Nous sommes le Sam 23 Sep 2017 14:00


A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Ici vous pourrez échanger au sujet du diagnostic et de l'accompagnement

Modérateur: Bradeck

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Messagepar sisilamouche » Sam 25 Fév 2017 19:01

Nicolas - Merci pour le post qui confirme mes infos. Du coup ma question reste posée. Pourquoi ai je d'emblee passé les 15? D'autres personnes sont elles dans ce cas de figure?
"Hétérogène, hétérogène...est -ce que j'ai une tête d'hétérogène?" :nesaitpas:
Avatar de l’utilisateur
sisilamouche
 
Messages: 16
Âge: 52
Enregistré le: Ven 11 Nov 2016 21:13
Localisation: Pays de la loire
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Messagepar Back2Basics » Sam 25 Fév 2017 20:02

Je pense que ça dépend pour une part du praticien (quelles sont ses habitudes) et pour une autre, de ce qu'il observe lors de la passation : à force de faire passer les tests, ils doivent sentir sans voir les résultats chiffrés si le passage des subtests complémentaires est nécessaire/intéressant ou non.
Un petit pas de rien du tout pour l'Homme, mais un grand pas pour moi... :lol:
Back2Basics
 
Messages: 897
Âge: 101
Enregistré le: Jeu 7 Avr 2016 13:09
Présentation: dans quelle étagère ?
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Messagepar mouetterieuse » Lun 27 Fév 2017 11:24

Bonjour,

J'aimerais juste donner un petit conseil tout simple (et qui a peut-être déjà été donné) :
Allez jusqu'au bout du test, même si, pour une quelconque raison, vous faites n'importe quoi en cours de passation, il faut essayer de rebondir même après plusieurs items ratés, car le résultat peut tout de même s'avérer positif.
mouetterieuse
 
Messages: 12
Âge: 34
Enregistré le: Sam 25 Fév 2017 11:50
Localisation: sur le rivage
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Messagepar sisilamouche » Lun 27 Fév 2017 22:47

mouetterieuse a écrit:Bonjour,

J'aimerais juste donner un petit conseil tout simple (et qui a peut-être déjà été donné) :
Allez jusqu'au bout du test, même si, pour une quelconque raison, vous faites n'importe quoi en cours de passation, il faut essayer de rebondir même après plusieurs items ratés, car le résultat peut tout de même s'avérer positif.



Merci pour ce post en réponse, utile à tous.
Je suis allee au bout du bout, sauf en arithmétique où j'ai bien été obligée de dire stop (je ne saurais dire à quelle question, si j'étais plutôt vers la fin où au milieu. Non pas que j'ai des difficultés à compter mais quelques soucis de mémorisation depuis 5 ou 6 ans . Donc quand je suis sensée donner le résultat de mes calculs, je ne me souviens plus de mes résultats intermédiaires. :1cache:
Je pense avoir fait de mon mieux avec un regret toutefois. Ne pas avoir osé, avoir craint de dire des énormités. Mon fils (Hp hétérogène) m' en a fait la remarque. " tu aurais dû dire ce qui te passait par la tête"
Mais le sort en est jeté. Nous verrons bien....la semaine prochaine. Au delà du chiffre, j'espère avant tout des informations sur "Qui suis je, dans quel état...etc" :think:
Back2Basics a écrit:Je pense que ça dépend pour une part du praticien (quelles sont ses habitudes) et pour une autre, de ce qu'il observe lors de la passation : à force de faire passer les tests, ils doivent sentir sans voir les résultats chiffrés si le passage des subtests complémentaires est nécessaire/intéressant ou non.


Merci. Je lui poserai la question la semaine prochaine et je saurai donc si c'était juste lié à ses habitudes où à mes réponses. :)
Avatar de l’utilisateur
sisilamouche
 
Messages: 16
Âge: 52
Enregistré le: Ven 11 Nov 2016 21:13
Localisation: Pays de la loire
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Messagepar Traum » Lun 27 Fév 2017 22:58

sisilamouche a écrit:Nicolas - Merci pour le post qui confirme mes infos. Du coup ma question reste posée. Pourquoi ai je d'emblee passé les 15? D'autres personnes sont elles dans ce cas de figure?
"Hétérogène, hétérogène...est -ce que j'ai une tête d'hétérogène?" :nesaitpas:

Selon les habitudes (certains n'en font usuellement passer que 10, d'autres tentent de faire passer les 15 de manière systématique), selon les questions soulevées lors de la passation et les questions qui peuvent ou non se poser, selon le temps (plus moche, mais c'est une contrainte possible), selon la curiosité du psy quelle que soit l'hypothèse…

Bref, lui poser la question est de toute façon le mieux que tu puisses faire.
« Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait. » Mark Twain
Avatar de l’utilisateur
Traum
 
Messages: 387
Âge: 30
Enregistré le: Jeu 15 Jan 2015 22:22
Localisation: D'est en ouest
Présentation: Il y a tellement d'étoiles dans le ciel…
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Messagepar Zetwal » Lun 13 Mar 2017 13:10

Hello, bon ben ça y est, j ai passé la Wais... Verdict entre 147 et 152 (j ai pas compris pourquoi j avais pas droit a un score précis...) J'En sors toute bizarre, un mélange de stress, d'euphorie, une avalanche de réponses mais aussi de questions... Je reviendrai raconter un peu mieux un peu plus tard, la pour le moment je vais décompresser en allant toute seule au cinéma... Une journee pour penser rien qu a moi... J ai jamais fait ca je crois bien !
Zetwal
 
Messages: 26
Âge: 38
Enregistré le: Ven 10 Mar 2017 11:40
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Messagepar -Olivier- » Lun 13 Mar 2017 13:45

Eh bien bon ciné alors.
Tu vas pouvoir commencer ta nouvelle vie.
Re-bienvenue :hai:
Mes certitudes ne valent que si vous en doutez
Avatar de l’utilisateur
-Olivier-
 
Messages: 1158
Âge: 47
Enregistré le: Jeu 17 Nov 2016 16:52
Localisation: Par ci par là
Présentation: pʁe.zɑ̃.ta.sjɔ̃
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Messagepar Zetwal » Lun 13 Mar 2017 16:38

Merci !

Donc ce matin rdv à 9h30, je suis très stressée, j ai peur d être ridicule, de m'être fourvoyée... peur aussi de ce qu'un + changerait...
LA psy vient enfin me chercher en salle d'attente, et rapidement je parle je parle je ne peux plus m'arrêter, avec les grandes eaux rapidement... je parle de mon sentiment perpétuel de décalage, de ce besoin de tout contrôler, d aller vite, de faire plein de choses en même temps, d avoir un planning de ministre... 30 min durant lesquels je me livre pour la première fois face à quelqu'un.. pfiou ca remue...
Après un petit tour au toilettes pour me recentrer un peu les tests commencent. D abord les cubes, je tremble, mon cœur bat la chamade, je ne suis pas satisfaite de moi. Puis le similitudes´ je crois, vraiment très facile, ca m'a détendue. Puis mémoire de chiffres' j ai du mal à me concerntrer, je pense au nombre de chiffres tout en les écoutant, je repense à l épreuve des cubes... je lui dis, mais elle me répond bizarrement que ben c'est que je peux faire plusieurs choses à la fois, car on est allés au bout ?!?
Ensuite épreuve de matrices, je ne le trouve pas bonne, lente...
Puis les symboles, je vais jusqu a la dernière ligne ...
Ensuite vocabulaire, je ne trouve pas toujours le mot exact, mais c est correct je pense. Pause pipi pour la psy :rofl:
Ensuite épreuve d arithmétique, j aime, je vais super vite, sûrement trop, je me plante au dernier car je n ai pas bien retenu un nombre...
Ensuite question de culture G, très facile... c est pas question pour un champion !
Et complément d images, j ai du mal ...
Et pour finir le code, je fatigue, je suis frustee de ne pas avoir le temps de tout faire. Moi qui me pensais rapide...
Voilà c'est fini me dit elle, au bout d une heure de test.


La psy me demande 10 minutes le temps de rentrer les scores dans l ordi etc. Mais elle me dit que d expérience elle voit bien que "oui"... 10 longues minutes ...
puis le retour, très haut QI, et très homogène... paraît il... Beaucoup de NS au plafond, un item échoué en culture général car bien écouté la question, pas de bonus aux cubes car stressée pour le item ... après elle a tout detaille mais j ai pas tout retenu.
Je ne m attendais pas à ce que ce soit aussi clair pour elle.... gros choc.... je ne m attendais pas à avoir autant... 120, 130 peut être mais la ?

Ensuite j ai parlé encore avec elle une bonne trentaine de minutes... c'est le premier jour du reste de ma vie... je me sens différente comme en étant la même... très déstabilisant... surtout que je n ai parlé de cette démarche a personne...

J ai du grain à moudre comme m a dit la psy... en tout cas heureusement que j avais annulé mes patients de toute la journée. Je n aurais pas pu me concentrer sur eux !! Cette fois impossible de faire plusieurs choses a la fois.
Zetwal
 
Messages: 26
Âge: 38
Enregistré le: Ven 10 Mar 2017 11:40
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Messagepar MrsPepper » Lun 20 Mar 2017 14:06

Comme je le disais dans ma présentation, j'ai commencé à avoir des soupçons début Janvier.
Pour situer : cela fait des années que je sens qu'un truc déconne, j'ai toujours considéré que j'avais un truc "en moins", que j'étais bête, que mon décalage était sans doute dû à ma lenteur... Bref, depuis le primaire je suis en décalage. Je crois (je suis quasi sûre) que mes parents savaient, en tout cas ma mère (institutrice) oui, mais elle ne m'en a jamais rien dit. Du moins pas directement. On ne m'a jamais dit "tu es intelligente" mais quand je n'avais pas 10/10 ou 20/20 on me disait "tu es trop paresseuse" ou "trop tête en l'air", du coup je déduis qu'en fait ces attentes étaient probablement liées à quelque chose de plus que juste une ambition démesurée de la part de mes parents. Je me trompe peut-être...

Tout ça pour dire que lorsque je commence à me renseigner sur le sujet début Janvier, je pars de très loin, parce que je suis intimement persuadée d'être bête. Alors pourquoi je me renseigne ? Parce que la personne qui m'en parle me connaît bien, et malgré sa grande bienveillance, elle utilise les mots avec précision et n'est pas du genre à louer pour faire plaisir. Donc, incrédule, je me renseigne. Et là, premier coup de bambou, je me reconnais. Ou je crois me reconnaître. Je n'arrive pas à choisir entre les deux, le petit sujet de l'intelligence étant celui qui me fait douter le plus et me questionner alors que globalement tout le reste me semble tomber sous le sens...

N'ayant absolument aucune patience et étant entrain de rentrer en fusion à cause de tout ça, je décide d'aller voir le plus rapidement possible une spécialiste. Je n'arrive pas à avoir un rdv avant fin Février... Pendant l'attente, ma vie devient très difficile. Plusieurs rdv chez le médecin, des situations compliquées au boulot, mes capacités relationnelles qui s'effondrent...Finalement je la rencontre, et après un peu plus d'une heure d'entretien : "Vous êtes très clairement HP". Je sens que pour elle c'est limpide et qu'elle considère que c'est tellement évident qu'elle pourrait s'arrêter là, moi je questionne "Vous êtes sure ?", "Mais il faudrait que je passe un test non ?"... Elle me répond que si j'ai vraiment besoin de le voir noir sur blanc pour y croire, je peux contacter une de ces collègues avec qui elle travaille en collaboration et qui pourra me faire passer le test, ou sinon je peux tenter la Mensa, c'est moins cher.

Je tourne en rond, commence à d'ailleurs prendre pas mal de vitesse, et juste avant de décoller complètement du sol je finis quelques jours après par m'inscrire au test Mensa après un pré test qui m'indique en gros que "sur un malentendu, ça peut passer". Bon. Je ne veux pas trop me renseigner sur les tests pour être sure que je ne biaise en rien les résultats, au point que je saute les passages qui leur sont consacrés dans les livres que je lis. Sur une vidéo, que j'ai arrêté juste après avoir entendu une phrase à propos de la passation des tests, je retiens malgré out qu'il y a des temps à respecter entre chaque passation. Prise de panique, je me dis que Mensa, qui visiblement n'est qu'une petite partie du test sans accompagnement psy, va peut-être m'empêcher de passer un test plus complet chez une psy pendant plusieurs mois... C'est le déclencheur qui me permet de passer le cap et d'oser appeler enfin pour prendre rdv pour le WAIS. Par chance, une place s'est libérée quelques jours avant la session Mensa, j'accepte. Et là... Je commence à devenir de la nitroglycérine sur pattes... Et je me dis que c'est stupide, que bien sûr je vais me ridiculiser, mais que tant pis, ça sera le prix à payer pour mieux me connaître.

J'arrive jeudi dernier devant le cabinet de la psy. J'ai du me retenir une bonne dizaine de fois le long du chemin de partir en courant dans l'autre sens. Elle m'ouvre la porte, je suis déjà au bord des larmes. On parle, je parle beaucoup (une surprise pour vous j'imagine ?), elle vois que j'essaie de repousser l'échéance et m'arrête. Il va bien falloir y passer.
Pendant toute la passation elle est bienveillante sans trop intervenir, elle est claire, douce mais ferme. J'ai l'impression de patauger, par moment je fuse et dès que j'ai un doute je me bloque, je panique un peu et je retourne tout dans ma tête plusieurs fois. J'ai l'impression d'être hyper lente par moment, et je ne me rends pas compte que c'est totalement subjectif. Je me trouve lente par rapport à mes attentes, qui sont bien entendu démesurées, mais franchement à ce moment, je suis incapable d'avoir un tel recul. Ce n'est qu'après, en parlant avec la psy, qu'elle se moquera gentiment de moi. Le test s'arrête, au final, il est plutôt marrant. Vraiment. Bon par contre je suis un peu confuse, certaines épreuves m'ont parues ridiculement aisées, d'autres moins évidentes mais parce que c'est moi qui suis trop lente (bien entendu...)...

Et là, deuxième coup de bambou. On s'arrête, je tremble, elle me regarde avec un grand sourire et me dis "Et bien voilà !" et me tend une feuille qu'elle vient d'imprimer... Et là, je m'effondre en larmes et je ris en même temps. Parce que le résultat est... complètement à l'opposé de ce à quoi je m'attendais... Elle me fait un résumé rapide, m'explique où je me situe (honnêtement je n'ai rien retenu et je ne me rends pas compte de ce qu'implique ses propos) et me dis de la rappeler lorsque j'aurais reçu et lu le compte-rendu complet qu'elle va me faire parvenir par la Poste.
Je sors du cabinet avec une très grosse envie de vomir, complètement abasourdie. C'est en communiquant le résultat à ma belle-mère et à mon mari que je réalise ce qu'il signifie. Et alors là, je suis sidérée. J'ai mis trois jours à arriver à y penser, je n'osais pas essayer de comprendre, c'était trop pour moi qui m'imaginais de base avoir de grand chance d'être sous la barre des 130... alors au-dessus de 145 je trouve ça lunaire...

Du coup, je suis encore bien perdue mais à tous ceux qui se posent la question je dirai : Foncez, essayez de le faire comme on ouvre une grande boîte à énigme, et n'ayez pas peur. Oui ça remue beaucoup de choses mais c'est super d'être accompagné, et franchement mieux vaut pouvoir avancer sans avoir cette épée de Damoclès au-dessus de la tête. Bon courage ! (et désolée pour le pavé...)
"Caminante no hay camino, se hace camino al andar." (Machado)
Avatar de l’utilisateur
MrsPepper
 
Messages: 17
Enregistré le: Mar 14 Mar 2017 23:30
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Messagepar mouetterieuse » Lun 20 Mar 2017 14:40

Bienvenue à toutes et tous !
Nous ne sommes pas seul(e)s :)
mouetterieuse
 
Messages: 12
Âge: 34
Enregistré le: Sam 25 Fév 2017 11:50
Localisation: sur le rivage
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Messagepar RegisRobert » Dim 9 Avr 2017 20:24

Bon,
Ca fait un peu plus d'un mois. Je me décide à passer mon profil en diag+. Du coup j'en profite pour poster ici mon vécu.

Avant la passation, c'était long. J'ai pris mon rendez-vous 1 mois avant la passation et ça m'a semblé une éternité. Probablement parce que de base j'ai du mal à patienter quand je veux faire quelque chose, mais vraisemblablement davantage car entre la prise du rendez-vous et le rendez-vous lui-même, ma vie a connu de grands changements (départ de chez ma mère, pas d'idée du futur, nouveau travail, etc. En gros, renouvellement d'environnement de vie au complet.) Du coup ça m'a fait paraître le temps très très long.

Pour autant, je suis allé au test serein, ou plutôt avec mon masque du mec serein. Celui que je porte depuis plein plein d'années et que je peine vraiment à retirer même si en moi c'est la panique h24.

Du coup quand je suis allé au test, j'avais l'impression que c'était complètement con d'être là, assis devant une psy à raconter un millionième de ma vie durant l'entretien préliminaire. Parce que j'étais serein, et j'ai eu l'impression de mentir juste pour aller dans le sens du fait que je suis "HP". J'étais très fatigué, toujours sous traitement antidépresseur et ça a joué un rôle (j'en parlerai après) sur ma perception du résultat.

La psy que j'ai rencontré était admirablement bienveillante, c'était vraiment idéal pour instaurer un climat de confiance, même en présence de son assistant.
Après l'entretien, j'avais l'impression que les formalités étaient faites, comme si j'allais signer un papier d'ouverture de compte à la banque pour plus jamais retourner voir mon conseiller (d'ailleurs si tu es là, conseillère de banque, je ne reviendrai jamais te voir parce que j'ai pas envie).
Le test à proprement parlé, c'était.. particulier. C'est l'assistant qui me l'a fait passer et il était sympa lui aussi, plus ou moins mon âge, on a bien accroché. Et pourtant, je sais pas... j'ai passé le test un peu comme si je faisais un jeu et que ça n'avait aucune incidence, avec un grand détachement. Dans un sens, c'est peut-être pas plus mal, je me suis pas mis de pression. Mais d'un autre, je suis allé trop vite et j'ai fait des erreurs sur certains des premiers items des épreuves non chronométrées, tout en réussissant des items de difficulté bien supérieure.
L'assistant m'a encouragé, et m'a parlé très gentiment quand j'allais trop vite. Chose qu'on n'a jamais fait de toute ma vie. On m'a toujours réprimandé du fait d'être maladroit, d'aller trop vite, de ne pas réussir du premier coup. Et ça c'était plutôt déstabilisant. J'ai du me rappeler plusieurs fois qu'il n'y avait pas d'enjeu, que je le faisais pour moi, pas pour prouver quelque chose.
Finalement je suis resté 3h30 en tout (entretien + test), j'ai bourriné le test et on m'a même dit "c'est fou à quel point tu allais vite sur certaine épreuve, c'est impressionnant". Dans ma tête ça faisait "meh". A la fin du test, je m'attendais à ce que mon cerveau percute, que quelque chose se déclenche. Que j'allais pleurer peut-être, être ému ou avoir envie de vivre plus intensément les choses, tout ça. Tout ce qui rend, a priori, heureux ou vivant.
Mais mon cerveau a fait "meh". Quand on m'a demandé ce que ça me faisait d'être confronté à ces résultats de test qui mettaient en avant mon haut potentiel, j'ai juste dit une phrase que je ne pensais pas "Ca fait bizarre". Enfin, plutôt, je la pensais dans le sens "Ca fait bizarre, je m'attendais à plus. C'est que ça?" mais je l'ai dite de façon à laisser entendre "Ça fait bizarre, je suis vraiment épaté de moi-même, c'est vraiment fou." Je m'en veux un peu pour ce manque de sincérité envers les deux psys qui m'ont reçu.

[EDIT: Le fait d'avoir signifié dès le début du test que j'étais claqué et que j'étais sous traitement et que j'avais du mal à me concentrer, ça m'a fait ressentir le résultat comme un mensonge. J'étais réellement fatigué parce que j'avais fait deux journées de 12h pour me libérer un après-midi pour la passation. Mais durant mes études j'ai toujours bossé en étant crevé pour réussir à me concentrer sur une seule chose, alors c'était un terrain propice à ma réussite d'être crevé pour le test. Pas vrai? Et puis le drame, j'suis tombé à 129. Pas 130, non non, 129. Juste le point symbolique qu'il faut pour me narguer.]

En sortant après le test j'ai pourtant ressenti une légère vague d'euphorie, un léger nuage de bonheur comme j'en ai parfois connu quand je picolais en soirée, sauf que là j'étais sobre. Du coup c'était cool. J'ai appelé une amie qui n'a pas déroché, j'ai appelé mon frère, puis j'ai rappelé mon amie, puis ma mère m'a appelé.
Le moment de bonheur a duré jusqu'au lendemain.

Aujourd'hui, je suis de nouveau dans le tumulte parce que je sais que je ne fais pas ce que je suis censé faire de ma vie. Mais le truc con, c'est que j'ai pas encore trouvé ce que je suis censé en faire.

RegisRobert.
Projet du moment. MAJ au 01/07/17
Avatar de l’utilisateur
RegisRobert
 
Messages: 261
Âge: 25
Enregistré le: Jeu 22 Sep 2016 14:02
Présentation: Ni Regis, ni Robert
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Messagepar Napirisha » Ven 14 Avr 2017 11:06

Merci pour le retour. On est vraiment censé "faire" quelque chose de sa vie de manière particulière quand on est hp, tu crois ?
Fournisseuse officielle de documents anciens en tous genres. Maison fondée en 1758. (c) Vlid
Avatar de l’utilisateur
Napirisha
 
Messages: 1868
Images: 6
Âge: 35
Enregistré le: Lun 22 Juin 2015 12:15
Localisation: sous le tilleul
Présentation: bonjour!
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Messagepar *Za* » Ven 14 Avr 2017 16:15

Si oui, ça fait presque 20 ans que je procrastine :D
RegisRobert, ton récit était touchant. Un mois, ce n'est pas forcément suffisant pour digérer ce morceau, ne te mets pas la pression : c'était une évaluation psychologique, pas un ordre de mission...
J'ai mis mon képi dans la cage
et je suis sorti avec l'oiseau sur la tête... J. Prévert
Avatar de l’utilisateur
*Za*
 
Messages: 2688
Images: 22
Enregistré le: Lun 15 Avr 2013 12:25
Présentation: c'était moi...
Profil: Diagnostic +
Test: WISC

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Messagepar Sherlock_28 » Sam 15 Avr 2017 07:59

Napirisha a écrit:Merci pour le retour. On est vraiment censé "faire" quelque chose de sa vie de manière particulière quand on est hp, tu crois ?

Il y a un sujet sur l'après-test, au moins un je crois, et JSF explique bien que ce n'est pas tant une question de faire qu'une question d'être. On revoit sa vie à la lumière de ce qu'on vient d'apprendre et ça peut amener des changements à plus ou moins long terme, il faut digérer tout ça comme dit "Za", mais pas forcément des changements extérieurs.
"Rejoice, rejoice, we have no choice but to carry on" Crosby, Stills, Nash and Young
Avatar de l’utilisateur
Sherlock_28
 
Messages: 46
Enregistré le: Jeu 16 Fév 2017 12:10
Localisation: 221B Baker Street
Présentation: presentations/scene-crime-t8230.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Messagepar RegisRobert » Sam 15 Avr 2017 22:46

Napirisha a écrit:Merci pour le retour. On est vraiment censé "faire" quelque chose de sa vie de manière particulière quand on est hp, tu crois ?

Je ne pense pas qu'on est "censé faire" quelque chose. Mais je sais que je vis, ce n'est pas ce que je veux (ou plutôt: je ne sais pas ce que je veux en réalité, mais en tout cas c'est pas ce que je suis en train de vivre.) En d'autres termes, le boulot que je fais ne me passionne pas, j'étouffe mon vrai-self les deux tiers de mes journées pour pouvoir payer mon loyer et tout le reste.

*Za* a écrit:RegisRobert, ton récit était touchant.

Merci, j'ai essayé de rédiger mon témoignage de la façon la plus sincère et naturelle possible.

*Za* a écrit:Un mois, ce n'est pas forcément suffisant pour digérer ce morceau, ne te mets pas la pression : c'était une évaluation psychologique, pas un ordre de mission...

Certes, mais chaque jour me paraît durer un mois, et chaque mois une année. M'enfin, je me concentre en tout cas sur le fait de rester le plus fidèle à ma petite voix intérieure. Je pense que c'est un bon début.
Projet du moment. MAJ au 01/07/17
Avatar de l’utilisateur
RegisRobert
 
Messages: 261
Âge: 25
Enregistré le: Jeu 22 Sep 2016 14:02
Présentation: Ni Regis, ni Robert
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Messagepar W4x » Dim 16 Avr 2017 09:56

RegisRobert a écrit:Je ne pense pas qu'on est "censé faire" quelque chose. Mais je sais que je vis, ce n'est pas ce que je veux (ou plutôt: je ne sais pas ce que je veux en réalité, mais en tout cas c'est pas ce que je suis en train de vivre.) En d'autres termes, le boulot que je fais ne me passionne pas, j'étouffe mon vrai-self les deux tiers de mes journées pour pouvoir payer mon loyer et tout le reste.

"Faire" quelque chose, je ne pense pas non plus. C'est une donnée à intégrer dans la connaissance de soi, et c'est déjà pas mal.
A tout hasard, pour poursuivre : tests-psys/quelle-ete-votre-evolution-apres-confirmation-votre-douance-par-wisc-wais-t577.html
ou : tests-psys/diagnostique-apres-t456.html (sous l'angle de la thérapie).
Was zurück bleibt, ist Erinnerung.
Avatar de l’utilisateur
W4x
 
Messages: 3232
Âge: 35
Enregistré le: Lun 21 Nov 2011 23:19
Présentation:
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Messagepar Troglodyte-mimi » Mar 18 Avr 2017 11:38

Hello,
Ça y est, c'est fait ! Gros soulagement :rofl:
Qu'en dire, dans l'ensemble, je me suis plutôt amusé :D cela reste, je trouve relativement ludique et les exercices changent suffisamment souvent pour qu'on ne soit pas trop rapidement lassé.
Un peu de stress au tout début qui a fini par s'estomper au fur et à mesure des exercices. Rythme soutenu, mais sans plus. Clairement pas aussi intense par exemple qu'une colle de prépa :vgeek: pour ceux qui ont connu, très très loin de là... Certains exercices m'ont un peu surprise, plus l'habitude d'en réaliser de la sorte :think: , j'ai donc senti que mon cerveau était un peu rouillé, mais comme ils sont par ordre croissant, j'ai largement eu le temps de décaper avec les premiers exercices et d'arriver à peu près fonctionnelle pour les plus difficiles. Voilà, je n'ai pas beaucoup plus à en dire !
Bon vent à ceux qui passeront par là et liront ces quelques mots...
Troglodyte-mimi
 
Messages: 147
Enregistré le: Mer 1 Fév 2017 12:14
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Messagepar astro » Mar 9 Mai 2017 22:43

Je l'ai passé en deux fois, il y a deux mois et la semaine dernière.

Au final, je dirais que globalement les conditions de passation n'étaient pas idéales, j'étais bien trop stressé par le contexte. A savoir, passation au CRA dans le cadre d'un bilan pour un éventuel TSA. Au dire de la psychologue j'aurai pu faire mieux si je n'avais pas été aussi anxieux, et je suis assez d'accord. J'ajouterai aussi que j'ai fait les tests de manière "passive" sans forcément rechercher la "performance"., mais je ne sais pas si cela influe beaucoup sur le résultat.

Sinon certains tests étaient assez "fatigants", dans le sens où ils demandaient un peu d'effort mental, d'autres bien plus faciles.

Je n'ai pas encore les résultats, avec je pourrai peut-être juger mes résultats avec plus de recul (je sais juste qu'apparemment c'est assez homogène)
Ou pas
Avatar de l’utilisateur
astro
 
Messages: 6
Enregistré le: Lun 8 Mai 2017 09:37
Présentation: Ma présentation
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Messagepar Symphonie » Jeu 11 Mai 2017 15:32

Une bonne chose de faite, je viens de voir la psy pour l'étude du profil psychologique. Assez secouée et fatiguée en sortant : j'ai passé les 3/4 de la séance en pleurant, alors qu'à côté de ça tout va bien (45 minutes à raconter ma vie lol). Cela m'a assez surprise d'ailleurs, je ne suis ni déprimée ni dépressive en ce moment, je ne peux même pas dire avoir de grosses "difficultés" depuis quelques temps. Mais les réminiscences restent douloureuses, apparemment. :sweat:

Par contre, je suis rassurée pour la suite, la psy était très à l'écoute. Du coup je passe le test en deux fois, à partir de la semaine prochaine.
Avatar de l’utilisateur
Symphonie
 
Messages: 59
Âge: 26
Enregistré le: Mer 12 Oct 2016 08:55
Présentation: ici
Profil: Diagnostic -
Test: WAIS

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Messagepar tryandsee » Dim 14 Mai 2017 11:38

Bonjour à tous,

Voici ma petite pierre.
Merci infiniment à tous ceux qui ont apporté la leur.
La lecture en a été passionnante, et réconfortante (notamment pour le sujet du vocabulaire, je me sens moins seule qu'en sortant du test)
J'ai passé le test il y a 2 jours, résultats dans 5 jours.


Contexte
Tout a été très vite entre la décision et le test. J'ai eu la psy au téléphone pendant 10 minutes deux semaines auparavant.
Je suis arrivée déterminée, impatiente de passer cette étape. Sans stress (en arrivant!!!, il est très vite apparu), grâce à mes lectures ici. Il faut juste avancer, ça n'est pas un examen de passage, mais un exercice de connaissance de soi. Avancer. Pour passer à autre chose si ça n'est pas ça.
J'ai essayé de ne rien savoir auparavant du contenu du test. Je n'ai pas voulu non plus lire cette section du forum avant le test.


Entretien préalable
Pas bien. Pas bien du tout.
Je lui demande combien de temps nous avons pour discuter, elle refuse de répondre. Comment résumer en quelques minutes...
Moi qui à l'oral suis précise, avec les mots adéquats, toujours, je ne trouve pas mes mots.
Après quelques larmes et un bref résumé, un malaise s'instaure immédiatement.
Je SENS qu'elle essaie de me faire douter du bien fondé de ma démarche. Ses remarques sont discrètes, à mots couverts, mais je SENS.
Elle me glisse à propos des séquelles de mon enfance (résumée en moins de 3 minutes): "Ah!, c'est ce qui doit expliquer votre hypersensibilité".
J'insiste: "c'est bien pour ça que je viens ici, pour confirmer ou infirmer une hypothèse, et avancer". Je ressens le besoin de justifier ma démarche. Ca me met très mal à l'aise
Ce que je vis comme un dialogue de sourds s'instaure.
J'explique le parcours classique qui m'a amenée ici: les événements, les lectures, le forum, l'impression de me retrouver à ma place....
"Et quels sont les points sur lesquels vous vous reconnaissez?" Je ne sais plus. Je sais juste les deux sur lesquels je ne me reconnais pas. Je bafouille. Je ne peux parler que de mon hypersensibilité, pas de tout le reste.

Les subtests
Mes impressions dans l'ordre où elles me viennent (impressions sur les tests que j'ai mal vécus, le reste s'est passé assez naturellement):
- Vocabulaire: (en moi-même: "Chouette, j'aime tellement les mots, et ils me le rendent bien")
Je suis dubitative et perdue. Les règles ne sont pas fixées clairement, malgré ma demande d'éclaircissement. L'évaluation repose-t-elle plus sur la concision et la précision de mes mots, ou sur l’exhaustivité de la réponse? Je bâcle mes premières réponses. J'attends qu'elle me donne des mots que je ne connais pas.
Au lieu de réfléchir à la question qu'elle me pose, je passe la moitié du temps à me demander ce qu'on attend de moi, et quel est le process d'évaluation :-) :-) :-)
Au delà du malaise, j'apprécie l'originalité de l'exercice (43 ans, ça ne m'arrive pas tous les jours)! J'ai envie de le poursuivre, je le ferai, sur de nouveaux mots, avec des amis... :-)

- A l'aise sur les cubes, car elle me dit que ce n'est pas chronométré. En parcourant ce topic je lis le contraire. Un peu moins à l'aise sur les matrices et complètement larguée très vite pour les puzzles. Moins je réussis, moins je réfléchis, j'ai honte vis à vis de la psy de ne pas trouver. Je bafouille.
Je viens de voir que les deux subtests complémentaires qu'elle m'a donnés sont ceux de cette même catégorie. Ceci explique cela. Je bâcle ces 2 "suppléments". Je pense qu'elle l'a ressenti. Je ne suis plus là. Je veux lui donner un résultat qui soit cohérent avec le profil général du test. De toutes façons sera un diagnostic -. C'est mon ressenti depuis au moins une heure

- Pour la mémoire je ne vais pas très loin. De toutes façons je suis nulle à ça, à quoi bon insister. A partir d'un certain nombre de chiffres je l'écoute sans même essayer de retenir.

L'ambiance générale
Elle pose un regard très neutre sur moi. Je n'y lis ni bienveillance ni jugement.

Mon regard est fixé 80% du temps sur la rue derrière elle.

Tout le test se passe à peu près dans le même état d'esprit: si je ne sais pas, je n'insiste pas, je ne cherche pas, je ne veux pas tricher. A un moment je lui dis: "Là je n'ai aucune idée, ça ne sert à rien de répondre". Elle commence par me dire "le hasard..." puis se reprend: "l'intuition...".

Plusieurs fois, quand ça n'est pas chronométré, je m'évade, je pense à autre chose, lui dis, et me fais violence pour revenir à nos moutons. A la fin de certains subtests je décroche complètement. Le test n'est pas terminé mais je suis sûre du résultat négatif: mes réponses ne peuvent être supérieures à la moyenne, alors à quoi bon continuer à me concentrer.

Tout au long des exercices, je commente à voix haute ce que je fais.

J'essaie de faire de l'humour, qu'elle ne semble pas partager.

Finalement
Je lui demande si elle a un commentaire à faire. Elle me répond que non, qu'elle doit tout calculer.

Je l'ai écrit sur un autre topic, je suis intimement convaincue du diagnostic -. Il y a en peu sur ce fil de discussions, j'espère que mes quelques mots serviront à ceux qui auront été dans ce cas de figure.
Je me sens vidée depuis 2 jours. Triste de devoir très probablement re-commencer, chercher une autre voix. Émotivité au zénith. La larme à l’œil pour un rien.

Désolée de ces mots probablement désordonnés liés à mon état "vaseux"
“Car si le visage est le miroir de l'âme, les yeux en sont les interprètes.” Cicéron
Avatar de l’utilisateur
tryandsee
 
Messages: 43
Âge: 43
Enregistré le: Lun 24 Avr 2017 12:01
Localisation: Paris
Présentation: https://adulte-surdoue.fr/presentations ... t8429.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Messagepar W4x » Lun 15 Mai 2017 17:04

Maintenant au moins, c'est fait !
Pour sa totale neutralité et sa non-réaction à l'humour je pencherais pour une posture professionnelle qui se veut exprès aller dans le sens de cette neutralité, ça me semble normal, j'ai déjà vécu ça.
Comme l'ont dit d'autres sur l'autre fil, maintenant que tu as "try" il te reste à "wait" and see ;) Ce n'est pas anormal de se sentir vidée après tout ça, et dis-toi que le bilan et les observations périphériques de la psy sont généralement plus riches d'enseignements que le chiffre lui-même.
Was zurück bleibt, ist Erinnerung.
Avatar de l’utilisateur
W4x
 
Messages: 3232
Âge: 35
Enregistré le: Lun 21 Nov 2011 23:19
Présentation:
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Messagepar Symphonie » Lun 15 Mai 2017 17:25

Passage du test, épisode 2 :

Avant :
Je me sentais assez sereine ce matin, mais juste avant de partir le stress a grimpé en flèche. Par chance, la psy est arrivée juste à l'heure alors que j'étais en avance, ce qui m'a permis de me calmer un peu en allant lire des conn***es sur internet^^
Nous avons discuté avant les épreuves, et j'ai pu éclaircir la situation par rapport à la dernière fois : j'ai du mal à maîtriser mes émotions quand je parle de moi, mais dès la sortie du cabinet, la "crise" était passée, je ne me sentais ni mieux ni moins bien.

Pendant :
Le stess a rapidement reflué avec le premier test : les cubes. Je me suis bien amusée, j'ai répondu à tout. Pas hyper dur, mais avec un léger challenge que j'ai bien aimé^^ Elle avait caché le chronomètre pour que je ne focus pas dessus.
Les similitudes et le vocabulaire m'ont bien plu aussi, j'étais assez à l'aise, j'ai répondu juste à tous les items. Pas surprise d'avoir pas trop mal réussi ce côté là, mais... J'ai trouvé ces deux épreuves beaucoup trop faciles, il n'y a eu aucun challenge :'(
Les matrices étaient sympa, mais j'ai eu plus de mal. Elle m'a rassurée quand je n'y arrivais pas, ce que j'ai apprécié car ça m'a calmée. Idem pour les suites de chiffres, j'ai eu beaucoup de mal, mais elle m'a rassurée aussi, donc je ne me suis pas sentie gênée de ne pas réussir.
Beaucoup apprécié qu'elle m'indique à chaque fois si mes réponses étaient bonnes ou pas, ça me permettait de me situer.

Après :
Il me reste 5 items à passer, mais je ne ressens plus aucun stress, j'ai presque hâte d'être à lundi prochain pour faire la suite. Je m'attendais à quelque chose de plus dur et chiant, mais en fait c'est super fun^^ Bizarrement, je me sens super caaaalme ! Et j'ai l'impression d'avoir fait de mon mieux, donc pas de regret sur les questions où j'ai échoué. En tout cas, les tests sont beaucoup plus simples et sympa que ce à quoi je m'attendais^^

Suite au prochain épisode !
Avatar de l’utilisateur
Symphonie
 
Messages: 59
Âge: 26
Enregistré le: Mer 12 Oct 2016 08:55
Présentation: ici
Profil: Diagnostic -
Test: WAIS

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Messagepar tryandsee » Lun 15 Mai 2017 18:23

Comme l'ont dit d'autres sur l'autre fil, maintenant que tu as "try" il te reste à "wait" and see ;) Ce n'est pas anormal de se sentir vidée après tout ça, et dis-toi que le bilan et les observations périphériques de la psy sont généralement plus riches d'enseignements que le chiffre lui-même.[/quote]

Merci à toi et à Pascalita pour vos messages.
“Car si le visage est le miroir de l'âme, les yeux en sont les interprètes.” Cicéron
Avatar de l’utilisateur
tryandsee
 
Messages: 43
Âge: 43
Enregistré le: Lun 24 Avr 2017 12:01
Localisation: Paris
Présentation: https://adulte-surdoue.fr/presentations ... t8429.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Messagepar Symphonie » Lun 15 Mai 2017 19:47

tryandsee a écrit:Comme l'ont dit d'autres sur l'autre fil, maintenant que tu as "try" il te reste à "wait" and see ;) Ce n'est pas anormal de se sentir vidée après tout ça, et dis-toi que le bilan et les observations périphériques de la psy sont généralement plus riches d'enseignements que le chiffre lui-même.


Merci à toi et à Pascalita pour vos messages.

Ah ! mais j'ai pas fini ! Il me reste une séance lundi pour passer les 5 derniers items ;) J'ai trouvé l'entretien beaucoup plus dur que les tests, pas évident de se livrer... (j'irai dans l'autre topic après, du coup, surtout qu'elle m'a parlé de 15 jours d'attente :'( )

Merci à toi^^ Et bon courage aussi, il me semble que tu es aussi en attente des résultats :)
Avatar de l’utilisateur
Symphonie
 
Messages: 59
Âge: 26
Enregistré le: Mer 12 Oct 2016 08:55
Présentation: ici
Profil: Diagnostic -
Test: WAIS

PrécédenteSuivante

Retourner vers Diagnostic, Tests, Psys et Thérapies

 


Articles en relation Statistiques Dernier message
Quel psy avez-vs choisi et comment? Pr QI ou thérapie?
1, 2par Etoile filante » Lun 20 Jan 2014 10:59

Réponses: 48

Vues: 7482

Dernier message par Kirigol Voir le dernier message
Sam 21 Mai 2016 21:30
Les psys qui ne veulent pas vous tester.
par piqueboeuf » Dim 16 Sep 2012 18:52

Réponses: 19

Vues: 5209

Dernier message par Sherlock_28 Voir le dernier message
Sam 15 Avr 2017 09:06
Comment bien se préparer au passage du WAIS
1, 2par Sphax » Sam 15 Fév 2014 22:05

Réponses: 48

Vues: 17009

Dernier message par W4x Voir le dernier message
Dim 4 Juin 2017 19:45
Comment expliquer la prédominance de l'ICV sur la WAIS4 pour la majorité des surdoués?
par janikest » Ven 24 Juin 2016 22:01

Réponses: 20

Vues: 1877

Dernier message par *Za* Voir le dernier message
Jeu 30 Juin 2016 06:35
Quelle évolution après confirmation par le test ?
1, 2par kid Pharaon » Dim 3 Juil 2011 22:46

Réponses: 40

Vues: 10978

Dernier message par Cassini Voir le dernier message
Sam 21 Mai 2016 15:51

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 1 invité