Nous sommes le Mar 12 Déc 2017 15:23


Profils hétérogènes dans une même famille

Cette section est ouverte à tous les membres : elle doit permettre un partage d'expériences autour des problématiques liées à la découverte de la douance.

Modérateur: Bradeck

Profils hétérogènes dans une même famille

Messagepar Alcyone » Sam 14 Juil 2012 12:15

Bonjour,

J'aimerais bien discuter avec vous de la difficulté (éventuelle) de vivre dans une famille avec des profils hétérogènes.

Dans mon cas, mon père est très vif d'esprit et ma mère a plutôt beaucoup de difficulté pour analyser les choses, elle aime suivre la norme qu'elle ne remet jamais en question etc etc (tout respect pour ma mère :amour5: ). J'ai le sentiment que l'écart entre elle et nous est tellement important qu'on vit dans 2 univers différents. Cet écart elle le perçoit aussi et quelques fois quand j'étais ado elle me disait : "je me sens bête à coté de vous" avec tellement de douleur dans les yeux que je me suis sentie très coupable. Je lui ai toujours répété que ce qui est important ce n'est pas le nombre de connaissance qu'on a, qu'il n'y a aucune honte à na pas savoir quelque chose. Je lui ai dit que l'important c'est de rester curieux par rapport au monde, c'est la seule chose qu'elle devrait essayer de cultiver. Mais ma mère n'est pas curieuse par rapport au monde et l'écart n'est pas qu'une question de connaissance... De mon côté, ca a généré bcp de tristesse et de culpabilité, de son côté elle était à la fois très fière de moi et en même tps cela la renvoyait à ses propres limites allant même (je crois) à de la jalousie.

Mon grand frère lui est certainement brillant mais il était "moyen" à l'école, alors que moi j'avais une arrogante facilité à l'école. Mes parents ont très mal géré la situation, puissent qu'ils n'ont eu de cesse de faire des comparaisons et de lui dire qu'il était un raté, que sa petite sœur (il a 2 ans de plus que moi) réussissait à résoudre des problèmes que lui n'arrivait pas à comprendre. Et que donc c’était un nul. J'ai éprouvé là encore une culpabilité immense une grande partie de ma vie, même si ca va un peu mieux aujourd'hui.

Avec tout cela, j'ai un rapport très ambiguë avec les "facilités" que je peux avoir. A la fois très contente parce que c'est bien pratique quand même, et très triste car ça a généré beaucoup de souffrance chez mes proches et j'en reste très marquée.

Est-ce que vous avez vécu des situations similaires? comment avez-vous réussi à ne pas culpabiliser?

Alcyone
Alcyone
 

Re: Profils hétérogènes dans une même famille

Messagepar Zyghna » Sam 14 Juil 2012 22:22

PHormis quelques familles de surdoués, c'est souvent le lot de beaucoup de surdoués d'être confrontés à des membres de la famille moins vifs intellectuellement.
Je te conseille d'aller faire un tour par ici:
http://adulte-surdoue.fr/pose-des-questions/superiorite-egalite-faux-debat-t1270.html

Tu verras que dès lors qu'on détache l'intelligence d'une notion de valeur, on arrête de culpabiliser.
Parce que l'on peut être intelligent et être un gros con, tout comme on peut ne pas être très futé et être quelqu'un de sensationnel.
(Encore une phrase con:) Accepter la différence, c'est ce qui permet ensuite de voir en l'autre de nombreuses qualités.
"Il est inutile d'être parfait, il faut seulement s'engager et mettre ses actions en cohérence avec ses valeurs" Brené Brown
Avatar de l’utilisateur
Zyghna
 
Messages: 6800
Âge: 39
Enregistré le: Lun 27 Juin 2011 21:28
Badges: 1
Ex Modérateur (1)
Présentation: ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Profils hétérogènes dans une même famille

Messagepar Cyrano » Dim 15 Juil 2012 09:18

Il n'en reste pas moins, quand on a intégré cette notion de valeur, qu'il est difficile de constater que certaines personnes qu'on aime ne vont pas aussi vite, ou ont du mal à raisonner comme on le voudrait dans l'échange.

Je ne vis pas très bien le fait de parfois retenir mes pensées parce que je sais que la conversation n'ira pas bien loin. Même en l'écrivant, je ne suis pas à l'aise. J'ai encore ce sentiment que je me prends pour une lumière...alors que c'est juste un sentiment très désagréable qui m'assaille dans ces cas là.

Je ne dis pas bien sûr que j'ai raison dans mes arguments. Mais une fois le vernis superficiel d'un sujet gratté, je me sens bien souvent très seul. Et j'aimerais bien qu'il en soit autrement concernant les gens que j'aime.
On ne reste parfois fidèle à une cause que parce que ses adversaires ne cessent d'être
ineptes.
Avatar de l’utilisateur
Cyrano
Chaînon Manquant
 
Messages: 4682
Âge: 40
Enregistré le: Mer 25 Mai 2011 11:25
Localisation: Into the wild
Badges: 1
Ex Modérateur (1)
Présentation:
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Profils hétérogènes dans une même famille

Messagepar TourneLune » Dim 15 Juil 2012 09:32

Je suis un peu concernée, pas au niveau des parents mais au niveau de la fratrie.
Nous sommes 3 et si je ressemble au plus jeune, avec celui "du milieu", nous sommes très différent.
Il ne capte pas aussi vite et oui, la situation est délicate.

Au-delà de la notion de valeur, je n'ai jamais eu le sentiment que mon frère valait moins que moi, il y a simplement le fait que quand on réussit mieux, qu'on gagne mieux sa vie, qu'on fait tout plus vite, on grandit dans un drôle d'environnement.
D'un côté, les parents essaient de compenser, donc les résultats, réussites etc... ne sont jamais mis en valeur, exit les compliments qui mine de rien renforcent l'estime de soi.
De l'autre côté, pour mon frère, un gros manque de confiance aussi, de voir qu'il n'y arrive pas aussi bien. Il n'en a jamais rien dit mais je le ne pense pas dupe des "compensations " parentales. On se juge par rapport à ses repères, à ce qui nous entoure et ça n'a pas du être bien facile pour lui, même si mon frère le plus jeune avait de moins bons résultats scolaires, les appréciations des profs n'étaient pas les mêmes.

Qu'est-ce qu'on peut faire... Ben pas grand chose. On peut juste tenter de maitriser ce qu'on renvoie, justement cette absence de notion de valeur, mais on ne peut pas faire grand chose si l'autre y voit une notion de valeur.
J'aurais envie de dire qu'il faut cesser de culpabiliser mais ce n'est pas si facile, j'ai grandi avec la sensation qu'il fallait se faire pardonner ses dons et ses talents, alors je suis pas trop un bon exemple... Mais il faut au moins essayer, vu qu'on a autant le droit qu'un autre de grandir et de s'épanouir en fonction de ce qu'on est.

Peut-être as-tu dans ton entourage des gens qui sont extraordinaires, qui savent être complètement elles-mêmes avec toute l'étendue de leur intelligence sans que personne en prenne ombrage mais au contraire trouve leur compagnie très agréable?
C'est pas évident mais comme quoi, c'est faisable et ça fait de belles personnes...
Pour les mp qui ne sont pas à caractère personnel, merci d'envoyer vos messages au groupe " modérateurs globaux", ce sera plus efficace ;)
Avatar de l’utilisateur
TourneLune
 
Messages: 11509
Images: 368
Âge: 38
Enregistré le: Mar 1 Fév 2011 13:50
Présentation: Ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Profils hétérogènes dans une même famille

Messagepar Shadow » Dim 15 Juil 2012 14:32

J'ai un petit frère (18 ans) et une grande soeur (25ans). Leur parcours de vie et leur évolution sont très proches (c'en est parfois surprenant). Et moi au milieu, je suis une toute autre direction. Ils me percevaient plus intelligent et cela a créé, en arrière plan, un sentiment un peu complexe mêlant agacement, l'impression que j'étais prétentieux, et que je pensais être supérieur. N'ayant pas la même conception de l'intelligence qu'eux, je me suis toujours senti d'égal à égal, et c'était parfois douloureux d'être vu comme quelqu'un cherchant à prouver sa supériorité. Mon impression était d'être plus rapide sur les points que l'on a tendance à regrouper sous le terme intelligence, mais d'être completement nul sur d'autres points que l'on dissocie (à tort, je pense) de l'intelligence. Du coup, il y avait en eux des qualités que j'ai toujours admiré et même envié. Mais étant quelqu'un qui parle peu et qui garde tout pour moi, ils n'ont jamais vraiment perçu cet aspect là.
Et puis, entre ce que je pense et l'image que je renvoie, il y a parfois des différences.

Heureusement, malgré les périodes difficiles, les conflits, etc, nous avons toujours eu au fond un amour aveugle qui nous faisait tout oublier lorsqu'un de nous allait mal. C'est cela qui nous permet aujourd'hui de nous accepter tel que nous sommes, et qui, à force de maturité, à transformé les rivalités en admiration et en fierté de voir nos proches briller, même si c'est sur des choses ou les autres galèrent.

Ma famille m'aide à garder les pieds sur terre et moi j'essaie de mettre à contribution certaines de mes capacités. Je pense qu'il faut trouver une harmonie entre les capacités/qualités/dons et les défauts de chacun pour vivre plus sereinement, par harmonie j'entends complémentarité. Chacun peut être utile aux autres, et que cela soit sur des petites ou des grandes choses ça n'est pas important.

Alcyone, je comprends tes difficultés. Pour tenter de te débarasser de cette culpabilité, essaie de trouver ta vraie part de responsabilité (si tu en as vraiment une) dans les événements que tu nous as décris. Cherche à comprendre si tu as de ton plein gré joué un rôle la dedans ou si c'est vos différences et leurs interpretations par tes proches qui sont en cause.
Tes capacités tu es née avec, tu ne les as volé à personne. Elle t'aident surement à être plus lucide sur cette situation mais prends garde au piège de penser pour les autres. Les sentiments que l'on s'imagine sont parfois bien plus profonds et boulversant en réalité, et peut-être plus humains.

Il y a encore beaucoup à dire à ce sujet, si tu as des questions n'hésite pas.
Avatar de l’utilisateur
Shadow
 
Messages: 12
Âge: 26
Enregistré le: Mar 3 Juil 2012 20:30
Profil: En questionnement
Test: NON

Re: Profils hétérogènes dans une même famille

Messagepar Louise » Ven 20 Juil 2012 16:21

Je sais pas. Ça dépend probablement un peu où on place le curseur de l'échange.

Je pense qu'avec les gnomes, quand on passe en mode "mais pourquoi ce truc marche comme ça?", on pourrait en larguer quelques uns, ou ça intéresse pas forcément tout le monde de toujours vouloir comprendre pourquoi et comment un truc fonctionne.
Après moi, ça m'a jamais gêné de discuter avec les gens de leur vie, de leurs problèmes, je trouve ça super émouvant de voir des êtres humains se débattre, réfléchir, avancer, souffrir, grandir...
et ça passe pas forcément par des discussions complexes où il faut forcément raisonner et arriver quelquepart, juste par l'envie de partager et de découvrir l'autre, ou même de se confier un peu soi même...
Bien sur quand tu rencontres quelqu'un qui aime les joutes de mots, qui est capable de jouer avec toi à aller plus loin dans les réflexions, c'est génial, mais enfin la vie et l'échange entre êtres humains, ça n'est pas que ça...

Tu vois c'est comme avec un groupe de potes quand t'es môme... y'en a qui préfèrent jouer au foot, d'autres au trivial pursuit (dont moi ^^), mais tu peux toujours trouver un jeu qui amuse/intéresse tout le monde.

Après c'est plus délicat quand c'est dans une fratrie que ça se gère...parce qu'on est toujours un peu dans la comparaison, la jalousie.. mais si les parents sont vigilants à ne pas placer de valeur que dans le domaine intellectuel, chacun peut y trouver son compte, je pense.
Il faut que le partage se fasse à tous les niveaux, en jouant ensemble, en faisant de la musique ensemble, en se promenant ensemble, en partageant des émotions, des ressentis.. pas que des réflexions, que chaque enfant soit valorisé pour ce qu'il est... A la réflexion, je ne crois pas que mes deux demi soeurs soient surdouées. L'une, celle qui n'a pas grandi avec moi, a été jalouse, je le sais, on en a parlé depuis, de ma place de chouchoute pour mes GP, qui vénéraient l'intellect. L'autre, qui a grandi avec moi et ma mère n'a, je pense, jamais souffert de cela (mais on a 7 ans d'écart, ça joue un peu, je pense), mais je pourrais lui poser la question, à l'occasion.

Enfin en gros, pour moi, tout ça, c'est le job des parents. De préserver l'estime de soi de chaque membre de la famille. Et à chacun d'y bosser un peu aussi, en grandissant.
Avatar de l’utilisateur
Louise
 
Messages: 886
Âge: 39
Enregistré le: Mer 28 Mar 2012 07:43
Localisation: Somewhere over the rainbow
Badges: 1
Ex Jardinier (1)
Présentation: Si vous avez une petite heure devant vous...
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Profils hétérogènes dans une même famille

Messagepar Alcyone » Sam 21 Juil 2012 15:25

Merci pour vos temoignages.
Bien sur mon post ne porte aucune notion de valeur, j'apprecie chaque membre ma famille tel qu'il est, et j'ai beaucoup d'admiration pour mon frere qui est brillant et possede bcp de qualites que je n'ai pas.
Par contre, comme tu le dis Tournesol, on ne peut pas faire gd chose qd c'est l'autre qui met une notion de valeur sur l'intelligence, et c'est la que le bat blesse.

Alors bien sur, l'adulte que je suis comprend parfaitement que je n'ai aucune raison de culpabiliser. En tout cas, la partie "rationnelle" de mon cerveau le comprend car la logique emotionnelle suit ses propres regles et elle ne lache pas facilement cette culpabilite. Comme je vous ai dit, mes parents ont mal gere la difference entre moi et mon frere, ils n'ont eu cesse de lui repeter " ta soeur, elle, elle y arrive", parfois accompagne d'une gifle. Oui, je crois qu'on ne peut pas faire pire...Bref, nul surprise que l'enfant que j'etais ait ressenti de la culpabilite, et que ladulte que je suis ait du mal a s'en separer.
Mais vous lire m'a apporte plus que je ne l'aurais cru :-) meme si les histoires sont differentes, j'ai trouve des resonnances bien utiles pour moi.

Alcyone
Alcyone
 

Re: Profils hétérogènes dans une même famille

Messagepar TourneLune » Sam 21 Juil 2012 17:45

Tu sais mes parents ont fait exactement le contraire et je me sens coupable aussi. c'est bcp de travail de passer par dessus.
De toutes facons, c'est merdique comme situation.
Mais il n'y a au moins pas rivalité entre nous.
Pour les mp qui ne sont pas à caractère personnel, merci d'envoyer vos messages au groupe " modérateurs globaux", ce sera plus efficace ;)
Avatar de l’utilisateur
TourneLune
 
Messages: 11509
Images: 368
Âge: 38
Enregistré le: Mar 1 Fév 2011 13:50
Présentation: Ici
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Profils hétérogènes dans une même famille

Messagepar Louise » Dim 22 Juil 2012 09:27

Ah là là...la culpabilité... y'a pas un post dessus?
Le sentiment dont il est le plus difficile de se débarrasser, et qui te pourrit le plus la vie... C'est bien de l'avoir identifié mais on a beau se dire qu'on se pardonne ou essayer de prendre du recul, quand on SAIT que les autres ont souffert à cause de nous (pas par notre faute, ou de notre volonté, mais qu'une situation ou un état de fait où on est impliqué les a fait souffrir), je trouve cela atrocement compliqué de se détacher de la souffrance de l'autre.

[offtopic]J'ai quitté mon ex mari pour un autre bonhomme, il a vraiment morflé, eh bin j'en ai rêvé TOUTES les nuits à quelques exceptions près pendant les 5-6 ans qui ont suivi.
Je pense qu'au final il s'en est remis plus vite que moi.[/offtopic]
Avatar de l’utilisateur
Louise
 
Messages: 886
Âge: 39
Enregistré le: Mer 28 Mar 2012 07:43
Localisation: Somewhere over the rainbow
Badges: 1
Ex Jardinier (1)
Présentation: Si vous avez une petite heure devant vous...
Profil: Diagnostic +
Test: WAIS

Re: Profils hétérogènes dans une même famille

Messagepar Alcyone » Dim 22 Juil 2012 23:11

Culpabilite quand tu nous tiens...c'est vrai que le 1er pas est de l'identifier. Dans mon cas, je pense que petit a petit, elle devient moins pesante, a force d'en parler, d'en parler ici ou autour de moi.
Mais c'est vrai que quand ce que l'on est intrinsequement fait souffrir des proches, c'est une situation merdique.
Alcyone
 



Retourner vers Là où l'on (se) pose des questions

 


Articles en relation Statistiques Dernier message
Histoire de famille/secret de famille ??
par Tab » Sam 22 Fév 2014 07:42

Réponses: 9

Vues: 1855

Dernier message par prince2phore Voir le dernier message
Lun 11 Mai 2015 11:01
Sauter une classe en université ou dans une grande école, est-ce possible ?
par smilo » Jeu 15 Sep 2016 19:36

Réponses: 4

Vues: 1316

Dernier message par janikest Voir le dernier message
Ven 16 Sep 2016 11:46
Réussir à ne pas apprendre que par soi-même
par Lelaelig » Ven 26 Aoû 2016 16:42

Réponses: 10

Vues: 1055

Dernier message par Lelaelig Voir le dernier message
Mar 30 Aoû 2016 15:59
Intuition versus raisonnement dans la prise de décision importante
1, 2par Callie » Sam 23 Mai 2015 09:50

Réponses: 26

Vues: 2556

Dernier message par Callie Voir le dernier message
Ven 12 Juin 2015 13:07
Sur la sélection dans nos sociétés
par prince2phore » Dim 22 Mar 2015 04:29

Réponses: 9

Vues: 1252

Dernier message par lady space Voir le dernier message
Mar 24 Mar 2015 13:03

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités