localisation: Syndrome Lisa Simpson
Badges: 1
Ex Jardinier (1)
Présentation: ... bon ben ... bon bain ...
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Le cerveau d'Hugo

Messagepar Zil2blé » Mer 28 Nov 2012 08:29

C'est justement tout l'intérêt de ce reportage : Les autistes parlent aux non-autistes.
J'ai quand même été surpris de voir autant de caractéristiques communes avec la douance. Ce n'est pas à la même échelle, c'est évident, mais il y a quand même beaucoup de parallèles. En voyant le petit garçon jouer tout seul à la balle, ou se répétant des trucs dans la cour de récré, je me suis vu enfant. Je regrette qu'ils n'aient pas du tout parlé de QI. Ont ils un profil si hétérogène qu'on ne puisse pas leur calculer un QIT ?
Avatar de l’utilisateur
Zil2blé
 
Messages: 811
Âge: 46
Enregistré le: Ven 14 Oct 2011 21:00
Présentation: ma présentation
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Le cerveau d'Hugo

Messagepar pixelvois » Mer 28 Nov 2012 09:23

Il semblerait, d'après ce que j'en ai compris, que c'est bien là où la différence se fait ( en tout cas avec la forme Asperger ) : le surdoué a un plus grand potentiel dans un champ large alors que l'autiste, s'il a un grand potentiel, il sera encore plus grand mais dans un domaine beaucoup plus limité.

Cela dit je te rejoins tout à fait : la question de l'autisme m'a toujours beaucoup titillé pour moi-même ( même si je me suis toujours attaché à essayer de l'évacuer le plus prestement possible, par pressentiment de l'effet Barnum... ainsi que par peur de m'y reconnaître sans doute ^^ ), ainsi que d'autres caractéristiques comme clles de la schizophrénie ou de la bipolarité...

Il y a certainement beaucoup de parallèles entre tout ça, si ce n'est de réels liens...
"Dans un monde où chacun triche, c'est l'homme vrai qui fait figure de charlatan." ( André Gide - Les faux monnayeurs )
Avatar de l’utilisateur
pixelvois
Papa Ours
 
Messages: 5149
Images: 124
Âge: 45
Enregistré le: Dim 27 Nov 2011 10:50
Localisation: planète Mars en navet rond
Badges: 1
Ex Modérateur (1)
Présentation: par là
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Le cerveau d'Hugo

Messagepar Zyghna » Mer 28 Nov 2012 10:13

"Il est inutile d'être parfait, il faut seulement s'engager et mettre ses actions en cohérence avec ses valeurs" Brené Brown
Avatar de l’utilisateur
Zyghna
 
Messages: 6682
Âge: 38
Enregistré le: Lun 27 Juin 2011 21:28
Présentation: ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Le cerveau d'Hugo

Messagepar pixelvois » Mer 28 Nov 2012 10:31

Merci Zyg' ! J'avais juste oublié de mettre le lien, alors que c'était mon intention de départ ^^
"Dans un monde où chacun triche, c'est l'homme vrai qui fait figure de charlatan." ( André Gide - Les faux monnayeurs )
Avatar de l’utilisateur
pixelvois
Papa Ours
 
Messages: 5149
Images: 124
Âge: 45
Enregistré le: Dim 27 Nov 2011 10:50
Localisation: planète Mars en navet rond
Badges: 1
Ex Modérateur (1)
Présentation: par là
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Le cerveau d'Hugo

Messagepar Kayeza » Mer 28 Nov 2012 21:47

Zil2blé a écrit: Je regrette qu'ils n'aient pas du tout parlé de QI. Ont ils un profil si hétérogène qu'on ne puisse pas leur calculer un QIT ?

Je ne sais pas mais j'imagine : comment faire passer un test qui se veut fiable à une personne (adulte ou enfant) qui a de réelles difficultés de communication ? Qui peut donc peut-être a) refuser le test, tout bonnement, b) mal comprendre certaines consignes, c) refuser de répondre à certains aspects ou volontairement répondre à côté pour des raisons émotionnelles, etc. Ce ne serait donc pas étonnant que le test soit exclu d'emblée, parce que les conditions ne sont pas réunies pour qu'il soit représentatif. Mais bon, tout ça, c'est juste mon avis de profane. J'irai voir les liens, merci Zil.
"Our life is not our own - from womb to tomb we are bound to others." Cloud Atlas
Avatar de l’utilisateur
Kayeza
Galette de Riz
 
Messages: 4691
Images: 52
Âge: 38
Enregistré le: Mar 25 Oct 2011 17:46
Localisation: ... et à l'oeil !
Badges: 1
Ex Jardinier (1)
Présentation: C'est qui, déjà ?
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Le cerveau d'Hugo

Messagepar Zil2blé » Mer 28 Nov 2012 22:31

Ya ptet du vrai là d'dans !
Mais les asperger qui témoignaient avaient réussi justement à surmonter pas mal de ces barrières.
Pour le dernier lien, l'émission Infrarouge, c'est quand même déconseillé aux âmes sensibles.
Le sujet c'est les opérations sur le cerveau (pour enlever une tumeur) en ayant l'opéré conscient.
C'est assez incroyable. Je ne suis pas du tout choqué par le sang etc... mais j'avoue qu'au bout de 30 minutes, j'avais la nausée.
Avatar de l’utilisateur
Zil2blé
 
Messages: 811
Âge: 46
Enregistré le: Ven 14 Oct 2011 21:00
Présentation: ma présentation
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Le cerveau d'Hugo

Messagepar sanders » Mer 28 Nov 2012 23:30

Zil2blé a écrit:Pour le dernier lien, l'émission Infrarouge, c'est quand même déconseillé aux âmes sensibles.
Le sujet c'est les opérations sur le cerveau (pour enlever une tumeur) en ayant l'opéré conscient.

mon âme sensible te remercie de la prévenir Zil2blé ;) ( j'ai eu l'etomac au bord des lèvre en regardant Nikita enfoncer un crayon dans la main de chépuki alors j'imagine même pas si toi tu avais la nausée alors que tu n'es pas du tout choqué habituellement ...)
Soit on s'en sort et on invente nous-mêmes un destin, soit on continue dans la spirale du déclin.Thanh Nghiem

L'avenir ... n'est jamais que du présent à mettre en ordre ... tu n'as point à le prévoir mais à le permettre. Saint-Exupéry
Avatar de l’utilisateur
sanders
 
Messages: 2262
Images: 1
Âge: 48
Enregistré le: Jeu 4 Oct 2012 08:04
Localisation: Syndrome Lisa Simpson
Badges: 1
Ex Jardinier (1)
Présentation: ... bon ben ... bon bain ...
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Le cerveau d'Hugo

Messagepar TourneLune » Mer 28 Nov 2012 23:44

D'après Linda Silverman de Gifted Development , à qui on avait posé la question, la différence est parfois ténue entre des enfants très surdoués et les enfants asperger. Mais la différence est toute entière dans le rapport à l'autre.
L'enfant autiste, asperger ou pas, ne va pas vers l'autre, ne cherche pas à partager ses découvertes, ses créations, ses jeux.
Si l'enfant surdoué est parfois solitaire, c'est par "échec" mais à la base, il recherche au contraire l'autre, comme un enfant normal.
Pour les mp qui ne sont pas à caractère personnel, merci d'envoyer vos messages au groupe " modérateurs globaux", ce sera plus efficace ;)
Avatar de l’utilisateur
TourneLune
 
Messages: 11121
Images: 276
Âge: 37
Enregistré le: Mar 1 Fév 2011 13:50
Présentation: Ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Le cerveau d'Hugo

Messagepar lady space » Jeu 29 Nov 2012 00:53

Merci d'avoir posé ce lien, je n'étais pas sûre s'il fallait le mettre ici ou dans le topic sur l'autisme.

En fait, un des témoins et sa mère étaient formels: il a un QI bien supérieur à la moyenne, j'en déduis donc qu'il a été testé. Ce qui ne l'a pas empêché de se faire envoyer en hôpital psy de jour parce qu'il était inadapté pour l'école. Et je sais qu'à l'hôpital psy chez nous, ils testent les patients quand il y a suspicion d'Asperger. Puis, il y avait l'un ou l'autre gamin dans l'émission qui se défendait aussi: "ils disent que je suis débile à la récré, mais c'est pas vrai, je suis intelligent!" Je ne vois pas pourquoi il soutiendraient ça s'ils n'avaient pas été testés.

Quant au critère de Linda Silverman, certains témoignages ont laissé entendre que ces Aspies-là auraient bien voulu avoir des contacts, mais qu'ils ne savaient pas comment s'y prendre; tâche encore compliquée par le rejet des autres à cause de leurs comportements "bizarres". Donc ça tient peut-être pour les formes plus lourdes de l'autisme mais pas forcément pour tous les Aspies, à moins que ceux présents dans cette émission soient tous des cas plutôt légers.

Ce qui me révolte à la vue de cette émission, c'est de voir toute cette souffrance inutile, à cause de l'idéologie d'un courant psy bien spécifique qui a fermé les yeux bien trop longtemps sur les réalités biologiques. J'ai lu un bouquin américain qui relate exactement le même parcours du combattant d'une famille avec un enfant autiste, errance thérapeutique, incompréhension globale et accusation de mère "frigidaire" compris; mais cette histoire date des années 1960. Le retard pris en France dans ce domaine est simplement affligeant.
Jeder ist ein Ausländer - fast überall.
(Slogan allemand des années 70/80 qui rappelle que nous sommes tous des étrangers quasiment partout dans le monde, sauf dans notre pays d'origine.)
Avatar de l’utilisateur
lady space
 
Messages: 1913
Âge: 52
Enregistré le: Ven 18 Fév 2011 17:41
Localisation: Alsace
Badges: 1
Ex Modérateur (1)
Présentation: vers mon orbite
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Le cerveau d'Hugo

Messagepar TourneLune » Jeu 29 Nov 2012 01:10

Elle parlait clairement des aspergers et j'aurais plus tendance à lui faire confiance plutôt qu'aux journalistes de france 2. Elle ne parle pas d'absence de contact, seulement d'envie de partage, c'est pas pareil.
Entre avoir envie de partager et mal supporter le rejet et la solitude, il y a un monde. On peut mal vivre d'être rejeté sans pour autant avoir envie de partager ses activités, ce sont 2 choses distinctes non?

Mais bon, je connais le sujet seulement de loin donc je me garderais bien d'avoir une opinion tranchée dessus. Juste que pour elle, en tous cas, la différence semblait assez nette sans qu'elle tombe dans une vision caricaturale de l'autiste, vu qu'elle travaille avec les 2. Elle reconnait aussi que dans certains cas, ça se rejoint et qu'il est difficile de poser une "étiquette".
Pour les mp qui ne sont pas à caractère personnel, merci d'envoyer vos messages au groupe " modérateurs globaux", ce sera plus efficace ;)
Avatar de l’utilisateur
TourneLune
 
Messages: 11121
Images: 276
Âge: 37
Enregistré le: Mar 1 Fév 2011 13:50
Présentation: Ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Le cerveau d'Hugo

Messagepar sanders » Jeu 29 Nov 2012 09:45

je vais regarder ce reportage, c'est sur!

Hier j'ai échangé avec deux mamans d'enfants autistes que j'accompagne, elles l'ont regardé. L'un des deux enfants a la parole (bien évoluée d'ailleurs) et je pense ( sans bien sûr aucune certitude, juste un faisceau d'observations depuis un an) qu'il est surdoué en plus d'être autiste, il a six ans. L'autre a sept ans et débute dans le langage. Ces deux enfants vont très peu vers leurs camarades à l'école aux dires des mamans, par contre ils sont dans l'échange avec leurs parents, leurs frères et sœurs, avec moi aussi.
Partage ou simple contact? Je ne sais pas. Je trouve ta remarque très intéressante Tournesol, c'est subtil je trouve de pouvoir faire la différence " de l'extérieur", surtout si la personne ne parle pas ou ne peut pas en dire quelque chose lorsqu'elle a la parole.

Je me permets de vous remettre ici ce que Josef Schovanec ( qui est intervenu dans cette émission m'a t'on dit), porteur du syndrome d'Asperger peut un peu dire de cette question d'envie d'échanger avec d'autres :


Offtopic :
Si notre échange dépasse le cadre de cette émission, il me semble que regrouper ce topic avec celui sur " douance et traits autistiques" pourrait permettre une meilleure visibilité pour les personnes qui s'intéressent au sujet. Euh c'est juste un avis :oops:
Soit on s'en sort et on invente nous-mêmes un destin, soit on continue dans la spirale du déclin.Thanh Nghiem

L'avenir ... n'est jamais que du présent à mettre en ordre ... tu n'as point à le prévoir mais à le permettre. Saint-Exupéry
Avatar de l’utilisateur
sanders
 
Messages: 2262
Images: 1
Âge: 48
Enregistré le: Jeu 4 Oct 2012 08:04
Localisation: Syndrome Lisa Simpson
Badges: 1
Ex Jardinier (1)
Présentation: ... bon ben ... bon bain ...
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Le cerveau d'Hugo

Messagepar Hoppy » Jeu 29 Nov 2012 09:58

Je ne pensais pas trouver un si bon reportage sur France 2. Je trouve les témoignages assez poignant et je viens de réellement comprendre la différence entre les notions autiste - trait autistique - asperger.

Le plus troublant est de se retrouver dans certains traits de la personnalité d'Hugo. Je prends du recul grâce à la connaissance de l'effet Barnum mais ça reste quand même assez perturbant.

Je me pose une question, étant donné que l'on naît autiste, comme il est expliqué dans le reportage, est-ce qu'il y aurai plus de chance à trouver des enfants aspergers avec des parents à haut potentiel? Ou il y a autant de chances pour qu'ils soient descendants de parents au QI dans la moyenne?
«La vie est un mystère qu'il faut vivre, et non un problème à résoudre» - Gandhi
Avatar de l’utilisateur
Hoppy
 
Messages: 1779
Images: 47
Âge: 29
Enregistré le: Jeu 20 Sep 2012 09:03
Localisation: Marseille
Présentation: Ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Le cerveau d'Hugo

Messagepar Melokine » Jeu 29 Nov 2012 10:26

Je n'ai pas encore pris le temps de regarder ce docu-fiction, mais pour rebondir sur la question du QI des autistes, comme Kayeza je doute vraiment de sa pertinence, en tout cas pour les autistes qui ne sont pas de haut niveau.

J'ai une toute petite expérience des enfants autistes (quelques semaines passées dans un centre), et leur faire passer une WISC n'aurait pour la plupart eu aucun sens : comprendre ce qu'est une consigne, à moins qu'elle n'ait été répétée maintes et maintes fois, ça n'a pas de sens, tout simplement. Et comme verbaliser une réponse n'en a pas non plus pour beaucoup, qui n'ont pas la parole...
En revanche il existe différentes échelles et tests spécifiques.
Hypersensibilité mon cul...
Melokine
 
Messages: 732
Âge: 41
Enregistré le: Dim 15 Juil 2012 09:24
Localisation: IDF
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Le cerveau d'Hugo

Messagepar Hoppy » Jeu 29 Nov 2012 12:21

Justement, je trouve que le documentaire explique bien la nuance entre autisme et asperger. Ce qui les différencie se serai justement que les aspergers sont des autistes de (très) haut niveau. Donc je déduis qu'il est intéressant pour ces personnes là de mesurer le QI.
Mais comme le dit Pixelvois, les aspergers vont souvent développer leur haut potentiel dans un seul et même domaine, comme le piano dans ce docu-fiction. Du coup je ne sais pas si leur QI est homogène ou pas au final...
«La vie est un mystère qu'il faut vivre, et non un problème à résoudre» - Gandhi
Avatar de l’utilisateur
Hoppy
 
Messages: 1779
Images: 47
Âge: 29
Enregistré le: Jeu 20 Sep 2012 09:03
Localisation: Marseille
Présentation: Ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Le cerveau d'Hugo

Messagepar pixelvois » Jeu 29 Nov 2012 12:57

Je vous livre ma réflexion / association d'idée, un peu brute de décoffrage ( y'a peut-être de grosses erreurs là-dedans, n'hésitez pas à me rentrer dans le lard ;) ) :

Les surdoués ont plus de neurones que la population normale, tout comme les autistes.
Pour les premiers, cela expliquerait leur fonctionnement cognitif différent. Pour les seconds, si j'ai bien saisi les explications du documentaire, cela vient du fait d'un défaut de tri dans les réseaux neuronaux qui est sensé intervenir dans les jeunes années d'un individu. Ne pourrait on pas postuler qu'il se passe la même chose à un degré moindre pour les surdoués : la plasticité fonctionnerait plus que chez les autistes, et moins que dans la population normale, générant une capacité plus grande que l'autiste à entrer en communication avec le monde qui l'entoure, mais moins grande et plus difficile que pour la population générale ?

Dans le même ordre d'idée, l'autiste asperger par rapport à un autiste de "moins haut niveau", serait alors dans un intermédiaire qui lui aurait permis d'organiser son réseau neuronal de manière très minimaliste, lui permettant d'avoir un très haut potentiel dans un domaine relativement restreint, contrairement au surdoué qui embrasse un champ plus large de compétences. Ce qui pourrait être validé par l'observation faite ( et montré dans le documentaire ), comme quoi pris le plus tôt possible, lorsque le cerveau est encore très malléable, on peut faire progresser les autistes de manière visiblement assez impressionnante, en leur donnant un support à cette organisation neuronale qui leur fait défaut.

Je ne sais pas si je suis très clair : cela ne l'est déjà pas suffisamment pour moi... mais pour essayer de dire les choses autrement, j'imagine une continuité dans le développement ( ou défaut de ) neuronal / cérébral qui irait de l'autiste à la population normale en passant respectivement par l'autiste asperger et le surdoué...

Ce besoin ( étrange ) de trouver une continuité à toutes ses formes de différences de fonctionnement cognitifs, vient du fait qu'il me semble en effet trouver vraiment beaucoup de points commun entre autistes ( et plus particulièrement les aspergers, mais pas seulement ) et les surdoués ( ou du moins là où s'exercent leurs difficultés / décalages ). Sans toutefois que je ne reste méfiant vis-à-vis de l'effet Barnum / syndrôme de l'imposteur ET de mon empathie qui peut me jouer des tours dans ce genre de reconnaissance en l'autre.


Hopeful a écrit:Du coup je ne sais pas si leur QI est homogène ou pas au final...

Si on envisage les spécificité des aspergers comme évoquées ( domaine de compétence restreint par rapport au surdoué ), il serait étonnant d'obtenir des résultats homogènes. Pour les non-aspergers, beaucoup plus fermés au monde, l'idée de leur faire passer des tests qui ne leur soient pas spécifiques paraît très utopique ( je rejoins aussi Kayeza là-dessus ), à moins de les tester après la prise en charge, une fois que celle-ci a donné des résultats : l'étude des résultats obtennus pourrait s'avérer intéressante au demeurant...


Concernant la forme du documentaire, j'ai été dérangé par ce mélange de mise en scène et d'images d'archives. Au bout d'un moment j'ai réussi à m'y faire et à néanmoins rentrer dans le coeur du sujet ( ou devrais-je dire dans Le cerveau d'Hugo :lol: ), étant cependant régulièrement exaspéré par le mauvais jeu des acteurs, digne des scripted réalités qui fleurissent ces temps-ci, qui m'en faisait ressortir :swear: ...
"Dans un monde où chacun triche, c'est l'homme vrai qui fait figure de charlatan." ( André Gide - Les faux monnayeurs )
Avatar de l’utilisateur
pixelvois
Papa Ours
 
Messages: 5149
Images: 124
Âge: 45
Enregistré le: Dim 27 Nov 2011 10:50
Localisation: planète Mars en navet rond
Badges: 1
Ex Modérateur (1)
Présentation: par là
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Le cerveau d'Hugo

Messagepar Joebar » Jeu 29 Nov 2012 23:31

J'ai enfin pu voir la première vidéo, et ce qui me touche en premier c'est ça:
lady space a écrit:Ce qui me révolte à la vue de cette émission, c'est de voir toute cette souffrance inutile, à cause de l'idéologie d'un courant psy bien spécifique qui a fermé les yeux bien trop longtemps sur les réalités biologiques. J'ai lu un bouquin américain qui relate exactement le même parcours du combattant d'une famille avec un enfant autiste, errance thérapeutique, incompréhension globale et accusation de mère "frigidaire" compris; mais cette histoire date des années 1960. Le retard pris en France dans ce domaine est simplement affligeant.


Le cortex pré-frontal inhibe le cerveau émotionnel et contrôle notre comportement rationnel.
Une surabondance de neurones ou des connexions pas assez efficaces entre les lobes frontaux et les autres parties du cerveau => plus de gestion des émotions, le chef d'orchestre du cerveau est comme absent.

quelqu'un aurait du complément d'information la dessus? ça m'intéresse.

à un moment, ils parlent de l'ocytocine qui permettrait de calmer les peurs du cerveau. Vous en pensez quoi?
"Ne vous en faites pas, le trac, cela viendra avec le talent" , Sarah Bernhardt.
Avatar de l’utilisateur
Joebar
Chouchou de la maîtresse
 
Messages: 2921
Images: 4
Âge: 40
Enregistré le: Lun 27 Juin 2011 10:31
Badges: 1
Ex Jardinier (1)
Présentation: ->
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Le cerveau d'Hugo

Messagepar pixelvois » Jeu 29 Nov 2012 23:44

Au fait, pour ceux qui ne l'auraient pas constaté, on a glissé en parallèle sur le topic Douance et Traits Autistiques ^^
( edit : plus précisément à partir de ce post )
"Dans un monde où chacun triche, c'est l'homme vrai qui fait figure de charlatan." ( André Gide - Les faux monnayeurs )
Avatar de l’utilisateur
pixelvois
Papa Ours
 
Messages: 5149
Images: 124
Âge: 45
Enregistré le: Dim 27 Nov 2011 10:50
Localisation: planète Mars en navet rond
Badges: 1
Ex Modérateur (1)
Présentation: par là
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Le cerveau d'Hugo

Messagepar Zyghna » Ven 30 Nov 2012 09:33

Je me souviens qu'on a parlé des effets de l'ocytocine dans le topic sur l'empathie en page 3.
"Il est inutile d'être parfait, il faut seulement s'engager et mettre ses actions en cohérence avec ses valeurs" Brené Brown
Avatar de l’utilisateur
Zyghna
 
Messages: 6682
Âge: 38
Enregistré le: Lun 27 Juin 2011 21:28
Présentation: ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Le cerveau d'Hugo

Messagepar Joebar » Ven 30 Nov 2012 11:59

@Pix: oui , j'avais remarqué, mais ma remarque est au sujet du film (Zil souhaitais en discuter) question ressenti. J'ai surtout éprouvé de la colère sur tout le début. Comment est ce possible que des gens s'autorisent à jouer avec d'autre pour prouver leurs petites théories sans penser aux conséquences? Ils sont figés sur leur supposée réussite.

ensuite, c'est la relève d'un point qui m'intéresse particulièrement car j'éprouve la même chose. Et cela m'handicape parce que j'en pers mes moyens. Le fait de ne plus être capable de gérer mes émotions, ma peur.
En fait, que pensez vous de :"Une surabondance de neurones ou des connexions pas assez efficaces entre les lobes frontaux et les autres parties du cerveau => plus de gestion des émotions, le chef d'orchestre du cerveau est comme absent."?

pour moi, ma réponse a sa place ici, bien que dans le doute je me suis cité dans l'autre sujet. Je ne me considère pas comme autiste, j'ai trouvé une analogie et je souhaite l'approfondir pour tenter de comprendre ce phénomène et ainsi mieux le contourner.

(Edit: pardon, en fait je sais pas si ça m'était destiné :P )

@Zyghna: merci pour le lien.
cependant, je pense rejoindre Rose, si j'ai bien compris ces propos, sur la contradiction de ce qui est dit.
L'ocytocine permettrait l'empathie et cet excès d'empathie, donc d'ocytocine, provoque de l'anxiété, malgré le fait que plus on ait de récepteurs de cette ocytocine mieux on gère notre stress (je fais omission de l'empathie volontairement, ce n'est pas elle qui m'intéresse et je ne crois pas qu'elle provoque de l'anxiété, au contraire quand on sait quand on connait les attentes des autres, il est facile de prévoir).
Ici, il est dit qu'un déficit de production de cette hormone entraîne de l'anxiété car le cerveau n'en reçoit pas assez (stress important, anxiété, ...)

à vue de nez, je dirais que l'ocytocine ne fait pas forcément défaut aux surdoués mais la surabondance de neurones oui.
Quelqu'un aurait des infos ou des articles concernant cette gestion du cortex pré-frontal, les conséquences de la surabondance de neurones sur la gestion des émotions, son rôle de chef d'orchestre?
"Ne vous en faites pas, le trac, cela viendra avec le talent" , Sarah Bernhardt.
Avatar de l’utilisateur
Joebar
Chouchou de la maîtresse
 
Messages: 2921
Images: 4
Âge: 40
Enregistré le: Lun 27 Juin 2011 10:31
Badges: 1
Ex Jardinier (1)
Présentation: ->
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Le cerveau d'Hugo

Messagepar TourneLune » Ven 30 Nov 2012 12:20

Sincèrement je ne pense pas, du moins de manière générale.
Cette "surabondance de neurones" (qui n'existe pas, hein, ça se joue au niveau de la connectique je crois, sinon plus on aurait un gros cerveau plus on serait intelligent. Il y a une corrélation mais pas très forte) te permet aussi de les gérer ces émotions...
C'est un peu comme le déficit d'inhibition latente cher à JSF.
C'est pas parce que ton cerveau perçoit plus de choses qu'il ne peut forcément pas trier. Par contre, quand tu fais partie de ceux qui perçoivent plus ET qui n'arrivent pas à trier, c'est plus compliqué.
Idem pour les émotions.

On peut peut-être trouver quelque chose à ce sujet-là au niveau neurologique, c'est pas trop mon domaine là, mais on sort complètement du sujet par contre.
Pour les mp qui ne sont pas à caractère personnel, merci d'envoyer vos messages au groupe " modérateurs globaux", ce sera plus efficace ;)
Avatar de l’utilisateur
TourneLune
 
Messages: 11121
Images: 276
Âge: 37
Enregistré le: Mar 1 Fév 2011 13:50
Présentation: Ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Suivante

Retourner vers Vidéos

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité