Nous sommes le Dim 22 Jan 2017 00:36


Haut Potentiel et QI hétérogène

Ici vous pourrez échanger au sujet du diagnostic et de l'accompagnement

Modérateur: Zyghna

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Messagepar Dine17 » Jeu 3 Nov 2016 10:51

Merci.
La psychologue était très inquiète de ce test "chuté", moi c'est plus le code qui m'a inquiétée.
S'il s'agit juste d'une moins bonne performance sans problème particulier cela me convient très bien, je préfère !
Personnellement je fais confiance aux professionnels, chacun son métier. Mais dans le cas présent ce point là semble poser problème à la psychologue et la seule réponse qu'elle a apportée a été réfutée par la psychomotricienne. Je ne voudrais pas qu'un soucis du même ordre que pour code puisse causer cela et que l'on passe à côté.
Découvrir que cela fait 3 ans qu'il n'arrive plus à lire alors qu'avant il n'y avait aucun problème et qu'il n'a montré aucun signe c'est un peu surprenant... Il compense parfaitement et est toujours dans la tête de classe (dans les 3 premiers) et aucun professeur n'a jamais fait de remarque concernant un éventuel problème.*

Crois tu qu'il serait judicieux que j'essai de lui faire répéter des chiffres à la manière du subtest pour voir s'il s'en sort mieux avec moi et sans pression ? norme de 6 ans alors qu'il en a 10 ce n'est pas inquiétant (je n'ai pas du tout l'habitude de déchiffrer les résultats du WAIS moi ;) )?
La psychomotricienne n'a pas fait le même test mais je ne saurais te dire sur quels tests elle s'est appuyée (il y en a tellement d'indiqués)
Ils étaient là avant, il seront là après, nous, nous ne faisons que passer.
Avatar de l’utilisateur
Dine17
 
Messages: 162
Âge: 34
Enregistré le: Mer 20 Avr 2016 15:03
Localisation: Nouvelle Aquitaine
Présentation: presentations/bonjour-t7429.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Messagepar Mei Run » Jeu 3 Nov 2016 12:29

Je sais pas si ça serait judicieux. On ne fait pas répéter n'importe comment, ya une passation strict à suivre, avec une cotation particulière et une attention à porter au comportement et aux stratégies employées. Pas sûre que ce que tu ferais toi à la maison t'en dirait plus sur le pourquoi du comment.



J'ai pas les tests et les résultats sous les yeux, donc mon avis est à prendre avec des pincettes, mais si ça peut t'aider à interpréter un peu plus profondément ses résultats :
On a figure de Rey en copie et en mémoire réussie (100è et 80è centiles), tout comme les épreuves de cubes/identification de concepts/matrices réussis (IRP => 128 avec 15-15-12), mais codes et symboles fragiles, tout comme les épreuves de mémoire (plutôt "faibles" que "chutées" pour le coup, nuançons).


Code : On regarde le temps mis par l'enfant et le nombre de figures correctement remplies. En général les enfants avec une bonne mémoire vont être favorisés sur cette épreuve, et elle va nous donner une indication quant à ses stratégies. épreuve de vitesse avec bcp de grapho-motricité et influence de la stratégie ++.
Si ton loulou a une mémoire défaillante, c'est évident que mémoriser ne sera pas sa stratégie, et qu'il ne va pas être très avantagé sur l'épreuve, perdre du temps, adopter une stratégie moins adaptée, donc résultat chuté. Si la figure de Rey est ok, et que la psychomot ne relève pas de difficulté alors ça ne semble pas être le geste graphique le problème.

Reste l'hypothèse de l'analyse visuo-motrice défaillante, qui est aussi contrariée par le fait que cube/matrice et figure de Rey sont ok.
Donc si je fais une déduction hypothétiques que tu nous as donné, code semble à mon sens chutée par défaut de stratégie de mémorisation, et lenteur du fait de ce souci de mémoire. Mais je n'ai pas toutes les informations en main. A corréler avec le bilan psychomoteur hein.

Si on compare avec "Symboles"
=> intéressante à comparer avec code, car évalue de la rapidité, avec sa spécificité (différente de code => geste moteur complexe et impact de la stratégie ++).
Symbole = bcp plus d'impact de la discrimination visuelle, au balayage oculaire et la sélection visuelle. Bcp plus sensible à l'impulsivité et à l'anxiété car nécessite une inhibition sélective. Nécessite moins de stratégie.
Et pour autant chez ton fils, un poil mieux réussie. Moins de nécessité de stratégie, donc moins d'impact de la mémoire, mais nécessite une exploration et une recherche visuelle efficace. Et comme ça pèche, on peut se dire que la rééducation orthoptique pour les stratégies neuro-visuelles ne sera pas inutile, et que si tu n'avais pas fait faire le bilan orthoptique avant, aller le faire pour vérifier les 3 fonctions du regard (fixation, exploration, poursuite + neurovision) ça serait pas du luxe.
Donc potentiellement, finalement ça + mémoire explique la chute au Code.

A noter que l'épreuve des matrices dans l'IRP nécessite pas mal d'utilisation de la mémoire de travail. Et que c'est (si l'ordre donné dans les notes standards est le classique admis normalement) la note standard la plus faible des 3 (15-15-12). Mais vu que l'épreuve n'est pas chutée, il a de bons moyens de compensation par ailleurs. Ou se mobilise mieux quand plus intéressé/épreuve semble plus difficile => Retour sur potentiel souci d'attention/concentration.

Pour l'IMT, tu dis qu'elle n'a pas fait séquence lettre-chiffre et est allée directement sur l'épreuve facultative d'arithmétique. Celle-ci est saturé en scolaire donc génère de l'anxiété souvent. Elle évalue les principes arithmétique de base sur des items verbaux. Sollicite la mémoire de travail et de récits. Elle demande d'avoir accès aux opérations, à la synthétisation, au nombre, au détail, à la méticulosité. Manipulation mentale avec le registre logico-mathématique. Mais chutée. Donc retour également à une mémoire de travail inefficace lors de la manipulation mentale.


Et comme je te disais, pour la mémoire de chiffre : mieux réussi à l'envers qu'à l'endroit, hypothèse de la concenttration/attention ; mieux réussi à l'endroit qu'à l'envers, difficulté en manipulation mentale (idem que sur Arithmétique). A voir si cette difficulté a significativement posé problème. C'est la comparaison de l'empan direct avec l'empan indirect qui va nous donner ça.
A noter aussi qu'il faut vraiment être attentif à comment l'enfant a performé : Exemple =>
Si 8 pts parce que 2 pts aux 4 premiers items (cas 1), =/= de 8 pts avec 1 pts par item (Cas 2) => dans ce dernier cas, on a une bonne indication que la charge cognitive fluctue = fluctuation de l'attention. Alors que l'enfant dans le premier cas sera bien concentré, mais avec une mauvaise mémoire. Pour conclure sur fluctuation ou pas de l'attention, il faut comparer la note standard de l'empan avec le taux observé. si mauvaise note et bon taux, l'enfant est allé loin avec plus d'échecs (cas 2). Si bonne note et taux haut, n'est pas allé très loin, mais a bien réussi le peu qu'il a fait.

Donc dire qu'il a une bonne ou une mauvaise mémoire, c'est compliqué, et sans savoir ce qui ressort des tests attentionnels et projectifs associés, ça reste compliqué. Reste à voir si la fluctuation de résultats entre le test de la psy et le test de la psychomot est lié à un ressort de motivation (-> investiguer la piste psycho-affective dans les difficultés de ton môme) ou à une différence d'objectifs dans ce qui est évalué.

Découvrir que cela fait 3 ans qu'il n'arrive plus à lire alors qu'avant il n'y avait aucun problème et qu'il n'a montré aucun signe c'est un peu surprenant... Il compense parfaitement et est toujours dans la tête de classe (dans les 3 premiers) et aucun professeur n'a jamais fait de remarque concernant un éventuel problème.


ça c'est quand même plus inquiétant !!
C'est quoi cette histoire qu'il n'arrive plus à lire ?
Spontanément, je te dirais que du coup, ça m'alerte à nouveau sur la piste psychoaffective.
Et d'aller également faire un bilan orthophonique si pas déjà fait.
Et potentiellement de voir avec la neuropsy à investiguer plus avant les fonctions exécutives.
"Twenty years from now you will be more disappointed by the things that you didn't do than by the ones you did do. So throw off the bowlines. Sail away from the safe harbor. Catch the trade winds in your sails. Explore. Dream. Discover."
Avatar de l’utilisateur
Mei Run
d'obédience britannique
 
Messages: 724
Âge: 31
Enregistré le: Mar 30 Sep 2014 19:11
Localisation: Âne & cie
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Messagepar Dine17 » Jeu 3 Nov 2016 13:06

:clap: Quelle réponse complète !! un grand merci, ça me fait pas mal réfléchir... Je ne pensais pas que le problème pouvait réellement venir de la mémoire mais cela peut coïncider sur plusieurs points... Elle a pu aussi jouer un rôle sur les autres subtests.
oui 12 c'est bien en matrices (je trouvais que 9 c'était pas mal en arithmétique moi :tmi: ).
Pour ce qui est de la psycho-affectivité, cela ne me surprendrait pas, je le savais déjà très sensible, confirmé par la psychologue avec le RCMAS et par la psychomotricienne avec le dessin du bonhomme. Il a un énorme manque de confiance en lui et une anxiété pathologique sur 2 des postes (à 95 et 97 centiles). On l'a pourtant toujours valorisé, je travaille encore plus dessus depuis août.

Concernant la lecture l'orthoptiste m'a expliqué qu'en fait il se perd dans le texte quand il doit recopier (ce qui explique code) et ne comprend pas ce qu'il lit car il met toute son énergie à la lecture, on a pour le moment 12 séances de rééducation. Il a des douleurs aux yeux (déjà à 6 ans mais l'orthoptiste de l'époque n'avait rien vu), ne peux pas loucher sans avoir mal.
Mon fils m'a dit qu'il lisait très lentement (3 fois moins vite que les autres- quand il faut lire 3 fois il n'a le temps que d'une fois en classe) dégradé depuis le CE2 et doit relire pour comprendre, ce qui n'était pas du tout le cas avant. Il en est arrivé a être dégoûté de la lecture ce qui est très dommage car avant il adorait ça. Il a une étagère entière de livres sur les volcans qui le passionnent depuis toujours (bien avant 3 ans mais je ne saurais dire quand exactement), de livre de sciences, d'animaux, ... qu'il ne lit plus.

En Nepsy 2 il a eu 9 et 10, donc normal en attentionnel non?

Bilan orthophonique on l'a déjà évoqué (pas avec les professionnelles) mais j'ai du mal à voir le lien... Vais m'occuper de ça !

Petit détail qui a surement son importance si le psychoaffectif a vraiment un rôle, en CE1 il a subit du harcèlement (coups et insultes) et la psy scolaire que j'ai souhaitait rencontré l'a vu 3 fois en fin d'année pour lui dire juste qu'il était trop sensible et que c'était normal, les enfants jouent comme ça...
Ils étaient là avant, il seront là après, nous, nous ne faisons que passer.
Avatar de l’utilisateur
Dine17
 
Messages: 162
Âge: 34
Enregistré le: Mer 20 Avr 2016 15:03
Localisation: Nouvelle Aquitaine
Présentation: presentations/bonjour-t7429.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Messagepar Galadriel » Jeu 3 Nov 2016 13:29

Dine17 a écrit:Petit détail qui a surement son importance si le psychoaffectif a vraiment un rôle, en CE1 il a subit du harcèlement (coups et insultes) et la psy scolaire que j'ai souhaitait rencontré l'a vu 3 fois en fin d'année pour lui dire juste qu'il était trop sensible et que c'était normal, les enfants jouent comme ça...


Et bien, j'en suis sans voix, elle est quoi,la dame tu as dit ??

Et sinon, tu parles d'orthoptiste, mais j'imagine que tu l'as amené voir un ophtalmo, ton fils? parce que ça a quand l'air de bien l'handicaper cette histoire de vision...
Avatar de l’utilisateur
Galadriel
 
Messages: 265
Enregistré le: Jeu 23 Juil 2015 16:38
Localisation: Parmi les canards et les étoiles
Présentation: J'y wais
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Messagepar Mei Run » Jeu 3 Nov 2016 13:35

Concernant la lecture l'orthoptiste m'a expliqué qu'en fait il se perd dans le texte quand il doit recopier (ce qui explique code) et ne comprend pas ce qu'il lit car il met toute son énergie à la lecture, on a pour le moment 12 séances de rééducation. Il a des douleurs aux yeux (déjà à 6 ans mais l'orthoptiste de l'époque n'avait rien vu), ne peux pas loucher sans avoir mal.
Mon fils m'a dit qu'il lisait très lentement (3 fois moins vite que les autres- quand il faut lire 3 fois il n'a le temps que d'une fois en classe) dégradé depuis le CE2 et doit relire pour comprendre, ce qui n'était pas du tout le cas avant. Il en est arrivé a être dégoûté de la lecture ce qui est très dommage car avant il adorait ça. Il a une étagère entière de livres sur les volcans qui le passionnent depuis toujours (bien avant 3 ans mais je ne saurais dire quand exactement), de livre de sciences, d'animaux, ... qu'il ne lit plus.


Bilan orthophonique on l'a déjà évoqué (pas avec les professionnelles) mais j'ai du mal à voir le lien... Vais m'occuper de ça !


Ben... Le lien il est là...
Sta dire que son souci visuo-spatial peut expliquer qu'il se perde dans le texte et une partie de la lenteur.
Mais ça n'expliquera pas forcément qu'il ne progresse pas (ou pas vite) voire régresse, vu qu'il stagne et que le niveau et les autres progressent.

Sta dire qu'il doit compenser un max effectivement.
Mais que ton loulou, ça se trouve, il a un gros souci au niveau des pré-requis à la lecture.
Tu me racontes ça, ça me dit : évaluer les pré-requis comme métaphonologie, boucle auditivo-phonatoire, mémoire verbale, maîtrise des conversions grapho-phonémique, fluence et évocation lexicale et phonémique pour évaluer la capacité d'accès au stock lexical orthographique, afin de voir si la voie d'adressage et la voie d'assemblage sont correctement construites et efficaces.
Pi ensuite, tester la compréhension syntaxique orale et écrite je pense, ça serait pas mal également, Et analyser finement ce qui débloque si ça débloque...

Sta dire que si les yeux font ou non leur boulot de perception, analyse et intégration corticale de l'information visuelle, c'est une chose, mais ensuite, ya le reste du cerveau qui turbine, et doit décomposer, analyser et recomposer l'information visuelle perçue, comparer avec ce qui est déjà en mémoire, pour lui donner un sens, plus ou moins rapidement suivant le degré d'apprentissage.

(Et forcément, si souci de mémoire de travail, ou plus globalement au niveau des fonctions exécutives, alors forcément, ça va pécher au niveau de l'installation correcte des pré-requis à la lecture...)

=> Analyse de tout ça ==> orthophoniste.
"Twenty years from now you will be more disappointed by the things that you didn't do than by the ones you did do. So throw off the bowlines. Sail away from the safe harbor. Catch the trade winds in your sails. Explore. Dream. Discover."
Avatar de l’utilisateur
Mei Run
d'obédience britannique
 
Messages: 724
Âge: 31
Enregistré le: Mar 30 Sep 2014 19:11
Localisation: Âne & cie
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Messagepar Dine17 » Jeu 3 Nov 2016 13:36

Oui on se demande..... J'ai bien écrit psy scolaire :(

La vue va très bien (confirmé par l'orthoptiste) pour ce qui est des lunettes ( la encore ce n'est pas mon métier...) Il a lu les lettres quasi jusqu'en bas du tableau, voit des avions dans le ciel qu'on distingue à peine,...
Ce sont les mouvements des yeux qui fatiguent pas l'acuité visuelle (j'espère ne pas dire de bêtises, j'essaie d'être claire)
Ils étaient là avant, il seront là après, nous, nous ne faisons que passer.
Avatar de l’utilisateur
Dine17
 
Messages: 162
Âge: 34
Enregistré le: Mer 20 Avr 2016 15:03
Localisation: Nouvelle Aquitaine
Présentation: presentations/bonjour-t7429.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Messagepar Fish » Jeu 3 Nov 2016 13:54

en CE1 il a subit du harcèlement (coups et insultes) et la psy scolaire que j'ai souhaitait rencontré l'a vu 3 fois en fin d'année pour lui dire juste qu'il était trop sensible et que c'était normal, les enfants jouent comme ça...


Ben sur un forum on ne peut pas répondre grand chose. Tout dépend de l'ampleur. Comparativement aux adultes, les relations entre gamins sont hyper violentes, tant sur le plan verbal que physique. D'après mon propre vécu, la violence physique disparait au cours du collège. Mais la violence verbale reste présente chez les ados. Les discussions de lycée sont des combats de coqs où chacun se met en valeur en méprisant les autres. Ça vanne à tout va... et ça n'empêche pas d'être "potes"!

Dans une certaine mesure, c'est effectivement "normal" et c'est même parfois tourné en jeu (Ah! Le bon vieux pouilleux massacreur à la fin du repas de la cantine...). Il y a une violence diffuse entre chaque enfant et qui ne doit pas inquiéter plus que ça. Par contre si cette violence est dirigée de manière récurrente d'un groupe vers un individu particulier, ou si elle entraine un passage à l'hôpital, là on sort du "normal".
Avatar de l’utilisateur
Fish
 
Messages: 136
Âge: 39
Enregistré le: Dim 3 Jan 2016 18:33
Localisation: Paris
Présentation: clic
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Messagepar lady space » Jeu 3 Nov 2016 14:13

Fish a écrit:
en CE1 il a subit du harcèlement (coups et insultes) et la psy scolaire que j'ai souhaitait rencontré l'a vu 3 fois en fin d'année pour lui dire juste qu'il était trop sensible et que c'était normal, les enfants jouent comme ça...


Ben sur un forum on ne peut pas répondre grand chose. Tout dépend de l'ampleur. Comparativement aux adultes, les relations entre gamins sont hyper violentes, tant sur le plan verbal que physique. D'après mon propre vécu, la violence physique disparait au cours du collège. Mais la violence verbale reste présente chez les ados. Les discussions de lycée sont des combats de coq où chacun se met en valeur en méprisant les autres. Ça vanne à tout va... et ça n'empêche pas d'être "potes"!

Dans une certaine mesure, c'est effectivement "normal" et c'est même parfois tourné en jeu (Ah! Le bon vieux pouilleux massacreur à la fin du repas de la cantine...). Il y a une violence diffuse entre chaque enfant et qui ne doit pas inquiéter plus que ça. Par contre si cette violence est dirigée de manière récurrente d'un groupe vers un individu particulier, ou si elle entraine un passage à l'hôpital, là on sort du "normal".


Je veux bien que le comportement des enfants entre eux est normalement plutôt, disons "rustique".

Par contre, sans égard pour la gravité réelle ou supposée des faits, je trouve franchement toxique le message "tu es trop sensible" qui sera compris par un enfant en manque de confiance en soi comme "tu n'es pas comme il faut" ou pire "c'est de ta faute". A fortiori venant d'une adulte ayant un rôle de "figure d'autorité". Cette personne aurait dû légitimer cette sensibilité, fût-elle plus élevée que la moyenne, et proposer des pistes au gamin pour apprendre à la gérer autrement, et les relations aux autres gamins dans la foulée. Le laisser en plan avec cette seule notion de "trop" me paraît inacceptable car ça ne donne aucun levier à l'enfant pour surmonter le problème.
Jeder ist ein Ausländer - fast überall.
(Slogan allemand des années 70/80 qui rappelle que nous sommes tous des étrangers quasiment partout dans le monde, sauf dans notre pays d'origine.)
Avatar de l’utilisateur
lady space
 
Messages: 1909
Âge: 52
Enregistré le: Ven 18 Fév 2011 17:41
Localisation: Alsace
Badges: 1
Ex Modérateur (1)
Présentation: vers mon orbite
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Messagepar Dine17 » Jeu 3 Nov 2016 14:26

Fish, je conçoit parfaitement le jeux entre enfants qui sont pas forcément très gentils.
Malheureusement dans son cas, les bleus duraient depuis le début de l'année, il était constamment mis de côté (il allait à l'école avec une bd pour lire tranquillement vu qu'il était seul en récré) et surtout dès la première entrevue, je lui ai indiqué qu'il faisait des terreur nocturne quotidienne depuis le début de l'année. Ça devait donc franchement le travailler.
Le point positif c'est que suite à cela, je lui ai dit qu'il fallait le dire aux adultes et que à force d'être puni systématiquement ça s'est fortement calmé... Les violences ont d'ailleurs entraîné la convocation de certains parents eu égard à la violence de leur enfant.
Dans les exemples il a été plusieurs fois jeté par terre et frappé à coups de pieds, j'espère qu'il ne s'agit pas d'un jeu normal en CE1 :1cache:
Ils étaient là avant, il seront là après, nous, nous ne faisons que passer.
Avatar de l’utilisateur
Dine17
 
Messages: 162
Âge: 34
Enregistré le: Mer 20 Avr 2016 15:03
Localisation: Nouvelle Aquitaine
Présentation: presentations/bonjour-t7429.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Messagepar Thomas Paul » Jeu 3 Nov 2016 15:35

EDIT : Déplacé en PV (hors-sujet avec le topic initial).


Ce n'est pas un signe de bonne santé mentale d'être adapté à une société malade. Jiddu Krishnamurti

Le bonheur c’est lorsque vos actes sont en accord avec vos paroles [et vos pensées]. Gandhi
Avatar de l’utilisateur
Thomas Paul
 
Messages: 86
Âge: 23
Enregistré le: Lun 25 Juil 2016 08:32
Présentation: Bateau qui tangue
Profil: En questionnement
Test: WAIS

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Messagepar Fish » Jeu 3 Nov 2016 17:18

Heu, bon, j'aurais mieux fait de ne rien écrire, parce que c'est hors sujet et que ça attise des réactions.

Avec les premiers éléments qu'avait écrit Dine17 ("coups et insultes"), on ne peut pas évaluer la sévérité de cette violence. En l'absence de plus d'infos, je ne trouvais pas forcément pertinent de juger la réaction de la psy. J'ai perçu cela comme une mise au pilori de la psy en question. Et moi, au travers d'un forum et avec aussi peu d'éléments, je n'ai pas envie d'être pris pour témoin.

Edit: je vire aussi ce qui est hors-sujet.
Avatar de l’utilisateur
Fish
 
Messages: 136
Âge: 39
Enregistré le: Dim 3 Jan 2016 18:33
Localisation: Paris
Présentation: clic
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Messagepar Dine17 » Jeu 3 Nov 2016 17:30

J'avais bien compris fish, mon post n'avait pas pour but de plaindre mon fils d'où le peu de détails (ce n'est pas le sujet ici). J'ai préféré préciser pour pas justement que l'on parte dans une discussion sur le sujet.
( Je ne vois pas les éléments cachés sur mon téléphone, je m'excuse donc de ne pas en tenir compte...)
Ils étaient là avant, il seront là après, nous, nous ne faisons que passer.
Avatar de l’utilisateur
Dine17
 
Messages: 162
Âge: 34
Enregistré le: Mer 20 Avr 2016 15:03
Localisation: Nouvelle Aquitaine
Présentation: presentations/bonjour-t7429.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Messagepar MamanLinotte » Jeu 3 Nov 2016 23:02

Bonjour Dine,

si j'ai bien compris, ton fils a un problème de convergence (ne sait pas/plus loucher) ?
ça peut expliquer le code chuté, surtout quand en situation de manque d'assurance... la bonne nouvelle, c'est que le manque de convergence se rééduque très bien :)
c'était le cas pour mon fils. ça peut prendre un certain nombre de séances d'orthoptie : certains peuvent travailler très vite, pour d'autres (comme c'était le cas chez nous) l'enfant a vite mal à la tête, dans ces cas là l'orthoptiste fait des séances plus courtes/moins poussées mais ça progresse bien quand même !
pouvoir retrouver un confort de lecture devrait aussi le rassurer un peu...

ça vaudrait la peine de recontacter la psy pour savoir ce qu'elle conseille pour le manque de confiance en soi, qui a l'air confirmé par tout le monde (et même les items chutés sont ceux qui sont le plus sensible... pour les différences à l'intérieur de l'icv, il parait aussi - sous toutes réserves! - si le premier résultat est bien celui des similitudes, que quand c'est un score nettement plus élevé que pour les autres subtests de l'icv, ça peut aussi être un fort investissement par volonté de contrôle, théoriser, quand on manque de confiance... bon, je ne retrouve plus la source, donc sous toutes réserves)
et Est-ce qu'elle conseille de prendre en charge avant la rééducation orthoptique ou en parallèle

dans les trucs tout bêtes aussi, pour éviter de se mettre la pression et prendre du recul, s'il s'imagine qui faut absolument avoir juste/bon/qu'il y a "une" bonne réponse et que toutes les autres sont fausses, ça peut l'intéresser que tu lui racontes l'invention de la tarte Tatin, les bêtises de Cambrai, comment le post it a été inventé... ça vaut la peine de regarder les ratages avec intérêt plutôt que de les rejeter sans considération ;)

(je m'étonne aussi de la réponse de la psy scolaire, dans l'école et le collège où sont/étaient mes enfants, c'est pris très au sérieux par toute l'équipe, les enseignants et la direction, c'est important de ne pas minimiser, il y a pas mal de campagnes de l'éducation nationale à ce sujet, dommage que ça ne suive pas toujours sur le terrain! ici c'étaient plutôt les encadrants de cantine/périscolaire qui avaient ce défaut parfois, de la part de psy scolaire c'est plus surprenant)
MamanLinotte
 
Messages: 5
Enregistré le: Sam 24 Sep 2016 15:06
Profil: Intéressé pour une personne de mon entourage
Test: WISC

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Messagepar Dine17 » Ven 4 Nov 2016 08:14

MamanLinotte a écrit:si j'ai bien compris, ton fils a un problème de convergence (ne sait pas/plus loucher) ?
ça peut expliquer le code chuté, surtout quand en situation de manque d'assurance... la bonne nouvelle, c'est que le manque de convergence se rééduque très bien :)
c'était le cas pour mon fils. ça peut prendre un certain nombre de séances d'orthoptie : certains peuvent travailler très vite, pour d'autres (comme c'était le cas chez nous) l'enfant a vite mal à la tête, dans ces cas là l'orthoptiste fait des séances plus courtes/moins poussées mais ça progresse bien quand même !
pouvoir retrouver un confort de lecture devrait aussi le rassurer un peu...

C'est tout à fait ça. L'orthoptiste m'a dit 12 séances pour le moment et on verra ce que cela donne. Je lui ai expliqué que quand on aurait rééduqué il devrait arrêter de souffrir et donc relire sans problèmes, ça l'a rassuré...

ça vaudrait la peine de recontacter la psy pour savoir ce qu'elle conseille pour le manque de confiance en soi, qui a l'air confirmé par tout le monde (et même les items chutés sont ceux qui sont le plus sensible... pour les différences à l'intérieur de l'icv, il parait aussi - sous toutes réserves! - si le premier résultat est bien celui des similitudes, que quand c'est un score nettement plus élevé que pour les autres subtests de l'icv, ça peut aussi être un fort investissement par volonté de contrôle, théoriser, quand on manque de confiance... bon, je ne retrouve plus la source, donc sous toutes réserves) et Est-ce qu'elle conseille de prendre en charge avant la rééducation orthoptique ou en parallèle

oui c'est bien similitudes à 15. La psy m'a dit qu'elle avait du beaucoup le relancer pour avoir des réponses, elle a bien insisté là dessus. Il veut toujours satisfaire les autres, j'avais prévenu la psy avant le test, il attend toujours mon approbation quoi qu'il fasse, ou celle de l'adulte concerné (instit ou autre). Quand il est sorti on a discuté des similitudes qu'il avait ratées (je ne savais pas les scores et donc sa réussite) et sa grande inquiétude était de savoir à quel age j'avais su ce que c'était... donc je lui ai expliqué les mots qu'il n'avait pas compris.
Elle m'a dit d'attendre car l'angoisse semble apaisée depuis la rentrée (éléments violents dans l'autre classe, instit super enfin qui lui convient surtout).

dans les trucs tout bêtes aussi, pour éviter de se mettre la pression et prendre du recul, s'il s'imagine qui faut absolument avoir juste/bon/qu'il y a "une" bonne réponse et que toutes les autres sont fausses, ça peut l'intéresser que tu lui racontes l'invention de la tarte Tatin, les bêtises de Cambrai, comment le post it a été inventé... ça vaut la peine de regarder les ratages avec intérêt plutôt que de les rejeter sans considération ;)

Je n'y ai pas pensé, je vais tester ;)

(je m'étonne aussi de la réponse de la psy scolaire, dans l'école et le collège où sont/étaient mes enfants, c'est pris très au sérieux par toute l'équipe, les enseignants et la direction, c'est important de ne pas minimiser, il y a pas mal de campagnes de l'éducation nationale à ce sujet, dommage que ça ne suive pas toujours sur le terrain! ici c'étaient plutôt les encadrants de cantine/périscolaire qui avaient ce défaut parfois, de la part de psy scolaire c'est plus surprenant)

C'est vieux, ça fait 3 ans :1cache:

Merci pour tes réponses ! si tu retrouves pour l'ICV je suis preneuse !
Ils étaient là avant, il seront là après, nous, nous ne faisons que passer.
Avatar de l’utilisateur
Dine17
 
Messages: 162
Âge: 34
Enregistré le: Mer 20 Avr 2016 15:03
Localisation: Nouvelle Aquitaine
Présentation: presentations/bonjour-t7429.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Messagepar creac » Sam 26 Nov 2016 10:22

Bonjour

Avec les résultats de la Wais, je pensais me sentir mieux et enfin savoir d'où venait ce sentiment de vivre à coté des autres, que j'allais enfin me booster et à la fois m'apaiser...
Hier la psy m'a confirmé que j'étais HP. Mais HP avec QI hétérogène (vous vous doutez bien que je ne serai pas là autrement, ça aurait été tellement plus simple :nesaitpas: )

Je ne remets pas son diagnostic en question, elle me semble sérieuse et maitriser le domaine du haut potentiel et ses nuances.

Ce qui me gène ce sont les écarts énormes entre les subtests, et surtout qu' à l'intérieur de chaque subtests, il y a des écarts (supérieurs à 4) = hétérogènes.
Pour être clair avec vous, voici les résultats :
ICV : 137 (sim 18/19, vos 17/19, inf : 14/19)
IRP : 138 (cube 16/19, pus : 14/19, bal 19/19)
IMT : 114 (mch :11/19, ari : 14/19)
IVT 100 (code 9/19, sim 11/19)

Comme beaucoup de HP j'ai loupé IVT mais ça me dérange pas, quant à l'IMT , j'ai eu un grand désintérêt pour l'épreuve qui manquait de sens.

Je bloque sur les résultats de l'ICV et IRP ("je bloque".. la bonne blague, la psy m'a dit que je me bloquais trop, un gros travail en perspective a faire là dessus :))

Tout ça va vous paraitre anodin, mais pour moi ça a une réelle importance.
La semaine dernière en attentant les résultats (même si la psy m'avait mise sur la voie), ma petite voix intérieure me disait :
"Si tu es HP, si finalement tu n'es pas aussi "bête" que tu pensais, il faudrait songer à rattraper toutes ces lacunes, ou desinterets pour certaines matières à l'école que tu as eu dans le passé ! "
C'était là un de mes objectifs, j 'ai réellement souffert de la période scolaire (collège/lycée) avec ces professeurs qui ne m'intéressaient pas à leur spécificité (et personnalité).

Bien sur même en n'étant pas HP, libre à moi de palier à ce manque.
Mais j'avais besoin d'un déclencheur ! de quelque chose qui me bouscule, qui me dise "tu t'es trompée sur toi même, tu n'es pas bête". (et que ça m'enlève ça de la tête au passage).
Ainsi reprendre confiance en moi et avoir le courage d'affronter ça !

Finalement j'ai un ICV et IRP hétérogène, non interprétable.
Alors que faire ? Est ce que je peux m'appuyer quand même sur ces résultats pour faire une belle grimace à mes années scolaires ? Commander des montagnes de livres à dévorer ? reprendre des cours de langue ? Que sais je encore !

Je suis consciente que mon texte n'est pas au niveau de certains sur le forum, mais j'avais envie de m'exprimer. (manque de confiance :wasntme: )
Quoi de mieux que s'exprimer et partager avec vous, vous qui pour le plupart me comprenez !

Merci.
:chat:
Chaque jour, chaque nuit, mon esprit s'enfuit.
Avatar de l’utilisateur
creac
 
Messages: 43
Enregistré le: Ven 4 Nov 2016 14:26
Présentation: presentations/lance-lance-pas-t7951.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Messagepar marienat23 » Sam 26 Nov 2016 16:16

Je n'ai pas plus de compétences que ça sur les subtests mais l'IAG a dû être calculé (tu es homogène pour ICV et IRP au total). Ma psy ne m'a pas parlé d'hétérogénéité à l'intérieur d'un subtest : mon irp a chuté à cause d'un des 3 subtests et elle a justement calculé le QIT malgré l'écart avec l'ICV car ça ne concernait qu'un aspect d'un des subtests et l'a marqué dans le compte-rendu. Elle m'avait dit que l'important était ICV et IRP, ça a l'air assez proche quand même.

Elle t'a dit que ce n'était pas interprétable ?
"Le véritable poète a pour vocation d'accueillir en lui la splendeur du monde." Goethe
Avatar de l’utilisateur
marienat23
 
Messages: 186
Âge: 36
Enregistré le: Dim 25 Sep 2016 16:51
Présentation: ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Messagepar creac » Sam 26 Nov 2016 21:16

Quand je regarde le bilan, le Qi global a été calculé mais non significatif. Quant à l' Icv et Irp, comme ils sont hétérogènes il y a la mention : non interpretable.

Bien sur mes résultats ont été interprété et expliqué par la psy.

Avez vous beaucoup de différence entre chaque resulat correspondant aux parties intérieures des subtests ?
La psy avait l'air de dire qu' à partir de 4 Points d écart ce n étaient pas interpretable.
Chaque jour, chaque nuit, mon esprit s'enfuit.
Avatar de l’utilisateur
creac
 
Messages: 43
Enregistré le: Ven 4 Nov 2016 14:26
Présentation: presentations/lance-lance-pas-t7951.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Messagepar Back2Basics » Sam 26 Nov 2016 22:38

creac a écrit:Avez vous beaucoup de différence entre chaque resulat correspondant aux parties intérieures des subtests ?
La psy avait l'air de dire qu' à partir de 4 Points d écart ce n étaient pas interpretable.

'Sont loin d'être tous d'accords sur les critères d'hétérogénéité, malheureusement.

De mon côté, j'ai 4 points d'écarts entre inf et voc. Pour les autres subtests j'ai 2 points d'écart maxi dans un même indice mais suis hétérogène d'un indice à l'autre (ICV = IRP, mais IMT 14 pts plus bas et IVT encore 11 pts plus bas).
La psy a noté "homogénéité intra-indice" malgré ces 4 points et m'a annoncé un profil "à considérer comme homogène" malgré tout avec un QIT calculé. Mais il faut reconnaître qu'en dehors d'inf, j'ai tous les subtests ICV/IRP qui tiennent dans une fourchette de + ou - 1 points. Du coup... :nesaitpas:

Tu n'as pas passé les matrices ou tu as fait tous les subtests complémentaires ? (tu as indiqué "balances" à la place)
Un petit pas de rien du tout pour l'Homme, mais un grand pas pour moi... :lol:
Back2Basics
 
Messages: 682
Âge: 101
Enregistré le: Jeu 7 Avr 2016 13:09
Présentation: dans quelle étagère ?
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Messagepar creac » Sam 26 Nov 2016 22:59

J ai en effet passé les matrices mais la psy a du les remplacer avec les balances que j ai mieux réussit.

Te concernant mise a part un indice, l'Icv et irt semble homogène.

Je crois que je vais la rappeller pour qu elle me rassure, ce n'est pas évident de passer a la "suite" quand on reste bloqué sur des chiffres.
Chaque jour, chaque nuit, mon esprit s'enfuit.
Avatar de l’utilisateur
creac
 
Messages: 43
Enregistré le: Ven 4 Nov 2016 14:26
Présentation: presentations/lance-lance-pas-t7951.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Messagepar demon de lumière » Mer 30 Nov 2016 14:46

bonjour tout le monde,

Je m'incruste dans la discussion, maintenant que je sais quel fil suivre!
J'ai passé le test lundi, et comme pour bon nombre d'entre vous, le résultat est hétérogène. Très hétérogène. (ICV: 143; IRP: 110)...Évidemment avec un tel écart, impossible de donner un QIT, et de dire clairement "oui" ou "non". Mais ce n'est pas grave, pour deux raisons:
- ce résultat, moi, je le trouve très positif parce qu'il est tout-à-fait raccord avec ce que je suis en ce moment: quelqu'un de très hétérogène! J'aurai trouvé suspect qu'il soit bien lisse, bien clair...Là, il traduit exactement la sensation que j'éprouve d'être en décalage avec moi-même, de ne pas être vraiment la personne que je devrais être. C'est comme ci ce résultat me confirmait: "ben oui ma chérie! C'est un peu normal de ressentir ce que tu ressens! ICV à 143? IRP à 110? Hum...Va falloir régler ce petit problème!"
-Et puis je me suis orientée vers une psy spécialisée dans la prise en charge des adultes HP, qui, elle, analysera le bilan au regard de ce que je lui raconterai de mon histoire, et qui m'aidera à trouver la réponse. Quelqu'elle soit, d'ailleurs, HP ou non, du moment qu'il y a une réponse (et qu'elle me parait cohérente) je prends.
Cette expérience aura donc plein de mérite, et notamment celui de bien me faire comprendre que le test n'est qu'un outil et non une finalité, et que quelque soit le résultat qu'il donne, il faut juste, je pense, le prendre comme un moyen d'accéder à sa vérité.
Voilà voilà; sur ces bonnes paroles, salut à tous :)
Avatar de l’utilisateur
demon de lumière
 
Messages: 3
Âge: 37
Enregistré le: Lun 7 Nov 2016 13:30
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Messagepar MamanLinotte » Jeu 1 Déc 2016 21:22

J'aime beaucoup ta façon de voir les choses demon de lumière !

creac, mais screugneugneu, fais lui confiance, si elle dit que tu es HP c'est que tu l'es ;)
pour te rassurer sur ton hétérogénéité à l'intérieur des indices ICV et IRP: les subtests minimum sont déjà à 14, donc tu es bien du côté HP, même la valeur exacte de l'indice ne veut pas dire grand chose...
Et 14/17/18 d'un côté, 14/16/19, ça se ressemble comme distribution (là, j'avoue, je ne sais pas si ça a la moindre signification!)
Quand il n'y a pas trop d'écart entre ICV et IRP en tout cas, on peut calculer l'IAG - le chiffre en lui même n'a pas grand intérêt, mais juste pour te dire que certains considèrent que ces 6 subtests suffisent pour un diagnostic HP.

En tout cas, non, tu n'es pas bête ! Peut-être que l'imt et l'ivt (qui sont sur la mémoire et la vitesse) te faisaient croire ça car tu aurais aimé avoir une sorte de 'fulgurence' ? mais l'intelligence ne se manifeste pas forcément comme ça...

et il est toujours intéressant de nourrir sa curiosité, n'hésite pas pour les livres et les langues !

tu as rappelé la psy finalement ou pas ?
MamanLinotte
 
Messages: 5
Enregistré le: Sam 24 Sep 2016 15:06
Profil: Intéressé pour une personne de mon entourage
Test: WISC

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Messagepar W4x » Ven 2 Déc 2016 01:20

MamanLinotte a écrit:pour te rassurer sur ton hétérogénéité à l'intérieur des indices ICV et IRP: les subtests minimum sont déjà à 14, donc tu es bien du côté HP, même la valeur exacte de l'indice ne veut pas dire grand chose...
Et 14/17/18 d'un côté, 14/16/19, ça se ressemble comme distribution (là, j'avoue, je ne sais pas si ça a la moindre signification!)
Quand il n'y a pas trop d'écart entre ICV et IRP en tout cas, on peut calculer l'IAG - le chiffre en lui même n'a pas grand intérêt, mais juste pour te dire que certains considèrent que ces 6 subtests suffisent pour un diagnostic HP.

Pardon mais en aucun cas on ne peut se prononcer à la place de la psy en question, la vue des chiffres est certes tentante mais... il en irait pour n'importe quelle donnée brute de performance physique, hors contexte. Je suis toujours dubitatif quand on se retrouve face à ce genre de "liste" de résultats, sans savoir si c'est une demande implicite d'approbation, de réprobation ou de révision d'avis du psy qui par ailleurs se trouve décrit comme souvent flou dans son diagnostic.
Le flou artistique entourant certains praticiens est une réalité qui peut être évoquée, mais la recherche de "véracité" du diagnostic, toute légitime qu'elle soit, n'appartient pas à ce forum et ne passe pas par l'étalage in extenso des résultats du test. Par là je ne vise pas spécialement les derniers échanges mais une tendance, qui n'est pas appropriée aux lieux.
Que l'on soit en questionnement ou en "digestion" de la réponse, qu'elle soit positive, négative ou non concluante, ce qui importe ici c'est la posture et la participation constructive. L'approbation ou la désapprobation du diagnostic ne font partie des prérogatives ni des membres du forum ni de l'équipe. Bien que compréhensible, c'est se leurrer que de se dire que chiffres à l'appui on aura un complément d'information fiable.
La question sous-jacente de la légitimité est bien réelle et se comprend (il y a d'ailleurs des topics pour ça) mais renvoie tout simplement à la capacité de chacun à oser participer, dans un cadre au final uniquement défini par les règles les plus élémentaires de la bienséance. Il n'y a pas que les sujets du "délirium" qui sont ouverts à tous... Merci donc d'éviter de spéculer sur des résultats, tout comme d'éviter en amont de jeter ceux-ci en pâture au bon vouloir de qui dira ce que vous voulez entendre.
Ce n'est pas maintenant qu'il faut craindre de comprendre.
Avatar de l’utilisateur
W4x
 
Messages: 2972
Âge: 34
Enregistré le: Lun 21 Nov 2011 23:19
Présentation:
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Messagepar creac » Ven 2 Déc 2016 18:40

Merci a ceux qui ont répondu posément et ont essayé sur ce fil ou un autre de m'ouvrir un peu et me débloquer.

Je n ai pas le sentiment d être la bienvenue HP émotionnel que je suis.

Si j ai mis mes résultats ce n était en aucun cas pour disserter dessus ou avoir approbation ou pas. J avais envie de partager mon questionnement et ce fil : haut potentiel et qi hétérogène me semblait le plus adapté.
Pour moi un exemple ou une question se doit d être complète quand on parle d'un sujet (dans la mesure du possible). D ailleurs je ne suis pas la seule a avoir marqué les résultats !

On ne peut pas plaire a tout le monde et je commence a bien l intégrer.

Bon we a tous
Chaque jour, chaque nuit, mon esprit s'enfuit.
Avatar de l’utilisateur
creac
 
Messages: 43
Enregistré le: Ven 4 Nov 2016 14:26
Présentation: presentations/lance-lance-pas-t7951.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Haut Potentiel et QI hétérogène

Messagepar W4x » Mer 7 Déc 2016 23:50

Offtopic :
Je n'ai pas dit que c'était ce que tu faisais, j'ai dit que ça prêtait le flanc à la dérive, même lorsque les interlocuteurs sont animés de sincères bonnes intentions. Ton questionnement est à sa place, et d'ailleurs ce que tu évoques de ta scolarité et ton ressenti après restitution -donc hors chiffres- me semble ouvrir plus de perspectives tout en levant déjà une partie du voile de ton hétérogénéité ;)
Ce n'est pas maintenant qu'il faut craindre de comprendre.
Avatar de l’utilisateur
W4x
 
Messages: 2972
Âge: 34
Enregistré le: Lun 21 Nov 2011 23:19
Présentation:
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

PrécédenteSuivante

Retourner vers Diagnostic, Tests, Psys et Thérapies

 


Articles en relation Statistiques Dernier message
Qi hétérogène, Surinvestissement intellectuel
1, 2, 3par melanie17 » Ven 8 Nov 2013 22:45

Réponses: 60

Vus: 9844

Dernier message par Nourth Voir le dernier message
Ven 6 Nov 2015 11:56

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 4 invités