Nous sommes le Jeu 19 Jan 2017 22:21


La théorie des intelligences multiples de Gardner

La partie consacrée à la Santé dans sa globalité. Principalement la psychologie, psychologie sociale, la psychiatrie, les troubles de l'humeur, de la personnalité, les handicaps, l'autisme...

Modérateur: W4x

La théorie des intelligences multiples de Gardner

Messagepar Carole » Lun 7 Nov 2011 23:12

Pour poser les bases de la discussion, voici la définition de l'intelligence selon Gardner et les 8 formes d'intelligences qui selon lui en découlent:

[...] Au lieu de voir «l’intelligence humaine» en terme de score à un test standardisé, Gardner la définit ainsi :

  • la capacité de résoudre les problèmes que chacun rencontre dans la vraie vie;
  • la capacité de générer de nouveaux problèmes et de les résoudre;
  • la capacité de réaliser quelque chose ou d’offrir un service qui en vaut la peine dans la culture de celui qui le fait.

La définition de Gardner de l’intelligence humaine fait ressortir la nature multiculturelle de sa théorie. Voici les huit formes de l’intelligence qu’il propose (pour le moment)…

1. L’intelligence logico-mathématique
On la reconnaît par : une force dans les habiletés en résolution de problèmes et en mathématiques. Celui ou celle qui la possède pose les questions «pourquoi» et «comment», veut raisonner sur les choses, veut savoir «ce qui arrivera ensuite» et pense de façon «séquentielle».

Pistes pour en favoriser l’expression : travailler à l’ordinateur, programmer, classer des objets, pratiquer les sciences et la lecture, aimer les discussions et l'exploration, résoudre des mystères, jouer avec des mots, déchiffrer des codes, visiter des musées, résoudre des énigmes, proposer des problèmes qui nécessitent la réflexion et des activités de calcul.
Hubert Reeves est un bon exemple de ce type d’intelligence.

2. L’intelligence spatiale
On la reconnaît par : une puissante imagination. Celui ou celle qui la possède aime : concevoir, dessiner, lire des graphiques, élaborer des affiches, faire des casse-têtes représentant des images ainsi que des labyrinthes, organiser l’espace, les objets et les surfaces. Il/elle a besoin d’images pour comprendre.

Pistes pour en favoriser l’expression : pratiquer l’art et les sports, créer des diagrammes d’organisation d’idées, monter des vidéos et des films, construire des cartes et des chartes, faire du théâtre, pratiquer la planche à voile, la sculpture, le patin à roulettes, la danse, la bicyclette, la conduite et la peinture.
Leonard de Vinci est un bon exemple de ce type d’intelligence.

3. L’intelligence interpersonnelle
On la reconnaît par : de grandes habiletés dans les relations interpersonnelles. Celui ou celle qui la possède aime parler et influencer, est habituellement le/la leader d'un groupe ou l'organisateur/organisatrice, communique bien, est habile en résolution de conflits, a une bonne écoute, est habile à négocier et est persuasif/persuasive.

Pistes pour en favoriser l’expression : se faire des amis facilement, préférer les situations gagnant/gagnant, mener les discussions, pratiquer l’enseignement par les pairs et la collaboration, diriger les projets, conseiller les amis, comprendre les préoccupations des autres, manifester de l’empathie.
René Lévesque est un bon exemple de ce type d’intelligence.

4. L’intelligence corporelle-kinesthésique
On la reconnaît par : le désir de bouger, la tendance à être en mouvement constant ou à s'impliquée activement pour être bien. Celui ou celle qui la possède a besoin de se lever, de bouger, de toucher et de prendre les choses dans ses mains.

Pistes pour en favoriser l’expression : s’étirer, faire des jeux de rôles et des jeux dramatiques, faire de l’exercice, du théâtre, faire de l’artisanat, planifier des événements extérieurs, danser, jouer et faire du sport.
Margie Gillis est un bon exemple de ce type d’intelligence.

5. L’intelligence verbo-linguistique
On la reconnaît par : l’amour du langage et de la parole. Celui ou celle qui la possède parle constamment, a une bonne mémoire des dates et des noms, aime raconter des histoires, aime écouter des histoires, aime la diversité des voix et se rappelle des histoires drôles.

Pistes pour en favoriser l’expression : faire des présentations, aimer argumenter et persuader, faire des discours, jouer des rôles, dialoguer, écrire, faire des comptes-rendus, amorcer la conversation, écouter des enregistrements, lire des livres où il y a des dialogues.
Gilles Vigneault est un bon exemple de ce type d’intelligence.

6. L’intelligence intrapersonnelle
On la reconnaît par : l’amour de la solitude. Celui ou celle qui la possède aime réfléchir, a une bonne compréhension de ses forces et de ses faiblesses, est habile dans la définition d’objectifs et se sent bien lorsqu’il/elle est seul(e).

Pistes pour en favoriser l’expression : écrire un journal, relaxer, apprendre sur soi-même, pratiquer des exercices de concentration, réfléchir, méditer, se réserver des temps de solitude.
Gandhi est un bon exemple de ce type d’intelligence.

7. L’intelligence musicale-rythmique
On la reconnaît par : le plaisir de faire de la musique, des sons ou des rythmes. Celui ou celle qui la possède aime fredonner, battre le rythme et parfois chanter.

Pistes pour en favoriser l’expression : garder le rythme, assister à des concerts, utiliser une musique de fond lors de la pratique de d'autres activités, chanter, faire de la musique, écrire des chansons, se donner des slogans d’équipe, utiliser et jouer d’instruments de musique.
Paul McCartney est un bon exemple de ce type d’intelligence.

8. L’intelligence naturaliste
On la reconnaît par : l’habileté à organiser, sélectionner, regrouper, lister.

Pistes pour en favoriser l’expression : concevoir des systèmes, structurer des idées, poser des questions, mettre les choses en ordre, regrouper les gens (selon les styles d’apprentissage, les intelligences multiples), jardiner, concevoir des décorations intérieures, faire de la recherche scientifique, enseigner, administrer, enquêter, entraîner, faire un travail d’enquête, explorer et faire des remue-méninges.
Charles Darwin est un bon exemple de ce type d’intelligence.


source: http://www.chairemm.polymtl.ca/cdparentsv2.0/Carriere_files/Intelligence.html

Maintenant, les questions qu'on pourrait se poser:
Où et comment placer ces intelligences dans le diagnostic de surdoué? Est-ce qu'elles en font seulement partie?
Est-ce que ces formes d'intelligences doivent être considérées indépendamment les unes des autres ou est-ce qu'elles doivent être inclues dans un ensemble?
Comment définir le concept d'intelligence pour que sa définition soit universelle?
Est-ce que les tests de QI et le bilan complet proposés par un psychologue prennent en compte ces diverses formes d'intelligences? Est-ce qu'il faut les prendre en compte dans le diagnostic de la douance?

Comme vous pouvez le voir, je me pose beaucoup de questions concernant le concept d'intelligence et les outils qui ont été mis en place pour le mesurer.

Qu'en pensez-vous?
L'intelligence artificielle n'est rien comparé à la stupidité naturelle. Thomas Edison
Avatar de l’utilisateur
Carole
 
Messages: 6
Âge: 40
Enregistré le: Lun 7 Nov 2011 13:13
Localisation: Suisse
Test: WAIS

Re: La théorie des intelligences multiples de Gardner

Messagepar Fabs le vaurien » Mar 8 Nov 2011 14:32

Il est sur qu’il faut quelques chose de plus qu’un simple chiffre pour évaluer l’intelligence d’un individu. Cela dit, on le répète assez souvent ici, la mesure du QI reste un indicateur parmis un panel d’éléments diagnostiques.

Il est vrai qu’il est aisé d’y (intelligence multiple) mettre ce qu’on veut. Je rejoins l’idée qu’il est facile de se reconnaitre dans ces formes « d’intelligence ». D’ailleurs, je me reconnais dans toutes, je suis donc un illustre génie :cheers: .
En fait, je ne sais pas trop qu’en penser de toutes ses théories, mais suis ouvert tout de même là-dessus. Toutefois, je ne crois pas que ce soit non plus un amas d’idiotie. Il faut aussi replacer les choses dans leur contexte.

Gardner est parti, comme d’autres d’ailleurs des critiques que l’on pouvait faire au sujet du Qi, dont l’ancêtre était pour le moins suspect (la craniométrie). D’ailleurs, au début des années 20, Lippman , un journaliste américain dénonçait déjà son usage expliquant qu’on ne pouvait mesurer ce qu’on n’a pas au préalable définit. C’est là une bonne clé d’appréhension je crois.

Pour sa théorie de l’intelligence multiple, Gardner a utilisé un large éventail de critères pour identifier les différentes formes d’intelligentes : certains sont liés à l’histoire du développement, d’autres aux théories évolutionnistes, d’autres encore à la psychologie expérimentale.
Aussi , à mon sens, Gardner a eu, a sa façon le mérite de proposer quelque chose.

D’ailleurs, beaucoup d’enseignants américains se servent des théories de gardner dans leur école, et font part d’une amélioration des résultats aux examens, d’une meilleure participation des parents et d’une plus grande discipline.
Une enquête de Harvard auprès de 41 établissements en est arrivée au même conclusions : dans les écoles qui utilisent les théories de gardner, on observe ‘une culture de l’effort, du respect etd e l’attention ; une capacité à collaborer et à apprendre les uns des autres, des activités scolaires individualisées et une attention particulières pour aider les élèves à produire du travail de haute qualité.

Cette approche « multidimensionnelle de l’intelligence » n’est pas nouvelle.

Aussi, dans les années 80, robert Sternberg (professeur de psycho à l’université de yale a proposé une theorie « triarchique » qui comprend 3 principaux aspects :
- L’intelligence Analytique
- L’intelligence Créative
- L’intelligence Pratique (résolution des problèmes)

Selon sternberg, les individus conscients de leurs forces et de leurs faiblesses dans ces trois types d’intelligence possèdent « l’intelligence de la réussite ».ils mettent en avant leurs forces, compensant leurs faiblesses et développent leur potentiel de réussite.

Plus tard, il y’a eu aussi le concept d’intelligence émotionnelle (avec le QE) de Daniel coleman.
le concept de QE a été utilisé dans plusieurs écoles américaines pour développer l’apprentissage des émotions, surmonter les sentiments de colère, de frustrations et de solitude.
Les enseignants ont souligné que les élèves étaient plus motivés et avaient une meilleure estime de soi : une aide précieuse à l’intérieur comme à l’extérieur de l’école.

Comme pour le QI, chacune de des conceptions de l’intelligence a fait l’objet de critiques. La théorie de gardner manque de preuves concrètes, le concept de QE encourage le conformisme et non les capacités. Qui peut dire, apres tout, si la colère ou la tristesse (ou tout autre émotions) sont appropriée à une situation particulière ?

Mais ça ne reste que des pistes pour approcher l’intouchable : une mesure efficace de l’Intelligence.
A ce propos, je ne sais pas de quels outils les psy disposent pour mesurer ces formes «d’intelligence » et si il y’en a mais pour répondre à ta question sur le diagnostique de douance, il faut noter que dans son ouvrage récent sur les surdoué (je viens de commencer), Monique de kermadec définit l’intelligence tel qu’il est, semble t il admis par la profession (elle est psychologue) selon 4 axes:

- L’intelligence Cognitive
- L’intelligence Emotionnelle
- L’intelligence Relationelle
- L’intelligence Creative
(cg p.33)

Je crois que c’est le terme intelligence qui complexifie l’approche..il semblerait plus juste de parler de capacité.

Du coup, J’aime bien la définition de Daniel tammet (dont j'ai repris quelques points pour rédiger ce post) qui la comprend comme « un phénomène complexe qui pourrait se décrire et se comprendre comme une synthèse de compétences et de capacités variées (cf Embrasser le ciel immense. P.62) Le danger serait de définir un individu que par un aspect de ses capacités et construire une réalité uniquement autour d’un seul angle de vue…
L’intelligence est donc une globalité. Qu’on ne touchera jamais…alors explorons. Bon y’a un topic la dessus d’ailleurs.
philosophie/est-que-intelligence-t711.html

Ce qui est sur est qu’elle est ce qu’on fait de notre cerveau..
Tout le monde peut se mettre en colère. Mais il est difficile de se mettre en colère pour des motifs valables et contre qui le mérite, au moment et durant le temps voulus. (Aristote, Ethique à Nicomaque).
Avatar de l’utilisateur
Fabs le vaurien
Rang orange
 
Messages: 5560
Âge: 36
Enregistré le: Mer 2 Fév 2011 22:20
Localisation: BZH
Badges: 2
Neun's d'Honneur (1) Ex Modérateur (1)
Présentation: La première prez de l’histoire du forum
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: La théorie des intelligences multiples de Gardner

Messagepar TourneLune » Mer 9 Nov 2011 10:32

Personnellement je pense que ces diverses intelligences telles qu'elles sont présentées là ne parlent pas de l'Intelligence avec un grand I.

En fait, le gros soucis, c'est qu'on ne se situe pas du tout au même niveau que lorsque d'autres essaient d'appréhender voire de mesurer ce fameux facteur g. On est plus dans l'"application" des choses.

D'abord pour répondre à tes questions, non le QI ne s'intéresse pas à ces intelligences, il est issu du courant de pensée qui tourne autour d'une Intelligence unique. Cela dit, intelligence unique ne veut pas dire qu'il n'y a qu'une seule façon d'être intelligent pas plus que ces tests de QI ne prétendent "voir l'intelligence humaine". Le simple fait que l'article commence comme ça montre à quel point tout ceci est construit en opposition à une pensée peut-être trop fermée à l'époque.
Je pense que ça a au moins eu l'aspect positif peut-être de faire sortir d'une vision trop scolaire du surdoué et d'ouvrir aux impacts de l'intelligence à d'autres domaines....

A vrai dire, si la douance vient vraiment d'une structure différente du cerveau, vous croyez vraiment que cette différence s'arrête à la zone jardinage par exemple?
Que cette différence ait diverses façons de s'exprimer, je pense que c'est relativement établi. De là à créer des classifications d'intelligences indépendantes comme l'affirme Gardner,bof bof.

Pour moi cette théorie plait parce qu'elle fonctionne sur un principe démagogique. A chacun son intelligence, certains sont bons en ci, d'autre en ça. Et hop, on associe une intelligence à chaque capacité humaine et tout le monde a sa médaille en chocolat, tout le monde est plus intelligent que les autres quelque part.
C'est à la fois penser qu'on doit tous avoir une médaille et c'est con. Et penser encore une fois l'intelligence comme valeur humaine, ce qui fait de nous quelqu'un de bien ou de meilleur qu'un autre. Avoir des capacités en quelque chose n'est pas forcément être intelligent.
Quand on considère l'intelligence comme une simple caractéristique, certains sont plus intelligents comme d'autres sont plus grands, on cesse de se sentir mal d'en parler.
Accessoirement, si on poursuit la comparaison, même imparfaite, tous les "grands" ne font pas du basket. La théorie des intelligences multiples de Gardner s'intéresse au sport que font les gens quand les théories autour d'un facteur unique d'intelligence s'intéressent plus à l'évaluation de la taille des gens. Les 2 peuvent être intéressants, il suffit juste de comprendre qu'on ne parle pas de la même chose. A la différence majeure près que Gardner considère que ses intelligences sont totalement indépendantes et que le QI n'est pas la taille des gens. Le QI va en quelque sorte mesurer les activités mesurables des gens pour tenter de déterminer leur taille. Genre celui qui arrive à dunker sur un panneau à telle hauteur, y a des chances qu'il soit grand, etc... Il ne peut prétendre mesurer évidemment que ce qui est mesurable et tente d'être le plus juste possible en mesurant un grand nombre de capacités. C'est évidemment imparfait comme résultat mais pour peu qu'on le prenne avec toutes ses limites et ses conditions de validité, qu'on n'y voit pas non plus LA vérité, ça a quand même un intérêt.


Pour le reste, la définition de l'intelligence tout ça, il y a un topic pour ça, mais devant la difficulté de la tâche, il est pas très vivant :D
Pour les mp qui ne sont pas à caractère personnel, merci d'envoyer vos messages au groupe " modérateurs globaux", ce sera plus efficace ;)
Avatar de l’utilisateur
TourneLune
 
Messages: 11088
Images: 276
Âge: 37
Enregistré le: Mar 1 Fév 2011 13:50
Présentation: Ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: La théorie des intelligences multiples de Gardner

Messagepar oliv77@afqv » Mar 10 Jan 2012 21:29

L'intelligence multiple est, selon moi, une sorte "équaliseur de fréquences" des différentes intelligences (une fréquence représentant une intelligence). Selon la situation, c'est comme si le cerveau entrait en résonnance en combinant les différentes fréquences, donnant une signature unique de réactivité à l'individu.
La douance pourrait être la capacité du cerveau à amplifier ces fréquences pour traiter la situation donnée et éprouver une certaine aisance.
[glow=red]Aequam memento servare mentem[/glow]
Avatar de l’utilisateur
oliv77@afqv
 
Messages: 40
Âge: 39
Enregistré le: Jeu 5 Jan 2012 21:38
Localisation: PARIS
Test: NON

Re: La théorie des intelligences multiples de Gardner

Messagepar rouzejp » Mer 11 Jan 2012 00:08

Moi j'aime bien la théorie des intelligences multiples.
Je ne la trouve pas si démagogique que cela, elle le serait si elle prétendait que TOUT le monde à AU MOINS UN facteur élevé (hors je connais des gens qui n'en ont aucun :2deg ).
Elle a un problème qui est celui de toutes les mesures de performance : mesurer pour aider c'est bien, mesurer juste pour valoriser, c'est con !
Il me semble évident que chacun d'entre nous est plus ou moins performant dans certains domaines et que les combinaisons sont en nombre considérable.
Cette théorie à un gros inconvénient, il est très difficile de créer des tests pour chacun de aspects ! Et donc
aussi difficile de donner des scores à chacun d'entre nous, c'est frustrant :lol:
Avatar de l’utilisateur
rouzejp
 
Messages: 373
Enregistré le: Mar 8 Nov 2011 01:09
Profil: Diagnostic +
Test: WISC

Re: La théorie des intelligences multiples de Gardner

Messagepar humain » Dim 29 Jan 2012 10:40

Pour ceux que ça intéresse, ces derniers temps des psychologues s'intéressent également à une forme d'intelligence qu'on appelle : l'intelligence analogique : http://www.psychoweb.fr/articles/psycho ... logie.html

Laquelle consiste à être capable de s'adapter notamment en utilisant efficacement plusieurs formes d'intelligence : car on peut "extraire" (abstraire) un schéma organisationnel (par exemple) d'une situation théorique ou réelle, et l'appliquer ensuite à un tout autre champ de la connaissance théorique ou réelle...(Ex vite fait : pour charger et décharger des camions on fait appel à la logistique, l'agencement de l'espace, la gestion du temps et des ressources humaines, et on utilise des outils de chargement. Admettons que le travail effectué comporte 8 phases pour être efficace, et que la phase 2, 3 et 6 seraient applicables à la préparation d'un tournage cinéma) Une personne ayant l'intelligence analogique pourra extraire ces phases et voir le lien d'application pratique au secteur du cinéma, et apporter ce plus, auquel d'autres n'auraient pas pensé.

Les personnes capables de raisonner ainsi ont parfois une faculté d'adaptation "plus rapide" car elles "innovent" (ou font des recoupements) Cette forme d'intelligence vient également des expériences pratiques et de la connaissance : plus on a été en des situations variées, plus on connaît de champs différents, plus on peut faire des recoupements justes et utiles pour améliorer un champ, avec des outils provenant d'un autre champ...

Les personnes qui raisonnent ainsi on peut aussi appeler leur forme de pensée "en arborescence"...parce qu'ensuite, lorsqu'elles rencontrent une nouvelle situation (humaine, concrète ou théorique) elles empruntent plusieurs chemins de réflexion, et leurs ressources, et leur raisonnement par analogie leur permet d'abandonner certains chemin pour leur préférer un chemin plus pertinent pour résoudre un problème. (En gros utiliser la forme d'intelligence la plus adaptée, parmi un ensemble, à une situation donnée.)

Les personnes qui raisonnent ainsi ont beaucoup travaillé : elles ont acquis une grande somme de connaissances, mais elles ne se contentent pas de les conserver, elles font des liens entre ces connaissances et le réel pour l'améliorer...(sans le déteriorer)

Moi j'aime bien la théorie de Gardner. Je la trouve plus honnête. Et moins prétentieuse. Et vive l'intelligence émotionnelle qu'on oublie trop souvent ;)
Un problème sans solution est un problème mal posé. Einstein
Avatar de l’utilisateur
humain
 
Messages: 479
Âge: 62
Enregistré le: Jeu 3 Fév 2011 23:52

Re: La théorie des intelligences multiples de Gardner

Messagepar rouzejp » Dim 29 Jan 2012 10:46

Les "analogiques" pratiquent souvent : http://basarab.nicolescu.perso.sfr.fr/ciret/vision.htm :lol:
Avatar de l’utilisateur
rouzejp
 
Messages: 373
Enregistré le: Mar 8 Nov 2011 01:09
Profil: Diagnostic +
Test: WISC

Re: La théorie des intelligences multiples de Gardner

Messagepar humain » Dim 29 Jan 2012 11:16

Oui, merci beaucoup. Ils n'aiment pas le manichéen... ;) (Seulement 2 voies, 2 chemins, 2 choix...beurk ;))

Et je cite...

"Mais, comme toujours, il y a une troisième solution. Cette troisième solution fait l'objet du présent manifeste.

L'harmonie entre les mentalités et les savoirs présuppose que ces savoirs soient intelligibles, compréhensibles. Mais une compréhension peut-elle encore exister à l'ère du big bang disciplinaire et de la spécialisation à outrance ?"

L'interdisciplinarité a une ambition différente de celle de la pluridisciplinarité. Elle concerne le transfert des méthodes d'une discipline à l'autre . On peut distinguer trois degrés de l'interdisciplinarité : a) un degré d'application . Par exemple, les méthodes de la physique nucléaire transférées à la médecine conduisent à l'apparition de nouveaux traitements du cancer ; b) un degré épistémologique . Par exemple, le transfert des méthodes de la logique formelle dans le domaine du droit génère des analyses intéressantes dans l'épistémologie du droit..."

"Le caractère complémentaire des approches disciplinaire, pluridisciplinaire, interdisciplinaire et transdisciplinaire est mis en évidence d'une manière éclatante, par exemple, dans l'accompagnement des mourants . Cette démarche relativement nouvelle de notre civilisation est d'une extrême importance, car, en reconnaissant le rôle de notre mort dans notre vie, nous découvrons des dimensions insoupçonnées de la vie elle-même. L'accompagnement des mourants ne peut faire l'économie d'une recherche transdisciplinaire dans la mesure où la compréhension du monde présent passe par la compréhension du sens de notre vie et du sens de notre mort en ce monde qui est nôtre."

Merci pour ce lien !! :)

Parce que ça a un lien... ;)
http://www.scriptoblog.com/index.php?op ... &Itemid=55
Un problème sans solution est un problème mal posé. Einstein
Avatar de l’utilisateur
humain
 
Messages: 479
Âge: 62
Enregistré le: Jeu 3 Fév 2011 23:52

Re: La théorie des intelligences multiples de Gardner

Messagepar humain » Lun 30 Jan 2012 20:45

Toutefois on peu également réfléchir à la question de : faut-il, parce qu'on est "multitache" se laisser pour autant exploiter et accepter de faire à un seul le travail de 5 personnes...En effet, nous avons aussi un corps, pour que celui ci supporte la multi-tachitude ;) il lui faut faire de grandes pauses...Et nous avons besoin des autres...

Mais justement ces notions sont intéressantes car elles sont différentes des chemins uniques tout tracés...

Portez-vous bien :)

Humain
Un problème sans solution est un problème mal posé. Einstein
Avatar de l’utilisateur
humain
 
Messages: 479
Âge: 62
Enregistré le: Jeu 3 Fév 2011 23:52

Re: La théorie des intelligences multiples de Gardner

Messagepar Cyrano » Mar 31 Jan 2012 07:27

Je pense que le problème n'est pas tant de valider ces modes de fonctionnement, que de les nommer "intelligence".

Je suis plutôt d'accord avec TourneLune. Le potentiel me semble unique, et englober tous ces fonctionnements.

Je ne sais pas...il me semble qu'on va pouvoir inventer autant d'intelligences que de caractéristiques humaines. Et à force de tout mettre dans le même panier, je trouve qu'on perd du sens, et que le message n'est plus intelligible.

Ce qui n'empêche pas que ces études soient intéressantes d'ailleurs. J'y vois plus un souci sémantique qu'autre chose.
On ne reste parfois fidèle à une cause que parce que ses adversaires ne cessent d'être
ineptes.
Avatar de l’utilisateur
Cyrano
Chaînon Manquant
 
Messages: 4678
Âge: 39
Enregistré le: Mer 25 Mai 2011 11:25
Localisation: Into the wild
Badges: 1
Ex Modérateur (1)
Présentation:
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: La théorie des intelligences multiples de Gardner

Messagepar Zyghna » Mar 31 Jan 2012 09:55

Le problème, selon moi, vient de l'association intelligence / valeur. De fait, pour que les personnes moins intelligentes ne se sentent pas lésées on met en place plein de divisions de l'intelligence pouvant s'adresser à une plus large frange de la population.
Définir l'intelligence n'est déjà guère aisé, comment peut-on en proposer des sub-divisions?
"Il est inutile d'être parfait, il faut seulement s'engager et mettre ses actions en cohérence avec ses valeurs" Brené Brown
Avatar de l’utilisateur
Zyghna
 
Messages: 6670
Âge: 38
Enregistré le: Lun 27 Juin 2011 21:28
Présentation: ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: La théorie des intelligences multiples de Gardner

Messagepar humain » Mar 31 Jan 2012 11:26

Oui certes...:)

Tout ça est bien question de définition...Je suis assez d'accord avec l'idée d'un potentiel englobant toutes les méthodes d'apprentissage/formes d'intelligence...(un potentiel et puis les aléas de la vie, la biologie, etc...feront qu'on a plutôt développé ci, ou ça, ou un peu de tout, etc...)

(Personnellement pour moi l'intelligence est question de travail et question de vécu, ou question de rapidité d'adaptation "adéquate" à un environnement ;) et la mise en pratique de cette intelligence consisterait à maîtriser plusieurs "formes d'intelligence" et de savoir rapidement utiliser la forme la meilleure pour une tâche donnée, ou bien plusieurs formes (les plus adaptées) ensemble pour une tâche donnée) Enfin c'est purement subjectif hein...

J'aime beaucoup en tout cas les travaux de Moscovici (psychologie sociale) sur le travail en groupe pour réaliser une tâche donnée. Ses travaux m'ont beaucoup fait réfléchir. (Je n'ai pas le temps et ne souhaite pas les résumer ici...pour moi la connaissance et l'intelligence passe par du travail d'approfondissement et je n'aime pas les résumés) :)

Pour ceux que ça intéresserait...
http://www.serge-moscovici.fr/reflexions.php

En tout cas, ce que j'apprécie dans les travaux de Gardner, (pour revenir au sujet initial), c'est la volonté de s'éloigner d'une "intelligence unique", qui tracerait un chemin unique, qui serait mesurée de façon unique...et de mettre en valeur "toute forme d'intelligence" qui permet une meilleure adaptation adéquate à l'environnement. (Un musicien-génie serait-il plus intelligent ou plus génie qu'un scientifique-génie ? Gardner tendrait à répondre que ce sont deux formes d'intelligences qui se complètent, que l'on aura besoin des deux, et qu'on ne peut pas les mettre en concurrence...) Tant mieux si sa vision évite des guéguerres infantiles ;)

:)
Un problème sans solution est un problème mal posé. Einstein
Avatar de l’utilisateur
humain
 
Messages: 479
Âge: 62
Enregistré le: Jeu 3 Fév 2011 23:52

Re: La théorie des intelligences multiples de Gardner

Messagepar pixelvois » Mar 31 Jan 2012 13:04

Zyghna a écrit:Définir l'intelligence n'est déjà guère aisé, comment peut-on en proposer des sub-divisions?

Peut-être parce que cela donne l'illusion de simplifier la définition... alors que ça ne peut que complexifier, car encore faudrait-il être exhaustif dans la division pour pouvoir prétendre définir plus précisément l'ensemble.
"Dans un monde où chacun triche, c'est l'homme vrai qui fait figure de charlatan." ( André Gide - Les faux monnayeurs )
Avatar de l’utilisateur
pixelvois
Papa Ours
 
Messages: 5137
Images: 124
Âge: 44
Enregistré le: Dim 27 Nov 2011 10:50
Localisation: planète Mars en navet rond
Badges: 1
Ex Modérateur (1)
Présentation: par là
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: La théorie des intelligences multiples de Gardner

Messagepar humain » Mar 31 Jan 2012 13:09

(J'aime beaucoup ta citation de Gide, merci pour ça :))
Un problème sans solution est un problème mal posé. Einstein
Avatar de l’utilisateur
humain
 
Messages: 479
Âge: 62
Enregistré le: Jeu 3 Fév 2011 23:52

Re: La théorie des intelligences multiples de Gardner

Messagepar pixelvois » Mar 31 Jan 2012 13:49

[offtopic]Cette citation est un aphorisme tellement juste et efficace que j'en ai fait ma devise en quelque sorte.[/offtopic]
"Dans un monde où chacun triche, c'est l'homme vrai qui fait figure de charlatan." ( André Gide - Les faux monnayeurs )
Avatar de l’utilisateur
pixelvois
Papa Ours
 
Messages: 5137
Images: 124
Âge: 44
Enregistré le: Dim 27 Nov 2011 10:50
Localisation: planète Mars en navet rond
Badges: 1
Ex Modérateur (1)
Présentation: par là
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: La théorie des intelligences multiples de Gardner

Messagepar Cyrano » Mar 31 Jan 2012 15:50

Je ne veux pas polémiquer, loin de moi cette idée, mais je suis clairement dérangé par cette théorie. Je trouve que qualifier des formes d'intelligences en cases bien propres, et les additionner comme dans une recette suivant les tâches à accomplir...bah je trouve ça simpliste et discutable.

Il me semble que ce découpage est pour le moins arbitraire.
"Vous n'êtes pas l'un ? Ho ne vous inquiétez pas vous serez l'autre !"

Ça me fait quand même penser aux "enfants-cristal", et autres théories égo-rassurantes, mais bien loin de la réalité.

En fait, ce n'est pas parce qu'une théorie est séduisante et "égalisante" qu'elle est fondée...
On ne reste parfois fidèle à une cause que parce que ses adversaires ne cessent d'être
ineptes.
Avatar de l’utilisateur
Cyrano
Chaînon Manquant
 
Messages: 4678
Âge: 39
Enregistré le: Mer 25 Mai 2011 11:25
Localisation: Into the wild
Badges: 1
Ex Modérateur (1)
Présentation:
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: La théorie des intelligences multiples de Gardner

Messagepar Fabs le vaurien » Mar 31 Jan 2012 16:07

je comprends le point de vue de Cyrano. Pour ma part, je pense qu'envisager ces "intelligence" plutôt comme des "capacités à ", est plus acceptable. Du coup, on en revient à la définition de Tammet sur l'intelligence:

"un phénomène complexe qui pourrait se décrire et se comprendre comme une synthèse de compétences et de capacités variées"
Tout le monde peut se mettre en colère. Mais il est difficile de se mettre en colère pour des motifs valables et contre qui le mérite, au moment et durant le temps voulus. (Aristote, Ethique à Nicomaque).
Avatar de l’utilisateur
Fabs le vaurien
Rang orange
 
Messages: 5560
Âge: 36
Enregistré le: Mer 2 Fév 2011 22:20
Localisation: BZH
Badges: 2
Neun's d'Honneur (1) Ex Modérateur (1)
Présentation: La première prez de l’histoire du forum
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: La théorie des intelligences multiples de Gardner

Messagepar humain » Mar 31 Jan 2012 16:41

J'aime bien la remarque de Fabs le vaurien...et la définition de Tammet, car cette définition est souple et vaste... ;)

Cyrano, je te comprends, mais je pense de même que toi pour : une seule définition trop simpliste, rigide et unique de l'intelligence. Ce serait encore plus dangereux et limité (dans une seule case bien propre) qui serait bien loin de la réalité probablement aussi...?

Toi, comment définirais-tu la réalité dont tu parles ?

En outre, Gardner à l'époque déjà, est honnête intellectuellement et précise que ses recherches ne sont pas exhaustives.
Enfin il ne dit pas, lui, ne vous inquiétez pas si vous n'êtes pas l'un vous serez l'autre, il dit plutôt que toutes ces formes se complètent...au sein d'un seul individu, ou bien par plusieurs individus qui ont développé des formes différentes. Et il dit également (en gros) que l'humain est perfectible :) (à présent on le sait, et les recherches sur la plasticité du cerveau en neurologie le démontrent également : nous sommes souples, une zone du cerveau non habituée à une action donnée peut pourtant se mettre progressivement à remplacer une autre zone endomagée; même si c'est "plus marqué" chez l'enfant...De l'espoir vain, en effet, je trouverait ça nul, mais de l'espoir fondé sur des recherches, non :)

Enfin, personnellement je ne trouve pas forcément que l'intelligence soit le sujet le plus important de la terre hein...bon...(je suis un de vous revenu de se définir ainsi, pour préciser...d'où mon pseudo)

Je ne sais pas si on peut faire une bonne analyse du travail de Gardner sans le lire en détail d'ailleurs...(je ne m'y essaie pas, je n'en ai pas le temps) de même que pour d'autres travaux différents...Le mieux serait peut-être de lire différents travaux et de se faire une idée ensuite...Si ça n'est pas le cas...Sinon je viens de parler pour ne rien dire ;)

Enfin bref, pour ma part, je vous laisse, car je n'aurai à nouveau plus le temps de venir ici ;) (je suis plus dans la mise en pratique et dans l'action que dans la réflexion en ce moment... :))

Bonne continuation à vous, je vous souhaite une bonne journée et de beaux échanges :)

Humain

Si ça peut aider :

"Pour définir une intelligence, Howard Gardner utilise huit critères distincts, issus d’une synthèse de disciplines scientifiques. Sans entrer dans les détails de la psychologie cognitive, nous pouvons tenter de les résumer ainsi. Une intelligence doit pouvoir être localisée physiquement, et peut se trouver isolée, par exemple lors de dommages cérébraux.
Elle doit avoir un sens dans l’histoire de l’évolution de l’humanité. L’opération ou les groupes d’opérations qu’elle commande sont repérables indépendamment des autres.

Elle utilise un système symbolique distinct, objet d’apprentissage. Elle se développe en plusieurs stades au cours de la vie, jusqu’au stade d’expert, chaque intelligence devenant de plus en plus internalisée.

Elle apparaît de manière extrême chez de rares individus, idiots-savants, par exemple, ou prodiges.
Elle peut généralement se mobiliser en même temps qu’une autre de nos intelligences.

Elle est sans doute mesurable, bien que ce soit en réaction contre les mesures de QI que Howard Gardner a d’abord développé sa théorie.

À l’aide de ces critères, Howard Gardner définit une intelligence comme « un potentiel bio-psycho-social qui permet de traiter des informations et qui, activé dans une ou plusieurs sociétés, permet de résoudre des problèmes ou de créer des produits qui ont une valeur dans cette culture ». Tous les hommes en sont pourvus, chacun à sa manière."

Sylvie Abdelgaber

http://www.cahiers-pedagogiques.com/spi ... rticle1952

http://fr.wikipedia.org/wiki/Théorie_des_intelligences_multiples

http://www.howardgardner.com/

http://www.chairemm.polymtl.ca/cdparent ... gence.html

PS : j'ai survolé les liens que je poste mais n'ai pas eu le temps d'en vérifier la pertinence (j'avoue :)) c'est juste au cas où, pour ceux que ça intéresse...

PPS : Personnellement je ne me crois ni ne me sens supérieure à un autre humain au nom de quoi que ce soit...Je crois qu'au hasard de nos vie et de notre biologie, il y a des choses qu'on a apprises, ou pas; et qu'on apprend à apprendre plus vite certaines choses nouvelles ou pas...(à force de savoirs et d'expériences, et en faisant avec notre biologie (facilitante ou non) c'est pourquoi j'apprécie les travaux de Gardner... :)
Un problème sans solution est un problème mal posé. Einstein
Avatar de l’utilisateur
humain
 
Messages: 479
Âge: 62
Enregistré le: Jeu 3 Fév 2011 23:52

Re: La théorie des intelligences multiples de Gardner

Messagepar Cyrano » Mar 31 Jan 2012 16:59

Oui je comprends bien ce que tu dis.

humain a écrit:Cyrano, je te comprends, mais je pense de même que toi pour : une seule définition trop simpliste, rigide et unique de l'intelligence. Ce serait encore plus dangereux et limité (dans une seule case bien propre) qui serait bien loin de la réalité probablement aussi...?

Toi, comment définirais-tu la réalité dont tu parles ?


Je ne pense pas que l'intelligence unique soit réellement simpliste ou rigide...bien au contraire. Parce que la case bien propre englobe tout simplement toutes les capacités du cerveau.

Ce que je reproche à Gardner, pour en avoir lu quelques études, c'est que le postulat de départ me semble biaisé. Il a l'air de penser que l'intelligence quantifiée par un test de QI, est tout simplement injuste.

humain a écrit: Tous les hommes en sont pourvus, chacun à sa manière."


A partir de là, il a développé sa théorie qui fait que tous les hommes sont intelligents, par un biais ou un autre.

Je crois que la prudence est dans l'absence de définition concrète, de cloisonnements qui n'apportent pas grand chose, à part du bien-être psychologique à l'humanité. Je vois ça comme un refuge moi, qui rassure et tient chaud.

Il y a des gens qui ont un potentiel intellectuel supérieur à d'autres. C'est comme ça. Ce n'est pas juste, ni injuste. Et encore une fois, il n'est nullement question de "se sentir supérieur". Il y a bien là, comme le dit Zyghna, Une confusion entre intelligence et valeur.
On ne reste parfois fidèle à une cause que parce que ses adversaires ne cessent d'être
ineptes.
Avatar de l’utilisateur
Cyrano
Chaînon Manquant
 
Messages: 4678
Âge: 39
Enregistré le: Mer 25 Mai 2011 11:25
Localisation: Into the wild
Badges: 1
Ex Modérateur (1)
Présentation:
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: La théorie des intelligences multiples de Gardner

Messagepar Fabs le vaurien » Mar 31 Jan 2012 17:11

Cyrano a écrit: A partir de là, il a développé sa théorie qui fait que tous les hommes sont intelligents, par un biais ou un autre.


Ben techniquement l'intelligence est un organe, donc tout le monde en est pourvu.
Maintenant, j'avoue ne pas voir où la valeur est en jeu là dedans. Dire que des gens sont plus capable que d'autre de resoudre des problèmes et que d'autres ont plus de facilité pour la danse ou quoi, n'a rien de choquant. C'est même évident. Le truc c'est de se dire que si t'identifies là où tu es fort, peut etre sera t il alors possible de le potentialiser. Je ne vois pas trop où est la valeur là dedans. Juste l'intelligence de tirer profit de ce à quoi on a des dispositions.
Tout le monde peut se mettre en colère. Mais il est difficile de se mettre en colère pour des motifs valables et contre qui le mérite, au moment et durant le temps voulus. (Aristote, Ethique à Nicomaque).
Avatar de l’utilisateur
Fabs le vaurien
Rang orange
 
Messages: 5560
Âge: 36
Enregistré le: Mer 2 Fév 2011 22:20
Localisation: BZH
Badges: 2
Neun's d'Honneur (1) Ex Modérateur (1)
Présentation: La première prez de l’histoire du forum
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: La théorie des intelligences multiples de Gardner

Messagepar Cyrano » Mar 31 Jan 2012 17:15

Fabs le vaurien a écrit:Ben techniquement l'intelligence est un organe, donc tout le monde en est pourvu.


Oui c'est sûr, mais ce qui me choque, c'est cette façon de refuser justement que certains en aient un plus performant...et c'est là tout l'enjeu de Gardner me semble-t-il.
On ne reste parfois fidèle à une cause que parce que ses adversaires ne cessent d'être
ineptes.
Avatar de l’utilisateur
Cyrano
Chaînon Manquant
 
Messages: 4678
Âge: 39
Enregistré le: Mer 25 Mai 2011 11:25
Localisation: Into the wild
Badges: 1
Ex Modérateur (1)
Présentation:
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: La théorie des intelligences multiples de Gardner

Messagepar Fabs le vaurien » Mar 31 Jan 2012 17:21

Oui c'est sûr, mais ce qui me choque, c'est cette façon de refuser justement que certains en aient un plus performant...et c'est là tout l'enjeu de Gardner me semble-t-il.


je ne l'ai pas compris comme ça. Mais je connais peu.
Après si intention Gardnerienne il y'a , il n’empêche qu'au delà de la terminologie "intelligence", sujette surement à caution, je ne trouve pas que ce soit dénué d’intérêt...mais bon, je ne fais que redire ce que j'ai déjà exprimé en début de topic.
Tout le monde peut se mettre en colère. Mais il est difficile de se mettre en colère pour des motifs valables et contre qui le mérite, au moment et durant le temps voulus. (Aristote, Ethique à Nicomaque).
Avatar de l’utilisateur
Fabs le vaurien
Rang orange
 
Messages: 5560
Âge: 36
Enregistré le: Mer 2 Fév 2011 22:20
Localisation: BZH
Badges: 2
Neun's d'Honneur (1) Ex Modérateur (1)
Présentation: La première prez de l’histoire du forum
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: La théorie des intelligences multiples de Gardner

Messagepar TourneLune » Mar 31 Jan 2012 18:33

Je crois que l'intention de Gardner était de remettre en cause le sacro-saint "logique -> maths" et montrer que l'intelligence s'exprime dans divers domaines. Pas forcément que TOUT le monde est intelligent mais que plus de personnes sont concernées que simplement celles qui sont bonnes en maths ou qui réussissent les tests de QI.
Il a d'ailleurs raison en partie mais il me semble que c'est globalement accepté de nos jours. C'est plus la formulation entre diverses cases qui donne cette impression que c'est pour faire plaisir à tout le monde.
En fait, au lieu de considérer qu'il y a plusieurs intelligences distinctes, on peut simplement considérer que ce qu'on appelle intelligence s'exprime dans divers domaine ( et accessoirement, le QI évalue plusieurs domaines justement, par contre, il ne peut évaluer que ce qui est évaluable, évidemment...). Enfin moi ça me choque de considérer qu'on peut partager l'intelligence en cases complètement distinctes, je trouve qu'il y a toujours quelque chose de commu , peu importe le domaine et j'ai du mal à comprendre pourquoi on s'évertue à accoler un mot derrière intelligence ...
Pour les mp qui ne sont pas à caractère personnel, merci d'envoyer vos messages au groupe " modérateurs globaux", ce sera plus efficace ;)
Avatar de l’utilisateur
TourneLune
 
Messages: 11088
Images: 276
Âge: 37
Enregistré le: Mar 1 Fév 2011 13:50
Présentation: Ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: La théorie des intelligences multiples de Gardner

Messagepar rouzejp » Mar 31 Jan 2012 19:24

TourneLune a écrit:Je crois que l'intention de Gardner était de remettre en cause le sacro-saint "logique -> maths" et montrer que l'intelligence s'exprime dans divers domaines. Pas forcément que TOUT le monde est intelligent mais que plus de personnes sont concernées que simplement celles qui sont bonnes en maths ou qui réussissent les tests de QI. ...

Totalement d'accord, c'est une approche non monolithique de l'intelligence qui ne nie pas des "scores" globaux faibles (ou élevés).
Le plus gros problème de cette approche est peut-être, outre la complexité de la mesure des différentes formes, la "déception" de certains de ne pouvoir dire : j'ai un "QI de XXX". :lol:
Avatar de l’utilisateur
rouzejp
 
Messages: 373
Enregistré le: Mar 8 Nov 2011 01:09
Profil: Diagnostic +
Test: WISC

Re: La théorie des intelligences multiples de Gardner

Messagepar Fabs le vaurien » Mar 31 Jan 2012 19:27

effectivement, s'il s'agit juste de se définir comme "surdoué de l'epluchage de panais", oui c'est bof bof. S'il s'agit de cibler un peu plus les domaines où l'on serait plus à notre aise, afin de tenter d'en tirer bénéfice, c'est tout de suite plus intéressant.
Tout le monde peut se mettre en colère. Mais il est difficile de se mettre en colère pour des motifs valables et contre qui le mérite, au moment et durant le temps voulus. (Aristote, Ethique à Nicomaque).
Avatar de l’utilisateur
Fabs le vaurien
Rang orange
 
Messages: 5560
Âge: 36
Enregistré le: Mer 2 Fév 2011 22:20
Localisation: BZH
Badges: 2
Neun's d'Honneur (1) Ex Modérateur (1)
Présentation: La première prez de l’histoire du forum
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Suivante

Retourner vers Psychologie et Santé

 


Articles en relation Statistiques Dernier message
Synthèse de livre: "Théorie des rôles" de Sarbin
par Myst » Lun 10 Oct 2016 11:35

Réponses: 6

Vus: 358

Dernier message par Myst Voir le dernier message
Mar 11 Oct 2016 23:59
Théorie de la Désintégration Positive - Dabrowski
1, 2, 3par Zyghna » Dim 8 Sep 2013 15:13

Réponses: 69

Vus: 16217

Dernier message par Back2Basics Voir le dernier message
Sam 21 Mai 2016 14:28
Le grand dictionnaire des malaises et des maladies
par Tails » Jeu 21 Aoû 2014 19:46

Réponses: 1

Vus: 406

Dernier message par cléo Voir le dernier message
Ven 22 Aoû 2014 10:45
"Être très intelligent ne prédispose pas à des troubles psychologiques"
par Aurian76 » Sam 24 Déc 2016 12:17

Réponses: 3

Vus: 185

Dernier message par TourneLune Voir le dernier message
Sam 24 Déc 2016 14:59
Peur des maladies
par Daenerys » Ven 20 Déc 2013 23:18

Réponses: 4

Vus: 756

Dernier message par Omar_Regios Voir le dernier message
Dim 22 Déc 2013 01:45

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Art haché et 4 invités