Un pharmacien, ça peut faire quoi ?

Mathématiques, sciences humaines, anthropologie, écologie, biologie, génétique, médecine, ou encore philologie, linguistique, grammaire et autres. La vaste partie consacrée aux sciences dans leur ensemble, et dans leur unicité.

Modérateur : W4x

Répondre
Avatar du membre
Archibald
Messages : 25
Enregistré le : sam. 14 janv. 2017 17:16
Présentation : presentations/salut-tous-t8136.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 29

Un pharmacien, ça peut faire quoi ?

Message par Archibald » jeu. 27 avr. 2017 17:17

Bonjour :)

Je me posais la question tout à l'heure en passant devant une pharmacie : qu'est-ce qu'un pharmacien peut faire d'autre que vendre des boîtes de médicaments ? (Et vérifier bien sûr l'ordonnance avec).

Parce que j'ai le souvenir, de mes lectures littéraires du 19e siècle, qu'un pharmacien a une formation de chimiste et qu'il pouvait jadis préparer lui-même des médicaments.

D'où ma question : il peut encore le faire aujourd'hui ? Pourquoi il ne le fait pas ? Pourquoi ça a changé comme ça ? :think:
"Chaque individu doit organiser son chaos intérieur en réfléchissant à ses propres besoins", Nietzsche

Avatar du membre
Pataboul
Messages : 445
Enregistré le : dim. 18 janv. 2015 21:02
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 35

Re: Un pharmacien, ça peut faire quoi ?

Message par Pataboul » jeu. 27 avr. 2017 18:29

Ca m'aurait plu s'il n'y avait pas mieux:

[BBvideo 425,350]http://www.youtube.com/watch?v=wKimU8jy2a8[/BBvideo]

En gros, ce gars, qui maîtrise extrêmement bien les maths, a fait une série de vidéos sur la démocratie et les différents systèmes de vote. Dans cette vidéo, il présente le meilleur système qui soit, grâce à une découverte récente faite par un jeune mathématicien français bourré de talent ;) .

"L'un des rares concepts a être largement embrassé par les chercheurs en système de vote est le concept de vainqueur de Condorcet, avancé par le marquis de Condorcet en 1785. Le problème, c'est le paradoxe dit de Condorcet sur lequel les mathématiciens ont bloqué pendant plus de 2 siècles. Mais récemment, on en a trouvé la parade : en randomisant, on a su exhiber un unique vainqueur de Condorcet des loteries !"

Back2Basics
Messages : 897
Enregistré le : jeu. 7 avr. 2016 13:09
Présentation : dans quelle étagère ?
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 102

Re: Un pharmacien, ça peut faire quoi ?

Message par Back2Basics » jeu. 27 avr. 2017 18:33

Oui, ils font encore des "préparations" très fréquemment. Bon, objectivement, ça tient plus de l'assemblage d'un burger chez Mc Do que de la synthèse d'un médoc (mélange de différents ingrédients avec un liant pour faire une pommade, par exemple)... ;) Ceux qui sont habilités à faire ces prép' ont un petit badge sur leur blouse (un mortier avec un pilon, il me semble, ou juste le pilon, je ne sais plus. EDIT : ah, ça doit être un truc dans ce genre).
Après je ne suis pas dans la branche, donc peut-être qu'ils ont encore d'autres choses insoupçonnées dans leur escarcelle à malices des "we can do that too".
Un petit pas de rien du tout pour l'Homme, mais un grand pas pour moi... :lol:

Avatar du membre
Napirisha
Messages : 1939
Enregistré le : lun. 22 juin 2015 12:15
Présentation : bonjour!
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : sous le tilleul
Âge : 35

Re: Un pharmacien, ça peut faire quoi ?

Message par Napirisha » jeu. 27 avr. 2017 18:38

c'est toujours le cas, je crois, semblerait .
http://www.ordre.pharmacien.fr/content/ ... artie2.pdf

un doc du site de l'ordre des pharmaciens a écrit :Les préparations à l'officine, magistrales et officinales se présentent sous différentes formes pharmaceutiques, à l'état solide (poudres, gélules, paquets), liquide (solutions et suspensions), semi-solide (crèmes et pommades).
Elles doivent obéir à une règlementation juridique, tant dans leur réalisation ( bonnes pratiques de préparation) que pour leur étiquetage.
Après s'être assuré au vu de la prescription et de la documentation que la posologie des composants est respectée, et au vu des documents d'analyse des fournisseurs que les matières premières sont conformes à la Pharmacopée, une fiche de fabrication est rédigée.
L'exécution de ces préparations peut alors être effectuée et contrôlée sous la responsabilité d'un pharmacien dans l'officine réceptrice de la prescription ou chez un sous-traitant dans des locaux spécifiques
Fournisseuse officielle de documents anciens en tous genres. Maison fondée en 1758. (c) Vlid

Avatar du membre
W4x
Messages : 3370
Enregistré le : lun. 21 nov. 2011 23:19
Présentation : viewtopic.php?f=78&t=1075
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 35
Contact :

Re: Un pharmacien, ça peut faire quoi ?

Message par W4x » jeu. 22 juin 2017 14:54

Dans l'temps ;) les pharmaciens étaient également formés à la mycologie et pouvaient déterminer si une récolte de champignons était consommable ou non. Mais cette formation est tombée en désuétude...
Techniquement, un pharmacien peut également pratiquer les gestes de premiers secours, désinfecter une plaie etc.
De plus, depuis un mois environ les pharmaciens de Nouvelle-Aquitaine et d'Auvergne-Rhône-Alpes sont habilités à vacciner contre la grippe (sauf les personnes à risque).
Was zurück bleibt, ist Erinnerung.

Avatar du membre
-Olivier-
Messages : 1340
Enregistré le : jeu. 17 nov. 2016 16:52
Présentation : pʁe.zɑ̃.ta.sjɔ̃
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Par ci par là
Âge : 47

Re: Un pharmacien, ça peut faire quoi ?

Message par -Olivier- » jeu. 22 juin 2017 17:18

Il y a aussi beaucoup de pharmaciens salariés des laboratoires de recherche.
Et dans ces structures, pour le coup, ils élaborent et préparent les formules des médicaments de demain.
C'est vrai que les pharmaciens d'officine ressemblent beaucoup à des épiciers, sauf au niveau de la négociation.
Essayez pour rire de marchander une boite de doliprane et vous lirez dans le regard du pharmacien l'incompréhension la plus totale. Il s'agit pourtant d'un produit sur lequel est appliqué une marge par nature négociable. :D
Mes certitudes ne valent que si vous en doutez

Avatar du membre
Colombe
Messages : 94
Enregistré le : jeu. 12 juin 2014 22:04
Présentation : post152975.html#p152975
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : Montpellier
Âge : 55

Re: Un pharmacien, ça peut faire quoi ?

Message par Colombe » ven. 23 juin 2017 08:18

Cette question, je me la pose aussi un peu, ma fille de 13 ans veut être herboriste. Je lui ai dit que le diplôme d'herboriste n'existe pas officiellement en France, et qu'elle devra faire des études de pharmacie pour préparer et/ou vendre des remèdes à base de plantes.
Il y a à Dijon une pharmacie qui prépare un très grand nombre de produits type compléments alimentaires, tisanes, onguents etc à partir de plantes et de produits naturels: apparemment ça se pratique donc toujours, mais peut-être pas partout?

Avatar du membre
Zyghna
Messages : 6807
Enregistré le : lun. 27 juin 2011 21:28
Présentation : ici
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 39

Re: Un pharmacien, ça peut faire quoi ?

Message par Zyghna » sam. 24 juin 2017 12:24

Il me semblait que l'herboristerie avait été officiellement réhabilitée il y a une paire d'années.
"Il est inutile d'être parfait, il faut seulement s'engager et mettre ses actions en cohérence avec ses valeurs" Brené Brown

Avatar du membre
BarbieTuriq
Messages : 12
Enregistré le : mer. 13 déc. 2017 11:49
Présentation : https://adulte-surdoue.fr/viewtopic.php?f=9&t=9026
Profil : Bilan non concluant
Test : WAIS
Âge : 29

Re: Un pharmacien, ça peut faire quoi ?

Message par BarbieTuriq » mar. 16 janv. 2018 18:07

W4x a écrit :
jeu. 22 juin 2017 14:54
Dans l'temps ;) les pharmaciens étaient également formés à la mycologie et pouvaient déterminer si une récolte de champignons était consommable ou non. Mais cette formation est tombée en désuétude...
Je proteste : c'est encore enseigné dans les facs ! A Paris on a même eu droit à une sortie en forêt dédiée à la reconnaissance de nos amis les champis.

D'une manière générale, le public sous-estime l'éventail des connaissances et compétences du pharmacien (d'officine s'entend, ie l'espèce la plus commune), qui se plaint d'être perçu comme un épicier, mais qui au fond à mon avis y trouve son compte. Je m'explique : il n'y a pas de situation en officine qui justifie une prise de risque pour le patient (contrairement, par exemple, à un cancérologue qui propose à son patient en échec de traitement un tout nouveau médicament expérimental). En conséquence, le pharmacien a une culture du "risque zéro" (et heureusement!).
Exemple : Mémé arrive en pharmacie avec son gros panier plein de champignons fraîchement ramassés et demande au pharmacien lesquels sont comestibles ou pas. Le pharmacien, qui ne voit que d'innocents bolets dans le dit panier, évalue +/- consciemment la balance bénéfice/risque avant de donner son opinion. Bénéfice attendu : mamie fera une bonne omelette aux champis. Risque encouru : un des champignons était en fait toxique, mamie y laisse sa peau, et non seulement le pharmacien a perdu une cliente, mais en plus les petits-enfants, non content d'hériter, collent un procès au pharmacien ! Le rapport B/R étant <1, notre brave pharmacien sort de sa rêverie et répond donc à mémé que ce serait plus prudent de jeter la totalité du panier car un des champis est un peu abîmé/c'est la pleine lune/on est vendredi 13...

Avatar du membre
Riffifi
Messages : 1166
Enregistré le : sam. 20 avr. 2013 15:35
Présentation : riffifi
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Localisation : à l'Ouest
Âge : 38

Re: Un pharmacien, ça peut faire quoi ?

Message par Riffifi » lun. 22 janv. 2018 21:03

Colombe a écrit :
ven. 23 juin 2017 08:18
Cette question, je me la pose aussi un peu, ma fille de 13 ans veut être herboriste.
Elle sera peut-être aussi intéressée par ce site du syndicat qui réunit les cultivateurs de simples : http://www.syndicat-simples.org/fr/index.php
Où que tu sois, creuse profond. En bas, c’est la source.
Laisse les hommes noirs crier : « En bas, c’est toujours l’enfer".

(merci Friedrich)

Répondre