Nous sommes le Dim 22 Jan 2017 23:17


Les types psychologiques de Carl Gustav Jung

La partie consacrée à la Santé dans sa globalité. Principalement la psychologie, psychologie sociale, la psychiatrie, les troubles de l'humeur, de la personnalité, les handicaps, l'autisme...

Modérateur: W4x

Les types psychologiques de Carl Gustav Jung

Messagepar elsaada » Mer 24 Avr 2013 14:59

Je cherchais sur le forum quelque chose à propos du MBTI et j'ai vu que le sujet, qui était dans le salon sur la douance, a été fermé donc je le mets ici.
J'ai choisi comme titre du topic les types psychologiques de Carl Gustav Jung parce qu'il est le premier à avoir proposé cette typologie. Il établit une classification des types de personnalité en 16 profils, basés sur trois aspects.

Les types de Jung

Le premier de ces aspects est l'orientation de l'énergie. La question qu'on pose à ce stade est "Est-ce que l'individu puise son énergie plutôt dans l'introversion ou dans l'extraversion"? Selon qu'on soit plutôt l'un ou l'autre on obtient une première classification, individu E ou I.

Le second aspect est en lien avec les processus mentaux, comment l'individu réfléchit. Il est subdivisé en deux branches distinctes, d'une part la perception et d'autre part le jugement.

En ce qui concerne la perception, le sujet est classé selon qu'il est plus sensitif ou plus intuitif. Le sensitif perçoit plutôt l'environnement à l'aide de ses cinq sens. L'intuitif quand à lui est moins rationnel, le processus perceptif s'opère de façon plus inconsciente. Le "ressenti" ou le "pressenti" est plus important que le "senti".
Le sujet sensitif est appelé S et le sujet intuitif est appelé N.

En ce qui concerne le jugement, la distinction est faite entre pensée et ressenti. Celui qui juge plutôt par la pensée a un fonctionnement rationnel, logique et analytique. Il recherche l'objectivité. Celui qui juge plutôt par le ressenti est dans une logique plus affective, plus subjective dans le sens ou il se base sur une échelle de valeurs. Il a tendance a se demander surtout ce qui est bien au mal, moins ce qui est juste ou faux.
Le sujet qui juge par la pensée est appelé T (pour thinking) ou P. Le sujet qui juge par le ressenti est appelé F (feeling) ou S.

Cela nous donne huit fonctions cognitives dominantes développées dans l'enfance et qui désignent l'individu comme étant à perception ou jugement dominant et de là s'il:

-Est sensitif S
-Intuitif N
-Penseur T ou P
-Sentimental F ou S

Puis si cela s'applique de préférence au monde intérieur (introverti I) ou extérieur (extraverti E)

On a donc à ce stade:

Sensitif introverti ou extraverti
Intuitif introverti ou extraverti

Penseur introverti ou extraverti
Sentimental introverti ou extraverti

Puis il faut ensuite ajouter une fonction auxiliaire qui équilibre la fonction dominante.
Si le sujet est introverti, la fonction auxiliaire est extraverti (et vice versa).
Si le sujet est sensitif ou intuitif (perception dominante), la deuxième fonction auxiliaire est penseur ou sentimental (et vice versa).

Ce qui nous donne 16 types distincts.

Si vous n'avez rien compris (et pour des infos. beaucoup plus détaillées):

http://fr.wikipedia.org/wiki/Type_psychologique
http://www.commentfaiton.com/fiche/voir/12131/comment-comprendre-les-types-psychologiques-de-jung

Le MBTI

Le MBTI pour Myers and Bridge Type indicator est un test conçu par Myers et Bridge dans les années soixante à partir de la classification de Jung en y ajoutant une dimension d'organisation. Il est protégé par des droits d'auteurs et donc impossible normalement à trouver en version originale par contre le net fourmille de tests "genre MBTI" plus ou moins farfelus.
J'ai moi-même fait le vrai test MBTI à un cours de psychologie et c'est très complet (une centaine de questions). Et payant, mais c'est pour garantir la qualité de l'original.

Sur le MBTI:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Myers_Briggs_Type_Indicator

Un bon test en ligne et à quoi ça sert

J'ai trouvé un test en ligne bien fait et apparemment assez complet, proposé par un psychothérapeute diplômé. Il ne s'agit pas du MBTI, mais d'un test basé directement sur Jung (selon les dires de l'auteur):

http://www.therapiebreve.be/tests/personnalite-jung.html

Est-ce que vous vous reconnaissez dans votre profil?

On peut débattre également sur le bien-fondé d'un tel système 'd'étiquetage par petites lettres mais je pense que ça peut aider à mieux se connaître et que l'introspection n'est jamais une mauvaise chose. Il faut juste se garder d'y accorder trop d'importance, faire attention au narcissisme et se souvenir que 16 profils pour des milliards d'humains, c'est un peu peu.
Avatar de l’utilisateur
elsaada
 
Messages: 88
Âge: 29
Enregistré le: Dim 17 Mar 2013 16:50
Profil: En questionnement
Test: NON

Re: Les types psychologiques de Carl Gustav Jung

Messagepar alicesmartise » Jeu 2 Mai 2013 16:06

Il y a aussi un sujet dans le Delirium :http://adulte-surdoue.fr/delirium/jung-typology-test-t418.html

Le problème avec ce genre de tests (enfin, je ne sais pas pour le vrai, en tout cas celui que vous avez proposé), c'est qu'à beaucoup de questions on ne peut répondre que « ça dépend » ! Et puis ne peut-on pas analyser cela soi-même ? Ne suffit-il pas de s'observer réagir ?
Il est assez simple de deviner où veulent en venir les questions, je trouve, et de se les poser quand on cherche à se connaître... Enfin, c'est très personnel. Disons que je ne comprends pas vraiment en quoi cela aide... Peut-être pouvez-vous m’éclairer sur ce point ?

PS : En essayant de le passer à une semaine d'intervalle, j'ai eu INFP puis ISFJ, c'est grave docteur ? :o)
Avatar de l’utilisateur
alicesmartise
 
Messages: 736
Images: 30
Âge: 18
Enregistré le: Mar 22 Jan 2013 23:16
Localisation: au fond de la classe
Présentation: iiii
Profil: Diagnostic +
Test: WISC

Re: Les types psychologiques de Carl Gustav Jung

Messagepar Keegane » Jeu 2 Mai 2013 17:23

alicesmartise a écrit:Et puis ne peut-on pas analyser cela soi-même ? Ne suffit-il pas de s'observer réagir ?
Il est assez simple de deviner où veulent en venir les questions, je trouve, et de se les poser quand on cherche à se connaître...


Mais tout le monde ne veut pas se voir dans un miroir et accepter qui il est. Sans compter, le manque de recul que tout un chacun peut avoir sur sa propre personne...

Mais quand à la validité du test et même son effectivité, je suis sceptique aussi.
La plus grande erreur de l'Homme, c'est de penser qu'un jour il n'aura plus besoin d'apprendre. - XXI-Dyë

http://xxi-dye.deviantart.com/gallery/

Cours Sciences Cognitives
Avatar de l’utilisateur
Keegane
 
Messages: 351
Âge: 27
Enregistré le: Lun 22 Avr 2013 20:06
Localisation: au milieu des vignes beaujolaises
Présentation: deux mots
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Les types psychologiques de Carl Gustav Jung

Messagepar elsaada » Sam 4 Mai 2013 18:33

Ca ne vaut pas pour preuve mais je me suis également posé la question et j'ai fait deux autres tests du même type pour lesquels j'ai eu les mêmes résultats. Après, comme je l'ai dit, c'est une indication et le vrai test MBTI comporte une centaine de questions, donc le résultat est forcément plus nuancé.
Avatar de l’utilisateur
elsaada
 
Messages: 88
Âge: 29
Enregistré le: Dim 17 Mar 2013 16:50
Profil: En questionnement
Test: NON

Re: Les types psychologiques de Carl Gustav Jung

Messagepar Callie » Sam 18 Mai 2013 13:03

Bonjour

Amusant mais j'ai une vision totalement différente de la plupart d'entre vous concernant le MBTI. Ce test a été pour moi une planche de salut avant de connaitre ma douance. J'étais en recherche de compréhension de moi-même, ressentant un décalage avec mon entourage. Je sentais que qqch était différent en moi sans pouvoir l'expliquer. Et là, dans une phase sombre de ma vie, au détour d'une page internet, je suis tombée, il y a qq années sur un test MBTI. Test 1 ENTP, test 2 ENFP, test 3 ENTP, test 4 ENFP. Je ne saurai jamais si je suis à classer dans les ENTP ou ENFP mais les deux types étant très proches, peu importe. Ce qui m'a tout de suite frappée est la description de la manière de collecter les informations : intuition/sensation. Je mets en anglais car les sites anglais sont plus fournis que les français :
" Sensing (S)
Paying attention to physical reality, what I see, hear, touch, taste, and smell. I’m concerned with what is actual, present, current, and real. I notice facts and I remember details that are important to me. I like to see the practical use of things and learn best when I see how to use what I’m learning. Experience speaks to me louder than words.

The following statements generally apply to me:

I remember events as snapshots of what actually happened.
I solve problems by working through facts until I understand the problem.
I am pragmatic and look to the “bottom line.”
I start with facts and then form a big picture.
I trust experience first and trust words and symbols less.
Sometimes I pay so much attention to facts, either present or past, that I miss new possibilities.

Intuition (N)
Paying the most attention to impressions or the meaning and patterns of the information I get. I would rather learn by thinking a problem through than by hands-on experience. I’m interested in new things and what might be possible, so that I think more about the future than the past. I like to work with symbols or abstract theories, even if I don’t know how I will use them. I remember events more as an impression of what it was like than as actual facts or details of what happened.

The following statements generally apply to me:

I remember events by what I read “between the lines” about their meaning.
I solve problems by leaping between different ideas and possibilities.
I am interested in doing things that are new and different.
I like to see the big picture, then to find out the facts.
I trust impressions, symbols, and metaphors more than what I actually experienced
Sometimes I think so much about new possibilities that I never look at how to make them a reality.


En bref, les intuitifs du MBTI lisent entre les lignes, voient les choses de manière globale, symbolique, sont attirés par la nouveauté etc... Les sensations sont attirés par ce qu'ils voient, ce qu'ils perçoivent à travers leurs 5 sens, sont orientés vers les détails etc... Ca ne vous rappelle rien ?
A l'époque où je en connaissais pas ma douance, savoir que j'étais très très intuitive, ça a été un grand soulagement pour moi. Comprendre que je ressentais, vivais les choses différemment que la majorité des gens qui sont "sensing" selon le MBTI (les intuitifs étant plus rares). Et puis d'autres choses m'ont frappées au fur et à mesure. Mais rien que savoir que les ENTP/ENFP ne représentent que 2 ou 3% de la population totales (sans être des fous), quel soulagement. Je suis différente mais pas folle ni bizarre. Ce que je suis peut s'expliquer. Ma personnalité est équilibrée car elle tire son équilibre de qqch. Et rencontrer à travers des forums anglophones de MBTI d'autres femmes ENTP (ENTP étant un type plutôt masculin) qui n'aiment pas plus le shopping et les conversations de mode que moi, qui préfèrent discuter avec les hommes de centrales nucléaires etc.... quel soulagement ! JE SUIS NORMALE.

Savez vous que pendant la guerre froide, les russes ont aussi cherché à catégoriser la population. Ils ont retrouvé 16 types comme dans le mBTI selon les mêmes principes, alors même qu'ils n'étaient pas en communication avec les américains. Leur système s'appelle socionic et à une virgule près, c'est le même que le MBTI. Idem pour les anglais qui ont voulu regrouper des types amoureux et qui en sont venus à des conclusions similaires. Personnellement, ça m'aide dans les relations interpersonnelles. Qd je type qqn ISTJ (mon opposé), je comprends mieux pourquoi les relations sont compliquées et comment m'adapter à cette personne pour qu'on se comprenne.

Voilà mon témoignage au sujet du MBTI. Le MBTI n'est pas si nul que ça :)
Dans tous les tests de personnalités, il y a des questions "contraintes" où l'on est obligé de choisir entre deux affirmations qui peuvent correspondre suivant la situation. C'est justement ce qui permet au testeur de connaitre votre préférence malgré tout via le statistiques/sommes de choix contraints que vous aurez ainsi effectués
:emo:
Avatar de l’utilisateur
Callie
 
Messages: 219
Âge: 39
Enregistré le: Jeu 16 Mai 2013 18:39
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Les types psychologiques de Carl Gustav Jung

Messagepar elsaada » Mar 28 Mai 2013 15:20

Salut,

Oui bien sûr ça peut aider à se connaître et c'est la raison pour laquelle j'ai ouvert un topic là-dessus mais cependant j'aimerais revenir sur certaines choses que tu dis.

D'une part, au niveau des statistiques, je ne pense pas que la personnalité MBTI puisse expliquer qu'on se sente différent, parce qu'en fait les types sont assez équitablement répartis. Si tu regardes une répartition des types par pourcentage tu remarques que sur les 16 types ça ne dépasse jamais 14% de la population pour le type le plus répandu et que 7 des types sont situés entre 1% et 5%. Maintenant si tu prends la valeur maximum des sept types minoritaires additionnés ça donne 32%.
Tu remarques que ISTP est entre 4-6%, ESTP, 4-5%. On se demande donc si il faudrait pas les ajouter également aux "spéciaux".
Bref, à mon avis c'est faire fausse route que de corréler les types MBTI avec le sentiment de différence qu'on ressent dans les discussions sur la douance et pour la même raison, c'est également faire fausse route que de corréler le MBTI avec la douance elle-même. Il faudrait faire des études peut-être mais statistiquement ça ne tient pas.

On pourrait se poser la question du lien avec le type intuitif. Mais il y en a 8, les ENTP et ENFP que tu cites mais aussi INFJ, INTJ, INFP, INTP, ENFJ et ENTJ, ce qui donne statistiquement, et si on prend les valeurs les plus élevées de chaque, 40% de la population, donc bien plus que le pourcentage de personnes surdouées.
Et même le type intuitif-perceptif représente encore 23%.

Pour conclure, je suis absolument convaincue que s'il y a un lien entre les deux il est très faible et que de se trouver dans tel ou tel type MBTI ne veut absolument pas dire qu'on est surdoué ou pas surdoué, de même que si on est surdoué on ne se retrouvera pas forcément dans tel ou tel type MBTI. Et c'est important je pense, voire capital, de séparer la personnalité et l'intelligence ou plus précisément la manière dont l'intelligence fonctionne.

Les statistiques viennent d'ici: http://www.16-types.fr/16types.html
Avatar de l’utilisateur
elsaada
 
Messages: 88
Âge: 29
Enregistré le: Dim 17 Mar 2013 16:50
Profil: En questionnement
Test: NON

Re: Les types psychologiques de Carl Gustav Jung

Messagepar Mlle Rose » Mar 28 Mai 2013 20:41

Là je suis entièrement d'accord avec ça, et ça rejoint parfaitement ce qu'on a dit en de multiples occasions ici : la douance ne fait pas tout dans la construction de la personne, et les listes de caractéristiques purement liées à la personnalité (je ne parle pas des caractéristiques qui découlent directement d'un fonctionnement neurobiologique particulier) manquent clairement de rigueur scientifique.
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:
Avatar de l’utilisateur
Mlle Rose
 
Messages: 12693
Images: 86
Âge: 38
Enregistré le: Mar 1 Fév 2011 13:56
Présentation: ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Que pensez-vous des typologies de personnalité ?

Messagepar Dracaufeu » Mer 7 Jan 2015 17:47

Salut à tous !

J'aimerai savoir ce que vous pensiez des typologies de personnalité comme le MBTI, l'énnéagramme et autres.

Personnellement j'y ai cru pendant un petit moment étant donné que du côté de l'énnéagramme je me retrouvais pas mal dans le profil 3 (mais également un peu dans le profil 7) et du côté du MBTI je me retrouvais un peu dans le profil ESTP, mais finalement je me suis rendu compte que ce genre de typologies étaient un peu limitées puisqu'elles mettent un peu trop les gens dans des cases et personne ne correspond à 100% à un type de personnalité puisque chaque personne à sa propre personnalité qui est unique. Après certes il y a des traits de caractère que l'on retrouve souvent chez de nombreuses personnes mais selon moi pas au point d'en faire une typologie scientifiquement prouvée. (d'ailleurs je crois qu'aucune de ces typologies n'est scientifiquement vérifiée) Et puis je trouve que ce genre de test fait un peu "effet Barnum", on se retrouve dans pas mal de types psychologiques parce que c'est ce que l'on veut entendre (un peu comme avec les signes astrologiques).

Voici une description rapide des types MBTI et énnéagramme :

http://www.dividendes.ch/les-16-types-p ... ques-mbti/
http://www.enneagramme.com/Theorie/9_types.htm

Tout ce que je viens de dire est uniquement mon point de vue personnel et je ne prétends pas détenir la vérité absolue hein ! :D Pensez-vous que ces typologies peuvent avoir une part de vérité ou pas du tout ? Vous retrouvez-vous dans 1 ou plusieurs profils ?, etc...

A vos claviers ! ;)
Dracaufeu
 
Messages: 5
Enregistré le: Mer 7 Jan 2015 01:03
Profil: En questionnement
Test: NON

Re: Les types psychologiques de Carl Gustav Jung

Messagepar Gepeto » Jeu 8 Jan 2015 11:48

Mon premier contact avec le MBTI remonte à deux ans environ. Ce n'est pas le genre de chose que j'apprécie, vu que je n'aime pas être "mis en boîte". Les 16 petites cases où il faudrait se trouver une place me donnait à priori l'envie de ne pas m'y intéresser plus que ça.

En revanche, mon épouse n'est pas d'origine française et chez elle ce genre de truc ne soufre d'aucun à priori. Et j'ai bien dû m'y coller.

Première réaction : c'est un truc de 'ricain ; on ne voit pas les choses de la même manière en France. Question évidente : pourquoi, en fait ? En plus ça commence à se répandre dans l’hexagone, surtout dans les milieux professionnels (mon patron m'en fait passé un sans qu'il ne soit au courant que je savais de quoi il s’agissait - ça n'a pas eu l'air de l'avoir rassuré d'ailleurs, par contre, j'ai bien rigolé, même si je n'ai pas eu son résultat). En fait c'est plus un combat d'appartenance à Freud ou Jung (qui était un disciple du premier). En France on est très freudien donc les milieux psychologiques ne font pas l'unanimité sur l'approche de Jung et quand on croit qu'on a raison, c'est dur de faire entendre un autre son de cloche.

Mon épouse ayant creusé le sujet, elle a commencé à me sortir des trucs vraiment pertinent sur moi ! Ça a suffit à piquer ma curiosité et du coup je m'y suis mis.

Deuxième réaction : ça a été un choc ! Des tas de choses que je ne comprenait pas de moi ont trouvé des mots. Par exemple, le fait que je commence toujours quelque chose sans arriver à le terminer parce que je glisse sans cesse vers d'autres sujets. Alors que je me prenais la tête pour comprendre ce qui clochait en moi, pourquoi je n'arrivais pas à être comme "les autres", j'ai compris que j'étais comme ça, que ça peut exister chez d'autres, que c'était une nature qui avait ses avantages et ses inconvénients, mais que pour améliorer ça (pas corriger bêtement), rééquilibrer les charges, il fallait comprendre ses points faibles et forts, et surtout ses limites (pas facile quand on ne sait pas les appréhender).

Pour info, je suis INTP, un vrai de vrai apparemment... mais avec ses nuances ! L'idée de cases était fausse. Il y a des variations aussi et cela ne donne qu'un repère vague mais révélateur. Pour moi j'ai appris à mettre des mots sur certaines de mes limites et à trouver des réponses à un trop grand nombre de questions non formulées.

La manière d'aborder le MBTI me semble un peu fausse parfois dans ce que l'on trouve et la manière de l'analyser aussi. Il ne s'agit pas juste de dire "je suis ci, je suis ça" mais de mettre en lumière des pans souvent cachés ou inconscients de nous même. Et sur ce terrain nous ne sommes pas tous doué pour le faire, même par nous-même.

Par exemple, (toujours) mon épouse, c'est quelqu'un qui "ressent" les gens. C'est dur à expliquer mais elle a une capacité à décrire l'état intérieur de certaines personnes qui lui font face avec peu de choses (j'ai plusieurs fois vu des gens fondre en larme devant elle, de se savoir compris). Pour moi, "j'intellectualise" les gens mais je ne ressens rien de particulier. Ainsi à un moment donné, on passait "au scanner" les gens qui nous entouraient pour deviner leur possible type (pour s'amuser, cela n'a rien de certain, hein). Pour elle il lui fallait une seconde et demi, pour moi, une ou deux bonnes minutes, le temps d'analyser le plus de I ou de E, etc.

Après, il faut en relativiser la portée ! Si j'avais écouté les compatibilités entre types, mon épouse et moi-même sommes de type incompatible, pourtant, en pratique, ça n'a jamais été vécu comme tel. De ce que je sais, c'est que je suis un vrai casse tête pour mon épouse, et le MBTI, dans son approche de compréhension de soi (pas juste de test) nous a aidé à mieux comprendre notre manière de fonctionner et à mieux la respecter (même si dans la pratique elle fait ça bien mieux que moi).
Il est plus facile de connaître dix pays qu'un seul homme.
Avatar de l’utilisateur
Gepeto
 
Messages: 19
Âge: 41
Enregistré le: Ven 2 Jan 2015 01:40
Présentation: c'est ici !
Profil: Diagnostic +
Test: MENSA

Re: Les types psychologiques de Carl Gustav Jung

Messagepar Raphaël » Jeu 8 Jan 2015 16:05

Moi je suis un INFP, le type le plus idéaliste de tous...
J'ai passé le test à plusieurs reprises en français et en anglais avec le même résultat, à l'exception d'une fois où j'ai eu droit à un INFJ lors d'une passation dans un organisme professionnel d'aide au retour à l'emploi.
Depuis j'ai commencé à m'intéresser à la chose de plus près. Et j'ai pu confirmer que j'étais INFP.
Je pense que je vais finir par acheter un livre sur la question.
Sinon, les INFP sont plutôt sympathiques et faciles à vivre en général, mais dès que leurs idéaux sont bafoués, c'est le drame. Or je suis plutôt d’extrême gauche comme bonhomme, du coup je vis un drame permanent...

Je trouve le MBTI vachement efficace, et pense qu'une fois la chose intégrée ça me sera pratique au niveau social.
En fait je suis devenu largement plus tolérant depuis que j'ai commencé à y plonger.
"Les INFP ne représentent que 4% de la population, il est normal que les autres ne pensent pas comme toi, et n'aient pas les mêmes réactions. Tu les trouves cons, absurdes, ou méchants, mais en fait ils fonctionnent juste selon d'autres principes. On se calme..."
Voiles et plumes
ont destinée commune
happer la caresse du vent
Avatar de l’utilisateur
Raphaël
 
Messages: 369
Âge: 34
Enregistré le: Sam 19 Jan 2013 10:06
Localisation: Rouen
Présentation:
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Les types psychologiques de Carl Gustav Jung

Messagepar Theia » Jeu 8 Jan 2015 21:21

Info intéressante. Après quelques (re)passages, c'est aussi INFP qui ressort. Je gratouille cependant le INTP car mon T/F est à 47%/53%.

Je ne savais pas trop quoi en faire à priori et le message de Raphaël (gloire à lui) m'a apporté des éléments intéressants. Notamment la partie drame et le fait d'avoir régulièrement le sentiment de vivre dans un monde peuplé de cons et d'idiots (et d'en être triste). :think:
Avatar de l’utilisateur
Theia
 
Messages: 31
Âge: 41
Enregistré le: Sam 1 Mar 2014 15:54
Présentation: kijesuis
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Les types psychologiques de Carl Gustav Jung

Messagepar Gepeto » Ven 9 Jan 2015 00:37

Aller, ça y est, je replonge dans le sujet !

Pour info, voici le livre que j'ai en ma possession :
"Les types de personnalité : Les comprendre et les utiliser avec le MBTI et le CCTI" de Pierre Cauvin et Geneviève Cailloux.
C'est apparemment l'incontournable sur la question en français. Par contre, je viens de regarder sur Amazon (pour trouver le lien vers le même ouvrage que le mien) et le prix est bien plus élevé que celui indiqué en dernière de couverture (25€), c'est étrange. Donc, attention... Sinon il y a aussi une édition plus récente mais je ne suis franchement pas certain qu'il y ait une grosse différence (une quinzaine de page en plus).

En conclusion de l'ouvrage, ils précisent : "qu'est-ce que l'approche typologique ? Tout simplement un vocabulaire pour parler des mécanismes fondamentaux de la personnalité. Les classifications ... n'ont d'importance que comme repères."

Ils confirment donc qu'il ne s'agit pas d'une science exacte, même si elle peut se révéler très précise, et que son but n'est pas de réaliser une classification des hommes (ce n'était pas non plus le but de Jung) mais un terrain d'exploration de soi.
Il est plus facile de connaître dix pays qu'un seul homme.
Avatar de l’utilisateur
Gepeto
 
Messages: 19
Âge: 41
Enregistré le: Ven 2 Jan 2015 01:40
Présentation: c'est ici !
Profil: Diagnostic +
Test: MENSA

Re: Les types psychologiques de Carl Gustav Jung

Messagepar Raphaël » Ven 9 Jan 2015 03:01

Ce qui a l'air intéressant, c'est la hiérarchisation des fonctions selon les types. Savoir quels sont ses points forts et ses points faibles, comprendre notre mécanique interne, c'est avoir des pistes pour s'accepter et évoluer en meilleure connaissance de cause.

Après pour ce qui est de la différence entre INTP et INFP, c'est plutôt facile.
L'INTP cherche des vérités universelles, et a besoin que les choses soient logiques. Il contemple le monde et se demande avant tout "Est-ce logique?" "Pourquoi et comment cela s'est il produit?" Une de leur principale préoccupation, c'est d'être précis, d'avoir la réponse juste.
Face à des personnes aux émotions fortes, l'INTP peut être déstabilisé, voire se sentir agressé. Ce qui peux l'amener à critiquer ces personnes.

L'INFP cherche des vérités morales, idéologiques, et a besoin que les gens soient moraux. Il contemple le monde et se demande "Est-ce éthique?" "Pourquoi et comment en est on arrivés là?" Une de leur principale préoccupation, c'est d'être honnêtes, d'avoir un comportement authentique. (Tout moi!)
Quand il est stressé / oppressé, l'INFP va utiliser sa rationalité comme une roue de secours, et va ressentir le besoin de ranger, classer, critiquer autrui, pointer les défauts, corriger les fautes, etc. Il va aussi facilement être sur la défensive face aux critiques. (Tout moi!)

Question con, après un débat, tu te sens fatigué, ou t'es prêt à recommencer? L'INFP fatigue car il y met ses tripes. L'INTP tiens mieux sur la longueur car il fait tourner sa logique!

Après, des INFP très intellectuels, il y en a. C'est juste que l'INTP passe parfois pour un robot là où l'INFP est plus rock'n'roll de nature :rock: (du coup il peut passer pour un fou).

Après les deux types sont minoritaires statistiquement, l'INTP plus que l'INFP, d'ailleurs...
Voiles et plumes
ont destinée commune
happer la caresse du vent
Avatar de l’utilisateur
Raphaël
 
Messages: 369
Âge: 34
Enregistré le: Sam 19 Jan 2013 10:06
Localisation: Rouen
Présentation:
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Les types psychologiques de Carl Gustav Jung

Messagepar Gepeto » Ven 9 Jan 2015 12:13

Merci Raphaël,

Ce sont effectivement des éléments dignes d'intérêt !

À titre d'indication, le site http://www.16-types.fr propose des description très détaillés de plusieurs Types, mais pas tous. l'INFP et l'INTP sont très bien développés et de manière vraiment complète. Malheureusement, tous les types ne sont pas représentés (je soupçonne l'auteur d'être INTP, du genre à ne plus avoir la motivation de poursuivre dès qu'il est allé au bout de sa curiosité personnelle... ;) ). J'ai noté que seuls ENFP, INFP et INTP sont détaillés, les autres devant soit se tourner vers un lien anglophone, soit proposer à l'auteur de traduire des sources littéraires à sa disposition.

Pour ce qui me concerne, il a été très riche d'informations, mais c'est aussi vrai qu'il n'a pas beaucoup évolué depuis 2 ans que je le connais, l'appel à participation de traduction ne semblant pas avoir fonctionné :(

Question débat, effectivement, quand l'INTP tient un sujet, il peut avoir tendance à ne pas lâcher le morceau facilement, voulant aller au bout du raisonnement. En revanche, il peut aussi en avoir marre de s'expliquer, la tache d’extériorisation n'étant pas toujours facile à réaliser, et laisser tomber avant que d'avoir vraiment commencé.

En tout cas, de ce que je pense avoir compris, la différence entre INFP et INTP se joue surtout dans la priorité entre la logique et l'entourage. INFP tiendra compte en premier lieu du facteur humain (subjectivité), tandis que l'INTP raisonnera d'abord sur des éléments rationnels, tangibles (objectivité). Ce qui n’empêche pas chacun d'avoir ensuite de l'intérêt pour le pendant contraire.
Il est plus facile de connaître dix pays qu'un seul homme.
Avatar de l’utilisateur
Gepeto
 
Messages: 19
Âge: 41
Enregistré le: Ven 2 Jan 2015 01:40
Présentation: c'est ici !
Profil: Diagnostic +
Test: MENSA

Re: Les types psychologiques de Carl Gustav Jung

Messagepar Theia » Ven 9 Jan 2015 15:08

Raphaël a écrit:Question con, après un débat, tu te sens fatigué, ou t'es prêt à recommencer? L'INFP fatigue car il y met ses tripes. L'INTP tiens mieux sur la longueur car il fait tourner sa logique!



Je sort généralement vidé des débats sur la longueur car j'ai tendance à me laisser submerger par les sentiments et ça me consomme beaucoup d'énergie.
Avatar de l’utilisateur
Theia
 
Messages: 31
Âge: 41
Enregistré le: Sam 1 Mar 2014 15:54
Présentation: kijesuis
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Les types psychologiques de Carl Gustav Jung

Messagepar Nathanaelle » Ven 16 Jan 2015 16:16

C'est très intéressant tout ça, merci pour vos liens :)
J'oscille entre INFP et INFJ, mais plutôt INFJ, je crois bien... à creuser !
Il vaut mieux faire n'importe quoi plutôt que rien du tout.
Avatar de l’utilisateur
Nathanaelle
 
Messages: 53
Âge: 38
Enregistré le: Mer 17 Déc 2014 13:49
Localisation: La Réunion
Présentation: presentations/une-deflagration-ans-t5665.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Les types psychologiques de Carl Gustav Jung

Messagepar Lmh » Sam 17 Jan 2015 05:53

merci pour ce post très intéressant. J'ai cliqué sur le lien proposé sur la première page pour faire le test: j’apparais comme INTJ ( intuition introvertie/ pensée extravertie)
puis j'ai navigué sur le Net et j'ai trouvé un autre test http://www.analyse-transactionnelle.com/Mbti/Mbti.html où tout est très bien expliqué.
Je l'ai passé et j'apparais aussi INTJ...je me reconnais dans la description qui m'est proposée
A la fin de l'explication des résultats il y a cette conclusion :
L'intérêt d'un test de personnalité est bien sûr de donner une présentation des traits principaux de votre personnalité, mais surtout de provoquer le questionnement sur soi. C'est un effet miroir qui est bénéfique quand il s'inscrit dans un contexte de développement personnel ou d'un questionnement pour un changement ou une réorientation, une demande d'emploi, un changement de poste...

Ici, il n'est pas question de s'identifier pleinement à un type psychologique ou penser qu'on a trouvé sa case. N'oubliez pas que ces résultats sont établis pour des types, tempéraments ou archétypes idéaux. Les processus personnels sont bien trop complexes : il est déjà bien ambitieux d'en esquisser les contours. Et serait prétentieux de prétendre vous décrire vous, dans toutes vos spécificités.



En revanche, il est pertinent de se poser des questions sur ces résultats et peut-être de comprendre ou appréhender la façon de vous comporter. Si vous repassiez ce test plusieurs fois, il est certain que certains traits persisteraient et les conclusions ne vous seraient pas totalement étrangères...
Lmh
 
Messages: 101
Âge: 53
Enregistré le: Lun 5 Jan 2015 04:59
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Les types psychologiques de Carl Gustav Jung

Messagepar Nathanaelle » Sam 17 Jan 2015 07:23

Merci pour ce nouveau lien, Lmh. J'ai passé le test également, et... idem :D
C'est drôle, tout de même.

"Compte tenu de vos réponses, votre type psychologique est : le Conseiller, le Visionnaire. On le désigne aussi par les lettres : "INFJ".
Rappelons que de par votre tempérament "Idéaliste" vous êtes porté à une réflexion plutôt abstraite, à la coopération dans le respect de l'ordre. Dans un style de communication plutôt directif, vous vous prêtez au développement ; vous êtes réservé et vous savez guider. "

Bon, qui a besoin de mes conseils de "visionnaire introvertie idéaliste intuitive" ? :rofl:
Il vaut mieux faire n'importe quoi plutôt que rien du tout.
Avatar de l’utilisateur
Nathanaelle
 
Messages: 53
Âge: 38
Enregistré le: Mer 17 Déc 2014 13:49
Localisation: La Réunion
Présentation: presentations/une-deflagration-ans-t5665.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Les types psychologiques de Carl Gustav Jung

Messagepar Gepeto » Sam 17 Jan 2015 12:04

J'ai déjà une INFJ à la maison :) J'avoue que c'est un type de personnalité qui m'impressionne par son sens des choses. Le fait de savoir "sentir" les gens, surtout ! Ça, un INTP a vraiment du mal à comprendre, et il aimerait bien savoir faire ça (vu qu'il veut savoir tout faire) mais il se plante bien souvent. Frustrant...

C'est sur les différences INFJ et INTP que j'ai creusé le sujet du MBTI avec mon épouse (construction de couple). Si j'avais lu des trucs (bidon) sur les incompatibilités des 2 types, aujourd'hui on vit cette différence comme une vrai chance. L'un complète l'autre, l'important étant d'avoir accepté et compris cette différence. Bon, bien sûr c'est pas toujours gagné non plus. :D
Il est plus facile de connaître dix pays qu'un seul homme.
Avatar de l’utilisateur
Gepeto
 
Messages: 19
Âge: 41
Enregistré le: Ven 2 Jan 2015 01:40
Présentation: c'est ici !
Profil: Diagnostic +
Test: MENSA

Re: Les types psychologiques de Carl Gustav Jung

Messagepar Elatheod » Mar 22 Sep 2015 20:19

alicesmartise a écrit:à beaucoup de questions on ne peut répondre que « ça dépend » ! Et puis ne peut-on pas analyser cela soi-même ? Ne suffit-il pas de s'observer réagir ?


Il faut d'abord se rappeler que c'est une histoire de préférence, pas d'acte. Dans telle situation, la question n'est pas si je fais A ou B, mais si je préfère A ou B. Évidemment, on peut toujours répondre "ça dépend", mais les réponses sont formulées justement de manière à ce que choisir ne soit pas évident.

alicesmartise a écrit:Il est assez simple de deviner où veulent en venir les questions, je trouve


C'est pour ça qu'il ne faut pas répondre à la légère et bien réfléchir, en essayant de faire preuve d'honnêteté intellectuelle. Peut-être même en se mettant mentalement en situation de manière variée pour chaque question, imaginer des exemples...

alicesmartise a écrit:PS : En essayant de le passer à une semaine d'intervalle, j'ai eu INFP puis ISFJ, c'est grave docteur ? :o)


Le résultat du test peu varier oui, surtout si on répond trop vite, surtout si on laisse passer du temps entre deux passages (la personnalité, ça peut changer). Quand le site est bien fait (ou quand on passe ça auprès d'une vraie personne, j'imagine), on peut éventuellement avoir un résultat plus détaillé sur chacune des quatre lettres. Même si on est catalogué I ou E, On peut être à 23% du côté I, ou à 45% du côté E, ou même à 100% côté I, par exemple. Chaque autre duo de lettre est également nuancé de cette manière (N/S, T/F, P/J). Dans mon cas par exemple, je sais que le I est très marqué, et le J très peu.
Avatar de l’utilisateur
Elatheod
 
Messages: 18
Âge: 31
Enregistré le: Lun 21 Sep 2015 02:19
Présentation: Adjudant-chef Tifrice
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Les types psychologiques de Carl Gustav Jung

Messagepar Callie » Dim 27 Sep 2015 19:53

Moi INTP.
Une buse sociale.
:emo:
Avatar de l’utilisateur
Callie
 
Messages: 219
Âge: 39
Enregistré le: Jeu 16 Mai 2013 18:39
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Les types psychologiques de Carl Gustav Jung

Messagepar Mei Run » Dim 27 Sep 2015 20:26

Oh, ton type a varié depuis ton message de 2013 juste au-dessus où tu oscillais entre ENTP et ENFP ?
Comment expliques-tu cela ?


Sinon, perso, Suivant la version du test (sur le net ou en version officielle), je suis INFP (sentiment introverti/intuition extravertie) dans la plupart des cas. Et ça m'a sorti une ou deux fois des variantes genre INFJ et INTP, la faute à mon F et P qui sont un peu le cul entre deux chaises...
Et d'après celui linké dans le premier post de ce thread, ça donne ça :
I (introversion) = 88%
N (Intuition) = 41%
F (Sentiment) = 29%
P (Perception) = 29%
"Twenty years from now you will be more disappointed by the things that you didn't do than by the ones you did do. So throw off the bowlines. Sail away from the safe harbor. Catch the trade winds in your sails. Explore. Dream. Discover."
Avatar de l’utilisateur
Mei Run
d'obédience britannique
 
Messages: 724
Âge: 31
Enregistré le: Mar 30 Sep 2014 19:11
Localisation: Âne & cie
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Les types psychologiques de Carl Gustav Jung

Messagepar Malou » Ven 2 Oct 2015 23:42

Oh comme c'est drôle, cet été j'ai aussi fait le découverte de ces profils !
J'ai essayé plusieurs tests, entre français et anglophone et je ressors INTJ. Et c'est un profil qui me correspond bien, et comme l'a souligné Callie, ce test m'a apporté quelque chose, un sentiment d'appartenance et même en creusant sur Tumblr, je suis tombée sur l'un d'eux, tenu et ponctué de témoignage d'INTJ et finalement quelqu'un mettait des mots sur mes pensées, sur la façon dont je percevais les personnes.
Suite à ça, totalement absorbée par ce nouveau sujet, j'ai demandé à mes plus proches amis de passer le test (j'ai des amis qui ont pleins de temps à perdre.) et c'est apparu que les trois personnes avec qui je passais la plupart de mon temps étaient ENFJ sur un total de cinq, coïncidence ou non, à savoir. Mais je pense que ça peut aider à résoudre certains problèmes de compatibilité. Sans pour autant parler de profil types, mais en accord avec ce qu'on recherche, ce qu'on aspire à être et comment on veut s'entourer. Dans mon cas, je ne pourrais pas me supporter, et je m'entoure de personnes qui me poussent à être plus terre à terre, à être plus sensible.
Malou
 

Suivante

Retourner vers Psychologie et Santé

 


Articles en relation Statistiques Dernier message
"Être très intelligent ne prédispose pas à des troubles psychologiques"
par Aurian76 » Sam 24 Déc 2016 12:17

Réponses: 3

Vus: 188

Dernier message par TourneLune Voir le dernier message
Sam 24 Déc 2016 14:59
Quelques réflexions sur les maladies auto immunes
par Coccinelle » Mer 1 Fév 2012 22:29

Réponses: 23

Vus: 10211

Dernier message par Omar_Regios Voir le dernier message
Jeu 3 Jan 2013 02:16
les manifestations physiques de l'inconscient...
1, 2, 3par galou » Mer 3 Avr 2013 17:28

Réponses: 59

Vus: 6515

Dernier message par soazic Voir le dernier message
Dim 17 Avr 2016 22:53
Faire taire les soupçons de bipolarité
1, 2par theudericus » Sam 4 Juin 2016 11:28

Réponses: 32

Vus: 1178

Dernier message par *Za* Voir le dernier message
Ven 10 Juin 2016 08:44
Les rêves prémonitoires
1, 2par Loupiote » Dim 4 Jan 2015 21:09

Réponses: 28

Vus: 2081

Dernier message par FeverDream Voir le dernier message
Ven 27 Mai 2016 22:35

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 1 invité