Nous sommes le Lun 25 Sep 2017 21:32


L'autisme, réflexions et découvertes

La partie consacrée à la Santé dans sa globalité. Principalement la psychologie, psychologie sociale, la psychiatrie, les troubles de l'humeur, de la personnalité, les handicaps, l'autisme...

Modérateur: W4x

L'autisme, réflexions et découvertes

Messagepar Mlle Rose » Ven 28 Fév 2014 21:02

Voici un sujet dont le premier post est un composite de plusieurs HS ailleurs.

Kayeza a écrit:
Offtopic :
Mlle Rose a écrit:Pareil pour tous les troubles dys, anciennement traités par le psychiatre, ou le psychanalyste, sans effet du reste.
On est en train de se rendre compte pour l'autisme effectivement...

Pour ce qui est des liaisons dangereuses entre autisme et psychanalyse, il ne faut pas oublier que c'est une spécificité hélas très française. De manière générale d'ailleurs, je continue à trouver effarant le statut qu'a la psychanalyse en France. Même sur France Culture, on entend encore régulièrement des psychanalystes invités dans des émissions très sérieuses pour parler de sujets de société, ce qui a le don de m'agacer prodigieusement. Pas sûre que ce fût possible dans d'autres pays... Mais nous, nous avons eu Lacan... Quelle chance... Tout ça pour dire qu'on ne va sans doute pas pouvoir continuer longtemps à défendre la psychanalyse contre vents et marées en étant le seul pays à le faire. Enfin j'espère.
Et par ailleurs, la psychanalyse, c'est aussi Jung, dont je trouve l'approche très intéressante et bien moins dangereuse, mais, bizarrement beaucoup moins en vogue :x


andreaschiavone a écrit:Bonjour,
Petit hors-sujet, à propos de l'autisme. Dans le dernier Science et Vie (Mars 2014, n°1158) un article intitulé "Autisme, la piste bactérienne se confirme" évoque la piste d'un microbiome altéré chez les sujets (ici des souris) présentant des symptômes autistiques. Après rééquilibrage de la flore intestinale, les symptômes ont disparu chez la plupart des sujets.
En ce qui concerne Jung, Freud semblait lui reprocher son approche trop "ésotérique" , notamment avec son travail sur la synchronicité.



Dedalushero a écrit:Pour poursuivre dans le hors-sujet (brièvement): oui, j'ai entendu parler de ça à propos de l'autisme, j'ai vu un reportage sur des parents qui bénéficiaient pour une recherche d'une aide pour nourrir leur enfant de manière adaptée pendant un temps, enfant qui progressait soudainement de manière étonnante. Mais les fonds prenaient fin et ils ne pouvaient plus lui apporter ce régime particulier, et le gamin régressait à nouveau. C'était assez déchirant...
Et pour la comparaison avec la douance: ce qui est vrai et bien, c'est qu'on a enfin arrêté d'accuser la mère de tous les maux, mais par contre je ne sais pas si ça pourrait poser la question autrement en considérant cette découverte récente sur l'autisme. Est-ce finalement génétique ou causé par un facteur physique autre (bon si ça se situe dans le cerveau c'est physique aussi évidemment...)? Bref, considérations peut-être concon et sans intérêt cela dit...



Ce qui serait cool serait à la suite d'avoir :

En préalable :
- une définition médicale de l'autisme
- des sources sérieuses concernant les dernières découvertes.
- éventuellement des noms d'assoces sérieuses et des liens pour aller plus loin.

Puis : une réflexion sur ce qui a été fait jusqu'ici (notamment sur son traitement par la psychanalyse) et ce vers quoi nous nous acheminons pour l'avenir. Récemment un film a fait scandale sur le sujet autisme/psychanalyse, ce serait pas mal de le retrouver par exemple.

Voilou. Avis au courageux fouilleurs de nets et débusqueurs de doc, ou à ceux qui ont les connaissances nécessaires dans ce domaine pour nous en faire profiter.
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:
Avatar de l’utilisateur
Mlle Rose
 
Messages: 12696
Images: 86
Âge: 38
Enregistré le: Mar 1 Fév 2011 13:56
Présentation: ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: L'autisme, réflexions et découvertes

Messagepar isil » Ven 28 Fév 2014 23:05

Mon neveu est autiste de heut niveau. Il a huit ans et a déjà eu droit à de nombreux essais thérapeutiques. Je sais que ma sœur a un dossier sur l'autisme, qu'elle se tient au courant de toute l'actualité récente et elle a des contacts avec des associations sérieuses. Je peux lui demander ce qu'elle a comme documentation exactement ça peut être un bon début...
Quant au film je pense que c'est celui-là dont tu parles?

www.dailymotion.com Video from : www.dailymotion.com

Il s'agit d'un extrait, les 10 premières minutes sont gratuites, on ne peut pas arrêter la vidéo. Je vais essayer de la trouver en entier...
" They did not know it was impossible, so they did it ! "
Avatar de l’utilisateur
isil
 
Messages: 566
Âge: 42
Enregistré le: Lun 4 Nov 2013 21:21
Localisation: Marseille
Présentation: ici ^.^
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: L'autisme, réflexions et découvertes

Messagepar lebereli » Ven 28 Fév 2014 23:08

L'autisme est aujourd'hui reconnu (depuis la loi de 2005) comme un handicap cognitif d'origine neuro-développemental.

Il existe des classifications le DSM V (depuis 2013) et la CIM 10, donc pour être autiste il faut :

A. Déficits persistants de la communication sociale et des interactions sociales dans plusieurs contextes (3 domaines doivent être atteints)

B. Patrons de comportements, d'intérêts et d'activités restreints et répétitifs (dans 2 domaines sur 4)

C. Les symptômes doivent être présents dans la petite enfance (mais peuvent ne pas être complètement manifestes tant que la demande sociale n'excède pas les capacités limitées).

D. Les symptômes entraînent des limitations cliniquement significatives dans le domaine social, celui des occupations ou d'autres sphères du fonctionnement dans la vie quotidienne.

E. Ces difficultés ne peuvent pas être expliquées par la déficience intellectuelle ou un grave retard de développement.

Aujourd'hui, on ne connait pas les causes de l'autisme (il y a eu un sacret paquet de soi-disant découvertes expliquant l'autisme... cela avait même été annoncé un soir par TF1 mais foutaise... tout cela reste des hypothèses). Toutefois, on sait ce qu'il faut mettre en place pour réduire les comportements défis (troubles du comportement), améliorer leur qualité de vie et favoriser leurs apprentissages. Il s'agit des méthodes psycho-éducatives, type le programme TEACCH, un moyen de communication alternatif, la méthode de denvers, les thérapies d'échange et de développement... Il s'agit également de mettre en lumière le fonctionnement perceptif et sensoriel de ces personnes qui est très perturbé et qui explique 1/3 des troubles du comportements exprimés (Olga Bogdaschina et Dunn).

Le film dont tu parles est "le mur : l'autisme à l'épreuve de la psychanalyse"... Bah, il faut le voir, mais les propos tenus par les psychanalystes n'ont aucunement lieu d'être dans l'autisme. Il faut savoir que la France à plusieurs fois été condamné à payer des amendes par la commission européenne pour ne pas appliquer les recommandations dans l'autisme et les méthodes qui fonctionnent (il y a en France le guide de l'HAS et ANESM sur les recommandations des bonnes pratiques dans l'autisme (2012 et 2009 (je crois)).

La psychanalyse a eu le mérite d'essayer de trouver des réponses à ces enfants, tout comme ont pu le faire Kanner et Hans Asperger (ces deux personnages ont été les premiers à décrire l'autisme dit de Kanner (formes sévères) et le syndrome d'asperger.
Les premières explications des psychanalystes est que c'est la relation avec la mère qui créait l'autisme, c'est ce que Betelheim et Winnicott ont appelé "les mères frigidaires". Pour y remédier, les enfants étaient séparés de leur mère.

Aujourd'hui, les nouvelles recherches récusent complètement cette thèse, malheureusement il existe encore en France une guerre des chapelles importantes auxquelles sont encore confrontées les familles. Je pense que la psychanalyse peut résoudre des maux, mais elle est relativement inadaptée dans l'autisme.

Aujourd'hui, la psycho-éducation est vraiment une réponse efficace. Les progrès sont très vites observables lorsqu'elles sont correctement appliquées, mais ça... c'est encore un combat sur le terrain.

Je pars au ski demain, je vais essayer de suivre ce topique et de compléter en fonction de vos questions. Ceci n'est qu'une explication très succincte.
-
"Le projet est le brouillon de l'avenir. Parfois, il faut à l'avenir des centaines de brouillons."Jules Renard
Avatar de l’utilisateur
lebereli
 
Messages: 673
Âge: 32
Enregistré le: Mer 30 Mai 2012 20:29
Localisation: Normandie
Présentation: Bah là, c'est un peu moi...
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: L'autisme, réflexions et découvertes

Messagepar Mlle Rose » Ven 28 Fév 2014 23:17

Merci beaucoup ! Oui c'est de ce film dont je parle, je vous laisse faire vivre ce coin alors :)
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:
Avatar de l’utilisateur
Mlle Rose
 
Messages: 12696
Images: 86
Âge: 38
Enregistré le: Mar 1 Fév 2011 13:56
Présentation: ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: L'autisme, réflexions et découvertes

Messagepar isil » Sam 1 Mar 2014 00:32

Je complète aussi pour le moment avec des sources publiées par Merck Sharp & Dohme Corp.

L'autisme: définition

Il s'agit d'une pathologie neurodéveloppementale, est le plus fréquent des troubles du spectre autistique ou troubles envahissants du développement.
La prévalence des troubles du spectre autistique est actuellement estimée à environ 1/150
L'autisme est 2 à 4 fois plus fréquent chez les garçons. Au cours des dernières années, il y a eu une augmentation rapide du nombre de diagnostics de troubles du spectre autistique, en partie du fait des modifications des critères diagnostiques.

Les troubles du spectre autistique

[*] Syndrome d'Asperger
- Le langage et la cognition sont généralement meilleurs que dans l'autisme
- Les patients sont isolés socialement et souvent considérés comme étranges ou excentriques
- Maladresse
- Des types de comportement, d'intérêts et d'activités répétitifs
- Réponses sensorielles anormales (sensibilité extrême aux bruits, aux odeurs ou goûts de la nourriture, aux textures des vêtements...)
- Déficits pragmatiques (utilisation extrêmement concrète du langage, difficultés à reconnaitre l'ironie ou les blagues...)

[*] Autisme (troubles autistiques)
- Début habituellement avant 3 ans
- Altération des interactions et de la communication sociale
- Comportement stéréotypé et répétitif
- Un certain degré de handicap intellectuel dans de nombreux cas
- Une sévère régression du langage et de la sociabilité survient entre 18 et 24 mois dans 25% des cas environ

[*] Trouble désintégratif de l'enfance
- Après 2 ans de développement normal, une régression marquée survient dans au moins 2 des domaines suivants:
# Aptitudes sociales
# Langage
# Contrôle sphinctérien vésical et anal
# Capacités motrices
- Peut même devenir plus grave que ce qui est habituel dans l'autisme
- D'autres comportements peuvent évoquer un autisme ou une schizophrénie infantile

[*] Trouble envahissant du développement non autrement spécifié
- Ne remplit pas les critères d'un autre sous-type mais comporte cependant un large éventail de problèmes cognitifs et comportementaux et de déficiences dans les interactions sociales
- Moins grave que l'autisme

[*] Syndrome de Rett
- Affecte le développement après une période initiale de 6 mois de développement normal
- Ralentissement de la croissance céphalique
- Grave handicap intellectuel
- Dégradation des interactions sociales
- Perte du langage et de l'utilisation intentionnelle des mains (il en résulte des " torsions des mains stéréotypées ")
- Convulsions
- Signes d'autisme
- Ataxie (trouble de la coordination des mouvements volontaires souvent dû à une atteinte du système nerveux)
- Affecte presque exclusivement les filles
" They did not know it was impossible, so they did it ! "
Avatar de l’utilisateur
isil
 
Messages: 566
Âge: 42
Enregistré le: Lun 4 Nov 2013 21:21
Localisation: Marseille
Présentation: ici ^.^
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: L'autisme, réflexions et découvertes

Messagepar lebereli » Sam 1 Mar 2014 10:17

Isil depuis l'année dernière, il fait parler de trouble du spectre autistique (TSA) et non plus de troubles envahissant du développement (TED). Avec les TSA, le syndrome de Rett sort de la classification car une origine génétique a été identifiée. De même, on ne parlera plus de syndrome d'Asperger mais d'autisme intensité léger, identiquement à l'autisme de haut niveau.
"Le projet est le brouillon de l'avenir. Parfois, il faut à l'avenir des centaines de brouillons."Jules Renard
Avatar de l’utilisateur
lebereli
 
Messages: 673
Âge: 32
Enregistré le: Mer 30 Mai 2012 20:29
Localisation: Normandie
Présentation: Bah là, c'est un peu moi...
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: L'autisme, réflexions et découvertes

Messagepar amalia » Sam 1 Mar 2014 18:37

quelques éléments rapidos...
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Je ne parle pas aux cons, ça les instruit ( M Audiard)
Avatar de l’utilisateur
amalia
 
Messages: 829
Âge: 49
Enregistré le: Ven 11 Nov 2011 12:11
Localisation: Au sud de la banquise
Badges: 1
Ex Jardinier (1)
Présentation: pres-equipe/bon-endroit-t1011.html
Profil: Intéressé pour une personne de mon entourage
Test: MENSA

Re: L'autisme, réflexions et découvertes

Messagepar isil » Lun 3 Mar 2014 14:11

lebereli a écrit:Isil depuis l'année dernière, il fait parler de trouble du spectre autistique (TSA) et non plus de troubles envahissant du développement (TED). Avec les TSA, le syndrome de Rett sort de la classification car une origine génétique a été identifiée. De même, on ne parlera plus de syndrome d'Asperger mais d'autisme intensité léger, identiquement à l'autisme de haut niveau.

En effet lebereli mes sources datent d'il y a un an. Cependant la plupart des gens et notamment les familles touchées par l'autisme parlent toujours de TED. A ce propos voici un site dont ma sœur m'a parlé qui a pour ambition de défendre les droits des personnes porteuses d'autisme et des autres TSA
---- > EgaliTED
Ce collectif a été crée par des parents,on y trouve pas mal d'infos et actualités récentes du style :

FLASH INFO - Education des enfants autistes: la France condamnée

5 février 2014 - "Le Conseil de l'Europe vient de condamner la France pour ne pas avoir respecté le droit des enfants autistes à recevoir une éducation. Le pays avait en effet ratifié, il y a quinze ans, la Charte sociale européenne, qui le garantit. Dans la décision, que L'Express a pu consulter, les 13 experts indépendants réunis par cette instance de défense des droits de l'homme ont conclu à l'unanimité que, en France, "il y a violation de la Charte sociale européenne révisée en ce qui concerne le droit des enfants et adolescents autistes à la scolarisation en priorité dans les établissements de droit commun, et l'absence de prédominance d'un caractère éducatif au sein des institutions spécialisées".
" They did not know it was impossible, so they did it ! "
Avatar de l’utilisateur
isil
 
Messages: 566
Âge: 42
Enregistré le: Lun 4 Nov 2013 21:21
Localisation: Marseille
Présentation: ici ^.^
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: L'autisme, réflexions et découvertes

Messagepar Redfeather » Lun 17 Mar 2014 20:53

Bonsoir! Je me glisse dans ce topic pour ajouter des vidéos pour ceux que ça intéresse:
Le Cerveau d'Hugo, docu-fiction qui parle d'un cas d'Asperger en particulier, pour expliquer ce syndrome, façon grand public s'entend. Il y a pas mal de témoignages de personnes AS et de parents aussi. Je l'ai trouvé très touchant. Il est en entier sur youtube, voici le lien:
Le cerveau d'Hugo
(on trouve le débat d'après le visionnage du film sur youtube aussi, je n'ai pas pris le temps de le regarder mais voici le lien:Autisme, le scandale français)

Je recommande aussi amplement le film "Temple Grandin", car en regardant le film j'ai trouvé l'atmosphère et la présentation "bizarre", mais c'est pour rendre compte de "comment ça se passe à l'intérieur", au niveau de la façon de voir et de ressentir les choses. D'ailleurs une colloque est organisée à Tours en avril, avec plusieurs conférences à ce propos et aussi le témoignage de Temple Grandin en conférence de clôture. (Journees nationales CRA)

Et, puisque l'on est dans le débat de la prévalence de la psychanalyse encore de nos jours en France, voilà une petite conférence: Paris Descartes - Que dire de l'autisme? . A mon avis, tout n'est pas intéressant dans cette conférence, néanmoins j'aime beaucoup l'intervention de Josef Schovanec, lui-même autiste (et présent dans le film Le cerveau d'Hugo) et qui s'engage dans une bataille contre l'effroyable retard que la France prend par rapport à l'autisme. Le débat de la fin en est presque croustillant: une étudiante qui demande a un psychanalyste présent pourquoi la psychanalyse est encore prépondérante dans l'accompagnement dans l'autisme, et des parents expressifs : ça chauffe ! Conclusion: on voit que, bien que scientifiquement parlant il y a des avances, on est en plein milieu d’un burning topic.

Des renseignements sur la prise en charge? Je ne me suis pas encore planchée sur le sujet pourtant il y en a beaucoup à dire à ce propos: il n'y a qu'à écouter des AS parler de leur enfance ou de leur diagnostique tardif, ou bien même des enfants dans des instituts pour enfants handicapes. Problèmes: cela n'est pas adapté à leur handicap et peut mener à un renfermement encore plus marqué progressif (alors que le diagnostic jeune est sensé réussir a "améliorer" les symptômes"...).
Redfeather
 

Re: L'autisme, réflexions et découvertes

Messagepar axolotl » Lun 17 Mar 2014 21:34

J'ai vu récemment un reportage aux infos parlant de recherches sur le chlore, et de médicaments permettant d'atténuer la sévérité des symptômes autistiques. Futura Sciences en parle :

Futura Sciences a écrit:Dans de nombreuses pathologies cérébrales comme les épilepsies infantiles et les traumas crâniens, les niveaux de chlore sont anormalement élevés. Qu’en est-il de l’autisme ? Récemment, des chercheurs de l’Inserm se sont penchés sur cette question et ont montré que l’administration d’un diurétique, qui réduit les taux de chlore dans les neurones, avait des effets bénéfiques sur les symptômes des enfants autistes. Dans une nouvelle étude, publiée dans la revue Science, ils ont démontré que des souris autistes présentaient effectivement une concentration anormalement élevée de chlore dans le cerveau et ont décrypté le mécanisme mis en jeu dans ce phénomène.


L'article complet ici

Je ne suis pas scientifique mais je suis intéressée par les commentaires de ceux d'entre vous qui sont de la partie. Qu'en pensez-vous ? S'agit-il d'un réel espoir pour les personnes concernées par les TSA ?

Redfeather, Le docu-fiction "Le cerveau d'Hugo" avait fait l'objet d'un assez long topic à sa sortie, dans la section documentation. Je n'ai pas relu tout le fil mais je pense qu'il peut t'intéresser.
« J’aimerais pouvoir m’exprimer avec mes sens. Les mots sont parfois très handicapants. »
(Björk)

≽(◕ ᴗ ◕)≼
Avatar de l’utilisateur
axolotl
 
Messages: 2959
Images: 1
Âge: 59
Enregistré le: Mer 1 Aoû 2012 21:13
Localisation: Saint-Nazaire by the sea
Badges: 1
Neun's d'Honneur (1)
Présentation: c'est_par_ici_c'est_pas_par_là
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: L'autisme, réflexions et découvertes

Messagepar Redfeather » Lun 17 Mar 2014 22:21

Merci, j'irais le lire :P

Pour ce qui est de l'article (avis d'une non scientifique de meme) il est intéressant certes, et aura surement (?) des conséquences... à long terme. L'autisme est une mutation génétique, donc, ce qui "cause" un fonctionnement alternatif du cerveau. (D'ailleurs petit HS je ne sais plus où je l’ai entendu mais cela vient d’un AS : "Nous ne sommes pas adaptés au monde des neurotypiques, ou bien les neurotypiques ne sont pas adaptés à nous? C'est comme le fait que la plupart des objets soient fait pour les droitiers: ça n'est pas pratique pour les gauchers, et pourtant ils existent et doivent s'adapter.").
L'article parle donc de la diminution des symptômes, choses bien, mais donc tant qu'il n'y aucun diagnostic de posé, on ne peut y remédier. Et le diagnostic (surtout pour les AS) se fait encore très souvent tard (vers l'adolescence, car les symptômes sont souvent confondus avec ceux de la schizophrénie). Il faudrait donc pouvoir faire des tests in utero comme pour la trisomie 21 (pour la prévenir comme ils en parlent)?
Sachant que, le plus dur pour les AS restent l’enfance et l’adolescence (d’abord au niveau social), puis plus grand, ils connaissent ce qui les calment, sont en pleine conscience de ce qu’ils craignent, arrivent donc mieux à gérer ou éviter les « crises », notamment grâce à une prise en charge qui « aide » a mieux appréhender les choses suite au diagnostic. Ce que je veux dire aussi par là c’est que tous ne souhaitent pas « être soigne » : ils ont appris à vivre tel qu’ils étaient « Je ne suis pas une personne AVEC de l’autisme, je suis autiste, et je suis ne comme ça. ». Sans parler des méfiants suite a tout ce qui est traitement ou médicamenteux : quand on t’assomme de cachets car on ne sait plus quoi faire de toi, tu développes forcement une méfiance à cet égard.

Donc : un espoir clairement oui, après il faut encore pouvoir les diagnostiquer à temps, ce qui reste déjà difficile de nos jours.

Bien, la faille de mes dires est de ne parler que des AS : les autres types d’autismes ne permettant pas ou peu de communication, il est difficile de connaitre leur opinion en la matière…
Redfeather
 

Re: L'autisme, réflexions et découvertes

Messagepar sanders » Mar 18 Mar 2014 02:35

Je me permets juste une ou deux remarques d'ordre général puis quelques références pour les expliquer.

Il y a autant d'autismes que de personnes autistes, qui sont des personnes avant d'être autistes et donc avec une personnalité, une histoire, un environnement ... même si les problèmes liés sont qualifiés d'envahissants et donc susceptibles d'affecter toute la personne, [Edit] et même si les difficultés particulières peuvent être atténuées par des méthodes communes (psycho-éducation par exemple) qui sont néanmoins à adapter à chacun(e) et à faire évoluer tant au niveau de la fréquence (degré de fatigabilité, niveau de développement, état de santé ..), que des supports (centres d'intérêt de la personne ...) ou encore des lieux d'application (domicile, école, lieux de travail, lieux de loisirs ..) [fin de l'Edit].

C'est important de considérer aussi le niveau de déficience intellectuelle associé qui peut aller de pas de déficience à la déficience profonde. De même le degré d'autisme qui peut aller de léger à sévère.
Ça donne quelque chose comme ça :



Edit : Je n'ai pas fait figurer sur ce schéma l'intelligence au-delà de "normale". Si la littérature que j'ai consultée fait état de personnes avec un autisme léger et un QI>100, je n'ai rien trouvé à ce sujet sur celles qui ont un autisme sévère.
Mon hypothèse (qui n'est que ça, je n'ai rien permettant de la vérifier) est que les tests permettant de mesurer le QI trouvent ici une de leurs limites en ce sens qu'ils ne sont pas adaptés à ce type de handicap.




Et tout cela entraine une communication avec des supports et une expression bien différente en fonction des niveaux possibles.
Je joins un petit PDF perso, destiné au départ à une maman (il est basé à la fois sur des lectures, une formation à la communication concrète dispensée par un centre en Belgique et mes observations de terrain) :
les niveaux de compréhensionE.pdf
.

Les sources que j'ai utilisées :
Sur le net :
AUTISMES ET COGNITIONS
LES NIVEAUX DE COMPREHENSION DANS L’AUTISME ET AUTRES TROUBLES ENVAHISSANTS DU DEVELOPPEMENT (bien fait mais super lourd, tiré du site ortho éditions)
Les représentations du temps dans la rééducation des troubles de la communication chez l’enfant.
L'orthophoniste face aux troubles de l'oralité alimentaire des adolescents porteurs de troubles envahissants du développement (TED): propositions de prises en charge. (pages 47 et 48)

Livres :

Evaluer la Communication et intervenir, VERPOORTEN, Roger, VAN BERCKELAER-ONNES, Ina, NOENS, Ilse, éditions DE BOECK, 138 pages.

Penser et créer, Auteur: DEGRIECK, Steven, éditeur Centre de Communication Concrète, 2002,167 pages.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Soit on s'en sort et on invente nous-mêmes un destin, soit on continue dans la spirale du déclin.Thanh Nghiem

Je n'aurais jamais cru que ça se débloquerait tout d'un coup comme ça ! - Avr 2017, Napirisha (avec son autorisation)
Avatar de l’utilisateur
sanders
 
Messages: 2377
Images: 1
Âge: 48
Enregistré le: Jeu 4 Oct 2012 08:04
Localisation: Syndrome Lisa Simpson
Badges: 1
Ex Jardinier (1)
Présentation: ... bon ben ... bon bain ...
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: L'autisme, réflexions et découvertes

Messagepar madeleine » Mar 18 Mar 2014 07:20

Merci beaucoup sanders ! Ce que tu amènes me sera très utile professionnellement, et je vais en faire profiter celles de mes collègues qui interviennent auprès d'enfants autistes et à qui aucune formation n'est proposée. On a grand besoin de concret dans ce domaine !
le chemin est long et la pente est rude, oui, mais le mieux, c'est le chemin, parce que l'arrivée, c'est la même pour tout le monde... Aooouuuh yeaah...
avec l'aimable autorisation de P.Kirool
Avatar de l’utilisateur
madeleine
Ninja Traductor
 
Messages: 2992
Images: 0
Âge: 50
Enregistré le: Jeu 9 Jan 2014 10:16
Localisation: clermont-ferrand
Badges: 1
Neun's d'Honneur (1)
Présentation: presentations/contente-vous-connaitre-t4411.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: L'autisme, réflexions et découvertes

Messagepar amalia » Mar 18 Mar 2014 21:17

en effet, sanders, la déficience intellectuelle est présente dans la majorité des cas d'autisme ;

on n'utilise que rarement les tests de qi dans ce cas, on utilise des échelles développementales de type Vineland, qui donneront une évaluation en âge de développement et des échelles fonctionnelles qui permettent de connaitre les capacités de la personne : sait-elle trier des objets ? apparier ? classifier ? comprend elle des consignes orales simples ? complexes? etc
Je ne parle pas aux cons, ça les instruit ( M Audiard)
Avatar de l’utilisateur
amalia
 
Messages: 829
Âge: 49
Enregistré le: Ven 11 Nov 2011 12:11
Localisation: Au sud de la banquise
Badges: 1
Ex Jardinier (1)
Présentation: pres-equipe/bon-endroit-t1011.html
Profil: Intéressé pour une personne de mon entourage
Test: MENSA

Re: L'autisme, réflexions et découvertes

Messagepar Curry » Sam 22 Mar 2014 09:25

Axolotl et Redfeather, pour ce qui concerne le traitement au burinex, je me suis un peu penchée sur le sujet, connaissant un des chercheurs impliqués dans l'affaire. J'ai trouvé des échos de patients sur le forum asperansa, les effets diurétiques ne sont pas trop importants, il faut cependant faire attention aux pertes de potassium qui peuvent survenir, parfois il faut adjoindre des compléments alimentaires. Les résultats semblent spectaculaires à court terme, mais il semble que les bénéfices s'atténuent au bout d'un moment. Cela dit, la découverte paraît importante et nous ne pouvons qu'attendre qu'on ait pris du recul sur l'efficacité du traitement à long terme.
Avatar de l’utilisateur
Curry
 
Messages: 12
Âge: 20
Enregistré le: Dim 16 Mar 2014 11:43
Présentation: Ici
Profil: En questionnement
Test: MENSA

Re: L'autisme, réflexions et découvertes

Messagepar isil » Lun 24 Mar 2014 20:23

Pour ceux qui n'ont pas vu le message ce soir rediffusion du documentaire "Le cerveau d'Hugo" sur France 3
---> http://adulte-surdoue.fr/post139683.html?hilit=le%20cerveau%20d%27hugo#p139683
" They did not know it was impossible, so they did it ! "
Avatar de l’utilisateur
isil
 
Messages: 566
Âge: 42
Enregistré le: Lun 4 Nov 2013 21:21
Localisation: Marseille
Présentation: ici ^.^
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: L'autisme, réflexions et découvertes

Messagepar madeleine » Dim 30 Mar 2014 19:20

Je suis tombée un peu par hasard sur cet article, décrivant sommairement une nouvelle approche de la différence entre autisme de haut niveau et syndrome d'Asperger.
http://www.livescience.com/38630-autism ... ivity.html
Si cela paraît intéressant, je peux chercher l'article original et le traduire ;)
le chemin est long et la pente est rude, oui, mais le mieux, c'est le chemin, parce que l'arrivée, c'est la même pour tout le monde... Aooouuuh yeaah...
avec l'aimable autorisation de P.Kirool
Avatar de l’utilisateur
madeleine
Ninja Traductor
 
Messages: 2992
Images: 0
Âge: 50
Enregistré le: Jeu 9 Jan 2014 10:16
Localisation: clermont-ferrand
Badges: 1
Neun's d'Honneur (1)
Présentation: presentations/contente-vous-connaitre-t4411.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: L'autisme, réflexions et découvertes

Messagepar amalia » Dim 30 Mar 2014 22:19

Merci; eh bien, on n'est pas sortis de l'auberge !
Je ne parle pas aux cons, ça les instruit ( M Audiard)
Avatar de l’utilisateur
amalia
 
Messages: 829
Âge: 49
Enregistré le: Ven 11 Nov 2011 12:11
Localisation: Au sud de la banquise
Badges: 1
Ex Jardinier (1)
Présentation: pres-equipe/bon-endroit-t1011.html
Profil: Intéressé pour une personne de mon entourage
Test: MENSA

Re: L'autisme, réflexions et découvertes

Messagepar lebereli » Dim 30 Mar 2014 22:38

Comme tu dis amalia, on est pas là d'avoir un consensus.
Oui madeleine, si jamais tu trouves l'article original, j'aimerai bien le voir pour voir précisément la méthodologie utilisée... Merci pour ce partage ;-)
"Le projet est le brouillon de l'avenir. Parfois, il faut à l'avenir des centaines de brouillons."Jules Renard
Avatar de l’utilisateur
lebereli
 
Messages: 673
Âge: 32
Enregistré le: Mer 30 Mai 2012 20:29
Localisation: Normandie
Présentation: Bah là, c'est un peu moi...
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: L'autisme, réflexions et découvertes

Messagepar madeleine » Lun 31 Mar 2014 12:06

L'article original est ici
http://www.biomedcentral.com/1741-7015/11/175

Il donne une certaine assise à beaucoup d'intuitions de proches d'Aspies, et d'autistes de haut niveau, à suivre donc.
Je suis heureuse que ce topic existe !
Merci à vous aussi !
le chemin est long et la pente est rude, oui, mais le mieux, c'est le chemin, parce que l'arrivée, c'est la même pour tout le monde... Aooouuuh yeaah...
avec l'aimable autorisation de P.Kirool
Avatar de l’utilisateur
madeleine
Ninja Traductor
 
Messages: 2992
Images: 0
Âge: 50
Enregistré le: Jeu 9 Jan 2014 10:16
Localisation: clermont-ferrand
Badges: 1
Neun's d'Honneur (1)
Présentation: presentations/contente-vous-connaitre-t4411.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: L'autisme, réflexions et découvertes

Messagepar Saeni » Mar 1 Avr 2014 08:48

Justement quid de cette psychanalyse envahissante ? Comment se fait-il que la France soit si en retard alors que des techniques plus adaptées on prouvée leur efficacité dans le reste du monde ? Comment les professionnels peuvent-ils se voiler la face à ce point ?
Des amis proches de la famille on un fils autiste sévère et ils ont vécu un véritable enfer en France. De psychanalyse en hôpital psychiatrique, bourré de médoc, leur fils n'a fait que régresser jusqu'à un point parfaitement ingérable. Il y a trois ans ils ont tout abandonné et sont allé refaire leur vie au U.S.A où les techniques sont beaucoup plus adaptés. Ils sont venu en vacances l'année dernière, peu avant mon départ en Corée, et je n'ai pas reconnu leur fils. Il avait complètement changé. Il n'était pas normal bien sur, son handicap est très sévère et incurable à l'heure actuelle, mais les progrès étaient juste bluffant. Il était tellement calme ! Ils pouvait même regarder les gens dans les yeux un court instant, et ils avait commencé à parler un peu (à 12 ans bon...comme quoi il n'est jamais trop tard).

Je trouve ça particulièrement révoltant qu'en France on gâche des vies entières dans un refus total d'évolution et un espèce d'obscurantisme parfaitement ridicule. Peu de parents d'autistes ont les moyen de partir à l'étranger.

Et je dirai même que ce problème ne se limite pas à l'autisme. Même dans les cadres psychologiques, psychiatriques et neurologique, la France est très en retard sur le reste du monde. Même nous les surdoués en avons fait les frais. Pas diagnostiqué assez, tôt, ou bien quand c'est le cas on ne nous explique rien, on ne prend absolument pas en charge notre différence (notamment au niveau de l'éducation nationale). J'ai l'impression que beaucoup d'entre vous on eut de bon psy, mais ce n'est pas mon cas et croyez moi j'ai cherché. Tous ces incompétents n'ont fait qu'aggraver mon cas, presque jusqu'au point de non retour.

Et c'est pareil pour les autistes, tout cela n'a strictement aucun sens.

Pardonnez mon coup de gueule, ce n'est pas très constructif, mais c'est un sujet qui me touche beaucoup et je n'arrive tout simplement à comprendre l'origine de ce problème. Les scientifiques devraient toujours prendre en compte les avancées faites. Comment la France peut elle les ignorer à ce point ? Alors même que le problème lui a été signalé et que des familles se battent contre ce système ?
Saeni
 

Re: L'autisme, réflexions et découvertes

Messagepar madeleine » Mar 1 Avr 2014 12:06

Bienvenue au club, hélas ... Il en reste des montagnes à soulever ...
le chemin est long et la pente est rude, oui, mais le mieux, c'est le chemin, parce que l'arrivée, c'est la même pour tout le monde... Aooouuuh yeaah...
avec l'aimable autorisation de P.Kirool
Avatar de l’utilisateur
madeleine
Ninja Traductor
 
Messages: 2992
Images: 0
Âge: 50
Enregistré le: Jeu 9 Jan 2014 10:16
Localisation: clermont-ferrand
Badges: 1
Neun's d'Honneur (1)
Présentation: presentations/contente-vous-connaitre-t4411.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: L'autisme, réflexions et découvertes

Messagepar TourneLune » Mar 1 Avr 2014 12:11

Quand on n'y connaît rien, c'est quand même difficile de comprendre pourquoi, alors qu'on sait maintenant que les causes sont physiologiques, on continue à causer psychanalyse et à culpabiliser les parents.
C'est dingue...
Pour les mp qui ne sont pas à caractère personnel, merci d'envoyer vos messages au groupe " modérateurs globaux", ce sera plus efficace ;)
Avatar de l’utilisateur
TourneLune
 
Messages: 11406
Images: 357
Âge: 38
Enregistré le: Mar 1 Fév 2011 13:50
Présentation: Ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: L'autisme, réflexions et découvertes

Messagepar lebereli » Mar 1 Avr 2014 20:51

C'est une question de guerre de chapelles et en France les mentalités ont du mal à évoluer... Mais on est de plus en plus de professionnels à faire bouger les choses, les nouvelles générations n'ont pas le même regard et la même dynamique. Avec un peu de temps, les professionnels les plus ancrés dans leur pratique ancestrale vont partir à la retraite... Reste la question des moyens alloués aux peu de structures qui existent et qui tendent à diminuer -_-
"Le projet est le brouillon de l'avenir. Parfois, il faut à l'avenir des centaines de brouillons."Jules Renard
Avatar de l’utilisateur
lebereli
 
Messages: 673
Âge: 32
Enregistré le: Mer 30 Mai 2012 20:29
Localisation: Normandie
Présentation: Bah là, c'est un peu moi...
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: L'autisme, réflexions et découvertes

Messagepar TourneLune » Mar 1 Avr 2014 21:01

Ouais, enfin, c'est criminel.... C'est dingue de laisser autant d'indépendance aux pro dans des domaines pareil....
Au bout d'un moment, se tenir au courant des évolutions des connaissances, c'est quand même pas facultatif ou juste une question de goût..
Pour les mp qui ne sont pas à caractère personnel, merci d'envoyer vos messages au groupe " modérateurs globaux", ce sera plus efficace ;)
Avatar de l’utilisateur
TourneLune
 
Messages: 11406
Images: 357
Âge: 38
Enregistré le: Mar 1 Fév 2011 13:50
Présentation: Ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Suivante

Retourner vers Psychologie et Santé

 


Articles en relation Statistiques Dernier message
Quelques réflexions sur les maladies auto immunes
par Coccinelle » Mer 1 Fév 2012 22:29

Réponses: 23

Vues: 12527

Dernier message par Omar_Regios Voir le dernier message
Jeu 3 Jan 2013 02:16

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google Search Appliance et 1 invité