Test en plusieurs fois

Ici vous pourrez échanger au sujet du diagnostic et de l'accompagnement
Répondre
Kirmas
Messages : 18
Enregistré le : sam. 19 août 2017 14:17
Profil : Diagnostic +
Test : WISC
Localisation : Daillens
Âge : 17

Test en plusieurs fois

Message par Kirmas » lun. 21 août 2017 14:59

Salut à tous.
Je propose ce nouveau sujet car ma psy m'a fait passé un test il y a quelques semaines, qui s'est avéré être positif, mais sa passation à été particulière. Je l'ai passé sur plusieurs semaines et ai l'impression d'avoir pris plus que le temps prévu habituellement.
Je me demande si cela peut affecter le résultat de manière significative et s'il y a d'autre personne qui ont fait leur de manière bizarre.
Tout le temps la tête dans les nuages mais également les pieds sur terre( oui, je suis très grand :P )

Avatar du membre
Tipiak
Messages : 481
Enregistré le : jeu. 1 août 2013 20:31
Présentation : attention, bazar sauvage en liberté
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Ben en général je me déplace, alors bon...

Re: Méthode de passation inhabituelle

Message par Tipiak » lun. 21 août 2017 15:04

Est-il envisageable de poser cette question directement à ta psy ?
Nous ne te lècherons pas car tu es toxique!
Mais ma signature est toujours 20% plus cool, d'ailleurs je retourne sur mon bateau pêcher des colins, signé ton papa le Captain Igloo.

Kirmas
Messages : 18
Enregistré le : sam. 19 août 2017 14:17
Profil : Diagnostic +
Test : WISC
Localisation : Daillens
Âge : 17

Re: Méthode de passation inhabituelle

Message par Kirmas » lun. 21 août 2017 16:33

Oui mais j'ai peur qu'elle prenne ça pour un manque de confiance envers elle.
Bref, je me suis rendu compte après avoir posté cela que je suis tombé bêtement dans une des situations qu'il est demandé d'éviter sur le forum. Donc pardon. :1cache:
Tout le temps la tête dans les nuages mais également les pieds sur terre( oui, je suis très grand :P )

Avatar du membre
Différente
Messages : 225
Enregistré le : ven. 9 sept. 2016 12:00
Présentation : C'est ici !
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 29

Re: Méthode de passation inhabituelle

Message par Différente » mar. 22 août 2017 07:45

Personnellement je pense que passer le test en plusieurs fois, pour moi, m'aurait été bénéfique mais la différence sur le score final n'aurait pas été très significative, j'aurais grappillé quelques points (2, 3 ou 4) et j'aurais certainement basculé dans la catégorie Très Haut Potentiel mais rien de plus. Le subtest de mémoire des chiffres m'ayant puisé toute mon énergie j'étais beaucoup moins concentrée pour le reste, j'ai foiré l'arithmétique qui passait juste après alors qu'en temps normal j'aurai su répondre à certains questions et je n'étais plus tellement concentrée pour l'ICV.

Reste que, le haut potentiel est une façon de fonctionner qui diffère de la norme et que le test permet de déceler, donc en ce sens, pour moi, le fait de passer le test en une fois ou en plusieurs n'a pas beaucoup d’impact sur le diagnostique final. Une personne au QI normal n'arrivera jamais à atteindre des scores de 130 quelque soit la manière dont se déroule le test, ce sont des aptitudes intrinsèques.
« Je me heurte parfois à une telle incompréhension de la part de mes contemporains qu'un épouvantable doute m'étreint : suis-je bien de cette planète ? Et si oui, cela ne prouve-t-il pas qu'eux sont d'ailleurs ? » (Pierre Desproges)

Avatar du membre
Bradeck
Messages : 1824
Enregistré le : sam. 28 juin 2014 00:25
Présentation : Houba houba hop!
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Brocéliande
Âge : 48

Re: Méthode de passation inhabituelle

Message par Bradeck » mar. 22 août 2017 10:31

Certains psy font passer le test en plusieurs fois. Deux séances pour le test me semble assez répandus, et ces deux séances sont parfois espacées d'au moins une semaine. Donc pour certains cela se traduit en 4 rendez-vous: Un pour l'anamnèse, 2 pour le test, et un pour la restitution.

Je pense qu'il faut surtout qu'elle ait respecté les règles de passation de chaque subtest, et il n'y a en effet que ta psy qui peut te rassurer sur le fait qu'elle ait bien tout fait.

De base, il ne faut pas avoir peur de lui faire croire que tu n'as pas confiance en elle, les interrogations post passations sont tout à fait normales, et tu peux très bien aborder la question en indiquant que tu ne comprends pas car sur un forum tu as lu les témoignages de gens qui ont passé la WAIS, et dont les expériences te semblent très différentes.
En raison du manque d’intérêt suscité, la journée de demain est annulée (Ministère du nihilisme)
Pour raison d'économies, la lumière du bout du tunnel va être éteinte (Ministère du budget)

Avatar du membre
Livingstone
Messages : 1717
Enregistré le : lun. 8 août 2016 19:16
Présentation : la réponse est 42
Profil : Diagnostic +
Test : WISC
Localisation : Dans ma captcha, en Cybérie

Re: Méthode de passation inhabituelle

Message par Livingstone » mar. 22 août 2017 17:43

+1
Elle t'a peut-être simplement glissé entre les rdv d'un emploi du temps chargé, pour ne pas remettre aux calendes grecques ; ou procède habituellement ainsi pour ne pas laisser peser un trait de personnalité, le séparer de son mieux de la mesure de potentiel cognitif (anxiété, fatigabilité ou autre)...
« Nous croyons fermement que c'est une grave erreur d'avoir des croyances fermes.» Principia Discordia
« Celui qu'a inventé l’échelle on peut pas dire que ce soit un con. Par contre çui qu'a inventé l’étagère trop haute, je le félicite pas ! » Coluche

Avatar du membre
Traum
Messages : 473
Enregistré le : jeu. 15 janv. 2015 22:22
Présentation : Il y a tellement d'étoiles dans le ciel…
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : D'est en ouest
Âge : 32

Re: Méthode de passation inhabituelle

Message par Traum » mer. 23 août 2017 16:33

Le mieux est certainement que tu demandes à la psychologue qui t'a fait passer le test.
Le manuel de la WAIS-IV recommande la passation du test lui-même en une seule séance mais autorise une passation en deux temps (si possible espacés de moins d'une semaine). Les passations en deux séances ne sont pas rares, cela dit (question de temps, de fatiguabilité, souhait de faire passer ensuite les épreuves non obligatoires) et c'est encore plus vrai avec les enfants, plus fatiguables.
S'il y a eu plusieurs tests (dont la WAIS-IV), il ne serait pas surprenant que ça ait pu s'étendre sur plusieurs séances, a fortiori si le premier entretien et la restitution sont distincts de la passation. Comme Bradeck l'a dit, cela peut donner des bilans sous cette forme-là :
  1. 1ère séance = entretien : prise de contact, explications des motivations, questions, explications des épreuves… ;
  2. passation en 1, 2, 3… séances, selon les tests choisis : WAIS-IV (1 à 2 séances idéalement), tests de personnalité / projectifs, tests neuropsychologiques, questionnaires et échelles…
  3. entretien de restitution.
Et, dans l'absolu, un psy qui fait bien son travail n'a pas à craindre des questions de son patient. ;) Tu as le droit de douter, cela peut arriver. Il vaut mieux que tu lui poses tes questions plutôt que de ruminer dans ton coin.
« Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait. » Mark Twain

Répondre