Nous sommes le Lun 16 Jan 2017 16:01


A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Ici vous pourrez échanger au sujet du diagnostic et de l'accompagnement

Modérateur: Zyghna

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Messagepar Traum » Mar 20 Sep 2016 18:04

Judy, je suis gênée par ce que tu racontes. Je pense ceci dit savoir où tu es allée te faire tester.
Il y a des lieux où le psy qui fait la passation n'est pas celui qui fait l'entretien d'accueil ni la restitution. C'est une certaine manière de procéder que certains justifient, et ça peut tenir la route. (En soi, pourquoi pas : les psys qui procèdent ainsi souhaitent éviter certains biais, mais du coup, à mon sens, d'autres apparaissent.)
Tu as dû passer la WAIS-IV, le test Z de Zulliger (qui est une épreuve projective comme le Rorschach, sauf qu'elle ne contient que trois planches et ne se côte sans doute pas pareil) et une auto-évaluation où, effectivement, on demande aux gens d'aller vite pour que ces derniers livrent surtout leur première impression, et non pas le fruit d'une intense réflexion. (La première impression est souvent la plus juste.)
Malheureusement, si cet établissement est celui auquel je pense, tu ne serais pas la première que je lirais déçue. Mais certains semblent aussi avoir été contents. Leur organisation en centre est sans doute ce qui peut faire leur force autant que leur faiblesse, donner l'impression de n'être qu'un numéro et faire risquer de tomber sur des personnes qui ne sont pas les bonnes pour soi. (On est parfois un bon psy pour certains patients, et un très mauvais pour d'autres.) Je suis désolée pour toi.
Je ne saurais trop que te dire quant au fait de te rendre ou non sur place pour la restitution. Cette dernière pourrait au moins peut-être te permettre d'avoir un peu plus d'informations que le seul compte-rendu, mais tu pourrais aussi risquer de ne rien avoir de mieux… Quant à payer encore 98 €… je te conseille de téléphoner avant.
Bon courage dans cette attente.
« Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait. » Mark Twain
Avatar de l’utilisateur
Traum
 
Messages: 297
Âge: 30
Enregistré le: Jeu 15 Jan 2015 22:22
Localisation: Paris.
Présentation: Il y a tellement d'étoiles dans le ciel…
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Messagepar Judy » Mar 20 Sep 2016 19:50

Merci à tous pour vos retours ! je me sens un peu moins seule et je pense que vous raconter cette expérience (foireuse) m'a aidé à la digérer. Il m'était important de vous apporter ce témoignage parce que je n'ai rien lu de semblable sur ce sujet ; peut-être que ça aidera quelqu'un qui se reconnaitra un jour.

J'ai décidé de tout de même aller au rdv de restitution dans 2 semaines, me disant que de toute façon au point ou j'en suis, autant vivre l'expérience à fond. Et puis c'est surtout que je ne me vois pas du tout demander des comptes, négocier avec le secrétariat l'envoi du seul bilan, le simple fait de dire le mal que j'ai pensé de cette expérience m'étant compliqué (je ne suis pas spécialement timide mais j'ai un rapport bizarre à l'autorité — contrôleur de train, flic, prof ou médecin, si je m'engage dans une confrontation, je risque très fortement de me mettre à pleurer, surtout si je vis la situation comme une injustice...).

Ce qui m'ennuie le plus, c'est de devoir faire face pendant une heure au masque rigide faussement compréhensif qui a l'air d'être de mise là-bas. Pour avoir eu des entretiens avec une spécialiste qui était elle même surdouée, le rapport humain et la connection n'a strictement rien à voir.

Minilys
Je n'ai pas de meilleur conseil à donner ! (= ne pas retourner chez un médecin/psy qui nous a fait mauvaise impression). J'ai une fâcheuse tendance à vouloir aller à contre courant de mon instinct mais j'aurais dû fuir cet endroit après le malaise que j'avais ressenti après le premier rendez-vous.

*Za*
Je suis d'accord sur le fait que globalement, même si je pense que tout ça a joué en terme de "performance", je ne vois pas comment je pourrais finir avec un résultat très éloigné de la vérité. C'est simplement que c'est désagréable d'avoir cette préoccupation-là en plus.

Traum
Je n'ai pas cité le centre mais je me doutais que plusieurs d'entre vous reconnaîtraient le fonctionnement de celui dont je parle. Je ne voulais pas tomber dans un acharnement contre-productif, bien consciente qu'effectivement comme tu le dis, ce qui marche pour quelqu'un ne marchera pas forcément pour quelqu'un d'autre. Quelqu'un qui n'a pas de problème d'anxiété ne sera surement pas dérouté par les aléas que je vous ai racontés.
Avatar de l’utilisateur
Judy
 
Messages: 9
Enregistré le: Lun 12 Sep 2016 20:23
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Messagepar Traum » Mer 21 Sep 2016 13:00

Judy a écrit:Je n'ai pas cité le centre mais je me doutais que plusieurs d'entre vous reconnaîtraient le fonctionnement de celui dont je parle. Je ne voulais pas tomber dans un acharnement contre-productif, bien consciente qu'effectivement
comme tu le dis, ce qui marche pour quelqu'un ne marchera pas forcément pour quelqu'un d'autre. Quelqu'un qui n'a pas de problème d'anxiété ne sera surement pas dérouté par les aléas que je vous ai racontés.

Oui et non. Un psy est quand même censé s'adapter à ses patients et la manière dont tu as été reçue n'est pas sans poser problème quand même. Non, cela fait partie de l'éthique d'un psy que d'avoir à tenir compte du niveau d'anxiété de qui consulte. Surtout dans le cadre d'un bilan. Ce n'est pas facile à faire, et certains sont plus habiles que d'autres pour s'adapter. Et on peut toujours se tromper. En tout cas, voilà, manifestement, pour toi, ce n'est pas une franche réussite du tout et aucune des deux psys rencontrées n'a su te mettre en confiance ni faire preuve de tact avec toi.
De toute façon, un bilan psychologique, c'est une rencontre. Et parfois cette dernière ne fonctionne pas du tout.
Après une période d'hésitation, j'ai choisi de ne pas aller chez eux. J'ai pris mon temps pour trouver le psy qui me ferait faire mon bilan. (Par contre, je m'y suis accrochée, et comme une moule à son rocher !)

Bref, bref, bref… Bon courage à toi en tout cas.
« Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait. » Mark Twain
Avatar de l’utilisateur
Traum
 
Messages: 297
Âge: 30
Enregistré le: Jeu 15 Jan 2015 22:22
Localisation: Paris.
Présentation: Il y a tellement d'étoiles dans le ciel…
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Messagepar Korrigan » Mar 27 Sep 2016 13:36

:sweat: C'est à moi... :sweat:

J'ai donc passé le ce fameux WAIS IV il y a une dizaine de jours, je suis donc prêt à placer ma pierre à l'édifice.

Ce RDV est donc le second que je fais avec cette psy. Avec le recul, le premier avait été assez space, je pense que je me demandais ce que je faisais là.

J'arrive à ce rdv relativement détendu, contrairement à ce que mes doutes auraient pu laisser croire les jours précédents. Je ne pense donc pas que mon état général aura pu influencer mes résultats quels qu'ils soient.

L'accueil dans le cabinet est cordial, et je profite également du fait que je sois seul à mon arrivé : personne avant moi.

Nous avons commencé par l'anamnèse, les raisons qui ont fait que je me pose cette question de la douance. J'ai apprécié cette partie, car il s'agissait vraiment d'un dialogue, de questions, de réponses contrairement au premier rdv qui avait été davantage une logorrhée verbale. Sur ce temps limité, j'ai le sentiment d'avoir oublié ou minimisé certains aspects de ma personnalité. Il s'agit d'éléments que j'avais pu retrouvé au fil des ouvrages traitant de la douance. Je mets cela soit sur l'estompe de l'effet barnum, soit simplement sur le fait qu'étant des éléments de ma personnalité, ces caractéristiques me semblent normales.
Offtopic :
Pour préciser ma pensée, d'une part, j'ai vraiment été interloqué par certaines caractéristiques de personnalité que décrivent ces ouvrages. Elles me touchaient d'autant plus que je les pensais être MES spécificités, donc de les voir écrites m'avaient un peu ébranlé. D'autre part, j'avais été marqué par l'accumulation de ces caractéristiques qui me semblaient si personnelles.


Une fois cette trop courte anamnèse terminée (Et oui, j'aime bien parler de moi ;) ), elle me propose donc de passer au test à proprement parler.
Je suppose que le déroulement est assez standard. J'ai donc commencé par les cubes et finis par les codes. Il est difficile pour moi de décrire ce passage de test. C'est un peu comme si cela avait été hors du temps. Bien entendu, j'étais concentré, c'était assez fatiguant, mais finalement, je l'ai fait sans pression, je dirai même sans assez de pression. Peut-être est ce du au fait que je n'ai plus passé d'examen depuis longtemps, mais peut-être aurai-je du me mettre plus de pression. J'ai le sentiment de pas avoir été très combatif. Notamment concernant le subtest de mémoire de travail. Je me targue d'avoir une bonne mémoire et pourtant, j'ai lamentablement échoué à ce test, sans même essayer de changer mon mode de mémorisation... :@ cet échec m'est d'ailleurs rester tout au long du déroulement des autres subtests. Je suis resté bloqué dessus. Pour les autres subtests justement, en général tout se passe bien jusqu'à ce que ça n'aille plus ; comme pour les matrices quand je comprends, je comprends et trouve tout de suite sinon ça vient pas et je lâche l'affaire (d'où ma remarque sur le manque de combativité). Pour les puzzles, il y a au moins deux fois où je fais un choix que je regrette la seconde suivante en désignant la bonne réponse. Ce que j’appellerai culture gé, je fais 4 erreurs dont 3 sans regrets, car je ne les avais pas et la troisième, il fallait 3 éléments et je n'en ai retrouvé que deux, la troisième, je l'avais, mais je n'y ai pas cru et je ne l'ai donc pas donné... Les similitudes, je ne suis toujours certain d'avoir bien compris les règles du jeu ;) mais je pense que je ne m'en suis pas trop mal sorti (Enfin j'espère :sweat: car à minima, j'espère avoir un score pas trop pourri en ICV :( et ce, malgré l'information qui n'était donc pas terrible). Enfin les symboles : no comment.
Je reste donc sur l'impression de ne pas avoir fait tout mon possible.
Je sais que j'ai deux subtests au max (vocabulaire et arithmétique), selon les dires de la psy une forte hétérogénéité, mais pas réellement de points faibles. Je crois avoir compris que j'avais 12 aux cubes (ce qui m'a étonné, car il n'y a que la dernière que je ne suis pas parvenu à refaire ou alors c'est parce que je n'ai pas su la faire que ça s'est arrêté ? De plus, je dois avouer ne pas avoir prêté d'attention au temps, en général ce n'est pas ce qui m'importe...), et 14 aux matrices...

Bref, tout cela me laisse entrevoir une certaine normalité hétérogène, et je me prépare donc à un compte-rendu qui ne me satisfasse pas pleinement et qui surtout ne puisse expliquer pleinement mon mode de fonctionnement. Du coup quid pour mes enfants qui ont un mode de fonctionnement si proche du mien (je vois bien que ma fille s'ennuie en classe, que ça ne va pas assez vite...)

Voilà qui clos le CR de Korrigan
Korrigan




"Pour avoir du talent, il faut être convaincu qu'on en possède." Gustave Flaubert

"Là où règne force intérieure et confiance en soi disparaissent méfiance, peur et doute." Dalaï-Lama
Avatar de l’utilisateur
Korrigan
 
Messages: 413
Enregistré le: Mar 8 Sep 2015 17:21
Localisation: En attente d'un signal GPS valide...
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Messagepar Judy » Lun 3 Oct 2016 15:32

Hello à tous, je passe rapidement pour vous faire un follow-up sur la restitution de mon test.
D'abord, j'ai eu un moins mauvais feeling avec la psy cette fois, ça vaut le coup d'être noté.
Sans surprise, j'ai été "validée" surdouée, mais je crois que j'y étais préparée. Je n'ai en aucun cas ressenti de choc ou d'effet "waou" ou de remise en question comme c'est le cas souvent, je pense que c'est en partie parce que je faisais déjà confiance au diagnostic sans test de ma psy. Mais bon au moins ça a le mérite d'être clair.
Comme je le craignais, la restitution a été la lecture d'un bilan que la psy tirait de son iPhone (problème informatique...). C'était très impersonnel, sur les questions de fond et d'interprétation ça n'a pas apporté grand chose, par contre pour le débriefs des points spécifiques du test c'était bien d'avoir quelqu'un de calé sur son fonctionnement.
Je dois recevoir le bilan par mail (ils ne l'avaient pas imprimé) mais apparemment mes scores sont hauts pour la Compréhension Verbale et encore plus pour le Raisonnement Perceptif mais bien plus bas dans les autres catégories. N'est ce pas ce qu'on appelle un score hétérogène ? La raison de cet écart est détaillée dans le rapport comme (de mémoire) un rapport à moi et une estime personnelle très faibles et des tendances dépressives/anxieuses (ça c'est le test projectif). Ce qui m'a été dit, c'est en gros que mon score serait homogène si j'arrivais à faire un travail sur l'image que j'ai de moi, et qu'en travaillant sur mes problèmes de confiance en moi je pourrai être au maximum de mes capacités — pas dans le sens performance absolument mais pour avoir un fonctionnement personnel harmonieux.
Avatar de l’utilisateur
Judy
 
Messages: 9
Enregistré le: Lun 12 Sep 2016 20:23
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Messagepar Cadi56 » Lun 10 Oct 2016 22:47

Coucou Judy,

Après avoir suivi ton passage du test et donc son résultat, et ce sans poster mais juste en lisant tranquillement ton vécu, je ne peux que te demander:
Après 1 semaine post résultats, comme te sens-tu? Ressens-tu une différence dans ton attitude ou dans ta vision de ce que tu es?

Moi je le passe mercredi matin, les résultats seront le 21. Je viendrai raconter mon expérience du test mercredi après-midi.

Korrigan, j'ai lu ton message (survolé la partie qui décrit certaines parties du test) et il me tarde de connaitre ce qui en est ressorti. Avant même de le passer je me vois tout comme toi dans une "normalité hétérogène"
Comme un arbre dont les branches poussent et s'entremêlent indéfiniment, à moins de lui couper les racines...
Avatar de l’utilisateur
Cadi56
 
Messages: 71
Âge: 27
Enregistré le: Ven 9 Sep 2016 14:07
Présentation: C'est par là!
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Messagepar Cadi56 » Mer 12 Oct 2016 12:14

Salut à tous!

Ce matin, 9h30, j'ai passé ce test tant attendu ! J'ai rédigé mon souvenir de l'expérience afin de le conserver pour toujours tel qu'il fut! Je vous le présente ci-dessous !

Test de QI Wais IV, mercredi 12 octobre, 9h30

Je me suis garée près du cabinet de la psychologue, il était 8h45. J’avais donc 45 minutes d’avance. Heureusement, j’avais prévu mon thermos de café, et me suis bu une petite tasse en écoutant « Bonjour Tristesse » (Françoise Sagan) en livre audio dans ma voiture, ce fut apaisant. J’ai erré, ensuite, en attendant une heure décente pour me présenter.

A 9h15 j’ai sonné à son interphone et elle m’a accueillie de manière très agréable, avec beaucoup de bienveillance. Elle ne m’a d’ailleurs fait patienter que 5 minutes, et non 15.

Elle m’a demandé comment je me sentais, elle était à l’écoute, souriante, et m’a d’ailleurs fait commencer par un petit exercice créatif histoire de me détendre. Les fameux cubes sont arrivés ensuite et les 2h de test se sont enchaînées, une partie WAIS IV et une autre partie assez courte (une quinzaine de minutes) mais je ne sais pas de quoi il s’agissait. Afin de ne pas donner d’éléments sur le contenu du test, je vais axer mon récit sur mon ressenti uniquement.

J’ai effectivement vécu 1 mois d’attente durant lequel j’avais de l’appréhension, de la peur, du stress, un sentiment d’illégitimité, mais aussi beaucoup de hâte ! Je percevais ce test comme un jeu dont j’aurai le privilège de jouir seule ! Et c’est ainsi que je l’ai vécu, comme une matinée « Interville/ Fort Boyard du cerveau » !

J’ai été en transe pendant les 2h. Cette stimulation intellectuelle m’a plongée dans un état d’excitation que j’adore, et que j’expérimente trop rarement à mon goût. Ces exercices variés qui demandent de la concentration, de la réflexion, de la réactivité aussi, et qui font appel à différentes capacités… J’ai trouvé ce test vivifiant, enrichissant et amusant aussi parfois.

Pourtant, j’ai buté sur certaines parties, notamment certaines auxquelles je m’attendais, mais j’ai aussi bien moins buté sur d’autres alors que je pensais que ce serait pour moi une grosse difficulté :rock: . Je me suis surprise, et énervée aussi des fois. Enervée par ma tendance au doute, ce manque de confiance en moi qui ralenti ma réflexion voire la rend inefficace. Mais je suis assez contente dans l’ensemble car il ne m’a pas envahie.

Il est ressorti que j’ai mis en place jusqu'à présent pas mal de biais pour palier mes difficultés et réussir à les contourner pour arriver à mes fins. C’est une compétence que j’ai conscience d’avoir, mais que je ne mets pas assez en avant car j’ai tendance à me rabaisser au niveau que je pense que les autres m’attribuent. Je suppose qu’elle en parlera lors de la restitution, nous verrons.

Je ne sais pas si je suis HP, peut-être pas étant donné mes difficultés en logique notamment, mais je pense que j’apprendrai des choses malgré tout le 21 octobre, lors de la restitution. Je garderai aussi un très bon souvenir de cette matinée qui m’a fait bouillir de l’intérieur tant elle a éveillé en moi ce que j’aime le plus : faire marcher ma machine à penser ! Je suis ressortie de là un peu fatiguée, il est vrai, mais trop excitée pour en être accablée. J’aurais pu continuer avec d’autres exercices, tant j’ai apprécié le moment.

La suite au prochain numéro.
Comme un arbre dont les branches poussent et s'entremêlent indéfiniment, à moins de lui couper les racines...
Avatar de l’utilisateur
Cadi56
 
Messages: 71
Âge: 27
Enregistré le: Ven 9 Sep 2016 14:07
Présentation: C'est par là!
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Messagepar SuperBoby » Mer 12 Oct 2016 19:05

Cadi56 a écrit:Je garderai aussi un très bon souvenir de cette matinée qui m’a fait bouillir de l’intérieur tant elle a éveillé en moi ce que j’aime le plus : faire marcher ma machine à penser ! Je suis ressortie de là un peu fatiguée, il est vrai, mais trop excitée pour en être accablée. J’aurais pu continuer avec d’autres exercices, tant j’ai apprécié le moment.



C'est marrant, je me suis reconnu là-dedans :D Plus qu'à attendre maintenant. Pas trop peur du résultat ?
Avatar de l’utilisateur
SuperBoby
 
Messages: 195
Âge: 23
Enregistré le: Lun 3 Oct 2016 17:17
Localisation: 95 et 60
Profil: En questionnement
Test: NON

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Messagepar Cadi56 » Mer 12 Oct 2016 19:14

Non pas peur parce que j'ai du mal à imaginer être Hp, et ensuite parce que je suis plutôt contente de moi dans l'ensemble. Mais bon en vérité je me suis peut-être plantée partout vu qu'elle ne disait pas si c'était bon ou pas lool!
Comme un arbre dont les branches poussent et s'entremêlent indéfiniment, à moins de lui couper les racines...
Avatar de l’utilisateur
Cadi56
 
Messages: 71
Âge: 27
Enregistré le: Ven 9 Sep 2016 14:07
Présentation: C'est par là!
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Messagepar marienat23 » Mar 25 Oct 2016 23:26

J'ai passé le test ce matin, il a duré 2h30 avec 3 subtests optionnels d'après ce que j'ai compris.

Gros stress en arrivant, la psy m'a demandé si ça allait, j'avais des plaques rouges partout sur le buste. Je lui ai dit que c'était un bon indice de mon état émotionnel :)
Je tremblais comme une feuille pour les cubes mais j'ai réussi à me calmer. Elle était très calme et compréhensive et elle a vraiment essayé de me faire souffler. J'ai cafouillé ou bloqué aux tests chronométrés car je n'arrivais pas me concentrer à cause du chrono que j'imaginais défiler alors que j'aurais pu donner facilement les réponses dans le bon timing si je savais que ça ne l'était pas. Dommage ! Je n'ai aucune idée de mes réussites ou non (sauf la mémoire car elle m'a regardée avec des yeux ronds en me disant que je gardais les chiffres en tête depuis plus de 4 minutes pour débrouiller un problème de restitution dans l'ordre qui me perturbait alors que normalement c'est quelques secondes qu'on peut tout garder en tête. Je lui ai dit que je les avais écrits dans ma tête pour pouvoir analyser et que là ça resterait du coup), mais à la sortie j'étais contente que ce soit terminé, je commençais à fatiguer lorsqu'on est passées aux subtests complémentaires, je n'avais plus assez d'entrain pour me mettre aux balances (chronométrées en plus, panique totale pour des choses assez simples).
J'ai détesté l'épreuve de type tangram car c'est mon point faible et je n'aime pas les rotations : ça n'aide pas.
Je pense que le stress a pas mal joué sur mes blocages (elle en tiendra compte dans le compte-rendu je suppose). Elle m'a dit que je bloquais souvent (en verbal) alors que j'avais déjà donné les bonnes réponses. Je savais déjà que je n'ai aucune confiance. Mon mari ce soir m'a dit : c'est bien toi.


Je trouve que c'est un test plutôt bien adapté, mais assez long même si on change de zone du cerveau mobilisée. A la fin je n'avais plus d'énergie et plus envie de continuer alors que certains exercices sont plus reposants que d'autres. Je comprends pourquoi les enfants le passent en deux fois pour la plupart (ma fille n'aurait pas tenu d'une traite le wisc je pense). Ce qui m'a le plus mobilisé et fatigué c'est le test de mémoire des chiffres car j'ai poussé la concentration assez loin et ça m'a épuisé pour la suite je crois, pourtant c'était plutôt vers le début.

Résultats dans 2 jours par écrit et entretien téléphonique long pour éviter d'attendre 3 semaines car elle part en vacances.
"Le véritable poète a pour vocation d'accueillir en lui la splendeur du monde." Goethe
Avatar de l’utilisateur
marienat23
 
Messages: 186
Âge: 36
Enregistré le: Dim 25 Sep 2016 16:51
Présentation: ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Messagepar Liroj Anakarkis » Lun 7 Nov 2016 23:06

Hello tout le monde !
J'ai passé cet après-midi le test WAIS IV ; voici mon compte-rendu.

Au préalable, j'ai remarqué que je n'étais pas gagné par l'anxiété, ni dans la semaine ni dans l'heure précédant la passation. C'est ma relative indifférence qui m'a plus le plus inquiété — et si je ne stressais pas suffisamment pour donner le meilleur de mes capacités ?

Le rendez-vous était fixé à 14h30 à l'autre bout de Paris, une heure de métro. Avant de partir, je devais accueillir des couchsurfeuses venues de Colombie afin de leur laisser les clefs de la maison. Elles tardaient et je commençai à craindre d'arriver en retard, ce que je déteste. Je me suis emmêlé les pinceaux et, convaincu que le rendez-vous était pour 14h, j'ai appelé le psychologue pour le prévenir. Il n'était pas là, j'ai laissé un message ; trente minutes après, il m'a appelé, je n'ai pas répondu et il m'a à son tour laissé un message pour me rassurer — un peu de retard ne poserait pas de problème.
En fin de compte, je suis arrivé avec vingt minutes d'avance. Ça me ressemble.
J'ai frappé à la porte, entendu qu'on rangeait du mobilier dans une certaine précipitation puis des bruits de pas.

Ma première impression, alors que je faisais face pour la première fois à celui qui m'évaluerait, fut probablement : Il est plus jeune que moi ! J'avais d'ores et déjà un solide argument de mauvaise foi pour le discréditer si d'aventure son diagnostic me déplaisait.
Cependant, au premier abord comme par la suite, je l'ai trouvé d'une douceur et d'un professionnalisme impeccables. Et ça, ça me plaît.

J'ai emprunté ses toilettes avant la passation à proprement parler. C'est ça de boire du thé à longueur de journée pour hydrater ses cordes vocales. Aux toilettes, j'ai tâté le terrain intérieur et me suis senti calme, quoiqu'un peu plus attentif à mes sensations qu'en temps normal. Bref, j'étais bien réveillé.

L'anamnèse a commencé comme je suppose qu'elle doit généralement commencer, par une question sur les causes de mon questionnement. Mon monologue, encadré et orienté par les quelques questions du psychologue, a mis des mots arbitraires sur le sentiment de décalage et les interrogations récurrentes de mon existence. Je n'avais pas l'intention d'en faire l'exposé définitif et parfait, mais au moins d'en donner une approximation pas trop foutraque et je pense y être parvenu.

Les dix tests se sont enchaînés dans l'ordre prévu, j'imagine. Généralement, les premières questions de chaque test, plus simples, me mettaient en confiance ; mais à mesure que la difficulté augmentait, je faisais moins le mariole. Certains m'ont tenu en échec total, voire plongé dans une sorte de paralysie intellectuelle.
Certaines réponses, que j'avais été incapable de donner, me sont venues alors que je prenais ma douche plus de huit heures après. D'autres, que j'avais données sans certitude, ont éclaté dans leur resplendissant halo d'absurde connerie, toujours sous la douche.
Peut-être, en fin de compte, ne suis-je surdoué qu'à poil dans ma salle de bain ?

Je ne me suis rendu compte de mon état de stress qu'une fois les dix tests terminés, en observant les tremblements de ma main qui signait les chèques. Je ne parvenais plus à écrire correctement. À présent que je n'y pouvais plus rien, une tension se déchargeait, incontrôlable. Je suis repassé aux toilettes, le thé c'est formidable, et le psychologue m'a salué en me rappelant l'heure du rendez-vous de restitution, deux jours plus tard.
J'ai eu ce sentiment de vague irréalité, propre aux événements dont on pressent que l'onde de choc et toutes les répercussions ne se feront pas sentir avant longtemps. Mais je dois rendre grâce — j'ai rapidement trouvé l'oubli sur les rayons de la première pâtisserie du quartier...

La suite mercredi après la restitution, et une éventuelle décision de passer les tests de personnalité complémentaires...
Avatar de l’utilisateur
Liroj Anakarkis
 
Messages: 12
Enregistré le: Ven 21 Oct 2016 15:36
Profil: Diagnostic -
Test: WAIS

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Messagepar Flavienne » Lun 7 Nov 2016 23:20

Merci pour ce retour ;). Tu sembles avoir passé le test dans de bonnes conditions. Le stress, bien que présent, ne semble pas t'avoir fait perdre tes moyens. Reste à gérer l'attente des 48 prochaines heures (un peu moins maintenant) ...
Flavienne
 
Messages: 13
Âge: 46
Enregistré le: Dim 7 Aoû 2016 22:27
Localisation: IDF
Profil: En questionnement
Test: WAIS

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Messagepar marienat23 » Lun 7 Nov 2016 23:26

Merci pour ton témoignage. Moi aussi je n'ai eu que deux jours à attendre.
"Le véritable poète a pour vocation d'accueillir en lui la splendeur du monde." Goethe
Avatar de l’utilisateur
marienat23
 
Messages: 186
Âge: 36
Enregistré le: Dim 25 Sep 2016 16:51
Présentation: ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Messagepar hosen » Mar 8 Nov 2016 03:01

Bonjour,
Premier rendez-vous. Contact très professionnel. Je ressens un peu de froideur, que j'interprète rapidement comme une distance nécessaire. Mon interlocuteur, qui a pris connaissance de la bio que je lui adressée —  grosso modo la prez que j'ai postée ici (best resumé ever de mon anamnèse et de mes attentes/motivations) —, revient sur la question de mon rapport aux autres. Nous abordons l'enfance, des évènements anciens, vraiment trop intimes pour ce forum. Puis mon parcours addictif, dépressif, mes analyses, mes psychothérapies, le bilan que j'en ai tiré, ma résilience, mon abandon des passions tristes. Ensuite, viennent quelques questions sur ma vie présente, mon engagement spirituel, ma vie sentimentale et familiale.
La personne que je suis venu voir revient avec insistance sur la question de la subjectivité. Suis-je dérangé par l'opinon des autres ? Suis-je affecté par d'autres points de vue que le mien ? Ou que l'on oppose à mon point de vue un ou des points de vue différents ? Je clarifie : aucunement ; si je ne devais retenir qu'un seul enseignement de la vie en communauté, c'est bien celui-là : la différence évidente, et la reconnaissance et le respect nécessaires, impératifs, compassionnés, qu'on lui doit.

Alors là, c'est la grande surprise : le psy ouvre un tiroir, sort une liasse de documents, des cubes colorés en rouge et blanc, un crayon, et me dit " Allons-y ! ".

Stupéfaction. Je m'étais persuadé que ce premier contact était exploratoire, et que le test viendrait plus tard, avec un autre rendez-vous.
« Comme ça, ça vous évitera de vous angoisser. »

Donc WAIS4.
Décrire la suite n'est pas facile. L'émotion résiste à l'analyse.
Primo, retour vers le passé (early 70' les concours, l'agonie). J'essaye de rester zen, et comprends rapidement que c'est complètement inutile. Je me dis "c'est un jeu", en même temps, je vois bien qu'avec cette idée je tente de m'échapper ; or, je ne veux pas lâcher le morceau.

Je ressens violemment les handicaps qui me sont venus avec l'âge (ma vue de taupe, ma mémoire immédiate débile), bref je fais de mon mieux.
Je découvre avec horreur que je veux absolument être surdoué. Et que je ne sais pas si je souhaite une explication ou une excuse, si c'est le fruit d'un orgueil maladif, ou d'une douleur à laquelle je ne me suis jamais fait.

Tout d'un coup c'est fini. Compte rendu dans une semaine. Non ça c'est mon rêve, compte rendu dans 15 jours.

Voilà, je suis heureux que cela ait eu lieu.
Pour quitter le mode "je" (sans le quitter en fait), j'encourage toute personne dont le questionnement et sincère à faire cette démarche. Jusqu'au bout. Autrefois, quelqu'un m'a dit : « Il est important de décider. L'esprit de décision est essentiel. Si tu te trompes, tu le sauras aussitôt ; si tu es vrai, cela ce manifestera. Mais si tu hésites, rien n'apparaitra. Tu ne feras que perdre ton temps et souffrir. Si tu ne décides pas, tu n'auras qu'un karma minable. »
Comme c'est vrai !

Quoi que soit le résultat, tout est bien et tout s'est fait grâce à vous — à vous tous, test ou pas, HP ou pas, vérité ou pas, décision ou pas. Car même si j'encourage chacun à aller au bout de sa démarche, le plus important, c'est que chacun reste libre, et que cette liberté s'exprime.
C'est la magie ce forum.
À bientôt !
Je me suis mis à la méditation. C'est beaucoup mieux que de rester assis par terre sans rien faire.
Jean Yanne
Avatar de l’utilisateur
hosen
 
Messages: 88
Âge: 63
Enregistré le: Ven 7 Oct 2016 18:50
Localisation: Tout-et-Rien
Présentation: presentations/presentation-t7857.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Messagepar dani » Mar 8 Nov 2016 06:52

hosen a écrit:B Autrefois, quelqu'un m'a dit : « Il est important de décider. L'esprit de décision est essentiel. Si tu te trompes, tu le sauras aussitôt ; si tu es vrai, cela ce manifestera. Mais si tu hésites, rien n'apparaitra. Tu ne feras que perdre ton temps et souffrir. Si tu ne décides pas, tu n'auras qu'un karma minable. »


C'est si vrai !!

Merci pour ton retour, pour vos retours sur ce fil
"réfléchir c'est difficile, c'est pourquoi la plupart des gens jugent" - C.G. Jung
dani
 
Messages: 110
Enregistré le: Mer 26 Oct 2016 16:17
Profil: Intéressé pour une personne de mon entourage
Test: NON

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Messagepar marienat23 » Mar 8 Nov 2016 07:17

Ah oui, passer le test directement sans le savoir avant, j'aurais paniqué sur le coup. Mais c'est long le test, heureusement que tu avais le temps. Un rendez-vous et un passage de test, ça triple le temps de départ prévu. Mon rendez-vous avant passation avait duré 1 heure et dix jours plus tard j'ai passé le test qui a duré 2h30 avec des subtests supplémentaires (donc 2 heures les principaux je dirais).
"Le véritable poète a pour vocation d'accueillir en lui la splendeur du monde." Goethe
Avatar de l’utilisateur
marienat23
 
Messages: 186
Âge: 36
Enregistré le: Dim 25 Sep 2016 16:51
Présentation: ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Messagepar hosen » Mar 8 Nov 2016 14:05

@marienat :
Entré à 14h, sorti à 17h30. Heureusement, j'avais le temps des vacances 8) qui se terminent demain :( .
Bah, il ne faut pas s'habituer… :angel:

RE : Âne et docte :

Pendant le test, une question d'anatomie.
— Ça dépend de ceci ou cela.
— Une seule réponse, s'il vous plaît.
— Ceci, alors.
— Non, c'est cela. »
GRrrr. :swear:
On passe à un autre test, chronométré.
Gasp ! :pale:
J'oublie l'anatomie, ceci, cela.
Le test prend fin.
Rendez-vous pour un compte rendu. Je règle, salue, sors. Il fait froid.
Il gèle dehors, vraiment, et je suis habillé comme en été.

Alors, qu'est-ce qu'il fait le hosen ?
Grelottant, de ses petits doigts gelés tout bleu qui tremblent et loupent toutes les lettres, il envoie un mail au psy avec le lien Wiki sur la question d'anatomie : qu'il a raison, que Cela c'est la réponse commune, alors que Ceci c'est LA VÉRITÉ VRAIE. Non mais quand même ! Y'a pas photo quoi.

:rofl: Dérisoire. :devil: Débile. :drunk: Crétin. :@ Moi, moi, moi.
C'est fou ce que je suis fou !
Comme c'est drôle : l'importance qu'on se donne ou qu'on donne aux choses…
Au risque d'attraper le mal de la mort.
Je me suis mis à la méditation. C'est beaucoup mieux que de rester assis par terre sans rien faire.
Jean Yanne
Avatar de l’utilisateur
hosen
 
Messages: 88
Âge: 63
Enregistré le: Ven 7 Oct 2016 18:50
Localisation: Tout-et-Rien
Présentation: presentations/presentation-t7857.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Messagepar Mam'zelle Hérisson » Mar 8 Nov 2016 18:02

Bonsoir tout le monde :) .

J'ai passé le WAIS 4 le 27 octobre, après plusieurs semaines d'attente (bien le bonjour mesdames les migraines :devil: ) je me suis retrouvée devant le portail de l'entrée sans le code ... Je me suis retrouvée genre "attends, tu ne sais même pas ouvrir une porte, t'es mal barrée ma fille... argh je veux rentrer... ou pas?" ! D'ailleurs, il faut que je pense à demander au neuropsy le fameux code pour le jour de la restitution :D !

Le monsieur que j'ai rencontré arrive à mettre en confiance assez rapidement lors du petit entretien biographie/ motivations puis on se jette à l'eau avec les cubes ! Je dois avouer que "ça m'a pris la tête" mais j'ai bien aimé cet exercice (ou jeu ? :lol: ) . En fait, c'est étrange car à partir des premiers cubes, c'est comme si je me retrouvé dans un jeu d'énigmes à résoudre et j'ai trouvé le moment assez plaisant tout en étant assez anxieuse car je souhaitais "bien faire"... J'avoue que j'ai fais quelques digressions humoristiques lors de certaines questions (j'ai tendance à fuir, à dévier lors de moments émotionnels et il faut me recentrer :roll: ), mais il a accepté sans jugement ! Après il y a eu les chiffres, lettre, mots et culture générale ! J'ai eu l'impression de ne rien connaître en culture générale, c'était flippant mais du coup j'ai appris deux/ trois informations (dont une, où j'ai dû lui envoyer un mail le lendemain car je n'arrivais pas à trouver toutes les réponses possibles... et ça m'a a exaspéré de rester dans le doute...)

Je me suis sentie limite légère en sortant du rendez vous puis des personnes connaissant le fonctionnement du test m'ont posé des questions comme le fait d'être arrivé au bout du test ou non (?) ... et là, à partir de ce moment là c'est le doute (non, mais en fait tu n'as même pas répondu à un tiers du test, tu as fais plein d'erreurs... ) s'installe... "Pour qui tu te prends ma fille, de penser que tu peut être satisfaite de toi?"... Et la réponse n'aura lieue "que le" 16 novembre à 19h30 (je propose de porter des gâteaux pour le casse croûte vu l'heure? :rofl: )...

Courage aux personnes en attente des résultats, courage à ceux qui vont passer le test. Et ceux qui ne savent "si oui ou non le passer" écoutez vous vous, ce que vous souhaitez, faites le pour vous ;)
Avatar de l’utilisateur
Mam'zelle Hérisson
 
Messages: 19
Âge: 34
Enregistré le: Mer 2 Nov 2016 22:01
Profil: En questionnement
Test: WAIS

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Messagepar Différente » Mar 8 Nov 2016 19:39

Liroj Anakarkis a écrit:Peut-être, en fin de compte, ne suis-je surdoué qu'à poil dans ma salle de bain ?


Alors là, tu peux être sûr que je penserai à toi et à cette phrase quand je passerai le test !! Je me vois bien rigoler toute seule devant la psy ! C'est exactement le genre de réflexion que je pourrai me faire.

:D
Tu passes la moitié de ta vie à hésiter avant de te décider de quelque chose et le reste du temps t'es pas sur d'avoir pris la bonne décision.
Différente
 
Messages: 148
Âge: 28
Enregistré le: Ven 9 Sep 2016 12:00
Présentation: C'est ici !
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Messagepar Liroj Anakarkis » Mer 9 Nov 2016 00:27

Différente a écrit: Je me vois bien rigoler toute seule devant la psy !


Eh bien à ce sujet, il m'a semblé que le climat de la passation, si elle est conduite avec bienveillance et une écoute sans jugement, encourage l'expression de ce qui, par ailleurs, reste souvent de l'ordre de l'aparté.
Face à ce psychologue, je me suis senti toute liberté de dire ce que j'avais en tête, de laisser libre cours à la manifestation de ce qui traversait mon esprit. Je me suis même surpris, lors de l'anamnèse, en le prenant à parti sur un ton des plus familier et en le tutoyant.
Si tu te laisses aller à rire ouvertement d'une image mentale le jour de la passation, c'est probablement que le psychologue, par sa posture, t'autorise à être toi-même.
Et sans vouloir faire des règles d'usages en société un carcan oppressant, il se trouve qu'une telle autorisation n'est pas si fréquente... Autant en profiter !
Avatar de l’utilisateur
Liroj Anakarkis
 
Messages: 12
Enregistré le: Ven 21 Oct 2016 15:36
Profil: Diagnostic -
Test: WAIS

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Messagepar Mam'zelle Hérisson » Mer 9 Nov 2016 12:45

Liroj Anakarkis j'ai ressenti ce même sentiment de liberté face au neuro psychologue lors du test, du coup j'en ai "profité" , car comme tu le dis ressentir/ avoir une telle autorisation c'est rare. D'ailleurs lorsque j'en ai parlé à ma famille (et une ou deux amies) et mes soignants psy, ils m'ont quasiment regardé avec les yeux ronds... bon certains ont aussi conclu : en même temps venant de toi, ça ne m'étonne pas! Puis il y a le "tu sors..." ^^
Avatar de l’utilisateur
Mam'zelle Hérisson
 
Messages: 19
Âge: 34
Enregistré le: Mer 2 Nov 2016 22:01
Profil: En questionnement
Test: WAIS

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Messagepar Terpsichore » Jeu 10 Nov 2016 19:04

Test passé cet après-midi.
Pour vous situer le contexte: j'étais stressée à en mourir (comme tout un chacun en pareil circonstance, je devine) et un peu malade : une belle angine m'a laissé un timbre de voix fort charmant, ambiance sonore style maison de retraite. Bref, c'était pas glorieux.
J'avais peur de me ridiculiser... je n'ai pas une grande confiance en mes capacités

A partir du moment où le test a commencé, j'étais dans un état second. Mon cerveau réfléchissait tout seul.

Les différents tests sont passés à une vitesse folle. J'ai eu l'impression que l'épreuve des cubes a duré 3 minutes, et que les définitions la psy ne m'en a donné que 5-6...
Je ne vais pas vous mentir : j'ai eu l'impression d'être une vraie bouse pendant tout le test. Pendant l'épreuve de vocab j'ai pas réussi à donner une définition correcte d'un mot très simple. Et après j'étais très mal-à-l'aise, j'ai vraiment eu l'impression d'être nulle, que les mots ne sortaient pas. A ce moment là, j'ai vraiment senti l'angoisse monter très très fort.
Sinon, j'ai été surprise par le contenu : je m'attendais à des mots hardcore pour le vocab (genre solipsistique ou idiosyncratique), en fait c'est que des mots relativement courants.

Si je peux résumer mon test : j'étais angoissée, j'étais en mode pilote automatique, et j'ai eu l'impression d'être très mauvaise.

Résultat : QIT = 143, résultats homogènes.

J'en suis tombée des nues, j'y crois toujours pas. Alors que je me suis trouvée si nulle ? Il faudrait que je revois le jugement que je porte sur moi... L'information n'est pas encore passée dans mon cerveau. Il me faudra quelques temps pour me rendre véritablement compte de ça. Moi qui pensais être à la limite d'être dans les 2%, je suis dans les 0,2%...
Si, pour l'instant, j'ai l'impression d'avoir retrouvé un état psychologique proche de celui que j'avais avant mon questionnement (d'un point de vue de l'angoisse ou du moral) j'ai peur d'avoir un sacré contrecoup émotionnel dans quelques jours.
Avatar de l’utilisateur
Terpsichore
 
Messages: 10
Âge: 22
Enregistré le: Sam 5 Déc 2015 12:34
Présentation: Hello
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Messagepar Rachoux » Sam 12 Nov 2016 10:31

Me voici dans la période compliquée entre le test et la restitution.
J'ai passé le test jeudi matin, et depuis je ne cesse de le remettre en cause : que conclure avec si peu d'épreuves, et assez courtes au final !
Bref, HP confirmé mais je n'en sais pas plus. Je crois que j'ai besoin d'un chiffre.

J'ai fait le test suite a une anamnèse 6 semaines plus tot.
J'ai été assez déboussolée par les questions, je m'attends a une certaine hétérogènéité. Je pense avoir fait un sans faute aux cubes, matrices et problèmes. 2 fautes aux puzzles (confirmé par la psy a la fin du test).
Mais dans les matrices, j'ai plusieurs fois trouvé qu'on aurait pu argumenter pour 2 des solutions proposées.
A la fin du test quand je lui ai dit "quelques matrices m'ont donné du fil a retordre" elle m'a répondu qu'aucune ne m'avais résisté finalement.

Bref, beaucoup de stress au moment du début (pas les jours précédents bizarrement), qui s'est atténué au cours du test.
Je flippais a fond pour la culture gé, car je suis assez nulle en histoire, géo et littérature mais c'est très généralistes comme questions.

Au final, c'est surtout similitudes et definitions qui m'ont mis en difficulté, et puis le test mémoire.
Maid tout le long du test je me suis dit "j'ai réussi tous les cubes mais je continue de me sentir nulle, c'est quoi le piège ???

Hâte d'être a jeudi prochain !!
Rachoux
 
Messages: 10
Enregistré le: Jeu 10 Nov 2016 14:41
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: A vous qui avez passé le test: comment l'avez-vous vécu?

Messagepar marienat23 » Sam 12 Nov 2016 10:34

Peut-être auras-tu plus de réponses bientôt. Moi j'ai des sans faute et pas la maxi de points cependant. Il y a le temps aussi. Les cubes j'ai tout bon et dans les temps mais 16. C est dans le compte rendu.
"Le véritable poète a pour vocation d'accueillir en lui la splendeur du monde." Goethe
Avatar de l’utilisateur
marienat23
 
Messages: 186
Âge: 36
Enregistré le: Dim 25 Sep 2016 16:51
Présentation: ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

PrécédenteSuivante

Retourner vers Diagnostic, Tests, Psys et Thérapies

 


Articles en relation Statistiques Dernier message
Quel psy avez-vs choisi et comment? Pr QI ou thérapie?
1, 2par Etoile filante » Lun 20 Jan 2014 10:59

Réponses: 48

Vus: 6328

Dernier message par Kirigol Voir le dernier message
Sam 21 Mai 2016 21:30
Les psys qui ne veulent pas vous tester.
par piqueboeuf » Dim 16 Sep 2012 18:52

Réponses: 18

Vus: 4318

Dernier message par Korrigan Voir le dernier message
Ven 19 Fév 2016 09:27
Comment bien se préparer au passage du WAIS
1, 2par Sphax » Sam 15 Fév 2014 22:05

Réponses: 41

Vus: 9977

Dernier message par Cadi56 Voir le dernier message
Ven 16 Sep 2016 10:02
Comment expliquer la prédominance de l'ICV sur la WAIS4 pour la majorité des surdoués?
par janikest » Ven 24 Juin 2016 22:01

Réponses: 20

Vus: 1091

Dernier message par *Za* Voir le dernier message
Jeu 30 Juin 2016 06:35
Quand le test ne permet pas de conclure...
1 ... 6, 7, 8par Maluna » Mer 13 Avr 2011 14:28

Réponses: 195

Vus: 24639

Dernier message par Liroj Anakarkis Voir le dernier message
Mar 29 Nov 2016 20:33

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : TyAmarok et 3 invités