Problèmes de concentration lectures et écoutes , HP ou autre ? (réédit)

La partie consacrée à la Santé dans sa globalité. Principalement la psychologie, psychologie sociale, la psychiatrie, les troubles de l'humeur, de la personnalité, les handicaps, l'autisme...
Répondre
Avatar du membre
J_skellington
Messages : 14
Enregistré le : mar. 3 oct. 2017 09:31
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Problèmes de concentration lectures et écoutes , HP ou autre ? (réédit)

Message par J_skellington » mar. 17 oct. 2017 22:40

Je réédite mon sujet car trop long et je m'éparpille partout dans plein de détails...

Je voulais parler de ce problème de concentration que j'ai depuis enfant, quand je lis, que j'écoutes quelqu'un, j'arrive pas a prendre les informations, à les intégrer dans leurs entièretés, dans l'ensemble. A l'école je lisais mais j'arrivais pas a retenir, ni même a comprendre le problème pour le résoudre, ça continue de le faire aujourd'hui, à 28ans, que le sujet m'intéresse ou non et c'est là que ça m'énerve justement, car j'achète des livres qui m'intéressent (je pense..), et je lis, un peu de physique quantique ou autre, en restant dans un livre assez "novice", je comprend sur le plan grossier mais sur l'ensemble... pas du tout, idem dès que je lis un roman... un Harry Potter pourrais faire l'affaire, mais un Charles Dickens ou Edgar Allan Poe c'est la cata, en 3 pages, plusieurs personnages, lieux, époques, des mots de vocabulaire plus anciens que j'en connais qui finalement, m'énerve, du coup je comprends qu'une partie de l'histoire... mon côté têtu (ou perfectionniste je sais pas..) fait que même si je comprends pas vraiment le livre, je vais le lire jusqu'au bout malgré que je n'y prends pas plaisir, mais pas envie de le laisser en plan, au final le "plaisir éventuel de lecture" se transforme en "tâche" pour pas mal de bouquins qui à la base, m'intéressaient...

Lire a voix haute peut aider a comprendre un peu plus, mais c'est vite agaçant je trouve, puis au bout d'un moment, si je comprends pas, je commence a aller dans mes pensées, et là finalement je jongle entre lire pour de vrai, ou en automatique tout en réfléchissant a d'autres choses (comme en voiture quand on conduit)

Ça parle à quelqu'un ce genre de problème de concentration ?
Est ce juste normal dans le HP ?
On m'a dit peut être TDA mais comment le savoir quand on est HP niveau symptômes ?
Un autre m'a dit que j'aimai tout simplement pas ce que je lisais et le jour ou je trouverai mon "coup de coeur" ça ira tout seul...là par exemple j'ai lu 4 5 livres sur la douance, j'avoue avoir compris et lu les livres sans avoir l'impression de perdre du temps... Après ces livres ne sont pas écrits de façon trop difficiles, ou alors effectivement, ça m'intéressait, et pas les autres... Comment le savoir pour les autres :nesaitpas:

Merci ;)

Avatar du membre
O'Rêve
Messages : 361
Enregistré le : mar. 1 avr. 2014 18:56
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/reve-t4816.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Problèmes de concentration lectures et écoutes , HP ou autre ? (réédit)

Message par O'Rêve » mer. 18 oct. 2017 14:40

Peut-être que tu pourras trouver quelques pistes avec cet auteur :
https://www.odilejacob.fr/catalogue/sci ... 33762.php#
La BD te correspondra sans doute plus que les livres (tu peux la feuilleter sur le site et juger si ça te parle).
Le livre "Le cerveau funambule-Comprendre et apprivoiser son attention grâce aux neurosciences" est très intéressant, mais si tu as quelques difficultés à la lecture d'ouvrages nécessitant concentration, mieux vaut rester sur la BD, plus abordable, à mon avis.
Son approche de l'attention est imagée (ex : rester en équilibre sur une poutre, abeilles qui butinent...) ce qui aide, je trouve, à se représenter le processus d'attention.
Je trouve son approche intéressante, car il évoque la nécessité de dépasser la simple compréhension intellectuelle et le besoin de développer un ressenti immédiat lors du processus de distraction (passant par une prise de conscience de certains mouvements corporels, de la mise en tensions de certains muscles, par ex ceux engagés par les mouvements oculaires...) .
Ce qui peut aussi t'orienter (pourquoi pas?) vers la méditation (de pleine conscience), qui peut aider à une prise de conscience de ce qui se passe corporellement lors de distractions.

Il a également proposé des vidéos (si tu préfères) : https://www.youtube.com/watch?v=TTHrFf9RYU4&t=36s

Sinon, tu évoquais la piste du TDAH. Là c'est du coté de pros, pour un diagnostic, qu'il faut te renseigner.
http://www.tdah-france.fr/

Ayame
Messages : 27
Enregistré le : jeu. 7 mai 2015 10:31
Profil : Diagnostic +
Test : WISC
Âge : 21

Re: Problèmes de concentration lectures et écoutes , HP ou autre ? (réédit)

Message par Ayame » jeu. 23 nov. 2017 21:54

A priori je crois lire de l'impulsivité. Comme si, si tu ne tombes pas directement sur l'information que tu "cherches", tu abandonnes la lecture. De plus tu dis que tes lectures t'énervent souvent parce que le sens des phrases au fil des pages t'échappe. Ce n'est pas du tout un jugement de valeur : j'ai les mêmes soucis que toi.

En revanche ce que te disent certains de tes amis est vrai, au moins dans une certaine mesure. Il m'est arrivé des moments de lecture (rares, c'est vrai) où, absorbée par mon livre, je ne pouvais pas le lâcher, ou presque. Alors qu'en parallèle, je peux acheter beaucoup de livres sur un intervalle très court, mais je n'en lirai pas plus de quelques pages, ce problème de concentration oblige.

Avatar du membre
J_skellington
Messages : 14
Enregistré le : mar. 3 oct. 2017 09:31
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Problèmes de concentration lectures et écoutes , HP ou autre ? (réédit)

Message par J_skellington » ven. 24 nov. 2017 19:47

Ayame a écrit :A priori je crois lire de l'impulsivité. Comme si, si tu ne tombes pas directement sur l'information que tu "cherches", tu abandonnes la lecture. De plus tu dis que tes lectures t'énervent souvent parce que le sens des phrases au fil des pages t'échappe. Ce n'est pas du tout un jugement de valeur : j'ai les mêmes soucis que toi.

En revanche ce que te disent certains de tes amis est vrai, au moins dans une certaine mesure. Il m'est arrivé des moments de lecture (rares, c'est vrai) où, absorbée par mon livre, je ne pouvais pas le lâcher, ou presque. Alors qu'en parallèle, je peux acheter beaucoup de livres sur un intervalle très court, mais je n'en lirai pas plus de quelques pages, ce problème de concentration oblige.
Salut merci de ta réponse !

Ouai j'ai évité de me prendre la tête depuis, j'ai vu un hypnothérapeute (HP lui aussi) qui a une grosse bibliothèque dans sa salle ou il pratique, je me suis dis "la vache, ça en fait des bouquins", j'ai échangé avec lui, il m'a dit que tous les bouquins dans la bibliothèque il n'en a fini aucun, beaucoup ou il a même lu que quelques pages, mis un marque page, rêvassé, l'ennuyait, pour y revenir plus tard mais il y retournait pas... Cette centaine de bouquins qui donnent l'impression d'avoir un sacré littéraire en face de soi n'en ai finalement rien :D Je lis plus que lui finalement (lol), mais il était du même avis que moi, c'est à dire de lire pour "apprendre", j'ai remarqué ça en citant les romans et mes difficultés plus haut, c'est à dire que j'ai du mal a lire pour le "plaisir" de me laisser porter dans une histoire de romance, science fiction, policière etc... je lis pour apprendre, et c'est vrai que sur le net, je vais pêché les info que je veux, contrairement à un bouquin ou il y'a parfois (souvent même) des info qu'on a déjà lu ou qui nous intéresse pas... La santé, maladie, psycho, alimentation passent bien chez moi, j'ai testé la physique quantique, ça m'intéresse mais certains jours ou en fonction du bouquin et là aussi du coup, j'imprime mal les informations donc peut-être pas pour moi... En sa sachant HP depuis deux mois, j'ai lu une centaine de texte là dessus, 4 5 bouquins, regardé des vidéos, des conférences, là dessus ça va (mais j'ai eu ma dose a force d'entendre / lire les même info :D ) finalement j'ai dévié sur l'autisme, les aspergers (et autiste enfant, les formes "graves") et là je glisse vers la PNL, l'hypnose ... lol

Désolé je parle beaucoup :D

Pour la concentration j'ai toujours quelques problèmes, mais le truc c'est que parfois je fais des phrases vraiment bien tournées, et en me relisant, je comprend plus rien j'ai l'impression que c'est quelqu'un de plus intelligent que moi qui a écrit ça, note à moi même --> ne pas trop se relire :D

Lujan
Messages : 11
Enregistré le : ven. 3 nov. 2017 16:51
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Problèmes de concentration lectures et écoutes , HP ou autre ? (réédit)

Message par Lujan » ven. 1 déc. 2017 18:59

Je me reconnais pas mal dans ce que tu écris.

Quand j'écoute les gens, j'ai du mal à les regarder et j'ai souvent l'air ailleurs. Parfois on me demande ce que je fiche, pourtant en substance, je résume facilement ce qu'on m'a dit. Quand je parle, c'est plus compliqué. J'ai encore beaucoup de mal à être claire dans ce que je veux dire, et la moindre réaction de mon interlocuteur peut me faire perdre le fil.

Je lis beaucoup et j'y prends du plaisir. Pourtant, j'aurai tendance à dire que je n'y comprends rien. Je vois des images, des personnages, l'histoire se déroule... Mais je passe complètement à côté, à peine capable de dire en une phrase de quoi ça parle, et faire un résumé intelligible, n'en parlons pas. Je retiens des images et des ambiances. Les films c'est pareil, j'aime bien mais j'évite de donner mon avis avant de l'avoir bien mûri parce que je flotte complètement.

Je flotte dans ma vie. Souvent, je me vois de l'extérieur. J'ai l'habitude, ça a plein de bons côtés, mais c'est assez difficile à suivre pour les autres et parfois pour moi aussi. Je ne comprends pas ce que fait mon intelligence, alors que je ne suis presque jamais à 100% dans quelque chose et que la plupart du temps, je ne comprends pas.

Avatar du membre
J_skellington
Messages : 14
Enregistré le : mar. 3 oct. 2017 09:31
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Problèmes de concentration lectures et écoutes , HP ou autre ? (réédit)

Message par J_skellington » ven. 1 déc. 2017 19:44

Lujan a écrit :Je me reconnais pas mal dans ce que tu écris.

Quand j'écoute les gens, j'ai du mal à les regarder et j'ai souvent l'air ailleurs. Parfois on me demande ce que je fiche, pourtant en substance, je résume facilement ce qu'on m'a dit. Quand je parle, c'est plus compliqué. J'ai encore beaucoup de mal à être claire dans ce que je veux dire, et la moindre réaction de mon interlocuteur peut me faire perdre le fil.

Oui, ça va vite dans la tête et je bégaye ou presque, c'est chiant car j'ai beaucoup d'informations en tête mais sur le coup, la plupart ne viennent pas, alors je trouve des chemins en parallèle avec des mots bêtes ou des synonymes, et je sens que je parais idiot... Ou alors selon les personnes, j'ai l'impression de devoir justifier mes dires, et donc quand je parle, je dis un fait réel mais en y mettant du doute car l'autre me renvoi justement du doute :/ Mais depuis quelques temps je suis fatigué, enfin, un peu plus, ça doit jouer dans la balance je pense

Je lis beaucoup et j'y prends du plaisir. Pourtant, j'aurai tendance à dire que je n'y comprends rien. Je vois des images, des personnages, l'histoire se déroule... Mais je passe complètement à côté, à peine capable de dire en une phrase de quoi ça parle, et faire un résumé intelligible, n'en parlons pas. Je retiens des images et des ambiances. Les films c'est pareil, j'aime bien mais j'évite de donner mon avis avant de l'avoir bien mûri parce que je flotte complètement.

Idem, j'ai lu du Charles Dickens et du Edgar Allan Poe pour leurs histoires de Noël, de fantômes, histoires sombres etc...l'idée ou l'ambiance m'attire pas mal (un peu comme un film de Tim Burton ou ce genre là) mais alors pour comprendre...Selon les écrivains y'a des mots qui font assez anciens et parfois en 2 3 pages y'en a peut-être 3 4 que je ne connais pas et comme tu dis, je lis, vois des trucs mais alors j'ai pas suivi --> ça renvoie à l'idée d'être bête, plus bête que la moyenne même... J'en ai parlé avec mon hypnothérapeute HP (lui aussi) qui a du mal a lire pour des "histoires" comme je disais plus haut, ça rassure assez de ne pas se savoir seul dans un genre de "problème" comme celui là, bon en revanche lui, il n'est pas fatigué et encore moins anxieux, comme quoi ce n'est pas lié vraiment à ça :/
Les films ça va, j'ai des amis très critiques sur les films, mais en général je trouve que la plupart des films "ça va", genre j'ai apprécié, je regarderai qu'une fois quoi mais voilà, alors que d'autres sont dans la retenue de plein de citation, de faits, de scènes, de déroulement, mais pas moi... Après y'a quelques films que j'ai vraiment apprécié aussi ^^ mais je pense qu'un film reste pour moi un plaisir, une occupation, une vidéo / oeuvre à regarder mais sans avoir nécessairement besoin de tout déchiffrer, ça permet de s'occuper, de décrocher, de se poser aussi :)


Je flotte dans ma vie. Souvent, je me vois de l'extérieur. J'ai l'habitude, ça a plein de bons côtés, mais c'est assez difficile à suivre pour les autres et parfois pour moi aussi. Je ne comprends pas ce que fait mon intelligence, alors que je ne suis presque jamais à 100% dans quelque chose et que la plupart du temps, je ne comprends pas.
Ouai j'avais lu des trucs comme ça, que certains HP se voient comme une caméra qui filme de loin la scène ou ils se trouvent etc... de mon côté quand j'étais au collège, je disais a mes amis que j'avais l'impression de vivre dans un décor, je ressens mon décalage comme ça, d'être là, mais pas tout à fait là, d'être déconnecté, mais à la fois sur-connecté, étrange lol

Avatar du membre
NoTra
Messages : 8
Enregistré le : ven. 1 déc. 2017 11:15
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/post262078.html
Profil : Diagnostic +
Test : WISC
Âge : 32

Re: Problèmes de concentration lectures et écoutes , HP ou autre ? (réédit)

Message par NoTra » lun. 4 déc. 2017 10:28

Je me reconnais sur certains points dans ce que tu dis. J'ai de gros problème de concentration. J'ai toujours associé ce trouble au fait de m'être toujours ennuyé à l'école, et de n'avoir donc jamais appris à travailler, à fournir un effort pour avoir un résultat. J'en ai d'ailleurs toujours voulu à mes parents de ne pas avoir pu me mettre dans un cursus scolaire plus en adéquation avec mes capacités.
J'ai récemment lu beaucoup d'articles et de livres et je me pose des questions sur le TDAH et le fait d'être un "surdoué scanneur".

Mon TDAH se manifeste clairement par :
- inattention :
- Etourderies (j'oublie constamment des mots dans mes phrases écrites, ou j'oublie beaucoup des rendez-vous, etc.)
- Mauvaise concentration au travail (le moindre stimuli extérieur me sort de mon boulot)
- Blanc lors d'une conversation (je pars ailleurs, et je suis devenu le champion du hmm hmm en essayant de deviner ce que la personne vient de me dire, je me débrouille pas trop mal d'ailleurs)
- Je ne finis pas grand chose
- Les travaux longs me gonflent (administration, rapports longs), certains ne me gênent pas mais sur des domaines qui me passionnent au moment où je dois faire le rapport
- Hyper activité et impulsivité :
- Remue souvent les mains, les jambes etc.
- Je me lève très régulièrement, je suis par exemple incapable de téléphone sans bouger (ce qui exaspère ma femme), je marche des kilomètres autours de ma table à manger.
- Parle beaucoup (trop ?)
- Répond aux questions alors qu'elles ne sont pas encore posées
- Interrompt souvent les autres (je travaille la dessus en ce moment)

La seule chose qui me gène est que ces symptômes devraient avoir été remarqués assez jeune, or, j'ai vraiment le souvenir d'avoir été une machine de concentration quand j'étais petit.

Concernant le fait d'être un scanneur, je me retrouve complètement dans la définition qui est faite par zebra-crossing.org (cf : lien ci-dessus) :
Etre un scanneur

Un scanneur est le contraire d’un spécialiste. Il lui est difficile de choisir une seule passion ou carrière et s’il se force à le faire, il devient malheureux et sa productivité en souffre. Les scanneurs peuvent s’intéresser à de nombreux domaines, complètement différents les uns des autres. Ils ont habituellement plusieurs projets “sur le feu” et ont constamment de nouvelles idées. Ils poursuivent rarement toutes ces dernières et s’ils le font, ils vont rarement jusqu’au bout.

Diagnostic

Vous fourmillez d'idées tout au long de la journée, que ce soit une idée de livre, de business, de projet artistique, de produit, de service, un nouveau process, un nouveau concept TV, un site web, un genre musicale, un nouveau mouvement et bien d'autre encore.
Vous adorez apprendre de nouvelles choses, un nouveau sujet et passer rapidement d'un sujet à l'autre.
Vous avez beaucoup de centres d'intérêts différents.
Choisir entre vos centres d'intérêts, vos projets, vos idées vous paraît impossible. Vous voudriez pouvoir tout faire à la fois.
L'idée de passer votre vie dans un seul job ou entreprise vous horrifie. Vous exécrez la routine.
Vous commencez beaucoup de projets mais ne les finissez que très rarement. Vous vous ennuyez très vite après la période excitante du démarrage.
Vous avez l'impression que vous ne trouverez jamais votre source de satisfaction, qu'aucun projet ne vous captive assez pour pouvoir vous y projeter à long terme.
Cela vous énerve de voir que certains ont trouvé facilement leur passion et arrivent à construire leur vie autour. Ceux qui ont une passion ont de la chance!
Si je suis un scanneur, je n'ai pas encore changé d'entreprise. Ça fait plusieurs années que je m'ennuie, mais j'ai une vraie peur du changement (valable dans tous les aspects de ma vie).

Avatar du membre
J_skellington
Messages : 14
Enregistré le : mar. 3 oct. 2017 09:31
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Problèmes de concentration lectures et écoutes , HP ou autre ? (réédit)

Message par J_skellington » lun. 4 déc. 2017 13:47

Tu as un TDAH ou tu pense en avoir un ?
Je te réponds après chaque ligne
NoTra a écrit :Je me reconnais sur certains points dans ce que tu dis. J'ai de gros problème de concentration. J'ai toujours associé ce trouble au fait de m'être toujours ennuyé à l'école, et de n'avoir donc jamais appris à travailler, à fournir un effort pour avoir un résultat. J'en ai d'ailleurs toujours voulu à mes parents de ne pas avoir pu me mettre dans un cursus scolaire plus en adéquation avec mes capacités.
J'ai récemment lu beaucoup d'articles et de livres et je me pose des questions sur le TDAH et le fait d'être un "surdoué scanneur".

Mon TDAH se manifeste clairement par :
- inattention :
- Etourderies (j'oublie constamment des mots dans mes phrases écrites, ou j'oublie beaucoup des rendez-vous, etc.)
Oui, si grosse fatigue ou devant certaines personnes comme mon père (j'ai l'impression de devoir me justifier et perd encore plus mes moyens / mes mots)
- Mauvaise concentration au travail (le moindre stimuli extérieur me sort de mon boulot)
Mon travail me demande peu de concentration, je fais souvent l'idiot, difficile à dire, mais sur mon ancien boulot, non
- Blanc lors d'une conversation (je pars ailleurs, et je suis devenu le champion du hmm hmm en essayant de deviner ce que la personne vient de me dire, je me débrouille pas trop mal d'ailleurs)
Ca m'arrive souvent avec mon père, le blanc est ressenti de façon gênante chez moi, après, je n'ai rien de spécial à dire, comme pour beaucoup de monde aussi tout simplement
- Je ne finis pas grand chose
Moi si, et mon perfectionniste me pousse à finir encore plus loin (bouquin à finir alors que j'accroche pas ou l'esthétique de ma décoration intérieure etc...)
- Les travaux longs me gonflent (administration, rapports longs), certains ne me gênent pas mais sur des domaines qui me passionnent au moment où je dois faire le rapport
- Hyper activité et impulsivité :
- Remue souvent les mains, les jambes etc.
Uniquement à ma table à mon ordinateur après quelques cafés
- Je me lève très régulièrement, je suis par exemple incapable de téléphone sans bouger (ce qui exaspère ma femme), je marche des kilomètres autours de ma table à manger.
Je le fais mais uniquement parce que je n'ai pas trop de réseau chez moi lol (ou un peu si appel très stressant par exemple)
- Parle beaucoup (trop ?)
Ca dépend des jours, des gens, du moral, du sujet etc.. Sinon non, pas vraiment, sauf quand je parle d'un truc que j'aime bien avec quelqu'un, énormément d'info donc à partager et blablabla une vraie pipelette lol
- Répond aux questions alors qu'elles ne sont pas encore posées
Pas fais trop attention et rares sont les questions dans mon coin :)
- Interrompt souvent les autres (je travaille la dessus en ce moment)
Non, pas que je sache

La seule chose qui me gène est que ces symptômes devraient avoir été remarqués assez jeune, or, j'ai vraiment le souvenir d'avoir été une machine de concentration quand j'étais petit.

Concernant le fait d'être un scanneur, je me retrouve complètement dans la définition qui est faite par zebra-crossing.org (cf : lien ci-dessus) :
Etre un scanneur

Un scanneur est le contraire d’un spécialiste. Il lui est difficile de choisir une seule passion ou carrière et s’il se force à le faire, il devient malheureux et sa productivité en souffre. Les scanneurs peuvent s’intéresser à de nombreux domaines, complètement différents les uns des autres. Ils ont habituellement plusieurs projets “sur le feu” et ont constamment de nouvelles idées. Ils poursuivent rarement toutes ces dernières et s’ils le font, ils vont rarement jusqu’au bout.

C'est le cas de beaucoup de HP, surtout au début d'un diagnostic adulte je dirais, moi même ça m'arrive, enfin, disons que j'ai surtout l'impression de pas avoir fais assez de choses dans la journée même si j'ai fais beaucoup, sinon j'ai augmenté quelques activités que je teste, j'essayes, je vois, puis si je peux pas un jour c'est fait plus tard, c'est pour le plaisir aussi ^^

Diagnostic

Vous fourmillez d'idées tout au long de la journée, que ce soit une idée de livre, de business, de projet artistique, de produit, de service, un nouveau process, un nouveau concept TV, un site web, un genre musicale, un nouveau mouvement et bien d'autre encore.

Oui et non

Vous adorez apprendre de nouvelles choses, un nouveau sujet et passer rapidement d'un sujet à l'autre
Vous avez beaucoup de centres d'intérêts différents.

Oui et non, plus que la normale je pense mais sans être extrême (je pense), fréquent chez les HP

Choisir entre vos centres d'intérêts, vos projets, vos idées vous paraît impossible. Vous voudriez pouvoir tout faire à la fois.

Relié au manque de temps ^^

L'idée de passer votre vie dans un seul job ou entreprise vous horrifie. Vous exécrez la routine.

Pas moi, si c'est un boulot qui me convient bien, premier boulot deux ans et demi, actuel depuis cinq ans et demi bien que je galère, boulot épuisant mais avec des avantages

Vous commencez beaucoup de projets mais ne les finissez que très rarement. Vous vous ennuyez très vite après la période excitante du démarrage.

Non, hâte de le terminer justement, trop impatient plutôt pour moi que j'en perd souvent le "plaisir" sur "l'instant présent" à penser à "après"

Vous avez l'impression que vous ne trouverez jamais votre source de satisfaction, qu'aucun projet ne vous captive assez pour pouvoir vous y projeter à long terme.

Oui et non, j'aimerai trouver un boulot à mon compte, sinon je ne m'ennuie pas chez moi, je pense être un peu près "satisfais" bien que j'imagine une vie complètement différente et ailleurs (genre un châlet dans les bois avec des chiens et du calme...)

Cela vous énerve de voir que certains ont trouvé facilement leur passion et arrivent à construire leur vie autour. Ceux qui ont une passion ont de la chance!
Non, la plupart des personnes me donnent l'impression d'avoir une vie fade ou ennuyeuse, car leur routine ne leur apprend pas grand chose, ne les fais pas "avancer", n'ont que un ou deux réels "plaisirs" et sont, je dirais, comme dans "l'ignorance" du monde lui même, je sais pas l'expliquer
La plupart des gens que je connais s'ennuient, ils font leurs boulot, tâches quotidiennes, certains du sport, et après ? Ben leurs temps ils le passent devant la télé ou à faire une "balade", c'est bien mais ça reste des choses futiles, en "surface", des choses pour "passer le temps et se poser", mais c'est tout, je vois rarement quelqu'un à fond dans quelques choses, sauf si c'est un HP ou son métier (ou les deux)


Si je suis un scanneur, je n'ai pas encore changé d'entreprise. Ça fait plusieurs années que je m'ennuie, mais j'ai une vraie peur du changement (valable dans tous les aspects de ma vie).
Je ne sais pas quoi te dire, juste que la moitié des symptômes de TDA(H) chez les HP sont justement des caractéristiques de HP donc je trouve que cela n'a pas trop de sens pour beaucoup de textes que j'ai lu là dessus, certains parlent d'exacerbation de ces traits, mais à quel niveau on voit que c'est exacerbé quand la personne a justement des traits déjà exacerbés à la base d'une personne dans la "norme" ? Je pense que par exemple, sous plusieurs cafés, je pourrais me croire TDA(H) :p
Après effectivement dans ce que tu écris, tu as l'air quelqu'un de speed ou de nerveux gestuellement, regarde au niveau alimentation et substance (tabac, café, sucre etc..) si tu y vois un lien aussi
Attention, je ne remets pas en doute la possibilité du TDA hein ;) juste que parfois, ça va vite les "diag" alors que X peut causer juste Z et tout s'explique :)

Avatar du membre
sann
Messages : 26
Enregistré le : lun. 20 nov. 2017 22:29
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/presentations/ohayo-t8957.html
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Problèmes de concentration lectures et écoutes , HP ou autre ? (réédit)

Message par sann » lun. 4 déc. 2017 20:24

Hello Lours,

J'ai eu, ou ai encore, quasiment TOUS les points que tu cites là. Mais je ne me suis jamais posé la question d'un éventuel TDA(H).

Depuis tout petit je fais des fautes d'inattention, ce qui me valait de mieux réussir les exercices compliqués que les exercices simples. Tout simplement parce que je les traitais un peu trop vite :)
Je suis aussi facilement déconcentré par mon environnement. Si des stimuli me perturbent au travail, 2 possibilités:
- ce que je fais ne m'intéresse pas et alors impossible de me concentrer
- je suis concentré dans ce que je fais et alors ça se transforme en agitation, impatience, etc...

Comme toi, il m'arrive souvent de ne plus écouter ce qu'on me dit, parce que je pars dans mes pensées, ou bien parce que je suis distrait par une autre conversation en arrière plan qui m'interpelle...

Comme le dit J_skellington, ce sont des caractéristiques que l'on retrouve beaucoup chez les HP.

Parfois, je trouve que c'est handicapant, dans la mesure où mon esprit est indomptable et m'empêche de rester longtemps "focus" sur quelque chose.

A mon humble avis, la méditation serait un très bon outil pour arriver à canaliser tout ça.
En tout cas, je serais ravi d'échanger avec toi autour de ce petit souci, car pour avoir pu expérimenter (via l'usage de substances "douces" illicites que j'ai heureusement abandonnées) ce que c'est d'être concentré, en termes de productivité, c'est le jour et la nuit !
:music: I just can't get me out of my beeed :music:

Avatar du membre
Za
Messages : 2944
Enregistré le : lun. 15 avr. 2013 12:25
Présentation : C'était moi...
Profil : Diagnostic +
Test : WISC

Re: Problèmes de concentration lectures et écoutes , HP ou autre ? (réédit)

Message par Za » mar. 5 déc. 2017 08:33

J_skellington a écrit : Je ne sais pas quoi te dire, juste que la moitié des symptômes de TDA(H) chez les HP sont justement des caractéristiques de HP donc je trouve que cela n'a pas trop de sens pour beaucoup de textes que j'ai lu là dessus, certains parlent d'exacerbation de ces traits, mais à quel niveau on voit que c'est exacerbé quand la personne a justement des traits déjà exacerbés à la base d'une personne dans la "norme" ?
Certes, il peut y avoir quelques points communs, mais le haut potentiel en lui-même ne cause ni troubles de l'attention, ni hyperactivité, ni impulsivité !

C'est tout à fait possible d'être les deux à la fois, et le "tableau" est bien différent de la douance seule. Il y a quelques témoignages de personnes diagnostiqués sur le forum ; ça va clairement au-delà des symptômes que décrit Lours, par exemple (qui du coup ne s'est jamais posé cette question).

C'est possible aussi d'être HP sans présenter le moindre symptôme évocateur de TDA - enfin pas plus que la moyenne des gens, quoi, qui ô surprise, ont aussi des problèmes d'attention, d'impulsivité, etc. par moments.

Pour parler de TDA il faut que les troubles surviennent dans différentes situations non spécifiques (genre pas uniquement lorsqu'on essaye de faire sa compta ou qu'on discute avec certaines personnes ^^) et, il me semble, soient suffisamment envahissants, insurmontables, pour être parfois (ou souvent, ou toujours) handicapants.

Autre chose, des symptômes évoquant le TDA peuvent être causés par des états affectifs ou des troubles de l'humeur. Ou même par un environnement inadapté (j'ai rencontré plusieurs enfants diagnostiqués TDA dont les symptômes ont brusquement disparu suite à un changement familial, scolaire, etc). C'est un diagnostic différentiel capital, mais qu'il n'est pas toujours facile de faire.
Je pense que par exemple, sous plusieurs cafés, je pourrais me croire TDA(H) :p
Mmmm oui sous n'importe quelle substance psychoactive, on peut se croire à peu près n'importe quoi, en fait :D

Mais le TDA s'exprime sans circonstances particulières, c'est important.
J'ai mis mon képi dans la cage
et je suis sorti avec l'oiseau sur la tête...
J. Prévert

Avatar du membre
nemo
Messages : 284
Enregistré le : mer. 8 oct. 2014 08:00
Présentation : panda
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS
Âge : 36

Re: Problèmes de concentration lectures et écoutes , HP ou autre ? (réédit)

Message par nemo » mar. 5 déc. 2017 09:36

Je rejoint Za. Je me suis posé la question du TDA, j'ai passé des tests et il était apparu que j'avais aucun problème d'attention, c'était même plutôt l'inverse. Et pourtant mes difficultés sont réelles. Même a posteriori, elle collent bien avec la description du TDA. La neuropsy avait attribué la source du problème à l'association dépression / HP.
Bon par contre je sais toujours pas expliquer le lien entre dépression et attention...

Avatar du membre
NoTra
Messages : 8
Enregistré le : ven. 1 déc. 2017 11:15
Présentation : http://adulte-surdoue.fr/post262078.html
Profil : Diagnostic +
Test : WISC
Âge : 32

Re: Problèmes de concentration lectures et écoutes , HP ou autre ? (réédit)

Message par NoTra » mar. 5 déc. 2017 10:10

Personnellement, mon déficit d'attention est clairement pendant mon travail. Je n'arrive pas à enchaîner des tâches car je pense à autre chose. C'est très gênant quand on fait du développement. L'attention et la concentration doivent rester au top pour réaliser du bon travail.

Concernant l'impulsivité, j'ai l'impression d'être en colère, et de monter très vite dans les tours.

Peut-être que nemo à raison, peut-être que l'association HP + dépression créé ce problème ?

Avatar du membre
J_skellington
Messages : 14
Enregistré le : mar. 3 oct. 2017 09:31
Profil : Diagnostic +
Test : WAIS

Re: Problèmes de concentration lectures et écoutes , HP ou autre ? (réédit)

Message par J_skellington » mar. 5 déc. 2017 10:22

Salut, ben moi aussi quelques difficultés, sur des choses qui paraissent "bêtes", mais je ne sais pas si c'est l'ennui, la fatigue ou autre... je dis que j'ai du mal a me concentrer parfois, mais en disant ça je me contredis...là par exemple j'ai passé une nuit blanche, j'ai fais 4 montages vidéos qui m'a pris une à deux heures chacune, faites assez dans le détail au niveau du montage, le découpage, les effets, les transitions, textes etc...tout du long de ma nuit je suis resté concentré sans problèmes sur mon truc, avec des pauses forcément entre chaque montage le temps justement à l'ordinateur de me produire la vidéo, du coup le temps que le montage se finissait, ben, je faisais du ménage, j'ai tourné une autre vidéo, j'ai fais des crêpes, et tournais un peu sur internet...Donc effectivement, si j'avais des problèmes de concentration, je n'arriverais pas a tenir aussi longtemps, de plus une nuit, donc sans dormir sur deux jours :/

Pour amener une information supplémentaire qui peut peut-être vous intéresser, j'ai passé il y'a quelques années une peptidurie, en fait c'est une analyse des protéines de lait (caséine) et de gluten, avec des marqueurs et des chiffres. Dans ces marqueurs, dans le lait surtout, un marqueur de l'autisme, et un qui regroupe l'humeur dans un sens plus large ( j'y ai trouvé la dépression, trouble de l'humeur et ... TDA(H) )
Etant pas mal dans l'alimentation, ces protéines en fait vont jusqu'au cerveau et causent divers problèmes de santé, la plupart n'ayant aucun liens direct avec la nourriture car c'est le moral, la santé, la peau etc... Sans compter les paquets de neurones qui se trouvent dans notre système digestif (le deuxième "cerveau") etc... Je pourrais en écrire 17 pages mais je vais m'arrêter là, tout comme sur certains paquets de bonbons, k'avais vu un reportage là dessus ou c'était précisé pour le TDA (il me semble que c'est le TDA, ou un truc similaire), qui excitait les enfants et y'avait des témoignages de parents justement qui expliquaient le parcours de leurs enfants

Bon, je m'arrête là lol :D

Personnellement, mon déficit d'attention est clairement pendant mon travail. Je n'arrive pas à enchaîner des tâches car je pense à autre chose. C'est très gênant quand on fait du développement. L'attention et la concentration doivent rester au top pour réaliser du bon travail.

Difficile à dire dans mon travail je n'ai pas tant que ça de tâches, mais parfois chez moi quand j'ai ma motivation pour aller plus vite, je m'arrête, observe, et je me rend compte que j'ai 4 5 voire 6 choses en même temps dans mon ménage et c'est assez organisé de sorte à gagner du temps, bon après vu que je fais souvent le ménage, je gagne plus tant que ça finalement lol

Concernant l'impulsivité, j'ai l'impression d'être en colère, et de monter très vite dans les tours.

Impulsivité ou tu es en trop plein d'intériorisations et ça déborde ?


Peut-être que nemo à raison, peut-être que l'association HP + dépression créé ce problème ?

Ces dernières semaines je suis très fatigué (bon, prenez pas en compte ma nuit blanche... lol), je pense que c'est le café, j'en bois trop, je suis anxieux, en vrac, hyper excité de façon malsaine et j'arrive donc pas a récupérer alors que je ne travailles pas en ce moment...Quand je suis dans cet "état", j'écris toujours vite sur le clavier mais j'inverse des lettres, tout comme à voix haute, je veux dire un truc mais ça vient pas, donc je pars sur des chemins parallèles qui sont expliqués de façons presque idiotes, ce qui me rend moins crédible dans mes dires et les gens me regardent comme si je racontais des conneries, enfin, plus que d'habitude, et le cercle vicieux c'est que ça me destabilise ces sensations, je m'emballe et parfois je perds encore plus mes moyens jusqu'à presque bégayer lol

Du repos :pharaon:

Répondre