Switch to full style
Ici vous pourrez échanger au sujet du diagnostic et de l'accompagnement
Répondre

Diagnostic+ et différences QI

Mer 14 Sep 2016 12:06

Bonjour,

Diagnostique + = HP.

Mais je suppose que dans les diagnostique +, il y a de tout: QI de 120-130 intelligence supérieur mais qui reste dans la normalité, QI de 130 à 140 = surdoué, QI > 145 THQI, ...

Il doit y avoir une grande différence entre quelqu'un de 130 et quelqu'un de 145!

Sur le site, il n'y a pas d'info à ce sujet et il pourrait être intéressant de savoir où en sont les participants sur ce forum. La façon de voir les choses est probablement différente, et si on a 135, il peut y avoir un décalage avec ceux qui ont plus de 150.

Je suis toujours en questionnement (seulement passé le quantitatif, j'attend le RDV pour le qualitatif), mais je me pose parfois la question en lisant les posts.

Belle journée à vous!

Re: Diagnostique + et différences QI

Mer 14 Sep 2016 12:32

As-tu regardé ce sujet sur le THQI, tentative de compréhension? Il y a aussi un sujet sur le club des 130, et un sur les QI hétérogènes.
post230717.html
post219545.html
pose-des-questions/surdoue-mais-pas-trop-club-des-130-t4898.html

tu devrais y trouver de quoi alimenter ta réflexion :)

Re: Diagnostique + et différences QI

Mer 14 Sep 2016 14:31

ThierryM a écrit:Il doit y avoir une grande différence entre quelqu'un de 130 et quelqu'un de 145!

Sur le site, il n'y a pas d'info à ce sujet et il pourrait être intéressant de savoir où en sont les participants sur ce forum. La façon de voir les choses est probablement différente, et si on a 135, il peut y avoir un décalage avec ceux qui ont plus de 150.

Comme l'a indiqué Napi, la question a été un peu abordée ici ou là... Relativement peu, il est vrai, mais probablement parce qu'au delà de 130, la situation statistique devient très floue, puisque les outils de mesures demanderaient un échantillon plus représentatif que celui qui sert à étalonner des tests prévu pour tout le spectre de la courbe de Gauss ( les tests de qi ont d'abord servi à dépister les déficits intellectuels, puis le pendant symétrique a permis de se poser la question de ce qu'il en était pour ceux qui se situaient côtè droit de la répartition statistique... mais dans tous les cas, ce qui était et reste prioritaire dans ces travaux reste de discriminer les personnes s'écartant de la norme, la moyenne, beaucoup moins de discriminer -- et comprendre -- les différences intra-groupe ^^ )

Re: Diagnostique + et différences QI

Mer 14 Sep 2016 23:10

Je n'ai rien vu dans les forums où, quand on lit une réponse d'un membre du groupe, on sait juste qu'il est "diagnostique +", mais on ne sait pas s'il a 125 ou 150...

Re: Diagnostique + et différences QI

Mer 14 Sep 2016 23:32

Tu ne trouveras effectivement pas ce type d'infos.
En furetant plus ou moins profondément sur le forum, et avec un peu de chance, tu trouveras des infos qualitatives ("THQI" pour machin, truc qui a plafonné à la WAIS III (=150)) mais bien souvent guère plus. Parfois un QIT qui est jeté en pâture, oui. Guère de quoi avancer sur le terrain qui t'intéresse.
Après... en toute franchise... les écarts de QI ne font pas tout, loin de là. Le vécu, le caractère, ... Qu'il y ait une différence nette entre 130 et 160 oui. Mais 130 <-> 145 ou 145 <->160, la différence tiendra plus de la personnalité et du vécu que du Delta de QI, je pense (ce qui ne signifie évidemment pas qu'il n'y aura pas de différence du tout).

Après, se greffe là-dessus les problèmes de raretés statistiques, l'imprécision grandissante des tests quand le QIT s'envole, le fait que ceux à 160 sont tous tassés à la même valeur alors qu'en fait on sait juste d'eux qu'ils sont au minimum à 160... Rien de fiable, rien d'exploitable, en fait. Si un jour un groupe de HP ultra-motivés (ça pourra pas venir d'ailleurs) se décide à mettre en place un test fiable jusqu'à 180 ou 200 de QIT, là on pourra peut-être commencer à y voir un peu plus clair. Et encore... :wasntme: Mais c'est pas prêt d'arriver... Et ça par contre, c'est certain ! :D (vous croyez que Jim Jannard pourrait se lancer dans la psychométrie ? Il est taré juste ce qu'il faut pour lâcher les fonds sur une idée aussi folle, je pense... :lol: )

Re: Diagnostique + et différences QI

Mer 14 Sep 2016 23:54

J'avais mal compris ta question : tu trouverais intéressant d'avoir dans le profil de chacun son QI exact, pour savoir si telle ou telle réponse vient d'un petit-surdoué-à-130, ou d'un très-surdoué-qui-explose-les-tests ?
En ce qui me concerne, je n'en vois pas la nécessité. Pas que le score au test soit tabou, en ce qui me concerne j'ai dû donner les chiffres ici où là. Certains ici sont THQI et l'ont mentionné à l'occasion, j'imagine que d'autres le sont et choisissent de ne pas le dire. Quelques uns ont donné les détails après avoir passé le test, mais la plupart ne s'étendent effectivement pas sur le sujet.

Ça peut être utile sur certains points de préciser ce paramètre, en particulier dans les sujets que j'ai cités plus haut, qui portent précisément sur les caractéristiques de telle ou telle "tranche" de QI.. Pour le reste, je ne trouve pas ça super pertinent :
D'une part, certains ont passé le WISC, d'autre la WAIS, version III ou IV... Tous n'ont pas un QI total interprétable (pour moi par exemple, 40 points d'écart entre les différents indices. ) D'autres ont passé le test dans des conditions particulières qui les font chuter sur certains points. Bref, si je trouve intéressant pour moi de connaître les détails qui me concernent, au delà du simple verdict +/-, je ne pense pas que ça ait vraiment du sens pour d'autres, qui n'auront pas le contexte autour du nombre que je pourrais inscrire. Ou alors il faudrait le compte rendu du test en pièce jointe dans la signature de chacun :D
D'autre part, et peut-être plus particulièrement pour ceux qui découvrent la douance et ce forum, il y aurait sans doute un risque de se focaliser sur certains scores, de ne pas oser discuter avec des gens manifestement beaucoup plus intelligents que soit. En tout cas, je pense que ça aurait été ma réaction. (pas bien maline, pas bien rationnelle, certes...) Autant ne pas trop se rentrer dans des petites cases.
pour le reste, je suis assez d'accord avec B2B, sur l'importance de la personnalité comme pour l'imprécision en extrémité de courbe.
Répondre