Nous sommes le Jeu 19 Jan 2017 22:18


Enfants précoces en préscolaire

Modérateur: Zyghna

Enfants précoces en préscolaire

Messagepar Pandore79 » Ven 30 Sep 2011 05:38

Bonjour à tous,
Parents ###babouins nains des marécages### d'un petit garçon qui vient d'avoir un an, et délà des probabilités statistiques liées à l'hérédité, ce sont surtout son évolution et ses comportements qui me poussent à me poser des questions sérieuses sur sa ###hyperplasie des apophyses latérales###....
"C'est très tôt", me direz-vous à juste titre, et quelle jeune maman (en plus de son premier), n'est pas fière de voir se développer son petit centre du monde.

Oui...c'est sûr je suis complètement gaga (et j'assume) ...mais....

Depuis sa naissance il dort très peu jour et nuit, on dirait que mini ne veut pas en rater une miette et reste sans cesse en alerte et curieux de tout ce qui se passe.
Il a une avance significative depuis le début tant soit sur le planpsychomoteur que le langage
Et j'ai l'impression qu'il analyse tout, qu'il en tire ses conclusions, qu'il va retenter les expériences en faisant varier un ou plusieurs paramètres pour voir les effets...

La littérature semble très peu fournie sur le sujet (en tous cas, des quelques ouvrages que j'ai pu consulter mais je suis novice sur le sujet), alors un partage de références et d'expériences me parait intéressant.

Voici tout de même un lien que j'ai touvé intéressant :
http://www.douance.org/caracteristiques/prescvf.htm

Appel à toutes les mamans et tous les papas de mini-ou maxi ###babouins nains des marécages###, avez-vous souvenir de comportements ou événements significatifs durant les premières années de vie qui vous ont fait soupçonner que votre bébé était rayé ?
Pandore79
 
Messages: 19
Enregistré le: Mer 28 Sep 2011 12:43
Test: WAIS

Re: Enfants précoces en préscolaire

Messagepar Mlle Rose » Ven 30 Sep 2011 08:04

Je crois qu'il faut faire attention avec les diagnostics trop précoces, tout en gardant à l'esprit cette hypothèse en cas de difficulté plus tard.
A cet âge, les différences inter-individuelles sont énormes et il est bien hasardeux de poser des diagnostics. Notamment car cela influence les interactions précoces mère/enfant et que cela peut parfois causer des dégâts (désillusion ultérieure par exemple).

Je vais te prendre un exemple : j'ai reçu au cabinet une maman et son enfant de 1an, car elle était persuadée qu'il était autiste (antécédents familiaux, "signes" repérés après la lecture d'un bouquin et la recherche compulsive sur google). Après plusieurs tests et une observation des interactions j'en suis venue à la conclusion que cet enfant n'était pas autiste mais allait au devant de graves difficultés psychologiques, sa mère n'interagissait pas de manière adéquate avec lui. Je n'ai pu lui dire qu'une chose : "madame, votre enfant va bien, il n'a qu'un seul souci : il a une maman qui est persuadée qu'il est autiste et qui se conduit avec lui comme si c'était le cas". Après plusieurs séances de guidance parentale, cet enfant s'est mis à communiquer normalement, et le problème a été réglé.
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:
Avatar de l’utilisateur
Mlle Rose
 
Messages: 12693
Images: 86
Âge: 38
Enregistré le: Mar 1 Fév 2011 13:56
Présentation: ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Enfants précoces en préscolaire

Messagepar TourneLune » Ven 30 Sep 2011 08:15

Les parents peuvent "pousser" leurs enfants sans s'en rendre compte, voire même alors qu'ils pensent faire le contraire, simplement parce qu'ils ont en tête cette idée. Je dirais, d'autant plus si l'enfant est surdoué donc sensible.
On réagit tous de façon inconsciente aux attentes inconscientes de notre entourage. Plus on est sensible et capable de percevoir, plus on réagit.

Pour répondre à ta question, je n'ai pas d'enfant, mais j'en connais maintenant adultes qui ne dormaient que très peu étant petit. Moi je dormais à peu près normalement à ce qu'on m'a dit. Peut-être un peu du mal à m'endormir le soir.
Pour le reste, je ne sais pas... vu que je n'ai jamais été perçue comme particulièrement précoce dans mes apprentissages, que ma mère m'a pris comme j'étais sans se poser de questions, c'est peut-être plutôt mon frère venu après qui a eu l'air lent et je n'ai jamais appris à lire avant l'heure ou ce genre de chose. J'ai attendu que ça se présente et je pense que ça m'a aidé à supporter l'école ( je ne pense pas que ce soit LA voie à suivre pour tout le monde, ça s'est juste passé comme ça pour moi). En tous cas, cette absence de conscience de la part de ma mère a plutôt été salutaire, je pense. Elle aurait pu mieux répondre à certaines attentes, mais il n'y avait pas besoin de savoir que j'étais surdouée pour le faire. Et puis, même si c'est désagréable, en tant que parent il faut savoir apprendre la frustration à ses enfants et c'est pas toujours facile de viser juste je pense.

Si la littérature est peu fournie, c'est peut-être parce qu'il est assez difficile de faire des études sur les très jeunes enfants surdoués vu qu'on ne sait les détecter que plus tard.

Ce qui est positif, c'est que tu sois ouverte, que tu l'observes et cherches à t'adapter à lui. C'est le plus important pour l'instant.Et tout le long d'ailleurs. S'il s'avère surdoué, tu auras plusieurs pistes, plusieurs façons de t'adapter à lui que tu pourras puiser dans la littérature en effet, mais il n'y a pas de voie royale. La scolarité se passe parfois très bien, parfois très mal, parfois de façon moyenne, parfois il faut faire sauter une classe, parfois pas, etc...
Je comprends ton angoisse et ton anticipation, mais à part t'adapter et attendre.

Qu'est-ce qui est important pour toi dans le fait de vouloir voir des signes dès le départ? Pouvoir prévoir ce à quoi il va falloir faire face?
Pour les mp qui ne sont pas à caractère personnel, merci d'envoyer vos messages au groupe " modérateurs globaux", ce sera plus efficace ;)
Avatar de l’utilisateur
TourneLune
 
Messages: 11088
Images: 276
Âge: 37
Enregistré le: Mar 1 Fév 2011 13:50
Présentation: Ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Enfants précoces en préscolaire

Messagepar Pandore79 » Ven 30 Sep 2011 08:35

Ce sujet me tient à coeur car, si jamais mon enfant se révélait ###bipède asthmatique à poils laineux###, je n'ai pas envie qu'il connaisse le même désarroi que son père et moi durant la période scolaire.

L'idée est donc de l'accompagner au mieux en fonction de ses particularités (ou pas) pour qu'il soit heureux totu au long de sa vie.
Pandore79
 
Messages: 19
Enregistré le: Mer 28 Sep 2011 12:43
Test: WAIS

Re: Enfants précoces en préscolaire

Messagepar TourneLune » Ven 30 Sep 2011 09:31

Tous les surdoués n'ont pas un parcours scolaire douloureux. Si tu cherches à savoir si il est surdoué pour savoir comment il vivra mal l'école, ne risques-tu pas de lui faire passer tes angoisses?

Enfin on s'éloigne un peu du sujet, mais ce que je voudrais te dire c'est que la meilleure des attitudes me semble être l'attente attentive et apaisée, pas la recherche à tout prix parce que s'il est "###bipède asthmatique à poils laineux###" ça va être la cata!

Après, je laisse parler les parents qui ont des enfants dépistés et qui pourront nous dire si certaines choses leur ont ou auraient pu attirer leur attention.
Pour les mp qui ne sont pas à caractère personnel, merci d'envoyer vos messages au groupe " modérateurs globaux", ce sera plus efficace ;)
Avatar de l’utilisateur
TourneLune
 
Messages: 11088
Images: 276
Âge: 37
Enregistré le: Mar 1 Fév 2011 13:50
Présentation: Ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Enfants précoces en préscolaire

Messagepar Mlle Rose » Ven 30 Sep 2011 09:44

Mon fils était très vif avec des troubles du sommeil, il a parlé tard (2 ans) mais tout de suite très bien, pour le reste tout était normal. Il a été dépisté à son entrée à l'école. Maintenant, j'en connais aussi beaucoup des comme ça et qui ne sont pas surdoués (en moyenne 1 enfant sur 4 à mon cabinet).

Il est d'usage, afin de confirmer des présomptions, de faire passer un WISC, même si une WPPSI a été passée, ce n'est pas pour rien.
Je suis assez d'accord avec TourneLune pour l'attente attentive et apaisée.
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. E. de la Boétie
NB : Je ne réponds pas aux questions perso en mp, je manque cruellement de temps pour ça et déteste répondre aux gens à l'arrache. Donc... merci d'éviter :f:
Avatar de l’utilisateur
Mlle Rose
 
Messages: 12693
Images: 86
Âge: 38
Enregistré le: Mar 1 Fév 2011 13:56
Présentation: ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Enfants précoces en préscolaire

Messagepar Pandore79 » Sam 1 Oct 2011 04:57

Je ne suis pas sure qu'une passation soit toujours justifiée, si l'enfant est épanoui et que sa famille et son environnement lui offrent une écoute adaptée, un diagnostic de douance ne me parait pas nécessaire.
Je pense donc que je serai attentive à ce que mon enfant se sente bien, et si jamais il éprouvait un mal être notamment durant son parcours scolaire, je le ferai tester.

Concernant les caractéristiques d'enfants ###babouins nains des marécages### en périscolaire, je suis curieuse de savoir ce que les papas et mamans avaient déjà repérés avant confirmation !
Pandore79
 
Messages: 19
Enregistré le: Mer 28 Sep 2011 12:43
Test: WAIS

Re: Enfants précoces en préscolaire

Messagepar Coccinelle » Mar 11 Oct 2011 20:32

je crois que Melle Rose et TourneLune ont déjà dit ce que j'aurais eu envie de te répondre....
pour te faire part de mon ressenti quand mon enfant était tout jeune, même si je ne pense pas que à cet âge ces traits là soient forcément révélateurs d'une éventuelle douance, à postérieur i je comprends un tant soit peu mieux: il dormait mal (très très mal) à 15 mois il nous réveillait encore plus de 10 fois, incapable de se rendormir seul, j'en ai beaucoup souffert, et me suis beaucoup remise en question (comme je continue de le faire au jour le jour maintenant qu'il est plus grand) il a commencé des cauchemars et des terreurs nocturnes très tôt vers 5 mois, même si le pédiatres nous disaient que c’était pas possible à cet âge, primipare j'avais pourtant l'impression que c’était bien cela malgré les dires du corps médical. La journée c'était pareil, il ne dormait pas, scrutait tout, interagissait tôt, il a marché avant 1 an, parlé très bien vers 20 mois, s'est très vite intéressé à des trucs en principe qui attirent les plus âgés ( avant 3 ans, il connaissait déjà de l'évolution, de l'univers et était déjà accroc à c'est pas sorcier), par contre il est resté "bébé" assez longtemps: à 3 ans si je l'aidais pas à manger il ne mangeait pas seul, d'ailleurs c'est toujours la galère de le faire manger à table....il a gardé un sommeil très très agité, et est toujours en mouvement.....maintenant plein d'enfants vont correspondre plus ou moins à ce descriptif et qui ne sont pas HP....en fait si notre médecin traitant ne nous en avait pas parlé, étant donné que son père et moi étions plus ou moins comme ça, j'aurais juste pensé qu'il était doué et vif d'esprit. Je ne savais pas tout ce que je sais maintenant sur les HP...je pensais juste que c’était un enfant beaucoup plus demandeur que les autres ce que je disais de l'époque: "c'est un enfant aux besoins intenses".....
Avatar de l’utilisateur
Coccinelle
Chirurgien ès Poulet
 
Messages: 1970
Âge: 38
Enregistré le: Jeu 30 Juin 2011 18:05
Badges: 2
Ex Jardinier (1) Ex Modérateur (1)
Présentation: ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Enfants précoces en préscolaire

Messagepar soazic » Mar 11 Oct 2011 21:25

ici ma grande fille a toujours été vive, à deux ans à peine elle parlait très bien mais comme c'était ma première je pensais que tous les enfants étaient ainsi.
Lors de vacances, une amie, instit en maternelle, me dit être étonnée par son niveau de langage. Mais bon.
A son entrée en maternelle ma fille est restée mutique les premiers mois. On ne l'a pas su de suite... au premier rdv avec la maîtresse, celle ci nous a demandé si elle avait du langage... Waou, ben oui. Du coup cela a décoincé les choses. Elle est très timide et en groupe dur dur (comme sa mère)...
C'est en garnde section que les choses se sont gâtées, elle a pu dire qu'elle s'ennuyait, (elle savait déjà lire) et a commencé à se mettre en opposition. Avec son père nous étions en pleine séparation. On a mis 6mois pour avoir rdv avec la psycho scolaire...Tests passés, douance. Elle a pu aller des lors aller quelques heures par semaine chez les CP, nickel. Ils ont préconisés un saut de classe mais, elle est de décembre et nous as dit qu'elle avait" peur des grands".
En CP, sa maitresse a pris en compte sa particularité et cela s'est bien passé.
Elle est en ce1, pour l'instant, ça va.
Alors que dire, par les tests elle a été reconnue dans sa différence et cela lui a fait un bien fou,. elle reste une petite fille très sensible, elle aime par moment que je la porte comme un petit bébé. Elle m'épate chaque jour, j'adore comme elle dessine. Maintenant je ferai mon possible pour qu'elle soit heureuse.
sa petite soeur, pour l'instant...mystère.
Avatar de l’utilisateur
soazic
 
Messages: 969
Enregistré le: Mar 23 Aoû 2011 18:31
Présentation: presentations/presentation-t724.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Enfants précoces en préscolaire

Messagepar Prudence » Mer 9 Nov 2011 16:44

C'est drôle Pandore je me retrouve complètement dans ton questionnement, je dirais même que c'est d'avoir mon fils qui m'a poussé à faire le test (ou bien était-ce une excuse valable pour oser franchir le pas...). J'en ai parlé à la psy lors du premier entretien, parce que pour moi la vraie révélation c'était de savoir que la douance était innée, et donc "transmissible", dans un premier temps j'ai trouvé ça génial de me dire que cette différence m'appartiendrait, et ne serait pas due à mon histoire, mais vite j'ai eu la trouille pour ma petite chair, me dire que si je l'avais et que mon père aussi (ça c'est une autre histoire pas sure mais quasi), il pouvait aussi l'avoir, et que pour lui, je ne voulais pas passer à côté. Il a 19 mois aujourd'hui et bien que je remarque des petites différences après tout je n'en sais rien, j'ai mes petites frises de développement dans la tête mais chaque enfant valse tellement comme il veut (même si je garde à l'esprit les seuil d'alerte pour le boulot !) que j'essaie de faire comme si de rien ne pouvait être, en attendant de voir. Ce que m'a dit la psy et que plusieurs ont dit ici c'est que la chance qu'on a c'est qu'en fouillant pour nous on a prémâché le travail du parent de zébrillon, et on saura adapter les choses en temps voulu. Mais j'avoue que je suis aussi curieuse que toi des petits indices, et même si d'un côté on sait que c'est plutôt une différence compliquée, on a envie qu'ils soient comme nous au fond sans se l'avouer, de les comprendre comme on n'a pas été compris, parce que finalement, s'ils ne le sont pas, leur fonctionnement nous sera moins atteignable, peut-être... Je m'égare, mais je trouve le sujet passionnant.
Prudence
 
Messages: 21
Enregistré le: Mar 8 Nov 2011 20:57
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Enfants précoces en préscolaire

Messagepar Presqu'île » Ven 11 Nov 2011 22:15

Comme coccinelle, j'ai eu le sentiment que mon fils (un petit/grand garçon de 2 ans et 8 mois maintenant) pouvait être qualifié de "BABI" ("bébé aux besoins intenses").
Il a également parlé assez tôt, des mots, puis la syntaxe a suivi très naturellement. Au-delà du langage, j'observe surtout des réactions émotionnelles très vives, un seuil de tolérance à la frustration extrêmement bas... Mais pour moi, l'éventualité de la "douance" n'est pas fondamentale : comme tous les enfants, il a besoin de "construire sa base de sécurité" (au sens de Bowlby), d'être entendu, accompagné, valorisé, qu'on lui fasse confiance, etc.
Il faut dire que nous avons la chance d'avoir pu l'inscrire dans une école qui semble lui convenir parfaitement, où les émotions sont accueillies, où le rapport au corps est pris en compte (chaque journée commence par un "éveil corporel"), et où chaque enfant est considéré comme doué d'un "potentiel" qui lui est propre, la fonction des enseignants étant, entre autres, de favoriser son plein épanouissement (peut-être certains d'entre vous la connaissent-ils : il s'agit de la Living School, à Paris : http://www.livingschool.fr).
Je trouve que la principale difficulté réside dans les éventuels "décalages" entre maturité intellectuelle et affective/sociale, à certains stades du développement de l'enfant : c'est là qu'il a le plus besoin d'être écouté, accepté et reconnu dans sa spécificité. Mais "surdoué" ou pas, tous les enfants ont ce besoin par moment... Cela devrait figurer au nombre des "droits des enfants" si ce n'est pas déjà le cas.
Avatar de l’utilisateur
Presqu'île
 
Messages: 11
Enregistré le: Lun 18 Juil 2011 21:06
Localisation: Paris
Test: WAIS

Re: Enfants précoces en préscolaire

Messagepar Pilou » Mar 22 Mai 2012 09:50

Je n'avais pas fait le lien mais nous en sommes au tout début de cette découverte...Nihls a lui aussi eu un sommeil très compliqué (il a "fait ses nuits" à 3 ans) refusait de dormir petit, luttait parfois des heures. Chez nous c'était mis sur le compte que j'étais trop maternante (port en écharpe, allaitement sur 24 mois, accompagnement respectueux de l'enfant et donc "trop d'écoute" de celui-ci) je n'y avais pas vu de signes et de toutes façons ne savait pas que cela pouvait éventuellement s'y rapporter. Il était par ailleurs très développé au niveau moteur (marche à 9mois, mangeait seul proprement à la cuillère à 12 mois, propre à 18 mois à sa propre initiative : on retrouvait des couches arrachées un peu partout dans la maison) j'avais initié le baby sign avec lui et il signait une cinquantaine de mots à 14 mois....il a par contre parlé à 3 ans et est toujours suivi par une orthophoniste.
Je l'aurai su à l'époque que cela n'aurait pas changé grand chose à notre approche de son quotidien de petit enfant (je rejoins Presqu'île là dessus) ou peut être que j'aurai un peu moins mal vécu MON manque de sommeil et n'aurai peut-être pas passé mon temps à me demander ce que j'avais bien pu louper.
Pilou
 

Re: Enfants précoces en préscolaire

Messagepar Lophophora » Ven 11 Jan 2013 09:35

Bonjour,

J'ai trois enfants : 8 ans, 5 ans et 2,5 ans.Le plus grand vient d'être testé et diagnostiqué HP, voici son parcours.

Pour sa naissance nous avons appliqué la méthode de l'haptonomie, qui a extrêmement bien fonctionné avec lui (sur le plan de la communication avant la naissance, notamment). Lorsqu'il est né, il était tout de suite très éveillé et surtout il dormait exceptionnellement peu (9h par 24h). Il a marché relativement tôt mais n'a pas montré d'autres signes flagrants de précocité dans ses premières années. Comme c'était notre premier enfant, nous n'avions pas de repère donc c'était "notre" normalité. A l'époque nous pensions qu'il était plutôt précoce, au sens que ce mot pouvait avoir avant d'être informé sur la douance (c'est à dire "un peu " en avance, avec la notion sous-jacente que'il perdrait cette avance en grandissant). Nous n'y avons donc pas prêté spécialement attention car il semblait heureux. D'autre part, il a souffert d'une "maladie" chronique qui nous a beaucoup occupé l'esprit : il toussait toutes les nuits sans interruption jusqu'à vomir 12 fois dans la nuit. Il a été hospitalisé a plusieurs reprises mais nous n'avons jamais eu de diagnostic. Ca ressemblait à de l'asthme, mais ça n'en était pas.

Lorsqu'il est rentré en maternelle les premières ombres sont apparues au tableau. La maîtresse nous faisait régulièrement part de sa solitude, il ne semblait pas rechercher la compagnie des autres et était souvent isolé. Nous n'avions pas de solution donc nous avons simplement attendu en nous disant que cela s'améliorerait sans doute en grandissant. Ça ne s'est pas amélioré. Nous n'avons vu aucun signe de surdouement chez lui, il a juste appris à lire un peu avant les autres. Avec le CP, les choses se sont encore assombries puisqu'il commençait à se montrer franchement mal dans sa peau à la maison, mélancolique. Il était souvent impertinent et provocateur, et faisait de fortes crises de nerfs. Il nous a fait plusieurs fois des réflexions de type "j'en ai marre, je préfère mourir, ça sera plus facile".

Parallèlement, nous ne voyons toujours pas de précocité particulière chez lui. Il adorait lire des BD et s'intéressait beaucoup aux dinosaures et à la terre, l'univers, mais cela nous semblait normal. Il avait commencé à jouer de la harpe à 6 ans (il continue jusqu'à maintenant). Ses profs de musique nous ont dit que ça se passait bien, mais n'ont jamais parlé d'aptitudes particulières. Etant moi-même musicien autodidacte, je trouvais plutôt que ça allait lentement.

Nous avons commencé à le faire suivre par une psy, mais cela n'a rien donné. Au bout de 2 ans, celle-ci nous a recommandé de l'emmener chez une psy spécialisée dans la précocité. Cette psy lui a fait passer le WISC IV (c'était il y a 2 mois), et a diagnostiqué son haut potentiel malgré un QI total non mesurable à cause d'un forte hétérogénéité (deux indices dans la moyenne, un indice supérieur et un à la note maxi). Elle a recommandé le saut de classe pour lui, mais nous n'allons probablement pas aller dans cette direction à cause de son école.

Nous n'avons que deux mois de recul, mais le simple fait d'avoir eu ce diagnostic a semblé lui faire du bien car il va significativement mieux. Je pense que ce qui l'aide beaucoup, c'est de voir ses parents moins inquiets pour lui. Nous avons probablement joué un rôle important dans son mal être en nous montrant tout le temps très inquiets pour lui.

Le deuxième (qui a 5 ans) n'a montré aucun signe de précocité jusqu'à maintenant, et il me semble plutôt "à la traîne". Il fait tout à peu près normalement pour son âge, mais avec une lenteur chronique. D'autre part il n'est toujours pas propre la nuit. Il a commencé à apprendre le ukulélé mais c'est trop tôt pour avoir un avis, bien qu'il se montre enthousiaste dans l'apprentissage.

La troisième en revanche (2,5 ans), nous semble plus en avance que le grand de 8 ans, et sur tous les plans (acquisition de la parole, de la marche, de la propreté...). Au début nous mettions ça sur le compte de l'effet "je veux faire tout comme mes grands frères", mais je commence vraiment à me poser des questions car elle connait déjà l'alphabet, demande à apprendre à lire et à compter, est très autonome au quotidien (choisit toute seule ses vêtements dans son armoire, s'habille toute seule, les met au sale le soir, se lave toute seule etc.) Elle a un vocabulaire très riche pour son âge et nous sort parfois des expressions surprenantes (exemple : "les trésors, ça fait des envieux"). Elle semble heureuse donc nous ne nous préoccupons pas spécialement pour elle, mais je serai vigilant quand elle rentrera en maternelle car il risque d'y avoir un décalage.

Voilà pour ma petite expérience, je ne sais pas si cela pourra être utile aux autres ; j'ai essayé d'être objectif et factuel.

Bonne journée ;)
Avatar de l’utilisateur
Lophophora
 
Messages: 14
Âge: 43
Enregistré le: Jeu 27 Déc 2012 15:16
Localisation: Vexin
Présentation: par ici
Profil: En questionnement
Test: NON

Re: Enfants précoces en préscolaire

Messagepar jade16 » Mer 7 Aoû 2013 12:00

Pandore79 a écrit:Ce sujet me tient à coeur car, si jamais mon enfant se révélait ###babouin nain des marécages###, je n'ai pas envie qu'il connaisse le même désarroi que son père et moi durant la période scolaire.

L'idée est donc de l'accompagner au mieux en fonction de ses particularités (ou pas) pour qu'il soit heureux totu au long de sa vie.


Moi, j'ai adoré l'école, et il y en a plein comme moi qui étaient très scolaires.
d'autre part, on n'est pas ses parents. mes parents ne sont pas comme moi non plus. et ce n'est pas la douance seule qui est responsable de tel ou tel domaine ou l'on se sent bien ou non. Il y a le vécu, les expériences, le caractère, beaucoup de choses entrent en ligne de compte.
ma meilleure amie est surdouée, elle est excellente en langues et nulle en maths. moi c'est le contraire...;)
Avatar de l’utilisateur
jade16
 
Messages: 50
Âge: 39
Enregistré le: Mar 30 Juil 2013 00:31
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Enfants précoces en préscolaire

Messagepar Joebar » Mer 7 Aoû 2013 13:18

Ce que tu dis jade16 revient à ça non?
Tournesol a écrit:Tous les surdoués n'ont pas un parcours scolaire douloureux. Si tu cherches à savoir si il est surdoué pour savoir comment il vivra mal l'école, ne risques-tu pas de lui faire passer tes angoisses?

Enfin on s'éloigne un peu du sujet, mais ce que je voudrais te dire c'est que la meilleure des attitudes me semble être l'attente attentive et apaisée, pas la recherche à tout prix parce que s'il est "###babouin nain des marécages###" ça va être la cata!

Après, je laisse parler les parents qui ont des enfants dépistés et qui pourront nous dire si certaines choses leur ont ou auraient pu attirer leur attention.


ce qui était la réponse juste en dessous.
"Ne vous en faites pas, le trac, cela viendra avec le talent" , Sarah Bernhardt.
Avatar de l’utilisateur
Joebar
Chouchou de la maîtresse
 
Messages: 2922
Images: 4
Âge: 39
Enregistré le: Lun 27 Juin 2011 10:31
Badges: 1
Ex Jardinier (1)
Présentation: ->
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Enfants précoces en préscolaire

Messagepar jade16 » Mer 7 Aoû 2013 14:39

Oui, j'appuyais sa réponse
Avatar de l’utilisateur
jade16
 
Messages: 50
Âge: 39
Enregistré le: Mar 30 Juil 2013 00:31
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Enfants précoces en préscolaire

Messagepar W4x » Lun 12 Aoû 2013 17:48

Dans ce cas faudrait-il étoffer davantage ton propos?! Appuyer c'est sympa, apporter de l'eau au moulin de la discussion c'est bien mieux.
Le sujet s'adressait à la base aux parents, le titre quant à lui est explicite.
Ce n'est pas maintenant qu'il faut craindre de comprendre.
Avatar de l’utilisateur
W4x
 
Messages: 2969
Âge: 34
Enregistré le: Lun 21 Nov 2011 23:19
Présentation:
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Enfants précoces en préscolaire

Messagepar LaKlo » Ven 25 Mar 2016 02:09

Yes, mon petit est chez vous aussi !
Deux ans et demi déjà de sa petite vie, et presque autant de temps que les questions se posent. Tout très vite, tout plus tôt, tout et tout le temps... Nous n'avons pas de référence, et il est en pleine forme, vraiment... Mais que nous veulent tous ces gens qui parlent de lui comme d'un petit animal savant dont le tour est plus impressionnant que celui du voisin ?
Convocations des parents après deux semaines de crèche (à un an et quelques mois) pour le faire passer chez les plus grands:
- vous savez, avec ceux de son âge, ça ne se passe pas très bien, il s'ennuie;
Une nounou qui s'éclate:
- avec lui, on ne parle que dans ma langue, même mes enfants parlent pas aussi bien (langue vernaculaire du Pacifique... pourquoi n'ai-je pas choisi une nurse anglaise ?);
Une directrice d'école lors d'une visite (il voulait que nous allions faire un tour là):
- oh oui, il peut rentrer en Février, à trois ans il n'y a pas de soucis. Moi: - non, deux... Elle: - Trois ? Moi: - non non, deux ans. Elle: - Ah... (il n'avais que 20 mois)
Nous avons fini par prendre rendez-vous au CMP local fin janvier. Après une première visite d'un peu plus d'une heure, l'équipe médicale nous recommande fortement de nous orienter vers un spécialiste, parce que oui, effectivement, il est quand même rigolo ce petit !
Alors rendez-vous est pris pour début avril.
Et pour nous, c'est un peu la boule dans le ventre: pas réellement le désir ni le besoin de le faire tester, mais plus simplement celui de nous faire une idée de cette avance dont tout le monde nous parle. Il n'a (je me répète) que deux ans et demi... c'est encore si petit... J'espère en mon fort intérieur que la psy ne me parlera pas d'emblée d'un test ou d'un autre, mais à vous lire, j'ai l'impression très net qu'il risque de ne pas y couper s'il poursuit dans sa lancée.
On ne trouve effectivement sur le free-net pas grande documentation sur les âges pré-scolaires
(et ce qu'on trouve sur le reste de la toile est souvent si spécifique que j'en finirai pas le mettre sous un IRM pour observer son activité cérébrale).
Alors merci, car nous le savons, il est souvent bien apaisant de trouver des écrits nous aidant à nous sentir moins seuls.
;)
LaKlo
 
Messages: 61
Âge: 38
Enregistré le: Jeu 24 Mar 2016 07:20
Profil: Diagnostic -
Test: WAIS

Re: Enfants précoces en préscolaire

Messagepar sandrinef » Lun 28 Mar 2016 16:57

LaKlo a écrit: Il n'a (je me répète) que deux ans et demi... c'est encore si petit... J'espère en mon fort intérieur que la psy ne me parlera pas d'emblée d'un test ou d'un autre, mais à vous lire, j'ai l'impression très net qu'il risque de ne pas y couper s'il poursuit dans sa lancée.


Ben ça dépend aussi de ce que décident les parents, il n'y a pas d'obligation à passer de test aussi tôt.
Ce que MlleRose et Tournelune ont spécifié plus haut est pertinent, cela peut peut-être te faire envisager la situation sous un autre angle.
"Le Monde ne te doit rien. Il était là avant toi" M.Twain
Avatar de l’utilisateur
sandrinef
 
Messages: 1678
Images: 39
Âge: 40
Enregistré le: Jeu 15 Nov 2012 12:11
Localisation: Toujours dans le Sud, souvent dans la Lune et parfois à l'Ouest
Présentation: ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Enfants précoces en préscolaire

Messagepar LaKlo » Mar 29 Mar 2016 10:57

Effectivement Sandrinef, les propos tenus dans cette discussion (et d'autre) sont pour nous de bons conseils et de bons points de repère. Comme je le disais, je n'ai pas dans l'idée de le faire tester tout de suite, mais reste très sensible à ce que peut en dire un spécialiste, d'où ma demande de rencontre avec cette psy. Il m'a été enseigné que les enfants avaient des rythmes très différents sur les deux premières années, mais qu'ils "s'alignent" sur la moyenne la plupart du temps avant leur trois ans. Ceci dit, notre expérience est pauvre et nos références peu nombreuses, ce par quoi nous sommes obligés (devant nos recherches internet, nos (vos) témoignages et les différents constats que font ceux qui le connaissent) de reconnaitre qu'il y a quelque chose de "pas très net" (ou de trop net peut-être): un blabla très riche, une logique déjà bien construite, il additionne, fait des classements, me dispute si j'appelle Vénus l'étoile du berger, reconnait de nombreux mots et lit ceux de deux syllabes... à 30 mois. Pour de nombreuses autres activités, il n'est pas pressé, et nous ne le pressons pas non plus (habillage, propreté).
Allez, je vous laisse avec cette petite anecdote: je l'amène à la crèche deux jours par semaine. Jeudi dernier, il y entre, regarde la secrétaire et la directrice, les salut et leur dit "Mesdames, il faudrait que vous travaillez pour gagner des sous. Ensuite vous les donnez à ma maman, comme ça elle n'a plus besoin d'aller au travail et elle peut rester avec moi à la maison.". J'adore cette logique moi !
Et chez nous, c'est comme ça tous les jours (aujourd'hui il a demandé à lire des notes de musique pendant une heure. Ni mon mari ni moi ne sommes musicien).
Bref, on s'éclate !
;)
LaKlo
 
Messages: 61
Âge: 38
Enregistré le: Jeu 24 Mar 2016 07:20
Profil: Diagnostic -
Test: WAIS

Re: Enfants précoces en préscolaire

Messagepar Virginie » Mer 30 Mar 2016 13:44

Si tu savais à quel point je rejoins tes questionnements, Pandore79!

On nous dit qu'on "naît" surdoué, mais on ne s'y intéresse qu'à partir du moment où les enfants vont à l'école, comme si c'était l'école qui créait le "problème surdoué". Avant, il n'y a pas grand-chose. Pourtant, j'aimerais bien aussi savoir avant pour pouvoir anticiper, et pas forcément les problèmes, hein! ;)

En ce qui concerne mon crapouillon à moi, il a tout juste deux ans, et je me pose des questions aussi.
Au niveau du sommeil, il a fait ses nuits à trois semaines, le jour même où mon compagnon a repris le travail. A tout juste deux mois, il était à 4 biberons par jour, matin, midi, 4h et soir, à peu de choses près, sans qu'on fasse quoi que ce soit.
Il a, comme le fils de Coccinelle, fait des terreurs nocturnes à cinq mois.
Je n'ai jamais rien remarqué sur son regard, certains disent que leurs enfants les "scrutaient" dès la maternité, moi, le mien... il dormait. :D

Par contre, c'est un enfant qui ne fait "pas son âge". Nouveau-né, on aurait dit un enfant d'un mois ; là, à deux ans, on va visiter une école maternelle pour crapouillon, on nous a demandé si on l'inscrivait chez les grands. Heu, non. Chez les moyens, alors? Heu, non, plutôt chez les tout petits! :D. D'ailleurs je ne sais pas pourquoi, mais le jour de la visite l'instit nous a parlé de précocité (mais pourquoiiiiii? J'avais parlé de rien, moi!). C'est pas qu'une question de physique, il est grand mais pas géant non plus, je pense que c'est plus une question de posture, d'attitude. Il est calme, posé, réfléchi. Il a intégré la politesse tout seul à 18 mois (la tête de la boulangère la première fois qu'il est rentré dans son échoppe en disant bonjour, et en est ressorti en disant au revoir!), il ne court pas partout en faisant n'importe quoi, il écoute quand on parle, il parle très bien aussi (c'est trop marrant, il fait les liaisons : "c'est-t-une voiture"! J'adore!).

En fait, on dirait que pour plein de choses "il a compris". Il a compris le système du jour et de la nuit, il a compris le système des repas, il a compris comment on se comporte en société, du moins avec les adultes... Alors je ne sais pas si c'est le cas, sans doute pas, mais on dirait.

Il est aussi sensible de partout, comme j'aime à le dire : attention aux étiquettes qui grattent et aux changements de paroles ou de rythme dans les comptines, par exemple!

Il veut tout faire "comme un grand" : les escaliers, c'est un pied sur une marche et l'autre pied sur la marche du dessus, jamais les deux pieds sur la même marche, à table, monsieur veut une "chaise de grand", une "fourchette de grand", un "verre de grand", un menu de grand... Et même ce matin, pour la première fois il a fait pipi dans le pot... debout! A croire qu'assis sur les toilettes, hein, c'est pas de son âge! :D

Par contre, sur le plan moteur, s'il n'a aucun retard, il n'a pas d'avance non plus, sauf peut-être pour le fait de tenir son crayon... comme un grand! En effet, mon crapouillon semble ne se lancer que quand il est sûr de son coup. Avant, il va beaucoup observer les autres, voire nous demander de faire à sa place, pour regarder comment on fait, et une fois qu'il a intégré la méthode, ou vu qu'il n'y a pas de danger ou je ne sais quoi, là il se lance, et fait généralement les choses "correctement" du premier coup (il a marché et couru sans tomber, par exemple).

Il s'intéresse beaucoup aux lettres, aux chiffres, et sait les reconnaître, veut écrire (il ne dessine d'ailleurs pas, depuis ses 15 mois il "écrit"), s'intéresse à l'heure, etc. A côté de ça, il joue aux petites voitures comme les autres, adore le toboggan et veut faire du vélo (et on n'a pas pu avoir la paix en lui offrant une draisienne, monsieur veut les pédales! :lol: ), il a une bonne dose d'imagination (la tartine de ce matin s'est transformée en voiture, en avion, et ça roule, et le bout de miette, là, c'est le bonhomme qui va sur la voiture... Autant dire qu'il ne faut pas être pressé qu'il engloutisse son petit déj!), bref c'est un enfant curieux, plein de vie et facile à vivre.

Après, pour ce qui ressort de la douance ou pas, je ne saurais dire, mais c'est vrai que je suis curieuse des témoignages de chacun, car on se sent moins seul, et ça permet de relativiser aussi (tiens, mon gamin ne sait pas faire ceci, ni cela, il est peut-être comme tout le monde finalement).

Récemment j'étais dans une période où j'étais gênée dès qu'on me parlait des progrès ou de l'avance de mon garçon dans tel ou tel domaine. Est-ce qu'on allait le considérer comme un monstre, une bête de foire? Combien de temps allais-je endurer les "vous lui bourrez le crâne, laissez-le vivre, il a le temps d'apprendre" et autres billevesées qu'on m'a déjà sorties? :think:

Maintenant, et grâce entre autres à un certain nombre de discussions sur ce forum, je me détends avec ça. S'il a "de l'avance" (à cet âge, ça veut dire quoi au fond?) dans tel ou tel domaine, ma foi... tant mieux pour lui! Ça sera plus facile pour lui au départ, et tant mieux.
Avatar de l’utilisateur
Virginie
 
Messages: 248
Âge: 33
Enregistré le: Jeu 2 Avr 2015 14:55
Localisation: Haute-Marne
Présentation: presentations/mais-etiez-vous-toutes-ces-annees-t6113.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Enfants précoces en préscolaire

Messagepar LaKlo » Dim 3 Avr 2016 23:21

Bonjour à vous
J'ai bien tout lu, et je reviendrais dans quelques temps si j'ai à nouveau des questions sur le fonctionnement de mon petit (le terme crapouillon est adorable !).
En tout cas, en venant chercher à le comprendre par ici, j'ai pu obtenir assez d'informations pour arriver à penser que ce n'est pas l'urgence pour lui et qu'il a le temps. Enfin... ce n'est qu'une idée... et souvent, une idée en amène bien d'autres. Bref, ce que j'ai appris ici, c'est que ce n'est pas parce que sa mère a des questions que lui doit déjà avoir des réponses à donner. Non ?
Pour ça, merci. :rofl:

(édité pour correction orthographe/grammaire)
;)
LaKlo
 
Messages: 61
Âge: 38
Enregistré le: Jeu 24 Mar 2016 07:20
Profil: Diagnostic -
Test: WAIS

Re: Enfants précoces en préscolaire

Messagepar Virginie » Jeu 12 Mai 2016 09:50

Est-ce que vos enfants ont des centres d'intérêt qui ne sont pas les mêmes que ceux des petits de leur âge? Je vous pose la question parce que moi, je n'ai pas de recul par rapport à ça, vu que je n'ai qu'un enfant et que forcément, je trouve normal tout ce qu'il fait.

Pourtant plus le temps passe plus c'est une question récurrente à propos de Crapouillon. Tout petit, à partir de 15-18 mois, son truc c'était l'écrit. Bon, admettons que ce soit une lubie comme une autre. Puis il y a eu les chiffres, les jours de la semaine, les couleurs (à la crèche tout le monde s'étonne qu'il connaisse ses couleurs à deux ans et trois mois, mais c'est normal, non?), maintenant c'est les horloges, il s'intéresse à l'heure qu'il est (et pas "c'est l'heure du dodo/du goûter, non, non, c'est "il est dix heures/midi/huit heures et demi"), et j'en passe. Moi ça ne me choque pas, dans le sens où pour moi il s'intéresse à son environnement, mais il semblerait que ça surprenne autour.

Ce qui me dérange en revanche, c'est que comme c'est pas "des trucs de son âge", ben en dehors de la maison on ne lui en parle pas (pas nous, hein, les autres). Un exemple avec les horloges. Comme ça lui plaît, quand il nous parle de l'heure ou de l'horloge du salon, on lui montre, on lui explique (très simplement, on ne rentre pas dans les secondes, les minutes... C'est "la petite aiguille est sur le huit, donc il est huit heures", par exemple), et on lui en a même acheté une pas cher pour qu'il puisse la manipuler. Un soir on va le chercher à la crèche, et au moment de partir, il pointe l'horloge du doigt et sort un truc du genre "il est midi!" (il n'était évidemment pas midi :D ). Eh bien la réaction spontanée de la puéricultrice qui était là ça a été "oh tu sais tu as le temps pour ça!". Ça m'a choquée! Comme s'il n'avait pas le droit de s'intéresser à un objet qui fait partie de son quotidien!

Pourtant tous les enfants font ça, non, s'intéresser à ce qui se passe autour d'eux?

Du coup, par ricochet, je suis en train de me demander si la crèche lui suffit où s'il trouverait plus son compte à l'école. Il aurait accès à plus d'apprentissages, vu que c'est le lieu, contrairement à la crèche, mais en même temps... il est tout petit!!!
Avatar de l’utilisateur
Virginie
 
Messages: 248
Âge: 33
Enregistré le: Jeu 2 Avr 2015 14:55
Localisation: Haute-Marne
Présentation: presentations/mais-etiez-vous-toutes-ces-annees-t6113.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Enfants précoces en préscolaire

Messagepar Palinure » Jeu 12 Mai 2016 11:14

Lophophora : ma réponse n'a rien à voir avec le sujet; C'est juste ceci que j'ai prélevé de ta réponse à laquelle je peux éventuellement donner une piste : " il toussait toutes les nuits sans interruption jusqu'à vomir 12 fois dans la nuit. Il a été hospitalisé a plusieurs reprises mais nous n'avons jamais eu de diagnostic. Ca ressemblait à de l'asthme, mais ça n'en était pas." ne s'agissait-il pas de....reflux gastriques ?
Bonne journée
Palinure
 
Messages: 16
Enregistré le: Jeu 28 Avr 2016 13:56
Profil: Diagnostic +
Test: WISC

Re: Enfants précoces en préscolaire

Messagepar Virginie » Mer 1 Juin 2016 09:38

Une question à tous les parents qui sont déjà passés par là :j'inscris mon fils à l'école en janvier. Faut-il prévenir l'école qu'il y a des surdoués dans la famille, et que mon garçon est potentiellement concerné?

J'ai peur de lui faire perdre du temps dans des classes où il n'a rien à faire (je l'inscris en toute petite section, mais il connaît déjà plus de choses que certains de la classe au-dessus), et que les instits, soit ne se rendent compte de rien (car Crapouillon ne réclame jamais rien), soit se rendent compte mais trop tard. Je pense aussi que ça peut être une grille de lecture utile à avoir, surtout au niveau relationnel et émotionnel.

A l'inverse, j'ai peur aussi d'aller trop vite, de ne pas lui laisser le temps de s'épanouir comme il l'entend, et de passer pour la pénible qui fournit toute une trousse à pharmacie et le numéro de tous les hôpitaux de la région dans l'éventualité d'un léger mal de tête, si vous voyez ce que je veux dire. Parce qu'il peut tout aussi bien ne pas être surdoué!
Avatar de l’utilisateur
Virginie
 
Messages: 248
Âge: 33
Enregistré le: Jeu 2 Avr 2015 14:55
Localisation: Haute-Marne
Présentation: presentations/mais-etiez-vous-toutes-ces-annees-t6113.html
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Suivante

Retourner vers à propos des enfants...

 


Articles en relation Statistiques Dernier message
Des solutions pour occuper les enfants précoces ?
1, 2, 3par Serge » Mar 14 Fév 2012 23:43

Réponses: 65

Vus: 17045

Dernier message par Loefen Voir le dernier message
Mar 14 Avr 2015 15:13
Enfants précoces et bégaiement
1, 2par CortO » Mer 12 Fév 2014 23:27

Réponses: 26

Vus: 3571

Dernier message par Azore Voir le dernier message
Sam 29 Mar 2014 13:33
Parents suisses d'enfants HPI?
par Valdemort » Mar 5 Avr 2016 15:21

Réponses: 0

Vus: 185

Dernier message par Valdemort Voir le dernier message
Mar 5 Avr 2016 15:21
Un forum pour les enfants ?
par madeleine » Jeu 4 Aoû 2016 16:15

Réponses: 11

Vus: 522

Dernier message par alicesmartise Voir le dernier message
Sam 6 Aoû 2016 23:04
L'Education Nationale et les Enfants à Haut Potentiel
1 ... 6, 7, 8par Doonarrala » Dim 6 Nov 2011 10:07

Réponses: 185

Vus: 17219

Dernier message par giratoire Voir le dernier message
Sam 5 Mar 2016 02:48

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité